Alimentation, thérapie, Zermati, Ze récap

DSC_0209
Depuis la diffusion du documentaire sur les régimes dans lequel je fais une brève apparition, je reçois énormément de mails. Des messages émouvants pour la plupart, de femmes mais aussi d’hommes qui se battent contre les compulsions alimentaires et/ou les kilos. Problème: y répondre m’est difficile. D’une part, ne nous voilons pas la face, parce que le temps me manque. Je suis déjà une vraie tanche en la matière mais là, à raison d’une dizaine par jour, autant vous dire que cela devient difficile, d’autant que je suis en période de bouclage pour deux journaux et que mes journées consistent à enchainer les interviews au téléphone. Hier j’avais des entretiens programmés toutes les heures, à un moment j’ai été tentée de faire pipi tout en prenant des notes mais quelque chose m’a retenu, probablement ma dignité.

Mais ça n’est pas qu’un problème de temps. Les questions qui me sont posées, je ne peux tout bonnement pas y répondre. Je ne suis ni médecin, ni diététicienne, ni psychologue. Je ne peux pas donner de conseils personnalisés, je ne peux pas poser de diagnostic et je ne peux pas non plus donner le numéro de portable du docteur Zermati. Voici donc un billet récapitulant les ressources pouvant vous être utiles et tentant de répondre à vos interrogations.

– Les coordonnées du cabinet de Zermati ainsi que celui d’Apfeldorfer sont sur les pages jaunes. Je ne peux absolument pas vous booker un rendez-vous avec eux ni intercéder en votre faveur pour obtenir un rendez-vous plus vite.

– Le site du GROS (groupe de recherche sur l’obésité et le surpoids) fournit pas mal d’informations sur les thérapies notamment évoquées dans le reportage de France 2. Il y a également un numéro de téléphone, celui du secrétariat du GROS, qui permet d’obtenir les coordonnées dans votre ville d’un médecin formé à ces thérapies. Je ne sais pas si tous suivent les mêmes protocoles.

– Apfeldorfer et Zermati ont également créé un site, Linecoaching, qui propose, moyennement un abonnement, un suivi en ligne. Je ne sais pas si c’est aussi efficace qu’une thérapie en face à face, je n’ai pas été inscrite à ce site et je n’y suis en aucune façon liée. J’avais à l’époque interviewé le docteur Zermati sur la question, vous pouvez retrouver ses réponses ici. Dans les commentaires de ce billet, il y a également quelques retours d’expérience, des positifs et des négatifs, à vous de vous faire une idée.

– Outre ces deux médecins, j’ai interviewé quelques autres praticiens dont l’approche m’a parue très intéressante. Je pense notamment à Lysiane Panighini, psycho-praticienne. Ariane Grumbach, diététicienne, est aussi adepte du GROS et de ce que j’en ai perçu, une très chouette personne. Enfin, Laurence Haurat, qui a également un blog, est également novatrice dans son approche. Je vous cite ces trois là parce qu’elles ont toutes une vitrine sur internet, ce qui vous permettra de vous faire une idée.

– J’ai relaté mes séances avec Zermati dans une vingtaine de billets au moins, tous répertoriés sous la même rubrique. Il faut les lire du plus vieux au plus récent, je pense, pour avoir une idée de mon parcours.

– Récemment, hasard du calendrier, j’ai résumé ce parcours justement dans un article paru dans Psychologies magazine et qui est désormais accessible en ligne ici, cela peut vous donner aussi une vue d’ensemble. J’ai écrit aussi quelques papiers sur le sujet pour le même journal, ils sont ici.

Voilà, je crois que c’est à peu près tout. Ne vous méprenez pas, je voudrais bien vous aider plus que ça. Si j’ai écrit autant sur mon expérience c’est d’ailleurs avant tout dans ce but. Pas seulement, rassurez-vous. Je l’ai aussi fait pour moi, parce que ça me faisait du bien, que cela me permettait de « digérer » les séances et que tout simplement cela m’intéressait de verbaliser tout ça.

Mais je ne peux pas aller plus loin. Ce serait malhonnête de ma part et probablement dangereux, on parle ici de santé et l’exercice illégal de la médecine est puni sévèrement (et croyez moi je le regrette, je fais partie de ces gens qui auraient tellement aimé avoir une blouse blanche et le sex apeal qui va avec).

J’espère en tous cas que ce récap sera d’une certaine utilité.

Bonne journée.

Edit: cette tuerie de saint-honoré est vendue par la boulangerie de mon quartier uniquement le dimanche. Des années que je bave devant en glissant au churros que ça me ferait tellement plaisir d’y goûter. Dimanche dernier, il en a acheté cinq. Sachant qu’on peut nourrir un village avec la moitié d’un. Je crois que je vais lui conseiller de lire ce billet ET d’appeler l’un des médecins sus-nommés.

58 comments sur “Alimentation, thérapie, Zermati, Ze récap”

  1. proff a dit…

    Je suis comme ton Churros: je pense que, quand on veux goûter à un truc qui ressemble à une tuerie, il faut le faire pour de bon.
    LE problème, c’est que j’ai du mal à attendre d’avoir faim pour me jeter dessus…

    Répondre
  2. tasha a dit…

    en tout cas, la simple lecture de tes billets et le visionnage de l’émission m’ont fait du bien…. je vais vite regarder tes liens 😀
    sinon, j’hésite entre la Terracote de guerlain et la poudre Bronzante de Nuxe (2 fois moins cher et un pot 2 fois plus grand…… donc 4 fois moins cher!) AS-tu un avis (tout ça à cause de ton billet Avène d’hier!)

    Répondre
  3. Marje a dit…

    Tu aurais dû être prof ! Ton billet est clair et vraiment intéressant. Il permet de rechercher par soi même tout en étant guidé. Avec délicatesse, je vais imprimer ton billet pour le refiler à des amies, je dois penser douceur, délicatesse et diplomatie ! Aujourd’hui, je continue mes recherches du Nestlé amandes-nougatines. Il paraît que c’est la mise en projet qui est importante et pas le projet ….

    Répondre
  4. pomponette-13 a dit…

    Ton article dans Psychologies magazine est très touchant, comme ton intervention dans le reportage de France2. Ton lâcher prise sur le contrôle de la nourriture et sur ton inquiétude à grossir est très courageux.

    En tout cas, je te trouve très bien comme tu es et le principal c’est que tu te sentes bien comme tu es.

    La photo me fait très envie, même si je préfère les fraises mdr

    Ps: Et tu as bien raison de ne pas vouloir être juste la référence en matière de nutrition. Tu n’es pas qu’une femme qui a galéré avec la bouffe. Tu es bien + que cela 😉

    Répondre
  5. sabine a dit…

    J’ai envie d’apporter ma petite expérience…

    J’ai découvert Zermati et Apfeldorfer et toi Caro, en même temps, en lisant ton blog, la rubrique Zermati et toi… et mon Dieu que j’ai pleuré !
    J’ai ensuite lu ( dévoré?) le bouquin d’Apfeldorfer ( mangez en paix je crois bien) et je l’ai fini, lui aussi en larme, suite au chapitre sur les émotions…

    Mon parcours est peut être un peu « particulier »…. soucis de poids depuis quasi toujours, rapport émotionnel ( tordu, compliqué, complexe) à la bouffe depuis toujours aussi…
    Il y a 5 ans environ, à bout de souffrance, d’avoir l’impression de m’empêcher de vivre , j’ai sauté un immense pas et après bien des démarches j’ai « subi » un by-pass…. passés quelques mois où je perdais 1kg/sem ( ce qui est très très peu avec ce genre d’intervention); moi j’étais contente; mon chirurgien moins il trouvait cela « médiocre »…
    Alors, allez hop rebelote pour me sentir (encore) la grosse naze de la perte de poids….
    Bref, tout doucement j’ai réussi à perdre 43 kg.
    EN même temps j’ai rencontré l’amour…
    Puis cet amour s’est barré.
    ET là, descente aux enfers… pour atténuer un peu la souffrance j’ai recommencer à compulser… je regrossissais et en parallèle je souffrais moins.
    3 ans après, 20kg de plus , un homme juste merveilleux dans ma vie, ces kg s’accrochent…

    C’est dans cette période de dégringolade que j’ai rencontré ton blog Caro, et purée, je crois bien qu’il m’a un peu sauvée quelque part…

    J’ai donc consulté Apfeldorfer d’abord…. je n’ai pas ultra « accroché », je ne l’ai pas trouvé ultra dispo… à moins que ce soit moi qui n’ait pas été prête/receptive… en revanche il m’a fait faire un bond énorme dans mes relations aux autres, à l’autre et c’est surement grâce à mon travail avec lui que j’ai pu rencontrer et accepter l’amour de l’homme avec qui je vis aujourd’hui.
    Je suis ensuite allée vers Zermati, je me suis sentie mieux avec lui…
    En revanche, 0 perte de poids….
    Je pense que je n’y arrive pas… ou bien je ne suis pas prête, ou bien je suis trop abimée émtionnellement, ou bien ou bien….
    ET revient cette dévalorisation de ne pas se sentir à la hauteur d’un truc qui me parait tellement être LE truc…

    Tout ça, pour rebondir sur ce que tu dis ou a parfois dit, c’est bien différent pour chacun, ce n’est pas magique et je comprends bien qu’il ne faille pas pour toi devenir le « modèle » en la matière ou je ne sais trop quoi…

    EN tout cas , voilà, ce commentaire 36mavie me permets aussi et surtout peut être de juste te dire MERCI…

    Au fait, je t’ai trouvé vraiment super belle sur les photos dans le psycho mag !

    Répondre
  6. Marie a dit…

    Très bel article dans Psychologies Magazine, qu’on devrait faire suivre à beaucoup de monde et qui devrait remplacer largement les habituels « programmes minceur bikini plage » dans la presse féminine, cela décomplexerait tellement de monde (moi comprise!)!

    Répondre
  7. Ariane a dit…

    Bravo pour ton honnêteté et merci Caroline de me citer si gentiment ! Petit complément, si on est vraiment timide, il y aussi un annuaire des thérapeutes en ligne sur le site du GROS (pas hyper pratique, j’avoue) et sinon, Alexia, la secrétaire est très sympa. Bien sûr, chaque thérapeute a sa personnalité et même si ceux du du GROS ont une approche commune, ils sont forcément tous différents. Se faire accompagner, c’est un travail à deux et c’est important, si on le décide, de trouver la bonne personne.

    Répondre
  8. kakaille a dit…

    Merci beaucoup Caroline … étant trop loin de paris, je vais voir sur le site du GROS si je trouve quelque chose près de chez moi 🙂

    (je pense qu’il faut vraiment que je voit quelqu’un, perso, je pense encore avoir du mal à ne manger que la moitié d’un gâteau, quand j’en ai un comme celui-ci tout entier sous les yeux ……)

    Répondre
  9. 'tine a dit…

    Merci Caro pour cet index documenté et qui permet de fouiller soi-même à la recherche de sa vérité… et un immense merci à Sabine pour ton témoignage… après des multitudes de tentatives des yoyos toujours plus amples… et le sentiment d’avoir découvert la bonne parole (toujours d’accord d’ailleurs avec cette bonne parole…)celle de Zermati ou Apfefdofer mais incapable de la mettre en œuvre pour moi même… alors n’habitant pas à Paris je n’ai pas entamé une thérapie en direct avec l’un de deux mais j’essaye et re-essaye linecoaching depuis des mois… et je n’y arrive pas… et ce même sentiment à la con que toi… même ça ça ne marche pas sur moi comment faire… top dévalorisation et bonjour jenesuispasàlahauteur.com moi aussi !!! Mais j’y crois je cherche ma voie … la clé est quelque part forcément… Bon courage dans ton chemin 😉

    Répondre
  10. Shakti a dit…

    Moi je dis, ça dépend de la taille du village ! Tout est question de point de vue… 😉
    Sur ce commentaire hautement constructif, je vous souhaite une bonne journée.

    Répondre
  11. mammouth a dit…

    C’est gentil, caro, de prendre le temps de faire un rappel. Et tu fais bien de remettre les pendules à l’heure. J’imagine que c’est le prix de la popularité que les gens se tournent vers toi comme un messie ou comme un marketing potentiel ou tout bonnement pour obtenir des faveurs (non pas celles-là, d’autres). Ces sollicitations doivent être très chronophages. Je ne sais pas où tu trouves le temps de gérer ta boîte courriel.

    Répondre
  12. Septie a dit…

    Bonjour Caroline et merci pour cette synthèse très claire. Je profite de cette occasion pour sortir de mon silence (je lis ton blog depuis des années « en cachette »…) et te remercier de m’avoir mise sur la voie de la réconciliation avec mon poids, avec mon corps et avec la nourriture. Tout n’est pas encore réglé pour moi mais je progresse (j’ai opté pour le coaching en ligne sur Linecoaching, très bien) et c’est grâce à toi alors un immense merci…

    Répondre
  13. Edith a dit…

    Bonjour, je voulais vous remercier, ainsi que le docteur Zermati de m’avoir ouvert les yeux, ça fait une semaine que vous m’avez apporté un déclic qui me fait me sentir en paix avec la nourriture, je ne suis coupable de rien ( trop gros bébé dont le poids rassurait ses parents, héritage familial, petite fille qui fut enveloppée, ado à peine ronde dont on -l’infirmière du lycée- disait qu’elle devait se mettre au régime, voies de garages affectifs etc, etc, régime, les grossesses, régime, les enfants, régime etc…) En revanche, je suis tout à fait responsable de m’écouter car pour citer un contemporain: « Si je m’écoutais, je m’entendrais »… Et quand je m’écoute, et bien, je découvre que j’ai un petit appétit ( comme ma fille qui elle n’a aucun problème de relation avec la nourriture ni de poids)… Pour l’instant, j’ai la chance de ne pas avoir eu à affronter des Envies de Manger Emotionnelles, en revanche, j’ai appris à me connaître grâce à une psychanalyse, il y a quelques années, je fais du yoga qui me permet de « me poser ». Après le documentaire, j’ai eu la sensation d’avoir reçu un outil supplémentaire pour utiliser ce que je connaissais, à l’aune de ce que je suis et non pas « comme ça devrait être »… Je me sens vraiment soulagée… Et effectivement, ça marche pour moi aussi. Voilà, tout ça pour dire que depuis une semaine, j’ai découvert votre blog qui, comme pour beaucoup de vos lectrices, fait partie de ma matinale avant de démarrer. Franchement, ça fait du bien de lâcher l’affaire avec ce p…. de régime. Bonne et belle journée.

    Répondre
  14. Geneviève a dit…

    L’article de Caroline m’a permis de découvrir votre blog « L’art de manger » et je reviendrai avec plaisir… Des réflexions bienveillantes et des conseils simples, c’est parfait !

    Répondre
  15. Laurence Haurat a dit…

    Merci, Caro, pour votre humilité et votre lucidité , qui sont toutes à votre honneur : en effet, l’expérience personnelle ne peut pas se substituer à une approche thérapeutique.

    Merci aussi pour votre confiance : c’est tout à mon honneur ! J’avais beaucoup aimé notre contact lors de cette interview pour Psychologies Mag.

    Et merci enfin de ce récap : c’est chouette de donner plusieurs pistes à suivre, chacun pouvant – ou pas (cf le post de Sabine) – ainsi trouver la bonne personne au bon moment dans sa vie. La relation qui se noue entre praticien et patient ne s’explique pas : c’est une sorte de magie qui opère et qui est assez mystérieuse, mais qui n’appartient qu’à soi…

    Répondre
  16. Peregrine a dit…

    C’est chouette de prendre le temps de faire article, parce que je pense que les gens qui se tournent vers toi sont dans l’attente de solution, et ont besoin de cette considération que tu leur accordes. 😉

    Répondre
  17. SmouikSmouik a dit…

    Dear Dr Hunt… oui tu as raison de ne pas aller au-delà de tout ce que tu donnes déjà… par le passé, ça a coûté la vie à un de tes patients et aujourd’hui, tu poursuis tes enquêtes en exerçant sur des cadavres…
    Mais ta compétence et ton expérience sont telles qu’on ne peut pas y renoncer. On en a même fait une série, c’est pas la meilleure, on est d’accord, mais au moins, on a le plaisir de t’y voir avec tes forces et tes faiblesses… Allez, sors de ce corps Dana Delany, on t’a reconnue ! 😉

    Répondre
  18. Caroline a dit…

    Laurence, je crois que vous touchez du doigt un point essentiel, cette magie qui opère ou non, cette rencontre entre un thérapeuthe et un patient. Je ne me l’explique pas, ça doit avoir un rapport avec le transfert et contre transfert ou que sais-je, mais je crois que ça entre en ligne de compte. J’avais moi aussi beaucoup apprécié notre entretien, vous aurez constaté que le papier a été totalement remanié au dernier moment et je n’ai pu « sauver » que quelques citations. Mais je compte bien réitérer un jour !

    Répondre
  19. Rosa BCN a dit…

    Moi j’ai zermatté dans ton sillage. Et j’ai perdu quelques kilos sans souffrance. Mais surtout, SURTOUT, ça fait près de 2 ans que je maintiens le même poids. Et ça, ça ne m’était jamais, JAMAIS, arrivé. Alors merci, merci merci. Vraiment.

    Répondre
  20. sandrine a dit…

    Grace à ton parcours avec Zermati relaté sur ton blog, je me suis inscrite sur linecoaching en juin dernier.
    J’ai perdu 6-7 kg et je commence à accepter mon corps. Le travail plus psychologique avec linecoaching me semble difficile mais le forum du site permet d’ouvrir des pistes de réflexion.
    Pour les personnes qui ne peuvent pas consulter, je pense que c’est déjà une bonne aide.
    Les maîtres mots du forum sont bienveillance et patience.
    Je te remercie à nouveau de ton partage car voyant ton parcours sur la durée, cela m’a motivé à me jeter à l’eau.
    Bonne journée
    Sandrine

    Répondre
  21. Edith a dit…

    C’est tout à fait ce que j’en attends parce-que dans les dernières semaines, je me disais « je n’en peux plus, je vais me faire opérer… » Chez moi, il ne s’agit pas de quelques kilos, mais plutôt quelques, quelques, quelques kilos ( 40kg de plus en 30 ans de régimes « w.w.etc « , ça je l’ai eu à l’oeil mon poids et ça m’a coûté bonbon 😉 … ), après réflexion, effectivement Zermati est dans le vrai, manger selon sa faim… Et non pas se remplir pour faire taire « autre chose »… Mais à mon niveau d’obésité, ça n’aurait pas suffit, j’suis allée gratter longtemps chez « Le docteur des soucis »… Je Zermeterai donc en confiance, même s’il faudra répéter à l’Homme que « Non, non, je ne veux pas de fruit, j’ai assez mangé… » Et que « Voui, j’ai assez mangé »… Et aborder le sujet avec ma nutritionniste ( grosses allergies et pas qu’alimentaires)….

    Répondre
  22. Cha a dit…

    Bonjour Caroline et bonjour à tous,
    ça faisait longtemps que je connaissais le GROS et je n’avais pas osé franchir « le pas ». La démarche m’a toujours paru intéressante mais je n’étais peut-être pas assez mûre… Grâce à votre témoignage, je me suis lancée, j’ai trouvé le nom d’une diététicienne membre du GROS près de chez moi et j’au rendez-vous dans une semaine ! Donc merci d’avoir témoigné !

    Répondre
  23. ABY a dit…

    Que dire de plus car tout a été dit !!!
    Alors merci, merci et merci.
    Bonne journée à toutes.

    PS : moi aussi, je suis accro à ton blog et la première chose que je fais le matin quand je démarre mon ordinateur, c’est d’aller sur ton blog et là, je sais que je vais passer une bonne journée !

    Répondre
  24. Mariemath a dit…

    Bonjour Caroline,
    Merci pour ce récap, et merci pour vos post précédents. C’est grâce à vous que j’ai finalement eu le déclic, après d’autres lectures, et que j’ai pris rendez vous avec le dr. Zermati, il y a bientôt un an. Depuis, sept kilos de moins, mais à la limite, on s’en fout. Le vrai bénéfice, à mon sens, c’est de parvenir, petit à petit, à mieux gérer les choses, à ne plus avoir le sentiment que ma vie, mes émotions, mes problèmes tournent autour de la nourriture,cet éléphant au milieu du salon. Me sentir libérée, un peu, petit à petit.

    Répondre
  25. Florence a dit…

    Merci Caroline pour cette récap qui va me donner un peu de lecture.

    Je sui au taquet tous les matins pour te lire (et tous les commentaires, je me régale) mais ne commente que très rarement. Les autres disent des choses drôles, émouvantes, ou simplement ce que je pense… ce n’est pas la peine d’en rajouter.

    J’ai découvert Zermati et ton blog dans la foulée il y a maintenant plus de deux ans. J’étais à l’époque allaitante, puis enceinte du 3ème puis allaitante donc pas de régime pour moi. J’ai lu le bouquin de Zermati très très vite et déclic ! J’ai compris que je pouvais manger de tout. Ce que je fais avec grand bonheur depuis deux ans. Et bien (or grossesse) mon poids est stable !!! J’ai complètement arrêté de me prendre la tête sur ce que je « peux » manger. Ca m’a libérée.
    Je suis quand même en surpoids et à intervalle régulier je suis rattrapée par mon corps que j’ai du mal à aimer.
    Petite révolution à la suite du reportage où tu apparais : je me suis inscrite sur Linecoaching comme ça sans plus réfléchir alors que ça fait des mois que je me dis que ça serait bien de m’y mettre…
    Le bénéfice que j’en retire en quelques jours ? Je prends du temps pour MOI : centrage sur moi, mes sensations.. Moi qui n’existe plus tellement depuis 3 ans j’ai l’impression qu’une fenêtre s’ouvre.
    Merci donc pour tes partages !

    Répondre
  26. Brune a dit…

    Caroline, bonjour, je vous lis depuis longtemps et je me lance aujourd’hui : j’avais pris quelques kilos et je m’inquiétais d’atteindre l’âge où, parait-il, nous grossissons toutes ! A vous lire, j’ai commencé à réfléchir à ma relation à la nourriture. Je ne mange plus quand je n’ai pas faim, je me demande toujours si j’en ai réellement envie, en imaginant la sensation de l’aliment dans ma bouche, avant de manger, je déguste bien quand je sais que je mange pour me désangoisser. Résultat : j’ai perdu mes quatre kilos en trop et trois autres en prime et je ne bouge pas alors que je mange exactement ce qui me fait envie. J’ai la ligne dont j’ai toujours rêvé et que je n’avais qu’en allaitant ! Merci Caroline !

    Répondre
  27. celote75 a dit…

    Boudiou, ça doit faire du bien à la confiance en soi toutes ces manifestations (amplement justifiées) d’amour et de reconnaissance, mais v’là la pression :))

    Répondre
  28. nono a dit…

    Bonjour,

    J’aimerais asavoir si quelqu’un a consulté et « apprécié » un menbre du GROS à Lyon.
    j’en ei vu un et ça n’a pas accroché.
    Je pense qu’on ne peux pas parler de medecins sur internet mais peux-etre que par l’intermédiare de Caroline on pourrait s’échanger nos mails en privé.
    Caroline, si j’abuse de ta diopniblilié n’hésite pas à supprimer cette demande,
    Merci

    Répondre
  29. mmarie a dit…

    Merci Caro pour ce récapitulatif. J’espère pouvoir prendre le temps bientôt de m’y plonger au gré de tous ces liens. En attendant j’ai lu déjà l’article de Psychologies Magazine.

    J’ai hélas loupé l’émission sur France2 et, en Belgique, ce contenu n’est curieusement pas accessible sur le net. Si quelqu’un a une piste ou un lien pour contourner cette absurde interdiction, je suis preneuse !

    Répondre
  30. ladymarlene a dit…

    Ce que j’aimerais, c’est que les nutritionnistes pratiquant la méthode zermatti soient plus nombreux. Ma fille en a vu une mais elle était trop loin (quand j’entends trop loin, je veux dire on habite l’oise, je n’ai pas le permis et il n’y a pas de transports en commun, c’est dans la cambrousse…) et on n’a pas pu continuer.

    J’aimerais bien que cette méthode se développe et qu’il y ait plus de praticiens à côté de chez moi…

    Répondre
  31. Coline a dit…

    Être sur l’annuaire du GROS n’est pas en soi un gage de qualité
    j’en ai fait l’expérience : n’est pas Zermati qui veut…

    C’est quand même grâce à ce blog que j’ai découvert cette autre approche
    qui m’a donné envie de lire son livre (presque fini)
    et un autre que je lis en même temps « Savourez » de Thich-Nhat HANH et Lilian CHEUNG,soit la pleine conscience appliquée à l’alimentation.
    J’ai toujours trouvé de la ressource en lisant, alors ça semble me convenir. En tout cas, la réflexion calme mes envies (je jure que les tonnes de Nutella volées en Allemagnen, c’est pas moi).

    Je suis touchée par le témoignage de Sandrine : la légèreté avec laquelle les médecins traitants proposent le by-pass – une amputation- me sidère. C’est un peu comme si l’avortement devenait un moyen de contraception.

    Répondre
  32. Agatha a dit…

    Très intéressant d’avoir tout remis en ordre ( je veux dire: il suffit de cliquer pour avoir tous tes « textes » sur Mr Z etc…
    Cela permet de suivre ton parcours pour les personnes qui comme moi ne te suivent pas depuis le début et eal prolonge bien l’émission de France 2 .
    Merci

    Répondre
  33. Koquelico a dit…

    Caroline, je réessaie de commenter si ça fonctionne, y’a la machine qui me les mange !

    J’ai consulté grâce à toi un medecin du GROS sur Rennes, avec qui ça se passe très bien, depuis décembre dernier. ce n’est pas toujours facile je trouve de respecter sa faim, mais je ne desespere pas d’y arriver.

    Juste pour l’anecdote, pour mon prochain rendez vous j’ai ecrit estheticienne sur mon agenda au lieu de dieteticienne, bizarre comme lapsus !!

    Répondre
  34. Geneviève a dit…

    Koquelico, je vois que tu as trouvé une diététicienne sur Rennes ? J’habite près de Rennes et je ne sais comment me décider (… et il est malvenu de citer UN médecin je pense ?) J’hésite entre nutritionniste, diététicienne ou … linecoaching !

    Répondre
  35. Maïpi a dit…

    moi je zermate doucement depuis des années, je parviens à me stabiliser ainsi… et depuis que j’ai lu tes témoignages, Caro, je zermate et je carote… oui, quand je sens que j’ai du mal à zermater, je pense à toi, caro, et ça repart… magique…
    voilà, c’est tout, merci.

    Répondre
  36. Geneviève a dit…

    Tu vas voir… Caroline va t’en envoyer une tablette !!! Il y a quelques années déjà, on avait beaucoup parlé d’un autre chocolat et, une amie (qui fréquentait aussi le « rade ») et moi, nous avions échangé Chocolat noir/ fleur de sel et chocolat noir/ Earl grey…
    On zermatait-carotait comme ça !

    Répondre
  37. Pastelle a dit…

    Voilà, j’ai tout lu, ou relu. C’était passionnant, une belle histoire.
    Et je constate surtout une chose : tu n’as pas changé, que ce soit en 2009 ou 2013, le plaisir à te lire est le même. 🙂
    Maintenant, je vais essayer de me souvenir de tout ça au quotidien.
    Merci encore de ce magnifique partage.

    Répondre
  38. Geneviève a dit…

    Comme Pastelle, j’ai (presque) tout relu depuis 2009… J’ai retrouvé ce chocolat+fleur de sel, les photos, la robe à pois bleus, les enfants plus petits… J’ai ri et j’ai eu les yeux qui piquaient… Je n’ai pas terminé, il est 1H00 et des brouettes, je continue demain.
    C’est génial de lire les billets Zermati À LA SUITE ! Beaucoup de choses se mettent en place, je les comprends mieux en tous cas.

    Répondre
  39. Geneviève a dit…

    Voilà… J’ai TOUT lu et… tu ne peux savoir comment cette lecture m’a réconfortée (et pourtant je clame assez facilement que « ça va », que oui, j’ai perdu du poids autrement il y a 1 an1/2, 2 ans et que je me maintiens à peu près)
    Question ÉMOTIONS, c’est pas gagné…

    Répondre
  40. Koquelico a dit…

    Geneviève, c’est sur que ce n’est pas évident de choisir mais moi je la trouve bien la dieteticienne, elle met à l’aise très facilement.

    Répondre
  41. fmior03 a dit…

    J’étais très Paris-Brest, je suis de plus en plus St Honoré, cette photo va me faire ma journée… en attendant de partir en vadrouille pour trouver ZE patisserie!!
    Pour le reste, j’ai découvert ton blog après avoir lu le nom de Zermati quelque part et fait une rapide recherche sur internet; je n’ai pas particulièrement perdu de kilos (bon, y a eu deux grossesses entretemps) mais j’ai trouvé une grande sérénité par rapport à la nourriture, ce qui est déjà merveilleux!

    Répondre
  42. lula00 a dit…

    Bonjour Caroline,

    Juste un petit message pour te dire qu’hier, j’ai poussé la porte du docteur Z. Comme toi, j’ai cru que je serai en retard alors que je savais pertinemment l’heure du rendez-vous, je suis arrivée un peu rouge devant la porte blanche. Et puis, il a ouvert la porte, souriant… le reste, ce n’est que le début d’une thérapie parce qu’il faut bien appelé un chat, un chat. Je te remercie pour ton partage de cette expérience sur ton blog qui m’a amené à cheminer, à me dire que oui, ca déconne et qu’il y en a marre de se faire violence.J’ai l’impression d’avoir enfin trouver un lieu pour poser mes valises du rapport compliqué que j’ai à la nourriture. Alors, voilà, je voulais te dire merci haut et fort!

    Répondre
  43. Angèle a dit…

    MERCI.
    Merci pour tous ces billets écrits au fil des ans.
    Une amie,sachant mes problèmes de comportement alimentaire, m’a conseillé Zermati (le bouquin). Bof me suis-je dit, encore un gourou de plus. Mais elle m’a aussi dit « va voir Pensées By caro, et lis son histoire ». Je me suis dit que je n’avais rien à perdre à lire, et je suis revenue à la page un de la série Zermati et moi.
    J’ai bcp de points communs avec vous, et, pour être honnête, je n’ai pas grand chose à perdre en kilos (après des années de régimes en tout genre! ), MAIS je veux arrêter d’avoir ce rapport problèmatique avec la nourriture que j’ai depuis 22 ans et que personne ne soupconne.
    Bref, merci d’avoir écrit (en plus, votre plume me plait, je ris et ça fait du bien!), merci d’avoir parlé de vos ressentis, parce que j’ai eu l’impression de lire mes pensées couchées sur le papier, merci pour tout et bonne continuation dans votre vie (maintenant, je vais m’amuser à lire TOUT votre blog…. vive les vacances!!!!).
    signé : une ronde cachée.

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>