Marianne James enlève le haut et le bas pour Gala

Mariannejames_nue C'est le buzz du moment, j'imagine que ça ne vous aura pas échappé. Marianne James a tout enlevé, haut et bas pour Gala.

Et depuis deux jours, plusieurs personnes m'ont demandé si j'allais en parler.

Ben bien sûr, parce que je suis du genre prévisible comme fille et que tout de même, ça tombe pile à poil dans ma part de marché, non ?

Problème, toutefois.

Je ne sais pas trop quoi en penser.

Si. Je sais, on peut être étonné, j'ai en général un avis sur tout, même et surtout quand on ne me l'a pas demandé.

Mais là, gros gros gros moment de doute.

Déjà, moi, au départ, je l'aime plutôt bien Marianne James. En tous cas à la Nouvelle Star. Le souci, c'est que la caricature du "fat is beautifoule", ça me fatigue un peu. J'ai du mal avec les gens qui finissent par se réduire à une facette de leur personnalité. Marianne James, désormais, comme Beth Ditto, son métier, c'est Fat-Pride. Grosse, quoi.

Alors qu'au départ, elle était chanteuse comique, castafiore ou juré déjanté.

Désormais, elle est designeuse chez La Redoute pour Taillissime. Au passage, comme elle n'est pas langue de bois, elle a avoué je ne sais plus où que c'était bien mieux payé qu'actrice ou chanteuse. C'est un de ses côtés que j'aime bien, ça, elle est cash.

Bref, maintenant, elle nous la joue Demi Moore sans le baby-bump et nous montre qu'on peut être grosse, avoir près de 50 ans et poser à poil dans Gala.

Moi je dis pourquoi pas.

Bon, j'aimerais bien peser 100 kilos et avoir des jambes de douze mètres n'ayant rien à envier aux tops de chez Chanel, soit-dit en passant. Idem pour la cellulite, Marianne James est un cas à part, manifestement, elle a été totalement épargnée. Mais après tout, là aussi, pourquoi que n'y aurait-il que les minces qui auraient droit à Photoshop, hein ? T'as raison Marianne, merde, après tout. L'égalité ça commence là, finalement. 

En revanche.

En revaaaaaaaaaaaanche

En revanche, quoi.

La question, c'est: est-ce que ça sert la diversité, ce genre d'acte de bravoure, ou est-ce que c'est juste un bon coup de pub ? Toujours la même interrogation, finalement, est-ce que les Marianne James, Beth Ditto et plus récemment Big Beauty sont des arbres cachant la forêt qu'il est facile de brandir une fois l'an histoire de s'affranchir le reste de l'année de la nécessité de montrer des grosses, ou est-ce que réellement, il y a une amorce de changement ? J'ai l'impression qu'on en a déjà beaucoup parlé et que si ça se trouve, on n'a pas grand chose de plus à en dire. Enfin moi, je crois que je n'ai pas vraiment d'eau à apporter au moulin de la connaissance.

Ah, si, une dernière chose. L'interview est pas mal, c'est du Marianne James, à prendre ou à laisser. Si ce n'est que j'ai un peu du mal avec une ou deux réponses dans lesquelles elle explique en gros que les grosses = joie de vivre alors que les minces = pisse vinaigre.

Je dis stoooooooop.

Personnellement, et j'en parlais récemment avec une amie, mon sens de l'autodérision me sauve en effet de pas mal de situations humiliantes. Il n'empêche que les grosses à mon avis, pleurent plus souvent que leurs copines en taille 38 et sont évidemment souvent aigries, elles aussi. Arrêtons avec ces clichés à deux balles selon lesquels en gras, heu, en gros, les rondes seraient de bonnes baiseuses trop fun pendant que les bien gaulées seraient rêches au toucher et frigides de la vie. Ce n'est évidemment pas vrai, ce qui rend baisable c'est d'être un peu en paix avec soi même, ça fait très Lao Tseu et feng-shui mes fesses de le dire, mais parfois, le feng-shui mes fesses c'est du bon sens.

Et ça, le fait d'avoir baissé les armes, je suis en train d'apprendre que ça n'a pas vraiment à voir avec le poids sur la balance.

162 comments sur “Marianne James enlève le haut et le bas pour Gala”

  1. sissie a dit…

    Un excés de Photoshop et aller ensuite dire qu’on est bien dans sa peau, qu’on se met à nu sans tabous, là désolée mais je n’adhére absolument pas ; à moins que la belle marianne zermatte à fonds en ce moment et qu’elle nous aurait livré la photo de son nouveau corps après un régime sévère, là ok pour aller ensuite parler de son expérience, si non, mon ptit coup de gueule du matin c’est marre du traficotage, marre des mensonges en tout genre, vive la sincérité du blog de Caro lol Bonne fin de semaine à tous, je m’envole dès demain pour une petite semaine de soleil marocain, ne pourrait plus dévorer mon blog préféré mais le retrouverais avec plaisir semaine suivante.

    Répondre
  2. PATRICIA a dit…

    et ben moi je trouve cela bien j’en ai un peu marre de ces “grosses” qui s’assument dans les magazines mais qui courrent toutes chez les dieteticiens pour perdre des kilos (avec lesquels elles n’avaient AUCUN problémes quelques jourq auparavant) je pense à Miss Dominique, Sonia Dubois…. Oui c’est pas simple d’çetre ronde dans notre société, oui on peur avoir des problémes de santé, oui on a du mal à s’habiller. C’es pourquoi quant quelqu’un de rond pose dans ces coonditions je dis bravo bravo pour toutes les anonymes qui n’arrivent pas à perdre du poids et qui se sentent un peu moins seules. Je ne pense pas qu’il y ait une amorce de changement les top sont toujours aussi minces mais cela peut redonner du baume au coeur à toutes ces “grosses” .

    Répondre
  3. dola a dit…

    Me voilà matinale aujourd’hui, l’occasion de commenter avant d’être prise dans le tourbillon d’une journée ..

    Je serais tenté de dire que oui forcément il y a un coup de pub car elle est connue, de plus le titre est accrocheur pour ne pas dire racoleur.
    On sera arrivé à une vrai démarche de changement quand on trouvera au fil des pages des magazines des mannequins avec des morphologies variées, sans qu’on en fasse un coup de pub en une et un étendard.
    Autant dire qu’à mon avis c’est pas gagné.

    Pour ma part ( je prêche pour ma paroisse) , j’aimerais bien retrouver dans les pages magazines la diversité de la rue en terme de couleurs de peau, de métissage etc.
    Je n’ai rien contre les blondes ou les châtains :-)) mais à part Halle Berry sur les grands mag féminins on voit pas grand monde
    Les mannequins de couleurs font la couverture pour uniquement pour les magazines spécialisés…

    D’ailleurs je trouve que le catalogue hiver la redoute fais pas mal d’effort à ce niveau là, alors que biba , marie-claire et consort ..

    Bref il y a encore du chemin à parcourir.

    Répondre
  4. sissie a dit…

    moi aussi patricia mais là : à grandes couches de retouches-photo, c’est n’importe quoi, elle est ronde et elle assume, OK, et là je suis entièrement d’accord mais alors qu’elle OSE se faire prendre en photo, naturelle, SANS RETOUCHE!!!!!

    Répondre
  5. Julie a dit…

    Hello Caro,

    Alors de mon côté je trouve les femmes magnifiques. Vraiment.
    Et souvent bien plus que les hommes.
    Et ça fait plusieurs années que je trouve certaines de mes copines (très très rondes) magnifiques aussi. Pas parce qu’elles sont rondes, mais parce qu’elles sont objectivement magnifiques.

    Toutes en rondeurs et curieusement toutes en finesse.
    Marianne James appartient pour moi à ces catégories de femmes que je trouve belle, ronde ou pas et je suis heureuse de la voir en couverture de Gala.
    Parce que je trouve que cela lève un voile de pudeur et que dévoile une beauté à laquelle notre société n’est pas habituée, mais beauté quand même.

    Cela étant dit, je comprends ton raisonnement et suis d’accord sur plusieurs points.

    Disons que de mon côté, je ne fais qu’observer la beauté…

    PS: Si Renoir ou Rubens étaient encore là, ils auraient adoré ;-)

    Répondre
  6. Fractale a dit…

    Je ne connais pas non plus la finalité de cette exposition en couv’ mais en Finisterienne ayant lu le Télégramme (et notamment la dernière page) mercredi, je ne dirais q’une chose : Allons montrer ses fesses à Ma’ Stallone, elle nous dira de quoi l’avenir sera fait pour la diversité (et puis si elle ne sait que nous dire quels seront les nouveaux outils de photoshop on aura pas tout perdu)
    La croupologie, vous connaissiez vous ?

    Répondre
  7. Sophie L.L a dit…

    C’est rigolo ses cheveux, non? Comment on fait ça? On dirait presque un chapeau! J’adore Marianne James, elle est merveilleuse, je trouve ça gai qu’elle soit en couverture de Gala, et suis curieuse de voir les autres photos, c’est drôlement mieux que Carla Sarkozy en couverture ou Dany Boon, non???!!!Et puis bon nous avons (presque) toutes de la cellulite, même les minces, mais qui meurt d’envie de voir cette cellulite en couverture des journaux? Euh… vive photoshop des fois! quant à “être en paix avec soi-même” oh oui bien sûr!je dirais même: accepter d’être aimée, et ça c’est tout un truc!Vive Marianne James!

    Répondre
  8. Cil a dit…

    Moi j’avoue que je suis plutôt satisfaite : après tout c’est pas anormal qu’elle s’associe à une marque grande taille, vu qu’elle logerait pas chez C……r des C……… (LA marque qui cristallise ma rage sur les tailles, leur 42 c’est du 12 ans !!).
    Et pour le Photoshop, le magazine a dit oui, sur la lumière et l’aspect “lisse”, mais sur les formes. Et pour avoir vu Marianne James en vrai et en court, je confirme qu’elle a de très jolies jambes.

    C’est toujours le problème : comment fait-on avancer la lutte contre les discriminations ? Un lent travail de fourmi, des coups de gueule, des actes d’éclat ????

    Après pour le discours “Fat is fun”, c’est du Marianne James dans le texte, donc ça n’engage qu’elle.

    Répondre
  9. Cuné a dit…

    Je n’ai pas lu l’interview mais dans la petite vidéo qui a été tournée sur ce sujet, Marianne James dit clairement (elle dit “soyons clairs”) que porter 40 kg de surpoids c’est gênant pour des centaines de choses, et “si vous pouvez rester mince, c’est mieux”. Mais que si le poids est là, ce n’est pas une raison pour se cacher et ne plus rien faire. Curieux que ça ait été déformé pour le magazine, comme tu dis “Si ce n’est que j’ai un peu du mal avec une ou deux réponses dans lesquelles elle explique en gros que les grosses = joie de vivre alors que les minces = pisse vinaigre.”
    Vidéo visible ici : http://www.kewego.fr/video/iLyROoafIZxI.html

    Répondre
  10. Vinie à Cuné a dit…

    Merci pour cette vidéo j’y trouve la Marianne James que j’aime sans langue de bois mais sans excès non plus.
    Après pour les retouches photoshop je suis assez d’accord sur le côté lumière et peau lissée, je suis pas sure de l’intérêt de mettre de la cellulite en couv’ tout le monde sait que ça existe, les minces en ont aussi ;)

    Sinon bravo pour le jean d’il y a 2 ans Caro !! :)

    Répondre
  11. Carole M a dit…

    Je ne suis pas sure du tout que ce genre de photo fasse avancer les choses sur le regard que porte la société sur les gros en général.
    Il y aura toujours de bons vieux clichés qui tuent.
    Dernièrement j’avais posé la question suivante sur mon blog “pensez vous que les hommes qui sortent avec des femmes vraiment grosses comme je l’étais, on un problème d’estime de soi ?”
    Une de mes blogueuses à poser la question à ces amis lors d’une diner et la réponses des hommes et des femmes a été sans appel.
    Une grosse c’est répugnant, on la baise car elles sont plus salopes que les autres, et j’en passe…
    Ce genre de discours est plus courant qu’on ne le croit.
    Bien sur que les grosses sont plus joviales mais ce n’est pas par choix, c’est plus par intelligence…
    Si l’on devait montrer une image terne, triste, fatiguée, torturée, complexée, nous serions encore bien plus des victimes, des proies faciles pour certaines personnes qui se croient supérieures simplement car elles sont minces, à cause de cette norme que nous subissons partout..
    Alors je ne dis pas que notre bonne humeur est quasi forcée mais dès fois elle demeure “stratégique” et faire preuve d’auto dérision alors qu’une de mes clientes me dit en rentrant dans ma boulangerie la chose suivante “non finalement je ne vais pas vous acheter de tartes aux pommes car je ne voudrais pas devenir comme vous”, est indispensable pour ne pas se laisser aller à l’insulte ou au suicide dans la foulée.
    La vie de grosse est une école de la vie qui rend soit plus forte soit vous contraint à l’exclusion et aux complexes.
    Tout ceci pourquoi ? Car tout ce qui est différent gêne, n’est pas compris, n’est pas tolérable…
    Mariannes James est superbe avec ou sans photoshop mais je ne lui ressemble pas, peu d’entres nous se reconnaitrons en elle et du coup je n’ai pas le sentiment qu’elle fasse un acte de bravoure ou fasse avancer la cause des rondes en se montrant nue en page de couverture de ce magasine…
    Prendre du recul c’est prendre de l’élan.
    Et quelques fois il nous faut beaucoup de recul pour se sentir à sa place partout.
    Carole M

    http://avecou100kilos.over-blog.com/

    Répondre
  12. Cécile - Une quadra a dit…

    Bon je suis assez partagée aussi, oui je suis contente qu’elle se montre à nue comme toutes les grosses qui le font qui s’affichent sans complexes (apparents) parce que je me dis qu’à force ça va peut être quand même arriver à faire évoluer le regard des autres sur la ronditude, mais ça me gonfle que le lissage de peau soit passé par là parce que quelle est la ronde, même juste dodue, qui peut se targuer de cuisses rebondies et lisses comme cela ? Sans la moindre ombre de cellulite, alors qu’en fait cette garce est bien un des trucs qui rend le gras des cuisses pas glamour du tout, même chez les minces d’ailleurs me souffle mon asperge de cousine, au moins y a pas de favoritisme avec cette saleté…
    Quand à sa collection de fringues j’ai découvert ce week end, oui je sais je suis trop rapide comme fille, j’ai trouvé ça assez sympa et portable pas comme certaines collections de fringues pour grosses soi disant mode qui perso me donneraient envie de me cacher ;)

    Au fait dans les marques qui taillent n’importe comment… Il y a peu une collègue m’a donné un gros sac de fringues de tout âge pour ma fille. Je fais un premier tri à l’oeil pour les taille puis j’affine ne regardant les étiquettes, ben figurez vous qu’à pas encore 7 ans (et elle est dans la moyenne des courbes poids taille) un top naf-naf taille 1 lui va parfaitement… On est censée être adulte ou au moins ado non pour mettre ce genre de taille ? bref je savais déjà que depuis qu’ils ont abandonné leurs salopettes je ne risque pas de rentrer dans leurs fringues mais quand même…

    Répondre
  13. Stephanie Bombinette a dit…

    D’accord avec Sissie : Le buzz OUI si il n’y a pas Photoshop derrière !
    D’accord avec Carole : Combien d’entre nous se reconnaitrons ? D’ailleurs quelle est la teneur de l’interview ?

    Je file & sur la route m’arrête chez le libraire !

    Répondre
  14. Caroline a dit…

    Carole M, je ne saurais écrire mieux. D’accord pour l’école de la vie que représente le fait d’avoir grandi grosse…

    Dola, tu as totalement raison et j’ai l’intention de faire un billet là dessus aussi. L’uniformité des magasines est désespérantes et oui, il manque dans les pages de mode des noires, des métisses, des asiatiques, des africaines du nord.

    PATRICIA, je me sens un peu visée, forcément, par ton com, puisque je suis de celles qui se sont précipitées récemment chez un nutritionniste. Au risque de jeter un gros pavé dans la mare, je ne crois pas une seconde au dicours selon lequel les très grosses s’assument. Evidemment que non, la société fait tout pour leur faire comprendre qu’elles sont des anomalies, et que grosseur = faignasserie. Sans compter que s’habiller est un calvaire, que courir est difficile et j’en passe. Bref, je l’ai tjs dit, j’aurais adoré n’avoir jamais cette question à me poser. Et oui, en même temps, moi la première je suis du style à dire “je m’accepte”. Méthode coué, bravitude, que sais-je… D’ailleurs en effet, marianne james est honnête sur le sujet et explique qu’elle aurait préféré faire 60 kilos mais qu’elle n’y arrive pas.

    Cuné, merci pour la vidéo. Elle dit ces choses là aussi dans l’itv. Juste, après, elle digresse sur la “joie de vivre et le velouté de la peau des grosses”. Mais encore une fois, tout n’est pas à jeter au contraire dans ses propos.

    Et puis ça reste Gala, hein, on est pas de la monde diplo…

    Répondre
  15. Jefferson GrandsLieux a dit…

    Bonjour,
    Vous avez oublié de dire que Gala, c’est quand même de la merde. Vous aurez beau parler (avec sagesse d’ailleurs) de cet article, il restera un article de merde dans une revue de merde.
    Comme d’hab’ je rejoins votre vision des choses sur les enveloppées aigries et les moins enveloppées qui sont bien dans leurs baskets. C’est de ces dernières qu’on a envie de s’approcher, qu’on soit un mec tordu (elle dixit) ou un mec tout court.

    Répondre
  16. arwen a dit…

    Moi aussi, ça me fait rigoler le côté “je suis grosse mais je m’assume” parce comme tu dis, tu t’essoufles pour monter les escaliers, tout effort physique est pénible, tu n’arrives plus à t’habiller (moi qui adore la mode, c’est un calvaire car je suis carrément habillé toujours pareil!Jean avec plein d’élasthanne et tunique qui couvre), mon homme n’aime pas ça (même s’il ne dit rien!)et j’en passe.Peut-être que certaines arrivent à assumer ben moi j’y arriverais jamais.Quant à poser nue, alors que des fois, je ne veux même pas me mettre en maillot….

    Répondre
  17. pomme a dit…

    Ben moi, là, en tant que dodue, j’ai juste envie qu’on me foute la paix, en fait. Ca commence à me sortir par les yeux le fat-pride.

    A bien y réfléchir je crois que le problème essentiel, c’est qu’on nous renvoie une fausse image du corps, qu’il soit mince ou gros. Toutes les photos sont retouchées, donc, et ça fausse complètement la vision qu’on en a. Si on nous montrait des nanas minces et bien foutues, à poil mais non retouchées, on arrêterait sûrement de les trouver subliiiiimes. On verrait les imperfections de leur peau, leurs veines, leurs disproportions. On verrait leur vrai corps. Et peut-être que subitement le fossé mince-grosse apparaîtrait moins profond. Car le souci n’est pas, à mon avis, la minceur, mais la beauté du corps. C’est sûr qu’être grassouillette ça enlève un bon paquet de points dans le coefficient de beauté du corps cela dit ;-)

    Bref, à mon idée, il faut arrêter d’idéaliser le corps quel que soit son gabarit. Il faut mûrir. Le physique, le charnel, le tactile, c’est vivant, ça grouille, ça tremblote, ça sent et ça pend. Le corps n’est pas un territoire lisse, neutre et désincarné.

    C’est malin, j’ai mal à la tête maintenant ;-)

    Répondre
  18. Mamanlivier a dit…

    On aura vraiment avancé le jour où une femme de plus de 60 Kg pourra poser (nue ou pas), chanter, danser, tourner dans un film, faire de la politique … sans qu’apparaisse nulle part de référence à sa “hors-normalité”.

    Quand à la joie de vivre des grosses, ben je me sens bien mieux dans ma peau maintenant à 100 kg qu’il y a 20 ans à 65, mais je suis mieux entourée et les regards positifs sur soi, c’est ça qui fait toute la différence.
    Ceci étant, comme les autres, je ne cracherais pas sur la bonne fée qui me proposerait une formule magique pour maigrir.

    Répondre
  19. Queenie a dit…

    J’aimerai juste réagier sur la photo en elle-même et son hypothétique “photoshopage” (ou dit-on “photoshopement”?)

    Il semble évident que ce logiciel merveilleux a travaillé a rendre Miss James si radieuse.

    Parce que ne nous voilons pas la face, quand bien même la demoiselle serait batie “en jambes” (elle mesure quand même un bon mètre quatre vingt, donc c’est très envisageable)
    Le haut des cuisses est quand même TRES TRES lisse.

    C’est ce qui m’intrigue le plus…si on souhaite montrer de la femme pulpeuse/grosse/en formes pour prouver que la société change, pourquoi exisite t’il encore une “norme” de la femme grosse?

    Non, parce que perso, mes bourrelets, ils sont pas élégants, ils tombent pas gracieusement sur mes hanches pour me rendre plus sexy…

    Répondre
  20. DominiqueL. a dit…

    Ce qui me pose problème avec cet article, c’est que, à nouveau, on n’est pas en prise avec la réalité. Les photos sont léchées, travaillées, photoshopées, soufflées(les cheveux)et j’en passe. Ce n’es pas tant Marianne James, ou de façon plus élargies les Grosses, qui sont glamour. C’est le style de la photo…Là est le hiatus, que dis-je , l’océan… le gouffre…On est plus proche de la recherche artistique des sculpteurs de la Renaissance. Est-ce que la Vénus de Milo(je sais, je sais, c’est avant la Renaissance…) a des “côtes” normales…ou plus priche de nous, est-ce que Barbie a des “côtes” normales… Donc, pour faire plus court: ce n’est pas la femme grosse mise en valeur, c’est plus l’esthétique… D’ailleurs Marianne James, parait presque désincarnée…
    Et comme dirait je ne sais plus quel chanteur… ça m’éneeeeeeeeeeeeeeerve! et je ne suis pas sûre que la ménagère de 40-50 ans soit plus à l’aise en voyant ces photos!
    DominiqueL.

    Répondre
  21. Nanette a dit…

    Merci Dola et Caroline d’aborder ce sujet du métissage de notre joli pays. En tant qu’antillaise habitant en région parisienne, je m’aperçois que c’est hyper dur de trouver : un bon coiffeur (hors boui-boui sordide et pas aux normes) et des produits de beauté adaptés sans que ça coute un demi-bras !
    Quant à la représentation dans les magasines, n’en parlons pas ! Et dernier coup de gueule, dans la grande majorité des films américains ou français, pourquoi tous les blacks sortent toujours ensemble ? Ca me scie moi qui ai pour compagnon le plus sublime des ptits normands ?
    Bref, Caroline, je serai hyper contente si un jour dans ton blog, on lisait des trucs et astuces pour les “hâlées” et plus ! Parce qu’après tout, toi aussi t’es hâlée avec ta terracotta !!!
    Si tu as besoin d’infos sur le sujet (par exemple sur ce qui se fait en matière de make up, machins pour les ch’veux), n’hésite pas !

    Répondre
  22. Caroline a dit…

    Pomme, j’adore, mais alors j’adore la fin de ton commentaire, il est d’une justesse absolue. Oui oui oui oui, je plussoie, sur les odeurs, le tremblement, les bosses, les creux, les irrégularités. La vie, quoi.

    Répondre
  23. sophie a dit…

    Je n’ai pas acheté le magazine. Mais je vais peut-être le faire, en me cachant, pour rester fidèle à mes principes hypocrites du genre “je ne lis pas ce genre de torchons”…
    Je trouve juste tout ce que les autres rondes ou moins rondes, ont dit, à savoir que l’image de couv’ semble tout sauf naturelle. Il y a des rondes qui ont la chance inouïe de ne pas avoir de cellulite (si, si, j’en connais) mais dans l’immense majorité, les femmes n’échappent pas à ce genre de choses…
    Je suis moi-même inscrite sur le site Vive Les Rondes (même si je suis un poil rondouillette mais pas dramatiquement ronde non plus, là n’est pas la question, 5 kilos de trop font parfois autant souffrir que 20) et j’ai donc souvent l’occasion de lire des témoignages de “grosses qui s’assument”. J’admire… mais je sais que dans pareille situation, je serais incapable de faire la même chose, sans doute parce que je n’ai pas la “niaque” suffisante pour dire merde à la terre entière. J’ai des souvenirs cruels de l’époque où j’étais franchement grosse (quand j’étais ado en plus, la pire époque probablement) et je sais que 15 ans plus tard, je ne souffrirais pas moins qu’à l’époque.
    Cela dit, je trouve bien que Marianne James fasse des couv’, même si peu de femmes s’y reconnaîtront. Mais c’est vrai que je trouve également dommage qu’elle devienne juste un symbole de la tendance “Big is beautiful”.

    Répondre
  24. laluciole a dit…

    bah, “servir la cause”, “pas servir la cause”, j’avoue qe je n’aime pas l’idée qu’à chaque fois qu’une ronde/qu’une ministre femme/qu’une personne d’origine d’immigrée s’expose , elle devrait servir la cause.
    Alors évidemment le “vive les rondes” est trompeur à ce sujet, mais pour ça comme pour l’interview, j’imagine qu’il faut faire la part des choses entre le matériau brut qu’a livré Marianne James dans l’interview, et ce qui a été imprimé in fine ( non que j’accuse une publication aussi intègre que Gala de transformer/simplifier des propos pour les faire coller à la douce musique galvaudée qu’attend le public ;-) )

    Répondre
  25. marlène a dit…

    Justement, caroline, c’est une question que je me pose souvent : est-ce que ça existe vraiment, les grosses qui s’assument ? A vrai dire, je n’en sais rien, je n’ai pas la réponse. Je pense que le type de femmes (l’expression est nulle mais je n’en ai pas trouvé d’autres), le plus répandu sont celles qui font 10 ou 15 kilos de trop, qui aimeraient bien parfois les perdre mais que pour autant, ça n’obsède pas parce qu’elles ont autre chose à penser.
    Et 1000 mercis pour les grosses rigolotes, c’est LE cliché qui me donne envie de hurler, alors merci de le dénoncer.
    Et dernière chose : sérieux, les grosses frigides, étant donné que c’est surtout dans la tête, ce genre de problèmes, ça n’existe pas ? On nous prend un peu pour des pommes, là, genre “vous les grosses, vous morflez à mort, donc on va vous jeter des miettes…On vous dira rigolotes, bonnes vivantes, bonnes au lit…(pour ne pas dire, chiennasse…)”CA ME GONFLE !!!!
    Ceci dit, je préfèrerais toujours la volupté d’une Marianne à la maigreur effrayante d’une Keira.

    Répondre
  26. Elise a dit…

    Je n’ai jamais posté me semble-t-il, mais là j’avoue ne pas vraiment partager ce qui est dit… Je ne suis pas “grosse grosse” (j’adore ces paliers…surtout quand ce sont les autres qui les expriment…non, mais toi, t’es pas grosse grosse…), bref, je suis ronde… et certains de mes bourrelets ressemblent aux siens.

    Et je la trouve BELLE. Je ne pense pas que la photo ait été retouchée, si ce n’est pour ajouter des ombres pour éviter un Gala version calendrier routier… c’est une question d’éclairage, et nous aussi, prises en photo avec de l’huile scintillante, et l’éclairage qu’il faut aurions les capitons timides sur nos ptites cuisses.

    Je ne suis pas certaine qu’il eut été possible de publier une telle image il y a quelques années. Mais de voir une ronde épanouie et désirable, ça fait du bien…

    Et sinon Caroline, je n’ai pas poussé la porte d’un zermat’ version “moins bon” (oui la province tout ça, c’est moins bon) en ce début d’année, mais d’un psy tout ce qu’il y a de psy… avec qui je travaille aussi sur la notion de “faim”, les émotions qui font piquer les yeux et crisper l’utérus (très délicat…) et je dois dire que je partage bon nombre de tes réactions…

    Répondre
  27. La Papote a dit…

    Je ne sais quoi en penser ou quoi en dire…
    Oui, il doit y avoir un coup de pub.
    Non, ça ne règle pas le problème de notre société qui tendrait à l’uniformisation.
    Oui, il doit y avoir du photoshop.
    Non, ça ne me choque qu’à moitié.

    Le but, en général sur une série photo de magasine, c’est de montrer la réalité mais pas de montrer le pire de la réalité.
    Si on me proposait une séance-photos et si j’avais la possibilité de faire gommer les pores dilatés, les petits boutons, l’alopécie, je crois que je dirais oui.
    Le parrain de ma fille est photographe et a fait un shooting de moi il y a quelques mois. Les photos sont sublimes (mais pas retouchées) et je me suis vue autrement que sur les photos prises avec un téléphone portable à l’arrache et après une nuit de fiesta.
    Faut pas non plus se voiler la face, elle ne s’est pas fait gommer la moitié des bourrelets !
    Elle se serait fait virer un gros spot sur la joue, personne n’aurait rien dit…
    Marianne James surfe sur la vague du moment, soit, mais elle vit avec ses kilos en trop au quotidien et semble assumer au mieux ou au moins mal (ça je ne suis pas elle pour le dire).
    On peut s’assumer mais, malgré tout, vouloir paraître au mieux !

    De toutes façons, le débat est sans fond…
    A quel moment la retouche est acceptable et à quel moment elle ne l’est plus…
    A quel moment c’est bien de parler des grosses et à quel moment ça devient du buzz pour être dans le vent…
    On a toujours voulu faire une réalité plus belle avec les moyens de chaque époque. Aujourd’hui, c’est la photo, hier, c’était la Vénus de Milo (pour reprendre l’exemple de DominiqueL) qui n’a pas non plus un pet de cellulite…

    Je crois que j’apprécie que Marianne James ait montré ses rondeurs mais je ne crois pas être profondément choquée par le lissé, la lumière, le maquillage, etc.
    Mais peut-être suis-je déjà pervertie par la société du paraître ?

    Répondre
  28. Esmiranlda a dit…

    Moi ce qui me gonfle c’est que lorsqu’on voit une femme ronde mise en avant sur la couverture d’un magazine, il y a forcément à côté un titre du genre “Vive les rondes”, “Youhou je suis ronde et j’assume”, etc.
    Le véritable progrès sera lorsque pour cette même photo, il y aura par exemple “Marianne James nous parle de son nouvel album”, “Les secrets de beauté de Marianne James”, etc., bref rien qui ne fasse référence au fait que son corps ne rentre pas dans la norme de ces magazines !!

    Répondre
  29. Autre Caro a dit…

    Oui franchement, quelle hypocrisie cette photo. Avant de lire ton article, c’est ce que je me suis dit.
    Je pèse des dizaines de kilos de moins que Marianne James, et en comparant l’allure de mon corps, j’ai l’impression qu’il est cent fois plus dégueulasse que le sien sur cette photo. J’ai été obèse étant enfant et un peu ado (et j’en ai encore des traces) et franchement, il serait surtout temps d’assumer qu’être grosse c’est pas seulement avoir des formes, c’est aussi avoir de la cellulite et des bourrelets disgracieux et souvent c’est pas harmonieux, c’est comme ça.
    Je sais, je suis peut-être pessimiste mais j’ai l’impression que dire qu’être grosse c’est pas grave, c’est beau, tout ça, c’est juste tendance ou en tous cas politiquement correct et qu’on est trèèèès loin d’avoir accepté tout ça.
    Ca me fait juste penser aux “rondes” dans les magazines qui pèsent 60 kilos pour 1m65. Ca prouve bien qu’on n’a pas accepté qu’il serait bien d’intégrer dans tout ce qui est joli et qu’on montre aujourd’hui les personnes qui pèsent ne serait-ce que dix ou quinze kilos de trop.
    Donc je ne sais pas si mon raisonnement est clair mais ce genre d’article et de photo est très hypocrite pour moi. Je suis en plein dans le système en n’acceptant pas mon poids qui est “normal” mais trop haut pour moi et pour la tendance “mannequin” (sauf que je rejette tous les régimes et que je n’en ai rien à faire des nanas sur les podiums), mais au moins je l’assume. Accepter les gros et les grosses, ce serait arrêter de les stigmatiser, en bien ou en mal, et on en très loin.

    Répondre
  30. Autre Caro a dit…

    Ah oui, sinon j’ajoute qu’il n’y a pour moi qu’une seule femme grosse qui n’est rien d’autre qu’une femme, c’est le personnage de Sookie dans la série Gilmore Girls. Sérieusement, hein.
    Ce n’est peut-être que la meilleure amie du personnage principal donc ça pourrait être encore mieux, mais jamais, à aucun moment, on ne fait référence à son poids dans les sept saisons. Elle rencontre son homme, ils se marient, elle fait trois gosses au fil du temps, il lui arrive des tas de problèmes mais c’est tout. C’est une femme. Bon d’accord elle est chef cuisinière, cependant à l’origine, l’actrice qui devait l’incarner était chef et pas du tout en surpoids.
    Donc moi j’adore. Je me disais qu’à un moment ou à un autre, on parlerait tout de même de son sacré surpoids, mais non à aucun moment. On suit son évolution, et en plus elle est super jolie et de plus en plus au fil de la série sans perdre de poids. C’est bien plaisant. Je tenais à le souligner.

    Répondre
  31. Cathrine en Norvege a dit…

    Tres tres d’acc avec beaucoup de ce que tu dises!

    Je me souviens de mon equipe de rugby – (Pas mieux pour la diversite; moi, et les autres avants, avec les kilos et la force, d’autres, petites rapides, grandes asperges, coureuses athletiques…avec le seul point commune, un physique sportive malgre tout) – sous la douche ce n’etais pas les plus minces qui en jettait le plus. Meme c’etait surprenant, les plus belles habillees ne l’etait pas souvent toute nues.

    Je pense qu’il est tres tres important de trouver un juste milieu, entre la rigidite des minces a tout prix et le laisser aller de grosses sans retour. Aussi, je pense que le fait de rester SAINE c’est plus important que le nombre de kilos de plus ou de moins que la moyenne. Si on ne peut plus courir, que ce soit par faiblesse ou par surpouds, c’est un gros probleme. Si le coeur lache, si on se fabrique un diabete, ou alors si on perds les cheveux par manque d’acides gras, c’est quand meme bete. Plus que bete.

    Et aussi, je pense que les femmes qui sont tres bien dans leur tetes sont tres rarement obeses ou extremement fixees sur la minceur.

    La diversite, bien sur elle existe, et si une femme de 165 cm peut etre saine et se sentir bien dans sa peau a 50 ou a 70 kilos, elle ne le peut pas a 35 ou a 90, je crois que c’est clair? (Et oui, je vois que l’option 35 kg est probablement bien pire que 90!)

    Il y a une autre chose qui me bugge. Le poids moyen, dans notre societe sedentaire (Ca se dit ou j’invente?), ou tres peu de personnes ne mangent pas a leur faim, (ou alors par choix) augmente. C’est un bien, mais en meme temps…C’est un fait que le poids qui nous semble “normal” augmente aussi! Et s’il est important de bien voir que nous ne sommes pas pareils, et que c’est bien comme ca…ben il ne faut pas non plus dire que tout soit “normal”. Sans dire que le poids doit etre le plus important qualification de quiconque: “Personality goes a long way”

    Et puis a la fin, photoshop j’aime beaucoup. J’aime pour la possibilite de faire des cliches de reve ou tout est lisse tout est rose, genre J-P. G. Et bien sur, cela c’est du reve, comme depuis toujours l’art represente une vision de la realite melee de reve, pas la realite telle qu’elle est!

    Répondre
  32. lollipop a dit…

    Bon alors la Marianne James qui encense les grosses mois je veux sauf que…elle a du perdre bien au moins 30 kg depuis deux ans !! Vous aurez remarqué qd même qu’elle n’a rien à voir avec celle qui était jury à la NS au tt début !
    Bon ensuite c’est vrai qu’elle a des super jambes, même si elles sont certes un peu photoshopées mais on voit bien qu’elle a des attaches fines (mate ses pieds) et qu’elle fait partie de ces filles qui sont fortes du haut avec des jambes démentes (cf Marylin Monroe qd elle était très ronde elle avait toujours des jambes fabuleuses) alors que moi je suis du genre fortes du bas, donc jambes un peu poteau, genoux moches et cuisses qui se touchent ! cela dit j’ai un beau ventre et des beaux seins, non mais oh qd même !!

    Répondre
  33. pomme a dit…

    En effet, moi aussi en voyant la photo je me suis dit qu’elle avait perdu du poids.

    Catherine en Norvège moi aussi je suis d’accord avec toi ;-) Je suis souvent surprise par la différence de l’image que me renvoie mon miroir selon que je suis nue ou habillée. On dirait que ce n’est pas la même personne…

    Répondre
  34. MidlifeGirl a dit…

    Je voulais juste dire que je ne pense pas qu’on achète des magazines comme Gala, Elle, Biba pour voir des femmes moches et des fringues de solderie.
    Ce sont des magazines d’images magnifiées.
    Qd je dis femme moche, je parle de moi par ex. qui pourtant m’habille en 38 mais avec ma peau qui plisse, mes rides, mes vergétures, ma cellulite, mes boutons, parfois des poils, des cors au pieds (heu pas tout en même temps hein)… Est ce que c ce que j’ai envie de voir dans ces magazines.?

    Ce qui me choque énormément cependant ce sont ces filles maigrissimes qu’on essaye de faire passer pour la norme. Bien plus que des nenettes photoshopées pour être plus lisse, plus brillante….

    Mariane James est connue, elle est sans doute en promo, elle est belle, on l’embellit un peu pour la mettre en Une d’un magazine d’image. Ca ne me choque pas. Sinon il faut acheter 60 millions de consommateurs.

    J’espère que je ne suis pas maladroite.
    Je suis aussi total d’ac avec vous sur la diversité.

    Répondre
  35. Fleurd'O a dit…

    Moi ce qui me gonfle, c’est que de nos jours, pour exister il faut se mettre à poil :
    -une équipe de Rugby bat de l’aile, hop, les Dieu du stades a poil
    -Mon entreprise va couler, hop, à poil les ouvrieres
    -Mon dernier spectacle a fait un four, hop à poil dans Gala

    Je rêve ou la pudeur n’existe plus

    Par contre quand il s’agit de s’elever contre le port d’un foulard librement consenti, là tout le monde s’insurge…
    Décidement, nous n’avons pas les même valeur !

    Répondre
  36. Fabienne a dit…

    Moi ça ne me choque pas photoshop là.
    Et pourquoi pas ? Tout le monde sait que la cellulite existe chez les minces comme chez les rondes ou grosses, faut regarder à la plage cet endroit réaliste où des corps sont juste ce qu’ils sont.
    Ok l’humain, Ok le poil, Ok la peau d’orange, ok le naturel … mais en même temps, moi je ne suis pas contre un peu d’esthétisme, non que je dise que c’est moche hein ! ce n’est pas mon propos, mais pour une photo pourquoi pas ? POur une couv’ pourquoi pas ? le cheveux soufflé (bon c’est son style fallait voir ses cheveux à la nouvelle star) le cuissot lisse why not ! on voit bien les 2 bourrelets sur le côté, ça n’a pas été lissé jusque là non plus …
    ON dit qu’elle assume jusqu’au bout !! mais personne n’assume jusqu’au bout même pas les minces, pourquoi faudrait que les grosses le fassent quand elles ont déjà le cran de poser ainsi !!
    Je comprends tes hésitations Caro, ça fait parfois too much, mais malgré tout, je pense que ça change petit à petit le regard malgré tout, si ces belles FEMMES ne faisaient pas cela, et qu’on ne verrait que des filles en couv, je pense que ça ne serait pas mieux.

    Après tout … faut pas être duper non plus. Moi je trouve bien qu’elle pose ainsi. Après c’est dommage que ce soit dans gala effectivement ! ET franchement je trouve beaucoup plus belle sensuelle et femme Marianne que Sharon dans ses tenues de guerrières en couv de match !

    Répondre
  37. Tobette a dit…

    Alors j’ajoute aussi ma goutte d’eau.
    Ce qui me gonfle ce sont ces filles tellement éprises de notoriété qu’elles en arrivent à se mettre à poil dans un magazine.

    Qu’elle soit grosse ou mince j’en ai rien à foutre. Une nenette dont ce n’est pas le métier qui se met à poil dans un magazine, elle accepte, elle revendique le fait d’être un corps prêt à baiser. Aussi talentueuse et belle soit-elle, ça lui apporte ce petit côté salope couche-toi-là qui fait vendre.

    Je peux comprendre qu’elle ait besoin d’un peu d’attention, rapport que c’est ton gagne-pain. Mais putain ! si ça ne marche pas, prend le chèque de la Redoute et qu’elle en reste là ! Qu’est-ce qu’elle va va faire quand tout le monde se sera lassé de la voir à poil ? Une fois qu’on aura tout dit, tout écrit sur elle, une fois qu’elle auras posé nue de dos de face et en faisant le poirier ? Elle mettra en ligne une vidéo d’elle en train de faire caca ? parce que clairement, à un moment il ne restera plus que ça !

    Et, c’était quand la dernière fois qu’un mec était nu en couverture de Gala ?

    Répondre
  38. Lisa a dit…

    Bonjour,
    moi non plus je ne sais pas trop quoi penser!Je pense que je m’enf out que Marianne James pose nue.En fait je ne m’identifie ni à elles,ni à Beth Dito…Moi ce que je voudrais c’estdes filles rondes …mais pas rondes comme Scarlett Johansson (hum,hum),des filles pas squelletiques,pas des filles dites grosses.Je voudrais une fille ni mince,ni trop grosse mais avec un petit bourellet,de la cellulite,enfin un corps comme moi et celui de plein d’autres filles…pas super musclés,pas super bien roulés,plutôt rond sans être énorme.C’est vrai quoi…soit on a un truc à revendiquer “je suis grosse,je m’assume et je vous emmerde” soit on est super bien roulée.Et les autres?et les madames tout le monde au corps imparfait…on se situe ou?

    Répondre
  39. anne a dit…

    les défilés des fashion week m’ont glacé le sang. ces pauvres top ne sont plus minces. elles sont cadavériques. quels ravages dans l’esprit des filles écartelées entre le corps réel et le corps “top modèle”
    Alors merci marianne pour votre beauté
    Alors merci Caro pour votre authenticité.

    Répondre
  40. Alizée a dit…

    @ Cécile: Complètement d’accord! Je me pèse rarement mais je fais grosso-modo le même poids depuis 3-4 ans, les mêmes mensurations et tout cas, et au fil du temps, je suis obligée de prendre de plus en plus souvent la taille au-dessus… Puisque je n’ai pas bougé, c’est bien que les fringues rétrécissent! Mais l’offre, elle, n’évolue pas… Je me retrouve donc, selon si les fringues des magasins ont rétréci ou pas, à prendre des vêtements allant du S au 46! (ma “vraie” taille étant le 42)

    @ Carole M: c’est vrai que quand on est ronde, il faut apprendre à se blinder et à devenir une championne de l’humour… En particulier quand on est jeune, les autres enfants / ados ne font pas de quartier… encore que, je suis de plus en plus persuadée que les “adultes” ne sont pas plus matures…

    @ Pomme: je plussoie!!!!!!!!!!!!!!! Au lycée (période sensible s’il en est), j’avais une amie très très mince (elle était mannequin et faisait des concours de beauté, tu peux imaginer la maigritude), et pour l’avoir vue en sous-vêtements un certain nombre de fois, je peux te dire que ça refroidit…

    @ Fabienne: on devrait aller à la plage plus souvent, ça désinhibe de voir tous ces corps imparfaits, quel que soit leur IMC…

    Et sinon, c’est sûr que Marianne posant nue dans ce mag ça va pas changer la face du monde, mais c’est avec les petits ruisseaux qu’on fait les grandes rivières… Si des femmes comme ça ne le font pas, qui le fera?

    Répondre
  41. Tazounette a dit…

    Juste une chose à dire, je pense que Marianne James, et consors ainsi que toutes les minces du monde de la mode et du star system n’ont pas trop leur mot à dire question Photoshop. Et je pense que lorsqu’elles voient les rush et lorsqu’elles voient le résultat sur le magazine, ben elles sont comme nous, quoi, elles préfèrent quand on cache les petits défauts.
    Perso je trouve ça bien que quelques unes se montrent, coup de pub ou pas, ça donne autre chose à voir à l’oeil. Et perso, même si je rentre dans du 36, j’ai des fesses et des cuisses célluliteuses et si j’aime être prise en photo par mon amoureux, je rêverai de voir un résultat sous photoshop. Même si c’est du fantasme et tout sauf la réalité. Parce que regarder ses défauts à longueur de journée, tenter de les masquer avec des collants qui effacent tout, des pantalons où on voit rien, ou regarder les photos de soi qui sont pas mal franchement, là, tu vois, c’est moche. Mais je cracherai pas sur une couverture de magazine qui gomme ce que j’ai toujours détesté chez moi. C’est humain pour les femmes qui posent quelles qu’elles soient de pencher plutôt pour la photo qui gomme tout.

    Moi je trouve ça bien qu’on voit de tout, de toutes les femmes qui existent. Même si la réalité est arrangée. Elles l’ont fait. Et toutes n’oseraient pas le faire. C’est en cela que j’avais adoré le montage que tu avais fait avec tes lectrices. C’était la réalité, et chacune de vous l’a fait. Chapeau. J’aimerais une pub avec un tel montage dans un magazine. Juste pour vanter le fait que la beauté c’est subjectif, que tout le monde est beau s’il est beau à l’intérieur. Oui, Caro, une pub pour le feng-shui de la fesse… Parce que le secret du bonheur est là, finalement.

    Trouver le moyen de s’aimer. Et les femmes qui posent nues, publiques ou non, on trouvé ce moyen-là, photoshopées ou non…

    Répondre
  42. Ploquette a dit…

    Pour moi, c’est un coup de pub. Tu le dis si bien, en ce moment c’est surtout “fat pride”… Faut les afficher, car c’est tendance.
    Tu n’as jamais été aussi juste qu’avec “ce qui rend baisable c’est d’être un peu en paix avec soi même” :)

    Répondre
  43. pmgirl a dit…

    Hum hum, débat pas facile.
    Je pense que nous les rondes, nous sommes une sorte de minorité visible.
    du coup, chaque coup de pub est bon à prendre.

    Le seul sujet sur lequel il faudrait militer: des grandes tailles dans tous les magasins!

    Ce devrait être un devoir civique!

    Répondre
  44. Caroline bis a dit…

    Bon ben moi je l’aime, Marianne James. Elle est drôle, elle est belle, elle est intelligente, et elle est courageuse. Parce que ce qu’elle fait, c’est juste être la preuve vivante qu’on est pas obligée de se couvrir d’une housse quand on n’a pas les mensurations lambdas. Qu’avec de l’imagination, du culot, du goût, du talent, on peut être juste incroyable, tellement plus remarquable que toutes les filles en jean de la terre. C’est ça que j’admire, chez elle et chez certaines de mes copines : savoir ce qui te va, et ne pas se contraindre à mettre des choses qui ne te vont pas juste parce que tout le monde le fait. Ne pas essayer de devenir quelqu’un d’autre, avec toute l’énergie et le temps que ça suppose, mettre plutôt son énergie à être pleinement soi-même, soi-même puissance 10, même. Je vois pas pourquoi on devrait lui reprocher de faire du fric avec des collections pour la Redoute (elle est toujours actrice, par ailleurs, au théâtre tous les soirs ces temps-ci) , de se faire photoshopper alors qu’on oublie de le reprocher à TOUTES les actrices mannequins célébrités diverses qui posent dans la presse.
    Parce qu’elle est “grosse” elle devrait être maso et ne rien s’épargner ?! Pas d’accord. J’ai regardé la vidéo : ce qu’elle dit en substance c’est si vous êtes mince, restez-le, c’est mieux; si vous ne l’êtes pas, essayez de vous aimer “quand même”, d’arrêter d’être honteux, malheureux, “attifés”. Je précise que les minces attifées, c’est pas ce qui manque. Et que les rues seraient plus joyeuses si elles étaient pleines de Marianne James, grosses ou minces.

    Répondre
  45. funambuline a dit…

    Comme toi Caroline, j’ai du mal à me mettre d’accord avec moi-même sur le :

    - Coup de pub ? oui, mais autant pour Gala que Marianne James, alors pourquoi pas. Quoique si “les grosses qui assument” devient véritablement une thématique “à la mode”, ça ne va pas faire avancer le schmilblik, les modes passent c’est connu…

    - Est-ce une avancée pour la diversité ? Non. Ou peut-être, le fait qu’il n’y ait pas qu’1 grosse mais plusieurs, de plus en plus, dans les magazines, même si c’est encore marginal.

    - Le côté fat-pride me gonfle un peu aussi, mais n’est-ce pas une méthode habituelle qui a prouvé son efficacité pour certaines minorités ? (je pense aux afroaméricains aux US et aux indiens en Bolivie, par exemple). Mais à ce moment-là : les gros sont-ils une minorité sociale (opprimée ou pas, peu importe) ?

    Bref. Je ne suis pas sûre d’aimer ou non.

    Mais finalement, ça a le mérite de me (te et nous) faire réfléchir sur cette thématique, ce qui est déjà pas mal, non ?

    Et si ça nous fait réfléchir et que Gala bat des records de vente, peut-être que quelques responsables de grandes chaînes d’habillement se diront que tant de clientes potientielles c’est fabuleux et que ils arrêterons de se cantonner au 42.
    Rêvons soeurs de gras :-)

    Répondre
  46. Valérie a dit…

    Midlifegirl, je suis absolument d’accord avec ton commentaire!
    Quant aux grosses qui s’assument, le «fat pride» et tout ça… soupir…combien de fois faudra-t-il l’expliquer, ça paraît tellement évident… L’idée ce n’est pas: «être grosse c’est vraiment super, j’adore ça, les grosses sont mieux que les minces, surtout restons-le, les grosses sont vachement belles, etc.». Ben non, l’idée c’est plutôt: «je suis grosse, au moment M, à l’instant I. Oui j’aimerais être plus mince. Mais je me suis suffisamment pourri la vie avec ça, on m’a suffisamment pourri la vie avec ça. Je ne serais d’ailleurs pas aussi grosse si je n’avais pas autant essayé de maigrir. Peut-être serai-je un jour plus mince, ou pas. Mais maintenant je fais la paix avec moi-même (justement), je me respecte et me fais respecter, je m’aime bien aussi, sans me faire d’illusions, et je vis ma vie maintenant, au moment M, à l’instant I, du mieux que je le peux. Et de ça oui, je peux en être fière. Fière de porter cette différence malgré les stigmatisations diverses et variées. Qui, d’ailleurs, diminuent notablement lorsque l’on s’assume.»

    Alors Caroline, franchement ça me fatigue la difficulté que tu as avec l’image des grosses: telle mannequin ne l’est pas assez pour être qualifiée de grosse, telle autre est trop belle pour être représentative, Beth Ditto a été retouchée pour paraître plus grosse sur une couv’, bouh, c’est pas bien, Marianne James fait de ses kilos sa profession et est juste un étendard pour cacher le manque de diversité dans les magazines… Hum, et si tu réglais d’abord tes problèmes avec toi-même et l’image que tu as de ton corps, au lieu de les transférer sur d’autres?

    Répondre
  47. Caroline a dit…

    Valérie, pourquoi une fois sur dix, tu es agressive dans tes commentaires ? Pourquoi joues-tu le froid et le chaud de cette façon là ? Où as-tu vu que je reprochais des choses à Beth Ditto et cie ? Ce n’est pas à ces femmes que je reproche quoi que ce soit et d’ailleurs, si tu me lis bien, je fais part de mes hésitations sur ce sujet là en particulier. Je m’interroge simplement sur les effets positifs ou négatifs de cette “mode” actuelle qui veut qu’on balance des “grosses” célèbres en pature pour faire vendre du papier, sous couvert d’ode à la diversité. C’est tout, pas plus, pas moins. Franchement, je ne te juge pas, je ne me permettrais jamais de t’asséner un lapidaire “règle tes problèmes avant de les transférer”. Pourtant, ce serait assez facile là, tout de suite maintenant. Tu peux ne pas être d’accord avec ce que je dis, tu peux être “fatiguée” par ce que j’écris. Mais il y a d’autres manières de le dire, non ?

    Répondre
  48. Lapunaise a dit…

    J’ai le droit de dire qu’elles sont moches les photos ? Enfin moi je les trouve moches. Non pas parce que c’est James, ça aurait été Tartampion ou moi c’était pareil, juste parce que je les trouve “fausses” ; une pub je comprend, on lisse, on enlève, on floute, faut que ça fasse rêver ok, mais là ? Hein franchement ? C’est pas de l’art et ça ressemble à rien… La couleur de la peau, euh, nan mais c’est juste pas possible, c’est comment, euh, nan juste pas possible ! La lumière sur les seins qui lui remontent sous le nez nan pû ! La pose anti-naturelle au possible aussi ! Enfin qui de nous s’assoit comme ça sur un tabouret ? Surtout à poil hein ! Bon, bref, voilà, même pas de débattre du fait qu’elle soit ronde, maigre, à rayure, mais juste que c’est Gal* quoi, pas Vogue, ou une expo Harcourt… Voir des belles femmes en photo moi j’suis pour même s’il faut user (pas abuser) de phototruc, mais là hein, ça me donne pas envie, même pas envie du tout.

    Ah l’objet c’était pas l’artistique mais le fait qu’une ronde de plus nous colle son absence de fringue sous le nez ? Alors dans ce cas, je rejoins Caroline, ça me fatigue si c’est juste une fois par an, histoire de soulager la conscience – comment dit-on quand justement on n’en a pas – des magazines people…

    Répondre
  49. Valérie a dit…

    Je ne «souffle pas le chaud et le froid»: quand j’aime je le dis, quand je n’aime pas je le dis aussi. Et je ne vois pas pourquoi on pourrait être dithyrambique dans un cas et on devrait se brider dans l’autre.

    En ce qui concerne les représentations de femmes plus ou moins grosses, je te cite:
    « Parce que si cette femme est l’incarnation du fat power, je veux bien bouffer du slim fast jusqu’à overdose. Ce que je vois en la regardant, personnellement, c’est une bombasse souriante qui semble assumer un ventre flappy. » (4/09/2009)

    « (Il a fallu la photoshoper car) elle n’était pas assez difforme, probablement. Là j’ai compris ce qui me gênait jusque là. Le fait que Beth Ditto n’est montrable nue que dans ses excès, comme un monstre de foire. On ne peut pas être “juste” grosse pour faire la une. Il faut être hors norme, énorme. » (17/06/2009) -Au passage, merci pour « difforme » et « monstre de foire »…

    Bref, il y en plein d’autres, je ne vais pas continuer à fouiller toutes les archives.

    Quant à « cette mode actuelle qui veut qu’on balance des grosses célèbres en pâture pour faire vendre du papier », t’indignes-tu quand on voit des actrices ou des mannequins lambda en couverture des magazines? Car là aussi il ne s’agit que de faire une couv’ « accrocheuse», d’une manière ou d’une autre, pour vendre du papier, c’est ainsi depuis que la presse existe. Pourquoi les (plus ou moins) grosses échapperaient-elles à cela?

    Répondre
  50. vivi a dit…

    moi je suis bien contente de voir ca, bien sur qu’elle est passée par Photoshop, mais comm etoutes les autres, alors pourquoi pas elle? L’image est trés belle, je trouve. Et si elle fait de sa taille son fond de commerce, ca ne me choque pas, les autres font bien pareil avec leur beauté! Et quand meme, plus on voit de photos de ce style plus les gens y seront habitués, et plus ca aidera quand meme un peu celles qui sont dans ce cas (je pense)

    Répondre
  51. coconuth a dit…

    Moi mes chevilles elles sont aussi larges que ces bras à la Marianne.
    Moi mes chevilles elles ne rentrent pas dans des bottes.
    Moi je veux bien peser 100 kgs et avoir les chevilles d’une gymnaste de GRS
    Moi, de peser 100 kg, ça ne me fait pas rire et ça me rend un peu frigide même..
    J’en pleure plutot tous les soirs, quand j’oublie mon Xanax.
    Fat, ça n’a jamais rimé avec beautiful
    Fat, ça rime avec ‘sad’

    Répondre
  52. marlène a dit…

    On oublie d’ailleurs trop souvent de parler de “gilmore girls” quand on cite les séries de référence. C’est une série tendre, intelligente, pleine d’humour et avec des acteurs et actrices géniales…Comme on envie Lorelei d’avoir deux hommes aussi séduisants que Luke et Christopher qui se disputent ses faveurs ! Et je ne parle même pas d’avoir une fille comme Rory, le rêve de toute mère !!!
    Mais pour revenir à Sookie, tu as tout dit, donc, je n’ajouterai rien. C’est un des meilleurs personnages secondaires qui soient.
    Mais tu oublies une autre ronde qui est pour moi LA référence des rondes canons : sara ramirez, la callie torres de “grey’s anatomy. C’est une bombe, tout simplement et son personnage est tellement plus intérressant qu’Izzie et Meredith….

    Répondre
  53. Grenouille a dit…

    Ce que je vois, là sur la photo, c’est une femme belle. Bon, elle est assise tout au bord de son tabouret, histoire d’éviter l’écrasement des cuisses, effet dévastateur s’il en est. Bon, elle a des cheveux qui ont dû abriter un nid d’hirondelles y a pas longtemps. Bon, elle cache son ventre avec sa cuisse, si ça se trouve, tous ses bourrelets sont ramassés derrière pour pas qu’on les voie. Mais honnêtement, j’aurais fait pareil : on a toujours envie d’être à son avantage, non ? Mais quel sourire !!!
    Je crois que ce que Marianne James cherche à dire, ce n’est pas que les grosses sont plus belles que les minces, ou que les grosses sont plus joyeuses ou meilleures au lit. Je crois que c’est “On peut être grosse ET belle. On peut être grosse ET bien dans sa peau, à condition qu’on ne vienne pas nous emmerder à tout bout de champ avec ça, comme si on n’était QUE ça. On peut être grosse ET aimer séduire (et séduire très bien !). On a le droit d’être grosse ET de porter de beaux vêtements qui nous flattent (c’est bien pour ça qu’elle les dessine, parce qu’elle aussi en a ras le bol, comme nous toutes, de ne pas trouver à s’habiller. Et pourquoi ne pas se faire payer pour cela ? J’aimerais bien les porter, moi, ses vêtements).”
    Et en effet, on peut être grosse ET tout cela. On peut aussi être grosse et s’y cantonner.
    Mais c’est vachement moins drôle, comme vie.

    A part ça, Marianne James est aussi comédienne de théâtre, et à ce que je me suis laissé dire, pas la pire.

    Répondre
  54. sylvia_r a dit…

    Big Beauty, elle, Stéphanie, ne propose pas sur son blog de photos retouchées, elle montre ses “vraies”jambes, elle est pleine de courage, et du coup, elle m’en donne une part

    Répondre
  55. Caroline a dit…

    Valérie, à aucun moment je ne critique les femmes en question, juste ce qu’on veut faire d’elles. Quand à “monstre de foire” et “difforme”, tu trahis mes propos, je dis qu’on veut la faire passer pour un monstre de foire et qu’elle n’est pas assez difforme pour le magazine en question. Mais j’arrêterai là, parce que là de suite, c’est toi, qui me fatigue. Chacun son tour, après tout.

    lapunaise, idem, les photos sont moches à mon goût. Si je puis me permettre, bien sûr.

    Répondre
  56. Caroline bis a dit…

    Ben ça se rebiffe dur ! Elle a un beau comité de soutien, la Marianne !
    Reste plus qu’à en prendre de la graine…
    Aujourd’hui, pas de noir, et je montre mes jambes (les miennes aussi sont pas mal… Mais il m’est arrivée d’envier des amies plus fines du haut que du bas ! Il y a toujours quelque chose à mettre en valeur, il suffit de trouver quoi, e s’en contenter, au lieu d’envier sa voisine ou de mettre les mêmes fringues qu’elle… Sans jouer les bisounours et faire croire que tout le monde il est belle !…)

    Répondre
  57. caroline bis a dit…

    Caroline,
    Je viens de lire ta réponse à Valérie, et je dois dire que tu me glace un peu le sang.
    Quand on ouvre un espace public, il faut quand même accepter un minimum la contradiction, il me semble…
    Et je suis assez d’accord avec Valérie, pour le coup, je trouve souvent que tu as un côté “jamais contente”, je me demande qui à tes yeux pourrait représenter correctement les rondes… Alors qu’en intitulant ton blog “Pensées de ronde” tu t’identifies justement, en premier lieu, à cet aspect-là de ta personnalité qui en a plein d’autres !… La vérité à mon avis c’est que tu ne les aimes pas tant que ça, les rondes, surtout celles qui ont l’indécences de ne pas pleurnicher sur leur sort, et que tu n’as surtout pas du tout envie de t’identifier à elles… pour faire un peu de psychanalyse de bazar…
    Mais tu vas sûrement régler tout ça avec Zermati !
    Allez, bonne journée à toutes,
    Caroline.

    Répondre
  58. eveange66 a dit…

    Ahh alors je vais pouvoir enfin poster mon premier commentaire ici, je n’osais pas !
    Car je suis une mince, voici mon coming out !
    Je ne suis pas une mal baisée (quoiqu’un peu plus serait bien appréciée) ni une psycho rigide.
    Par contre, et je te remercie pour ces lignes Caroline, je suis hyper complexée…par ma minceur et ma taille.
    Et oui, le problème inverse existe aussi, de façon importante parfois.
    Je souffre de ma taille, je suis toute petite (bien que je me sente bien mieux maintenant qu’il y quelques années, cela ne me gêne plus que pour atteindre les rayons du haut….), je souffre par contre de ne pas avoir plus de …courbes, en plus, suite à de soucis de santé, j’ai perdu 2 tailles de bonnet. Alors quand je lis sur certains sites, ou dans des magazines ou dans certains regard que les courbes c’est mieux, ça donne de vraies femmes, je me sens mal. Parfois, les commentaires arrivent de façon plus ou moins consciente ! Mais ça fait mal.
    Et moi aussi j’ai du mal à m’habiller. Et je ne parviens pas à prendre de poids (si ça existe) malgré mes efforts ; et je peux vous assurer que j’ai souvent l’impression d’être transparente aux yeux de certains.
    Je trouve sublimes les jolies courbes (ouf heureusement j’en ai un peu), je suis la première à fuir les “style mannequins” mais j’ai de plus en plus de mal à supporter les regards de commisération des autres…Et, de ce fait, je m’interdis beaucoup de choses.
    Voilà, j’espère ne pas avoir polluer cet espace, si cela constitue une atteinte, j’en suis navrée.
    Merci en tous les cas pour ce blog que je suis et continue à lire avec grand plaisir.

    Répondre
  59. tof a dit…

    Et bien moi je dis… bravo.
    C’est bien de ne savoir dire qu’on ne sait pas quoi penser sur tel ou tel sujet.
    Le monde est plein de gens qui ont un avis sur tout. Et je suis bien content que tu ai pris ce parti… d’autant que je partage ton avis…lol… je ne sais moi non plus quoi en penser.
    Peut être qu’il ne faut rien en penser?

    (je crois pas avoir apporté grand chose là, mais au moins je l’ai dis).

    Répondre
  60. Désirée a dit…

    En voyant la couv je me suis immédiatement dit que tu allais en parler.
    Bravo, parce que tu as très bien résumé toute cette histoire. Et comme souvent, tu trouves les mots justes.
    I am fan de toi :)

    Répondre
  61. souslesmots a dit…

    Après avoir tout lu, article et coms, je ne suis pas plus avancée. Entendez par là je ne me sens pas plus que cela concernée. Moi la femme qui soupire chaque fois qu’elle croise un miroir parce que là, dans le miroir c’est les kilos et ce que voient les autres qui lui saute au visage.

    J’aime bien le personnage de Marianne, mais justement, j’ignore tout à fait comment est la femme derrière le personnage. Et au fond..je dois bien dire que je m’en fous un peu. Voire beaucoup.

    A t-elle saisi cette opportunité parce qu’après tout c’est peut être bon pour l’égo de poser nue et de se voir belle ? Une façon de se dire tiens tu vois moi aussi j’ai été belle jeune..cela m’évoque toujours un peu les vieilles photos de mariages montrées par la mamie ridée ou l’ancienne danseuse..souvenir d’un moment éphémère.

    Mais j’ai pu constater un chose en tout cas, quand on a toutes participé à la mosaïque des corps, j’ai fait des photos nue, prises par mon homme donc avec le regard le plus doux qui soit sur moi, et ciel qu’il fut difficile d’affronter ces clichés..Pourtant il avait pensé lumière, ambiance et volonté de me montrer belle. Mais tout cela ne suffit pas toujours.

    Photoshop..j’ai appris pour le travail à l’utiliser et si je ne suis pas graphiste loin de là je sais gommer et tricher avec. Je pourrai retoucher mes photos, gommer ceci, lisser cela, remonter ce truc, éclaircir ce teint, le dorer comme un pain d’épice fleurant bon la gourmandise en attente..je pourrai, sauf que vous savez quoi ? J’ai fait le test un jour, pour voir.
    Un genre de mauvais trip, histoire de me prouver que si seulement je savais avoir de la volonté et ne pas être une “feignasse” je pourrais moi aussi être une bombasse. J’ai pris un cliché et fait tout çà.

    Alors oui le résultat forcément était flatteur, sauf que..je ne me suis pas reconnue. Pire, j’ai eu peur. Peur de créer mon propre miroir aux alouettes et de me noyer dedans.

    Comment fait on pour continuer à vivre avec soi quand on nous tend une image parfaite présentée comme possible ? Et bien on ne peut pas.

    La seule survie que j’ai trouvé c’est de ne pas m’identifier à l’autre. Qu’elle soit mince, ronde, sensuelle, gaie, hystérique, courageuse..ce que vous voulez.

    Être fan, créer un modèle référence, un mirage..et en crever. A petit feu, dans un désert fait de nos propres peurs.

    J’ai bien assez de choses à faire déjà pour vivre, pour aimer, pour m’accepter. Dans ma tête je ne suis pas vraiment aussi grosse, parce que ce poids ne m’appartient pas je le sais, un jour par magie il disparaitra. Ou pas. Probablement pas d’ailleurs.

    J’ai passé assez d’années en guerre, c’est épuisant. Et pendant ce temps le monde tourne et vit, sans nous. Aujourd’hui je vis. Point.
    Alors oui quand je prends le bus je n’adore pas le reflet dans la vitre, la taille écrite sur mon jean me donne souvent mal au coeur mais à côté de cela je ne suis pas qu’un poids en kilogrammes. Heureusement.

    Je crois que c’est une ambivalence qui nous poursuit, hommes et femmes, savoir que l’on est pas parfait loin de là et pourtant rêver toujours de trouver la baguette magique.

    Les magasines peuvent continuer, les filles faire des photos, photoshop nous aider à nous leurrer..je suis bien obligée de faire avec ce que j’ai sous la main. Pour autant cela ne m’empêche pas de rêver malgré tout..aux possibles, sauf que ..je sais que je rêve.

    En espérant que mon com n’est pas complètement abscons quand mm :)

    Répondre
  62. chupachup a dit…

    En effet, Anne, moi aussi j’ai ete hallucinée par les images de défilé que j’ai vu ce week end à la téloche et notamment celui de Marc JAcob pour Vuitton, je crois. C’etait un défilé de mortes vivantes, pâles, maigres,avec une gueule d’enterrement et des difficultés pour marcher parce que perchées sur des espèces de pompes dont les talons mesurent 30 cm.
    Donc, Marianne a coté, c’est agréable, même si c’est un magazine de merde, même si elle est retouchée et bien au moins c’est plaisant de voir, un sourire, un aplomb, et un certain courage à poser nu devant des milliers de regards qui vont la juger, en bien ou en mal.
    Elle assume et peut être que ça lui fait du bien de faire ça tout simplement parce que ça lui montre une image d’elle même positive.

    Répondre
  63. Maripol a dit…

    Wouaw! je ne sais même plus où j’en suis avec tous ces com survoltés.
    Je voulais juste dire qu’en effet, je ne vois pas trop l’intérêt de diviser grosse-maigre (pour régner?), étant plutôt du côté mince, bien que gros popotin et petits seins (un peu orangina en fait…). Bon là, je suis enceinte, alors ça équilibre…
    Et sinon, l’Amour dans tout ça?
    Celui qu’on se porte!
    Celui qu’on nous porte/a porté!
    c’est quand même le plus important, nan? nan! …
    Et sinon, Marianne James, elle a un amoureux?
    Ok je rentre chez moi.

    Répondre
  64. Cathrine en Norvege a dit…

    Moi je dis, tres egoistement, oui a l’equipe de rugby a poil. Enfin les femmes je m’en fiche, mais les hommes #saliver# ca me plait. Meme si je n’afficherais pas ca sur mes murs de cuisine…

    Et puis je me dis que je te comprends quand-meme. Et que un seul homme a poil, mais que pour moi, c’est a preferer. Oui, la pudeur ca a du bon, aussi.

    Répondre
  65. Caroline a dit…

    Caroline Bis, je n’ai pas bien compris pourquoi je te glaçais le sang, mais bon, ok, c’est entendu. Quant à mon côté “jamais contente”, ben là, j’avoue en l’occurence, je ne vois pas trop, je pose des questions, c’est tout. Le procès que vous me faites de ne pas aimer les grosses, je veux bien que vous l’argumentiez, là aussi. Je dois dire qu’il faut parfois bien prendre sur soi…

    Répondre
  66. Cathy du Gard a dit…

    Je pense depuis longtemps que les grosses qui chantent youp’ la boum, je suis obèse et j’assume, la vie est belle, les p’tits zoziaux chantent et tout le toutim sont des menteuses pathologiques.
    Je pèse 110 kg depuis 10 ans, je n’en peux plus, je me dégoûte, certains matins je me foutrais en l’air tellement je n’en peux plus de voir cette face ronde dans ma glace ; mais j’ai un fils, alors je m’abstiens.
    Diplômée bac + 5, je suis au chômage depuis 4 ans, je fais des petits boulots, genre inventaire à carrouf, cours particuliers, baby-sitter parce que mon poids dégoûte les futurs employeurs. Ils ne me regardent même pas dans les yeux pour me dire non.
    Je suis divorcée depuis 20 ans, mon ex m’ayant dit qu’il me trompait parce que j’étais grosse et moche, que je le dégoutais, je ne le faisais plus bander.
    Je sais que quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage, mais ces mots là m’ont marquée au fer rouge.
    Et ça brûle encore.

    Alors les “grosses” photoshoppées, je ne supporte plusleur mensonge. Les grosses qui ont des chevilles fines comme sur la photo, je serais curieuse de savoir comment elles marchent pour ne pas se les péter !

    L’année prochaine, je me fais rétrécir l’estomac à Montpellier – nouvelle technique, gastrectomie en manchon.

    Répondre
  67. Cathrine en Norvege a dit…

    Ah, oui…

    Mais on va pas squatter l’espace de Caro pour un autre debat…
    Ou alors un TOUT petit peu:
    Premiere impression en direct de Norvege c’est que c’est pas mais alors pas du TOUT etonnant vu sa popularite ici. Si tu veux plus de commentaires Caro, tu as mon mail.

    Bise et a demain :-)

    Répondre
  68. caroline bis a dit…

    Je ne vais pas répéter ce qui a été dit plus haut par Valérie et (moins durement) par moi… Relis-toi, parfois il y a des choses qui échappent…
    Après, le problème de ce type de “forum”, c’est que le mot ronde recouvre tout et n’importe quoi. Des filles comme toi et moi juste “un peu trop rondes”, d’autres qui le sont vraiment, objectivement, d’autres encore qui ne le sont pas du tout sauf dans leur tête… Ce que je te “reproche” c’est cette tendance à chercher la petite bête à chaque tentative de mettre en avant et en beauté la “rondeur”. C’est en cela que je te trouve un peu “jamais contente” (Valérie a cité des exemples…) Pour ma part, j’ai juste envie de me réjouir d’une telle couverture, même si je ne vais pas acheter Gala ! Voir ça, pour moi, c’est un peu comme quand, dans un stage de théâtre vers 21 ans, alors que j’étais hypra complexée, j’ai vu une fille plus ronde que moi danser magnifiquement, jouer avec son corps comme personne. Toute image positive, photoshoppée ou pas, de la rondeur ouvre des fenêtres et peut donner envie à certaines de se libérer de leur résignation, de leur tristesse, de leurs complexes. Ah bon, on peut être ronde et avoir ce sourire-là, cette fantaisie-là, cet aplomb-là ? C’est juste ça qui me plait dans cette photo.

    Répondre
  69. Vespa a dit…

    Savez-vous que le magazine féminin allemand “Brigitte” (une vraie institution en Allemagne et un peu le pendant de “Marie-Claire” ou “Avantages”) a décidé de se passer de mannequins? A partir de 2010, tous les modèles seront représentés par les gens de la rue, rondes, minces, noires, métisses, petites, grandes ou tout combiné… Cela semble une première et c’est plutôt un progrès.

    Répondre
  70. zézé a dit…

    bah! Elle est belle mais ces photos m’emm**dent profondément!
    Parce que le “je suis grosse et j’assume” me gave pas mal, mais le “je suis grosse et j’assume” en étant lissée, photoshopée, pour le coup ça me les brise!
    Ces photos me la rendent conne-qui-se-fout-de-ma-gueule-en-plus, pour le coup!
    @POMME a raison, je partage son mal de tête!

    Répondre
  71. Caroline a dit…

    Caroline Bis, je t’arrête de suite, on n’est pas sur un forum ici, que les choses soient bien claires. c’est un blog, sur lequel, jusqu’à nouvel ordre, j’écris ce que JE veux. J’ajouterai que pour qu’il y ait débat, il faut parfois poser des questions et ne pas être uniquement dans l’admiration sans réserve. c’est ce que j’essaie de faire, d’être un poil subtile, de ne pas dire: c’est nul ou c’est génial, c’est tout. Qu’on ne soit pas d’accord toi et moi c’est une chose. Mais encore une fois, un peu de courtoisie ne nuit pas. le “tu me glaces le sang” est moyennement courtois… Allez, je m’arrête là, je ne devrais en réalité même pas relever…

    Zézé, tu me fais rire ;-)

    Cathy du gard, ton commentaire m’émeut, vraiment.

    Répondre
  72. Cathrine en Norvege a dit…

    Ben. Je viens de relire tout, puisque les commentaires fusent un peu, et dois dire que…je ne vois pas ce qui te fais ecrire, Valerie, ce que tu reponds a Caro. Elle n’a jamais cache son “ambivalence” (par faute de qualificatif meilleur) quant a son poids, et je crois qu’elle a ete claire quant au sujet: Elle se pose des questions. Elle jete un pave dans la mare pour avoir des reactions. Parce qu’elle a peur que ce trend ne fasse pas avancer le (oserai-je employer ce mot que je ne me suis pas encore tout a fait appropriee mais que j’A-DO-RE:) schmilblick.
    Enfin je dis ca. Je m’excuse d’avance, des fois j’aurai mal compris. L’honnetete c’est bien, mais des fois ca peut quand-meme etre destructeur?

    Et je suis vachement impressionne Caro, car des commentaires comme ca, ca m’aurait renvoye direct en sous-sol enieme pour le w-e, a me demander a quel point je me hais et je me ments dans la vie de tous les jours. Meme, j’aurais arrete mon blog.
    Et toi, tu reponds, sur un ton irrite, oui, mais tu restes lucide. Brava et bon week-end.

    Répondre
  73. Valérie a dit…

    cqfd: les seules grosses que tu acceptes vraiment d’entendre sont celles qui geignent sur leur sort et sont mal dans leur peau et leur vie. Tu fonctionnes beaucoup dans la plainte, sans doute y trouves-tu un avantage.

    Répondre
  74. ronde31 a dit…

    “les Marianne James, Beth Ditto et plus récemment Big Beauty sont des arbres cachant la forêt qu’il est facile de brandir une fois l’an histoire de s’affranchir le reste de l’année”
    oui je trouve aussi, c’est ce qu’on appelle la “grosse de service”, comme ” l’arabe de service” très pratique pour faire croire qu’on change de mentalité et continuer la discrimination par derrière.

    ces memes médias usent allégrement du terme “ronde” pour tout ce qui n’est pas squelette. ainsi mesdames si vous depassez le 38, vous etes rondes.

    Bon et quand a la facon de baiser d’une ronde, moi la c’est plus un coup de calcaire c’est la cocotte minute prete a exploser.
    Parceque sur certains site de rencontre pour rondes surtout un,on voit 90 % d’annonces d’hommes (mariés souvent) a la recherche de leur coup d’un soir j’ai nommé la ronde qui baiserait bien.
    Ca m’est arrivé de refuser et il n’y a pas eu qu’une fois ou je me suis faite repondre : “Grosse comme t’es tu devrais déja etre contente qu’on veuille te baiser”
    elle est pas sortable, il faut la rencontrer dans le secret bien en cachette.
    Alors merci bien mais moi personnellement ca me rend pas service ce genre de “compliment” envers les rondes qui serait tout du moins baisables.

    Répondre
  75. Loop of kurland a dit…

    Valérie, ton commentaire de 15h 47 est très, très méprisant. Et pas pour Caro. J’espère qu’elle va le retirer, ainsi que le mien, avant que celles qui “geignent” n’en aient pris connaissance.

    Répondre
  76. Cathy du Gard a dit…

    je me sens visée par ta réaction et je la trouve médiocre. Un mot plus fort me rendrait grossière, et je ne veux pas en rajouter à ma grossitude. Eh oui, on peut être geignarde et garder un poil d’humour.

    A la place de Caro, cela fait longtemps que je t’aurais bannie. Elle est chez elle, elle fait ce quelle veut.

    Répondre
  77. joetco a dit…

    ouaip, ben moi je trouve qu’on avancera quand on verra des “grosses”
    ou des “presque grosses ” en couverture de mag mais qu’elles ne seront pas là pour ça ! mais pour un film, un disque, une bonne raison quoi ….
    Josephine

    Répondre
  78. zézé a dit…

    Quoi?????!!!
    Les grosses sont des bons coups???
    Puis-je faire l’amalgame et en déduire que…les… GROS… seraient des Dieux du plumard?
    Purée!!!
    Purée!!
    Qu’on m’amène un gros, là de suite!!

    Répondre
  79. denis a dit…

    Valérie, t’es lourde !
    Très lourde !

    C’est à se demander pourquoi tu lis ce blog si ça te saoûle.
    Ou tu ne sais pas lire, ou tu le fais exprès ?

    Caro se pose des questions, elle pèse le pour et le contre d’un sujet d’actualité et par ses réflexions nous permet de débattre.
    C’est pas plus compliqué que ça.

    Après, qu’on soit d’accord avec elle ou pas, elle a toujours accepté nos avis à partir du moment où ils sont corrects et sensés.

    Ton dernier commentaire est insupportable !
    Ce sera le dernier je pense.

    Répondre
  80. Valérie a dit…

    z’avez raison, c’est plus insultant de dire qu’on peut faire autre chose que de se lamenter sur son sort que de lire qu’une grosse est un “monstre de foire” ou “difforme”. Bouh, que je suis méchante…

    Répondre
  81. Riviera a dit…

    C’est quand même étonnant ! A lire la majorité des com’, on dirait que la référence pour un corps humain, c’est les photos des magazines… Heeeee hoooooo ! Faut sortir un peu ! la piscine, la plage, le hammam, le sport tout ça, on en voit des corps dénudés, et des vrais !

    Ben oui, de toutes les formes, couleurs, pilosités… C’est ça les êtres humains, c’est pas les mannequins ou les couv de magazines. Avec mon 1,80 m pour 95kg et mes 40 berges, quand je sors de la piscine ou du hammam, ben je me trouve bien normale, bien à l’aise. Et j’aime bien Marianne James parce que c’est une superbe artiste, qui m’a dessiné mon plus beau manteau d’hiver en plus, merci taillissime ;-) Qu’elle pèse 107 kg ou qu’elle ai été retouchée sur Photoshop, m’en fous complètement.

    Ah au fait, Michel Ange, léonard de Vinci, Renoir, Courbet et j’en passe, ils retouchaient aussi les corps à leurs guise hein ! Et c’était aussi dans un but commercial parfois.

    Répondre
  82. Caroline a dit…

    Valérie, je crois que contrairement à ce que tu veux bien dire, tu es très très très mal dans ta peau. Je ne vois que ça pour expliquer cette agressivité. Je ne comprends pas une seconde ce qui te met dans un état pareil, j’ai dit à plusieurs reprises comme je pouvais apprécier ton humour quand tu en fais preuve. Je m’émeus quand je lis des comms comme ceux de cathy du gard mais je peux aussi rire aux éclats quand d’autres crient leur fierté d’être simplement elles mêmes. Ce n’est pas la première fois qu’on se prend le bec, mais je crains que ce soit la dernière parce que toute cachée que tu es derrière ton écran tu parviens malgré tout à m’atteindre et ça, vois-tu, je n’en ai ni le temps ni l’envie. J’ai beau me relire je ne vois pas où sont les insultes envers qui que ce soit dans mon billet du jour. Quand aux allusions “monstre de foire” et “difforme”, je te crois trop intelligente pour ne pas voir que tu les détournes et les sort du contexte. Bref, à bon entendeur salut, passe désormais ton chemin si réellement tu es en désaccord avec moi. Je n’ai rien à prouver, je ne suis ni “pour” ni “contre” les grosses mais je ne peux en revanche pas te servir de punching ball verbal juste pour ton plaisir…

    Merci aux autres pour le soutien, je me doutais que le billet ferait débat, c’est le jeu, en revanche les attaques personnelles j’avais dit stop, dont acte.

    Répondre
  83. chris a dit…

    Vous trouvez pas qu’elle fait 20 ans de moins sur la photo ?

    et qu’elle est bien moins forte que durant la nouvelle star ?

    Elle devait avoir besoin de se faire un gros coup du pub.

    Répondre
  84. insofa a dit…

    Alors moi je vais te dire ce qui m’a plus choquée hier…
    J’écoutais Laurent Ruquier hier et à un moment ils parlaient de Valérie Damidot. On aime, on aime pas, peu importe mais Gerard Miller a cru faire de l’humour en mettant un son de vache sur son téléphone et en disant “comme elle est grosse…”. J’étais folle de rage. Je suis prof et ronde et bien dans ma peau avec un homme exquis. Et je sais que pour certaines de mes élèves pas vraiment grosses mais pas non plus taille 36 et bien je représente un possible avenir apaisé et épanoui.
    Si Valérie Damidot avait été noire, se serait-il permis de mettre un son de singe? Je n’ai pas de blog. J’ai écris à Europe1 et à Gerard Miller pour dire ce que j’en pensais. Mais voilà je me permets de le faire ici car ta réflexion sur la grossitude m’inspire beaucoup. Et que voilà, je trouve que ce genre de “blague” ne fait pas avancer la tolérance (et encore plus de la part d’un psy…)
    Merci pour ton blog
    biz

    Répondre
  85. Cathy du Gard a dit…

    ah oui ? et faire quoi ?
    j’ai fait je ne sais combien de régimes, cures d’amaigrissement à bouffer 2 haricots verts et bouillon d’épluchures de carottes, tout ça pour ne plus souffrir d’arthrose au genou ni du bassin !
    Ta réponse devient de plus en plus méprisante puisque tu sembles croire que c’est de ma faute …
    Je fume pas, je picole pas, peut-être devrais-je penser à la picole, tiens, le costières du Gard est pas mal paraît-il. Au moins, je sombrerais dans les vapes à 6 heures du soir, ça ferait moins de temps à me supporter.

    “Autre chose” ne marche pas, si ce n’est la corde – ça tombe bien, il y a des poutres apparentes chez moi, et des vraies, de charpente ; elles supporteront mon poids.

    Ne vous affolez pas, je n’en ferai rien.
    Ce soir, je suis de sortie – ça va
    demain est un autre jour

    Valérie, tu n’es pas méchante, tu es tout simplement égoïste et stupide.
    Et en plus tu portes le prénom de celle qui m’a piqué mon mari – ça n’arrange pas ton cas lol

    Désolée Caro, j’arrête, je ne répondrai plus à ce troll

    Répondre
  86. S. a dit…

    Franchement, j’ai lu un ou deux commentaires un peu ridicules plus haut. Les rondes on les aimerait FEMMES, POINT.
    Pas “ouin ouin je suis grosse, bouh bouh que je me hais !”
    Pas “Yeah fat is gooooob and fuuuuun, fuck thin !”
    Juste des femmes. heureuses. Bien dans leur peau. Heu-reu-ses – et pas parce qu’elles sont grosses ou minces. Mince quoi, qu’est-ce qu’il y a de si difficile à comprendre? =(

    Répondre
  87. S. a dit…

    edit – d’ailleurs les femmes qui prétendent que toutes les grosses sont malheureuses, que se prétendre heureuse quand on est obèse est du mensonge pathologique, sérieux, mais STOP quoi! Mon dieu, mais ce genre de propos m’effare, me scandalise, m’énerve, grrr grrrrr !!!

    Les gens ont tendance à oublier que ce qu’ils vivent EUX n’est pas le reflet de la Vérité s’il en fut. Personnellement, j’ai été obèse, et je peux le dire franchement – NON je n’étais pas malheureuse et NON je n’étais pas une menteuse pathologique (putain celle-là on me la copiera 100 fois, désolée je deviens grossière mais ça me met hors de moi, ce genre de généralités plaintives, même si dieu que j’en plains les auteurs), j’étais grosse (je le suis toujours), mais j’aimais la VIE. Et comme je l’aimais, j’ai perdu un peu de poids, pour ma santé.
    Alors bah oui, je suis toujours grosse, ma peau est pas impecc du fait de cette grosse perte de poids, j’ai des bourrelets, mes seins et mes fesses ne sont pas de la fermeté qu’exigerait mes 21 ans, mais MOI je m’aime, et j’arrive à dire “je suis belle”. Parce que je le suis – dans mon regard, c’est le plus important.
    menteuse pathologique, je t’en foutrais moi… u_u

    [après, je n'ai pas nié que la majorité des coussins [eh oui, coussin, moi je préfère] ne le vivent pas mal. mais j’aimerais cependant qu’on arrête les généralités foireuses et les raccourcis hâtifs, car ce qui est vrai pour une personne ne l’est pas pour d’autres. Et votre “elle est grosse donc elle est malheureuse, c’est nocif pour les coussins qui s’assument – on a beau s’assumer, entendre les mêmes conneries H24, ça peut faire cogiter au boutr d’un moment]

    Répondre
  88. Caroline a dit…

    Bon, alors les amis, on va essayer de ne pas se tirer les cheveux ni de s’en faire. Il faut faire la part des choses entre le ressenti d’une ou deux personnes qui utilisent aussi cet endroit pour confier un trop plein, sans jeu de mots, et des généralités qui n’ont pas lieu d’être. Je n’ai JAMAIS écrit que toutes les grosses sont malheureuses, je dis juste qu’il ne faut pas se voiler la face, souvent, il y a des moments douloureux. Après, j’ai des amies très minces qui ont d’autres problèmes que moi, on est d’accord. Je n’aime ni le fat pride à tout prix, ni la victimisation. Bref, si on pouvait terminer cette semaine avec un peu plus de zénitude ça m’arrangerait…

    Répondre
  89. S. a dit…

    De toute façon Caroline, je ne parlais pas pour toi ni pour tes propos, mais pour les quelques commentaires (je n’ai pas relevé les auteurs) qui ont fait cet amalgame.

    *range ses crocs et prend un air serein*

    Ceci dit, moi j’ai quand même l’impression de voir de la celluilite sur ses cuisses. =)

    Répondre
  90. zézé a dit…

    Allez allez!
    C’est l’heure de l’apéro là, non?
    Faites péter les cahuètes!
    Un toast vers chacun de vous, un toast à nos kilos, allez j’suis pas bégueule, un toast à Marianne, un spécial à Denis ;) et bonvuikainde!!!

    Répondre
  91. Wafa a dit…

    Elle s’assume comme Sharon Stone assume ses 50 ans à coups de Photoshop. Oui bon, c’est devenu la triste règle qui fait du mal à celle qui se laissent prendre. Par contre ce qui me dérange ce sont les clichés sur la joie de vivre des rondes et la tristesse des minces. Waouuuh en être encore là c’est un peu dommage. Il y a des minces qui aiment manger, boire et faire l’amour et des rondes qui surveillent ce qu’elles mangent, qui se sentent mal dans leur peau. Il n’y a pas de règle heureusement.

    Répondre
  92. ChaCha GUITRY a dit…

    Bonjour,

    Beaucoup des réactions m’ont poussée à commenter cette news.

    J’admire les personnes qui arrivent si facilement à se mettre dans la tête des autres pour dire “un(e) gros(se) qui assume ça n’existe pas” et autres joyeusetés…
    Il y a des gros (ou d’autres “tares” d’ailleurs) qui vivent très bien. Ok c’est peut être pas la majorité mais il y en a de plus en plus et c’est ce que je préfère retenir.

    Ça n’empêche pas d’être conscient(e)s des risques liés au surpoids et à l’obésité. Si demain on me propose une méthode pour perdre du poids sans contraintes ou risques de yoyo, je signe.

    Sinon sur Marianne elle-même, elle est tout simplement divine quel que soit son poids. Il y a des femmes que je trouverai belle avec des kilos en plus ou en moins et elle en fait partie.
    S’afficher dans Gala bon ok. Ca donne une tite touche de “glamour” au coté “Je suis grosse et je vais bien merci” mais ça ne me parait pas indispensable. Ce qui l’est par contre c’est le nombre d’exemplaires vendus.
    Tout ce qui montre qu’on peut VIVRE malgré sa différence est bon à prendre.
    Et pas besoin de dénigrer les autres pour cela.

    Quant à Photoshop… tout le monde y a droit en couverture de mag et pour moi la problématique est tout à fait ailleurs.

    Voilou

    ChaCha@overblog

    Répondre
  93. marlène a dit…

    Désolée mais un gros chauve ça peut paraitre moche au premier abord. Mais pensez un peu : jean françois stévenin. Il est pas craquant ?
    Sinon, je voudrais signaler un point. Ce que je pense tout le monde veut dire ici, c’est tout simplement qu’une grosse qui a un sale caractère, ça existe, qu’elles ne sont pas toutes rigolotes, joyeuses et faciles à vivre. Et oui, les grosses qui râlent tout le temps et font chier leur entourage, ça existe !!! Vous en connaissez, moi aussi…. Parfois, ça a à voir avec leur poids, parfois…ben, elles ont juste un sale caractère. Comme une mince ou une “pas grosse grosse” (j’adore moi aussi ce genre de subtil distingo…) peuvent avoir un sale caractère.
    Voilà, en bref, le poids, c’est pas l’être profond, les généralités, c’est gonflant.

    Répondre
  94. une ronde qui se "lamente" a dit…

    on a le droit, madame V ,oui, se “lamenter” comme tu dis c’est a dire parler de ses difficultés face a son surpoids ou obésité et faire autre chose AUSSI, d’etre autre chose et d’avoir le droit AUSSI d’etre démoralisée certains jours, en bref d’etre un etre humain .
    en plus caroline utilise un ton subtil et humoristique sur la plupart de ses notes que tu n’as pas saisi apparemment.
    si on ne peut donc pas se confier, se poser des questions sans etre taxée de pleureuse.très facile, très efficace et pourtant si grossier comme technique pour rejeter l’autre.qu’est ce que c’est caca de parler de ses problèmes…
    tu te refuse surement de le faire toi qui doit etre si forte ou du moins le paraitre coute que coute que tu ne peux supporter que quelq’un fasse ce que toi tu t’interdis pour paraitre forte 24h sur 24.
    on sait jamais au cas ou quelques propos touche ton coeur ,te remette peut etre face a ce que tu a tellement enfoui que lorsque quelq’un parle de ses difficultés tu sois dans un tel rejet
    Alors travaille sur toi avant et commence un peu par toi meme

    Répondre
  95. naf a dit…

    pour moi ce blog c’est mon sourire assuré quotidien et je remercie caro d’être aussi assidue… suis effarée en lisant les posts du jour d’assister à une telle violence dans les propos échangés. J’ajoute un énième message pour dire à caro à quel point je suis désolée pour elle de l’agressivité dont elle a été l’objet. Je comprends bien évidemment que des personnes puisse ne pas partager son point de vue mais les propos désobligeant qui ont été tenus été très déplacés. Pensées aussi pour cathy du gard, prise à partie dans la bataille, à qui je souhaite très sincèrement tout le meilleur…

    Répondre
  96. Cathy du Gard a dit…

    merci les filles.
    la nuit est tombée et m’a apaisée.
    il fait tellement chaud que les fenêtres sont grandes ouvertes et que j’entends mon grillon de cet été qui est revenu me chanter la sérénade
    alors oui, les kilos, j’y pense moins.
    merci de vos mots doux

    et désolée Caro d’avoir mis le whaï chez toi

    bisous d’été indien

    Répondre
  97. marlène a dit…

    J’ai eu quelqu’un de très proche au téléphone hier pour des raisons similaires à celles que tu énonces…donc, je n’ajouterai rien mais tu as toute ma compréhension.
    Sinon, pensons Jean François Stévenin.
    Pensons Sara Ramirez.
    Jean François Stévenin nu en couverture de “Gala.”
    Jean François Stévenin dans “grey’s anatomy.”
    Jean François Stévenin président. (Ca pourrait pas être pire.)

    Répondre
  98. Cetroinzust a dit…

    Rien à voir avec la discussion du jour mais je viens de tomber là-dessus et ça m’a tellement mise en joie que je voulais le partager : http://timescorrespondents.typepad.com/charles_bremner/2009/10/carlas-new-website-falls-flat.html
    Histoire de commencer le week-end sur une note humoristique… Bon, en vrai, c’est à pleurer mais il vaut mieux en rire.
    Le site de madame Mônmâri est aussi à ne pas rater, un vrai coffre débordant de perles. La galerie photo est à tomber à la renverse de rire.
    M’enfin ! Si ça permet de faire un peu avancer la lutte contre le sida, ça sera bien (et j’arrêterai d’être ironique) (enfin, peut-être)
    Bon week-end à toutes, rondes, maigres, petites, grandes, à six pattes ou à antennes ! Et merci encore une fois, Caro, pour cet espace que tu nous ouvres, pour ces discussions que tu nous offres. Ces échanges sont précieux, une incitation à la réflexion, souvent, une béquille, parfois, une bouffée d’air frais, toujours. Et ça, ça n’a pas de prix (pour tout le reste, il y a Mast*rcard !)

    Répondre
  99. Valou a dit…

    Personnellement ça je préfère nettement la photo de Marianne James à celle de Sharon Stone dans un récent magazine, “Match” pour ne pas le citer.

    http://www.parismatch.com/People-Match/Cinema/Actu/Exclusif-Sharon-Stone-en-couv-de-Match-118320/

    Photoshopée à mort mais quelle vulgarité !!!!!!!!!!

    Et, peu après, un canard à ragots a eu tot fait de nous balancer une photo “non retouchée” de la dame, bin c’était pathétique.

    Des formes peut-être mais Marianne est belle, elle !

    Paroles de ronde.

    Répondre
  100. sissie a dit…

    entièrement d’accord avec toi, et cela n’enlève en rien que j’apprècie cette femme, mais là ce n’est plus vraiment elle, c’est une jolie photo retouchée, et commenter des retouches non, ses propos, oui….bon week-end

    Répondre
  101. dola a dit…

    eh bien le débat a été animé ! perso je ne suis pas contre photoshop, même sans sans ça il y aurait l’éclairage, la pose, la coiffure etc..je ne crois que l’objectif soit d’être prise en photo au saut du lit.
    La photo de couv de gala je ne la trouve pas vilaine, en tout cas plus attrayante que celle de Sharon stone ( j’ai l’impression de voir un insecte ou pire un arachnide, bref faut pas chercher).

    la question à mon sens est plutôt de se demander si cela change quelque chose dans les mentalités et non pas pour 1 le modèle 2 le journal.
    Pour MJ why not, c’est une forme de libération ou de thérapie, j’en sais rien mais je ne la juge pas négativement, ce ne doit pas être désagréable de se voir sous l’oeil d’un pro. Je ne sais pas s’il faut du courage, de l’impudeur, du goût de la provoc’ mais je trouve sa démarche personnelle plutôt vivifiante.
    Pour Gala l’objectif à mon avis c’est surtout de vendre et ça va surtout changer le nb d’exemplaires écoulés et donner une image positive du (?) du journal.

    Là où je reste sceptique , c’est sûr l’impact sur les mentalités.
    ce serait comme de penser que depuis que H Roselmack au JT, il n’y a plus de racisme ou de discrimination à l’embauche, complètement illusoire.
    Ceci dit le chemin est toujours long, et chaque petit pas est peut-être bon à prendre.

    Répondre
  102. Marie-Laetitia a dit…

    Je rejoins certains commentaires : au fond ce qui est coupable c’est l’instrumentalisation systématique de l’image du corps des femmes. Que ce soit des minces bombasses ou des grosses bombasses, on n’est pas de la viande. Et vendre du papier en mettant des bombasses en couverture, vendre des yaourts en les faisant déguster par des bombasses, vendre des voitures en mettant des bombasses dessus en maillot de bain, tout ça procède d’une même instrumentalisation. JE suis d’accord. Ceci étant posé, le constat que les pays où Playboy est interdit sont les mêmes où les droits des femmes sont le plus bafoués questionne assez fort… Le corps de la femme est tellement tabou que dans certains pays on le voile et chez nous on le montre par défi, mais dans un cas comme dans l’autre il reste un tabou, un enjeu, un fantasme. C’est peut-être à nous autres gonzesses d’en prendre conscience et de ne pas tomber dans ce qui est, finalement, un fantasme et une mise en scène masculines ?

    Répondre
  103. Rondelette a dit…

    I love you too! :o)
    Non, sérieux, je n’ai pas fini de lire tous les comms, et il y en a un bon nombre auxquels j’aurais voulu répondre, mais bon…

    Sans jouer les vieilles jetonnes moralisatrices – d’autant plus que je suis la première à être bouffée de complexes -, je trouve que tout ça, c’est quand même l’effet pervers de notre société de consommation, qui favorise le nombrilisme et SURTOUT la compulsion acheteuse en distillant (matraquant, plutôt) le message: t’es moche, t’es insuffisante, regarde comme on peut être belle et sublime, d’ailleurs si tu ne l’es pas c’est que t’es une looseuse, mais moi j’ai ce qu’il faut pour te rendre parfaite… Sauf que, le message reste toujours le même et qu’il y a toujours un nouveau truc à vendre, et qu’on reste toujours la looseuse à améliorer – autrement dit, une fille réelle…

    Bref, de la connerie mercantile…

    C’est assez fascinant de voir que ce nombrilisme, qui était dans les siècles passés l’apanage des classes “nobles” et grandes-bourgeoises (du genre nanti et plutôt désoeuvré), ait fini par bouffer toutes les classes de la population… Bon, mes superbes commentaires sociologiques ne font sans doute pas avancer le schmilblick, mais ça ne fait pas forcément de mal non plus de regarder les choses d’un oeil un peu plus distant…

    Tout ça pour dire que, dans les moments de ma vie où je passe du bon temps et suis motivée par des projets (c’est-à-dire occupée à vivre dans le monde et avec les autres plutôt que de penser à la forme de mes cuisses), c’est assez évident que je plais – même si je ne suis pas une beauté, loin de là… Ca me rend juste agréable à vivre!! Malheureusement, mes complexes me retrouvent très vite pour peu que je plaise un peu “trop” (?), et ça gâche forcément l’histoire, mais ça permet de toucher du doigt l’idée que, tiens, si on pensait un peu à autre chose…

    Moyennant quoi, je vais quand même mettre un peu de gel sur mes cuisses avant de sortir, on sait jamais… Eh eh eh!

    Répondre
  104. Rondelette a dit…

    Vespa, génial ta news!! Ca pourrait me motiver à me remettre à l’allemand, dis donc!! C’est ce que je prône depuis toute ma vie, moi, des “vraies” personnes dans les magazines, yeah!
    Brigitte, ich liebe dich!

    Répondre
  105. lautreviolette a dit…

    “Le physique, le charnel, le tactile, c’est vivant, ça grouille, ça tremblote, ça sent et ça pend. Le corps n’est pas un territoire lisse, neutre et désincarné.”

    OUI!

    et j’ai envie d’ajouter: c’est comme ça que c’est bon.

    et toujours la même question: pourquoi les femmes engraissent -elles ceux qui leur détruisent le moral en achetant les revues qu’ils éditent (je n’ajouterai pas de qualificatifs aux dites-revues…)

    Répondre
  106. pomme a dit…

    Personnellement j’ai TOTALEMENT arrêté d’acheter des journaux féminins. J’ai juste fait une exception récemment pour tester Causette, mais je n’ai pas été convaincue.
    Tout ça pour dire que je suis d’accord avec toi, je refuse de donner mon argent à des groupes de presse dont l’objectif principal est manifestement de faire croire à leurs lectrices que la femme “type” est Elle Mc Pherson, que Scarlett Johansson est grosse est que Sharon Stone ne fait pas de chirurgie esthétique. Bref je n’ai plus envie de payer pour qu’on se paye ma fiole ;-)

    Répondre
  107. viobulle a dit…

    coucou!

    moi je trouve ça bien, alors on râle quand il y a que des minces, et maintenant qu’on voit trois grosses, on râle parce que c’est du politiquement correct?

    je comprends pas.

    moi je trouve ça très bien que des magazines aient envie de mettre des grosses en couvertures parceque ça fait vendre.
    quel pied de nez!

    quand à savoir si elles sont utilisées, on s’en fiche, on sait que tout le monde est utilisé , c’est du marketing, alors moi je trouve ça cool que d’autres genre de filles commencent à être utilisées.

    je suis sure que c’est le début de quelquechose.

    Répondre
  108. Ce'Nedra a dit…

    Bonjour Bonsoir,

    Je n’ai pas l’habitude de poster, mais là certaines remarques, que j’ai également trouvé ailleurs m’ont fait réagir (et EN PLUS, j’ai le temps de poster!).

    Donc je me demande pourquoi tout le monde s’imagine que la Marianne, elle est photoshopée jusqu’au bout du gros orteil? Un peu photoshopée, genre unification du grain de peau, réglage de la lumière et zappage de boutons, certes, mais pourquoi pensez-vous nécessairement qu’on lui a rogné du jambonneau? Rouleau-à-pâtissé la cellulite? Allongé les gambettes? Gainé le bourrelet?

    Marianne James est grande, donc c’est déjà une bonne raison pour qu’elle ne soit pas “tassée” comme un burger. Mais même sans ça… Il y a quelques années, j’étais dans un surpoids à peu près comparable, et très sincèrement j’avais la peau fort lisse, et pas un pète de cellulite.
    Et j’ai souvent vu des femmes grosses très harmonieuses, galbées, etc…

    Donc bon, moi je dis d’accord Photoshop c’est le mal, mais il faut arrêter de stigmatiser toutes les nanas photogéniques qui, même sans ça, sont bombesques (et pour moi, dans son genre, la Marianne EST bombesque).

    Sur ce, très bonne soirée ;-)

    Répondre
  109. Nulle en Pseudos a dit…

    Non mais il suffit que je vous laisse deux jours et c’est le bordel, j’hallucine! Et pourquoi d’abord c’est quand je suis pas dispo qu’il ya enfin une bonne vieille baston des familles hein?

    Bon je passe sur le commentaire des commentaires, je voudrais juste dire que c’est assez fatiguant de confondre “être toujours d’accord avec Caroline”, avec être simplement bien élevé et savoir s’inscrire en faux ou contredire sans forcément passer aux attaques perso.

    En ce qui concerne Madame James, pour moi la pauv’ elle arrive un peu trop tard, genre comme quand Britney a posé “à la” Demi enceinte: ça fait réchauffé quoi, ça fait plof. Et dans Gala en plus. Mais c’est cool, ça veut dire que mince, grosse, moyenne, finalement les célébrités sont toutes exposées aux mêmes pressions , aux mêmes injonctions en terme de choix artistiques ou de communication: il faut innover, choquer, être original, dans le meilleur des cas, plus doué, sinon c’est la loose. Si on envisageait plus souvent les choses de ce point de vue universel, et non en terme d’identité ou de différence, le monde me plairait un peu mieux…

    Répondre
  110. mme la truffe a dit…

    Moi j’ai ri. Une dodue en couverture de Gala, je dis “yes” car j’y aurai bientôt ma place…. mais une plus dodue que moi qui affiche un 42 sans cellulite, et sans vrai gros bourrelets…. je dis bravo le graphiste et je cris “oh tricherie” !! ah quoi bon s’afficher pour faire de la pub et défendre la cause de mme tout le monde dodue si c’est pour ne pas lui ressembler pour de vrai ?… mais tu as raison…. janes fonda plaide la cause des vieilles et fait jeune… alors pourquoi pas une fausse dodue ?

    Répondre
  111. 'tine a dit…

    Ben dites donc t’as raison NeP on s’absente un peu et voilà t’y pas que ça bastonne comme pas possible !!!! bon ça m’a évité un peu de surchauffe et peut être emportée par l’énervement de dire quelques conneries… je plussoie sur le côté ne pas être toujours forcément d’accord cire pompes etc… Il m’est arrivée de ne pas être d’accord du tout du tout, sur Orelsan, par exemple de le dire en essayant d’être polie parce que quand même ici je me considère comme invitée et pas chez moi !!! d’être parfois pas totalement d’accord… etc je ne vois pas pour autant Caro comme un gourou qui impose ses vues mais comme une très bonne animatrice de débats et de discussion, une hôtesse que j’apprécie beaucoup… bof c’est pas très cohérent tout ce qu’est ce que je dis… mais je suis super fatiguée par un chtit soucis de santé et pas très en forme pour écrire…

    Répondre
  112. Babette a dit…

    Chère Caro,

    Ronde moi aussi, j’ai comme beaucoup du mal à m’habiller correctement, je souffle dans les escaliers, j’ai des plis hideux. Je n’ai même pas envie de commenter cette photo de Marianne James, parce que c’est fake, donc ça n’apporte rien.

    J’habite trop loin pour rencontrer sieur Zermati donc je garde mes kilos acquis douloureusement à la suite d’un régime débile dont j’étais la seule à croire que j’en avais besoin.

    C’est vrai, je ris plus fort depuis que j’ai grossi, mais c’est pour mieux masquer mes complexes. Cependant, j’apprécie de voir dans les médias et sur les podiums des femmes arrondies car ça désenclave, ça soulage, et ça montre que des professionnels du vêtement pensent à nous et à nous réconcilier avec la fringue en général, tant il est vrai que le plus souvent, se réconcilier avec la silhouette, c’est mort, pas la peine…

    Allez, une grosse connerie pour la route :
    http://www.leparisien.fr/societe/lagerfeld-n-aime-pas-voir-defiler-les-rondes-11-10-2009-670597.php

    Bises

    PS : Mais bon, je suis en bonne santé, j’ai un bébé somptueux et je vis dans une vraie maison avec du chauffage, dans un pays occidental plus ou moins démocratique, alors râler des fois, c’est un peu vain quand même…

    Répondre
  113. marlène a dit…

    J’ai lu aussi cette déclaration de lagergeld…mais en même temps, doit-on vraiment prêter attention à ce que raconte Karl ? Poser la question, c’est déjà y répondre, non ?

    Répondre
  114. AF a dit…

    Moi aussi, j’arrive après la bataille…
    Je voulais juste commenter sur le “ce qui rend baisable c’est d’être un peu en paix avec soi même” avec lequel je suis en désaccord.
    On peut être une bombe au lit, justement parce qu’on ne s’aime pas et que donc on est prêt à tout pour se faire “aimer” en s’oubliant pour ne penser qu’au plaisir de l’autre ou pour se convaincre soi-même qu’on est répugnant (je pense à des pratiques sexuelles moins orthodoxes librement consenties pour de mauvaises raisons psychologiques le plus souvent inconscientes).
    J’ai donc lu les commentaires pour voir si quelqu’un avait soulevé cet argument, mais non, il semblerait même que beaucoup aient adoré ta formule. Moi aussi, et j’ajoute qu’avec un vrai homme de sa vie, sensible et amoureux, ta formule est vraie. Mon commentaire tente une explication à ce préjugé sur les grosses bonnes au lit (comme les femmes à lunette, femmes à …).
    Au vu des commentaires, je peux également apporter ma pierre à l’édifice “Marianne James photoshopée”. J’ai vu en vrai Marianne James chez mon poissonnier ;-) il y a 6 mois environ, en jean et cape noire. J’ai été vraiment frappée par sa silhouette fine, elle est ce que je qualifierais de charpentée avec des gros seins et des jambes fines et elle est très belle. Je pense qu’ils n’ont pas eu besoin de photoshoper beaucoup ces photos, à Gala.

    Répondre
  115. Caroline a dit…

    AF, je trouve intéressant ce que tu viens d’écrire. Oui, en effet, si être une bombe signifie s’oublier au lit pour ne se consacrer qu’au plaisir de l’autre, en effet se détester peut être un atout.

    babette, bienvenue et merci pour ton com, très juste.

    Répondre
  116. Bubble Canelle a dit…

    C’est marrant tous ces commentaires! Moi, je suis restée très premier degrés en me disant juste “Tiens une femme toute nue en couv’ de Gala”. Pas de une femme “ronde”, ni une “grosse”, juste une femme quoi! Pint, pas de quoi relever. Je me suis dis alors que vraiment la rondeur était aujourd’hui totalement intégrée et basta, monde de bisousnours me voici.

    C’était sans compter sur notre ami Karl qui, manifestement, considère qu’une femme ne faisant pas du 34 ne peut absolument pas faire rêver… Allez lire ces tristes propos:

    http://www.madmoizelle.com/actu/actu_selon-karl-lagerfeld-personne-ne-veut-voir-de-femmes-rondes_2009-10-12.html

    Répondre
  117. BéaLeB a dit…

    Je suis totalement d’accord avec toi.

    A la fois à propos de l’abus de langage concernant le mot “ronde” qui couvre un spectre (oups) qui va de la taille M à XXXL…(je suis frappée par l’abandon du terme “femme forte” aux catalogues de vente par correspondance, c’est pourtant joli comme image et, forte, il faut l’être pour faire face à toutes ces mesquineries du quotidien…)

    Et aussi, face à ton argument de l’alibi discriminatoire…

    En ce qui concerne les muffles qui t’envoient ce genre de mails, c’est carrément la déprime !

    Enfin, et pour en revenir au thème du poste, j’ai aussi les mêmes difficultés avec tout ce qui a trait à la “discrimination positive” : est-ce un moyen de se payer une bonne conscience à pas cher ?

    Béa (T44)

    Répondre
  118. Jérôme a dit…

    euh…j’avoue, j’ai acheté Gala (1ère fois de ma vie, le lire chez mon Médecin, ça ne compte pas, hein?) tout simplement parce qu’une jolie femme y était en couverture et parce que, Merci Caroline, vous faites un billet dessus, moi j’étais passé à coté de la chose…Elle (mon Elle) à bien rigolé sur l’article, et j’ajouterais que mettre Lilly Allen et Beth Dido dans le même “moule”, ils sont gonflés chez Gala :-)

    Sinon, rien de plus à dire…Peau lissée (mais pas “d’enlevage” de cuisse à mon sens), coup de pub évident, accessoirement très jolies tenues (oui, elle n’est pas que nue)…Marianne, vous êtes belle, certes, mais beaucoup moins que mon Elle…

    Caroline, je continue avec vous mon voyage initiatique…La route est sympathique, bien que parfois chaotique ;-)

    Répondre
  119. Dom a dit…

    Je rejoins complètement le commentaire de Dola, on aura “gagné” le jour où quand j’ouvrirai un mag de mode, j’y verrai des rondes, des grosses, des maigres, des minces, des femmes de tous les jours comme on en voit partout, sans alibi, avec ou sans retouche, à la limite je m’en fiche.
    Mais c’est loin d’être gagné, comme lorsque tu vois la dernière sortie du Grand Karl qui prétend que nous ne serions toutes que des jalouses affalées avec un paquet de chips dans notre canap (d’abord, moi je ne mange pas de chips, et si je dois m’affaler dans un canap, ce serait plutôt avec un Côte d’or, mais bon)
    Il parait qu’ils vendent du rêve, possible, mais ça me fait pas rêver dans la mesure où je ne peux me projeter dans ces modèles irréels.
    D’ailleurs, le dernier défilé Chanel avait pour moi davantage des relents de Marie Antoinette au petit trianon que du rêve champêtre.
    Mais je m’éloigne du sujet.

    bon début de semaine Caro !

    Répondre
  120. marlène a dit…

    Ou des curly, à la limite !!! Mais je le répète, est-ce vraiment la peine de relever ce que dit cette espèce de cerveau étriqué ?
    Hey, Karl, j’ai une suggestion à te faire : puisque tu ne supportes pas les grosses, pourquoi ne pas refuser les chèques somptueux que te font tes clientes du genre Bernadette Chirac puisqu’elles ne sont pas dans tes normes ? Quest-ce que tu dis, Karl ? Tu veux pas des rondes dans la mode mais leur fric est assez bon ? T’es pas logique, chouchou…

    Répondre
  121. Alix a dit…

    quand les “rondes” sont montrées dans les magazines, on ne garde que le bon côté de la rondeur, et on enlève le reste : ce qui est fripé, ridé, abîmé, détendu, bourrelé, cellulité et tout ça.
    du coup, c’est peut être rond, mais sur le modèle des très minces = ferme, huilé, velouté.
    en fait, ça ne sert à rien, puisque ce ne sont pas des vraies femmes non plus, c’est du retouché… c’est juste une belle fille mince… en plus large. pas très réel.
    bon c’est un peu confus mais je me comprends.
    et c’est bien Caroline tu coupes l’herbe sous les pieds des gens qui pourraient t’accuser des clichés habituels. tu ne tombes jamais dedans.

    Répondre
  122. Rondelette a dit…

    “Le rêve et l’illusion”, qu’il dit, Tata Karl… Alors, non, je ne suis pas homophobe, mais j’enfonce un peu le clou, histoire de dire que le rapport que le monsieur peut entretenir avec le corps de la femme n’a rien de particulièrement charnel – et quand je dis “femme”… Parce qu’une horde de pré-ado qui tire la gueule dans du maquillage noir et gris et des nippes tout droit sorties de Star Trek en avançant au pas de charge sur des échasses, ben, perso, j’y vois plutôt du cauchemar, mais chacun son truc…
    Il vit dans son monde, pépère, avec son catogan et son ptit gant… Du coup, je me demande où il en est, Gaultier, avec ses dodues sorties de la rue?? C’était plutôt précurseur, son truc, mais j’imagine qu’il n’a pas continué…
    En attendant, je ne sais plus quelle marque vire un de ses mannequins vedettes parce que, avec son 1,79 m et ses 54 kg, elle n’entre plus dans les modèles de shooting… Ouaip, l’obésité, un fléau qui nous menace tous…
    La bonne nouvelle, c’est que Cameron Diaz aimerait avoir “un plus gros cul”… Chacun sa merde, hein… :o)

    Répondre
  123. lily a dit…

    bon j’arrive après la bataille si on peut dire mais je m’interroge moi aussi…ce que fait Marianne James ne me parait pas plus matière à polémique que Sharon Stone retouchée jusqu’au ridicule.
    Ce qui m’interroge ce sont les discours “officiels” et la réalité…tu vas sur le blog de Big beauty,tout le monde dit “waouh tu es trop belle”…tu montres son blog à n’importe qui:”quelle horreur!!c’est quoi ces poteaux” (et j’en passe) donc où est la vérité?On veut nous faire croire que les rondes sont “mode” sont mieux acceptées,mais acceptées par qui?Par les grosses en fait…donc effectivement ces photos n’ont pour but que de rassurer ces filles “big girls you are beautiful” mais ne font en aucun cas avancer une cause quelconque,faut pas rêver
    Je précise évidemment que je le regrette,que je n’habille mon 44 qu’en UK puisque là bas on comprend mon anatomie,que je trouve Marianne James et Big Beauty très jolies chacune dans leur style et que les rondeurs n’ont rien à voir dans l’histoire mais c’est pas demain que les rondeurs seront décrites de manières positives,qu’on se mettent toutes à poil ou pas.

    Répondre
  124. bleugrenadine a dit…

    rassurée…je m’interrogeais bcp sur cette photo…tres naive, je me sisais que quand m^me elle était drolement bien fiate pour une grosse…c’est dodu, sans bourrelet, sans cellulite…la cheville fine…ouais, bon j’avais pas pensé à photoshop !
    en fiat, elle arriverait presque à fiche des complexes aux rondes dont elle se dit être.

    Répondre
  125. Emilie a dit…

    Les photos ont été retouchées. Sa peau est parfaite, pas une once de cellulite!Faut pas nous prendre pour des demeurées!

    Je me rappelle d’une interview de Sonia Dubois, à l’époque de Frou-frou. Elle soutenait qu’elle assumait parfaitement ses rondeurs et que pour rien au monde elle ne voulait être autrement. Et puis, 2 ou 3 ans après, je tombe à nouveau sur une interview de la même Sonia Dubois, qui avait perdu entre temps 40 kilos. Là, changement de discours, elle parle de son sentiment de mal-être lorsqu’elle était grosse, du regard des autres, des difficultés rencontrées pour s’habiller etc…

    Y’a qu’en même de l’hypocrisie dans l’air, non?

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>