Parfois, Psycho, c’est chaud

IMG_0630
Dans le Psychologies magazine du mois de mai, je signe un long papier sur les hommes et la sexualité. Je vous laisse le découvrir si vous en avez l'envie et je ne m'étendrai pas sur le sujet (hin hin hin), histoire de ne pas déflorer l'article (hin hin hin bis).

Juste, je ne suis pas bégueule, hein. Mais c'était une grande première pour moi de conduire des interviews – téléphoniques et c'est heureux – en utilisant à plusieurs reprises les mots masturbation, verge, vulve ou encore cunilingus.

Je ne sais pas ce qui était le plus embarrassant. Poser les questions ou accueillir stoïquement les réponses des sexologues, qui, c'est le moins qu'on puisse dire, ne prennent pas de gants.

"Ce qui est navrant, voyez-vous, c'est que les hommes ne regardent pas assez la vulve de leurs compagnes. Ils y mettent le nez, la bouche, mais les yeux, pas assez. Du coup, ils ont du mal à la décrire, bien évidemment." "Mais jeune fille, nous avons souvent peur que vous nous dévoriez ! Quel homme n'a pas craint un jour pendant une pipe que sa femme y mette les dents ?". "Mais évidemment que la branlette est un anxiolytique ! Il serait d'ailleurs bien temps qu'on reconnaisse les vertus de la masturbation !"…

J'ai beaucoup appris.

J'ai particulièrement adoré cette conclusion, quelque peu adoucie dans le papier mais que je ne résiste pas à vous livrer dans le texte, de Bernard Elie Torgemen, psychanalyste de renom: "Les hommes doivent apprendre à ouvrir leur coeur. Et pour bien ouvrir son coeur, il faut savoir bien se servir de sa bite".

"Et vous écrivez bite, mademoiselle, ça ne me pose aucun problème".

A moi non plus, Bernard Elie, à moi non plus.

Voilà, la vie est facétieuse. Il y a quelques mois encore, je questionnais moultes présidents d'universités sur les implications de l'autonomie dans la gestion de leur établissement, ou me passionnais pour la recomposition du paysage universitaire parisien. Sujet qui continue d'ailleurs de m'intéresser. Mais d'un peu plus loin je dois bien l'avouer.

Non parce que la façon dont les hommes perçoivent notre anatomie la plus intime, c'est sacrément important aussi, non ? Et le fait est mesdames, qu'ils en sont dingues, de notre petite fleur. Mais alors crazy de chez crazy. Même qu'ils trouvent quasi unanimement qu'en plus d'être belle, elle est délicieuse. Au goût, je veux dire. Et pour beaucoup, plus ça sent, mieux c'est. Allez, ladies, on jette les gels douche intimes et on se fait bouffer la chatte en toute sérénité.

Edit: J'était tout de même assez soulagée d'avoir terminé cet article. Non parce que le churros, je ne le tenais plus. Trois fois par jour, il arrivait avec son air lubrique et me posait la même question: "C'est quand que tu m'interviewe ?". Il était même prêt à me laisser parler dans le micro. Hin hin hin (ter).

Edit2: Un grand merci à Gaëlle Marie (Zone Zero Gêne) et à un jeune homme qui se reconnaitra, qui m'ont accordé du temps pour ce papier et qui au final n'apparaissent pas dedans pour des raisons qui ne m'appartiennent pas (manque de place). Ce fut un vrai plaisir que de parler avec vous.

Je vous laisse avec quelques animaux bien montés de la ménagerie du jardin des plantes. C'était ça ou des photos de cul et comment dire…

IMG_0619
IMG_0624
IMG_0637
PS: Tous mes articles pour Psycho mag sont mis en ligne sur le site deux semaines environ après la sortie en kiosque. Ma page "auteur" est accessible ici

96 comments sur “Parfois, Psycho, c’est chaud”

  1. Joelle a dit…

    Pffff ben moi j’en suis encore aux universités et aux effets de la RGPP : c’est pas que ça m’intéresse mais je le vit (hin, hin) de plein fouet (hin hin)… (Oui y’a une fôte mais c’était pour rester dans l’ambiance)

    Répondre
  2. tite_bulle a dit…

    conseil d’une de mes profs de psycho :
    Si vous voulez attirer un homme, laissez tomber les parfums hors de prix et mettez-vous un peu de cyprine derrière les oreilles. Effet garanti (faudrait que je teste avec mon homme tiens :p)

    En tout cas ça a l’air intéressant, vais pê me laisser tenter par l’achat :p… Pour le faire lire à mon homme ?

    Bisous (et bonne nuit à celles qui bossaient de nuit 😉 )

    Répondre
  3. lacopacham a dit…

    aaaaaaaaaaah, j’avais le (psycho) grand format entre les mains, mais je voulais le petit (hinhinhin). J’y retourne. Moi, j’adore la poésie des photos qui mine de rien, se prêtent en thème 🙂

    Répondre
  4. Cécile - Une quadra a dit…

    J’espère que tu as fini par l’interroger ce pauvre Churros qui mettait tant de bonne volonté en acceptant même de te laisser parler dans le micro 😀

    Ce qui me fait souvent sourire avec ce genre d’article c’est que la théorie des psy/sexo etc est parfois « un peu » éloignée de ce que j’ai eu l’occasion de rencontrer mais bon j’ai du avoir un sacré ramassis de cas spéciaux aussi, ça ne me surprendrai pas, c’est sans doute le risque lorsque tu vis une vie sexuelle libre pendant plus de 20 ans, pis qu’après tu te marrie,mais quelle idée, passer de la carte au menu ! Mais tant d’essais ont permis un choix éclairé du conjoint, enfin presque 😀

    Répondre
  5. Caroline a dit…

    litchi, maryland et charlie: hu hu hu 🙂

    xtinette: yeees, very pink !

    aurora, j’espère qu’elle appréciera !

    Vanessa, exactement, bien vu 🙂

    Ccil: cf la réponse de vanessa 🙂

    Cécile une quadra, écoute, là, j’ai trouvé que les propos des sexo et psy étaient assez réalistes. Mais je vois ce que tu veux dire !

    Tribulate, tant mieux !

    Elizabeth Hugen, ouais, c’est à cause de Pâques (n’importe quoi moi)

    Lacopacham, tu sais ce qu’on dit, la taille ça ne compte pas

    Tite-bulle, ça sent quoi la cyprine ?

    Vanessa (com 7): ben écoute, parait que oui. Je sais, dingue.

    Leregimedesamantha: tu ne mesures pas ta chance alors ! Tous les hommes ne sont pas… open 🙂

    Joelle :-)))) Bonne chance avec la RGPP (je sens que ce sigle va rendre Loop chaude comme la braise, ça l’excite à tous les coups)

    Zaz06: bon voyage alors !

    Répondre
  6. catou a dit…

    Quelle détente dès le matin !!! Mon abonnement à Psycho vient de se teminer, je m’en vais le renouveler dès aujourd’hui, hâte de te lire.
    PS : j’ai terminé « Un long week-end » hier soir, je l’ai dévoré, apprécié, dégusté, merci Caro, je suis preneuse d’autres bons livres comme ça !

    Répondre
  7. mathilde a dit…

    Bonjour Caroline,
    Moi j’utilise du savon en barre Cadum et ça suffit. Dommage que mon mec travaille la nuit ces temps ci !
    Je voulais savoir, est il possible que tu me renseigne sur le nom de l’agence sur l’éducation pour laquelle tu travaillais ? Parce que moi la réforme des universités, ça m’intéresse bien plus que la RGPP, vrai ! Peut être en privé, mais je ne sais pas si tu peux avoir accès à nos boites mail (sinon par un message sur mon profil facebook (mathilde goanec)…)
    Dans tous les cas, merci pour le blog !

    Répondre
  8. Mel a dit…

    Je vais être obligée d’acheter ce magazine…
    Ah, et je ne sais pas si tu l’as déjà mentionné, mais tu es largement citée dans le magazine Avantages de mai à propos des mères indignes.

    Répondre
  9. DOMINIQUE a dit…

    Bah, c’est comme le nuoc-mam. Au début on trouve que ça pue, puis après quelques plats asiatiques, on trouve que ça sent bon.
    Je ne sais pas si ça marche avec le munster.
    Hin hin hin.

    Répondre
  10. DominiqueL. a dit…

    Il va falloir faire une étude pour voir si les ventes de « Psychologies » ont une courbe … érectile (hanhan!!) depuis que tu y collabores …
    DominiqueL.

    Répondre
  11. Carson a dit…

    Et cyprine, c’est ma copine,
    Et cyprine, j’me la tartine
    Quand j’m’en mets derrière les z’oreilles
    Au garde à vous comme au réveil
    Il ne reluque plus mes copines
    C’est parti pour une sieste coquine !
    Oui cyprine, c’est ma copine…

    Répondre
  12. BaKarOl a dit…

    Je suis dans les starting blocks pour décrocher le 69° com…
    Je pars déjeuner, on verra quand je reviens…
    Chaud Chaud Chaud Laissez passer !!!!!!

    Répondre
  13. zézé a dit…

    @Despe: le bonjour à tes poteaux de déchetterie!
    Et le 69, il est pour moi ok?!
    Namého.
    C’est méga chaud aujourd’hui et en plus à midi, la vérité j’e dis, c’est moules/frites ici!!!! (hin hin hin énième)

    Répondre
  14. Mariposa a dit…

    Je pense que ceci est un article d’utilité publique ! C’est super de pouvoir écrire des papiers sur ce genre de sujet ! Je crois qu’on apprend toute sa vie en matière de sexualité et c’est peut-être le genre d’article qui peut donner envie aux gens d’en parler dans leur couple. En effet, je crois qu’on rigole et fait beaucoup de blagues sur le sexe mais qu’on parle très peu de sexualité avec son partenaire, je veux dire sérieusement (mais sans se prendre au sérieux!). Or, c’est un des aspects les plus importants dans la vie d’un couple et dans la vie tout court.

    Répondre
  15. Madame M a dit…

    Moi qui pensais que rien ne me choqué genre attends femme des années 00 quoi hinhinhin…J’admet que la lecture des mots b*** et ch***** m’ont perturbé même m’ont fait rougir.
    Pourtant « ce n’est pas sale » (cf. Doc et Difool sur Skaï do you remember???)…Hein?!
    Et pourtant cela me gêne, cela renvoie automatiquement ma propre intimité en pleine poire et la rend vulgaire et commune…heinheinhinhin!
    Alors que le sexe et les rapports sexués c’est autre chose que du c** hein?!
    Aaaah je crois que la lecture de ton article me ferait le plus grand bien surtout à mon côté « Vieille France »…

    Répondre
  16. danpe a dit…

    A l’heure où je grignote devant mon ordinateur à l’université dans laquelle j’officie chaque jour, je confirme que le billet est chaud bouillant, même si il n’y a que des bribes et les commentaires sont à l’avenant 🙂
    Mais cela prouve qu’il est possible de passer du coq à l’âne, ce que tu fais brillamment Caroline. Bravo !!!

    PS : Seul regret aucune chance de te croiser aux RUES de mai

    Répondre
  17. Smallbubble a dit…

    c’est moi où c’est effectivement chaud chaud comme ambiance ici ce matin ?
    Wahou Caro, t’es bonne ! (pour nous faire marrer et retrouver la banane)

    Répondre
  18. Xochitl a dit…

    Bonjour,
    Sont-ce le soleil et la chaleur sur tout l’hexagone qui font ainsi monter la température ??
    Caroline, évoluant dans les milieux universitaires, je comprends fort bien qu’interroger des sexologues soit plus excitant que de réfléchir sur l’autonomie de gestion des facs, sujet fort intéressant au demeurant.
    Et comment va le Churros entre chaleur et article « hot » ?

    Répondre
  19. Léa a dit…

    Quand j’ai ouvert le psyco, j’ai direct cherché ton article : je t’avouerai que j’avais parié pour « la sodomomie, une pratique perverse ? » mais je n’ai pas été décue 😉

    Répondre
  20. fabrice.michel@virgin.net a dit…

    C’est très à propos de citer Gaëlle-Marie qu ej’aime beaucoup et qui sur ZoneZéroGêne avait signé un article sur « Le Romantique De La Bite (pour nous les sentimentales de la chatte) » -Google va être ravi… bonne reprise Caroline, depuis un Londres ensoleillé mais frisquet (On attend le mariage royal c’est terriblement stressant! 🙂

    Répondre
  21. Smallbubble a dit…

    fallait oser, Leyley l’a fait !! bien joué ! : )

    P.S.: c’est bizarre … elle est où Loop ?
    (épargnez moi le: ‘DTC’! d’autant + que j’ai vérifié, elle n’y ai pas!)

    Répondre
  22. The speculoos' mum a dit…

    Merci Caro pour les rires et/ou les moments de douceurs(pas aujourd hui quoi!) a chaque fois que je te lis! J en ai bien besoin en ce moment…
    Hate que l article soit en ligne!!! 😉

    Bizzz

    Répondre
  23. Cathy du Gard a dit…

    Ahhhhhhh enfin du seske !!!

    les collègues du Churros vont pouvoir s’en donner à coeur jouit … euh joie (pfff fait chaud ce soir)

    Répondre
  24. SingaporeSling a dit…

    J’ai demandé aux mecs en bleus de celle où je suis allée la semaine dernière s’ils te connaissaient… Bon là, ils voyaient pas mais ils te passent le bonjour.

    Et je me suis fait deux potes parce que j’ai tout bien mis dans les bonnes bennes, avec un sourire et un tee-shirt en V.
    Du coup, ils m’ont super aidé à ramasser les branches de ces fucking bambous du voisin qui poussent chez moi, qu’étaient toutes emmêlées dans le coffre du Picasso.

    Bref, t’as le bonjour des mecs de Surgères.

    Répondre
  25. Tayiam a dit…

    Excellent sujet ! Intéressant mais effectivement, pas facile à gérer !

    J’ai adoré la réaction du Churros. Le mien a l’imagination aussi fertile lorsqu’il s’agit de sexe. Il aurait tout-à-fait pu dire un truc dans le genre !!! :-)))

    Suis en vacances, alors, je lis mes blogs préférés le soir… J’ai raté le coche du 69ème commentaire ! Zut, alors !

    Répondre
  26. pachoulinettepompon a dit…

    ça alors, personne n’y a encore pensé, allez je me lance..Espérons que chuchu n’a pas eu de « panne de micro »…..
    Trop bon l’article….je vais me précipiter chez le marchand de journaux.

    Répondre
  27. Violetteb a dit…

    oui, mais quand tu dis à des ados (parce que c’est mon job..) qu’elles peuvent mettre une glace pour voir à quoi ça ressemble, t’as un concert de beurk…et alors quand tu parles d’y mettre les doigts, là c’est bien pire!!!!et pourtant les garçons eux sont très très curieux!! d’eux ils savent presque tout devant la glace!!!! mais comme quoi..tout ce qu’est caché, c’est bien tentant!!!!!!

    Répondre
  28. lollipop a dit…

    j’espère que tes lectrices(eurs) auront la curiosité d’aller fouiner vers le site Zone Zero gene que tu cites en fin de billet. Je trouve ce site parfait, d’utilité publique ! Ca parle de sexe sans détour mais sans leçon, sans « il faut faire ceci ou cela pour être épanouie sexuellement, si ton mec fait pas ça c’est un loser , etc « (cf magazines féminins qui saoulent !) avec la prise de conscience que la vie au quotidien avec un mec (une nana) ce n’est pas tous les jours la fête du slip mais que ca peut l’être aussi et comment ça peut l’être et pourquoi ça ne l’est pas (plus) !
    Les billets sont extrêmement bien rédigés et drôles !

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>