Catégorie : Leçons de mode

Soldes: second round, les Galeries Lafayette

Deuxième et dernier round des soldes, nous voici à présent chez les Galeries Lafayette. Avec des vêtements à petits prix comme ce Top Naf Naf à 13,99 euros ou ce short à 17,99 euros mais aussi quelques pièces de marques qui deviennent bien plus accessibles. Cela peut être par exemple le moment pour s’offrir un cabas Vanessa Bruno (le must have des lycéennes parisiennes, parait-il, étonnant comme certains objets traversent les générations). Bref, je vous ai fait une petite sélection qui, short mis à part (je ne suis pas très short) ressemble à ce que je vais sans doute porter tout l’été (pour la robe bustier on attendra la plage, of course).

1 – Chemise Caroll, 79 euros, 47,40 euros – 2 – Pantalon American Vintage, 120 euros, 60 euros – 3 – Sandales Galeries Lafayette, 99 euros, 69,30 euros – 4 – Sac Bowling Vanessa Bruno, 165 euros, 115,50 euros – 5 – Top Naf Naf, 19,99 euros, 13,99 euros – 6 – Short en jean –  7 – Veste en jean Berenice, 199 euros, 99,50 euros – 8 – Jupe Maje, 195 euros, 136,50 euros – 9 – Robe bustier Galeries Lafayette, 49,99 euros, 24,99 euros – 10 – Baskets Claudie Pierlot, 195 euros 136,50 euros – 11 – Sac Vanessa Bruno, 125 euros, 87,50 euros

Soldes chez Monoprix: 1, 2, 3 partez !

Voici venu le temps des soldes et comme à chaque fois, l’un de mes fournisseurs officiels en matière de fringues, reste le sacro-saint Monoprix (je dois confesser que la proximité dudit monoprix a joué dans ma décision d’acheter notre maison) (allez-y, gaussez-vous). Bref, il y a des affaires assez intéressantes, au nombre desquelles moultes robes légères et pratiques à porter, des blouses aux épaules dénudées, des ballerines hyper confort ou des étoles qui font voyager. Voici donc ma petite sélection personnelle…

1 – Blouse épaules dénudées –  2 – Combipantalon à carreaux – 3 – Tote bag – 4 – Jupe longue jersey – 5 – Jogging en lin – 6 – Robe manches courtes imprimée –  7 – Combipantalon – 8 – Ballerines en cuir –  9 – Robe kimono – 10 – Etole palmiers – 11 – Robe épaules dénudées

Billet écrit en partenariat avec Monoprix

Edit: Pour celles qui s’en inquiétaient (et je les en remercie) les oraux de français de mes grands se sont bien passés, aucun exploit du machin à déplorer (je le regretterais presque) (joke)

Pitié, Vic…

Vous la connaissez la fille qui est TOUJOURS chiffon ? C’est la même qui nourrit manifestement une sorte d’attachement à la limite du fétichisme pour les combinaisons. Froissées donc. Je n’avais à vrai dire pas prévu de faire un billet de fashionerie mais comme d’habitude, à la faveur d’un déjeuner/shooting avec Violette, j’en ai profité pour me faire tirer le portrait et comme j’ai trouvé les photos sympas, les voilà. Ok, c’est aussi un billet de feignasse, je n’ai pas une inspiration débordante en ce moment, je crois que mes neurones ont fondu avec la canicule. ça promet pour l’été, hein. En lire plus »

Galimatias

Alors avant toute chose, c’est le commentaire 204 de Nadine qui remporte la médaille. Nadine, envoie un mail, pour que je te mette en contact avec Adeline !

Merci pour votre participation !

A part ça, je ne vous cache pas que j’ai énormément de mal à penser à autre chose qu’à dimanche. Une partie de moi veut être rassurée, d’autant plus après ce débat ubuesque où l’on a vu à l’écran un personnage agressif, grossier, menteur et ricanant. Mais je me rappelle aussi que Trump n’a pas brillé, loin de là, lors de ses échanges avec Clinton. Et on connait la suite. Alors je ne suis pas tranquille. En lire plus »

Six jeans testés et approuvés

jeans

A la question qu’est-ce que vous apporteriez sur une île déserte, je répondrais sans hésiter un jean, ce qui est complètement con parce qu’il va de soi que sur une île déserte le jean ne me serait d’aucune utilité. Mais vous voyez l’idée. Il est assez rare en effet que je porte autre chose qu’un jean, de préférence noir et de préférence slim. Sauf quand j’abandonne toute velléité de gaulage et que je me prélasse dans un boyfriend ou que je tente – grosse prise de risque quand on n’est pas montée sur des échasses – un « flare » (= pattes d’eph). Honnêtement je me demande bien ce que je deviendrais si monsieur denim n’avait pas inventé le jean. (je serais sans doute à poil la plupart du temps). Ceci étant dit, hors de question d’y consacrer un budget de ministre. Qu’ils soient ultra chers ou bon marché, ils finissent tous par rendre l’âme de la même façon: en trahissant lamentablement mon entrejambe. Je me fournis donc quasi-exclusivement chez La Redoute, parfois chez Monoprix et de temps à autre dans une autre enseigne à la faveur des soldes (ou bien je craque exceptionnellement pour un Guess, marque qui bizarrement s’adapte plutôt bien à mon postérieur). Et quand je trouve un modèle qui me va, je n’en change plus. Voici donc une petite sélection de jeans testés et approuvés, au cas où vous aussi vous ne pouvez pas vivre sans. Bon pont, sinon.

#1 – Jean Boyfit R Studio, 39,99 euros #2 – Jean Cropped ICHI, 48,96 euros

#3 – Jean Skinny Guess, 44,95 euros #4 – Jean Slim longueur 32 La Redoute, 27,99 euros

#5 – Flare Balsamik spécial petite, 34,99 euros #6 – Jean Guess Curve, 99 euros

Et toi c’est quoi ton chakra ?

pendants

Chose promise, chose due, voici donc un nouveau concours Tiny Om. Je vous rappelle en deux mots ce qui me lie à cette marque, j’ai parfois tendance à penser que tout le monde est là depuis des années et que je n’ai pas besoin de revenir sur ce que j’ai déjà dit, mais la vérité est forcément un peu ailleurs.

Avec Tiny Om, ça a commencé par un collier, offert via ma copine Elise qui s’occupait alors des relations presse de cette toute jeune marque. Coup de foudre. Pour le bijou tout d’abord, puis pour la créatrice, les valeurs qu’elle défend, son engagement. Depuis, j’ai acquis – honnêtement – deux autres colliers ainsi qu’un bracelet. Et lorsque j’ai un cadeau à faire, je me tourne invariablement vers Virginie. En lire plus »

Foot loose

shoes

Partenariat Sarenza

Je vous confiais il y a quelques jours que mes pieds avaient probablement définitivement pris la forme de mes Birkenstocks. Hélas, il va bien falloir me résoudre à leur redonner un peu de dignité. Mais il ne va pas falloir passer directement de la tatanne allemande à l’escarpin italien. Ou alors il y aura des morts (mes pieds). Je compte par conséquent plus que jamais m’abonner aux boots et aux baskets jusqu’en juillet prochain. Avec peut-être, si je décide d’être un poil plus punk que d’ordinaire, une paire de derbies compensées (j’en rêve mais j’ai un peu peur que sur moi ça fasse un peu mastoc). Quant aux stilettos dorés, je les ai mis parce que ça faisait joli, j’ai une bonne fois pour toute renoncé à la torture pédestre.

Ah et avant de m’éclipser (je suis désolée je vais être assez expéditive peut-être dans les jours qui viennent, je suis en train d’écrire un bouquin (pas un roman, que personne ne s’excite) et je suis un tout petit peu charrette) (chouia) (gros chouia)): avec le code BACKTOWORK vous avez 20% de réduction dès 80 euros d’achat sur les produits marqués d’une pastille rouge sur le site Sarenza.

Edit : pour le titre, désolée.

#1 Bottines hautes Sarenza, 129 euros #2 Boots argentées Sarenza, 109 euros – #3 Boots Sarenza, 109 euros – #4 – Boots Georgia Rose, 129 euros – #5 Escarpins Sarenza, 109 euros –  #6 Gazelles Adidas, 99,99 euros #7 Boots Dakota by Jonak, 129 euros – #8 Derbies Sarenza, 129 euros #9 Mocassins Sarenza, 129 euros –

All about blue

blue

Hier, alors que je surfais sur les sites de VPC – dans un rare moment de procrastination (ah ah ah) –  je me suis fait la réflexion que sans vraiment le chercher, je ne jetais mon dévolu que sur des choses bleues et blanches. Je me demande s’il y a un rapport avec mon week-end en bord de mer, où le ciel et l’océan moutonneux se tutoyaient. Allez savoir… Ou alors blue is the new black et on m’aurait rien dit. En lire plus »

Soldes, #round2 – Les shoes

sarenza

And now… SHOES ! Sans grande surprise, j’ai dégoté chez Sarenza des boots, des boots… et des baskets, bien bien soldées. J’ai mis des salomés pour faire genre mais honnêtement je passe ma vie en boots et baskets. Pas forcément la reine du glam’ mais mes pieds carrés me disent régulièrement merci. A la demande générale, j’en profite pour vous faire un petit update sur Jiji, dont je vous parlerai plus longuement dans un billet, mais donc ma grande n’est pas allergique et si Jiji est clairement en probation rapport à sa propension à prendre notre sous-sol pour sa litière, il reste pour l’instant en sursis. Voilà, je vous laisse avec toutes ces petites merveilles, je vais pour ma part craquer sur les New-balance, mes Stan Smith sentent le rat moisi. En lire plus »

Trench and walk…

IMG_0519

Alors. Le zona est en train de partir. Et sachez que j’ai eu recours à un barreur de feu. Oui. Je sais, MOI. La personne la plus sceptique de l’univers. Mais il se trouve que dix minutes après le coup de fil, j’avais déjà moins mal. Il me reste une trace sur le front et une fatigue poisseuse et pénible, mais plus de douleur. Je ne m’étends pas sur le sujet parce que je ne sais pas si la personne qui m’a conseillé cette méthode et le coupeur de feu souhaite que je fasse son coming-out. Mais n’empêche que désormais j’y crois. En lire plus »

Page 1 sur 20123451020Dernière page »