Les vieilles vignes et autres élucubrations…

DSC_2390

Un petit billet fourre tout, une fois n’est pas coutume. Vous ne m’en voudrez pas, les jours fériés ont un drôle d’effet sur moi, ils me donnent l’impression que la semaine dure en réalité des siècles ou que l’on m’a amputé mon week-end. Ne cherchez pas, ça doit être la vieillerie qui me gagne, je voudrais passer pour une femme libérée, mais la vérité c’est qu’inconsciemment je me couche toujours du même côté dans un lit, quelle que soit son orientation et que j’ai « ma » place à table, qu’il est interdit de me voler sous peine de représailles sanglantes. Alors imaginez les conséquences sur mon équilibre d’un mardi qui ressemble à un dimanche.

Donc cinq informations, un top five en quelque sorte, à vous livrer, comme ça, sans vraiment de cohérence entre elles, à moins qu’à la fin on en trouve, sait-on jamais…

– 1 – Lorsque nous sommes allées à Neuvic, nous avons dormi dans une chambre d’hôte merveilleuse, que je vous recommande sans réserve. Cela s’appelle les Vieilles vignes et c’est perdu dans une forêt de la Dordogne. La route bordée de fougères, rouges à cette époque de l’année, longe des étangs. J’imagine que parfois on y croise des lièvres ou des chevreuils. La maison, plus que centenaire, est absolument magnifique, entièrement retapée par Véronique et Didier, les hôtes les plus adorables qu’il m’ait été donné de croiser. Qu’ils soient tous deux belges n’y est pas pour rien si vous voulez mon avis. Il y a un sens de l’accueil dans le plat pays assez unique et je l’ai retrouvé aux Vieilles Vignes. Surtout, Véronique et Didier ont une belle histoire. Il y a six ans, ils ont tous les deux été licenciés de leurs boulot respectifs à deux semaines d’intervalle. Conscients que passé 45 ans, il leur serait difficile de retrouver du boulot, ils se sont dit que c’était peut-être le moment de faire ce grand saut dont ils rêvaient: partir vivre en Dordogne où ils avaient tant aimé passer des vacances et ouvrir un gîte qui ferait aussi chambre d’hôtes. Je suis fascinée par les gens qui prennent des risques comme celui-ci, qui croient qu’une seconde vie est toujours possible et qu’après tout, le pire qui puisse arriver c’est que ça marche. Et devinez quoi ? ça a marché.

Nous n’y sommes restées qu’une nuit et quelques heures de la matinée, mais que ce soit Violette, Deedee, Maud, notre accompagnatrice ou moi, je crois qu’on avait toutes secrètement envie de faire un gros câlin à Véro, tant celle-ci dégage une douceur non feinte. Si ma chambre était ultra cosy, j’avoue avoir craqué sur le « cottage », une sorte d’appartement où l’on peut loger à cinq, avec cuisine et salon. Lorsqu’on y est entrés, ça sentait le feu de cheminée, j’aurais pu sniffer cette odeur jusqu’à la fin de mes jours. Quant au petit déjeuner, un mariage réussi entre tradition française et belge, il était parfait, tellement meilleur que la plupart des breakfast hors de prix des hôtels. J’ajoute que le jardin, immense, est propice à la rêverie. Véronique et Didier ont aménagé plein d’espaces où l’on peut bouquiner, se reposer, à l’abri des regards. Chaque chambre dispose de sa terrasse sans vis à vis. Un paradis, je vous dis. Mon seul regret, qu’il ne fasse la semaine dernière plus assez chaud pour plonger dans la piscine ou grimper sur l’un des vélos à disposition pour une balade en forêt. Bref, j’espère y revenir un jour, plus longuement.

–  2 – J’ai été interviewée sur ce chouette site, Le web des autres. C’est par ici.

– 3 – J’ai aussi écrit un article sur les compulsions alimentaires, pas le premier, pas le dernier, c’est par ici.

– 4 – J’ai reçu un communiqué de presse me vantant les mérites d’un déodorant destiné aux parties intimes masculines. J’ai dit en rigolant sur Facebook que j’allais en faire un billet mais la vérité c’est que le plus drôle reste cette information, à savoir donc que j’ai reçu un communiqué de presse sur un déodorant destiné aux parties intimes masculines. C’est étrange tout de même cette obsession du « sentir bon ». Je veux dire, moi personnellement, sans insinuer que je passe mon temps à renifler l’entrejambe de mon cher et tendre, je ne me suis jamais dit que j’y prendrais encore plus de plaisir s’il sentait un peu plus le patchouli ou le vétiver. Le feu de bois remarquez…

Ma nouvelle passion « séries » s’appelle « The Affair ». Non seulement j’adore l’ambiance, le découpage assez particulier des épisodes ainsi que le pitch – un été dans les Hamptons, Noah et Alison, tous deux mariés, tombent raides dingue l’un de l’autre. Il a épousé sa femme trop tôt, elle pleure son enfant noyé, ils ne peuvent pas lutter contre le désir qui les brûle – mais surtout, j’avoue, c’est l’acteur qui me bouleverse, j’ai parlé de Dominic West, aka Mc Nulty pour ceux et celles qui comme moi ont adoré The Wire. Je peux vous dire qu’il peut bien sentir le maroilles là où je pense, je m’en contrefous. A noter qu’Alison est jouée par la jeune femme hyper énigmatique qui officiait dans Luther et qu’on retrouve aussi Abby d’urgence (maura tierney, impeccable) ainsi que Pacey de Dawson (Joshua Jackson, miaoooou). Je ne suis pas folle vous savez, seulement complètement séries-addict.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, je vous laisse avec quelques photos des Vieilles Vignes, hélas sous la pluie, mais ça vous donnera une idée.

DSC_2407 DSC_2408 DSC_2400 DSC_2396 DSC_2393 DSC_2362 DSC_2364 DSC_2388 DSC_2384 DSC_2373

83 comments sur “Les vieilles vignes et autres élucubrations…”

  1. Marje a dit…

    Pour moi, ce sera en bidon de 5 litres le déodorant … Pour mes hommes ! J’adore la Dordogne. Cette région serait moi aussi un de mes points de chute en cas de changement de vie ! Attention c’est mercredi …

    Répondre
  2. valérie de haute Savoie a dit…

    Nous en ce moment c’est la saison 5 d’Engrenage. J’avoue être aussi fascinée par The Affair et hier soir, en pleine fin de long week end dont malgré mon âge je ne me lasse pas, je me disais que je pourrais peut être finir ma vie à regarder des séries et lire des bouquins tout en sirotant un bon verre de rouge.

    Répondre
  3. Chag a dit…

    Personnellement, je vote POUR le déo-bite. Parce qu’humer le parmesan muské de 18h, quand les gosses sont tous (enfin) en train de se doucher/faire les devoirs/jouer à la DS, et qu’on aurait pile le temps de jouer du pipot sans les mains, je dis NON. A moins de fermer les yeux et de prendre ça pour pour un apéro avec des Monaco, c’est cuit.

    Répondre
  4. Geneviève a dit…

    Bien sûr que oui j’y crois à la nouvelle vie 🙂 Depuis que je cherche du boulot, je croise sans arrêt des gens incroyables qui ont changé de vie et qui sont bien heureux ma foi 🙂
    Autre exemple: aujourd’hui je pars marcher (25 Kms sur le chemin de St Jacques de C.) Pour une fois, je marche avec un ami et cela fait exactement un an qu’il est sorti de l’hôpital (leucémie aigue). On fête sa nouvelle vie aussi !

    Répondre
  5. chocoladdict a dit…

    en plein dans The Affair aussi (un épisode chaque mardi soir c’est trop peu) et deux ans (?) après tout le monde je regarde Broadchurch que j’aime aussi beaucoup

    Répondre
  6. Corinne (Couleur Café) a dit…

    J’ai une vraie passion pour les maisons d’hôtes ! Je m’en vais farfouiller le site des Vieilles Vignes 😉 Pour les séries, je suis actuellement à fond sur Scandal, je me réveille avec Olivia Pope, m’endors avec Olivia Pope, travaille avec Olivia Pope, bref, je suis raide dingue de la série. En la matière, je roule par période. Après celle-ci, je reviendrai sur les saisons non encore vues de Damages ou Brothers and Sisters, ou Grey’s Anatomy, ou bien je vais découvrir de nouvelles séries comme celle dont tu parles. Entre séries-addict, on se comprend …

    Répondre
  7. cathclaire a dit…

    J’aime The Affair et le scenario mais les acteurs me dérangent. Les lèvres gonflées des actrices, et l’acteur principal, me laisse de marbre.
    Et la Dordogne j’adore !

    Répondre
  8. Maud a dit…

    Cette maison d’hôtes est tout à fait charmante….. Et je vais lire de ce pas ton article sur les compulsions alimentaires…. (j appelle la nourriture qui fait du bien, la nourriture doudou)

    Répondre
  9. Kaleane a dit…

    Cet article et les commentaires de tes lectrices ont illuminé ce matin gris !
    Bizarrement, cet ersatz de we m’a aussi filé le bourdon…

    Bref, sur « The Affair », j’aime beaucoup aussi mais je trouve que ça tarde un peu à partir vraiment… Ils plantent bien le décor, on sent que ça va venir mais c’est un peu laborieux ! Je crains aussi que l’intérêt du partie pris du double point de vue ne s’épuise un peu… En tout cas les acteurs sont excellents et c’est très bien filmé. Hâte de voir à quelle sauce on va être mangé !

    Détail, mais je suis assez d’accord sur les lèvres des actrices, c’est bizarre, non ?

    Répondre
  10. Lise a dit…

    Totalement accro de The Affair aussi (surtout Joshua Jackson graouuuu!) … bien que je me demande vraiment où ils vont nous emmener comme ça! Affair à suivre donc (ahah)

    Sinon, j’adore l’histoire de Véronique et Didier (qui ont l’air d’une complicité folle) (le couple aux chaussures rouges et à la bonne humeur communicative, en photo en tous cas!) 🙂

    Répondre
  11. Violaine a dit…

    J’adore également the affair que je regarde religieusement et je te rejoins sur Dominic West (pias pias pias dans mon corps !) mais sur l’actrice je suis plus mitigée. Sa bouche et ses rictus m’insupportent alors que je trouve qu’elle joue bien et que ce rôle lui va comme un gant. Quand au Deo pour hommes je pense que nous vivons dans un monde assez aseptisé comme cela, pour ne pas que mon hommes s’asperge l’entrejambe d’une odeur douteuse (vive le mâle et son odeur naturelle, ce qui ne veut pas dire odeur de chacal !) Bonne journée Caro

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en fait je ne suis pas sûre que j’aurais été très bonne, bizarrement si j’aime parfois être un peu paillarde, point trop m’en faut, ce n’est pas ce que je préfère écrire dans le registre déconnant 🙂 en fait le plus drôle reste pour moi le communiqué de presse et son incongruité, il se suffisait presque à lui même 🙂

      Répondre
  12. Caroline a dit…

    Perso, mon obsession séries du moment c’est « The Good Wife » (j’en suis à la saison 5, alors que je viens tout juste de commencer ou presque…) (oserais-je ajouter que j’ai 2 enfants en bas âge – appelez-moi mère indigne)
    Le problème de ton post c’est qu’il me tente vraiment à commencer à regarder « The Affair ». Je vais devoir vendre mes enfants.

    Répondre
  13. Lily59 a dit…

    Ba dîtes donc, les filles, c’est super chaud ici de bon matin !! Entre ça et les petits chatons en salopette du post précédent, ce blog va finir par être interdit aux moins de 16 ans !
    (Enfin, ça m’aura permis de retrouver le sourire ce matin, vive l’odeur du mâle donc !)

    Répondre
  14. lafemmedeG a dit…

    dis moi je suis un peu âgée et j’ai parfois des trous de mémoire, tu te souviens du nom de la jeune femme qui un jour a pris le risque de lâcher un boulot à CDI pour devenir free-lance journaliste ? j’ai son nom sur le bout de la langue !
    en te remerciant

    Répondre
      • luna a dit…

        + 1 avec Mrs Clooney (dont j’adore aussi le blog) : tu fais partie de ces personnes là et je vous ADMIRE vraiment. Je suis malheureuse comme un rat mort depuis mon changement de cabinet, et pour autant je me laisse submerger par ma néantitude tout en enviant les gens qui osent. Bref, y’a encore du boulot avec « mon quelqu’un ». 🙂

        Répondre
  15. Elodie a dit…

    Je vois que je ne suis pas la seule à avouir plongée tête la première dans The Affair. Ca me rappelle que j’ai un post de blog sur le feu à ce sujet (mais je procrastine). Il y a peu, à la rédac’, on a reçu l’équivalent féminin du déo spécial service trois pièces, ça m’a quand même laissée perplexe.

    Répondre
  16. carole a dit…

    Ton homme ne veut pas servir de cobaye ?? Dommage, ça aurait été surement très très drôle ! Alors chéri, comment vont tes olives ce soir ? Fais sentir !! Mais ça peut aussi ravivez la flamme ce truc ! Dans la catégorie hygiène et esthétique j’avais connu un mec qui s’épilait consciencieusement les olives (oh ne criez pas, je sais y en a beaucoup qui le font, et beaucoup qui apprécient) et ben le con il m’angoissait ! J’avais peur d’être moins bien épilée que lui !! Oh mais vous imaginez la pub pour ce déo à la télé ! Un grand moment de bonheur surement !

    Répondre
  17. woufynette a dit…

    Bon… prendre un thé avec le pipeau, les olives, le fromage et la fritelle quand on est lesbienne c’est un peu trash mais j’ai bien vomi euh ri ! 😀

    Répondre
  18. SAS de kurlande, feat Frétilla Salmon a dit…

    Je ne dirai rien sur les bites et le fromage. Personnellement j’aime beaucoup les deux, et quelquefois même ensemble. Je ne sais pas si je vais réussir à bien m’exprimer, mais j’ai lu un jour sous une plume dont la bite n’était jamais loin et qui s’était vu repousser une belle caresse par une fille qui n’avait pas encore pris sa douche qu’on se demandait bien qui pouvait bien mettre dans la tête des nanas que les hommes pouvaient préférer l’odeur du savon.
    Elles sont nombreuses les conventions sociales, ils sont nombreux les complexes, elles sont éprouvantes, ces discussions de copines qui font qu’on se refuse pour s’y conformer de se laisser aller au trouble qui naît de l’exploration de ses propres ressentis.
    Voilà donc ce que je n’ai pas dit sur les bites et le fromage.

    Tu as de l’admiration pour les gens qui vivent leur rêves au lieu de rêver leur vie et qui se lancent dans ce qu’ils aiment avec leu seul risque que, au pire, ça marche? Moi aussi, caro, je t’admire beaucoup.

    Et j’adorerais savoir recevoir. Je vais ranger, tiens.

    Répondre
  19. Aurélie a dit…

    Ho mais en lisant le titre de l’article, je me suis tout de suite demandée s’il s’agissait du merveilleux gîte dans lequel nous avions séjourné au printemps 2013 à l’occasion d’un mariage dans le coin et… oui !
    je confirme que le séjour (dans le cottage en plus !) et les hôtes étaient parfaits. Une adresse où aller les yeux fermés !

    Répondre
  20. Tan a dit…

    Non seulement la chambre d’hôtes a l’air magnifique, mais les hôtes eux-mêmes donnent envie de venir les rencontrer, quels sourires ! Je ne connais pas la Dordogne, il paraît que c’est très beau.
    Et moi aussi, très admirative des gens qui recommencent tout de zéro.

    Répondre
  21. lavieacinq a dit…

    Merci pour l’adresse « les vieilles vignes »!! en plus, la Dordogne est un coin superbe!!!!
    J’ai explosé de rire à l’évocation du déo pour partie intime masculine!!! Non, mais sérieux???!!! Perso, j’adore l’odeur de mon homme…. Nature!!

    Répondre
  22. ODLE encore a dit…

    Mes endroits préférés au monde sont très certainement Londres et le Lot (et la Corrèze dont je viens mais moins, soyons lucides.)
    Alors oui, vas vite par là bas, commence par Brive la Gaillarde (Violette inside) et dérive doucement vers le Lot, en passant par bon nombre de villages corréziens et lotois divins.
    Après, tu seras en amour.

    Répondre
  23. kath de Belgique a dit…

    Cocorico pour le sens de l’accueil des Belges ! Au nom de premier et du plus grand fan club autoproclamé de Pensées by Caro ici dans notre plat pays- merci !

    Répondre
  24. Claire a dit…

    Ma seule expérience malheureuse de chambre d’hôte à Sarlat, la proprio avait oublié de me donner une serviette au petit dej, je réclame, elle soutient qu’elle n’avait absolument pas oublié cette serviette, je la sentais prête à fouiller dans mon sac, certaine que je l’avais piquée. Le moment a été houleux. Les propriétaires des « Vieilles vignes » me semblent beaucoup plus sympathiques, une adresse à retenir. Merci et encore merci de me donner le sourire le matin en lisant vos articles.

    Répondre
  25. Coline a dit…

    Le deo-boules ? Ça me fait penser au pschitt des wawa : après, ça sent toujours le caca, mais dans la forêt de sapins.
    Moi je dis, vive le savon d’Alep et tout à fait éventuellement la pierre d’Alun.

    Sinon, ma série du moment, c’est True detective.
    La Louisiane profonde, pour m’ambiancer pendant que je monte mon dossier pour m’y expatrier.

    Répondre
  26. Nicefrany a dit…

    Moi aussi The Affair à fond et aussi the Following avec du retard d’ailleurs . Je crois que tu en avais parlė mais lorsque je n’ai pas encore vu une série, j’évite de lire des articles dessus, je préfère découvrir par moi même mais maintenant je lirais bien cet article pour savoir ce que tu en avais pensé !
    Et sinon vous m’avez toutes bien fait rire dans les commentaires stt Chag ! 🙂

    Répondre
  27. Reine a dit…

    à propos des attributs masculins, ça n’a rien à voir mais il faut que ça sorte:le chéri fait Movember (en français , il se laisse pousser la moustache pour sensibiliser l’opinion sur le cancer de la prostate ) et je le déteste moustachu..(franchement ça ne lui va pas du tout)..donc, déo ou pas …

    Répondre
  28. Céline a dit…

    Merci Caroline, d’avoir remis la main sur Mc Nulty… toujours aussi craquant! Après les bas fonds de Philadelphie le revoilà donc pour un été moite dans les Hamptons. The Affair promet, je viens de m’enfiler le premier épisode à ma pause de midi et il a fallu que je me cramponne pour pas enchaîner sur le deuxième!

    Répondre
  29. Tite_bulle a dit…

    Petite question hors sujet, j’essaye de poster un commentaire depuis ce midi mais il ne s’affiche pas ?
    Il y a une modération si on linke un site internet ? Ou alors j’ai un gros bug non identifié et en fait tout le monde voit mes commentaires en triple sauf moi 😀

    Répondre
  30. lola a dit…

    Nous regardons en ce moment la série The peaky blinders et c’est pas mal. Je ne sais pas si elle est arrivée en France par contre. Il y a aussi la série Episodes avec Matt LeBlanc qui est drôle.

    Répondre
  31. Magali a dit…

    Une « Affair » avec Dominic West?! Et Pacey de Dawson??! non parce que Dawson c’est ma génération, puisque j’ai (réellement) 29 ans. Voilà, j’ai trouvé une série je crois, une nouvelle…

    Répondre
  32. Mariesushi a dit…

    Ah… Une chouette chambre d’hôte à la campagne… Mère d’une petite fille de 2 ans et demi pour laquelle nous n’avons pas encore trouvé (et c’est pas faute de chercher…) de solution de garde pour un week-end en amoureux, on en rêve…
    Par ailleurs, merci et félicitations pour ton excellent article dans l’Express sur le « zermatisme ». : tout y est, je vais me le mettre de côté pour le faire lire à tous les promoteurs (divers et variés) de régime que je croise malheureusement régulièrement sur ma route. Contre un gros coup de déprime, rien ne vaut un super plateau – télé – plaisir, préparé avec soin et amour de soi !

    Répondre

Laisser une réponse à Tite_bulle

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>