Mon top ten de 2018…

Je voulais vous remercier pour les messages laissés sur l’éphémère post précédent. Je l’ai en effet supprimé, réalisant après l’avoir publié que j’en disais finalement trop et que surtout, on pouvait penser que je cherchais une certaine compassion à mon égard alors que ce grain de sable ne m’arrive pas à moi. Même si tous les parents du monde le savent, on donnerait tout pour prendre la place de son enfant lorsque celui-ci est confronté à une épreuve. Bref, merci pour vos gentils mots, croisons les doigts pour que les semaines à venir soient pourvoyeuses de nouvelles rassurantes. Et puis pour ne pas dire adieu à 2018 sur une note négative, ce petit top ten de l’année qui s’achève, année qui fut riche en émotions de toute sorte…

1 – Incontestablement, la sortie de mon livre, Mission Hygge. Vous lui avez réservé un accueil vraiment bienveillant et les rencontres qu’il a générées lors des dédicaces resteront gravées en moi pour toujours. Vous n’avez pas idée à quel point cela m’a remuée, touchée, interpelée, inspirée. Je vous savais nombreux(ses) mais des statistiques ne valent rien face à la réalité d’une voix, la douceur d’un regard, la chaleur d’une accolade. Merci à vous, donc, de vous être déplacées, d’avoir acheté le livre, de l’avoir offert pour Noël, d’en avoir parlé autour de vous. Je travaille actuellement sur un deuxième roman, j’espère pouvoir vous en dire plus très vite.

2 – La co-écriture du « reboot » de Clem. Je me souviens encore assez précisément du coup de fil reçu lors de mes vacances du nouvel an 2018, me proposant de participer à un atelier pour réfléchir aux arches de cette nouvelle saison. Je me rappelle avoir douté de ma capacité à m’imposer au sein d’un groupe de scénaristes, d’avoir fait le trajet qui me menait aux bureaux de la boite de prod avec fébrilité. Un an plus tard, après moults rebondissements, des heures et des heures d’écriture, c’est en tournage. Et j’ai hâte, vraiment, de pouvoir regarder ces six épisodes.

3 – Les 18 ans de mes grands. Je ne pensais pas que ce serait si bouleversant, cette majorité. Mais la vérité, c’est que le chiffre est loin d’être symbolique. Il bouscule les rapports que l’on entretient avec ses enfants, instaure de nouveaux équilibres parfois difficiles à appréhender de part et d’autre. Mais une fois le tout digéré, je trouve que c’est le point de départ d’une relation plus apaisée, débarrassée de certains devoirs. Ces 18 ans m’ont poussée à lâcher prise, à leur faire davantage confiance. Il n’empêche qu’il subsiste quelques frictions et que je prononce évidemment ces mots que je m’étais juré de ne jamais employer à mon tour, au nombre desquels: « c’est pas l’hôtel ici », « tant que tu vis sous mon toit tu me dois certaines choses », etc.

4 – Le bac de mes grands. Dans le même ordre d’idée, le fait qu’ils aient décroché ce sésame n’a pas été anodin. Comme si nous avions fait une bonne partie de notre boulot. Bien sûr, nous serons là pour la suite (on en parle de ce premier semestre de PACES ? non, n’en parlons pas). Mais comme je leur dis souvent, ça leur appartient. De partie prenante, nous devenons soutiens et accompagnants et ce rôle me plait bien, j’avoue.

4 – Les 10 ans de ma Rose. Là aussi, un nombre symbolique, l’entrée dans une pré-adolescence qui pour l’instant s’annonce assez calme mais je ne veux jurer de rien, je SAIS désormais. Ma petite, mon bébé, ma cerise sur le gâteau a deux chiffres au compteur. Bien sûr, je voudrais qu’elle arrête sa folle croissance, bien sûr je peux encore sentir le parfum si merveilleux de son cou de bébé lorsqu’elle vivait, greffée à mes seins. Mais elle est une telle source de joie, elle rayonne tant de sa gentillesse, que la voir grandir est un inestimable cadeau.

5 – La découverte de la Crète. J’y allais non pas à reculons (ce serait un poil détestable) mais sans enthousiasme débordant, convaincue d’atterrir dans un lieu corrompu par le tourisme de masse. Et ce fut le coup de foudre, tant la Crète est bien autre chose que ces quelques plages bordées de clubs all inclusive. Paysages désertiques, montagneux, côtes escarpées, villages accrochés aux falaises ou nichés dans des anses accessibles uniquement par bateau. Mer cristalline, restaurants délicieux et bon marché, habitants d’une gentillesse assez exceptionnelle, villes magnifiques, aux inspirations vénitiennes, grecques, parfois même byzantine (là je suis moins sûre mais il me fallait un troisième adjectif). Bref, j’ai adoré et j’y retournerai parce que c’est très grand et que nous n’avons vu qu’une infime partie de l’île.

6 – Ce week-end à Prague avec le churros en début d’année. De Prague je n’ai pas tout aimé, pour le coup la ville est, je trouve, par endroits défigurée par les boutiques de cristal de bohème et autres horreurs destinées aux gogos. Mais le pont Charles est incroyable de poésie la nuit, les concerts de musique classique à toute heure m’ont enchantée, les points de vue depuis le château aussi. Et puis marcher main dans la main en ayant froid, boire une bière tous les deux, être ensemble, tout simplement…

7 – Ces deux jours à Marrakech avec ma copine MC. Cet hôtel, mes amis, cet hôtel… Le Es Saadi est un des lieux les plus merveilleux jamais visités. Et je compte bien y retourner un jour en amoureux. Et puis le Maroc au printemps, comment vous dire…

8 – Notre week-end de filles à Lisbonne. Cela faisait depuis notre séjour à Berlin ensemble que nous n’étions pas parties avec ma bande de meufs. Et on s’est dit qu’il était hors de question d’attendre encore deux ans pour remettre le couvert, tant nous avons à nouveau apprécié ces 48h ensemble. Quant à Lisbonne, là aussi, always a good idea…

9 – La lecture du Lambeau. Oui, je sais, c’est un peu étrange après cette succession de souvenirs ensoleillés, mais ce livre fut l’énorme coup de poing de 2018, une année par ailleurs assez pauvre en lecture, en raison je pense des heures passées à écrire justement, qui me laissaient un peu exsangue quand je m’accordais une pause. Mais vraiment, si vous ne l’avez pas encore lu, je vous y invite, c’est bien plus qu’une histoire de reconstruction, c’est une ode à la beauté de la littérature, à la magie de la musique, c’est une invitation à la résilience et c’est merveilleusement bien écrit.

10 – La guérison de mon papa. Après une opération délicate et douloureuse, mon père a échappé de peu à la paralysie. Le revoir à Noël bien plus en forme que cet été ou cet automne à l’hôpital était sans doute le meilleur des cadeaux. Puisse 2019 être aussi clémente avec nous.

Voilà, cette fois-ci je vous laisse, je pars demain rejoindre mes copains dans le sud-ouest pour une semaine d’agapes et de promenades sur la plage. Le mois de janvier s’annonce à la fois riche et difficile, ces quelques jours seront je l’espère une bonne façon de nous y préparer. Je vous souhaite à tous une belle fin d’année, qu’elle se passe entourée d’amour et d’amitié. Et que 2019 démarre sous le signe du désir, parce qu’à l’arrivée, il n’y a que cela qui puisse nous (é)mouvoir.

40 comments sur “Mon top ten de 2018…”

  1. Carlotta a dit…

    Dans mon top ten à moi le petit plaisir de lire les blogs ou de voir les vidéos de personnes drôles et inspirantes comme toi !
    Profite bien de ce moment entre amis.

    Répondre
  2. Lilibreizh a dit…

    Quelle bonne idée que ce top ten des meilleurs moments 2018 !! Pour ma part, les voyages et les rencontres y sont en bonne place.
    Côté lecture, j’ai adoré ‘Entre 2 mondes’ d’Olivier Norek. Par contre, j’ai beaucoup moins adhérer au ‘Lambeau’ de Philippe Lançon : trop de disgressions à mon goût. Quant à ‘Mission Hygge’, il m’a accompagné durant quelques trajets en RER et m’a fait oublié la grisaille ambiante. Vivement la sortie du second roman !!
    Très bon réveillon du jour de l’an.

    Répondre
  3. Madile a dit…

    Je suis ravie pour ton papa !!! c’est super, et j’imagine voitre joie à tous, après les angoisses !
    j’ai adoré « le lambeau », mais mon coup de coeur rester « 

    Répondre
  4. Madile a dit…

    Je suis ravie pour ton papa !!! c’est super, et j’imagine votre joie à tous, après les angoisses !
    j’ai adoré « le lambeau », mais mon coup de coeur restera « avec toutes mes sympathies », d’Olivia De Lamberterie. Un livre marquant, une histoire vécue par l’auteure racontée avec pudeur et amour.
    Et le film « Amanda », pour moi le meilleur cette année.
    Voilà, bonne fin d’année à vous tous, profitez bien de cette semaine de vacances et à bientôt !

    Répondre
  5. @nne a dit…

    Caroline,
    Merci beaucoup pour ce dernier post de l’année.Je m’inquiétais de la disparition du grain de sable. Plein de belles choses pour votre Tribu. J’ai beaucoup aimé le Lambeau. Son histoire est bouleversante & son style me fait pensé à celui d’Emmanuel Carrère. Profitez bien de votre séjour entre amis. Et une dernière caresse pour Jiji 🙂 Anne

    Répondre
  6. Mireille a dit…

    L’année 2018 se termine de bien belle façon avec la guérison de ton papa! La mienne s’est terminée avec l’opération de la mâchoire tant attendue (par ma fille) que redoutée (par moi). Ouf, c’est terminé et tout s’est bien passé…et effectivement j’aurais tout donné pour passer sur le billard à sa place. Que janvier 2019 (et le reste de l’année) vous soit plus doux et clément que vous ne le craignez. Belles vacances et joyeux réveillon! A l’année prochaine avec le plaisir toujours intact et sans cesse renouvelé de te lire.

    Répondre
  7. Lor a dit…

    Merci pour ce top 10, très belle fin d’année à toi et tes proches, et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures qui vont nous procurer plein d’émotion!
    🙂
    Bises

    Répondre
  8. Nathaly a dit…

    Merci pour ce billet Caro ! Agréable de te lire et de me remémorer mon année 2018 en même temps ! (Le bac fois deux c’est pour 2019 ici…. 🙂 )
    Je te souhaite une très chouette semaine de vacances ! Hâte de te retrouver en 2019 !
    Des bisous <3

    Répondre
  9. Cathclaire a dit…

    Bonnes fêtes de fin d’années à toi et toute ta famille. Heureuse de savoir que ton père va bien.
    Comme toi cette année je n’ai pas beaucoup lu mais le lambeau quel beau livre.
    Et mon petit bohneur de fin d’année : L’amie prodigieuse en série <3 Le dernier épisode avec le mariage est si fort !

    Répondre
  10. Estelle a dit…

    Merci pour ce top ten. Pour moi, souvent cette année, tes billets avaient une consonnance particulière, je vais être confronté, moi aussi, à Parcoursup, au bac, au 18 ans et au permis de ma grande, et j’appréhende beaucoup, te lire m’a permis de me préparer un peu à cette année 2019….. Merci et plein plein de belles choses pour vous en cette nouvelle année!

    Répondre
  11. Marieal a dit…

    Quel top ten Caro ! A commencer par Mission hygge que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.
    Par contre pas je n’ai pas réussi à finir “ le lambeau “, mais cette année en plus du tien j’ai 3 livres à conseiller: toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu,Une superbe histoire d’amour / parce que la vie ne suffit pas de Nathalie Longevial, pour aller au bout de ses rêves, /et on rêvait juste de liberté de Henri loewenbruck , un vrai choc.

    Mon top ten est concentré en un événement majeur : l’arrivée de notre fille dans nos vies et de tout ce qui en a découlé. D’abord ce rayon de soleil qui enchante ma vie depuis maintenant plus de 4 mois , c’est inestimable! Et puis mon séjour prolongé en Inde qui n’a pas toujours été des plus agréable mais restera une parenthèse inoubliable car il m’a permis de partir à la rencontre véritable de ma fille. Enfin la nécessité de lui faire une chambre qui a abouti à la rénovation intégrale de la maison et donc on a changé de maison sans changer de quartier !
    Il y a eu un drame aussi qui a bien failli nous terrasser mais comme c’est un top ten on va pas en parler!

    Répondre
  12. DOMINIQUE a dit…

    Joli top ten ! Ce qui m’a le plus émue, peut-être, ce sont les 10 ans de rose, déjà une petite jeune fille, et le joli portrait que tu en fais.
    Sinon, au point de vue livres, j’ai découvert deux auteurs qui m’ont fait passer des moments intenses : Arturo Perez Reverte et Kazuo Ishiguro. Avec de bonnes traductions.
    Perez Reverte, ancien grand reporter, est un remarquable conteur, à la fois très bien documenté (le journaliste n’est pas loin), avec un style qui vous ligote au livre !
    Ishiguro est japonais, anglais d’adoption. Connu pour son livre « les vestiges du jour » (un beau film en a été tiré), et pour son prix Nobel 2017. Ne pas être intimidé par tout ça, il est très accessible et passionnant.
    Bonne année à toutes les radieuses, et à toi, Caroline !

    Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Un des rares que je n’ai pas encore lus, mais ils sont tous excellents. Pour l’instant, j’avoue que « la reine du sud » est celui qui m’a le plus plu. Il y a aussi « deux hommes de bien » qui est pas mal du tout. Bref, un auteur qui n’est jamais décevant.

        Répondre
          • Dom a dit…

            Merci pour cette suggestion d’auteur que je ne connaissais pas, je m’en vais dévaliser la médiathèque. Je viens enfin de lire en attendant bojangles et ai découvert le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, qui m’a souvent fait sourire. Bonne année à Caro, à tous et à toutes.

          • DOMINIQUE a dit…

            Et moi, Cash Cash, je m’en vais commander « le tableau du maître flamand », qui me faisait de l’œil depuis un moment (mon budget bouquins, lui, commence à toussoter dans son coin).

  13. Bérengère a dit…

    Merci pour ce top ten qui nous repolonge dans cette année !
    Ton blog reste un essentiel de notre quotidien alors à bientôt en 2019 !
    D’ici là bonne semaine de vacances ! J’ai hâte de revoir ces couchers de soleil que tu captes si bien

    Répondre
  14. Véronique a dit…

    Un dynamique top 10 pour conclure une année et qui a le mérite de nous faire réfléchir sur le notre. Hâte de lire le 2ème roman le 1er fût délicieux. Plongée dans le lambeau c’est tout à fait ce que vous en dites pour moi c’est mettre du beau sur de l’horreur. Bonnes vacances de « l’autre côté  » les couchers de soleil y sont aussi beau et rendez-vous l’année prochaine.

    Répondre
  15. gege a dit…

    Un grand merci Caroline pour ces moments sympas sur ton blog. Je te souhaite le meilleur pour 2019. Je me le souhaite à moi aussi car 2018 a ete trop éprouvante pour mon petit coeur. Bises à toutes.

    Répondre
  16. nostrovia a dit…

    Chère Caro,
    Merci pour tes voeux , inspirants ,tout comme ton blog ,c’est ce qui te caractérise le plus à mes yeux :Inspirante !
    Alors je te souhaite de garder ta belle plume et l’inspiration …
    Et le meilleur pour toi et les tiens ,
    Excellente année aux lectrices aussi !

    Répondre
  17. MarieG a dit…

    Pratiquement pas dormi cette nuit : j’avais manqué le billet sur Le Lambeau, donc hier soir je me suis intéressée au livre, replongée dans les circonstances, etc… Ecouté quelques interviews de Philippe Lançon, quelle dignité, quelle modestie, quelle précision d’expression. Ses paroles m’ont fait gamberger toute la nuit : comment peut-on survivre à l’horreur absolue ? Comment surmonter les souffrances, les changements ? Comment conserver sa raison, son humanité ? Comment continuer à vivre ?
    Dans un des interviews, une journaliste le questionne sur sa reconstruction. Il répond qu’il n’y a pas eu de reconstruction, qu’il ne peut pas y avoir de reconstruction, que reconstruction signifierait qu’il redevienne le même qu’avant, ce qui est impossible aussi bien physiquement que psychiquement et que justement une des grandes difficultés a été d’accepter de devenir différent, aussi dans les rapports avec les autres. J’ai aimé la précision de son vocabulaire: ces deux lettres – re – de différence représentent je crois son parcours, ses souffrances, ses terreurs, ses angoisses ?
    Je vais lire le livre; maintenant que j’ai écouté ces qelques interviews je pense que je le comprendrai mieux; j’ai eu l’explication de texte avant la lecture. Privilégier ce qui refuse le sensationnalisme.
    Quant à 2018, je lui dis adieu sans regrets. Annus horribilis.
    Encore que… je peux aussi voir le verre à demi-plein: j’ai dû ramer comme une dingue pour valider une formation postgrade de trois ans par des stages, que je suis finalement allée faire au Québec, à l’arrache, deux mois avant la deadline (et le stage était génial), mais tout de même 18 mois de dispute avec un prof.
    J’ai aussi pu rendre mon travail de mémoire juste à temps après que le même prof m’ait fait changer de sujet à la der (après l’avoir approuvé); fichues les vacances d’été. J’ai fini par comprendre que le premier sujet sortait de sa zone de confort.
    Et puis, juste après la remise du mémoire, même si ça m’a valu quelques vertèbres fracturées, une opération, un peu de titane et une démarche encore raide, j’ai réussi à éviter l’orignal qui a bondi devant la voiture (et ça pèse 600 kg ces mâles); même si le véhicule est en dommage total, ma moëlle épinière est en parfait état. Il paraît que j’ai eu de la chance.
    Donc en 2019, pas de diplôme et pas d’accident. Juste beaucoup de vacances, de lectures et de farniente.
    Belle journée et tous mes voeux pour la nouvelle année.

    Répondre
  18. mammouth a dit…

    Merci pour ce dernier post. C’est gentil de penser à nous. C’est une jolie liste et je suis contente pour ton papa. Bon séjour avec tes copains. Et une merveilleuse année à toutes les radieuses!

    Répondre
  19. Jo Ridee rieuse a dit…

    Je ne commente pas souvent mais je lis tout. J’aime ces moments de vie, les joies, les peines, les enfants qui grandissent, les parents qui vieillissent … Et j’aime surtout ces coups de cœur qui vont de La Redoute à Cézane et qui me donnent l’impression, perdue en Corrèze , d’avoir la branchitude, comme à Brooklyn. On attend avec impatience ces prochains billets. Merci pour ces moments, Caroline.
    Bon réveillon.

    Répondre
  20. Violette.b a dit…

    Merci pour le livre , pour les post de vacances si inspirants mais surtout pleins de joie non feinte .
    Les 18 ans et après , beaucoup de fierté mais aussi toujours beaucoup de responsabilités , je ne peux pas me résoudre à le voir se planter par sa faute par exemple , peu accompagnée au même age , j’ai des regrets .
    Profite de cette fin année sur cette plage atlantique que je me suis promis de découvrir grâce à toi .

    Répondre
  21. Shakti a dit…

    Je suis très contente pour ton papa.
    Pour ma part, je suis toujours contente de changer d’année, et en plus cette année, malgré qques trucs sympas, j’ai une sensation de demi-teinte qui me laisse insatisfaite.
    Mais comme je crois en l’optimisme et en la pensée positive, je me dis que les mois à venir seront meilleurs !
    Quoi qu’il en soit, je souhaite à tout le rade du bonheur, de la joie et des réalisations diverses, après de jolies fêtes. Des bises.

    Répondre
  22. Nathalie a dit…

    Merci pour tout ce que tu partages avec nous. Que 2019 soit douce et heureuse. Et remplie de bonheurs à partager avec les tiens sans modération. Bisous.

    Répondre
  23. UneAutreCaro a dit…

    Dans mon top 2018 à moi aussi, te lire régulièrement sur ce blog!! Et celui de Violette. Mais ça représente bien plus qu’un simple moment de lecture-détente, particulièrement l’année qui vient de s’achever. 2018 ne se termine pas tout à fait comme je l’avais espéré, et 2019 me fait peur. Mais cette peur que tu évoques régulièrement, tu sais, celle qui est causée par les projets un peu fous et le sentiment de devoir suivre son instinct et se découvrir soi-même plutôt que continuer sur une route qui n’est pas vraiment la sienne. J’ai souvent ton parcours en tête, tes mots rassurants, tes aveux quand tu nous dis que tu doutes, ton amour de la vie, de ta famille, de tes amis. Tout cela me porte de temps en temps, en mode « pas de raison que je n’y arrive pas », ou « croire en ses rêves ». Alors merci, merci de nous faire partager tout ceci, j’espère que 2019 me réservera de bonnes surprises mais surtout que je vais avoir le courage de provoquer le destin, juste avec ma petite force à moi. Bonne année Caroline, à toi et à tous tes proches.

    Répondre
  24. mardep (vuesdasie) a dit…

    Il fait du bien ton top 10 !
    Meilleurs vœux Caroline. Et même si cette formule toute faite et 1000 x répétée début janvier peut sonner vide, j’y mets toute l’amitié virtuelle que je te porte, toute ma joie des moments youhou à venir et tout mon soutien pour ceux plus difficiles qu’il faudra affronter….
    Biz <3

    Répondre
  25. Mel (une autre) a dit…

    Merci pour ce précieux billet et meilleurs voeux à toi et à toutes (lectrices et lecteurs de ce blog) ! Au plaisir de te lire à nouveau en 2019 et bon courage pour tout.

    Répondre

Laisser une réponse à charlotte

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>