Idées cadeaux #1 Des bouquins

 

J’ai pris un retard de dingue et je ne vous ai pas parlé de toutes ces choses qui m’ont emballée ces derniers temps. Alors voici un petit billet « bouquins » qui pourra faire office aussi d’idées cadeaux. C’est parti ? C’est parti. Je reviens dans la semaine avec d’autres suggestions, fringues, bijoux, etc.

La vie dérobée de Sabina Spielrein, de Violaine Gelly. Vous connaissez Sabina Spielrein ? Non ? A priori c’est assez normal, puisqu’elle fait partie de ces femmes que l’histoire a gentiment décidé de coller sous un tapis, en dépit d’un destin hors-norme. Parce qu’en réalité, Sabina Spielrein est l’une des premières femmes psychanalystes, à qui l’on doit un des plus grands concepts de la théorie freudienne – la pulsion de mort. Mais on ne retient d’elle que le fait qu’elle ait été la maitresse de Carl Gustav-Jung, à qui elle présenta d’ailleurs Freud. Maltraitée par son père, trahie par Jung, dépouillée par Freud, elle a connu l’internement psychiatrique et a fini par mourir sous le feu des nazis. Dix mille vies en une et une constante: sa parole et sa pensée, parce qu’elles émanaient d’une femme, n’ont pas été prises en compte à leur juste valeur. Violaine Gelly la réhabilite et raconte cette existence incroyable à la manière d’un roman, avec la même passion que dans son ouvrage précédent, consacré à Charlotte Delbo. Amateurs de psychanalyse, de biographies et de portraits de femmes, foncez, vous ne le lâcherez pas. Accessoirement, j’ai la chance d’être amie avec Violaine, qui est, elle même, une sacrée nana.

**********

Moi en double, de Navie et Audrey Lainé. Un roman graphique comme un coup de poing, qui raconte comment Navie a découvert un jour qu’elle portait le poids d’une deuxième personne. Un double qu’il lui fallait éliminer pour survivre. Sauf que ça n’est évidemment pas si simple, toutes les personnes en surpoids le savent et s’y reconnaitront, mais également toutes celles qui luttent contre cette autre qui sommeille en nous et nous assène qu’on ne peut vivre sans elle, en dépit des horreurs qu’elle nous pousse à penser de nous. (je ne sais pas si je suis très claire, mais Navie, elle, oui). Bien sûr je me suis identifiée. Mais au delà de mon cas personnel, il y a un graphisme magnifique, une écriture ciselée et moderne et une sincérité rare. Un très beau cadeau de Noël.

**********

 

Les aventures d’Orphéa Fabula, de Marie Alhinho. J’ai rencontré la jeune Marie Alhinho au festival de Fuveau et j’ai été charmée par son univers si particulier. Auteur jeunesse, elle écrit donc cette série consacrée à Orphéa Fabula, qui n’est pas une jeune-fille ordinaire, mais une espionne qui voyage à travers le temps. Sa mission ? Recueillir une série d’objets magiques, aux pouvoirs insoupçonnés. Des romans à la fois initiatiques et enlevés qui allient l’utile à l’agréable en distillant quantité d’enseignements historiques et culturels. Rose a adoré, d’autant que l’auteur sème des allusions à Harry Potter, dont Orphéa est une grande fan. Bref, pour les 8 – 10 ans, c’est formidable, divertissant et intelligent à la fois.

Edit: sans le vouloir, je vous recommande trois ouvrages écrits par des femmes. Et ça me plait bien.

12 comments sur “Idées cadeaux #1 Des bouquins”

  1. @nne a dit…

    Je viens de terminer Beauté Fatale de Mona Chollet : passionnant .
    J’attends Sorcières en réservation dans ma médiathèque avec impatience.
    #Girlpower 🙂 🙂
    Bonne semaine à toutes les Belles du Rade.

    Répondre
  2. Fanny a dit…

    Je note ta sélection, mais surtout le premier ! Je suis dans une période de lecture où je découvre des femmes qui ont été connue comme « femme de » alors qu’elles sont bien plus. Mais alors là ! Une femme qui a été complété poussée aux oubliettes… je vais foncer découvrir ce bouquin.

    Répondre
  3. Angélique a dit…

    Premier commentaire pour moi, de belles idées de livres….
    La relation entre Sabina Spielrein, Jung et Freud a fait l’objet d’un film (pas celui du siècle non plus) de Cronenberg, A dangerous method, en 2011.
    Bonne semaine à toutes ;-))

    Répondre
  4. mammouth a dit…

    J’aime bien les histoires de réhabilitation de femmes. Et non je ne connaissais pas Sabina. Malheureusement, je n’aime pas beaucoup la psychanalyse, justement parce que selon moi c’est une pensée plutôt misogyne qui a fait du tort aux femmes, et qui continue d’en faire. Alors je ne suis pas étonnée que les circonstances de sa vie à l’époque l’aient menée à l’hôpital psychiatrique. Et ça ne devait pas être jojo là bas. Que de violences subies dans une vie tout de même. Alors non, je n’aime pas la psychanalyse, mais j’aime les portraits de femmes, alors peut-être que je le lirai. Merci de la recommandation.

    Répondre
  5. Nathalie a dit…

    Ah merci merci!! Ces 3 livres ont l’air top! J’avais entendu une chronique sur la vie dérobée de Sabina Spielrein par Juliette Arnaud, ça m’avait bien donné envie de le lire effectivement. Et le 3ème a l’air super pour ma fifille chérie aussi, super idée de cadeau!!!
    Je suis toujours contente de trouver un petit billet quand je fais un tour par ici, mais aujourd’hui, ça tombe vraiment dans le mille 😀

    Répondre
    • Nathalie a dit…

      Et je te trouve très claire sur le 2ème livre, je vois trèèèèèès bien de quoi il s’agit… Pourquoi accepte-t-on de vivre avec son pire ennemi??

      Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>