Catégorie : Leçons de mode

Wishlist de Noël

wish2

Oui je sais, c’est ce qu’on appelle un marronnier. Mais parfois ça a du bon les marronniers non ? Je vous ai listé des cadeaux dont je SAIS qu’ils font à 99% plaisir à ceux qui les reçoivent. Il y a un peu tous les prix et tous les genres, mais en gros, (si on excepte les livres) c’est en général ce que j’offre à mes proches (ma soeur, ma mère, mes copines, etc) (oui, mes proches filles, pour les garçons j’avoue je suis assez nulle, j’essaierai de vous faire quand même une wishlist pour eux). Et la cerise sur le gâteau… En lire plus »

The love ring (concours inside)

DSC_7742 (1)

Ce n’est pas la première fois – et j’espère pas la dernière – que je vous parle de Tiny-Om. Je crois que cette marque de joaillerie est devenue l’une de mes préférées. Si ce n’est MA préférée. D’abord parce qu’elle se distingue de tout un tas d’autres qui changent de style au gré des modes. Ensuite parce qu’avec Virginie, même si nous ne nous sommes jamais vues en vrai, le contact est immédiatement passé. Enfin surtout parce que je ne quitte absolument jamais ma bague et mon collier. Ma fille ainée, à qui j’ai également offert une bague pour son anniversaire est elle aussi devenue addict et je crois que j’aime ça aussi, l’idée d’être liée à elle par un chakra, puisque je vous le rappelle, tous les bijoux Tiny-Om sont inspirés des chakras. Il y a quelque temps, pour un examen médical j’avais du ôter mon collier et j’ai mis quelques jours à le retrouver. Tous les soirs en me couchant, j’avais ce réflexe de le toucher et ne pas le trouver le rappelait à quel point j’aime l’avoir autour de mon cou. Quant à ma bague, j’ai remarqué récemment que chez mon quelqu’un, quand les mots me manquent ou que je suis troublée, c’est elle que je tourne, comme une sorte de talisman. En même temps, le chakra qu’elle représente est celui de la spiritualité, ceci explique peut-être cela.

Si je consacre à nouveau un billet à ces petites merveilles, c’est parce qu’une fois encore Virginie m’a proposé de mettre en jeu l’une de ses créations. Il s’agit de la « love ring », disponible en or rose ou blanc. C’est vraiment un très beau cadeau, croyez-moi, en trois ans et alors que je me baigne avec, que je ne les enlève jamais, ni ma propre bague ni mon collier n’ont bougé d’un iota. En lire plus »

La minute Stan Smith

DSC_4841-700x463

A quelques instants de partir pour la Charente maritime avec deux ados qui semblent convaincus qu’on les emmène en Sibérie (je crois qu’on les a pourris en fait) (ou alors je suis sur le point de vivre mon pire cauchemar, les vacances du point de non retour, celles où le couple parental se balade flanqué d’échalas faisant la gueule PAR PRINCIPE durant toute la durée des congés). J’avais eu l’illusion d’échapper à ça, convaincue d’avoir engendré des spécimens à part, qui traverseraient l’adolescence sans jamais découvrir que leur mère est blindée de défauts ou tout au moins sans éprouver le besoin de les lui balancer à la figure. En lire plus »

Tiny-Om, des chacras sur la peau…

converse-2images

Encore un billet un peu rapide, je peux vous confirmer un truc, retourner à l’école et rester attentive plus de huit heures par jour, tout ça in english, c’est génial mais super fatiguant. J’imagine que je mobilise mon cerveau de manière différente en raison de la langue, mais quand je rentre je suis rincée. Et je rêve de toutes ces scènes de films qu’on analyse durant la masterclass (j’adore écrire masterclass).

Bref, je voulais juste vous donner cette petite info parce que vous connaissez mon amour pour les bijoux Tiny-Om. J’en ai parlé moult fois ici et je porte sur moi en permanence un collier catch-dreamer ainsi qu’une bague signée par la marque. En lire plus »

Théorie de la shoes

shoes

J’ai des pieds tellement difficiles que ma quête de la sandale parfaite reste pour l’heure inachevée, même si honnêtement je n’ai pour l’instant jamais trouvé mieux que les Quoro de JB Martin, que je possède en noir et en souris et qui sont probablement les plus confortables et flatteuses compensées jamais dénichées. D’une manière générale, j’ai enfin compris après plusieurs années de galère pédestre que le secret de pieds heureux réside dans la diversité des paires. En lire plus »

Soldez-moi

soldesGjpg

Billet écrit en partenariat avec les Galeries Lafayette

Vous me connaissez désormais, les soldes et moi ça fait douze, en tous cas dans la vraie vie. En revanche sur le net, j’avoue, je peux me lâcher. Enfin, pas cette fois-ci, le churros peut me tuer s’il s’aperçoit que je reçois des paquets de quoi que ce soit en ce moment. D’un autre côté, si je fais livrer dans la maison AVANT le déménagement, il y a moyen qu’il ne remarque rien. Bref, tout ça pour dire que dans le cadre de mon partenariat avec Les Galeries Lafayette, il m’a été demandé de vous présenter une petite sélection de ce qui dans l’absolu me ferait craquer.

En lire plus »

Miss Columbo

DSC_6845

Ok, c’est une tenue qui n’est pas tout à fait de saison au vu des derniers jours assez torrides à Paris, mais que tout le monde se rassure, le temps va à priori se dégrader très prochainement. Je vous ai déjà parlé de cette marque, Trench and Coat, dont je possédais déjà un pardessus en denim, en voici un autre, un « vrai » trench pour le coup, qui va m’accompagner tout l’automne prochain j’en suis certaine et peut-être donc avant. Bon, le churros m’a demandé si j’avais décidé de tourner le remake d’inspecteur gadget, AH AH AH, mais après, il a suggéré que je vienne le retrouver un soir à son bureau, avec, mais sans rien en dessous. On sous-estime totalement le pouvoir érotique du trench, en somme. En lire plus »

Ruminer le bonheur

ruminer

Hier, à la faveur d’un cours annulé, j’ai profité de ma grande à l’heure du déjeuner. C’est finalement assez rare de nous retrouver à deux, que ce soit avec elle ou son frère et sa soeur. C’est un sujet de frustration lorsqu’on a plusieurs enfants, une cause récurrente aussi de culpabilité: « est-ce que je donne assez à l’un ou à l’autre, est-ce que j’ai su être là au moment ou il ou elle en avait besoin ? » La réponse est souvent non, hélas, prise que je suis dans mes propres affres, mes deadlines à respecter, l’intendance du quotidien qui bouffe tout. Et puis parfois, une parenthèse qui s’offre alors qu’on ne l’attendait pas et à un moment où on est à même de la saisir (parce que soyons honnête jusqu’au bout, souvent, quand ils me demandent de les externaliser pour cause de prof absent, je refuse, trop de boulot, flemme de préparer un vrai repas, égoïsme, etc). Et donc hier, j’ai cédé, il faut dire que la veille, son rendez-vous chez l’orthopédiste n’avait pas été des plus réjouissants, vous reprendrez bien pour 6 mois de corset, mademoiselle, bref, vous voyez le genre. En lire plus »

Par ici les 3J !

galafs12

Comme je vous l’ai déjà raconté je crois (je me demande si l’avocat est bon pour la mémoire, j’ai l’impression que plus mes cheveux poussent, plus je radote), je me souviens très bien des 3J quand j’étais enfant. Avec ma mère nous allions aux Nouvelles Galeries à Lyon, c’était la fête (enfin, parfois c’était la crise parce que je ne rentrais dans rien, que je piquais des crises dans les cabines d’essayage et hurlais contre ma mère qui ouvrait le rideau en grand en m’assurant que noooooon, personne ne voit rien) (scène reproduite quasi à l’identique il y a deux jours dans un grand magasin avec ma fille, les problèmes de poids en moins mais avec évidemment douze complexes à la pelle et le même rideau ouvert et les mêmes mots prononcés, « mais arrête, personne ne te regarde ») (SORTEZ MOI DE LÀ JE SUIS DEVENUE UNE VRAIE MÈRE D’ADO) (pardon maman pour TOUT). Bref, ce détail mis à part, c’était donc chouette les 3J, au retour on mentait les yeux dans les yeux à mon père sur les prix et on planquait des trucs qu’on ressortait au compte gouttes les jours suivants pour pas qu’il nous fasse une attaque.

Et donc aujourd’hui ce sont les 3J et dans le cadre de mon partenariat avec les Galeries Lafayette, voici une petite sélection de ce que là tout de suite je planquerais bien dans mes placards. Vous ne serez pas étonnés de voir plus d’objets pour la maison que de sapes, je commence à être vraiment dans les starting blocks (enfin dans ma tête parce que pour ce qui est des cartons, HUM HUM), prête à investir mon futur nouveau chez moi. Un chez moi où ça sentira donc la fleur d’oranger à tous les étages et où on boira le café dans des tasses à double fond (mon rêve avec le distributeur de glace pilée).

Bonne journée.

#1 – Blouse à pois Morgan – #2 Cabas à paillettes Vanessa Bruno – #3 – Derbies en cuir vernis Galeries Lafayette – #4 Crème gommante Clinique #5 – Marinière Armor Lux – #6 Bougie Durance (j’adore ces bougies) à la fleur d’oranger – #7 – Pinceau Kabuki – #8 – Set à infuseur à thé Bodum – #9 – Boots en cuir Galeries Lafayette –  #10 – Verres à café Bodum – #11 – Savon liquide à la fleur d’oranger – #12 – Blazer Vero Moda

Plus de 3000 items sont bradés durant trois jours, pour voir l’ensemble des offres, c’est par ici.

Et tant qu’à faire, au cas où, il y a aussi des offres cumulables avec les 3J sur quelques marques sympas: MAVALA: -40% à partir de 2 produits achetés dans la marque – ESSIE: -40% à partir de 2 produits achetés dans la marque – OPI: -40% à partir de 2 produits achetés dans la marque – Christophe Robin: -30% sur l’ensemble de la marque – Leonor Greyl: -30% sur l’ensemble de la marque (bref, c’est le moment de faire péter les vernis et les masques capillaires).

Prends-moi sous le porche

DSC00490

La dernière fois j’avais donc rendez-vous avec Violette au Fumoir, pour un dèj en compagnie d’une amie commune. On s’est retrouvées toutes les deux un bon quart d’heure avant pour que je lui fasse un shooting mode. C’est le genre de service qu’on se rend entre blogueuses. On n’a peut-être pas de syndicats ou de comités d’entreprises mais on est cul et chemises (hu hu hu) quand il s’agit de s’entraider. Il faut dire qu’on se connait par coeur, qu’on sait exactement comment faire ça vite fait bien fait, le tout en se moquant des regards amusés des passants. (c’est moi ou il fait un peu chaud ?). Je dois avouer que je suis le plus souvent derrière l’appareil plutôt que devant, je suis la godiche absolue de la pose et surtout je rends Violette totalement dingue à force de bouger pile poil quand elle appuie sur le bouton (non, vous ne trouvez pas, je veux dire, pour la température ?). Là encore l’idée c’était que je joue les Peter Lindbergh pendant que la belle prenait son air mystérieux et insondable (elle est championne du monde de l’insondable, je m’entraine à mort pour l’égaler mais je n’y arrive pas encore vraiment). Et puis quand je suis arrivée, elle m’a dit « non mais attends, t’es hyper stylée, viens je te prends » (bon, OK, j’éteins le radiateur et je reviens). En lire plus »

Page 2 sur 20123451020Dernière page »