Catégorie : Idées cadeaux

#idée cadeau : un objet Reversible (concours inside)

1_bd

Je suis super contente de vous parler de Reversible, cette petite marque qui monte, pour plus d’une raison. D’abord parce que les créateurs, Jean-Marc et Marie sont deux Lyonnais et comme chacun sait – ah non ? – moi aussi (j’ai fait sciences po également). Ensuite parce que ma BFF de mon enfance, ma Béa, fait désormais partie de leur aventure. Et enfin parce qu’ils ont eu une idée que je trouve hyper ingénieuse : faire du design et de la mode à partir d’un matériau voué normalement à la benne: les bâches. Vous savez, ces bâches publicitaires que l’on voit par exemple sur les cours de tennis ou dans les stades de foot ? Et bien chez Reversible, on en fait des sacs, des vide-poches, des pochettes pour tablettes, des boîtes de rangement, des poufs, etc etc etc. Chaque objet est par définition unique puisque coupé dans les bâches récupérées. Et le résultat est bluffant. Lorsque je suis allée chez ma copine Béa il y a quelques jours, dans sa maison – qui me fait pâlir de jalousie, je ne m’en remets pas – il y avait ce vide-poche dans lequel elle stocke ses magazines, j’ai poussé des petits cris en disant que je voulais le même et pof, elle m’a donc raconté son histoire. De fil en aiguille, je me suis dit que ça me ferait drôlement plaisir donc de prendre un tout petit peu part à ce projet et par là même de recréer un lien jamais rompu. En lire plus »

Dis, tu veux quoi pour Noël ?

galafs

Les Galeries Lafayette m’ont proposé de faire une sélection spéciale Noël sur leur site Internet. Je me suis souvenue que certaines d’entre vous partageaient mon angoisse quand vient le temps des cadeaux pour les hommes. Je ne suis pas certaine de vous aider énormément sur ce coup là, vous remarquerez que mon choix se porte sur des objets assez conventionnels. Mais pour avoir échoué un bon nombre de fois dans des tentatives fofolles – du genre plateau marocain, bracelet et même BD coquine manifestement trop HOT pour ce petit coeur prude – je fais désormais dans le classique, alternant entre le joli pull (les hommes en marinière font de drôles de choses à mes ovaires), la sacoche (ça c’est parce que mon père en a toujours eu, bien avant que ça ne fasse partie de l’uniforme des hipsters, il portait ce qu’on appelait alors avec un certain mépris un baisenville, je le vois encore partir au travail avec son bleu, sa gamelle et sa sacoche, il était classe mon papa), les montres (j’aime bien les hommes à montre, aussi, cherchez pas) et les cheches, parce que ça aussi, don’t ask why, ça me rend toute chose.

Pour le reste, une énième robe noire, celle-ci me semble hyper confortable et avec ses mini sequins, très « esprit de Noël », des bottines et des salomés graou, une blouse un peu sage mais pas que, un tutu pour les petites filles, un sweat pour les garçons et enfin, pour nous parce qu’après tout, hein, ce rouge à lèvres dont la couleur me fait bondir de joie, un vernis qui claque et des ombres à paupières Sisheido, les plus belles du marché parait-il, j’ai sélectionné la nuance qui me convient le mieux mais il y a plusieurs palettes pour tous les yeux.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui !

Partenariat Galeries Lafayette
EDIT: Tous les liens fonctionnent désormais 🙂

 

Miss Carlota: et le temps suspend son vol

Carlota3
Hier, alors que je me remettais difficilement de ce que l’on peut raisonnablement appeler une cuite, je me suis rendue à l’institut Miss Carlota de la rue Princesse, dans le 6ème arrondissement de Paris. Egalement appelée rue de la soif en raison des nombreux pubs qui la jalonnent. Mais hier matin, donc, je n’avais comme qui dirait ZÉRO envie de remettre ça.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que je me suis donc pointée chez Miss Carlota avec une mine de déterrée. Entre mes trois semaines quasi allitée en raison de mon sacrum brisé, le stress occasionné par l’appendicite de ma fille, l’acharnement viral dont la famille dans son entier a fait les frais – je vous ai dit que je sors d’une otite carabinée ? – et ma misère dentaire – je vous ai dit qu’en réalité j’ai deux carries ? -, c’est simple, je ne ressemble plus à rien. Difficile pour pas mal de monde de croire que j’aurai 29 ans dans quelques jours.

Pas vaillante et pas au top de ma féminitude, donc. Et sans illusions quant à la capacité d’une esthéticienne à faire des miracles (qu’on me donne 32 ans grand max).

Mais ça c’était avant. Quand je ne connaissais pas Pauline. Ma dulcinée. En lire plus »

Idée cadeau #6: une étole de la Fiancée du Mékong

La-fiancee-du-mekong-9
Vous connaissez La Fiancée du Mékong ? Cette marque s'est petit à petit créé son univers, en marge des tendances ceci ou cela et au gré de l'inspiration de sa créatrice, une malouine tombée amoureuse de l'Asie. J'aime bien que les robes et tuniques soient portables par des femmes plus ou moins volupteuses et puis aussi, et c'est complètement subjectif, j'adore le nom même de cette enseigne. Surtout, je trouve toujours que les filles qui portent ces vêtements ont une allure folle.  Et puis les étoles sont hyper douces. Celle que j'ai me sert d'écharpe et vient égayer mon combo jean/boots/manteau noir.

Aujourd'hui vous avez justement la possibilité de gagner une étole de La Fiancée. Il y en a cinq en jeu.

Pour gagner, il faut répondre à cette énigme:

"Même en hiver les fleurs donnent bonne mine à la Fiancée :
fleurs de passion, fleurs de pommiers, fleurs d'éole…

Saurez vous nous dire combien d'imprimés habillent la tunique longue classique ? 4, 8 ou 6 ?"
Pour trouver, rendez-vous sur le site de La Fiancée du Mékong (un indice: cette tunique fait partie de la collection automne – hiver 2012).
Comme hier, je masque les commentaires histoire que tout le monde joue la partition sans triche. Et je reviendrai en fin d'après-midi pour annoncer le nom des cinq gagnant(e)s.
Bonne journée !
EDIT 9H22: IL Y A QUELQUES MAUVAISES RÉPONSES POUR L'INSTANT. HISTOIRE DE BIEN PRÉCISER LES CHOSES, CE N'EST PAS LE NOMBRE DE DESSINS IMPRIMÉS SUR LA TUNIQUE QU'IL FAUT DONNER MAIS LE NOMBRE D'IMPRIMÉS DANS LAQUELLE ELLE EST PROPOSÉE. EN COMBIEN DE COULEURS, EN SOMME 🙂 (J'ACCEPTE LES SECONDES CHANCES POUR CELLES QUI SE RECONNAITRAIENT DANS CETTE ERREUR).

Carré Royal: et la gagnante est…

DSC_1025

Alors qu'il rentrait harassé du boulot, le churros a tiré. Je crois qu'on pourrait tous lui adresser un tonnerre d'applaudissements. Il est comme tous les hommes vous savez, avec ce petit sentiment d'insécurité qui les rend si touchants.

Et qui a-t-il tiré, me demanderez-vous ?

Le n°227. Claire de son prénom.

Claire, tu as jusqu'à demain midi pour te manifester en m'envoyant un mail avec ton adresse postale: cfrancfr(at)yahoo.fr

Je dis jusqu'à demain midi parce que figurez-vous que pour le concours Shlomit Ofir l'une d'entre vous ne m'a jamais écrit ni même répondu à mes mails. Et ça n'était pas la première fois. Il faut que vous sachiez qu'à chaque fois que le churros tire au sort c'est un crève coeur pour moi de ne pas vous faire tous gagner (mon côté Jacques Martin). Mais je ne vous dis pas à quel point c'est rageant quand justement les chanceux finalement lâchent l'affaire. Pour Shlomit Ofir, je vais être très transparente, j'ai du coup décidé complètement arbitrairement d'envoyer le bijou à Marje, en remerciement du temps qu'elle passe à vous concocter ses chroniques. Cette fois-ci je remettrai le portefeuille en jeu et retirerai au sort.

Bref, Claire, j'attends ton mail ! Et bravo !

Et surtout un grand merci pour votre participation à tous, je crois que Pascal Augéry a été impressionné du nombre de visites sur son si beau site. Sachez qu'il va lire tous vos commentaires et que j'imagine, vos appréciations vont lui donner encore un peu plus envie de continuer à faire vivre cette jolie marque, que vous pouvez aussi retrouver sur sa page Facebook pour en connaitre l'actualité au jour le jour.

Demain, encore un concours (le dernier ou l'avant dernier, après ça se termine, je sais que parmi vous il y a aussi des réfractaires et je peux comprendre). Cette fois-ci il sera question d'étoles et il y aura trois gagnant(e)s…

Bonne soirée.

Idée cadeau #5: un portefeuille Carré Royal (concours inside)

DSC_1031

EDIT 8H51: COMME CERTAINS NE LISENT PAS LES BILLETS JUSQU'AU BOUT (J'AI DES PREUVES), JE LE PRÉCISE ICI: C'EST NORMAL QUE LES COMMENTAIRES NE S'AFFICHENT PAS, JE LES MODÈRE POUR QUE PERSONNE NE TRICHE AU CONCOURS. JE LES VALIDERAI À 21H EN MÊME TEMPS QUE L'ANNONCE DU RÉSULTAT !. VOILÀ, C'EST TOUT, PLACE AU BILLET MAINTENANT.

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais il y a quelque temps j'avais montré dans un billet ce porte-cartes en cuir tout doux et tout rose que m'avait offert une amie. Un bel objet signé Carré Royal, une marque française concevant la majorité de ses modèles en France. Suite à ce post, Pascal Augéry qui a repris cette maison il y a quatre ans m'a proposé de vous faire gagner un portefeuille pour Noël. Il n'y en a qu'un en jeu mais il est magnifique. Le cuir est aussi souple que celui du porte-cartes et la couleur claque avec d'autant plus de bonheur qu'à Paris ces derniers jours c'est tout de même un petit peu la dépression.

DSC_1024

Surtout, lorsqu'on discute avec Pascal Augéry, on sent qu'il aime ce qu'il fait, qu'il a une idée très précise de l'esprit avec lequel il veut faire prospérer cette marque. S'il ne souhaite pas forcément se positionner comme un acteur du luxe, il veille néanmoins au moindre détail et veut s'adresser aux amoureux des belles matières. Ça tombe bien moi j'aime la belle matière et je me sens très Montebourienne ce matin, prête à participer au redressement productif de la maroquinerie française.

DSC_1027

Voilà, pour gagner cet objet, il vous suffit d'aller sur le site de Carré Royal et de répondre à cette question:

A quand remonte la création de cette illustre maison ?

Ne vous inquiétez pas si les commentaires n'apparaissent pas, je les validerai tous en même temps histoire que tout le monde joue le jeu. Résultat des courses à 21h !

DSC_1036

De choses et d’autres

IMG_6246
En ce moment Rose m'aime beaucoup. Enormément, à la folie, même: "Presque autant que Tata " (sa nounou).

Je le vis très très bien.

A part ça, petit billet en coup de vent pour vous dire que c'est le commentaire n°152, de Siellise, qui a gagné les BO "Les petites mains". Un grand bravo à elle. Je sais que Laurie a passé une journée la tête dans les nuages grâce à vos messages et qu'en plus de nombreuses paires vont se retrouver au pied d'un sapin le 25 décembre, ainsi d'ailleurs que quelques pochettes bien jolies aussi.

Sachez qu'il reste encore quelques modèles, mais pas des tonnes, Laurie ayant décidé et je trouve ça très bien, de faire des éditions limitées. Elle travaille déjà sur sa collection printemps été et je me ferai un plaisir de venir vous en parler à nouveau. Je sens que d'ici quelque temps elle va devoir trouver un plus grand atelier, la fée.

Dans les jours à venir il y aura encore quelques concours, avec un superbe sautoir à gagner, mais aussi un portefeuille et des étoles. J'avoue profiter de cette période pré-christmas pour vous proposer ce type de billets. Ça se calmera par la suite, même si je vais essayer de préparer quelque chose d'un peu chouette pour fêter les 7 ans du blog, avec je l'espère une migration terminée vers WordPress et donc la fin de ces galères de coms assez pénibles pour tout le monde.

Sinon, histoire de continuer sur ce mode tout et n'importe quoi, je lis actuellement "La vérité sur l'affaire Québert" de Joël Dicker et ma foi j'aime beaucoup, le bouquin rassemble deux genres que je prise : polar et college book.

Ah et aussi, ma copine Ludivine de Chastenet joue dans une pièce de l'avis général hilarante, "La maitresse en maillot de bain" au Café de la Gare. Au cas où vous auriez envie de théâtre, je vous invite à réserver. Moi j'y vais dans les jours à venir et je trépigne d'impatience.

Qu'est-ce que je voulais dire encore ? Ah oui, dimanche je me suis ridiculisée à Just Dance 3 à la Wii. Mais ça n'est pas ça qui fut le plus douloureux. Non, le plus douloureux fut de devoir convaincre les ados qui se bidonnaient en regardant leurs mères essouflées après deux minutes à se trémousser sur Marcia Baila que SI, CETTE CHANSON DES RITA MITSOUKO A BIEN ÉTÉ UN TUBE INCROYABLE À UNE ÉPOQUE OÙ LA TÉLÉVISION N'ÉTAIT PLUS EN NOIR ET BLANC.

Entre ça et ma fille qui m'aime presque autant que sa nounou, en vérité je suis en dépression. Heureusement qu'il y a les couchers de soleil de dingue en ce moment sur Paris et aussi les pichets de Margaritas accompagnés de Burritos du Sole et la luna. Ça aide un peu.

IMG_6250

Edit: ce soir a lieu une vente en ligne des Composantes à 21h, pour celles qui comme moi n'ont pas pu se rendre à la boutique éphémère.

 

Idée cadeau #4: des boucles d’oreilles « Les petites mains »

DSC_0104
La première fois que j'ai vu Laurie, j'ai pensé à un elfe. Jusque là, Rose ne supportait pas trop que nous sortions le soir (= elle prenait un malin plaisir à vomir de rage sur toute personne censée la garder) et nous devions user de stratagèmes malhonnêtes pour nous échapper en loucedé, ce qui me gâchait toutes mes soirées, rongée que j'étais de culpabilité. Et puis Laurie, donc, est arrivée et Rose l'a immédiatement adoptée. "C'est elle la plus belle", a-t-elle décrété (elle est un peu superficielle).  De fil en aiguille on a sympathisé et j'ai découvert qu'en plus d'être une baby-sitter ultra responsable, et pleine de ressources (du genre à vraiment préférer passer la soirée à jouer avec les gamins plutôt que de les coucher le plus vite possible histoire de mater un film) (c'était je dois l'avouer ma conception du job quand j'avais son âge), Laurie est surtout une créatrice.

Après avoir étudié la reliure à l'école Estienne, elle a fait ses premières armes chez Hermès, excusez du peu. Aujourd'hui, elle anime des ateliers artistiques pour les enfants et parrallèlement, a lancé sa marque de bijoux, mais aussi de maroquinerie et bien sûr de reliure d'art, sur commande. Il faut l'entendre parler du cuir, de la dorure, des beaux livres. Il y a de la poésie dans la passion qui l'anime.

DSC_0094
Ces boucles d'oreilles, sujets de ce billet, sont le fruit d'une technique hyper pointue inspirée de l'origami. Pour les réaliser, Laurie s'approvisionne en papier népalais dans une minuscule échoppe du quartier asiatique et plie, replie et replie encore. Le résultat est… aérien. Ma grande ne quitte pas les siennes, tant elles sont légères et surtout différentes des babioles fabriquées à la chaine des Claire's et compagnie. Et malgré une apparente fragilité, elles sont hyper solides, le papier népalais, réalisé à partir de l'écorce d'un arbre, le lokta, poussant au Népal entre 2600 et 3400 m d'altitude, ayant une texture assez proche du cuir, en fait.

9e4cac4a36fe11e2bc2222000a1f98f9_7
Personnellement je suis hyper frustrée, parce que mes oreilles, percées sur le tard à 25 ans, n'ont jamais toléré finalement la moindre boucle. J'ai fini par lâcher l'affaire et laissé les trous se reboucher. Privée de créoles, dormeuses et donc aujourd'hui des créations de Laurie.

DSC_0097
Bref, à la maison on aime Laurie et ses petites mains et on suit depuis le début son aventure. Pour elle c'est très impressionnant je crois de vous montrer pour la première fois son travail, elle me confiait samedi avoir une boule dans le ventre à cette idée et en même temps hyper hâte.

DSC_0100
Comme c'est bientôt Noël, elle m'a proposé de vous faire gagner une paire de ces BO. Il suffit pour cela que vous alliez regarder tous les modèles et que vous mettiez dans les commentaires le lien vers celui qui a votre préférence: monture sur fil argenté ou doré, papier aux motifs incas, étoilé ou doré, à vous de choisir. Comme à son habitude, le churros tirera l'une d'entre vous ce soir. Une vraie force de la nature, cet homme.

CSC_0125

Voilà, vous savez à quel point j'admire les personnes qui se lancent ainsi, encore plus lorsqu'il s'agit d'une aussi jeune fille. On parle souvent de la génération Y, de son côté un peu dilettante. En ce qui me concerne à son âge je n'avais pas un tiers de la maturité de Laurie, qui bosse sans relâche et mène sa barque vaillement. Moi je dis qu'elle est belle la relève.

Edit: Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, vous inscrire à l'un des ateliers que Laurie anime, pour les enfants ou les adultes.

 

Idée cadeau #3: un beanie « This is my it »

IMG_6271
Depuis que j'ai découvert en Islande que le bonnet ne m'allait pas si mal – même s'il me fait un peu une tête de b… – je suis devenue accro aux beanies.

QUELLE ORIGINALITÉ me direz-vous.

Et vous auriez raison, je ne suis pas vraiment un perdreau de l'année sur ce coup là.

Il n'empêche que même si j'ai un train ou deux de retard, je compte bien désormais rattraper toutes ces années à me censurer du couvre chef. D'autant que le bonnet a deux avantages. On pourrait penser que le premier est de tenir chaud, mais dans ce cas, "on" serait comme chacun sait un con mais aussi un garçon. Parce que nous les femmes savons bien que le premier atout du bonnet réside dans sa capacité à planquer un bad hair day (un jour sur deux en ce qui me concerne) (je pense que mon corps subit un pic hormonal). Ok, ça implique en général de garder le bonnet quasiment toute la journée, parce que l'effet post-beanie vaut son pesant de ridicule. Mais peu importe, c'est l'hiver, il fait froid, on a le droit, d'autant que le beanie est donc devenu un basic. Se dit de quelque chose dont on ne se demande même plus s'il a une véritable fonction, pour la bonne raison qu'il se suffit à lui même. (laissez tomber).

IMG_6269
Je palabre, je palabre, mais l'objet de ce billet était donc de vous donner une idée de cadeau pour la Noël qui approche à grands pas. Et de vous recommander chaudement, donc, ces bonnets à pompon – ou sans – vendus sur ce site qui vient d'ouvrir, "This is my it". Non seulement ils ne grattent pas (il y a un peu d'angora dedans ce qui leur donne cet aspect fluffy) mais ils tombent super bien (hyper important le tombé de beanie, c'est même la seule chose qui compte). J'aime aussi personnellement beaucoup le modèle "doudou" parce qu'à l'intérieur il est doublé en espèce de velours/moumoute trop… doux.

Avec le petit papillon à strass, je trouve qu'en plus ce basic prend immédiatement un coup de glamour (non mais écoutez-moi, je suis à deux doigts de postuler à Fashion TV)

Sur "This is my it", vous trouverez aussi des mitaines trop mignonnes, des pochettes en cuir à porter en bandoulière, des colliers strassés "col claudine" ou encore des coques Iphone bien perchées, en forme de mini bags. Pour les avoir vues portées par Marie, je peux vous assurer qu'elles font leur petit effet. Surtout, ça permet, dans un cocktail, de pouvoir tenir sa coupe de champagne ET son téléphone de la même main. Que personne ne vienne me dire que ça n'a pas son importance.

Voilà, en plus, et ça aussi, ça n'est pas sans importance, toutes ces mignonneries sont plutôt abordables, de quoi faire des petits présents dans le vent sans se ruiner.

Bonne journée

Edit: photos by Violette

Edit2: ça va sans dire mais mieux en le disant, je ne touche pas de royalties sur les ventes, juste un approvisionnement en beanies jusqu'à la fin de mes jours (j'ai du temps à rattraper).

Idée cadeau #2: un bijou Shlomit Ofir (concours inside)

DSC_0937
Les habitués du rade le savent, entre Shlomit Ofir et PDR c'est une histoire qui dure. Deux ans maintenant que régulièrement sont mis en jeu ici des bijoux de cette créatrice israelienne. Non seulement j'en aime la poésie et l'intemporalité mais les prix vraiment raisonnables au vu de la qualité finissent d'en faire une des marques qui me sont chères. Personnellement ce sont les colliers et bracelets un peu art déco en formica qui me plaisent le plus mais il y a également quelques bagues que je lorgne depuis un peu de temps. Quant à la chérie, elle se rêve toutes les boucles d'oreilles.

Bref, aujourd'hui vous serez trois à gagner le bijou de votre choix. Toujours la même règle, vous allez sur le site et vous mentionnez dans les commentaires celui qui vous ferait vraiment, vraiment plaisir. Par ailleurs, même les perdantes pourront peut-être se rattraper, grâce au code CARO, vous avez 20% sur les bijoux Shlomit Ofir du site "Un oiseau sur la branche".

Le churros, dans un esprit d'abnégation total, tirera trois fois, samedi matin à 10h (il est du matin).

Bonne journée

Edit: je le précise au cas où, ce concours ne concerne que les bijoux Shomit Ofir du site, pas les autres.

Page 1 sur 212