oooop’s I did it again

DSC_0126

Bon, si on récapitule. Hier j'ai écrit un billet qui me vaut désormais de raser les murs de tout le quartier de peur de tomber sur la mère de la meilleure amie de mon fils, amie qui si ça se trouve aurait pu devenir sa femme mais qui ne voudra jamais avoir un quelconque lien avec la foldingue qui a engendré son bien-aimé. J'ai donc à coup sûr ruiné la vie sentimentale de mon machin et peut-être transformé ce dernier en psychopathe pervers auquel Anthony Perkins dans Psychose n'aurait rien à envier. Pourvu qu'il ne conserve pas mon cadavre empaillé dans une vieille maison pendant des années. J'en mourrais.

J'ai par la suite honoré mon rendez-vous chez le dentiste à 19h45, faisant revenir plus tôt du boulot le churros et compromettant peut-être la fin de sa période d'essai. Pour m'entendre dire une fois devant l'interphone, alors que résonnaient en moi les hurlements de Rose parce que sa maman était partie au moment du repas, que oui, 19h45 c'était la bonne heure mais que j'avais malgré tout une semaine d'avance, cette fois-ci.

Je suis revenue dare-dare, toujours la tête baissée, au cas où lamamandemessaline aurait décidé de se balader elle aussi dans le coin et j'ai préparé tant bien que mal des pâtes en rapant dedans mon fond de tiroir de parmesan. Curieux comme le parmesan périmé, quand il fond, sent le vomi.

Une bonne journée, donc, hier.

Sur ce je crois que je m'arrêterai là pour aujourd'hui, je ne voudrais pas malencontreusement insulter ma belle-mère dont je suis certaine qu'elle ne me lit pas mais sait-on jamais.

Paix sur la terre et dans vos coeurs.

74 comments sur “oooop’s I did it again”

  1. Sophissime a dit…

    Excellente la photo! :)
    J’ai hâte de lire ton billet le jour où tu vas croiser la vraie maman de Messaline! Toute cette looongue interrogation avant sa 1ère phrase..:) Désolée hein, mais tu as vraiment le chic pour te coller dans des situations à la con! (ce n’est pas une insulte!!!)

    Répondre
  2. Emmanuelle a dit…

    Chère Caroline
    1/ you did it again because that is how you express yourself. :) ceci dit je te comprends du fond du coeur t’as pas idée…
    2/ pour ta grande, j’ai été « pas invitée » moi aussi pré-ado et ado et comme dit une de mes copines psy quand je m’inquiètes pour mes enfants quand ils ne sont pas chez moi : Emmanuelle n’oublies pas que la souffrance ça fait des gens intéressants plus tard. ouais elle a raison mais j’aimerais protéger mes enfants de tout ça. et je ne peux pas. et ça c’est la vraie impuissance (à côté de ça mon impuissance à ne pas consommer un morceau de chocolat c’est finger in the nose…) tu vois ce que je veux dire ? allez je suis sûre que c’est juste une mauvaise journée dans la semaine et que today sera merveilleux. des bisous à toi et surtout à ta grande

    Répondre
  3. Valérie de Haute Savoie a dit…

    Il y a de fortes chances que lamamandemessaline soit une lectrice qui voulait un peu réagir à certains commentaires que l’on pourrait traiter d’excessifs et j’ajouterai injurieux (non ce n’est pas moi, je ne me cache jamais pour cela) mais qui n’était en réalité pas la vraie maman.
    On ne peut pas protéger ses enfants de tout hélas, et rien ne vaut de se frotter à l’injustice lorsque l’on est encore entouré d’une maman et d’un papa aimants, cela donne des armes pour plus tard quand on sera grand.

    Répondre
  4. Elle a dit…

    Bravo, c’est un bel exemple de courage! On ne peut pas apprendre à nos enfants à se donner les moyens de leurs ambitions et rester torturée dans son coin pour respecter un fond de bonne éducation qui va de toute façon nous filer un ulcère…au mieux. Alors moi je dis, continue, tes enfants le raconteront la larme à l’oeil (de rire et d’émotion)…plus tard.

    Répondre
  5. Magali a dit…

    Hello
    J’aurais du reagir hier, je sais… J’ai ete une petite fille comme la tienne, tres introvertie, avec tres peu d’amies ou de copines. Voire pas du tout certaines annees.
    Je ne dirais pas que je n’en ai pas souffert pendant ces annees-la, toujours est-il que vers la fin de l’adolescence, je me suis ouverte aux autres et tout le monde aujourd’hui me definirait plutot comme quelqu’un de tres populaire. On peut comparer ca a une plante dont la croissance est plus fragile, plus delicate, plus longue que les autres. Pour moi, j’essaie donc de laisser donc le temps faire son oeuvre et mes enfants developpper leur sociabilite a leur rythme sans mettre de pression… Ils ont deja la pression de l’example de leurs parents qui sont tres entoures !

    Répondre
  6. marie de levallois a dit…

    Chère Caroline,
    J’ai deux petites loupiotes nées le même jour. J’ai éventuellement le droit de les appeler les jujus (mais jamais les jumelles) juste pour rire, mais en aucun cas je n’autorise les autres à le faire… encore moins à les confondre !
    J’ai le coeur en bandoulière pareil quand j’ai la sensation que l’une reçoit moins que l’autre… Et puis je respire et je cherche quelles sont les compensations que l’autre trouve quand je la crois lésée. Et je mesure toujours qu’elle en trouve systématiquement des compensations et je survalorise… Au risque de bien lui montrer que j’ai pensé qu’elle avait eu moins que l’autre alors qu’elle ne l’avait pas forcément vécu comme cela. Bref, c’est infernal !
    Et puis la jalousie, la seine rivalité dans une fratrie, c’est normal. Les petits traumas construisent. Et quand il n’y en a pas assez, elles en créent : chaque matin, elles regardent les vêtements que je leur ai préparé : « C’est toujours elle qui a les plus beaux habits… » Ben oui, bien sûr !
    Si tu dois raser les murs pour avoir peiné quelqu’un, redresse la tête : car ton billet d’hier démontre juste que tu es une mère très attentive et cela n’a pas de prix.
    Bises

    Répondre
  7. isa a dit…

    je viens de lire les 2 billets à la suite,
    et c’est la 1ere chose à laquelle j’ai pensé : la mère risque de lire…mais bon y a -t-il vraiment un inconvénient? pour ma part je pense(même si je n’y arrive pas encore toujours) : je ne suis pas toujours dans la lignée de la foule, rien à F…., je n’ai de compte à rendre à personne…

    Répondre
  8. Estel a dit…

    Caro, parfait pour le dentiste… la semaine prochaine on te le rappèlera !

    Tu ne peux pas avoir aussi honte que moi le jour oú j’ai dû traverser la cour de récréation en hurlant sur la gamine qui était en train d’étrangler la mienne… Et la mère ne comprenait pas ma réaction… parce que je hurlais en français…. Quand je suis énervée je suis incapable de parler en espagnol !! Du coup les français ont mauvaise réputation dans ma petite ville….

    Répondre
  9. Cécile - Une quadra a dit…

    Je suis certaine que ton dentiste t’adore, tout comme la maman-de-Messaline-qui-n’est-pas-sa-maman (mais qui manque de diplomatie et d’empathie quand même) et que tu vas éviter pendant des mois dans le quartier.
    Je te dis un secret, le parmesan ça a TOUJOURS mauvais goût ! Bon Ok je ne suis pas impartiale, j’ai horreur de ce fromage, pourtant des qui pu j’en mange facilement mais celui là j’y arrive pas ;-)

    Allez tu nous trouve qui pour te mettre la honte demain ? :-)

    Bonne journée quand même, qui sait elle peut être parfaite

    Répondre
  10. Cynthia a dit…

    Petite, c’est moi qui ait été invité.Arrivée à l’anni en question, j’ai refilé le cadeau, pris deux morceaux de gateaux, et suis retournée chez mon frérot..Faut dire que plus l’heure H arrivait, plus ça me faisait mal au ventre cette histoire.Le truc que j’ai pas compris, c’est que j’en ai pris plein la gueule de ma mère, parce que « non, ça ne se fait pas..quand même, mais non », rapport à la honte qu’elle s’est tapé, quand la mère de « Fanny », l’a racontée aux autre mamans…

    Répondre
  11. Etoile du Nord a dit…

    « Couche toi, demain il fera jour! » un adage que je me répéte quand je passe une belle journée de merde, comme c’est le cas cette semaine…. A croire que c’est une épidémie!

    Répondre
  12. Valérie a dit…

    Pas moyen de déménager, non ? Bon pardon, je suis lourde là ….mais vu ce qu’elle s’est prise dans les dents( grâce à la graine de discorde que tu as semée, arrosée,couvée, si, si!), attend toi à un retour de bâton.Ou alors tu y vas franco et tu vas la voir pour crever l’abcès tout de suite ( tu as vu la référence dentaire ?) et t’épargner des palpitations et suées froides à chaque virée dans le quartier. Bonne journée ;-)

    Répondre
  13. Doloqui a dit…

    Y a des jours comme ça…
    « Morgen ist auch ein tag » (Demain est un autre jour) comme disent les chleus (on peut dire les chleus ou c’est pas politiquement correct ???)
    Courage !

    Répondre
  14. L a dit…

    Caroline, que serait mes matins sans tes chroniques ? J’ondule, ondoie,je wave (whatever) pour toi aujourd’hui…

    Je m’identifie pleinement à la morsure au cœur devant le « pas-invitage » et la semi-honte/gueule de bois  » Que tu t’en remettras jamais, et qué tal si je commence à chercher un poste en Sibérie, c’est assez loin la Sibérie ? Comment ça monsieur l’agent mon léger craquage d’hier ne justifie pas une nouvelle identité ?  » suite au léger débordement verbal pour cause de à réaction épidermique.

    Répondre
  15. Valérie a dit…

    oh non , ne t’inquiète pas !!! Je le savais pas avance.Mais ça me fait trop rire ( et de bon coeur, même pas jaune). Je mangerai ma religieuse en pensant à toi ( si c’est pas gentil ça ).

    Répondre
  16. Chriss a dit…

    Bon courage Caro pour cette journée et les suivantes. J espère que la maman de messaline n’est ps vraiment sa maman et que don tu n auras pas a raser les murs de ton quartier. Bref ça m apprendra a mieux peser mes mots sur le net, même dans les moments de rigolade.

    Courage don pour aujourd’hui hui et pour le dentiste de la semaine prochaine ;-)

    Répondre
  17. Chrisssine a dit…

    Même pas foutue la chrisssine décrire correctement don pseudo (donc d’assumer) et son adresse email. Désolée: la chriss au dessus c’est moi

    Répondre
  18. 'tine a dit…

    Bien bien bien allez allez… « ce n’est rien le temps passe ce n’est rien… Et soudain il y a mille sirènes de joie sur ton chemin qui résonnent et c’est très bien… la la la la la la la la lala lala… Hauts les cœurs tu as parlé avec ton cœur justement blessé de mère et c’est pas rien un cœur blessé de maman… Celle qui se sont emportées l’ont fait aussi dans le même élan et même si la personne incriminée l’a lu so what ? C’est pas un drame et ça passera dans quelques années vous en parlerez comme d’une anecdote de la vie…

    Humour humour humour… ne jamais oublier ça sauve de tout et tu le sais que c’est aussi pour ça qu’on t’aime… humour auto-dérision et imperfectionitude…

    Bon forcément moi je suis sur mon petit nuage, tout n’est que paix et amour… depuis le concert de Féfé hier soir, notre cadal d’anniv à chéri chéri et moi… et ben c’était le grand grand pied, rentré dans mon top five des concerts qui envoient et qui transmettent… Allez voir Féfé !!!

    Répondre
  19. Geneviève a dit…

    « C’est dur aujourd’hui peut êtreeeeeeeee, demain ce sera vaaaachement mieux !!!!! » (Higelin non ?)
    Je me dis ça chaque jour en ce moment « Ca ira mieux demain »
    Allez Caroline, le billet ce matin est encore excellent !

    Répondre
  20. nath a dit…

    Je suis aussi du style à angoisser, à repenser à ce que j’ai fait et à me dire que j’aurais dû faire autrement, etc. Un ami anglais a un jour eu cette phrase qui m’a beaucoup aidée et à laquelle je repense souvent : « You will always think the worst. » Et ma fois, il a complètement raison : on imagine souvent des conséquences tout à fait démesurée à nos actes alors qu’il vaut mieux arrêter de s’en faire, c’est souvent moins grave qu’on ne croit.
    Tourne la page, passe à autre chose. Et puis si tu penses que ça craint trop, tu peux toujours effacer le fameux billet, non ? (ça contredit un peu ce que je viens de dire, mais ça peut soulager)

    Répondre
  21. Gechur a dit…

    Hier vous vous révoltiez contre l’injustice ressentie pour un traitement subi par votre fille et vous accusiez, à demi mot, son frère de traîtrise : des sentiments forts. Aujourd’hui retour en pleine face avec la voix intérieure de la raison qui vous dit : « on a pu lire mes sentiments! » Deux mondes qui ne fonctionnent pas au même plan et dont le télescopage vous dérange : sentiment « intime » et « exposition ». Mais qui a le droit de vous faire honte de vos sentiments. Après, assumez votre choix de les avoir exposés ici puisque cet espace vous appartient. Cette colère vous l’avez bien éprouvée non ? Et alors c’est interdit ?

    Répondre
  22. Emmanuelle a dit…

    Pr le lendemain de murge on a un terme pr ça : emotional hang-over. Cad gueule de bois émotionnelle… Allez je suis avec toi. Des bisous

    Répondre
  23. Nanette a dit…

    Une autre messaline dépourvue d’humour se serait-elle glissée dans les commentaires ?

    Le coup du dentiste, c’est ton inconscient qui te dit « n’y va pas, ce salaud va te faire douiller avec sa fraise à la con ! »…

    En tant que présidente du fan club officiel du churros, je sais que sa période d’essai ce sera fingers in the nose ;-)
    Bon courage pour cette journée !

    Répondre
  24. Clapotis a dit…

    Hier, j’étais sur le point de mettre un message du genre, oui, mais Caro, faut comprendre que…, et moi je vois dans mon entourage que…, et patati et patata.
    Bref, j’ai bien fait de tourner 7 fois mes doigts au dessus du clavier, parce que cette nuit, la prunelle de ma chair, 3 ans, s’est réveillée en hurlant parce que « la petit’ fifille l’a pris mon bâton » (et les bâtons, elle en ramasse et en ramène des fagots à la maison, tellement elle aime). Et donc, alors que je la consolais en lui faisant un très gros gâté (je profite toujours de ce genre de situation pour faire le gâté dont elle ne voudrait pas en période bien éveillée), je repensais à ton message, et je me disais que si un « simple » cauchemar pouvait me donner des envies de meurtre sur une petite fille imaginaire, je n’osais imaginer ce que ça donnerait si dans la vraie vie une petit’ fifille laissait la mienne toute triste à l’entrée de son salon !

    Bref, je pense que tu peux te venger en lui choisissant un cadeau sur lequel serait inscrit en très très gros « à partir de 5 ans ».

    Répondre
  25. Meloody a dit…

    Ayant le chic pour me mettre systématiquement dans ce genre de situation (du genre appeler ma mère au téléphone pour lui raconter comment unetelle m’a énervée, et voir en me retournant qu’elle marche 15 mètres derrière moi), et doublée d’un imaginaire fertile (je suis sure qu’elle m’a entendue et qu’elle va me maudire sur 12 générations), je ne peux que compatir.
    Heureusement que la honte disparaît progressivement… ou pas!

    Répondre
  26. isa-monblogdemaman a dit…

    A cause de toi, je viens de me rappeler que j’avais été la seule du TD à ne pas être invitée à une fête en 1re année de fac. J’ai eu les boules et puis je suis sortie avec un des gars les plus populaires et j’étais invitée à toutes les fêtes ! (ok, ta fille a 10 ans, c’est un peu tôt pour se caser !)

    Répondre
  27. Nulle en Pseudos a dit…

    « NON tu ne regrette rien, puisque de toute façon NON il ne s’est rien passé hier, NON personne en particulier n’a été insulté, on parlait des auvergnates, bon sang mais faut vous le dire en quelle langue, hein? (là faut faire ton X. Bertrand) Pourquoi cette haine alors que nous n’avons rien fait de mal, c’est pour dissimuler votre propre turpitude hein, c’est ça? Mais vous êtes vraiment prêts à tout! Vous êtes bas, minables, ignobles. De toute façon nous avons Dieu et notre conscience pour nous, de tels propos diffamatoires ne passeront pas, s’il le faut nous ferons appel à la justice de ce pays », etc. etc.

    Et tu t’y tiens.

    Et pour la énième fois : NON IL N’Y A PAS DE PENURIE DE CARBURANT, MEEEEERDEEEEUUUUUUUUUUU!!!!!!!

    Répondre
  28. Sophie6037 a dit…

    Bjr Caro. Si la « maman de Messaline » lit ton blog c’est qu’elle te connait plus que tu ne le penses. On ne peut pas rester insensible à tes confessions ; elles débordent d’humanité, avec nos « bons » et nos « mauvais » travers, tout ce qui fait que nous sommes humains quoi. Je peux imaginer que cette femme soit vexée mais il y avait beaucoup de sincérité touchante dans ton billet, même si tu te laisses un peu trop envahir par tes peurs – enfin je veux dire la peur que tes enfants souffrent… Donc tout cela va se tasser je pense; vous aurez une explication un jour ou l’autre. Reste comme tu es :)

    Répondre
  29. La Papote a dit…

    Pareil que toi !
    Journée où j’ai couru partout, où j’ai géré les devoirs (tout en faisant le ménage à fond de la cuisine), les invitations à l’anniv de P’tite Louloute, le cours de hautbois, celui de solfège et l’entraînement de natation…
    Et puis, là, patatras, je viens de m’apercevoir que j’aurais dû faire le tirage au sort des entrées que je dois faire gagner pour Conforexpo et publier les résultats hier soir mais j’ai complètement oublié et, ce soir, ça va être encore la course de chez course et je ne sais pas comment je vais faire pour m’occuper de P’tite Louloute, de ses devoirs, de me changer pour un concert de musique classique, faire ce put* de tirage au sort, publier les résultats et partir pour être à l’heure après avoir également préparé à dîner pour la baby-sitter et P’tite Louloute.
    Le tout en moins de 45mn…
    Vous croyez que j’ai une chance ?

    Répondre
  30. Ptounette a dit…

    Pourquoi je n’arrive pas à lire après le 100ème commentaire d’hier ?
    Ca me met toujours error on the page.
    Je veux comprendre cette histoire de mère de messaline qui ne l’est pas vraiment.
    Can you help me ?
    Sinon Caroline comme tout le monde avant moi, je ne peux que te souhaiter de passer une bonne journée, et pourquoi pas d’oublier cet épisode avec une bonne part de flan, maintenant que tu as déniché THE adresse de la mort qui tue.
    Des milliers de bonnes ondes pour toi et les tiens pour cette journée (et les autres aussi, y’a pas de raison ;-) )

    Répondre
  31. Banane a dit…

    Il est vraiment bien ce blog parce qu’on y lit notre côté fille (qui aime la mode, qui se transforme en josie pour un oui pour un non, qui se pose mille questions à la minute quand notre homme gère à là « on verra plus tard, là je joue »), notre côté « mère louve aux réactions un tantinet excessives », notre côté « j’ai des choses à régler avec moi-même », etc…
    Bref, Caroline, merci pour tout ça, même si des fois ça n’est pas facile d’assumer d’être « nous toutes à la fois » devant tout le monde!
    :o)

    Répondre
  32. sandrineetles3nains a dit…

    Très vrai, Sophie 6037, d’un autre côté, Caroline n’a pas grand’chose à devoir assumer : 1.les insultes ne viennent pas d’elle, bien au contraire, 2. je pense que la maman de la petite fille a écrit un sms tellement méchant que c’est plutôt à elle d’assumer des réactions qu’elle viendrait lire sur un blog dont elle sait que les commentaires sont rédigés à 98 % par des fans de Caroline et donc sûrement pas très objectives….. Je ne pense pas qu’elle y vienne, d’ailleurs à moins qu’elle soit très très maso et dans ce cas là, elle aura au moins été comblée et pourra presque remercier Caroline ! ;-))))

    Répondre
  33. Miss Olfie a dit…

    Caroline si ça peut te rassurer c’est bien le genre de situation boulette où je pourrais me mettre, on est toute la gaffeuse d’une autre ;-).
    Pour la maman de la petite, qu’est ce que ça lui ferait si elle se retrouvait à ta place pour une sombre histoire de non invitation à un anniversaire. Je ne suis pas maman mais je suis sure qu’elle serait aussi touchée que toi, si ce n’est plus. Peut-être qu’elle te lit, peut-être même qu’elle sera énervée par ton post ou peut-être que ça la fera réfléchir qui sait ? Je me dis aussi qu’il vaut mieux que ta chérie passe cet après midi là avec sa maman plutôt qu’à un anniversaire où elle ne se sentirait pas à l’aise parce qu’elle ne s’entend pas avec la fille qui l’organise.
    En tant qu’enfant très timide et parfois rejetée par d’autres, je suis devenue une jeune femme très vivante, sociable avec de vrai(e)s ami(e)s donc tout est possible et ta petite chérie aura moult anniversaire pour s’amuser avec ses copines.
    Bonne journée à tous et à toutes !

    Répondre
  34. cyrielle a dit…

    Coucou Caro! j’ai un peu suivi « l’affaire » hier, je ne crois pas qu’il y ait de quoi t’inquiéter, c’est juste un billet sur un blog, tu n’as pas lancé de chasse aux sorcières non plus!
    Par contre, je n’adhère pas trop aux insultes et en fait c’est ce qui m’a un peu choqué hier dans les comms

    Bisous à toutes!

    Répondre
  35. Geneviève a dit…

    Et je voudrais compléter Banane… Génial ce blog où, en 2 ou 3 commentaires touchants (ou plus simplement qui résonnent « juste » à l’oreille), on découvre de parfaits inconnus (ici surtout de parfaites inconnues) que l’on a envie de rencontrer « en vrai »

    Répondre
  36. Bulles d'infos a dit…

    J’ai vécu une honte intersidérale un peu comparable avec mon blog donc je comprends tout à fait ce que tu ressens. Que te dire ? Malgré le fait que les réactions aient été très violentes (pas physiquement j’entends) à mon égard, je ne regrette finalement pas. Parce que je sais que j’avais raison et que j’ai été au bout de mes convictions (ou de ma connerie diront certains, tout est affaire de point de vue).

    C’est bizarre quand même, on est à une ère où la communication n’a jamais été aussi rapide et d’envergure, on voit tous les jours que certains hommes politiques et nantis dépassent allégrement les limites de l’acceptable mais dès qu’on sort des sentiers balisés – nous -, on se fait taper sur les doigts. Et ben ouais des fois on a le droit d’être en rogne et irrévérencieuse. Et de l’ouvrir aussi même si ça en froisse certain(e)s.

    Répondre
  37. AGATHA a dit…

    C’est vrai que certains commentaires étaient un peu hard hier . Même si on aime Caroline , on n’a pas privé sa fille de quelque chose de primordial : il ne s’agissait que d’une simple invitation à un anniversaire , et pas de l’invitation de sa vie !!!!
    Pour avoir du gérer beaucoup d’invitations , 3 enfants maintenant adultes , le plus souvent on donne à sa progéniture un nombre de gosses maximum à inviter ( les maisons ne sont pas gigantesques et si on ne veut pas que cela tourne à l’émeute , il faut limiter le nombre ) mais après c’est l’enfant qui choisit qui il veut et ne veut pas ; j’ai des fois insister pour tel ou tel enfant mais si mon loupiot me disait : ah ! non pas celle là ( ou celui là ) et ben je suivais l’avis de mon enfant car c’est son anniversaire à lui .

    Par contre tout le post de Caroline n’avait rien d’outrancier ou de choquant , donc Caroline , vous n’avez pas à vous sentir géner ; les commentaires en « trop  » n’étaient pas les votres

    Répondre
  38. Marjoliemaman a dit…

    Caroline, ma mère me disait un truc quand j’étais petite et que je vivais un truc « grave » : est-ce que dans une semaine, ça sera toujours « grave ». Si je disais oui, elle enchainais : dans un mois, dans six mois, dans un an… c’est un truc que j’aime bien faire et en général, ça ne dépasse pas le mois de « gravitude ». Mille bises.

    Répondre
  39. leyleydu95 a dit…

    j’ai participé aux commentaires hier et j’ai « traité » (j’ai un peu l’impression d’être au cours élémentaire,là !) la mère de Messaline de pétasse avec un grand P.
    J’étais complètement second degré dans mon commentaire et je l’assume.
    Je pense que ton post était plein d’humour aussi même si tes angoisses pour Louminette étaient réelles.
    Tu es une femme intelligente et capable de nuances;j’en suis absolument certaine !
    Si le comm est vraiment de la mère de Mess., je la trouve hyper zen et sobre dans sa réponse ! Moi, je n’aurai pas été capable de répondre et je me serai probablement réfugiée dans les larmes (puis dans les cookies)!
    En admettant que ce ne soit pas un troll, je vous sens tout à fait capable(s?) de débriefer sur le sujet !

    Répondre
  40. DOMINIQUE a dit…

    Caroline, il y a du progrès dans cette journée de cata :
    – la première fois vous aviez oublié l’heure et la date du rendez-vous chez le dentiste
    – la seconde fois, vous aviez retenu l’heure, mais pas la date
    – on peut donc parier que la troisième fois vous aurez retenu les deux.
    En tout cas, vous avez dû le faire rigoler ! Ce qui est toujours une bonne chose, de faire rire un dentiste.

    Les réactions d’hier sont peut-être dues à notre instinct de louves à votre égard ! On n’aime pas que vous ayez de la peine.

    Répondre
  41. charlotte a dit…

    j’espère que ça ne t’embête pas. Je te cite dans mon face de bouc. »Curieux comme le parmesan périmé, quand il fond, sent le vomi. » j’ai bien précisé que c’était de toi hein

    Répondre
  42. Violette a dit…

    Avant, quand j’exprimais à haute voix le parallèlisme qui s’impose entre parmesan et vomi tout le monde me regardait avec des yeux comme des billes.
    Maintenant je me sens moins seule, merci.

    Répondre
  43. Leslie a dit…

    internet n’est pas la vrai vie ! On peut dire des secrets et aussi se défouler …
    Tu as pensé bien faire, pour te soulager, te rassurer, tu dois être pire maintenant !
    La maman peut-être avec le recul doit se dire qu’elle n’a peut-être pas penser à la sensibilité des enfants et des parents ! et que peut-être qu’elle aurait dû être plus diplomate,… Chacun a sa part d’erreur !
    Je suis sûre que vous trouverez une solution intelligente pour les enfants !
    et, vous savez, essayons de relativiser la situation !

    Répondre
  44. caro(roca) a dit…

    au lieu de donner des leçons de protocole a la maman de la peste apprenez à manger à votre fille!!!
    mouahahaha on ne te l’as pas faite celle-la? (g pas eu le temps de lire tous les com) nan mais parce que bon c super facile de te donner des conseils mais en vrai tu crois vraiment qu’elles tendent l’autre joue qd on touche à un poil de cheveux de leur cherubin sans deconner? surtout la mere du Mussolini, pardon Messaline, va un peu mettre sa fille a l’ecart tu vas voir si elle reagit pas comme toi!
    bises

    Répondre
  45. miminaboo a dit…

    c’est si grave que ça d’aimer ta fille et d’être peinée par l’attitude de la copine (et de la mère) ???

    Tu ne vas pas fondre qd tu la reverras.
    Au pire elle s’insurgera.
    Il n’empêche que cette histoire t’a blessée par ricochet et ça tu pourras lui dire aussi !

    Allez, haut les coeurs et ne prends pas l’excuse de Rose qui pleure pour rater le dentiste la semaine prochaine !!!!!!

    Répondre
  46. DeezeBee a dit…

    J’adore le coup de la belle mère bien pesé de derrière les fagots …haaaa life is a struggle !
    P.S. : j’ai reçu mes invitations pour Blonde & Brune … merci qui ?
    Merci Caroline et le Churros :)

    Répondre
  47. desperateben a dit…

    Tu as « honoré » ton rendez-vous chez le dentiste. Bien. Cela me plait! Que ta petite Lou se console. D’ici peu de temps, tous les copains inviteront le grand machin, mais ce ne sera que prétexte…pour inviter la jolie soeur, l’air de rien. Oui, son heure de gloire viendra.

    Répondre
  48. frederique-etc a dit…

    c’est vrai que ça fait « lendemain de cuite », mais quand même, c’était super chouette hier, cette ambiance de copines qui se serrent les coudes et qui beuglent toutes ensemble les hum …. qu’on ne redira pas aujourd’hui !
    Respire un bon coup et fais comme si de rien n’était, même pas mal !

    Répondre
  49. Katelig a dit…

    L’image de lendemain de cuite est très très bien vue!
    Comme je l’zi dit hier, dans mon gd courage, après la prise de conscience que peut être ces mots pouvaient être lus par les personnes concernées, j’aurai tout effacé mais Sophie6037 a rappelé l’évidence. Si the mum lit ton blog plus ou moins régulièrement, pas d’inquiétude, tu dévoiles ici assez de choses sur ta sensibilité et ton « honnêteté » pour qu’elle ne soit pas scandalisée par ce qu’elle a lu!

    Répondre
  50. KcommeKessel a dit…

    « Pourvu qu’il ne conserve pas mon cadavre empaillé dans une vieille maison pendant des années. J’en mourrais. » : trop bon !
    Je n’ai pas retenu que ça, rassure-toi le reste était bien aussi, mais c’est tout de même le meilleur moment. Et bravo pour cet humour sur toi-même (et ta petite famille qui en prend également pour son grade pour notre plus grand plaisir) distillé dans tous tes posts, y a pas à dire c’est le type d’humour qui me fait le plus rire. Merci pour ça.

    Répondre
  51. Chocolatine a dit…

    Marie de Levallois: Pardonnez ma question, mais pourquoi ne peut on pas dire jumeaux ou jumelles, ce n’est pas une insulte.. Si ce n’est pas un problème pourquoi ne pas le mentionner, ca n’enlève rien à la personnalité des enfants non? Ou ce sont eux qui ne veulent pas? Quand à ne pas les confondre, c’est parfois difficile, on voudrait bien ne pas hésiter sur le prénom, mais deux amis de mon fils font parfois se tromper leur grand-mère, qui les voit 3 fois par semaine! J’avoue que je les distingue quand je vois les deux, quand je n’en vois qu’un je dois bien regarder pour ne pas me tromper.

    Répondre
  52. Juju , a dit…

    Coucou Caro, je ne poste pas souvent mais je lis assidument chaque jour ton blog, qui me redonne souvent le sourire…
    Aujourd’hui j’ai eu envie de poster, car je me sens un peu solidaire dans le foutue journée de Merde…ou Mr Mon Homme a tout bonnement claqué la porte de son boulot après des mois et des mois de retenu… (de sentiments, de paroles, de colere, de tout ce que tu veux…) Voilà donc il lance son préavis de démission , il est impossible à raisonner tellement la colère est présente depuis tant de temps…. Et on a juste un credit de maison qui vient de débuter……… voilà tout va bien aussi …….

    Répondre
  53. Caroline a dit…

    Je t’embrasse fort Juju, je connais ce sentiment de panique pour être passée par là récemment. Mais je crois qu’il y a des moments où partir est une nécessité vitale, c’est peut-être le cas pour ton homme. Plein de courage à vous.

    Répondre
  54. naf a dit…

    hello caro, pas pu réagir avant hier car j’étais en déplacement et le blackberry sur lequel je te lis ne permet pas l’envoi de message… et pourtant j’aurais bien aimé pouvoir réagir tellement ton billet m’a pris au tripes car il me parle très fort en tant qu’ex petite fille pas toujours populaire et encore + en tant que maman d’un petit garçon qui peine souvent à trouver la place dans le groupe, qui en souffre certes, mais pas autant que moi que ça rend littéralement malade! il semblerait que tu aies presque regretté ce billet… et pourtant il fait partie ce ceux qui ont suscité le plus de réactions (que je viens de passer la demi journée à disséquer car le blackberry ne me permettait que de lire les premieurs com…)… Certes quelques railleries (drôles + que méchantes à mon sens), pas vraiment de dérapages… mais surtout beaucoup de témoignages poignants partagés, des témoignages qui nous rassurent aussi en tant que parents… donc je voulais te dire que je pense c’était un TRES BON BILLET… que la mère de messaline ne se reconnaitra pas et que tu peux marcher la tête haute de nous faire rire si fort et susciter autant de réactions et d’enthousiasme!

    Répondre
  55. truc a dit…

    Tu penses donc que la mère de Messaline lit ton blog et sait ce que tu penses d’elle. Tant mieux non? Tu n’auras pas à le lui dire en face ;) Tout ce petit épisode me semble en tant que maman plutôt positif en ce qui concerne ta fille : elle sait choisir ses amies et Messaline n’en fait pas partie tant mieux. A toi de voir avec elle quels sont les enfants qu’elle apprécie dans ce groupe et de les inviter pour qu’elle ne perde pas le contact avec eux. Par contre c’est pour le Machin que je serais d’avantage inquiète, pourquoi est-il ami, amoureux de cette fille (qui doit ressembler à sa mère les chiens ne font pas des chats), pourquoi a -t-il besoin de faire partie, d’être aimé par le groupe ? etc ….

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *