Frankie and Grace (et autres considérations)

08frankie-master1050

A l’heure où je vous écris, je devrais être en train de faire mes valises en chantonnant comme une héroïne de Disney. Sauf qu’à l’heure où je vous écris, je retiens mon souffle en craignant de recevoir le SMS d’Air France me prévenant que notre vol est annulé. Les deux précédant le notre le sont déjà, j’ai franchement très peu d’espoir. Autant vous dire que j’ai oublié avoir été un jour de gauche et que je fais des efforts considérables pour ne pas lâcher quelques perles poujadistes sur ce blog. J’ai beau invoquer tout ce qui me reste de conscience politique, je n’arrive pas du tout à cautionner ce mouvement de grève. Vous me direz, c’est parce que je suis une privilégiée qui n’a pour autre préoccupation que sauver ses vacances. Sûrement….

Bref, je m’apprêtais à vous faire un billet dégoulinant de bons sentiments, empli de cet optimisme et de foi en la vie qui s’emparent de moi à la veille de nos vacances estivales. A la place vous allez donc avoir une longue plainte parfumée à l’aigreur. Je suis à deux doigts d’annuler mon rendez-vous « débroussaillage » chez l’esthéticienne. C’est dire si ça va mal.

Histoire de ne pas sombrer, je vais me faire un petit épisode de Frankie and Grace, série Netflix que je viens de découvrir et qui fait du bien, tout simplement. Jane Fonda y est formidable, ainsi que les trois autres protagonistes. Le pitch: Frankie and Grace se détestent mais sont obligées de se supporter depuis quarante ans, leurs époux étant associés dans le même cabinet d’avocat. Sauf qu’un jour, ils leur apprennent qu’ils sont un peu plus qu’associés. Vraiment un peu plus. En fait ils vont se marier. C’est triste, drôle, émouvant, piquant. Sous des abords légers, ça parle de l’amour, du temps qui passe, du droit qu’on a de jouir à 70 ans, etc. Une pépite.

Voilà, je reviens demain sous la forme d’un billet à caractère commercial (un sponso quoi) et je l’espère, dans quelques jours, pour vous parler de cette petite île des Cyclades où nous sommes censés séjourner jusqu’au 15 août…

64 comments sur “Frankie and Grace (et autres considérations)”

  1. Tacha a dit…

    Arghhhh…. Je croise tous mes doigts pour que vous partiez!
    Nos vacances à trois, ce sera mi-octobre au Japon. Bizarrement, je n’ai pas pris nos billets d’avion chez Air France…

    Côté série, je découvre Downton Abbey en ce moment (oui je sais il était temps!).

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Tu n’es pas seule, je viens juste de finir Downton Abbey, que j’ai dégusté. L’évolution de la société et des rapports de classe quand le monde bascule dans la première guerre mondiale est dépeint avec tant de finesse. Mais Caro m’a fait découvrir d’autres pépites entre temps, comme Happy Valley et The A word, qui sont de vraies merveilles d’humanité. Je repense encore souvent à ce petit garçon enfermé en lui-même marchant dans la lande, casque sur les oreilles.

      D’ailleurs, à la suite de ces découvertes, j’avais fait un petit quiz pour découvrir pour quelle série anglaise on craquerait : http://goo.gl/ta0HtL

      Répondre
  2. Daphné a dit…

    Aïe, et dire qu’il faut quand même faire les bagages en croisant les doigts. On ne sait jamais, une bonne partie des vols partent.

    Je prends rarement Air France, mais je dois reconnaître que pour certains vols en Europe, en s’y prenant à l’avance, les prix sont parfois alignés sur ceux des compagnies low cost.

    Lundi, on s’envole pour Edinburgh avec Ryanair, et je suis toujours partagée entre le fait de savoir que l’équipage travaille dans des conditions qui manquent d’éthique et mon souhait, égoïste, de payer un billet moins cher et d’être sûre qu’il arrive à l’heure. D’ailleurs, les compagnies low cost rajoutent toujours 20 min de marge sur l’horaire prévu à l’arrivée pour être sûres de pouvoir clamer qu’ils sont les rois de la ponctualité. J’ai quand même la conscience (un peu ) plus tranquille en m’envolant avec Air France, même si je continue à culpabiliser en pensant à toute la pollution engendrée. Mais une fois au dessus des nuages, je redeviens une enfant de 7 ans émerveillée par ce ciel sans fin.

    Je croise les doigts avec vous, et retourne préparer ma valise.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      ah mais pareil, comme des cons, on a privilégié Air france par « patriotisme économique » et décidé qu’easy jet était certes un poil moins cher, mais moins sûr aussi. On ne nous y reprendra plus.

      Répondre
  3. paris a dit…

    Je pars aussi au même endroit ou approx dans la foulée et mon angoisse, ce n’est pas tant le vol que les correspondances en bateau qui vont toutes être… à l’eau. Je ne sais pas pourquoi je m’entête à prendre des billets Air France.

    Répondre
  4. frederique-etc a dit…

    Ah galère ! je compatis sincèrement. J’ai du mal avec ces grèves en périodes de vacances. C’est sur que de faire grève et de ne faire ch… personne, ça ne sert à rien, mais là, c’est raide pour les gens qui partent (et des fois, ce sont de gens qui partent rarement)
    Soyons positifs, ça va aller ! je croise les doigts pour vous.
    (et c’est vrai que j’hésite à prendre cette compagnie à cause de ça …)

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Je me souviens aussi de notre retour en train épique à travers toute l’Europe quand les cendres de l’Eyjafjallajökull empêchaient tous vols. A force de queues, on avait enchaîné les trains de multiples pays sans problèmes, jusqu’à notre arrivée en France, tombant bêtement sur…une grève de trains. Les quelques TGV qui descendaient vers ma garrigue étaient bondés.

      Répondre
  5. iBIS a dit…

    Hello,

    Je reste silencieuse depuis des semaines même si je suis tous les épisodes.
    J’étais déjà extrêmement en colère et triste depuis qques jours avec tous ces évènements et la vie perso qui merdouille, mais là juste envie de hurler !
    Je voulais aller récupérer ma miss à Bordeaux sur leur trajet sud nord pour qu’elle ne soit pas obligée d’aller trainer dans la foule à Orly 6 jours plus tard. Bien sûr la réponse a été non.
    Je viens de revoir le sms d’Air France exactement 24h avant l’heure d’arrivée du vol ! Annulé ! et je n’ai pas la main c’est mon ex. Bien sûr tout le monde est injoignable et sur le site 1 place dispo aujourd’hui ce soir avec un prix multiplié par 5 ! Air France est devenue une compagnie lamentable… Depuis 3 ans, j’ai des exemples à la pelle avec les trajets Paris Toulouse AR.
    Je n’en peux plus de ces grèves, manifs, et autres évènements tragiques… Mon médecin me dit de me détendre et d’éviter tout stress, il est drôle ou déconnecté de la réalité ?
    Bref, cela ne fera pas avancer la chose mais Je veux ma fille !

    Je croise les doigts pour vous tous.

    Répondre
  6. Kaylee a dit…

    C’est vraiment enrageant les grèves Air France, surtout pile en ce moment, prendre les usagers en otage, ça m’a toujours mis en colère (noire, la colère).
    J’ai souvent imaginé que les grévistes s’installaient devant le Ministère concerné et empêchaient le Ministre et tout son aréopage de sortir des lieux, les négociations iraient peut-être plus vite.
    D’autant plus que quelqu’un de mon entourage proche doit prendre un vol Paris-Nice lundi matin pour un rendez-vous travail hyper important, et redoute le SMS annonçant l’annulation du vol.
    J’espère que ton second prochain billet sera optimiste au soleil de Grèce 🙂

    Répondre
    • Pauline a dit…

      @ Kaylee : »prendre les usages en otage »

      Il y a eu une époque, dans les années 40, en France, un peu partout en Europe,où « prendre des otages » avait un sens autrement plus profond, épouvantable et dramatique…

      auj… ah, attendez, « prendre des otages », aujourd’hui, signifie encore quelque chose de dramatique et d’épouvantable.

      Bref, mettre sur un pied d’égalité les grévistes d’air france (les stewarts et les hôtesses, salariés richissimes comme chacun sait), qui après tout exercent comme n’importe quel travailleur leur droit de grève, et les terroristes du Bataclan ou ceux qui détiennent des innocents oubliés de tous un peu partout dans le monde …

      Ca, ca me choque ! il faut arrêter avec cette expression qu’on utilise depuis 20 ans dès qu’il y a une grève de transport, bref la pensée micro trottoir façon BFM TV ou TF1… j’espère que les victimes du Bataclan apprécient cette expression à leur juste valeur quand ils entendent un énième commentaire de ce type au sujet des transports.

      A quand bientôt un « Les grévistes d’Air France : ce que l’on sait »

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        D’accord avec toi, Pauline, pour l’histoire des otages. Je serais peut-être un poil moins virulente, car de ces tics il y en a plein, comme « sous le choc » « la madeleine » (de Proust, là c’est en option) « le témoignage des anonymes » (ils ont un nom, il me semble) etc…
        Au bout d’un moment, soit tu coupes le son, soit tu n’y fais plus attention.

        Répondre
      • Caroline a dit…

        tu noteras que je n’ai pas utilisé cette expression, que je n’aime pas pour les mêmes raisons que toi. Ceci étant dit, cette grève emmerde des gens comme moi qui risquent de voir leurs vacances tomber à l’eau, certes. Grave pour moi mais un détail à l’échelle de l’humanité. Mais il y a aussi à l’heure actuelle des gamins tous seuls dans les aéroports qui attendent un avion, des gens qui avaient des rendez-vous de boulot, peut-être des personnes qui veulent rejoindre un être cher malade, etc etc. Ce n’est pas de la prise en otage mais c’est malgré tout pour certains un vrai problème. Après, pour ce qui est des raisons de cette grève, honnêtement je n’ai pas vraiment la tête à écrire là tout de suite « un ce que l’on sait », je suis un peu trop énervée pour me lancer là dedans en toute objectivité. Je ne prétends pas que les PNC air france sont des nantis, ils ne le sont sûrement pas mais ne sont pas non plus les plus à plaindre du secteur, ça je le sais pour avoir une amie hôtesse chez British airways, qui m’expliquait récemment que tout le monde veut bosser chez AF. De ce que j’ai compris, les grévistes souhaitent que leur accord de travail soit reconduit au delà de 17 mois. Accord qui prend fin en octobre. On ne peut pas parler d’urgence absolue. Ceci étant dit, qu’ils se battent pour leurs droits, je l’entends et le comprends. Qu’il choisissent une période comme celle-ci, stratégiquement, ça se comprend. Mais à court terme. Parce que là, je pense que les dégâts vont être énormes pour l’entreprise. Pas sûre que dans 17 mois leur plus grande préoccupation soit la reconduction de leur accord d’entreprise. Mais encore une fois, honnêtement, je ne suis pas spécialement en mesure d’être posée sur le sujet. Ce qui me fait mal au coeur c’est qu’à l’arrivée, les gens vont privilégier les compagnies low cost, plutôt qu’une compagnie plus correcte avec ses salariés.

        Répondre
        • Pauline a dit…

          Ouhlà… je ne m’adressais (très explicitement) qu’à Kaylee sur cette expression, ce n’était pas une critique envers toi Caro, je ne t’impute pas de terme que tu n’as pas employé, et je pense que tu le sais très bien

          Quand au « ce que l’on sait », il faut effectivement que tu sois bien énervée ou fatiguée pour avoir perdu tout second degré et ne pas avoir pas compris qu’il s’agissait d’un clin d’oeil générique, d’une généralité sur ce titre que les médias emploient désormais à chaque attentat et non une attente rédactionnelle de ta part !
          Allusion de ma part qui voulait simplement accentuer le problème que je vois à qualifier implicitement de preneur d’otages des salariés qui, encore une fois, ne font qu’exercer un droit constitutionnel qui est le même pour tous.

          Que ça nous emmerde davantage que la manucure à l’onglerie payée 500 balles par mois, c’est notre droit le plus strict.
          En revanche, me sentant profondément de gauche, et la grève étant une valeur que ne doit pas renier la gauche, j’ai un peu plus de mal en effet, même si ça n’était pas l’objet de mon com’ à l’origine, à JUGER de leur légitimité à faire grève juste parce que ça impacte ma vie. Bref, être emmerdée par leur grève, oui, la juger, bof…
          Mais l’objet de mon com n’avait vraiment que pour objet, en réponse à la « colère noire » de Kaylee contre cette prise d’otage, de rappeler que certains mots ont plus de poids que d’autres.

          Si certaines expressions aggacantes telles que les souligne Dominique ne font pas grand mal, d’autres en font plus, et encore plus à l’heure où la tentation du rejet de l’autre, de la haine de l’autre, de la colère, est particulièrement présente.
          Perso , je préfère que mes enfants en m’entendant parler pensent que « un otage », c’est la victime retenu au bataclan par un terroriste ou un journaliste prisonnier depuis 4 ans. Et non pas moi qui galère dans mon RER à cause des grévistes. Voilà. C’est tout.
          J’ai jamais dit qu’une grève de transport communs ou aériens ne causait pas d’embarras ou de dommages collatéraux….

          Répondre
          • Pauline a dit…

            Oups
            il fallait lire
            « que la GREVE DE la manucure à l’onglerie payée 500 balles par mois, c’est notre droit le plus strict. »

          • Kaylee a dit…

            Kaylee a compris, et je ferai tout mon possible désormais pour m’exprimer dans des termes policés et choisis qui ne choqueront personne 🙂

  7. Shakti a dit…

    Je me doute que la petite phrase sur le fait d’être privilégiée est là pour couper l’herbe sous le pieds des aigri(e)s, mais je voudrais quand même dire un truc. Ce n’est pas parce que certains ne peuvent pas partir (dont moi) que tu n’as pas le droit d’être contente de pouvoir (normalement) le faire. Merde quoi, ce n’est pas de ta faute si je ne peux pas partir et ça ne changera rien à ma situation. Au contraire, je suis toujours heureuse pour ceux qui peuvent ! Voilà, c’est mon avis, même si personne ne me le demande !!! ;p
    Après ça, je trouve les mecs d’Air France de plus en plus indécents. Et ils s’étonnent que la compagnie aille mal…

    Bref, tout ça pour dire que vous pourrez vous envoler tranquillement et que vous pourrez profiter de vos belles vacances.

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Shakti, mais bien sûr, je ne pars pas moi aussi, cela n’empêche pas de me réjouir :
      1. Qu’ils soient ensemble ensemble pour des vacances de rêve,
      2. Que l’on ait de belles photos de leur rêve, celles que Caro ne manquera pas de nous envoyer.
      Car j’aime quand on voit ces petits bonheurs pour quelqu’un qu’on aime bien.
      Je pense très fort à Air France, en espérant que mon magnétisme fera décoller l’avion. On ne sait jamais, j’habite près d’un aéroport. Si si, ça aide. Quitte à carboniser la cervelle d’un ou deux grévistes.

      Répondre
  8. Selki a dit…

    Bonjour Caro et les radieuses,
    Et quelle héroïne de Disney aurais-tu choisi ?!!!!!! (Princesse Jasmine et son tapis volant peut-être, ok je sors !!!!)
    Allez je croise les doigts, j’allume des cierges et espère comme les copines que vous aurez de la chance, et je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Shakti 🙂
    Shakti, sois sûre que ton tour viendra, 2 ans que je n’ai pas pris de vacances et hop cette année je pars, pas en Grèce (un de mes rêves) mais l’important c’est le dépaysement, et en France il y a plein de paysages différents et aussi beau que « mon » midi !!!! Et Caro nous fera voyager (et je continuerai à rêver) à son retour 🙂
    Bonnes vacances à toutes celles (et ceux) qui partent ou pas !
    Je vous embrasse

    Répondre
  9. Macha2l a dit…

    Nous sommes arrivés à sifnos…pensant galèrer car on a prit lufthansa avec un stop de 1h à Munich bah franchement pas de regrets : vols à l’heure, moins chers qu’un vol direct et service impeccable. Deutsche qualität ! D’autres amis ont pris AFRIQUE et leur vol aussi annulé…je croise les doigts pour vous !!!!

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Oh oui, à condition d’accepter un détour par l’Allemagne, Lufthansa est une compagnie très compétitive, ponctuelle, et sérieuse. Et les aéroports allemands sont très biens équipés ( café et thé sont même offerts en libre service ) . L’accueil les enfants est parfait – en cas d’escale, je regarde toujours les sites et plans des aéroports pour m’assurer qu’on trouvera une aire de jeux sur place.

      Bref, avant d’acheter un billet, je passe toujours voir leur site pour y vérifier les prix, d’autant que je préfère acheter un billet d’avion directement auprès de la compagnie. En cas de pépin, on peut ainsi les contacter directement.

      Répondre
  10. Christelle a dit…

    Le dernier voyage où nous sommes passés par une agence, cette dernière nous a clairement dit qu’ils fonctionnaient le moins possible avec AF, parce qu’il en ont plus que marre des grèves, retards,… Inutile de dire que ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde pour les prochains voyages. Je croise quand même fortement les doigts pour que vous puissiez partir sereinement en vacances !!! 🙂

    Répondre
    • Carole a dit…

      J’ai arrêté Air France depuis longtemps. Non tant à cause des grèves et des retards que du manque pour ne pas dire l’absence d’amabilité des PNC.

      Répondre
    • Caroline a dit…

      oh là là pardon Zenaide, tu m’enverras la facture du collyre 😉 (honnêtement je ne me formalise pas qu’on relève mes fautes, surtout celle ci que je fais tout le temps, mais parfois la manière de le faire est tout de même très désagréable)

      Répondre
  11. Nath Vivi a dit…

    Je travaille dans un aéroport et les grèves me saoulent ainsi que les passagers qui râlent. Pour celle qui parlait elogieusement de la Lufthansa, et bien elle a plus de jours de grève à son actif depuis le début de l’année que Air France. Avec les compagnies lowcost, on accepte le nivellement par le bas, Air France en est la victime.
    La grève doit bien ennuyer quelqu’un…. les grèves des agents EDF vous dérangent-elles? Ben non, puisque vos petites ampoules continuent de briller.

    Répondre
    • Marie a dit…

      C’est intéressant Nath Vivi.

      Est ce que ce sont les grèves de AF qui sont juste plus médiatisées? Ou chez Lufthansa ils peuvent plus facilement débaucher du personnel précaire pour palier aux grévistes et on s’en rend moins compte?

      Oui il faut bien que les grèves aient un effet pour que la cause des salarié.e.s soient entendus, même si on comprend sans peine la déception et les soucis que cela pose aux clients.

      Répondre
  12. tallulah06 a dit…

    Je tremble pour mon vol lundi chez transavia qui est une filiale d’air France. Je voyage très peu et je serais très triste d’annuler cette semaine à Amsterdam, d’autant que j’ai déjà eu mon lot d’emmerdes pour
    l’été…

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Amsterdam est une si charmante ville, tu vas adorer. On y est allés en avril dernier et les enfants ne rêvent que d’y retourner. Et quel plaisir de voir la place que les hollandais font aux vélos, le meilleur moyen d’arpenter la ville ( à moins de louer un bateau pour découvrir la ville à fleur d’eau, sisi, c’est possible ).

      Répondre
      • tallulah06 a dit…

        Hélas la personne qui m’accompagne ne sait pas faire de vélo, grand regret. le bateau je monterai sur un bateau de croisière uniquement.
        Et en plus je n’arrive pas à avoir des billets pour le musée Anne Frank. S’il faut faire la queue sur place je n’aurai pas le courage.

        Répondre
        • Daphné a dit…

          Si tu te sens d’humeur joueuse, tu peux toujours tenter d’installer ce coéquipier dans la caisse avant d’un bakfiets, fous rires garantis ( je suis montée à 1 adulte, 1 enfant et des courses un jour, mais c’état sportif ).

          Réserver des billets pour le musée Anne Frank à l’air assez compliqué, il faut obtenir un créneau précis. On avait acheté des museumkaart, qui offrent un accès illimité aux musées, et permettent d’entrer sans queue, sauf dans celui-ci.

          Mais il y a d’autres musées extraordinaires à Amsterdam, dont Het Scheepvaartmuseum, notre gros coup de cœur. Et pourtant, je ne suis pas passionnée d’histoire maritime.

          J’espère que ton vol décollera sans encombre lundi ! Je te souhaite une belle semaine à Amsterdam.

          Répondre
          • tallulah06 a dit…

            Merci daphné. J’ai noté plusieurs musées mais celui-là est passé entre les mailles du filet (dommage pour un musée d histoire maritime), on verra si on a le temps.

  13. Mireille a dit…

    Je croise tout ce que je peux pour que vous ne soyez pas impactes par cette grève. Bien sûr qu’il y a plus grave, il y a moins grave aussi…plus malheureuse, moins malheureux…ces comparatifs m’ont toujours hérissé le poil, la roue tourne et personne ne peut prédire dans quel sens…alors il faut profiter, s’aimer, râler contre les grèves qui nous gâche le début de nos vacances, contre la pluie qui s’obstine à tomber et qui nous empêche de profiter de la terrasse, se réjouir que Caro et sa famille prennent ce p***** d’avion et que tallulah06 aussi et paris…tout cela n’est pas « grave » mais tout ca c’est ce qui fait la vie…

    Répondre
    • Marion a dit…

      Dans ce cas, je me permets un petit coup de gueule perso contre la pluie prévue ce week-end à Annecy, week-end qui constitue mes seules vacances estivales 😉 Bon courage à tou.te.s

      Répondre
    • tallulah06 a dit…

      c’est gentil de penser à moi. caro est partie j’ai vu son snapchat.
      moi par contre je flippe depuis que des menaces ont été lancées sur l’aeroport d’amsterdam ce matin!

      Répondre
  14. Frenchie au Canada a dit…

    Alors ce vol finalement ? Je croise les doigts pour que vous puissiez partir ! Je ne me prononce pas sur cette grève, je ne savais même pas qu’il y en avait une ! Mais j’avoue que le jour ou j’ai du marcher 15km avec ma valise jusqu’à la gare parce que les bus étaient en grève et je n’avais pas de portable français pour appeler quelqu’un a l’aide, je compatis avec les victimes des grèves des transports. Pas de culpabilité a avoir, généralement les vacances d’été sont quelque chose qu’on économise pour et qu’on attend toute l’année aussi.
    Et sinon j’adore Grace & Franckie. Je trouve que c’est une pépite, vraiment

    Répondre
  15. Sylvie a dit…

    Bonjour, Lectrice assidue je n écris jamais mais aujourd’hui je me lance. Il y a quelques années nous devions partir à Santorin, une grève ( grecque AF n y était ce jour là pour rien ) a transformé un vol de 3h en périple de 72h, une nuit improvisée au Piree, un voyage en bateau omnibus qui a fait moult îles grecques avant notre destination(3 jours en moins sur une semaine). On a râlé, galèré, aujourd’hui on s en souvient en riant. Je travaille en milieu hospitalier, la grève on peut la faire, un badge accroché à notre tunique réquisitionnée c est normal on doit assurer…Il y a bien plus grave tout le monde le sait .Mais je croise les doigts pour que votre avion décolle, bonnes vacances

    Répondre
  16. Isabelle a dit…

    Le 23/07, je devais prendre un vol EasyJet vers la Sardaigne à 13 h mais à 6 h 30 du matin, nous apprenions qu’il était annulé…Habituellement, nous essayons de privilégier Air France !

    Répondre
  17. Fabienne a dit…

    Pour moi, pas de questionnement je n’ai pas les moyens de voyager avec AF. Par contre, j’ai deux copines hôtesses, l’une est complètement épanouie dans son job et elle travaille pour une compagnie low-cost cost, l’autre est chez AF et elle a de plus en plus de mal à travailler dans de bonnes conditions à tel point qu’elle envisage de prendre une retraite anticipée….

    Répondre
  18. Christelle a dit…

    Bonjour Caroline,
    Je vous lis depuis des années, je vous croise parfois sans oser vous déranger. Je suis une hôtesse AF qui fait grève, pire, j’ai mené les négociations et appelé à la grève.
    Je voudrais dire à ceux qui subissent les conséquences de cette grève que nous sommes sincèrement désolés, nous avons été recrutés car nous savons faire preuve d’empathie et croyez bien que quand on en arrive là, c’est que nous n’avons d’autre choix. La dernière grève des PNC remonte à Octobre 2007, nous avons accompagné un plan massif de réduction des coûts il y a 3 ans, sans un jour de grève, c’était un accord à la baisse.
    Il est un temps où les hôtesses ne pouvaient pas de marier en France, depuis, les choses ont changé, mais ce métier s’est densifié; gérer le quotidien est devenu chose très difficile et c’est l’accord collectif qui régit nos vies personnelles, nos conditions de travail, de rémunération, de repos, de carrière, de congés qui n’est proposé que pour 17 mois. Nous n’avons aucune revendication salariale, nous demandons un accord d’une durée raisonnable: au moins 3 ans et la fin des suppressions de poste à bord pour la sécurité et le confort de nos clients. J’entends vos remontrances et le fait que la date soit mal choisie mais j’aimerais parfois entendre que la Direction partage la responsabilité de ce conflit dans la course permanente au dumping social.
    J’espère néanmoins que vous avez pu partir et que vous passez de belles vacances.

    Répondre
    • marieal a dit…

      je suis désolée mais je trouve ça un peu facile….appeler à la grève ok mais pourquoi en pleines vacances, quand des gens qui n’ont pas autant de facilités que vous à prendre l’avion vont être les premiers touchés pour des congés qu’ils attendent parfois depuis des mois? certes la direction et son dumping social y sont pour quelque chose , mais le choix de la date c’est bien vous, non?
      et c’est encore plus facile de souhaiter que Caro ait pu prendre son avion pour se redorer le blason sur le net quand d’autres, les anonymes, vous vous foutez de savoir si ils ont réussi à partir en vacances….j’ai l’impression qu’il y a un double langage !!
      bon ceci dit Caro je suis bien contente que tu sois partie 🙂

      Répondre
  19. Lilibreizh a dit…

    Bonjour Caroline et les lectrices (et lecteurs de Caroline).
    Habitant en région parisienne, je fais 3 heures de transport par jour pour aller et revenir de mon travail. Je prends le train, le métro et le RER (dont le fameux RER D !!). Donc les grèves de transport, je connais plutôt bien ! Evidemment à chaque fois je peste contre ces fonctionnaires …. et puis très vite, je temporise et me dit qu’heureusement qu’il y a des personnes qui se battent encore pour leurs droits.
    Je travaille dans le privé, dans une très grosse boite d’assurance qui se porte très très bien. Cela ne l’empêche pas chaque année depuis 3 ans de nous supprimer des acquis sociaux (suppression de l’abondement en 2014, suppression des augmentations générales en 2015 et suppression de 5 jours de congés en 2016) : tout ça au nom de la compétitivité !! Bien sûr, nous râlons mais si faiblement que la direction n’entend pas notre mécontentement … donc elle a les mains libres pour continuer … J’espère qu’un jour on aura le courage de se rebeller et de faire grève nous aussi, car c’est aujourd’hui le seul moyen pour défendre nos droits et nos acquis sociaux.
    Bon courage à tous ceux qui subissent les désagréments occasionnés par les décisions de la direction d’AF.
    Et que vous partiez ou non, je vous souhaite un beau mois d’août.

    Répondre
    • violette.b a dit…

      Hello , on bosse dans la même boite 🙂 ……moi depuis 20 ans , avant j’étais en agence rien à voir socialement parlant … j’ai été maltraitée et en effet la situation se dégrade bien , en plus les messages et les signaux sont contradictoires ,mais je n’arrive pas à me plaindre car je suis souvent la salariée de mon entourage qui a le plus d’avantages et la meilleure considération ……ça laisse rêveur…..

      Répondre
  20. Elise a dit…

    Merci Christelle et merci Lilibreizh. Cela fait du bien de remettre un peu de contexte dans cet agacement général. J’ai été coincée à Rome deux heures hier… mais j’ai pu rentrer chez moi !
    Je privilégie toujours Air France aux low cost (qui annulent des vols, font payer des suppléments exorbitants) et je continuerai malgré cette grève estivale.
    Les salariés d’Air France subissent une pression terrible et un mépris de la direction depuis des années. Je soutiens complètement ce mouvement. C’est en étant visibles et dérangeantes que les grèves peuvent aboutir… (N’oublions pas qu’elles sont très souvent l’ultime option choisie par les salariés pour se faire entendre)

    Répondre
  21. Eh M'dam a dit…

    une sage parmi mes sages amies (oui, c’est comme ça que je les aime) m’a un jour dit « il n’y a pas d’échelle au malheur ».
    Tu as le droit inaliénable d’être triste, malheureuse ou contrariée pour quelque motif que ce soit, même s’il peut paraitre futile ou d’une gravité très relative: c’est ce que tu ressens, point barre…
    (sinon, soyons honnêtes, on n’aurait jamais le droit de se plaindre de rien, il y a toujours, en cherchant bien, une situation pire que la nôtre… ).
    J’espère que tu as pu atteindre la destination de tes vacances et que tu en profites bien.

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>