Happy birthday, El Churros

DSC_0126.jpg_effected
15 ans d'amour et son anniversaire qui tombe en même temps. Enfin, moi je date de ce jour là le début de notre relation, parce que le premier mois fut un peu cahotique. Monsieur sortait d'une histoire difficile, il n'était "pas certain de vouloir s'engager" (= si tu m'envoies un micro signe qui pourrait me laisser imaginer que tu vas t'installer chez moi, je déménage et je change d'identité). On a cassé, donc, et puis à grands renforts de stratagèmes grossiers ("Allo, je sais que c'est terminé, mais j'ai 'oublié' une bague chez toi, j'y tiens à mort, elle appartenait à mon arrière-grand mère qui la tenait elle même de son aïeule (cadeau Blancheporte, 1992) on se retrouve ce soir, tu me la rends et adios, ok ?"), je suis parvenue à le récupérer in extremis. (apparté: merci mère nature d'avoir fait les garçons un peu cons)

S'en est suivie une quinzaine de jours pendant lesquels on était ensemble, d'accord, mais on le garde pour nous. "Mais tu viens tout de même à ma fête d'annif, juste pour l'instant je préfère que mes amis ne sachent pas, trop compliqué avec mon ex".

Et moi, partagée entre l'envie de l'envoyer chier une bonne fois pour toutes – être la fille qu'on cache, mon ego ne s'en remettait pas trop – et celle d'écouter cette petite voix qui me murmurait qu'il y avait moyen de faire un bout de chemin avec ce garçon aux cheveux longs, j'ai finalement rappliqué à sa sauterie.

Je me souviens de cette première partie de soirée à se reluquer, à se frôler, tout en prenant garde à ne pas se faire pincer.

Et puis sur les coups de minuit, dans ce studio où la fête battait son plein, alors que j'étais plantée au beau milieu de ses copains, El Churros m'a roulé le plus long patin de l'histoire du patin.

Voilà pourquoi je date nos débuts de ce moment là. Aussi parce qu'en vérité, je ne suis pas sûre du jour où on s'est embrassés pour la première fois. Mais ça, merci de le garder pour vous, ça fait quinze ans que je le pourris parce qu'il est infichu de s'en souvenir, alors que moi, bien sûr, je SAIS.

Bon anniversaire, Churros chéri.

"Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ? Maintenant ? On voyage…"

91 comments sur “Happy birthday, El Churros”

  1. Cetroinzust a dit…

    Happy birthday, mister Churros qui avait les cheveux longs ! Happy birthday, patin d’anthologie !
    On etait amis avant d’etre plus et, apres des premiers rapprochements qui tenaient allegrement du fiasco, on a fini par se tomber a nouveau dans les bras. Six mois durant, ca a ete notre histoire de contrebande, personne dans la bande d’amis n’en a rien su et nous avons multiplie les stratagemes avec bonheur (les joies des residences etudiantes avec toute la bande de copains qui loge au meme etage…). On en garde un souvenir emu, dix ans apres (meme si je n’ai pas eu droit au patin du siecle, dommage !).

    Répondre
  2. rply a dit…

    hann !! joyeux naniversaire de bizouxxxxxxxx !!!!
    ici on a feté les 6 ans de bizou il y a quelque jour 🙂
    demarrage cahotique aussi, mais je n’air rien laché niark niark !

    Répondre
  3. Madame M a dit…

    C’est fou comme j’aime apprendre le début des histoires d’amour. C’est aussi vibrant que Diamant sur canapés ou n’importe quelle gros classiques qui te fait sortir ton kleenex et/ou des gros soupirs de guimauve girls…bon anniversaire à ton homme! C’est beau 15 ans d’amour.

    Répondre
  4. plappern a dit…

    « Elle appartenait à mon arrière-grand mère qui la tenait elle-même de son aïeule »… Plus un mensonge est gros, plus il passe 🙂
    Et Kate Middleton-Windsor peut aller se rhabiller avec sa baguouze qui appartenait « juste » à belle-maman.
    Bons anniversaires !

    Répondre
  5. venise a dit…

    « (cadeau Blancheporte, 1992) » rien que pour ce type de petite phrase semée au milieu d’un billet débordant de tendresse, je t’aime, Caro !
    Joyeux anniversaire au Churros, il doit être content que tu aies autant tenu à la bague (et à lui) , sans ça il n’aurait pas cette jolie famille que vous avez fondée et il aurait loupé plein d’épisodes, entre autres devenir célèbre et être reconnu dans le métro !
    je plaisante bien sûr, l’essentiel étant ailleurs…

    Répondre
  6. Cécile - Une quadra a dit…

    Bon anniversaire El Churros.
    Caro à priori même si tu as un tout petit peu, à peine, forcé la chance, il ne s’en plaint pas donc pas de scrupule, même pour la Blanche Porte 😉

    Nous le 1er bisou c’était début mai 98 mais me demande pas quel jour j’en suis incapable, et quand tu vois que cette année, comme depuis 3 ans, on a encore allégrement oublié notre anniversaire de mariage , on n’est pas sortis des ronces…

    C’était au départ une relation épistolaire (ça se dit aussi pour les mails ?), 200 km entre les 2, puis une rencontre IRL ou chacun rentre dormir qui chez soi, qui à l’hôtel, non sans s’être fait enguirlander par le veilleur de nuit parce que nous voir discuter devant l’hôtel pendant 2 h ça l’a crispé on dirait et comme il nous a gentiment proposé soit de monter ensemble soit de nous casser ben l’homme a rejoint sa piaule et moi mon domicile 50 km plus loin, sans même un bisou, lui est allé à son séminaire et moi bosser à 5h00 du matin.

    2 semaines plus tard nouveau séminaire, mais cette fois ci je lui ai proposé de l’héberger et c’est parti, à coup de 200 km d’un coté 200 km de l’autre, de mails, de coups de téléphone, puis l’été, il part en vacances avec ses enfants, 3 semaines avec peu de nouvelles, y avait pas de cyber cafés dans tous les coins et pas internet chez la belle mère, alors la poste a rempli son office accompagné de 2 appels internationaux. Mais rien de fixe encore, y a les enfants et moi ça me fout les jetons ce genre de bestioles, et puis lui n’est pas trop motivé non plus on dirait, alors bon on se la joue carpé diem. Jusqu’à ce que je me retrouve sans téléphone et donc sans internet, en octobre, et là il a flippé semble t il et s’est déclaré, j’ai trouvé ça touchant et voilà, mariage, reproduction, halzheimer 😀

    Répondre
  7. Marion a dit…

    Hum hum…
    Même histoire, et ça fera trois ans que nous sommes ensemble le 26 juin. Va t’il s’en souvenir, mystère ???
    Tout est allé lentement au début aussi, rupture difficile aussi pour lui et surtout super exigeant le bonhomme !! Mais j’ai réussi à le mater et hop, l’année suivante pacs et appart et hop cette année SuperLoulou, le bébé de sa vie !!! Comme quoi, il faut savoir un peu forcer les choses 😀

    Répondre
  8. frederique-etc a dit…

    Bon anniversaire El Churros ! et bon anniversaire de rencontre aussi !
    Tu dis pas quel âge il a ton chéri ? c’est lui qui veut pas que tu le dises ? (c’est pas pour faire ma curieuse, c’est pour les bougies, j’en prends combien ???)

    Répondre
  9. Xiou a dit…

    Bon anniversaire au Churros!
    Sympa le récit de vos 15 ans, pour moi ça valait le coup de s’accrocher 😉
    Émue aussi car on fêtera nos 15 ans en décembre… l’histoire était simple au début ensuite il y a eu des accrocs mais pour l’instant on trouve que ça va pas mal!
    Belle journée à toi.
    Ici il pleut, on déménage dans 2 jours et je n’ai fait aucun
    Carton: Au Secours!
    Isa

    Répondre
  10. Mélodie a dit…

    Joyeux anniversaire au Churros, forcément un mec bien s’il est du 22 juin (tout comme moi quoi ;).
    Marrante cette histoire, avec techniques d’approches méchamment élaborées, début cahotiques etc… vécu qq chose de similiare avec ma moitié, mais ça ne fait que dans les 3 ans (oui impossible de « dater » le début pour moi, je prends la signature du bail comme référence, ô combien glamour…).
    Plein de belles choses encore pour les années à venir pour votre petite famille !

    Répondre
  11. mammouth a dit…

    Alors si tu es le printemps de ta maman, il est arrivé avec le solstice d’été. Ça le fait. Bon anniversaire.

    Jolie histoire de début. Je serais curieuse d’entendre sa version.

    Répondre
  12. mammouth a dit…

    Bon, j’ai cherché boudinette, parce que hein. Et là je suis scandalisée par les sites présentés (les queues de cochon ne sont pas tout à fait les mêmes que celles photographiées par caro), et par le nombre de personnes qui ont pris ce pseudo, à moins que ce ne soit toujours la même.

    Au final, y’a ventre qui collerait. Y’a aussi un truc de nombrilisme pour les estaires, un patois que j’ai sûrement dû apprendre dans mon jeune âge et que j’ai oublié.

    Là, j’ai yoga. Je dois donc arrêter mes recherches.

    Répondre
  13. Jerricanne a dit…

    Elle est belle ton histoire !! elle me donne des frissons … et me fait penser à nos début cahotiques aussi, il y a … 35 ans !! (rencontré très très jeune !!!) Bon anniversaire Monsieur Churros !!!

    Répondre
  14. Fraise a dit…

    En plein début chaotique, tu me confortes dans mon sentiment que c’est pas parce qu’il me demande pas de l’épouser au bout d’un mois qu’il faut pas s’accrocher… Parce que je sens que ça peut le faire, et sérieusement !

    Je suis la clandestine, mais il m’a demandé de l’accompagner au mariage de sa sœur… Ça vaut un patin non ?

    Bon anniversaire au Churros, Bon anniversaire au méga-patin… Passe une journée pleine de tendresse et d’amour !!

    Répondre
  15. Tournikette a dit…

    feliz cumpleaños El Chu !!!
    …sex, love y chocolate con leche !!! dans l’ordre que tu veux !! …suis sûre que Caro dira pas non ! plein de biz !

    Répondre
  16. Tournikette a dit…

    PS pour Caro : on ne dit pas « les hommes sont cons » , mais « ils sont juste un peu différents »

    mais on les aime tellement que p’taing ! qu’est-ce qu’on se torture le bulbe pour les attirer, merde !

    (oui je sais je suis vulgaire, mais c’est bon aussi parfois !)

    Répondre
  17. Tan a dit…

    Heureux anniversaire au Churros star de ce blog et heureux anniversaire à vous deux !
    J’adore les histoires de début de relation. C’est beau, c’est romantique même quand ça ne veut pas l’être, je fonds. Je suis une vraie midinette aussi, faut avouer.
    Si ça peut te rassurer, moi non plus je ne me rappelle pas notre premier baiser (le champagne aidant, un soir de réveillon il y a onze ans et quelques…) mais on s’est construit plein d’autres souvenirs depuis hein, on va dire ça !

    Répondre
  18. Véro la Bisontine a dit…

    La version de l’histoire par le Churros est nécessaire, au moins pour sauver son honneur de garçon (pas si con).

    Suis sûre que les garçons nous laissent croire des choses, alors qu’ils ne sont pas dupes (différents oui, mais pas dupes.

    Bon anniversaire à vous deux, ça fait envie. 😉

    Répondre
  19. DDDenis a dit…

    Bon anniversaire à L’Homme sévèrement Churré.
    Mais dis donc, son anniv c’est tous les ans alors ?!!!

    (Aparté : merci mère nature d’avoir fait les filles qui croient les garçons un peu cons)

    Répondre
  20. Danpe a dit…

    C’est tellement beau les histoires d’amour même quand le début est « Chaotique » (et non cahotique).
    Je me permets de te corriger car ce matin, coïncidence, j’ai fait la même erreur et je suis allée vérifier (vient du nom commun « chaos ») car je sentais qu’un petit quelque chose ne collait pas.
    En attendant Feliz cumpleaños el Churros !!!

    Répondre
  21. YellowL a dit…

    Bel anniversaire à vous deux alors et doublement au Churros alors.

    Wahou, si çà c’est pas de l’officialisation de sentiments le patin devant tous les copains !
    C’est d’autant plus beau que votre fougue amoureuse à tous les deux semble toujours aussi forte depuis ces 15 ans !

    Répondre
  22. Geneviève a dit…

    J’aurais pu faire un seul commentaire quand même… Le texte de « La tempête » est de Florence Seyvos, l’illustration de Claude Ponti. Je révère les deux…

    Répondre
  23. Camille a dit…

    Très belle histoire !! Comme quoi la vie ne tient pas à grand chose et on se rend compte qu’elle aurait pu être fatalement différente si on avait eu un peu plus d’ego 😉 Bon anniversaire !

    Répondre
  24. Photine a dit…

    Bon, alors exactement le genre d’histoire qui m’a fait et m’a incité à faire des conneries (je n’écris pas de grosses conneries parce que les années ont passé)
    pourquoi y a des mecs avec qui ce genre de début d’histoire, ça marche et pourquoi y en a d’autres avec qui bein 1)ça a pas marché 2)après tu t’en veux d’avoir insisté ???????????
    c’était un cri du coeur, en vrai, je suis super contente pour vous (y compris les enfants)

    Répondre
  25. L'Homme a dit…

    Merci à toutes et happy birthday également à Mélodie.
    Ce billet est un très joli cadeau d’anniversaire, même si, 15 ans après, je me rends compte que je me suis fait totalement manipuler. Quel naïf ! Mais je ne m’en plains pas, bien au contraire…

    Edit 1 : quand ma future femme blogueuse m’a rencontré, j’avais les cheveux jusqu’aux épaules. Je crois qu’elle ne s’en est toujours pas remise que je les ai coupé (difficile à concilier avec une vie pro, surtout à partir d’un certain âge)
    Edit 2 : plutôt crever que de vous dire mon âge

    Répondre
  26. La Cuiller En Bois a dit…

    Je peux souhaiter avec 30 min de retard ? quand on aime on n’a pas d’âge hein 😉

    Mon JP je l’ai rencontré à la piscine (comme çà au moins on est sûr de la marchandise !) mais je préférais quand même son copain … avec lequel je suis sortie of course.
    Mais bon, le mec radin, même pas t’offrir une glace au ciné … et le copain (le JP donc) qui me faisait marrer et qui m’a offert un tour d’auto-tamponnante heu .. c’était plus class quand même …

    Bon finalement on se bisouque au ciné, alors qu’il était arrivé avec une autre (pour ma défense je ne les avais pas vu arriver ensemble, je ne l’ai su que plus tard).

    Je sortais d’une histoire d’un an et demi, plaquée pour … une moto, alors autant vous dire que j’avais pas trop envie de rempiler alors les choses ont été très claires dès le départ « on sort ensemble mais rien de sérieux hein, j’ai juste envie de m’amuser » « ok cela me va, la précédente je me suis tiré quand elle m’a dit « bon alors on se fiance quand ? »

    Finalement 6 mois plus tard c’est moi qui lui ai demandé de m’épouser parce que bon, il se décidait pas trop vite le bougre …

    Répondre
  27. laurence a dit…

    joli début d »histoire d »amour, faudrait l’adapter au ciné,un brin marrant, doux, jusquil faut! bonne continuation a vous deux ,et bon anniv au Churros, bizous aux loupiots!

    Répondre
  28. Mamzelzaza a dit…

    Oh que c’est beeeeaaaaauuuuu !!! Comme quand j’étais ado : c’est sentimentique et romantal !
    J’adore j’adore j’adore !!
    Moi aussi j’aime raconter les débuts de notre histoire entre mon mari et moi ! (soupir……….)

    Répondre
  29. La Papote a dit…

    Très beau début d’histoire (surtout quand les mauvais souvenirs de flips s’éloignent)…
    Ca fait palpiter mon coeur de midinette !
    Bon anniversaire de début d’histoire et au churros !

    Répondre
  30. Elé a dit…

    Mais si, ça marche aussi « cahotique » : vient du nom commun « cahot », et les cahots, ça secoue !

    Bon je t’accorde que pour un chemin, on dit plutôt cahoteux, mais je trouve que cahotique, c’est un jeu de mots imagé qui dit bien ce qu’il veut dire… 🙂

    Répondre
  31. Maïpi a dit…

    ouais ben moi mon chéri il me pourrit depuis bientôt 16 ans pour ce premier patin dont il se souvient très bien… et pas moi !!! haha !!

    donc non seulement ça fait aussi longtemps qu’on se roule des patins les uns les autres (ou presque), mais en plus on est quiches de concert toutes les deux ! mouahhahaha !

    pis nous aussi au départ on s’est quittés… quelques jours 😉 mais c’est lui qu’a ramé un peu pour me persuader de faire encore un bout de chemin tous les deux… héhé ! l’avait raison !!

    BON ANNIVERSAIRE en retard au Churros !!! à cause de lui, je peux plus bouffer un chichi tranquille à une fête foraine ;)…

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>