Voulez-vous en savoir plus sur Linecoaching ?

DSC_0272.jpg_effected
Il y a quelques semaines, les docteurs Zermati et Apfeldorfer ont ouvert un site, appelé "Linecoaching". Le principe ? Proposer leur thérapie en ligne à celles et ceux qui ne peuvent pas franchir la porte de leur cabinet, quelles qu'en soient les raisons.

Je vais être transparente, il m'a été proposé de travailler pour ce portail. Ce que j'ai refusé. Pas parce que j'étais sceptique ou que le principe ne m'intéressait pas. Mais autant je fais quelques accrocs à mon incorruptibilité quand il s'agit d'accepter une invitation par ci par là, autant là, je me suis dit que c'était incompatible avec certaines de mes activités. Quand j'écris pour Psychologies magazine par exemple, il peut m'arriver d'interviewer des médecins du GROS. Comment garder mon indépendance en travaillant pour Linecoaching ? Et sur ce blog, où j'ai maintes fois raconté mes séances avec le docteur Z, comment conserver ma liberté de parole – call me Florent Pagny – en étant participant à leur petite entreprise ?

Bref, pour ne pas être juge et partie, j'ai donc refusé.

Ceci étant dit, j'ai reçu de nombreux mails de lectrices me demandant mon avis sur ce service en ligne. J'avoue avoir un a priori positif parce que j'ai confiance en ces deux médecins et que sur moi, leurs principes ont fonctionné. Mais n'ayant pas suivi ce coaching on line, je ne peux pas non plus vous garantir qu'il vous apportera ce que vous espérez. Si à titre personnel je préfère un contact humain en face à face, je suis bien incapable de juger de l'efficacité de cette méthode web 2.0.

En revanche, j'ai la possibilité d'interviewer Jean-Philippe Zermati pour vous éclairer. Mais je voulais m'assurer auparavant que c'était quelque chose qui pouvait vous intéresser. Et si oui, je vous propose de laisser en commentaire les questions que vous souhaiteriez lui poser sur ce nouveau portail.

Si je vous sonde sur le sujet, c'est parce que je ne voudrais pour rien au monde donner l'impression de faire un billet sponsorisé. J'ai toujours payé mes consultations chez le docteur Z et n'ai jamais été rétribuée pour en parler. Et je tiens à ce que ça continue. Ne serait-ce que pour conserver le droit d'émettre des doutes si j'en avais.

Voilà, à vous la parole, en somme.

156 comments sur “Voulez-vous en savoir plus sur Linecoaching ?”

  1. Elisabeth Hugen a dit…

    Effectivement mener ça par internet à un côté “déshumanisé”, je m’interroge donc comment on peut construire une relation humaine et de confiance (entre les deux parties) via une consultation internet?

    Répondre
  2. Elisabeth Hugen a dit…

    Et est-ce qu’il n’est pas plus efficace d’être pris en charge “traditionnellement” plutôt que d’être seul devant son écran d’ordi? Est-ce que cela n’infère pas une dépersonnalisation des conseils prodigués et du coup une uniformisation de ces conseils (mêmes conseils pour tous sans adaptation à la personne) ?

    Répondre
  3. Ariane a dit…

    Bravo Caroline ! je fais de même et fais en sorte de garder mon indépendance et ma liberté de parole dans le monde de l’alimentation. Concernant LineCoaching, pour info, j’ai fait un petit dessin permettant d’aider à la réflexion pour savoir si c’est fait pour soi vs les bouquins ou le contact humain http://bit.ly/iMXTuU

    Répondre
  4. DOMINIQUE a dit…

    Pour mon mari et moi (il doit perdre 25 kg, moi 10), visite tous les deux mois chez le médecin généraliste qui s’est spécialisé en nutrition (70 euros pour deux). La chance, c’est d’être deux, donc on “travaille” ensemble sur nos repas.
    Alors, les contacts virtuels, j’y crois à moitié. Cependant, le combat solitaire est très difficile, et une aide en ligne peut être un bon soutien. Il est inutile de mentir face à un ordinateur, dans ce cas précis. Si si.
    Merci Caroline en tout cas de nous préciser exactement votre position. On sait où on met les pieds.

    Répondre
  5. DOMINIQUE a dit…

    Par contre, ce serait vraiment une bonne idée de vous embaucher pour trouver un équivalent français à “line coaching”. J’en peux plus de ces mots anglais qui saupoudrent notre quotidien.

    Répondre
  6. mammouth a dit…

    Dominique, venez vivre au Québec, vous trouverez des perles concoctées par l’Office québécois de la langue française qui chasse depuis des années tous les anglicismes pouvant s’introduire dans notre langue.

    Répondre
  7. Marie-h a dit…

    j’avais appelé le docteur Zermati du moins j’avais eu la secrétaire pour savoir si on pouvait avoir un rendez vous par téléphone ou en vidéo conférence via la webcam , elle m’avait répondu que c’était interdit par l’ordre des médecins.
    elle m’avait aiguillé vers un médecin dans ma région et je l’en remercie , voilà plus de 1 an que je vais voir le professeur Osterman à Bordeaux , je n’ai pas perdu un gramme mais qu’est ce que je suis mieux !
    Donc je suis pour la relation humaine .

    Répondre
  8. Cécile - Une quadra a dit…

    En effet il y a parfois des perles, j’ai l’occasion d’avoir quelques québecois au téléphone et je m’étonnes parfois de la traduction donnée aux mots anglais, genre parquer le char, alors que garer le char ou le stationner à la rigueur aurait put être moins proche de la version anglaise ;-) sans compter les termes anglais qui émaillent le discours malgré tout, genre “j’m'en va checker ça, bonne fin d’ semaine”.
    je ne me moque pas mais cela m’amuse et égaie ma journée lorsque j’ai les cousins de l ‘autre côté en ligne.

    Répondre
  9. Cécile - Une quadra a dit…

    Merci pour cette transparence Caro, c’est pour cela aussi que j’apprécie de venir ici jour après jour, pour cette honnêteté.
    Pour ma part même si je suis très 2.0, comme dirait l’autre, j’ai un gros doute sur l’efficacité de ce genre de truc, à moins que ça ne soit très interactif et personnalisé à outrance.
    D’ailleurs à partir de septembre je vais à rencontrer un médecin du GROS dans mon coin. La décision est prise, le médecin qui semble avoir le cursus et l’approche qui me conviendrai à priori est choisi (oui chanceuse on en a plusieurs à proximité) il reste juste qu’à prendre le téléphone pour prendre rendez vous, même si ça risque de prendre du temps, je pense que tu comprends ce type de délai, ça sera fait.

    Pour les questions à poser je n’en ai pas de précise, je m’interroge juste sur la façon de personnaliser le programme, si ça rencontre un énorme succès il va falloir pas mal de monde pour assurer les réponses ou alors ça sera automatisé un max et peu individualisé ?
    Bon c’est mal formulé mais je pense que tu vois le sens de la chose ;-)

    Répondre
  10. Morgane a dit…

    Vous êtes bien négatives. J’ai commencé Line coaching, il y a à peu près 3 semaines maintenant et j’en suis très contente. Un suivi par internet me convient parfaitement. J’habite en Suisse. je ne connaîs pas de médecins travaillant selon la méthode GROS, méthode à laquelle je crois. Suivre la méthode à l’aide des bouquins, que j’ai tous, est compliqué.
    Là, c’est clair, évolutif. Je n’ai pas perdu de kgs mais je me sens beaucoup mieux et je me réconcilie avec moi-même . Je réapprends à manger.

    Répondre
  11. manue a dit…

    Rien ne remplacera la relation humaine mais peut être que ce site peut apporter un debut de solution a certains. Dans ton interview, ce qui serait bien au delà du but du site, ce serait d’aborder l’aspect pratique de la demarche avec ses limites.

    Répondre
  12. DOMINIQUE a dit…

    Boudu, Mammouth, ne me tentez pas ! Au moins, un effort est fait pour endiguer cette mode stupide.
    Pourquoi “coach” au lieu “d’entraîneur” ? Sans parler de mon magazine préféré, Elle, qui ne peut pas faire une phrase sans y insérer au moins trois mots anglais “nude” “must-have” “color block” j’en passe et des meilleures.
    Tout ce qui est exagéré est insignifiant. J’ajouterais “ridicule”.

    Répondre
  13. Mysukalde a dit…

    Je n’ai pas d’a priori sur ce type de service. Je pense que ça a le mérite d’exister pour des personnes qui, comme moi, vivent dans des coins isolés. Personnellement je suis abonnée à des cours de fitness en ligne, j’achète ma musique et mes bouquins en ligne aussi, car le premier club de gym ou la première librairie sont à une heure de route. Certes, ça ne vaut pas le “vrai” contact avec une personne, mais je pense que si j’avais des soucis alimentaires, ça pourrait m’intéresser.

    Comme Dominique, je trouve par contre le nom à la limite du ridicule, et pour continuer dans l’anglicisme, carrément cheap !

    Répondre
  14. sabinekinouk a dit…

    Personnellement je trouve que les idees pleines de bon sens de Zermati et Apfeldorfer gagnent à etre connues du plus grand nombre alors si c’est le moyen “à la mode” de les faire connaitre au grand public alors tant mieux, je les trouvaient trop discrets mes 2 “gourous” !

    Répondre
  15. Calim a dit…

    J’avais une question pour toi ou bien pour le dr Z ou bien pour les 2 :

    Dans tes billets sur le docteur Z tu parlais de dé-culpabilisation quand tu manges gras/sucré (des aliments qu’on estime interdits lorsqu’on veut maigrir) et d’écouter sa faim.

    Mais est ce qu’il n’y a pas des moments ou tu culpabilisais parce que tu n’avais pas écouté ta faim, parce que tu as mangé au delà de cette faim ? et comment tu gères ça ? (bon à part l’histoire de poubelle que j’ai bien retenu “mon corps n’est pas une poubelle” mais qui me suffit pas pour ne pas aller au delà)

    Répondre
  16. annabé a dit…

    Il y a 4 ans, sur un coup de tête, je me suis inscrite sur un site en ligne, ni Dukon, ni l’autre bien connu ! En 6 mois, j’ai évacué 15 kg Il y avait bien sur des consignes nutritionnelles, mais surtout un gros travail sur le mental, avec des MP3 à écouter, un forum où je me suis fait des amies. De plus, je venais de perdre mon mari, cela m’a beaucoup aidé à faire mon deuil.
    Là je pars, sans internet, mais au retour j’irai voir ce site Et bien d’accord pour les mots anglais …. Restons français, comme disait ce bon fernand reynaud !!

    Répondre
  17. insofa a dit…

    Moi ça m’interesse grandement car avec 3 enfants dont 1 de 3 mois, je n’ai pas le temps d’aller chez un doc. De plus, avec le “post-partum” mes problèmes nutritionnels sont revenus au grand galop. Je me disais même que j’allais essayer de mettre de côté pour me payer des billets de train et des consultations zermatienne (j’habite Toulouse). Merci pour tout Caroline.

    Répondre
  18. Caroline a dit…

    cécile, pour l’instant les échos que j’ai c’est que le suivi est fait de façon très consciencieuse (témoignage d’une personne qui est inscrite). J’imagine que si le succès est à la clé, ils embaucheront des médecins. Mais je vais le lui demander !

    Répondre
  19. Caroline a dit…

    val lao, je pense que l’explication est la suivante: une consultation en vidéo-conférence reste une consultation, avec à la clé le prix de la consult et un remboursement sécu. On est dans une relation médecin – patient. Linecoaching, c’est un site qui propose du “conseil”, en somme. Et le docteur zermati n’est pas présent en tant que “médecin” mais en tant qu’expert. C’est toute la différence, on n’est plus dans un contexte de relation patient – médecin…

    Répondre
  20. Caroline a dit…

    morgane, je ne trouve pas les commentaires si négatifs mais plutôt interrogatifs. Mais je suis ravie de lire ton commentaire plein d’enthousiasme et d’espoir. En effet, comme tu le dis, tout le monde ne peut pas se payer des consultations avec le docteur zermati et tout le monde n’habite pas à Paris…

    Répondre
  21. Poppins a dit…

    Bonjour,

    Moi aussi étant de Toulouse, et ne pouvant pas faire l’aller retour Toulouse-Paris, pour des consualtations, quoique, si je gagne au loto, bref comment savoir que la réponse qui est faite n’est pas automatique, mais répond réllement à votre question,et du coup vous considère,Combien de temps, faut-il attendre avant d’avoir une réponse à votre question, est ce votre les docteurs qui y répondent, ou leurs assitantes formées aux questions les plus traditionnelles, les plus récurrentes, et pour les autres, faut attendre quelques jours?

    Merci Caroline d’avoir ouvert la discussion,
    Bonne journée,

    Répondre
  22. Caroline a dit…

    insofa, je pense qu’en effet ce type de méthode est tout à fait destinée à quelqu’un comme toi qui n’a pas ni le temps ni forcément les moyens de venir tous les 15 jours à paris.

    Répondre
  23. Axel a dit…

    Certaines personnes ont aussi du mal avec les relations en face à face ! “La” nutritionniste du coin – qui semble bien adhérer aux principes du Dr Zermati – est bien trop péremptoire pour moi, deux séances et j’ai renoncé…
    La question que je me pose sur les soutiens en ligne, quels qu’ils soient, c’est : qui répond ? Un spécialiste 24 h sur 24 derrière l’écran ne me paraît pas vraisemblable, et s’il s’agit seulement de conseils généraux, eh bien autant acheter les livres !
    A vrai dire, je devrais aller suivre le lien avant de poser mes questions ! Mais l’essentielle serait : comment assurer en ligne un suivi personnalisé ?

    Répondre
  24. Moune a dit…

    Je me suis inscrite il y a 3 semaines. Je n’habite pas Paris donc c’était trop compliqué d’aller voir Dieu en personne. Il y a deux ans j’étais allée voir une nutritionniste du GROS de ma région et elle m’avait bien déçue, tant par les tarifs prohibitifs qu’elle pratiquait que par les séances où rien ne se passait, elle faisait de la psy sans en avoir les compétences et ça m’a très vite agacée (ouf pour mon compte en banque d’ailleurs)
    Là le site est pas mal fait, bien sur c’est moins rassurant que d’avoir une personne en face de soi, je ne me sens pas super soutenue, mais les exercices à faire m’aident bien, je prends conscience d’une nouvelle relation avec la nourriture, perdue de vue depuis des siècles de régimes. Et justement on ne nous y parle pas de régime, de salade, de menus impossibles à réaliser et ça me va. Par contre ça prend énormément de temps et ça c’est pas évident…
    Une question à Zermati ?
    - Est ce qu’il y croit lui ? Est ce qu’il pense vraiment pouvoir aider, grâce au site, des femmes en grande difficulté par rapport à leur poids et à leur alimentation ? Des vraies obèses en particulier…
    - Pourquoi y a-t-il si peu de médecins formés à leur méthode ?
    - Ce qui pourrait être pas mal aussi c’est d’organiser des stages, ou des w-e de rencontres en vrai. Par exemple, au bout de trois mois de suivi LineCoaching, proposer un w-e dans un centre (payant mais accessible hein), un w-e où l’on ferait le point, où l’on ferait des exercices, où l’on assisterait à des conférences, et où l’équipe médicale pourrait constater l’efficacité de la méthode linecoaching. Et si ça pouvait être réservé aux vrais obèses ce serait encore mieux…
    J’suis très sensible sur le sujet, des idées j’en ai plein, ça fait 49 ans que je suis grosse et victime des médecins… (médiator, isoméride et compagnie n’ont pas de secrets pour moi…)
    J’attends ton article avec impatience !
    bises

    Répondre
  25. fran a dit…

    Ce sujet m’intéresse vraiment. Personnellement j’aimerais connaître la formation de l’équipe des coachs qui animent ce site aux côtés de Apfeldorfer et Zermati.

    Si ce site avait existé il y a 11 ans, c’est clair que cela m’aurait aidée. Habitant loin des spécialistes du gros, j’ai réalisé mon parcours les bouquins d’Apfeldorfer et de Zermati en poche et l’aide de ma généraliste ( pro régime et donc à convaincre de l’originalité de l’approche). Pour l’entraide en ligne, je m’étais en premier inscrite sur un site de régime, mais au bout de quelques temps, j’avais créé et puis animé avec une amie une communauté msn plus spécifique. Donc, oui, même si rien ne vaut à mes yeux la consultation de visu, je reste persuadée que ce genre de site m’aurait beaucoup aidée.

    Répondre
  26. DOMINIQUE a dit…

    Caroline, je comprends votre point de vue, mais pour être “percutant”, il faut être comprise par tous. Or la multiplication de mots anglais, pour de non pratiquants de la langue, peut rendre un texte incompréhensible ou tronqué. Il m’a fallu un certain temps avant de comprendre “color block”, par exemple, bien que soupçonnant le sens général.
    Je précise que je pratique l’anglais tous les jours que Dieu fait. C’est peut-être pour cela que je suis si pointilleuse et un peu chiante, je l’avoue.
    J’ajoute, pour l’anecdote, qu’en matière de mode ou de cosmétiques, les anglais affectionnent le vocabulaire français pour leur publicité. J’aime bien le mot “chiffon” en anglais qui veut dire “mousseline” (le tissu). Une robe en mousseline, “a chiffon dress”. Or le mot chiffon en français ne veut pas dire exactement la même chose !

    Répondre
  27. Axel a dit…

    Bon, alors première impression pas terrible… Je viens de remplir le questionnaire et le moins que j’en puisse dire est que le bilan manque de nuances… On dirait un test de magazine : dès que vous ne rentrez pas dans les cases prévues, il ne veut plus rien dire.

    Répondre
  28. Pmgirl a dit…

    J’ai eu accès à la démo du site…
    Je pense que cela peut être néanmoins utile quand on habite en province…
    Mieux qu’un livre mais moins bien qu’une consultation…
    En tout cas, je suis certaine que l’interview serait intéressante!

    Répondre
  29. Teparlerdemavie a dit…

    Moi, je suis plutôt favorable à ce genre de site (même s’il est vrai que rien ne remplace le contact humain). Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un nutri formé à la méthode dans sa région.

    Et je suis pour l’interview! La question que je me pose, moi qui ai lu tous leurs bouquins, est : “qu’est-ce que je vais trouver de plus que ce qu’ils ont écrit dans leurs livres?”

    Répondre
  30. Calim a dit…

    Oui, comme Axel, le bilan est même contradictoire par rapport aux éléments que j’ai donné …
    Mais bon tant qu’on ne paye pas, y aura pas un gars derrière pour analyser plus finement les réponses :)

    Répondre
  31. Lily59 a dit…

    Merci caroline pour ce billet, j’attendais avec impatience ton positionnement sur ce sujet. Moi je suis également inscrite sur ce site, et je ne partage pas le scepticisme des premiers commentaires. Certes, rien ne remplace le rapport humain, mais sans habiter une région isolée (j’habite dans une grande ville du Nord de la France) je n’ai pas trouvé de médecin formé aux méthodes du G.R.O.S. dans ma Région. Or, sur ce site, c’est un suivi quotidien qui est proposé. Le coach à qui on peut s’adresser à tout moment est super réactif (un soir de déprime et de compulsions,j’ai reçu une réponse par mail à 23H30, pas standardisé, qui m’a clairement remotivé). Des chats sont organisés chaque semaine, et moi qui jamais n’aurait pu rencontrer le Dr Zermati à Paris, il a répondu à plusieurs reprises, et précisémment, à mes questions. (bon, je suis sans doute un peu naïve, c’est peut-être un collaborateur, mais je me suis sentie écoutée)Je dois dire aussi que j’avais lu que ce type de suivi via internet était parfois tout aussi efficace que le suivi tous les 15 jours chez un médecin (des évaluations ont été faites en ce sens aux Etats-Unis) Donc, soyons positifs : si ce site permet à des femmes qui n’y auraient pas eu accès autrement de se libérer de la culpabilité, de la peur de grossir et de ré-apprendre le plaisir de manger selon ses sentations, alors, moi je dis : vive Zermati pour tous !

    Répondre
  32. lyil* a dit…

    J’ai pas eu/pas pris le temps de lire les commentaires précédents, du coup, je ne sais pas si ta proposition d’interviewer le docteur Z. a été un tollé ou un succès. Pour moi, c’est une vraie bonne idée. Bien sûr, cela sera très orienté en faveur du site mais malgré tout, j’aimerai avoir un retour sur mon scepticisme face aux services en ligne (surtout sur des sujets personnels) et également face au coaching en général (pour moi, cela irait plutôt à l’encontre de la thérapie par exemple) du coup, j’attends un retour sur mes interrogations avec cet interview (si tu décides de la mener!).
    En tout cas, merci beaucoup pour ton blog qui éclaire tous les jours mes matinées!

    Répondre
  33. Tayiam a dit…

    J’ai été contactée par Linecoaching pour en faire l’essai et en parler sur mon blog, il y a quelques semaines.

    Pour ma part, je viens (enfin) de trouver une nutri formée selon cette méthode dans ma région. 1er RDV le 9 août ! Mais, jusque là, je n’avais que les bouquins. Et pour moi, ce n’était pas suffisant… :-s

    Le site m’aide quand même pas mal. C’est un bon compromis entre les livres et le nutri. Evidemment, le contact humain est absent. Mais, le contact virtuel permet de mieux s’y mettre, je trouve, que la simple lecture du bouquin.

    Je ne teste pas depuis assez longtemps pour me faire une réelle opinion de son résultat, par contre.

    Et seul bémol : tu paies pour une période fixe, que tu y ailles ou pas. Or, tu n’as pas toujours le temps de t’y consacrer…

    Répondre
  34. AnoucheK a dit…

    La question que je me pose, c’est comment Zermati “adapte” sa méthode lors de ses consultations.
    Dans quelle mesure ne pense-t-il pas qu’il y a finalement une unique méthode qu’il “suffit” que chacun applique pour que cela fonctionne ?
    Même si je comprends la démarche bouquin et site (les deux me semblent assez proches) comme une volonté pédagogique de porter une parole différente sur le poids, il n’en reste pas moins qu’il doit y avoir autre chose, en consultation face à face, qui se passe.
    J’aimerai bien savoir comment il décrirait ce quelque chose.

    Répondre
  35. Biduline a dit…

    Et bien ce site dont je n’avais pas encore entendu parler semble fait pour moi.
    J’ai vu une fois le docteur Z mais je partais quelques mois plus tard aux antipodes pour 3 ans et donc il n’y a pas eu de suite, à mon grand désespoir. Maintenant j’habite en Europe mais pas en France.
    J’ai lu le livre de Zermati et un d’Apeldorfer aussi et tout en étant convaincue par la méthode je n’arrive pas à l’appliquer dans la pratique.
    Est-ce que ce site me permettrait de faire le grand saut?
    Je me pose bien sûr aussi la question de la personnalisation de la chose.
    En fait, je ne suis pas encore allée sur le site et donc je ne sais même pas comment ça marche.
    J’imagine que sur le site on se concentre sur l’alimentation et le comportement face aux aliments alors qu’il me semblait que la thérapie avec le bon docteur Z allait bien au-delà de ça. Serait-ce la limite de la ‘consultation électronique’ et y aurait-il donc un ‘risque’ à ne pas vraiment s’attaquer aux racines du problème des kilos en trop?
    Je ne suis pas sûre d’être très claire… en tout cas je suis très intéressée par un article donnant des informations supplémentaires sur linecoaching (bof pour le nom…) et aussi pourquoi pas des témoignages fiables de personnes ayant déjà testé.
    Merci Caroline

    Répondre
  36. Digby Fox a dit…

    J’ai fait le bilan gratuit par curiosité (61kg pour 1m76, je n’ai pas de poids à perdre, mais j’ai prétendu que je voulais perdre 2 kilos, ce qui serait assez problématique si c’était vrai non? Genre je suis mince, je voudrais l’être encore plus enfin bon bref). Ben la machine n’a pas bronché, on me propose de m’accompagner dans ma perte de poids…

    Répondre
  37. Sav a dit…

    Bonjour,
    Oui oui oui, une interview ;-)
    Pour le site, je viens d’aller voir et je crois que je vais essayer. Il faut que je me pose pour faire cette inscription pour que cela soit un vrai geste et non pas une énième inscription faite à la va-vite entre deux rendez-vous.
    Je désespère d’avoir un médecin formé dans ma région (34). Alors pourquoi pas!
    Merci ….

    Répondre
  38. Sav a dit…

    Ha oui, j’ai des questions!
    - Il y-a-t-il un moment propice pour commencer?
    - Perso, je passe une bonne partie de mes journées sur l’ordinateur pour travailler, joindre mes amis, lire des blogs (:-) ). Le fait d’associer ce coaching à l’ordi ne nuit-il pas au programme? Il me semble que se rendre à un rendez-vous dans un cabinet met en condition de réception des informations tout l’inverse de mon état devant l’ordinateur. Je n’ai pas l’impression d’être très claire …
    Merci

    Répondre
  39. Lily59 a dit…

    A Digby Fox : Linecoaching s’adresse aussi à des personnes minces en situation de restriction cognitive, qui se gâchent la vie en contrôlant mentalement leur alimentation. Dans le programme payant, la perte de poids n’est pas un objectif principal. Il est conseillé de ne pas se peser et de ne pas attendre de perte de poids rapide. Bref, si une anorexique s’y pointe, elle ne risque pas d’y trouver ce qu’elle cherche.
    A Caroline : cela m’intéresserait d’avoir le point de vue du Dr Zermati sur la différence qu’il établit entre “coaching” (c’est le terme repris sur le site) et thérapie comportementale, telle qu’elle se déroule en cabinet. En terme de méthode, d’implication et bien sûr, d’efficacité. Merci d’avance !

    Répondre
  40. Nathalie a dit…

    Bonjour!

    moi j’ai une question pour toi surtout: qu’est-ce qu’on te proposait comme travail sur linecoaching??

    Sinon j’ai aussi quelques questions pour le Dr. Z. :
    - comme les autres : comment décrirait-il les différences exercices de livre/site internet/ consultations? (dans ses livres, il dit explicitement que les exercices proposés ne seront pas suffisants en cas de troubles importants du comportement alimentaire, comment situe-t-il le coaching en ligne?)
    - Qui sont les coachs? Ont-ils des formations particulières (médicales, psychologiques…) avant d’être formés à la méthode?
    - Comment interviennent-ils? A quelle fréquence? Pour quel type de problème, etc?
    - j’ai vu que sur le site ils parlent de l’activité physique. Cela m’a étonnée car il me semblait que ce n’était pas du tout central dans leur approche. Quelle place a-t-elle alors dans ce programme?
    - est-ce que la thérapie (en face à face) est la même pour tout le monde? une même progression des mêmes exercices pour tout le monde? Et le coaching en ligne? Est-ce la même progression des mêmes exercices pour tout le monde?
    - enfin : sur leur page d’accueil, il me semble qu’ils ne parlent pas du tout de leur théorie du set point, et qu’on ne peut pas forcément atteindre le poids qu’on voudrait, alors que ça me semble une notion importante… Est-ce voulu?

    Sinon, j’ai une petite remarque : le bilan gratuit, comme dit plus haut, est un peu caricatural… On se croirait à LeDiet- la clinique du poids…. Ne serait-il pas possible, après l’inscription, d’avoir un bilan personnalisé avec un vrai coach?

    Voila, ça fait beaucoup de questions, mais je trouverais ça très intéressant que tu interroges Dr. Zermati! Je lirais ça avec beaucoup d’intérêt.

    (et aussi, je crois que je suis un peu soulagée que tu aies refusé de travailler pour eux. C’est génial que tu restes indépendante!)

    Répondre
  41. lollipop a dit…

    Je suis déçue que ces deux médecins en viennent à ça ! Ne serait ce pas pour se faire encore un peu plus de sous ? Surfer sur la vague du “maigrir” alors même qu’ils contestent ces engouements intempestifs pour le maigrir à tout prix ? On va me répondre qu’il faut s’adapter à l’époque mais tout est il adaptable ?

    Répondre
  42. LE CHEMIN DU BONHEUR a dit…

    Caro merci pour l’info et pour ton honnêteté (c’est aussi ça que j’apprécie chez toi).
    Je crois que j’aurai un peu tendance à douter de l’efficacité de ce gendre de méthode, pour moi rien ne vaut le contact direct avec un thérapeute. Je ne peux pas dire que j’ai réellement de problèmes de poids si ce n’est dans la tête, puisque je fais une taille 38-40 depuis toujours, sauf que pendant des années je me suis pourrie la tête parce que je voulais être “belle et squelettique” !
    J’ai donc une collection de livre sur les régimes impressionnante ! Ma question serait la suivante :
    “Un site internet, ne serait-il pas comme les livres, et la balance qu’on oublie systématiquement quand on commence une petite phase d’excès ?”
    Nous savons (en général) pertinemment ce qu’il faut faire pour un rééquilibrage alimentaire correct, mais il y a toujours un moment où nous fermons les écoutilles, et un site web aussi parfait soit-il, ne va pas nous dire, “bon alors aujourd’hui où en êtes-vous”, surtout si on n’appuie pas sur le bouton !

    Répondre
  43. Kim a dit…

    Bonjour Caroline,
    j’ai jeté un oeil au site rapidement et il a l’air sympa et assez bien fait. Mais j’y ai vu une chose qui m’a ennuyée: la reconduction tacite de l’abonnement après la période choisie. C’est une pratique commerciale que je n’aime pas du tout et que je n’ai jamais trouvée super honnête. Je préférerais payer pour les 3 ou 6 mois de départ et me voir proposer la prolongation ensuite.
    A part ça je pense que je vais un jour prendre le temps de bien parcourir le site et réfléchir à une éventuelle inscription.

    Merci à toi et bonne journée!

    (et n’hésite pas à nous donner régulièrement des nouvelles de ton propre parcours, je pense que je ne suis pas la seule à qui ça fait toujours plaisir)

    Répondre
  44. Gally a dit…

    Ah tiens, moi ils m’ont proposé de tester un mois. Et comme ils aiment mes dessins dans la foulée je bosse un peu pour eux (section défis). A l’occasion je ferais bien un billet sur la méthode que je trouve vraiment apaisante vis à vis des compulsions alimentaires. Et y’a tellement de vidéos et d’encadrement que le web n’est pas un obstacle. Évidemment c’est certainement mieux de consulter un spécialiste, mais quand on habite à pétaouchnock… :)

    Répondre
  45. Miss Olfiie a dit…

    Caro quel éthique journalistique tu as, c’est tout à ton honneur et ta transparence m’impressionne.
    Je connais la méthode des deux docteurs. J’ai acheté l’un des livres de Gerard Apfeldorfer qui m’a fait comprendre beaucoup de choses sur mon comportement alimentaire et sur mes troubles compulsifs. Après j’ai intégré la théorie mais dans la pratique, je trouve difficile d’appliquer les notions de “faim”, “s’arrêter de manger quand on n’a plus faim” même si j’y arrive progressivement.
    Mon questionnement par rapport à ce site en ligne(même si cela a déjà été évoqué) : est ce qu’un coaching en ligne peut être aussi efficace qu’une séance en cabinet ? J’ai des doutes là dessus parce que pour moi par exemple, le fait de voir une personne régulièrement m’aiderait plutôt dans une démarche de modération alimentaire. Tandis qu’un rendez-vous sur internet me semble moins engageant en terme d’investissement. Je suis dubitative pour mon cas. Mais je trouve ça génial par contre pour des personnes qui ne sont pas sur Paris mais qui sont demandeuses d’avoir un suivi par ces deux médecins.

    Répondre
  46. Franny a dit…

    Je suis trés interessée par ton post, car je me suis inscrite sur ce site il y a plus d’un mois, on fait des exercices en suivant les vidéos, de JPZ ou d’AG, avec compte-rendus et analyse du coach, le volet “activité physique” vient en plus, n’est pas obligatoire mais on peut piocher des exercices, les faire avec une vidéo trés compléte,
    Il y a une progression ds les exercices concernant la nutrition, j’ai déjà mis en place des conseils de base : quand je mange, je ne fais rien d’autre (trés difficile pour moi au début) j’attends ma faim etc et aussi j’ai fait la connaissance avec la respiration en pleine conscience que je ne connaissais pas, là, j’avoue que j’aurais eu envie de le faire avec un spécialiste, mais du coup je me suis renseignée, et je dois dire que nous nous aidons beaucoup entre membres du forum, chacun y apporte son experience et son savoir, c’est trés enrichissant, les coachs répondent vite aux questions, ns avons un chat en direct soit avec JPZ soit avec GA chaque semaine et ils interviennent à leur guise sur le forum
    Oui, pour répondre à certaines, le set-point est abordé comme bien d’autres sujets
    J’avais consulté à Paris une diététicienne, sympathique certes, mais je n’avais pas du tout progressé (en fait , elle ne faisait pas faire ce genre d’exercices, ce qui est quand même étrange, car elle dit appartenir au G.R.O.S…)
    Les docteurs JPZ et GA ne promettent pas un amaigrissement quantifié comme d’autres
    ET je suis pour comme le propose une des interlocutrices d’organiser des WE pour les personnes inscrites qui permettraient des échanges avec nos thérapeutes (conferences, exercices en live)
    En tout cas, un mois aprés, j’ai perdu 1 kg et surtout, je suis beaucoup plus en paix par rapport à la nourriture
    j’espère que mon témoignage sera utile à certaines
    Merci d’avoir abordé ce sujet

    Répondre
  47. hopanie a dit…

    hello,
    Moi j’y crois pas tellement au médecin qui parce qu’il te regarde dans les yeux (et encore …)pendant 1/4 d’heure, il va tout comprendre de ta vie, alors pourquoi pas consulter un avis d’expert sur internet ; les magazines de Elle à Psycho le font bien (gérer notre tour de taille)avec plus ou moins d’indépendance d’ailleurs… donc justement si l’expert en question est indépendant c’est salutaire de pouvoir avoir son avis; La mise en “line” est pour quand ?

    Répondre
  48. Orchidee a dit…

    je suis inscrite sur linecoaching depuis 6 semaines. Effectivement le côté déshummanisé est génant. mais pour des gens comme moi (qui n’ont pas de thérapeuthe du gros à proximité) : l’alternative est sympathique. On apprend la respiration pleine conscience, la dégustation… et on a en paralléle un programme sportif.
    Pour l’instant je suis séduite, même si le contact humain me manqu un peu.

    Répondre
  49. pomme a dit…

    Si, bien sûr. Et il est aussi recommandé de remplacer le vide qu’on a entre les deux oreilles par un cerveau.

    Pardon, mais ça fait du bien ;-)

    Quant au site, je suis très partagée. J’aime l’idée que les conceptions du GROS se démocratisent et se répandent, mais le côté très commercial du site me gêne. De plus, il y aurait un vrai travail à faire sur la formation de nutritionnistes adeptes de ces méthodes, notamment en province. Par exemple, à Toulouse, la nutritrionniste conseillée par le GROS ne prêche absolument pas la même chose qu’Apfeldorfer et Zermatti. Elle a au contraire un discours de nutritionniste classique, ce qui, comme vous le savez, n’est VRAIMENT pas un compliment ;-)

    Bref il me semble qu’il y a plus urgent qu’un site de suivi. Cela dit ma confiance en ces deux médecins n’est en rien entamée.

    Répondre
  50. Gina a dit…

    Moi, la question que j’aimerai bien poser, c’est grosso modo peut-on forcer la main à quelqu’un pour le faire consulter. Mon copain se plaint beaucoup de son poids (il est en surpoids), mais n’a pas vraiment de démarche active pour s’en débarrasser. Comme je partage les idées du fameux docteur Z, j’aimerai bien le faire consulter (et en ligne ça me parait bien car il a pas un emploi du temps très libre). Commet lui présenter ça et est-ce que je fais bien?

    Répondre
  51. Mariléti a dit…

    Bon ben après t’avoir lue, après avoir vu les commentaires, j’me lance. PAs évident en ce qui me concerne car traitement antidépresseurs assez costaud et qui donne faim, donc on va voir ce que ça donne !

    Répondre
  52. Cec jeune mariée a dit…

    Et ben voilà, le temps que je lise les comms, aille fureter sur leur site, et… je suis inscrite pour 6 mois…

    Mon premier réflexe a été vraiment mitigé : je vis aux Pays-Bas et ici, ils sont bien loin de ce genre d’approche, la seule “aide” qu’on me propose même en ayant expliqué mon historique, le genre de suivi que je recherche, et mon “allergie” aux régimes, c’est un séjour de 1 mois dans une clinique de nutrition =(
    Mais d’un autre coté, le web… les forums… pff c’est pas mon truc, j’en connais les dérives possibles, remplacer l’obsession de la nourriture par l’obsession du forum, mouais, déjà fait.

    Mais voilà, aujourd’hui j’ai un petit bébé de 11 mois, j’ai beaucoup progressé dans mon rapport à la nourriture grâce aux livres de ces messieurs, grâce a ma petite famille aussi, mais il me manque encore un coup de pouce.

    Je ne sais pas du tout si j’aurais été intéressée par le sites dans d’autres circonstances mais là, il m’offre une alternative à ce que je ne peux pas faire aujourd’hui : rencontrer un thérapeute formé à cette méthode, et reprendre régulièrement l’exercice, all in one (désolée j’ai pas pu résister…). Et l’avantage que j’ai ici c’est que les abonnements téléphone + internet sur mobile son très peu cher, du coup je profiterai régulièrement de la pause déjeuner pour un déjeuner en solitaire avec du temps consacré au site, donc du temps pour moi, ou je veux.

    Alors j’avais bien des question pour l’interview, mais elles ont été posées dans plusieurs commentaires, et j’aurai peut être rapidement des réponses ;)

    Par contre Caroline, si tu as besoin de retour de cobayes, je suis volontaire !

    Répondre
  53. Polly a dit…

    je me suis laissée avoir une fois par une pub pour la méthode de coaching on line du dr coen, j’ai tout de suite détesté le ton et les conseils à 2 balles et me suis retirée et depuis, je suis spammée tous les jours de messages genre “bonjour polly, envie de perdre 350 kilos avant l’été?”, je hais…

    Répondre
  54. mammouth a dit…

    Je peux comprendre le scepticisme de certains à un échange virtuel. Pourtant, de belles relations et des liens forts se sont tissés sur Internet. Et puis, on a parfois tendance à se révéler plus dans cet anonymat relatif que prêtent les échanges virituels. Alors pourquoi ne pas essayer si on a besoin d’aide?

    Répondre
  55. isa a dit…

    Super!
    merci pour l’info
    pour moi qui suis toulousaine et qui vient juste de recommencer à me mettre au boulot de me guérir de mes troubles alimentaires, je trouve génial ce site, et même l’idée
    en effet, théoriquement, Zermati, il suffit de lire le bouquin pour y arriver sans débourser un kopec
    mais dans les faits, un suivi ça motive
    et quand on veut éviter les suivis anti-productifs des régimes et compagnie, c’est vraiment bien qu’ils aient fait ça

    il y a plein de gens qui n’ont pas accès à de bonnes consultations, et même parfois certains médecins indiqués par le GROS donnent des consultations classiques avec programme alimentaire et sportif

    j’applaudis des deux mains pour cette initiative et je pense que je ne vais pas tarder à m’inscrire, car depuis hier j’ai repris en main cette “zermatisation”, pour laquelle j’ai échoué plusieurs fois, mes troubles alimentaires étant ancrés depuis mes 9 ans

    Répondre
  56. Céline a dit…

    Et bien je pense que je vais m’y inscrire.
    J’ai un problème de poids et également une vraie difficulté à sauter le pas pour consulter.
    Je pense que c’est donc bien adapté à ma personnalité.
    Je vous dirai comment ça avance, si ça vous intéresse.

    Répondre
  57. Cookiedough a dit…

    Merci Caroline de m’avoir fait découvrir l’existence de ce site. Je trouve cela super que la méthode du Dr Z soit accessible sur Internet !
    Enfin une alternative à Dukon et Cohen et qui utilise les mêmes médias…
    Je suis désolée à chaque fois que j’entends quelqu’un me dire qu’il va faire Dukan, j’ai envie de le convaincre que l’alternative Z l’aidera sûrement plus mais c’est vrai que l’efficacité du régime méga-protéiné est tentante… et ne fait pas le poids (!) face à l’urgence ressentie d’une personne qui veut maigrir !
    Du coup, la méthode internet permet une “prise en charge immédiate” et ça me semble très utile quand on sait les délais pour obtenir un rdv avec Dr Z (qd on est parisien).
    Après, c’est vrai que la méthode relève aussi de la psychothérapie et que pour cela, le contact humain est le vecteur le plus évident. Mais si déjà tout le travail sur les sensations et la satiété peut être un peu “coaché”, c’est un vrai + par rapport aux livres, plus ludique et interactif.
    J’ai beaucoup offert les livres de Z et je pense que je recommanderai fortement son site !!
    Et j’ai hâte de lire ton itw.
    Une petite question pour le docteur Z : “qui répond aux abonnés ? comment sont-ils formés” ?
    J’avais vu un reportage sur le site de Cohen et j’avais trouvé un peu limite que des nanas pas vraiment formées répondent directement aux gens sauf pour des trucs spécifiques sur lesquels, du coup, on interrogeait le bon docteur…
    Et aussi, petite interrogation sur le côté lucratif de la chose… ça me plairait bien qu’il y ait une reversion des bénéfices à un organisme de formation de Docteurs à la méthode ou quelque chose dans le genre… ;)

    Répondre
  58. Ladysblues a dit…

    Bonjour !!
    J’ai fait le fameux test sur le site Linecoaching et comme beaucoup d’entre vous, je l’avais trouvé très approximatif dans les réponses. J’ai acheté les deux bouquins, j’en ai lu un (celui de Zermati) et j’attaque le deuxième pendant les vacances (celui d’Apferldorfer). ça ne me gêne pas du tout ce côté virtuel…. pour une grosse feignasse comme moi. En tout cas, j’avais perdu 4 kilos avec cette méthode et mon frère 10. J’ai repris mes kilos parce que j’ai arrêté de fumer (alors respect !!! ;-))). J’ai décidé de m’inscrire à la rentrée, si la lecture ne me suffisait pas.
    Perso, je trouve le choix virtuel plus qu’intéressant dans la mesure où ces deux toubibs utilisent les même armes que les autres charlatans. C’est, en somme, un moyen de “brasser” plus de monde afin d’en finir avec les Ducon & Co et de proposer au tout venant une REELLE alternative, une autre façon d’aborder sa relation avec son corps. Car c’est bien de ça qu’il s’agit, non?
    Merci Caroline pour ton blog, vraiment, merci.

    Répondre
  59. Catherine a dit…

    Une question : ce site pourrait-il aider une vieille dame qui a fait le yoyo toute sa vie et se retrouve à 67 ans a peser 85 kg avec tout ce que ça comporte de risques pour la santé et de difficultés a se mouvoir avec aisance sinon avec légèreté ?
    Mais je crois que comme toi je préfère le face à face.

    Répondre
  60. florence G a dit…

    Il faut dépasser cet a rpiori sur les consultations en ligne. Je suis pour ; bien sûr il y a des cas où la consultation in live s’impose,surtout dans les maladies graves; mais dans le cas du coaching “zermatien”, je pense que ça peut être très bien.
    D’ailleurs dans les maladies chroniques certains hopitaux pratiquent déjà sans le dire la consultation par téléphone, des infirmiers répondent et demandent confirmation pour la prescription.

    Répondre
  61. Sav a dit…

    Si tu me le permets Caroline, je répondrai bien à pyrhos que le nutella est fait à base de noisettes et de lait. C’est indiqué sur l’étiquette … ;-)

    Répondre
  62. florence G. a dit…

    Mais j’avoue que dans mon cas, pour la méthode zermati, rien ne vaudra la vraie rencontre avec le grand manitou ! Le prix de la consult et son charisme feront leur petit effet, oui suis comme ça.
    Je rêve plutôt des consults virtuelles ou téléphoniques pour ma maladie chronique, aller à l’hosto c’est tellement rasoir et démoralisant que je suis malade rien qu’à l’idée d’y aller, de me taper le trajet, d’attendre, de voir le professeur en 5 minutes chrono, généralement il y a juste un renouvellement d’ordonnance et mes angoisses et états d’âme n’ont pas leur place.Je ne peux pas aller dans le privé (c’est à l’hosto même et ça avoisine les 500 euros la consult) et il n’y pas de consult en ville pour ce que j’ai. bon et ça fait 20 ans que ça dure.
    Zermati faudra que je vienne le voir voilà lui…

    Répondre
  63. Lequel choisir ? a dit…

    Question, question : je suis la méthode depuis un peu plus d’an avec des hauts et des bas, mais si on inscrit sur le site pour un suivi, est-ce que mon parcours Zermatien est-il pris en compte ?

    En tout cas merci pour l’info

    Répondre
  64. katelig a dit…

    Humm, personnellement, je sais que je ne suis pas faite pour ce genre de suivi. Rien qu’en faisant le bilan gratuit, je commence déjà à chercher des échappatoires (bon, faire 300m pour aller à la plage pendant les vacances, ça compte comme activité physique, non ?) ou à répondre par défaut (allez, on va dire que je me sens coupable lorsque je vide le placard alors que ce serait plutôt fataliste hein). Du coup quand arrive le mini bilan, rien ne me correspond. En face à face, je ne peux pas faire ça et mon investissement n’est pas du tout le même.

    De plus, les forums pour échanger c’est cool mais j’ai peur qu’à la longue, on en arrive toujours à la course aux kilos perdus alors que de loin, leur philosophie est plutôt basée sur le rééquilibrage du comportement alimentaire dont la perte de poids n’est qu’une conséquence mais pas une fin en soi.

    Ça me chafouine un peu ça, j’avoue, que ce site soit présenté comme une méthode pour maigrir pardon mincir), il n’y a qu’à voir l’intitulé de l’onglet.

    Bref, sans doute que c’était une vraie attente pour beaucoup de gens mais je passe mon tour pour le coup.

    Répondre
  65. Cathy du Gard a dit…

    ne serait-ce pas une personne basée à Marseille ? J’en ai en effet rencontrée une qui m’a semblé peu compétente (et le mot est faible)

    Sinon une question pour le docteur Zorro euhh Zermati …

    J’ai voulu m’inscrire sur le site la semaine dernière, mais j’ai déclaré être diabétique, et, hop, zappée … Pourquoi ? En quoi être diabétique est incompatible ? parce qu’un obèse passé 45 ans a hélas toutes les chances de développer un diabète de type 2 … et je vous garantis que c’est pas un cadeau …

    Répondre
  66. Cathy du Gard a dit…

    il y a un nutritionniste basé à Montpellier, mais ce n’est pas un médecin, donc il n’est pas remboursé – venant de perdre mon job, je crains de devoir le lâcher, hélas – c’est pour ça que le site m’intéressait

    Répondre
  67. audrey@imaginefm.be a dit…

    Premier commentaire pour moi et j’en suis tout émue ;-)! Merci Caroline pour la transparence et l’objectivité dont tu fais preuve. J’ai découvert “la méthode Zermati” via ton blog et j’ai dévoré tous les articles qui y sont liés.
    Perso, je compte m’affilier au programme après les vacances, en août (car l’endroit où je vais n’a, ô bonheur, pas de réseau web :-)). Maman de 3 kids, indépendante, j’ai déjà du mal à caser les rdv médicaux “obligatoires”… En comptant les retards dans les salles d’attente, les trajets pour aller à un rdv, le stress d’arriver en retard ensuite là où on doit aller (sortie d’école, par exemple ;-)), je vois en fait beaucoup d’avantages à un système web. Mon ordi m’accueille aussi bien à minuit que le dimanche, est dispo quand j’en ai besoin, chez moi. Alors, même s’il manque la dimension humaine du “face à face”, je m’y retrouve quand même. D’autant que de vrais liens se nouent parfois via le net, je ne vois pas ce monde virtuel comme déshumanisé.
    Quelques questions qui me viennent à l’esprit:
    Notre corps a-t-il la mémoire des régimes précédents?
    Quand on SAIT qu’on n’a plus faim mais qu’on est irrésistiblement attiré par un dessert, un sucré, que fait-on?
    Pourquoi mange-t-on de façon compulsive au cinéma, par exemple? (hier encore, Cars 2 avec les loulous, pas faim du tout MAIS bonbons engloutis car pour moi, un ciné se savoure en grignotant… Ça vient d’où, ça???)
    Quand doit-on perdre du poids??? Parce que parfois, j’aime mes rondeurs, parfois, elles m’insupportent…
    Bon allez, bonne interview, j’espère que tu auras l’occasion de la faire!
    Et merci merci merci pour tes billets qui sont ma pause détente dans des journées bien remplies!

    Répondre
  68. Véro la Bisontine a dit…

    J’avoue que je suis intéressée par ce principe de live coaching, parce que j’ai voulu en début d’année me rapprocher d’un praticien qui utilise les mêmes méthodes que le Dr Zermati, et figurez qu’il a refusé de m’accueillir, parce qu’il prenait sa retraite quelques mois plus tard.
    Du coup, je n’avais plus personne à consulter dans ma région (reculée je dois avouer).
    Alors quand j’ai entendu parler de ce truc, j’ai trouvé ça intéressant.
    Rien ne m’empêcherait, ainsi, d’aller sur le net tard le soir, alors que j’ai un emploi du temps assez dingue pour caler des rendez vous.

    Je serais contente, Caro, que tu l’interviewes sur le live coaching, cela éclairerait encore plus ma lanterne.
    Quand aux questions à poser, je fais confiance aux précédents commentaires, et à ta propre façon de faire (t’es un pro).

    Répondre
  69. Stella a dit…

    Une question que j’aimerais poser à la lecture de leur site :

    n’y a-t-il pas contradiction entre d’une part leur plaidoyer (depuis des années) en faveur de l’acceptation de soi, et contre la dictature de la minceur dans les sociétés occidentales, et d’autre part l’omniprésence des termes “maigrir”, “mincir” sur leur site (comme s’il allait de soi que maigrir était le but principal avant celui de se réconcilier avec soi)?

    Merci en tout cas pour ton post!

    Répondre
  70. Nath (la 107385eme) a dit…

    j’ai fait un tour sur le site, et effectivement je ne vois que des choses s’adressant aux personnes en surpoids – je ne nie pas du tout qu’il soit importnat de delivrer ce message, mais je suis un peu frustree.
    je fais partie de ces personnes qui perdent du poids en stressant, alors depuis un temps je me suis concocte un programme de sport pour avoir faim, et manger, et repousser le spectre du coup de stress qui m’amene a 45kg – du vecu !!! sauf qu’a me goinfrer de nimporte quoi par pulsions (mine de rien le stress est toujours la) je me suis fait de beaux problemes de foie – de foi ?

    voila, je continue a chercher ma solution… ne pas me rendre malade a ne pas manger, ne pas me rendre malade a manger… faire en sorte que mon corps accepte que je me stabilise efficacement, sereinement, a un poids qui me convienne – et je ne connais pas encore. Arriver a grossir. Ou ne pas grossir mais arriver a ne plus avoir peur de maigrir.

    Répondre
  71. Pralinette a dit…

    Je ne comprends pas ton agressivité, ce que je propose est une révision de jugement qui consiste à plus faire preuve de bon sens plutôt que de se tourner perpétuellement vers le corps médical…Si cela te fait du bien de m’insulter pour cela, sache que cela peut-être blessant.Derrière chaque commentaires, il y a avant tout une personne…

    Répondre
  72. Sav a dit…

    Merci pour l’info Cathy du Gard. C’est la première fois que j’en entend parler. Pourtant j’ai cherché … Tu pourrais me donner son nom s’il te plait?

    Répondre
  73. Manollipop a dit…

    Je suis très intéressée par une interview du Dr Zermati…
    Toujours en surpoids depuis mon enfance, je viens de me débarasser de tous mes kilos en trop (ils étaient très très nombreux!) grâce à la méthode Dukan…juste avec le bouquin, sans m’inscrire au coaching en ligne, qui me parait trop impersonnel, trop onéreux, en tous cas pour Dukan! Je n’aurais donc déboursé que le prix d’un livre de poche. Je reste stable niveau poids depuis le mois de janvier, à 2 ou 3 kilos près! J’ai changé mon mode d’alimentation et réussi à trouver un équilibre alimentaire qui me convient. Ma meilleure coach a été ma mère (grande régimeuse devant l’éternel! J’aurais pu croire plus jeune que Montignac était un membre de ma famille!), qui, avec moins de kilos à perdre que moi, m’a suivie dans ce régime.
    Je ne suis pas une pro-Dukan, une anti Cohen ou quoi que ce soit…selon moi, il suffit juste de trouver la méthode qui nous convient le mieux, au moment où l’on est prête à mettre la race à tous ces kilos!
    Donc oui, je serai preneuse d’une interview de Zermati, d’autant plus sur ce blog. Je vais aller voir le site, en attendant!

    Répondre
  74. pomme a dit…

    Sans blague ? Eh bien sache que derrière chaque gros(se), il y a aussi une personne, et pas un monstre. Si le “bon sens” comme tu l’appelles (mais qui n’en est pas) suffisait, penses-tu vraiment que tant de gens aurait un problème de poids ? Si les yaka, fokon, ça marchait, tu crois que de gens se battraient avec leurs kilos depuis leur naissance ? Mais pour comprendre ça, il faut de la sensibilité et de l’empathie, pas des commentaires balancés à l’emporte-pièce. Donc tes lamentations sur ta sensibilité blessée, je n’y crois pas une seconde: si tu étais vraiment si sensible que ça, tu ne laisserais pas des commentaires pareils sur ce sujet.

    Je te propose donc d’essayer de comprendre ce qui peut se passer dans la tête et le coeur d’une personne en surpoids, et de faire attention à leur sensibilité plutôt que de te préoccuper de la tienne, alors que tu as eu le retour que tu méritais.

    Répondre
  75. Cec jeune mariée a dit…

    Comme je le disais plus haut, je me suis inscrite, et j’ai passé un peu de temps a faire le tour de la bête et voici pourquoi je pense que ca va m’aider ainsi que quelques critiques / questions pour l’interview :

    Ca va m’aider car, si je comprends bien tout le livre “maigrir sans régime” ainsi que ses petits frères et adhère totalement aux principes qui y sont développés, je finis toujours par ne pas faire les exercices en me disant oui mais bon, ca quand même je ne suis pas bête, je le sais, et si je regarde bien j’ai déjà bien progressé là dessus alors hop, je saute. Sauf que. Je ne crois pas que l’à peu près soit très bénéfique dans ce cas particulier… grâce au site, je vais prendre le temps de suivre les exercices, un par un, et de poser les résultats sur le papier, puis en ligne. L’avantage par rapport au livre, c’est aussi que grâce à mon ressenti de chaque exercice, je vais avoir un retour de l’équipe et des conseils grâce au compte rendu que je remplis – bien sur, je n’en suis pas encore là donc je ne peux pas juger de la personnalisation de la chose.
    Mon problème face à tout ca, c’est souvent que mon cerveau se “barre”… impossible de rester concentrée quand je lis, de passer du temps sur les exercices, sur un carnet. Là j’espère que le côté sérieux, en ligne, ordinateur, et le fait que j’ai payé ;) vont m’aider à en faire un rendez-vous aussi important pour moi que s’il était avec un thérapeute.

    Mes questions / critiques :
    - l’équipe des coachs… qui sont-ils ?? Quelle formation ?? 0 info sur le sujet, même en étant membre ; je laisse le bénéfice du doute, mais j’aimerai vraiment savoir !
    - le sport : le docteur Zermati mentionne le sport comme étant nécessaire dans la démarche / un corps en mouvement est un corps dont les sensations, dont celles de la faim, sont bien perçues, entre autres, et j’adhère. Mais… pourquoi le coach sportif parle de perte de poids grâce au sport dès l’introduction ? Ca donne un peu l’impression que l’équipe n’est pas totalement soudée aux principes du GROS, c’est peut être ce qui me dérange le plus au final pour cette première approche.
    - les “défis” : c’est le nom donné sur le site à toute une série de petits “trucs et astuces” (par exemple : faire trois pauses de 10 min dans sa journée de travail pour évaluer sa faim et prendre une collation si nécessaire), les récompenses grâces au points que l’on collecte pour les défis réussis.. Autant les idées sont bonnes, autant cela me semble un peu infantilisant – mais je ne connais pas encore la nature des récompenses, s’agirait-il d emois gratuits d’abonement ;) ?

    Répondre
  76. Mushroom a dit…

    Pas de questions particulières, ni de véritables a priori, mais de gros doutes après avoir fait le premier bilan proposé sur le site. Déjà ça me fait furieusement penser au site du Dc Cohen (conseils “personnalisés” envoyés automatiquement par mail, et ce n’est pas Michel Cohen qu’on a au bout de la souris quand on a besoin d’aide, mais des gens payés pour faire tourner le site ; d’ailleurs, le fait que Linecoaching t’ait demandé de bosser pour eux Caroline prouve bien qu’on aura pas accès aux thérapeutes professionnels, ou alors très rarement – même si je reconnais qu’ils ont choisi quelqu’un de bon sens et de bon conseil, mais est ce que le bon sens et les bons conseils doivent se payer ?).

    Ensuite j’ai coché les cases “j’ai l’habitude de finir mon assiette” et “je n’ai pas d’aliments tabous” ; l’ordi a quand même réussi à me sortir “Vous ne pouvez pas vous arrêter de manger quand vous avez commencé. Et vous en déduisez qu’il ne faut pas commencer ! Du coup, vous vous privez des aliments que vous aimez et vous en êtes frustré.” C’est faux. Mais évidemment ça correspond à tellement de gens, pile poil dans la cible commerciale du site…

    Je suis étonnée par l’omniprésence du mot “mincir” dans le bilan : s’il y a une chose que j’ai comprise en lisant Zermati et Apfeldorfer, c’est qu’on arrive à rien en ayant pour objectif numéro 1 de maigrir… Mais là encore, “se réconcilier avec la nourriture et s’accepter tel qu’on est quitte à découvrir qu’on ne peut pas perdre de poids”, ce n’est pas très clair au niveau marketing…

    Enfin le bilan se finit par mon sacro-saint IMC !!! Ce chiffre débile qui à 1 kilo près vous fait passer de “surpoids” à “obésité” !!! S’il y a bien un site où je ne m’attendais pas à le voir, c’est bien celui où on voit la tête de Zermati et Apfeldorfer en page d’accueil !!!

    Franchement : ayant bien intégré les principes du Zermatage (je ne prends plus de poids, je ne m’interdis plus aucun aliment, et j’essaie de manger à ma faim, le seul truc, c’est que ce n’est pas toujours facile de gérer les émotions qui font manger… et à ce niveau là que j’attendrais de l’aide d’un thérapeute), je ne pense pas être la cliente visée.

    Pour quelqu’un qui est habituée aux régimes classiques… il découvrira qu’on peut perdre du poids en mangeant du chocolat, et que rien ne sert de compter les calories, mais je suis sûre qu’il se contrôlera tout de même. Et reprendra du poids après o/

    Je suis déçue…

    Répondre
  77. reine77 a dit…

    Moi je voudrais savoir s’il y a une méthode qui marche VRAIMENT quand on a passé la ménopause et qu’en plus on a la Thyroïde qui déconne à cause du chamboulement hormonal qui s’ensuit….parce que là , moi qui n’avait jamais eu de problèmes de poids avant le passage fatidique, j’ai pris 10 kgs en 1 an et …impossible de reperdre du poids malgré tous mes efforts, l’impasse chocolat, vins, et fromages…. c’est comme si , mon corps était bloqué ….tu pourrais demander à Phiphi et Gégé , ce qu’ils en disent?Merci….

    Répondre
  78. Caroline a dit…

    Juste je précise qu’on n’a pas fait appel à moi pour répondre aux gens, il s’agissait plutôt d’interviewer les experts, les personnes inscrites, de retranscrire les témoignages ou d’animer les forums. En aucun cas de remplir une fonction d’expert…

    Répondre
  79. Julie a dit…

    J’aimerais bien connaitre tes impressions. J’ai peur de consulter moi aussi. J’ai aussi un problème de poids (1.70m pour 85kg) et je ne sais plus comment faire.
    Tiens moi au courant stp.

    Répondre
  80. tourne_petit_moulin a dit…

    L’arrivée de ce coaching en ligne m’a stupéfaite et finalement choquée.
    Pour répondre à ta demande, je n’ai que des remarques négatives.

    Un psy en ligne ?
    Des médecins qui font commerce ?
    Encore une façon de profiter de la faiblesse et la souffrance des personnes en surpoids ?

    D’ordinaire, chacune de tes interventions me ravissent mais cette fois, je doute d’adhérer.

    Répondre
  81. Na a dit…

    Salut!
    Je serais très intéressée par une interview du Dr Z, non seulement parce que j’ai toujours aimé tes billets sur lui, mais aussi car, ce concept de LineCoaching étant à mon avis différent de la consultation physique, j’aimerais en savoir plus sur la façon dont il le voit. Désolée si je n’apporte rien de nouveau, je n’ai pas lu tous les commentaires précédents :-S

    Et les jolies jambes qui font bronzette en photo, c’est lors de ton fameux w-e de modeuse en Camargue ;-)? D’ailleurs funny fact à propos de l’escapade Little Marcel: Kenza, du blog La revue de Kenza, semble avoir craqué sur quasi les mêmes pièces que toi (http://kenzasmg.blogspot.com/2011/07/little-marcel-recoit.html), si ça c’est pas la preuve définitive (pluss forte que les pieds en dedans) que tu es une blogueuse mode qui s’ignore haha!
    Et je voulais aussi redire que, même si je ne commente pas souvent, ce fût un plaisir de lire tes billets chaque matin avant d’aller en cours pendant l’année et ça l’est toujours autant en vacs, merci :-) !

    Répondre
  82. Cec jeune mariée a dit…

    Mea culpa, voici ce que dit le site sur les coach :
    Les coachs LineCoaching sont diplômés en thérapies comportementales et cognitives. Nous les choisissons en fonction de leur expérience et de leur motivation. Gérard Apfeldorfer et Jean-Philippe Zermati les forment ensuite à la méthode. Une équipe compétente et efficace vous accompagne.

    Répondre
  83. Mushroom a dit…

    Au temps pour moi Caroline, c’est vrai que j’ai parlé sans savoir !

    Bon, ça n’a rien enlevé à ma déception parce que je suis allée me bouffer deux panacottas SANS AVOIR FAIM juste parce que j’étais SUPER déçue par Zermati. Et donc non, toujours pas d’aliments tabous à l’horizon…

    Répondre
  84. Mah-Yu a dit…

    Bonjour

    je suis moi aussi surprise par certains aspects du site, un peu en décalage, voire en opposition avec ce que j’avais retiré de mon suivi avec le Dr Z.

    Le “bilan personnalisé” gratuit est en effet très caricatural et l’impression générale ne diffère pas tant que ça de l’offre classique du domaine coaching minceur.

    Ceci posé, je n’ai pas pris d’abonnement, donc je ne sais pas si le suivi, après, est de qualité (ce n’est pas parce que le marketing est mauvais que le produit l’est aussi).

    Les questions que je me suis posées l’ont déjà été dans les commentaires: quid du set point? comment justifier la prépondérance du concept de minceur? d’où vient cette idée du coaching sportif? qu’est ce qui, dans cette démarche, relève authentiquement des préceptes du GROS et qu’est ce qui relève du compromis commercial visant à rendre le produit viable sur le marché (en le faisant correspondre avec les attentes de la clientèles, attentes qui sont pourtant justement à l’origine du problème)?

    Je trouverais donc intéressant que tu en reparles, avec les réponses du Dr Z sur ces sujets.

    Merci pour ce suivi de dossier fort intéressant.

    Répondre
  85. Mushroom a dit…

    Juste un mot pour préciser la nature de ma désillusion : les principes du GROS m’ont fait entrevoir autre chose que tout ce commerce fait autour du surpoids et de l’alimentation (et puis voyez comme les pubs pour Weight Watchers alternent bien avec les pubs aguichantes pour la bouffe : ceux qui ont intérêt à nous faire manger sont les mêmes qui nous font culpabiliser à coût de “plus qu’un mois pour être belle en maillot”). J’ai cru qu’il y avait des gens qui ne se réjouissaient pas de la souffrance des gros, qui n’y voyait pas là un marché. Avec Zermati, j’ai compris qu’on ME FAISAIT CROIRE qu’il y avait un poids idéal, et à partir de là j’ai enfin pris de la distance avec les corps qu’on nous présente dans les medias, et qui ne reflètent pas du tout l’immense diversité de la réalité.

    Et là je vois ce site qui me promet de “mincir durablement”, parce que leur méthode est “différente” ??? A aucun moment dans le bilan je n’ai vu une référence au “poids d’équilibre” ! C’est donc un site de régime comme les autres !

    Franchement, je pense à toutes les fois où on m’a traitée de cinglée quand j’essayais d’expliquer et de prôner les principes du Zermatage (et oui, je sais aujourd’hui que cette tentative prosélyte était une erreur), eh bien j’ai honte maintenant.

    Répondre
  86. Mushroom a dit…

    Mah-Yu dit bien mieux ce que j’essaie d’articuler ! Et en plus, sous forme de questions !

    Et celle-ci est parfaite : “qu’est ce qui, dans cette démarche, relève authentiquement des préceptes du GROS et qu’est ce qui relève du compromis commercial visant à rendre le produit viable sur le marché (en le faisant correspondre avec les attentes de la clientèles, attentes qui sont pourtant justement à l’origine du problème)?”

    Répondre
  87. Teparlerdemavie a dit…

    Excuse-moi pralinette mais j’en a marre de ce genre de discours!
    Quand tu as envie de nutella, ça n’est pas une feuille de salade qui te comblera!
    Je préfère attendre d’avoir faim, me faire plaisir d’une belle tranche de pain avec du nutella que de me taper une salade sans envie et de finir la tête dans le pot du nutella à force de frustration!

    Répondre
  88. MissGuyguy a dit…

    Pas eu le temps de lire tous les commentaires mais je le ferai !
    En fait le sujet est très brûlant pour nous : Je n’ose dire le nombre de kilos que mon cher et tendre et moi-même devrions perdre pour rentrer dans les canons de la société. Ce n’est pas vraiment l’objectif car il nous faut “seulement” de retrouver une santé resplendissante. Le suivi avec le diététicien français n’est possible qu’une fois par an alors difficile de garder le cap et la motivation ! A des milliers de kilomètres de la mère patrie et au pays champion de l’obésité, internet pourrait être une aide… A voir absolument ! Merci Caroline pour l’info et surtout l’objectivité.

    Répondre
  89. Lyphaé a dit…

    OUI pour l’interview !!!
    C’est mon premier commentaire ici, même si ça fait six mois que je lis ton blog… Et si je suis tombée sur ce blog au départ, c’est en tapant “Zermati” dans Google. Lorsque j’ai lu son livre, j’ai eu l’impression qu’il m’était adressé personnellement (comme bcp sans doute) et qu’il était possible que je me sorte enfin du cercle infernal des régimes…
    Depuis, je lis ce blog tous les jours ! Vivant très loin de Paris (enfin, en TGV ça va, mais ça reviendrait vraiment cher la consultation !) je n’ai pas l’occasion d’aller voir le Dr Z, alors ce nouveau site m’intéresse !
    Oui donc pour l’interview. Et Caro, merci pour ce blog, je le lis chaque jour, toujours un éclat de rire ou une larme au coin de l’oeil au rendez-vous, tu as un vrai talent !

    Répondre
  90. Mme la Truffe a dit…

    tiens j’ai pensé à toi ! J’ai lu le mag d’une voisine de TGV hier et le magazine en question s’appelle “causette”. le style et le 3ième degrés pourrait parfaitement convenir à ta plume…. je dis ça en passant, hein ….
    Pour zernati ba…. je crois que tu lui as déjà fait beaucoup de plus… mais bon on sait que je ne suis pas très objective sur le sujet !!! lol

    Répondre
  91. Marine92 a dit…

    Pour ce qui me concerne je suis inscrite sur linecoaching depuis une quinzaine de jours, car d’une part, j’ai beau avoir lu les bouquins du Dr Z, on est pas aiguillés et est pas forcément dans le bons rythme pour “digérer” les bonnes informations, d’autre part, il n’y a qu’une personne affiliée au GROS dans tout mon département (pourtant pas une cambrousse, les Alpes Maritimes) qui ne reçoit que de 14 à 16 h, difficile quand on travaille à 39h!!

    J’ai perdu 2 kgs, et surtout je souffle par rapport à la bouffe… je vis des moments très difficiles et je ne focalise pas sur mon alimentation, c’est pour moi une victoire!

    Bien sûr que je préfèrerais avoir un vrai quelqu’un devant moi, mais faute de grive, on mange des merles (mais la bouffe est partout dans nos expressions populaires!!)

    Merci encore Caro… pour tout plein de choses ;)

    Répondre
  92. Dorie B. a dit…

    Bon, je me lance.
    Depuis plus d’un an, je lis vos billets Caroline, avide d’en lire toujours plus. Après mon 3ème BB et alors débordée par mon surpoids, je me suis orientée vers une diététicienne formée au GROS. Au début, pleine de doutes et pour me convaincre que j’étais en bonne voie, je relisais plusieurs fois de suite certains de vos billets consacrés au Docteur Z. La démarche est incroyable, elle me questionne en permanence, me bouleverse et remets en question nombres de mes “croyances”… Bref, je suis aujourd’hui sûre que ce chemin est le bon même si parfois il semble tortueux. Face au séisme Dukan, il est sûrement nécessaire de lancer des démarches marketing permettant de toucher un plus large public. Pour autant, cette histoire de bouffe n’est pas qu’une histoire de nourriture et nous le savons toutes les 2. Je ne sais pas si la thérapie en ligne peut changer quelque chose mais ce qu’il y a de certain c’est que vos billets ont changé la donne pour moi et que le web, là, m’a permis de vous suivre. Et je vous remercie.
    Sinon oui pour l’interview de Z…toujours intéressant à lire.

    Répondre
  93. mammouth a dit…

    Ah, mais il ne faut pas mélanger la parlure québécoise avec le niveau de français de l’Office et ses efforts pour lutter contre les anglicismes nouveau genre. Notre rapport aux termes anglais dans notre langue n’est pas le même que le vôtre. La langue, chez nous, c’est politique.

    Répondre
  94. Carine a dit…

    Hello a toutes et tous, je trouve cette initiative tres bonne, on peut ainsi donner l’acces a plus de monde d’une methode qui marche pour beaucoup de gens. Dans un commentaire, j’ai lu quelqu’un qui disait que cela peut etre ensuite developpe par des week-ends pour faire le point, c’est genial comme idee. Ca permet une remotivation apres quelques mois et surtout une belle rencontre avec des gens.
    Comme question au Docteur Zermati, je voudrais connaitre son avis sur Paul McKenna. C’est un peu, pour moi, la version US de Zermati. Grace a lui,j’ai appris a ne plus avoir peur d’avoir un peu faim. J’ai appris a apprecier la nourriture, j’ai appris a manger ce que j’avais envie de manger, j’ai appris qu’a certain moment, mon corps n’avait pas envie de manger. Bref, j’ai perdu 10kg, et pour en faire rager quelques unes : finger in the nose ! (cette expression est uniquement une traduction, elle n’existe pas en anglais lol)
    Je voudrais aussi savoir s’il a identifie ce qui bloque le plus les femmes dans leur desir de perdre du poids.
    Je voudrais aussi savoir s’il a identifie un age ou les femmes ont un declic.

    Répondre
  95. mammouth a dit…

    Dans le cas de la médecine ou de la psychologie, je trouve que le mot guidance est parfaitement approprié. Il décrit exactement le travail fait sur le site.

    Je parle anglais couramment et je n’ai toujours pas compris ce que color block veut dire. Mais bon, la mode et moi, peu importe la langue, c’est deux.

    Répondre
  96. Carine a dit…

    Et aussi, je voudrais ajouter qu’il y a beaucoup beaucoup de femmes qui n’ont pas de vie sociale developpee, qui n’ont pas dans leur entourage proche des personnes qui pourraient les comprendre dans leur desir. Ces femmes peuvent alors acceder a un univers different et utile pour elles.

    Répondre
  97. agathe a dit…

    bonjour caroline, je vous lis tous les jours, avec le chocolat vous etes mon autre drogue ! vous etes en ce moment sur le site pure people : quelle star !!

    Répondre
  98. Fanny a dit…

    Personnellement je trouve le site un peu dense mais bien fichu. On sent qu’il y a du boulot derrière, et des convictions ! Alors évidemment, je reste un peu sceptique aussi quant à la réussite de la méthode, en l’absence de tout contact direct, mais allons- y … de toute façon quand la succession de régimes mène au désespoir du surpoids, il n’y a plus trente six solutions. Le vrai problème en effet réside dans le manque de professionnels formés selon ces principes de bon sens. Mais l’idée suggérée par quelqu’un plus haut, d’organiser des week ends, me paraît intéressante. A suggérer au docteur Z Caroline ???. Merci

    Répondre
  99. 100 drines a dit…

    A mon tour je me lance dans la discussion, passionnante, c’est peu de le dire ! Moi aussi je lis Caroline depuis quelques mois et je “kiffe” grave ! ;-) Moi aussi j’ai des “troubles du comportement alimentaire” (on devrait dire TCA entre nous, ça irait + vite). Moi aussi je suis très tentée par le Dr Z après avoir lu tous tes billets sur tes consultations avec lui et ce que tu en as tiré. Vous l’aurez compris, je me sens bien avec vous ! Tout d’abord, je dois vous avouer que j’ai récemment perdu 22 kgs avec la méthode Dukan. J’espère que le fait de dire ça ne va pas me faire censurer… car j’ai cru comprendre que la majorité d’entre vous l’insulte régulièrement ici, c’est le seul bémol à mon ressenti sur vos échanges. Je voulais vous dire que malgré cela, je considère que son régime et sa méthode ne sont pas du tout la panacée car comme les autres, on se prive de beaucoup de choses qu’on aime et dès qu’on arrête de se priver, on replonge. Malgré tout, j’avais besoin de d’abord me sentir mieux avant d’entamer cette immense réflexion qu’impose la méthode Z…. Pas une mince affaire (oui, j’ai osé !). Parce que mon surpoids m’était devenu tellement insupportable, que je ne me pouvais pas me permettre d’attendre encore pour réfléchir. A ce propos, le Dr Dukan a eu une phrase qui a fait “tilt” un jour chez moi : “Quand on voit qqun qui se noie, on le sort d’abord de l’eau avant de lui apprendre à nager” Alors je dois dire que ce linecoaching arrive juste à temps pour moi : je sens que je dérive de nouveau, que mes TCA resurgissent et que c’est maintenant que je peux le plus sereinement réfléchir à tout ça avant de replonger. D’abord je pense qu’il faut vivre avec son temps et qu’internet est maintenant incontournable (nous sommes toutes ici pour le prouver), j’ai même rencontré mon mari et père de ma fille via internet, c’est vous dire si ça ne me rebute pas ! Ensuite, parce que avoir accès quand on en ressent le plus le besoin à des conseils, des forums, un soutien etc… c’est quand même plus rassurant que d’attendre plusieurs semaines avant d’avoir un face à face de 15 mn… Mais je ne dénigre pas le vrai rendez-vous, c’est également très utile pour celles qui le peuvent. Enfin voilà, je me suis lancée mais mon problème est que je ne sais pas faire court, alors je reviendrai finir d’échanger avec vous sur ce délicat problème.

    Répondre
  100. VeroZeroSept a dit…

    Merci pour l’information, je vis en Suisse, à près de 2h de la seule personne formée par le GROS, donc forcément, ça me parle sûrement plus qu’à celles et ceux qui ont le choix.

    Et merci aussi à celles qui sont déjà inscrites pour leurs retours dans les commentaires, c’est intéressant :)

    Je crois que les questions qui me sont venues à l’esprit pour l’interview ont toutes déjà été mentionnées. Je me réjouis de lire ton article.

    Répondre
  101. fab a dit…

    Sujet passionnant, même dans le TGV à cette heure-ci ;-) L’interview devrait être intéressante, notamment grâce aux questions proposées dans les coms.

    Pour moi, l’énorme avantage que représente ce site est vraiment de faire connaître la méthode, d’”évangéliser” en quelque sorte. Quand je vois que mes collègues de bureau viennent de commencer en groupe un régime weight watchers, celui où on compte le nombre de calories pour chaque repas et plus on faible, mieux c’est ! Du coup, je le fais avec elles, en mangeant ce qui me fait envie et en leur montrant que les aliments ne sont pas tout ! Mais dur dur d’expliquer la méthode lorsqu’on est convaincu mais qu’on n’a pas de problèmes de poids…

    Répondre
  102. Sophie a dit…

    Je suis très partagée… Mais surtout assez choquée par ce système, parce que ça me semblerait bien plus intelligent de former des médecins généralistes à leur technique que de proposer ce coaching online. Franchement leur site me donne un peu la nausée, que ces médecins pour lesquels j’avais une certaine estime puissent penser que une interface web remplacera allègrement une consultation.

    S’ils le pensent, ça me dépasse, d’autant plus dans un domaine comme la psychiatrie (au sens large, les troubles du comportement alimentaire). Je suis moi même psychiatre et je ne comprends pas.

    Ou alors, ils ne le pensent pas, et dans ce cas, on sent l’odeur du fric fric fric et ça me choque de perdre à ce point toute déontologie. Et d’abuser de la crédibilité des gens. Je ne crois pas qu’il soit possible sur un site de coaching de proposer réellement un suivi personnalisé et à l’écoute surtout.

    Alors c’est vrai, ça démocratise… Le problème serait résolu si on pouvait former d’autres médecins à leurs techniques. Mais c’est sur, ils n’ont pas leur renommée… Mais peut être un peu plus de temps et des consultations moins chères.

    Désolée si je suis un peu véhémente…

    Répondre
  103. une lectrice assidue mais discrete a dit…

    Bonjour bonjour
    De mon cote je connais un médecin proche de Z et membre du GROS, qui critique fortement le principe d’internet et de perte du contact car ce travail est justement très personnel.
    personnellement, moi les sites internet, c’est comme les clubs de gym, je m’y inscris, j’y vais trois fois et pendant au minimum 1 an, je râle tous les mois de l’argent dépensé sans jamais penser a prendre le temps d’annuler l’abonnement.

    Répondre
  104. Nathalie a dit…

    Re-bonjour,

    je dois dire que je me retrouve dans les remarques de Mushroom et Mah-Yu. Je n’étais pas parvenue à me l’exprimer de façon aussi claire, mais je suis aussi un peu “gênée” car je n’ai pas l’impression de retrouver sur ce site la philosophie de leurs livres, et de leur discours habituel…. D’où mes questions sur la place du sport et l’apparente non-place du set-point dans ce site.

    Je ne suis a priori pas farouchement opposée à du coaching en ligne, pourquoi pas, même si je crois qu’une vraie thérapie, même comportementale, ne peut se faire qu’en face à face (mais je ne crois pas qu’ils parlent de thérapie sur ce site, ils font peut-être justement la distinction avec le coaching). D’ailleurs, il y a sur certains forums des groupes de discussion sur zermati, des groupes d’entraide, et ce genre de plateforme pourrait les aider…Je trouverais ce genre de site bénéfique pour quelqu’un qui a déjà entendu parler de la vision du GROS, mais n’arrive pas à changer son comportement, et qui ne peut/veut aller voir un thérapeute.

    Ce qui me gêne, et je viens de le réaliser clairement, c’est la vitrine du site, qui utilise les mêmes codes que les autres sites de minceur. Alors quoi? Ont-ils vendu leur âme? Ou est-ce un appât pour inciter les gens à s’inscrire, et une fois qu’on a un abonnement, on a accès à un autre type d’information, plus conforme aux idées qu’ils prônent habituellement? Dans les deux cas de figure, je suis un peu mal à l’aise.
    Comme dit plus haut, leur discours porte habituellement sur la non stigmatisation des gros, et critique les diktats de notre société. Or le message envoyé par Linecoaching est plutôt “maigrissez! maigrissez! on a la méthode”, et escamote complètement l’acceptation de soi.

    Je ne sais pas si c’est le genre de choses dont on peut parler dans une interview, et je ne sais même pas si on peut avoir une réponse qui ne soit pas de la lange de bois, mais en tout cas, c’est vrai que ça me perturbe, et que l’image que j’avais d’eux entre en conflit avec l’image que renvoie ce site….

    Répondre
  105. Martine a dit…

    bon, je n’ai pas encore lu tous les commentaires ci-dessus, pour ne pas influencer mon propos, mais je les verrai après avoir déposé le mien.
    C’est en lisant le commentaire d’une de tes lectrices sur je ne sais plus quel sujet, qui te demandait ce que tu pensais de linecoaching que, m’intéressant à Zermati, je suis allée voir ce site, et 2 jours après j’adhérais (le 17 juin)pour 6 mois.
    Ce qu’on peut redouter c’est la dépersonnalisation. Mais ce n’est pas le cas du tout. On peut poser des questions, il y a toujours un “coach” qui te répond, à toi, sur ta boite, de façon très personnelle. Le forum permet d’échanger avec les autres, de se faire des “amis”. Ton parcours est guidé, progressif et individualisé. Il y a un chat tous les 15 jours avec Zermati ou Apfeldorfer.
    Bref, je le trouve très bien fait ce site. En plus le visuel est très plaisant. Il y a tellement d’informations et de choses à voir qu’on s’y perd un peu au début, mais au fur et à mesure des visites, on s’y retrouve.
    Juste un bémol pour l’entraînement physique. C’est un peu rigide et démodé. Mais bon, ça on peut le faire à sa façon, ce n’est pas essentiel. Ce qui est important c’est qu’on fait des exercices pour comprendre comment et pourquoi on mange. Je t’avais lu Caro, j’avais lu le bouquin de Zermati, mais ça restait quelques grands principes abstraits. Là on pratique. On comprend. On apprend à se passer de la balance.
    Cela fait presque un mois, c’est sûr qu’il y a des jours où on est moins assidu, mais je continue avec plaisir et espoir.

    Répondre
  106. Nathalie a dit…

    En fait, je viens de refaire un tour sur le site, et j’ai lu le dernier chat avec JP Zermati, et on retrouve le discours que l’on connaît (ce qui m’a un peu rassurée j’avoue!)
    Donc, c’est probablement surtout une question de marketing… Par ailleurs, j’ai parcouru leur revue de presse et suis tombée sur un titre “Linecoaching, le site du contre-régime”, ce qui m’a l’air bien plus percutant et conforme à leur image.

    Voilà, j’arrête de squatter maintenant, désolée!

    Répondre
  107. Martine a dit…

    ça y est, j’ai (presque) tout lu.
    c’est vrai que le 1er questionnaire avant l’adhésion fait pluspenser à un test de magazine féminin. Mais il faut dépasser cette impression, elle ne reflète pas le sérieux du site.
    @ Poppins : on te répond personnellement sur ta boite mail, en général en mons de 2 jours. Ce sont des assistants qui répondent, formés à la méthode.
    @ Moune : j’adhère à 100 % à ton idée de week-end de rencontre
    @ Lily59 et Franny : tout à fait d’accord avec vous
    @ Nathalie : si si, il est question du “set-point”
    @ Kim : oui, moi aussi ça m’a choquée la reconduction tacite de l’abonnement
    @ Catherine : j’ai 60 ans, il y a d’autres femmes qui ont passé 60 ans qui suivent la méthode sur ce site, pourquoi pas toi ?

    Répondre
  108. Zeliananis a dit…

    Coucou Caroline!

    Moi je suis très impatiente que tu fasses cette interview avec le Dr Z… Dans l’optique de venir à bout de mes compulsions alimentaires, j’ai suivi une thérapie à Toulouse qui s’appelle ACT et qui permet d’arriver à gérer l’anxiété, qui est souvent la source des compulsions alimentaires. Ce programme en 7 séances m’a permis de comprendre beaucoup de choses sur moi mais je voudrais bien le compléter avec le livecoaching. Le fait que ce soit plus centré sur la nourriture me rassurerait et je pense, me permettrait d’évoluer… J’attends donc beaucoup de cette interview. Et ma question serait la suivante: Est il possible de payer chaque mois en s’engageant tout de même pour 6 mois…? C’est très “pratique” comme question, mais étant à découvert en ce moment, il m’est difficile de sortir cette centaine d’euros en une seule fois…
    Merci d’avance.

    Répondre
  109. Sophie a dit…

    C’est en lisant ton blog que j’ai découvert le Dr Zermati et j’ai acheté son livre. Je pense avoir trouvé peut-être la solution. Je me suis inscrite sur le site depuis 2 jours car je n’ai pas de nutritionniste formé dans mon coin. Je trouve que c’est une bonne alternative entre les livres et… rien ! Le site est agréable et je trouve que le programme semble complet, il me manque d’ailleurs du temps pour explorer son contenu. Au niveau du prix, bah c’est la même chose qu’un abonnement à “W…gt W….er” ! Je ne me sens pas mal à l’aise par rapport au manque de contact humain, bizarrement, mais je suis suivie à côté de ça par un psy aussi, je me retrouve face à moi-même et c’est à moi que je rends des comptes. Voilà j’ai confiance et c’est sans doute aussi grâce à ton ressenti positif sur la méthode. Après je suis une grande fille, je prends mes responsabilités !! bises et merci pour tes billets que je manque jamais !

    Répondre
  110. So a dit…

    Moi, j’ai découvert Zermati via ce blog, et ce que j’ai lu sur sa méthode m’a donné envie de m’y intéresser, alors j’ai lu son bouquin et cela m’a fait beaucoup de bien de comprendre que mon corps n’était pas mon ennemi… bah oui, cela n’est pas si évident, parfois! Je n’ai jamais consulté mais je laisse le bouquin infuser dans ma petite tête et j’ai perdu sans vraiment faire attention 2-3 kilos… c’est toujours çà!
    Alors ce site, il m’intéresse, je vais aller regarder çà de plus près. Pas de question particulière au Dr Z, juste des encouragements et un grand merci :)

    Répondre
  111. blop a dit…

    1) @ Pralinette : j’ai commencé à perdre du poids quand j’ai commencé à manger moins de salade (et autres verdures lapinesques) et plus de Nutella !

    2) Des remarques en vrac sur le site

    - Le concept est très intéressant et je pense qu’il peut vraiment aider à obtenir des résultats. J’ai débuté Zermati comme cela en version amateur sur un forum (non dédié à cela) ou chacune postait son carnet alimentaire. Puis on en discutait, on faisait les exercices en commun etc. Bref c’est plus motivant de ne pas être seul dans son coin. Rien que d’être “obligé” de faire un carnet alimentaire/sensations cela débloque beaucoup de choses. Tous ceux que j’ai bassinés avec Zermati et qui me disent que “ça ne marche pas” ne se sont en fait jamais astreints à le faire vraiment

    - Le test initial est effectivement nul mais il me semble difficile de faire quelque chose de personnalisé par bidouillage informatique (et l’humain ça coûte cher !). Il serait souhaitable de virer le “personnalisé” dans l’intitulé du bilan

    - L’utilisation de l’IMC ne me choque pas car c’est une façon de filtrer les gens qui n’ont pas besoin de maigrir (enfin je pense, c’est une bonne question à poser ça ;))

    - Les tarifs sont faciles à trouver (et c’est rare sur les sites de coaching). Par contre la reconduction tacite c’est rédhibitoire surtout pour les procrastinateurs (et bizarrement tous les procrastineurs que je connais ont des problèmes avec la bouffe…)

    - Je trouve dommage qu’on ne puisse pas faire simplement un essai de 1 mois sans engagement, ne serait-ce que pour avoir un aperçu des outils mis à disposition et savoir s’ils nous conviennent. Comme beaucoup d’autres, je suis convaincue par la méthode et j’ai déjà beaucoup avancé avec les livres et forums. Mais j’aurai besoin d’un peu d’aide et ce site me semble une bonne solution. Le problème, c’est que je suis une procrastineuse fauchée (même si quand je suis en phase de zermatage idéal je fais de grosses économies de bouffe;)) donc je sais d’avance comment ça va se passer : dans 2 ans, même si je n’y mets plus les pieds, je n’aurais toujours pas résilié mon abonnement… C’est donc le genre de chose dans lequel je ne me lancerai que si je suis sûre que ça me convienne ou que la reconduction n’est pas tacite

    - Comme d’autres l’ont déjà très bien expliqué, je suis très déçue par l’environnement du site qui ne parle que de “maigrir, mincir, cellulite” qui me semble aller à l’opposé de la philosophie de la méthode. Un exemple : l’article sur le saumon (dossiers dégustation) dans lequel on peut lire “La richesse en matières grasses du saumon ne doit pas vous faire peur. Elle est toute relative, puisque sa chair contient à peu près 10 % de matières grasses, quand les viandes rouges en contiennent entre 5 et 15%. Ensuite, les acides gras oméga 3 ont un effet favorable sur le stockage des graisses, en raison d’une action anti-inflammatoire modifiant le métabolisme des adipocytes, vos cellules graisseuses”. arghhhhhhhh on dirait du Cohen !
    Il semble n’y avoir aucune place pour ceux qui n’ont pas tant envie de maigrir (même si ils sont en surpoids) que de se réconcilier avec la nourriture.
    Les bouquins des Dr A et Z ont le mérite de ne pas vous promettre de maigrir mais le site semble en faire un objectif prioritaire. Très décevant !

    3) Mes questions qui découlent (entre autres) des remarques précédentes :

    - Pourquoi imposer une reconduction tacite ? Pourquoi ne pas proposer une formule d’essai (1 mois) sans engagement pour savoir si le concept de la prise en charge sur internet nous convient (sachant qu’on est déjà convaincu par la méthode pour l’avoir essayée en mode autodidacte) ?

    - S’ils s’aperçoivent que quelqu’un a besoin d’une thérapie comportementale, l’encouragent-il à consulter puisqu’un suivi internet ne peut pas suffire ?

    - Si l’on s’abonne, peut-on poser des questions aux “coachs” sur ses enfants (en surpoids ou non) ? (Par exemple, peut-on laisser son môme descendre le paquet de fraises tagada en 5 minutes tous les jours pendant 5 jours en espérant qu’il se régule seul ensuite ? ou se nourrir exclusivement de biscuits apéro pendant la période du terrible two :p)

    - Ne trouve-t-il pas que la présentation du site (maigrir, mincir ) et le contenu de certains articles (le saumon) va à l’opposé de la philosophie de la méthode ? Pourquoi ne pas proposer explicitement la méthode à des gens qui veulent seulement retrouver un rapport sain avec la nourriture ?

    - Si on se “relâche” (procrastineuse un jour, procrastineuse toujours!) et qu’on ne fait plus son carnet ou les exercices, est-ce qu’on nous “relance” (sans nous harceler de mails tous les jours parce que ça encombre les boîtes mails qu’on ne vide jamais :p) ?

    - Ont-il prévu de faire un bilan de l’efficacité du site dans quelques temps (perte de poids mais aussi modification du comportement alimentaire) ? Si oui, si ce concept s’avère peu efficace mais rentable, l’abandonneront-ils ?

    4) Un grand merci à Caro pour l’ensemble de ce blog. J’aurai des tonnes de choses à dire mais j’ai déjà écrit un sacré pavé donc juste envie de dire merci d’être toi et de nous le faire partager :)

    5) Un immense merci au Dr Z (que Caro pourra peut-être transmettre). Son livre “maigrir sans régime” (mais aussi ceux du Dr A) a bouleversé ma vie et m’a permis de briser le cercle vicieux familial. Mon fils de 3 ans et demi ne s’en rend pas encore compte mais il lui doit une fière chandelle. Ca paraît sûrement grandiloquent mais c’est sincère et c’était l’occasion où jamais de lui dire.

    Répondre
  112. Lila a dit…

    Ce qui me gène dans ce site web, c’est le prix que je juge excessif alors que des séances avec un médecin nutritionniste peuvent être prises en charge par la sécu..

    Répondre
  113. nalapetitchat a dit…

    J’avoue que je suis plus que mitigée.
    Je suis pour la démocratisation de la méthode du GROS mais déçue que cela se passe de cette façon. En créant un site de coatching payant comme le font déjà les Ducan, Cohen et compagnie, j’ai l’impression que c’est la recherche du profit qui est recherché en premier par ces médecins “stars”. Je suis déçue que ces spécialistes fondateurs du GROS se lancent là dedans, ils surfent sur la vague, je les pensais différents des autres, encore une fois, je suis déçue.
    Et pourtant à lire tous vos commentaires, vous avez l’air de trouver l’idée plutôt bonne.
    Je crois que ce qui me dérange c’est l’idée qu’un médecin réputé dans son domaine prête son nom à une opération purement commerciale, ça va selon moi à l’encontre de “l’éthique médicale”… A quand les plats préparés visés par le docteur Z et GA en grande surface ???? Je rigole mais on peut du coup s’attendre à tout !

    J’aurais, par exemple, trouvé plus professionnel que le GROS lance une campagne pour former de nouveaux médecins à leur méthode afin que toutes les personnes en surpoids puissent consulter près de chez eux, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui.

    Répondre
  114. sabinekinouk a dit…

    J’ai refléchi et en fait une question me taraude!!! Est-ce que le seul indicateur de la satiété est la baisse du plaisir gustatif?? Parce que j’ai du mal j’avoue de ce coté-là… ;o)

    Répondre
  115. Béline a dit…

    Je ne connaissais pas du tout. Donc quelques remarques/questions à priori sans avoir fait de recherches sur le concept.
    Je ne crois pas du tout au virtuel pour mener cette “démarche” d’un bout à l’autre sans un vrai interlocuteur. Je l’imagine peut être dans deux cas de figure. Pour tester le principe et donner envie d’aller consulter un médecin du GROS après avoir été convaincue et pour “finir” cette démarche longue et complexe si on la veut solide. Ou peut être pour quelqu’un comme moi, mais j’ai plus de doute, qui avait commencé avec le Dr Z mais qui a du arrêter pour une raison x ou y. Moi un déménagement.
    Perso, j’avais déjà testé un autre praticien du GROS qui appliquait de façon moins ciblée et personnalisée les grandes théories du GROS. Ca avait marché, du moins quelques années jusqu’à ce que de nouvelles épreuves me fragilisent. Avec le Dr Z j’avais vraiment l’impression de construire des bases plus solides et pérennes. Je ne pense pas que le virtuel puisse arriver à ce résultat, malheureusement partiel pour moi. Et pourtant je suis une grande fan du Dr Z, et j’aimerais vraiment croire à ce projet. Je vais donc suivre ça et suis très intéressée par les réactions des filles déjà inscrites!
    Et donc puisque ces remarques n’étaient pas des questions, tout bêtement je voudrais savoir pourquoi (ils ont eu cette idée)? Pour qui? En plus d’un suivi par quelqu’un du GROS peut être, pour ne pas être seule entre 2 séances? Pour juste sensibiliser l’opinion sans prétendre avoir forcément des résultats mais faire prendre conscience d’évidences sur l’alimentation, en réaction à des campagnes comme 5 fruits et légumes, à des régimes médiatisés comme Ducon qui font des dégats…? J’espère juste que ce n’est pas que financier!

    Répondre
  116. Ariane a dit…

    Je ne me permettrai pas de répondre sur ce que fait JPZ mais pour ma part, même si j’ai une série de méthodes et d’outils (je suis membre du GROS), j’ai une approche sur mesure adaptée à la personne qui est en face de moi (c’est un des intérêts de l’humain vs un livre !)

    Répondre
  117. Zau a dit…

    je réponds à Pyrhos, à qui je ne sais plus qui (c’est trop loin dans les comm’) à répondu aussi : le nutella est fait avec noisette et ché plukoi,
    donc c’est pas du sucre
    et les Tagadas c’est du sirop de glucose, donc c’est pas du sucre.
    donc : bouffons du nutella et des Tagada
    et même des Tagadas trempées dans le Nutella!

    ma conclusion? j’adÔreu ces discussion autour du régime! rien de nouveau dans le fond, mais qu’est-ce-que ça fait du bien aux gens d’en causer !
    Danigrouik : je pense que si on passe une journée ensemble et que tu manges tout comme moi, tu prendras quelques grammes (commence par une baguette entière au tit dej, tu verras….)
    Salut à vous toutes !

    Répondre
  118. blop a dit…

    Dire à quelqu’un qui n’arrive pas à grossir qu’il n’a qu’à manger c’est aussi méprisant (et à côté de la plaque) que dire à quelqu’un qui m’arrive pas à maigrir de manger de la salade à la place du nutella…

    Si elle se force à manger comme toi, non seulement elle prend le risque de se dégouter de la bouffe mais en plus le résultat est souvent temporaire. Je vis avec un “maigrichon” qui se verrait bien un peu plus gros donc je connais bien le problème et il fut une époque où il souffrait autant de sa maigreur que moi de mon surpoids (ouais la vie est mal faite !).

    @ Danigrouik : si cela peut t’aider un peu,il y a dans la FAQ du GROS http://www.gros.org/vos-questions/foire-aux-questions une réponse à “je suis trop maigre”

    Répondre
  119. fLo a dit…

    Bonjour Caroline,
    J’ai été très étonnée d’apprendre que le Dr Z. avait mis en place un site de “coaching”, avec starification du médecin, à la dukan ou cohen, ça me semblait tellement éloigné du personnage.
    Puis je suis allée voir le site.
    Les offres gratuites, témoignages, etc, font penser aux autres coachings. ca me gêne un peu sous les bras, quand même…
    Pour autant, tout travail mérite salaire, et la méthode est bonne.
    Je suis donc plus nuancée.
    Mais pour autant, je me pose encore des questions :
    - comment sont rémunérés les “experts” ?
    - qui répond aux questions ?
    - site = déclinaison d’une marque, moyen de gagner de l’argent, ou façon de rendre accessible la méthode du GROS à un maximum de personnes ?

    Je ne doute pas à priori de l’intégrité de ces médecins, mais je compte sur toi pour avoir des éclaircissements !
    Merci…

    Répondre
  120. ninick a dit…

    Bonjour Cacherine
    À 67 ans, vous considérez cette personne comme une vieille dame, c’est un peu exagéré :
    j’ai un petit fils de 9 ans qui a encore sa mémée de + de 80 ans, il ne me considère pas ainsi, je suis la “mamie” j’ai 69 ans et j’ai été l’autre jour avec lui à la piscine…. l’on n’est pas impotant à cet âge malgré mes 90 kgrs.
    et avec mon ordinateur “Ordissimo”, mes petits enfants peuvent avoir accès à Internet chez moi à leurs jeux et sites de leur âge.
    l’autre “mamie” est en montagne en ce moment avec les plus petits, et ils vont aller passer la nuit en gîte de montagne.

    Répondre
  121. Lobèse a dit…

    Très déçue par des thérapeutes ayant suivi la formation du GROS …
    exemple : première consultation avec l’endocrino recommandée par le site du gros : le nom de mister Z jamais prononcé, aucun exercice prévu, même pas le carnet alimentaire, un rdv donné 3 mois plus tard… le patient (moi) aiguillé vers un atelier de comportement alimentaire (au chu) où on parle de régime, et j’en passe…
    résultat…aucun positif hélas…
    bref, mister Z j’ai envie de le voir en vrai et non un de ses disciples. Mais j’habite à 800 km de Paris et je ne roule pas sur l’or…
    (pis j’ai même perdu le lien vers mon blog! mais je n’ai pas perdu un gramme)

    Répondre
  122. Milk a dit…

    Je serais très intéressée de lire une interview personnalisée de Zermati. J’aimerais soumettre une question concernant les TCA. Je souffre depuis plusieurs années de boulimie non vomitive et la lecture des ouvrages de Zermati et Apeldorfer m’a permis ces trois derniers mois de faire un grand pas en avant, de déculpabiliser mon rapport à la nourriture et de moins me nourrir selon le schéma excès/compensation, frustration/culpabilité etc. Toutefois je suis loin d’être guérie. Le fait d’avoir lu les livres et compris un certain nombre de choses ne me suffit plus, et j’ai fait de nombreuses crises sans raison apparente ces deux dernières semaines, des crises de la meme ampleur qu’avant d’avoir lu Zermati. Je serais donc curieuse de connaitre son avis concernant l’utilité du portail pour des gens atteints de TCA “graves” comme moi. Le but n’étant pas pour nous de maigrir mais de retrouver un rapport moins destructeur à la nourriture et d’en finir avec la culpabilité.

    Merci de proposer cette interview !

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *