Five little things #27

J’avoue, je ne sais pas moi même distinguer les « five Little things » des billets « J’aime ». Les deux peuvent sembler être motivés essentiellement par un certain manque d’inspiration – c’est pas faux – mais contrairement sans doute aux apparences, ça me prend finalement pas mal de temps, ne serait-ce que pour trouver les fameuses cinq choses à chroniquer. D’autant que je flotte actuellement dans une sorte de nébuleuse de projets dont la plupart sans doute n’iront pas à terme mais que je suis tenue de porter néanmoins jusqu’à ce qu’ils m’échappent, en vertu du principe DE BASE de tout free lance: ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Bref, vivement que mon destin à la JK Rowlings se réalise parce que j’ai pas mal d’idées de la façon dont je dépenserais ma fortune…

1 – Le livre. « Les loyautés » de Delphine de Vigan. Je le disais en storie Instagram, je n’ai pas été transportée. Tout au moins au début, petit à petit l’intensité du récit prend malgré tout à la gorge. Mais je crois que j’aimerais que Delphine de Vigan laisse davantage entrer la lumière dans ses romans. Ceci étant dit, elle reste selon moi l’une des écrivaines contemporaines au style le plus ciselé. Bref, on ne ressort pas joyeux de cette histoire de maltraitance, mais les livres n’ont pas toujours pour objet de nous rendre heureux.

2 – La série. Baron noir vient de redémarrer et après avoir vu le premier épisode, je vous confirme ce qu’on en dit, à savoir que ça tient bien le pari de la saison 1. Et aussi que Kad Merad a sans doute trouvé le rôle de sa vie. Et Anna Mouglaglis est hypnotisante également, très juste dans ce personnage hybride de Ségolène Royal croisée avec Emmanuel Macron.

3 – L’hôtel qui fait rêver. Le jardin des douars à Essaouira. Depuis que j’ai vu des instagrams sur cet endroit, je rêve de m’y enfuir quelques jours, de préférence avec mes copines, ou éventuellement avec mon amoureux. En tous cas sans aucun individu susceptible de me parler de Parcours sup’.

4 – La recette. Une fois n’est pas coutume, j’ai trouvé cette recette sur Atelier Doré (feu Garance Doré). Généralement, les – rares – recettes qui sont publiées sur ce site contiennent soit des ingrédients introuvables, soient requièrent un certain savoir faire. Mais cette recette de soupe carotte et patates douces au lait de coco est démente. C’est à dire que mes enfants ont léché le plat, ce qui n’arrive JAMAIS quand je fais une soupe. (la photo n’est pas de moi en revanche, même pas eu le temps).

5 – L’idée cadeau. Bon, je fais un peu de pub pour ma paroisse, mais cette bougie et cette tisane « Conscience » conçues pour Holissence sont toutes deux merveilleuses. La bougie sent le thym et la tisane, bio, est concoctée à base de romarin, fenouil et thym. De purs réconforts hivernaux. (et en plus c’est drôlement joli).

65 comments sur “Five little things #27”

  1. Shakti a dit…

    Han, des vacances, un hôtel et du soleil ( et pas trop de chaleur sinon je suis malade) mais surtout PAS DE PLUIE !!! Je sais bien que c’est partout mais là, franchement, c’est trop. Je pense que la prochaine mutation de l’espèce sera une paire de branchies…

    Répondre
  2. Petits pieds a dit…

    Bonjour,
    J’ai écouté Kad Merad armée de la série l’autre jour sur France Inter, ça m’a donné envie ! Et le bouquin, je l’ajoute à ma liste, comme tous ceux dont tu parles ! Très belle journée !

    Répondre
  3. Laurédane a dit…

    « L’hôtel qui fait rêver. Le jardin des douars à Essaouira. Depuis que j’ai vu des instagrams sur cet endroit, je rêve de m’y enfuir quelques jours, de préférence avec mes copines, ou éventuellement avec mon amoureux. En tous cas sans aucun individu susceptible de me parler de Parcours sup’. » ==> je dirai même aucun individu susceptible de me parler tellement je suis dans un mode au delà de la fatigue #faitesdesgosses

    Répondre
  4. Anju a dit…

    Je me disais justement en voyant la recette sur Atelier Doré qu’il devait y avoir un loup tellement le titre était simple, mais du coup tu me tentes à aller lire la recette et à l’essayer!
    bonne journée,

    Répondre
  5. Cha a dit…

    Ah Delphine De Vigan ! J’ai beaucoup aimé tous ses livres mais je n’ai jamais autant déprimé qu’après avoir lu « les heures souterraines ».

    Répondre
    • Reine a dit…

      itou! je vais attendre les beaux jours pour me lancer dans la lecture de ce bouquin…je crois qu’en ce moment j’ai pas la force psy nécessaire…merci de l’alerte…

      Répondre
    • Anneso a dit…

      Après avoir terminé « Les heures souterraines »,j’ai ouvert le gaz en me passanr un noeud coulant autour du cou après avoir ingéré de la mort aux rats.Un peu comme quand j’ai lu « La route » de Cormac Mc Carthy. Mais un roman déprimant peut être bon (voire génial comme « La route »).

      Répondre
  6. Smouik a dit…

    Maltraitance ? Bon ben je sais que je ne le lirai pas, il y a des sujets que je préfère éviter. D’autant que j’envisage de relire tout Oui-Oui pour occuper le temps disponible de mon cerveau…
    Pour ce qui est de Parcoursup, l’an dernier je me suis intéressée à son ancêtre APB, suffisamment pour comprendre le système mais pour le reste, entre options possibles et ordre des vœux, j’ai délégué à quelqu’un dont c’est le métier et comme j’avais double dose (comme toi), ça a été extrêmement rentable en termes de détente familiale. Et quand on parlait du sujet en famille sur quelles orientations possibles, l’ambiance restait très sereine.
    Pour ce qui est de Parcoursup 2018, je peux t’envoyer un pdf extrêmement bien fait qui explique simplement le principe. Si ça t’intéresse, dis-moi où tu veux que je te l’envoie (mail, messenger ou autre…).

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en réalité le problème chez nous n’est pas tellement la plateforme et son fonctionnement, mais plutôt l’absence totale de motivation de mon fils pour trouver une formation et les affres de la décision de faire médecine ou pas de ma fille, qui vient d’apprendre en plus qu’à paris l’année prochaine, le redoublement sera interdit en 1ere année de médecine…

      Répondre
      • Gwen a dit…

        Quand mon fiston hésitait à se lancer dans cette fameuse première année, on lui avait conseillé de faire une année de prépa avant (PCSI, MPSI…), parce que souvent, ceux qui n’arrivent pas à franchir la première année sont bloqués par les matières scientifiques du concours final. Tous vont bûcher l’anatomie, et seront de niveau plus ou moins équivalent à la fin de l’année, la différence se fera ailleurs. Bon courage aux parents comme aux jeunes, nos dernières confrontations avec APB datent de l’année dernière, et je suis sacrément soulagée que ce soit derrière moi, c’est angoissant comme période !

        Répondre
        • Geneviève a dit…

          Je me suis dit la même chose Reine quand j’ai lu sur twitter ce mot de Caroline sur le non redoublement…
          Mon fils aîné avait fait une 1ère année de médecine juste après le bac sans succès. Il n’avait pas redoublé mais enchainé aussitôt sur l’école d’infirmier. Très heureux infirmier très investi pendant 10 ans, il a recommencé médecine à Lyon et il est maintenant en 3 ème année (avec 2 enfants, une maison à rénover etc… Je ne sais pas comment ils font mais… ils sont très heureux)
          Le moteur de ces étudiants, c’est la motivation et il semble bien que ta fille Caro n’en manque pas !
          En plus à Lyon, elle ne serait pas perdue et c’est très important je crois, non ?

          Répondre
          • Reine a dit…

            @Gen: En effet mais quel courage ton fils!! surtout quand on connaît le sacerdoce que c’est. L’internat c’est tellement dur. Et la suite à l’hôpital public il faut avoir une sacrée carapace!
            La démission de ma fille, après toutes ces années de sacrifices persos, reste un mauvais souvenir, même si aucun souci : elle a trouvé un super poste dans une clinique privée anglaise , et elle est payée une petite fortune!

          • Reine a dit…

            Une autre de mes filles , à 29 ans, en poste, en couple et un enfant , s’est aussi lancée dans un autre cursus universitaire. Nous la soutenons du mieux que nous pouvons , et son conjoint est son plus grand soutien . Je suis tellement fière d’elle .

      • Géraldine N a dit…

        Pour le manque de motivation et la grande question de ce qu’on va bien pouvoir mettre comme voeux, à part STAPS où il ne sera jamais pris vu les commentaires qui reflètent son grand intérêt pour sa scolarité, on en est là aussi!! Courage!!! (c’est normal que les mamans soient plus stressées que les enfants la dessus?)

        Répondre
      • paprika a dit…

        idem : mon fils ne sait pas ce qu’il veut faire, et il est quasiment passif; je cherche à sa place des idées de formation, ce qui n’est pas la bonne solution, mais que faire d’autre avec des échéances si proches ? Sans compter la nouvelle sélectivité pour les universités, qui m’inquiète beaucoup, car même s’il est en Terminale S, il a des résultats très moyens…
        A mon époque, il suffisait d’avoir le bac, et d’aller s’inscrire dans la fac de son choix, ce qui a permis à beaucoup de se « révéler » plus tard, après avoir acquis un peu de maturité.
        Le système met de plus en plus de pression, et laisse de moins en moins de chance à nos jeunes (cette interdiction du redoublement de 1ère année Paces en est un exemple !).
        Bon courage !

        Répondre
        • Soeur Anne a dit…

          Voilà voilà, ma fille va s’inscrire en PACES à Lille et c’est pareil… pas de redoublement.. Je suis bien plus stressée qu’elle là dessus d’ailleurs..;

          Répondre
        • Geneviève a dit…

          Justement… Mon fils voulait faire médecine (brillant en SVT et… mauvais en maths même s’il était en S) mais, c’est lui qui le dit, il n’était pas préparé au (non) fonctionnement des études de médecine: 3 amphis blindés avec prof en vidéo dans 2 amphis, chahuts organisés etc…
          ce qu’il faudrait réformer, c’est le numerus clausus et la forme des cours.
          le pb, c’est que certains (heureusement pas tous) forts en maths, en stats ne SAVENT pas ce que c’est que l’hôpital, n’ont aucun sens des rapports humains, ne supporteront pas le rapport au malade et à la maladie (maintenant, ils commencent les stages en 3ème année, sans aucun « accompagnement » par rapport aux stages que l’on fait en écoles d’infirmiers et pour certains c’est une grosse claque semble-t-il)

          Répondre
      • eve a dit…

        C’est tellement choquant cette histoire de non redoublement, une façon encore de discriminer socialement puisque seuls ceux qui peuvent se le permettre vont pouvoir faire une école privée à côté pour multiplier leurs chances… tout ce qui se passe actuellement est très grave… 🙁

        Répondre
    • nutella a dit…

      Cela m’interesse moi ton pdf sur parcourSup Smouick… peux tu me le faire parvenir par mail ? (adresse en détachée pour éviter les spams et troll : nutleblog à club-internet .fr
      merci d’avance

      Répondre
  7. Val Lao sur la Colline a dit…

    Quand mes filles étaient encore à la maison, les vendredi soir de l’hiver, on se faisait un plat à base de patate douce, le plus souvent une simple purée avec un peu de cannelle ou beaucoup de noix de muscade dedans, avec un oeuf mollet, histoire de commencer le week-end en douceur 🙂 . Ça s’est instauré comme une tradition, je ne sais pas trop comment.
    Je vais tester cette soupe, merci !

    Répondre
  8. Edith (en Savoie) a dit…

    Essaouira ? Ma meilleure amie, allergique aux sapins et guirlandes, s’y échappe depuis des années au moment des fêtes de fin d’année. Pas dans ce très bel hôtel, mais dans un endroit plus simple, plus abordable, mais néanmoins très sympa. Cette année, elle a regretté l’afflux nettement plus important des touristes.

    Répondre
  9. Carole Nipette a dit…

    Si je tombe sur le Delphine de Vigan je le lirais donc en bibli ou en prêt ! je suis dans Couleurs de l’Incendie et j’adore…
    Ma fille n’est qu’en 5ème et je me suis dit que tout avait le temps de changer du coup je ne m’intéresse pas vraiment à Parcoursup ni l’entrée en médecine pour ne pas faire de faux projets dans la tête…
    J’aime bien Kad Merad même dans les films « gentils »… 🙂

    Répondre
  10. Daphné a dit…

    Miam, les soupes d’hiver à base de carottes, lait de coco et coriandre sont parmi mes plats préférés en hiver – avec les risottos fumants. Je n’ai jamais tenté d’utiliser patate douce en soupe, le mélange doit être parfait. La patate douce me rappelle à chaque fois la Nouvelle-Zélande. Les maoris l’appellent kumara et c’est l’ingrédient phare de leur cuisine.

    Répondre
  11. Sofy a dit…

    Après avoir appris l’existence du dernier De Vigan chez ta très chère Violette, je me suis ruée dessus et l’ai avalé en moins de 24h… avant de le prêter à ma mère, qui m’a envoyé hier soir un message pour me dire qu’elle en avait fait de même
    Alors certes, c’est TRES sombre… mais incroyablement humain. Et quel talent pour happer le lecteur je trouve ! En tout cas sur moi c’est imparable : c’est le 3e que je lis d’elle et à chaque fois, à peine je dois interrompre ma lecture que j’ai déjà hate d’avoir quelques minutes pour pouvoir m’y plonger à nouveau, et une fois la dernière page terminée toujours la même réflexion « hein ?! c’est déjà fini ?! »
    Bref, je pense que je ne vais pas tarder à m’intéresser à ses premiers romans tellement son écriture me séduit.
    Quant à la recette de soupe, pour en avoir confectionné une très semblable ces jours-ci (même base carottes-patates douces-lait coco… prochaine fois, j’ajouterai donc du citron vert parce que ça sent l’accord parfait tout ça !) je confirme que c’est le genre de recette capable de séduire même les plus récalcitrants ! [et pour moi qui suis déjà plutôt adepte des soupes en tous genres en temps normal… là c’est tout bonnement devenu la base de mon alimentation du soir… et comme ca va sûrement le rester jusqu’à ce que des rayons de soleil se décident enfin à a venir nous honorer de leur présence -#DepressionAutomnaleSansFin- autant engranger les idées de variantes ! ;-)]
    Ah aussi ! Comme j’ai passé la semaine dernière assez déconnectée j’en profite pour (avec un peu de retard) te féliciter d’avoir été jusqu’au mot FIN et te dire que moi aussi j’ai vraiment hâte de pouvoir te lire en tournant des pages plutôt qu’en scrollant, pour changer 🙂

    Répondre
  12. DOMINIQUE a dit…

    Tu as fait exprès pour « feu Garance Doré » ? J’ai sursauté ! Croquée par un requin lors d’une séance de surf, abattue à cause d’une pose yoga inextricable, pire : vue en train de se goinfrer de choux à la crème ? Ouf, juste une recette qui me fait de l’œil.
    Pour le Vigan, non. J’aime bien, elle a une vraie écriture, raison de plus pour regarder ailleurs, vu le thème. J’ai lu récemment « mon bel oranger » de Vasconcelos, oui, je sais, littérature jeunesse. A fendre le cœur, alors bon, j’ai ma dose !

    Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Oui, Aglaé. Ce n’est même pas un conte cruel, comme on pourrait mieux le supporter, non. C’est tout simplement déchirant. J’avoue que pour un livre « jeunesse », il m’a surprise par sa noirceur. Je sais que les enfants ne sont pas en sucre, mais quand même.

        Répondre
        • CatherineC a dit…

          Je l’ai lu en 6eme (j’ai 49 ans!),je confirme c’est affreusement triste!(Je m’en rappelle encore) et à vous dégouter de lire un livre après cette expérience traumatisante! heureusement que j’étais déjà fan de lecture avant le collège sinon c’était blocage total!
          Quelles idées passent par la tête des profs de français parfois?

          Répondre
  13. Aglaé a dit…

    Totalement d’accord avec toi pour Baron Noir ! Bien meilleur que la saison 1 je dirais même !
    Et sinon, je ne comprends pas, c’est passionnant Parcoursup, nan ? (ok, je sors 😉

    Belle journée, Caro !

    Répondre
  14. Phedia a dit…

    Ah le rêve cet hôtel ! De plus la bougie et la tisane m’enchantent : l’odeur du thym me rappelle mon enfance et les promenades matinales avec ma grand-mère sur les collines de Provence pour la cueillette du thym.

    Répondre
  15. Lulau4 a dit…

    Pour une fois que je suis déjà allée dans un des havres de paix présentés ici !
    L’hotel d’Essaouira, je n’y ai passé qu’une journée l’an dernier, mais quel moment de pur bonheur (même si avec enfants !).

    Bon courage pour Parcoursup ! Sacré casse-tête l’orientation !

    Répondre
  16. kinou a dit…

    je confirme patate douce/carotte/coco très très bon .
    j’ai tenté aussi butternut/carotte/pomme fruit/oignon blanc, parfumée à la poudre de chai, super également.

    Répondre
  17. Sarah a dit…

    Je confirme que le jardin des douars est top !
    après c’est pas essaouira non plus, du coup ça dépend ce que l’on cherche : avantage c’est joli, super kid friendly, les gens adorables, les piscines pour tous les goûts, un personnel adorable, et une touche occidentale (cocktails, musique etc). Des supers mignons bungalows dans le jardin, intimes, pas hors de prix, et des maisons à louer carrément entre potes avec piscine pas hors de prix non plus. Et une navette qui t’emmène à essaouira quand tu veux à 8km de là (payante).
    les moins : c’est un endroit sorti de terre, et vraiment très très joli, mais pas ancien non plus. Il y a des choses super jolies à essaouira, moins chères, peut être plus ancrées dans la vie locale, le ciel les mouettes et la mer. A part ça cette ville et quoi qu’il en soit, cette ville est est un coup de foudre, déservie par avion direct à 3h de paris : franchement, rien à voir avec le bling de marrackech !

    Répondre
    • zenaide a dit…

      bon je confirme tout ce qui dit sur le jardin des douars, j’y ai passé 3 nuits l’an dernier .c’est assez isolé et ss voiture on peut tourner un peu en rond. j’avais un mix 3 jours ds la médina, 3 jours au jardin des douanes, c’était vraiment très sympa. Essaouira et sa région valent le voyage. j’y étais encore au nouvel an, ds des conditions bien plus robots que le jardin des douanes et c’etait top.

      Répondre
  18. Bizien brigitte a dit…

    Pour le jardin des douars , j’y vais tous les ans … un très bel endroit et c’est vraiment le Maroc dans toute sa splendeur !
    Sinon sur ESSAOUIRA il y a aussi le DARE CARAVANE tenu par Didier .. très chouette aussi

    Répondre

Laisser une réponse à Gwen

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>