De la frange et du lâcher prise

IMG_1613
Vendredi, en traversant Paris pour aller chez le coiffeur, je me faisais la réflexion qu'il fallait être un peu secouée pour se taper une heure de métro pour se faire couper les cheveux.

Et puis me sont immédiatement revenues en mémoire toutes les coupes loupées qui ont jalonné mon existence. Soudain, cette petite expédition a pris alors tout son sens.

Non parce qu'avec Michel, c'est la première fois que je ne ressors plus les bras ankylosés à force de m'être accrochée aux accoudoirs comme si à un moment où à un autre le siège allait décoller.

C'est aussi la première fois de mon parcours capillaire que les choses ne se passent pas de la façon suivante: tu arrives, tu dis à ton coiffeur que tu ne veux que rafraichir les pointes et que surtout, surtout, pas de brushing, un séchage naturel. Et une heure plus tard, que fait le gars, après t'avoir naturellement coupé dix bons centimètres ? Un brushing.

Là, Michel, déjà, il écoute ce que tu veux. Bon, il ne sait pas trop cacher qu'il n'est pas d'accord et il peut lui arriver de tourner son nez en cas de demande saugrenue. Il n'empêche que si je dis : "aujourd'hui on ne touche qu'à la frange", même s'il trouve que  je ressemble à Michelle Torr, il ronge son frein et il ne me fait QUE la frange en souriant. Important, ça, ce truc de ne pas prendre pendant toute la coupe l'air pincé et vexé de celui qu'on n'a pas écouté.

En revanche, si je lui confie mon envie de changer un peu, il propose et suggère. Et il FAIT EXACTEMENT CE QU'IL AVAIT DIT QU'IL FERAIT. Là, en l'occurence, un dégradé mi-long, mais "qui ne fait pas des escaliers" (j'ai une façon tout à moi de formuler mes désirs).

Idem pour le non-brushing. Ça ne fait pas un an que je viens et je ne suis pas une très bonne cliente étant donné mon peu d'assiduité (tous les 4 mois environ). Et bien Michel SAIT que j'ai le brushing en horreur. Et il passe un temps fou à me sécher les cheveux en les froissant, pour me donner, le temps d'un jour ou deux, cette texture merveilleuse, ce faux ondulé de sortie de mer, incarné à merveille par Chiara Mastroiani dans les Bien aimés (oui, j'avoue, je note mentalement toutes les coiffures qui se rapprochent le plus de mon idéal, même en plein film dramatique) (j'ai un toc du cheveu, ça ne s'explique pas) (ou alors si, c'est parce que c'est le seul truc chez moi qui ne grossit pas, du coup j'ai l'impression que je lui dois quelque chose) (à mon cheveu).

Pourtant, là encore, Michel il prend sur lui. Parce que je le sais bien qu'il kiffe le fer à lisser et le tif brusché. Je rappelle qu'il n'a toujours pas pardonné à Kate Middleton son total laisser-aller le jour de son mariage. Une princesse sans chignon, c'est comme un poney sans crinière. Sans compter qu'elle a flingué la profession.

Mais même s'il préfèrerait que je m'en aille de son salon sans avoir l'air d'avoir mis les doigts dans la prise, il froisse donc consciencieusement mes cheveux, jusqu'à ce que j'ai vraiment la tête d'une fille qui sort de son plumard. Et rien que pour ça, Michel, je le vénère.

Il m'est d'ailleurs arrivé un truc fou, vendredi – mis à part le fait d'avoir été assise en face d'Axel Bauer – : quand il est arrivé à cet instant fatidique du coupage de la frange, moment où la plus parfaite des coupes peut se transformer en ratage international, j'ai fermé les yeux et l'ai laissé faire, dans un état de sérénité absolue.

J'ai conscience de la dimension un peu ridicule des propos qui vont suivre mais je joue franc-jeu avec vous: je crois avoir alors compris l'essence même de l'expression "lacher prise". Je veux dire, c'était tantrique, à ce niveau là. Comme si j'acceptais d'être entre les mains d'un autre sans éprouver la moindre peur, le plus petit vertige. Pour une fille qui aurait voulu observer chaque étape de sa césarienne, voire même tenir les écarteurs et qui ne peut subir une prise de sang sans suivre au millimètre près la progression de l'aiguille, c'était quasiment comme entrer en lévitation.

Je me demande si je ne suis pas en train de tomber amoureuse.

C'est bien ma veine.

Edit: Juste un mot aussi de Karine, qui sait me rendre blonde comme j'aime. "On n'est jamais assez blonde", m'a-t-elle rassurée quand je m'inquiétais d'avoir peut-être un peu forcé sur la décolo cette fois-ci. Vous savez quoi ? Je crois qu'en ce qui me concerne, elle a totalement raison. Au propre comme au figuré.

Edit: Michel travaille au salon de coiffure Chez Privé. Et bien que préférant que vous ne vous précipitiez pas non plus toutes sur lui (je ne partage pas volontiers en amour ni en cheveux), je consens à vous donner ses coordonnées (cliquez sur le lien). Et j'en profite pour remercier Nadia et Violette sans qui rien n'aurait été possible.

DSC_0041.jpg_effected
 
(trois jours après et les cheveux sales, ça tient bien non le froissé – décoiffé) ?

Fin du billet à haute teneur narcissique.

 

Aucun commentaire sur “De la frange et du lâcher prise”

  1. charlie a dit…

    Très joli!
    TU peux te permettre l’effet décoiffé ET la blondeur à fond tout simplement parceque tu as une très belle peau et un sourire coquin de petite fille (traduction: ca fait pas pétasse ni Côte d’Azur, ca fait frais et élégant)
    Des bisous de Buenos Aires et du printemps :)

    Répondre
  2. Danielle a dit…

    Bonjour Caro, bonjour tout le monde!

    J’aime beaucoup cet effet froissé et je trouve ta coloration très ensoleillée.

    Tu es très jolie comme cela mais peut être (sans te vexer) pourrais tu penser à changer tes lunettes car je trouve qu’une monture plus fine t’irais mieux.

    A bientôt.

    Répondre
  3. La peste a dit…

    J’exècre aussi le brushing et les coiffeurs excités du ciseau…!!!
    Et ceux qui s’obstinent à t’effiler, parce que “ça fait joli” sans t’écouter quand tu dit que sur ton cheveu à toi, ça fait des fourches !
    ;) Je suis moi aussi une phobique capillaire, hé ouiiiiiiiiiiii.

    Répondre
  4. mary a dit…

    1 heure pour aller chez le coiffeur, tu es courageuse
    moi c’est à 5 minutes en voiture!
    il est important de trouver le bon coiffeur, moi aussi j’ai eu des ratés, qui nous font bien rire avec ma cousine 20 ans plus tard!
    le moment que je préfère le massage du cuir chevelu
    le moment qui me fait stresser, la couleur! voir si c’est bien la bonne…
    le résultat est sympa, Michel va être débordé!

    Répondre
  5. Alice a dit…

    Oui, justement en voyant ta première photo je me disais que la couleur plus claire de ton blond était très belle.
    Moi aussi j’ai trouvé ma coiffeuse. Je ne la quitterai pour rien au monde!

    Répondre
  6. DOMINIQUE a dit…

    Ma première réaction, en voyant la photo : mais que Caroline est jolie !
    Avec LE sourire.
    Coiffeur ? Qué coiffeur ? En ce moment, c’est pony tail (hé hé, tout arrive pour le vocabulaire fashion). Il fait trop chaud.

    Répondre
  7. Poumok a dit…

    Anti-brushing comme toi, du fait de mes cheveux bouclés (et “désolée mais non, les cheveux lisses post sèche-cheveux, ça ne me va pas”), je comprends très bien ce que tu veux dire !! Dans les écoles de coiffure, il ne doivent s’entraîner que sur cheveux raides, je ne vois que ça !

    Répondre
  8. MaO a dit…

    C’est marrant parce que moi j’ai des tif “faux ondulé de sortie de mer” au naturel et je ne rêve que lissage et brushing – que je n’ai jamais la patience de réaliser toute seule. Alors je me dis que je demanderai bien au coiffeur si je peux passer le voir après chaque shampoing juste pour le brushing. Mais c’est un truc à se ruiner ça.

    Comme quoi on n’est jamais contente de ce qu’on a,

    Répondre
  9. Miss Olfiie (aka Elosyia sur son blog) se demande combien de temps durent les séances coiffure pour les autres filles (parce que pour moi et mes cheveux crépus ça dure au minimum 3 bonnes heures et c'est un peu la loose) a dit…

    Tu es belle, la frange en liberté et les cheveux au vent.
    Perso, après plus de 15 ans de recherche j’ai trouvé une bonne coiffeuse. Le seul inconvénient c’est la durée de la séance Et quand je vais la voir je reste dans le salon au minimum 3 heures. Pourquoi ? Parce que j’ai des cheveux crépus qui demandent une mission spéciale pour être coiffée. Je suis déjà restée plus de 6 heures dans un salon pour avoir le cheveu lavée, défrisée, un brushing, une coupe et on en parle plus. Alors j’y vais pas très souvent chez ma coiffeuse parce que l’idée d’attendre pour me faire coiffer et d’attendre pendant que je me fais coiffer, hé bien ça me fatigue à l’avance. Mais je joue le jeu car dans le salon, on sait toutes que nos cheveux demandent ce temps et des traitements particuliers et surtout que ça vaut le coup car on ressort plus jolie et pimpante que jamais.

    Répondre
  10. sabine a dit…

    Je vais chez Michel moi aussi ! Mais c’est Christian qui me coiffe…
    Depuis ma vie a changé ! ( encore un truc grace à toi! ) j’adore ce salon…
    Moi c’est Rika Zaraï que j’ai eu en face de moi la 1ere fois..

    Répondre
  11. Aurora a dit…

    Axel Bauer ?????????????????????????????????????????????? Quelle chance. Je suis folle de jalousie.

    PS Oui tes cheveux sont beaux ;-)
    PS2 bon je viens d’aller voir des photos récentes de lui, euh comment dire, je suis tout de suite moins jalouse…

    Répondre
  12. Isa a dit…

    Le résultat est très sympa ! Cela valait la peine de se laisser faire …
    Pour ma part, je partage ma coiffeuse avec ma fille et mon homme, une vraie histoire de famille , dans un salon plutôt ‘lounge style’ avec une ambiance propre au laisser aller !

    Répondre
  13. zazzou a dit…

    Ah tout ça, ça me parle, j’ai aussi trouvé la perle rare, une portugaise au doux nom de Tania, jeune et comme une copine. J’y vais avec une copine et donc c’est comme si on faisait papote alors qu’on est chez le coiffeur. Et elle sait exactement ce que j’aime (enlever la masse pour éviter le casque) et n’aime pas (le brushing). Bref je l’adore et le lui rend bien, je pense!

    Répondre
  14. Mme la Truffe a dit…

    MDR !! en ouvrant le billet je me suis dit “comme elle est mignonne au réveil”…. c’était donc pas un réveil mais le résultat de 2h de métro !!! lol. bonne semaine….

    Répondre
  15. Sev a dit…

    c’est super joli ton dégradé!
    Sinon, je comprends tout à fait ce que tu dis. Ici, c’est Nicolas, mon coiffeur d’amour que j’aime. Le seul et unique à qui je dis “faites ce que vous voulez”

    Répondre
  16. la belette a dit…

    Dotée d’une improbable crinière (tignasse, pour les intimes), j’adore me faire brushinguer les tifs au contraire, et je n’ai trouvé jusqu’à aujourd’hui qu’une seule coiffeuse capable de ne me donner ni un look Feux de l’Amour ni un effet “Mais on dirait que t’as pas de cheveux, c’est trop plat, t’as l’air malade, t’as l’air malade, je te dis que t’as l’air malade” ( ma mère en pleine tentative de cassage de moral)

    Répondre
  17. Mysukalde a dit…

    Très joli froissé… J’aimerais bien que les coiffeuses en saisissent le concept ici. Je suis une traumatisée des salons de coiffure. J’ai même passé 4 ans à me couper les cheveux moi-même… Maintenant j’y retourne, mais à reculons et la peur au ventre. Je suis toujours à la recherche de celui qui me permettra de lâcher prise comme toi (pas gagné…).

    Répondre
  18. LE CHEMIN DU BONHEUR a dit…

    C’est la duchesse de Windsor qui disait “On n’est jamais assez maigre”, je dois dire que je préfère “on n’est jamais assez blonde”. Comme il faut parait-il éclaircir ses cheveux d’un ton ou d’un demi-ton tous les dix ans, je crois qu’à ce rythme ma naturelle blondeur rejoindra la blancheur !

    Répondre
  19. la chouette a dit…

    Heu, tu sais, Charlie, même sur la Côte d’Azur, on peut trouver des nanas au blond “frais et élégant!” ;)
    Bon, c’est vrai, faut chercher un peu…:)

    Répondre
  20. isa-monblogdemaman a dit…

    Le coiffé décoiffé de Vanessa Paradis dans Little Circus, l’égérie Dessange du début des années 80, et la coupe de Carrie au début de Sex and the city (série que je n’ai jamais regardé pourtant !) Voilà tour à tour mes icônes du cheveux. Le hic étant que sur mes cheveux fous, le résultat fait toujours trop PAS coiffé ! TU m’as l’air drôlement blonde et ça m’a l’air drôlement jolie, d’autant plus que tu dois être un peu bronzée.

    Répondre
  21. Clochette a dit…

    Que c’est bon (et beau !) le narcissisme ! Moi je dis : il faut se faire du bien ! Alors bravo pour ce billet et surtout pour la coiffure!
    Bonne journée!

    Répondre
  22. Pénélope l'Arverne a dit…

    Rhhha revoilà cette histoire de frange. Chaque évocation de ce sujet sur ce site fait naître de douloureuses querelles entre mon “moi-frangesque” et mon “surmoi-nonfrangesque” – querelles qui se soldent immanquablement par un “on décidera dans quelques mois”. Lâcher prise, hein… Quoi qu’il en soit, cette coiffure te va à merveille (je te tutoie, hein, bien que ce soit mon premier commentaire ici…). Dis-moi, Michel, il n’aurait pas des frères/soeurs/vagues cousin(e)s/disciples en province?

    Répondre
  23. Léonor a dit…

    Je suis aussi une addict de Privé… mais en ce qui me concerne, c’est aux mains expertes de Linda que je confie ma frange (mais je pourrais lui appliquer tout ce que tu dis de Michel). Je lui confie aussi mon mec et mes enfants, à Linda. Et pour la couleur… Karine, surkiffage à chaque fois. :-)

    Répondre
  24. Londoncam a dit…

    Effectivement, trouver le coiffeur qui sait faire ce que tu veux toi, avec le sourire, écouter et te sécher les cheveux correctement, c’est le bonheur ! Ta coupe est très réussie d’ailleurs.

    (je n’irai pas surcharger Michel, j’ai trouvé mon graal à Convention :))

    Répondre
  25. Cécile - Une quadra a dit…

    Je ne suis pas étonnée par l’heure de trajet, si j’en avais les moyens j’irai très volontiers me faire coiffer chez mon coiffeur qui a jamais raté son coup sur la tignasse évolutive, lisse courte, frisées mi-longue et bouclée/ondulée (suivant les zones) longues, mais voilà il est parti ouvrir des salons en Roumanie… alors bon je me suis rabattue sur une de ses ex employée locale qui bosse très bien mais elle beaucoup moins inventive que lui ne l’était, mais heureusement c’est devenu une copine…
    Ça te va très bien et sur la première photo tu fais toute jeune (facile 15 ans de moins) et frêle, un peu étudiante au pair Suédoise ;-)
    Quand à Axel Bauer, oui j’aurais eu tendance à te jalouser un peu mais comme j’ai vu les dernières images il y a quelque mois on va laisser comme ça hein, et je vais me remettre la vidéo de Cargo de nuit, ça ira bien avec le mythe :-)

    Répondre
  26. Armalite a dit…

    J’ai mis quarante ans à trouver le coiffeur idéal, un type complètement allumé qui avait son salon à 25 mètres de chez moi.
    Trois semaines plus tard, il a déménagé en pleine nuit sans laisser d’adresse.
    Je suis maudite des cheveux.

    Répondre
  27. Cathy du Gard encore en cure depuis son IPhone a dit…

    Je te comprends d’autant plus que je vais a La Grande Motte pour me faire coiffer, soit 70 bornes de chez moi pour les mêmes raisons : bonne couleur et bonne coupe. Tu es superbe sur ces photos !

    Répondre
  28. Judith Green a dit…

    Depuis que je suis petite je vais toujours chez la même coiffeuse alors je te comprend! Même maintenant que j’ai déménager à Rennes je vais continuer à aller chez le coiffeur en région parisienne quand je reviendrais pour les vacances ou autre! Les cheveux c’est sacré ! La frange te va à merveille ;) et ça ne va pas a tout le monde j’ai fait une tentative et ça ne m’allait pas du tout !

    Répondre
  29. M. de Hamburg a dit…

    Tu es superbe!
    Je trouve ça déjà génial quand on trouve LA coupe qui nous va vraiment bien, mais j’imagine la génialité absolue quand on a aussi LE coiffeur.
    Je n’ai pas encore trouvé la perle rare (je vais dans des salons où les coiffeurs ne sont jamais les mêmes), mais là deux fois de suite que c’est pas loupé, la prochaine à Noël !

    Répondre
  30. presso a dit…

    En tant qu’installée en Suisse depuis 15 mois, je comprends tout à fait cet amour et je pousse même le bouchon plus loin : en ne me faisant couper les cheveux qu’à chacun de mes voyages à Montréal, donc tous les 6 mois parce que ça fait cher la coupe quand même ;-)

    Mon cher Eric me remercie chaleureusement de continuer à venir mais, en fait, c’est moi qui le remercie surtout : de ne pas prendre ses vacances quand moi je prends les miennes!

    Répondre
  31. Mélisande a dit…

    Joliiiiiiiiie! Ah c’est super!
    Je crois que ça mériterait une psychothérapie, mon rapport à mes cheveux! Je les ai eu longs toute ma vie, toujours refusé de les couper plus que les pointes, même quand ado mes copines me trouvaient nunuche avec, même quand plus tard étant mannequin j’ai perdu du travail parce-que je voulais pas laisser les coiffeurs les tailler, et chaque passage chez le coiffeur est un stress énorme, maudits coiffeurs mdr! Dans mes cauchemars récurrents, ils tombent par touffe, horrible… Je regarde avec envie les jolis carrés plongeants et autres coupes sexy, mais pour moi, ce serait comme se coupe un bras (en dramatisant juste un peu) Mieux vaut en rire, hein, mais voilà, mes cheveux c’est “pas touche”

    Répondre
  32. Blonde paresseuse a dit…

    Jamais trop blonde, je suis d’accord… Alors que penser de cette remarque terrible de la magnifique Cristina Cordula lorsque j’ai passé un casting en juin “Ma chériiiiie, ça va pas dou tout ta couleur dé chéveux”… Me serais-je trompée ?… J’étais décomposée.

    Je ne m’imagine pas autrement… Blonde j’ai voulu être il y a longtemps maintenant. Blonde je resterai.

    Et je connais l’orgasme capillaire d’avoir un coiffeur qui te comprend et qui fait ce que tu veux. ;-)

    Répondre
  33. Maud Klosin a dit…

    (Alias Mamo)
    Ah oui c’est vraiment très bien. Moi pendant longtemps avant de trouver dans un salon décalé les coiffeuses qui font juste ce que tu demandes, en douceur, avec FIP en fond sonore et pas de conversation inepte, eh bien c’était exclusivement ma maman qui me coupait les cheveux (elle seule savait le résultat que ça allait donner un fois coupés, on a le même cheveux frisé)

    Répondre
  34. Carine a dit…

    trop jalouse de cet instant de lâcher-prise qui vaut bien, à mon avis 1 heure, de métro…(encore meilleur, j’imagine, que les tartelettes aussi délicieuses soient-elles !)
    je me suis bien reconnue dans le coup de la prise de sang lol
    les séances chez le coiffeur ont le don de faire parler ( ou pleurer?!)les filles!
    moi, je redoute ma prochaine séance et me remets de mon dernier carré plongeant (TRES court) du mois de mai … en mai, fais ce qu’il te plait PAS ce qui plait à ton coiffeur! je m’en souviendrai !!!

    Répondre
  35. La Mouty a dit…

    Je confirme Charlie,sur la Cote il n’y a pas que des blondasses,ce terme n’engage que moi,mais je l’ai trop souvent entendu.Ily a aussi de jolies blondes,naturelles et discrètes,la première ma Chouette,avec son blond enfant juste illuminé par un balayage délicat.
    quant à la disons,Coiffure de mariage, de Kate,c’était Moche.
    Je me bagarrais souvent avec des clientes qui voulaient être naturelles!!!
    Du moment que l’on porte une robe de mariée,qui est une sorte de déguisement
    attention dans le bon sens du mot,on accepte le reste,la coiffure,les gants,
    les chaussures et tout le tralala.
    Pour celles qui ont les cheveux fourchus et abimés,le lissage Brésilien a la Kératine(attention sans Formol) est un excellent reconstituant.
    Caroline tu est trés belle.

    Répondre
  36. Céline a dit…

    Ça fait maintenant un an que je n ai pas été chez le coiffeur, normal, cette femme aux doigts de fée (elle trouve toujours ce qui me va!) vit a 6000km et bien que je l ai supplié de venir me rendre visite (elle a une trouille bleue de prendre l avion…ca me rappelle quelqu un!), je ne peux me résoudre à essayer à nouveau un coiffeur au pays du grand froid! La dernière fois, j,ai pleuré pendant 6 mois!
    Résultat: des cheveux longs (mon mec adore) mais une envie irrépressible de changer de tête (c’est la rentrée!)… Et votre article n arrange rien!
    Je crois que je n’ai jamais commenté mais c est le seul blog que j attends avec impatience tous les matins! Vous êtes magnifique!

    Répondre
  37. Céline a dit…

    On ne se connait pas mais quand j ai lu Montréal, mon coeur a fait un bond, j y vis depuis 2 ans et je n ai pas réussi a trouver un coiffeur digne de ce nom en 3 tentatives (la dernière m a valu 6 mois de pleurs, encore heureux qu un petit voyage en France ai réussi a arranger un peu tout ça!), pourriez vous me donner les coordonnées d’Eric, s il vous plaît, vous sauveriez ma tête!
    Merci Caroline pour ce post qui permet d échanger des adresses même a 6000km de distance!

    Répondre
  38. Blanche neige a dit…

    Très jolie coupe, et j’adore la couleur !!!
    Je suis comme toi avec mes cheveux, il m’est même arrivé de pleurer à la sortie d’un coiffeur (qui m’avait couté un bras en plus ).
    Ici à Montréal, j’ai réussi à trouver une première coiffeuse qui me coupait très bien, elle était un peu loin de chez moi, mais la distance ne compte pas quand on a un bon coiffeur. Malheureusement, depuis 3 ans elle fait bébé sur bébé. Avec 1 an de congé maternité à chaque fois, je te dis pas la tête que j’ai fini par avoir (forcément, c’est moi qui me les coupait).
    J’ai enfin fini par trouver sa remplaçante, en mieux car elle ne me fait pas de brushing (alors qu’ici, c’est brushing obligé) et réussi à merveille l’effet saut du lit. Comble du bonheur, elle est au coin de ma rue, et moins cher que la première (du coup je lui donne + de pourboire ) !!!

    Répondre
  39. reine77 a dit…

    tu es vraiment au top….
    ça n’a rien a voir mais je viens de faire un tour à Monop pour voir les fringues de la rentrée et j’ai eu envie de TOUT acheter ….j’ai fui, le regard baissé pour éviter de sortir ma cb….le petit blouson en daim camel…arghhhh….
    Sinon, ok avec toi que le blond froissé de Chiara , dans la 1ère partie du film, une merveille…et son caban , et sa jupe et son pantalon en cuir et ses jambes…et son regard ….avec ce petit fond de tristesse absolue…
    Par contre , mon chéri n’a pas aimé “ses fesses plates ” (sic) , c’est sûr qu’avec mes fesses , il a du rebondi en pagaille sous la main!!!

    Répondre
  40. Ariane a dit…

    Extraordinaire ! je ne m’attendais pas à ça en cliquant : il est entre mon cabinet et mon domicile, je passe devant tous les jours ! Donc n’ayant pas à traverser Paris et en quête d’un nouveau coiffeur, cela me dit bien d’aller y faire un tour… merci pour le tuyau (même si je n’ai pas trop l’intention de devenir blonde ;-), en tout cas, cela vous va très bien !)

    Répondre
  41. presso a dit…

    Chère Céline,

    Ça me fait plaisir de partager l’adresse : Eric (un maudit français en plus ;-) ) chez les Garçons coiffeurs, au 5272 St Laurent. Si jamais, envoyez un petit email sur mon blog et je vous en dirai plus.

    J’espère qu’il vous réussira autant qu’à moi!

    Répondre
  42. Léo et Bambou a dit…

    Tu es magnifique!!
    Et quelle chance, moi je suis toujours à la quête du coiffeur de mes rêves et après moult ratages (dégradé court dessus-long dessous sans transition, mèches blondes esprit zèbre, voire Adidas un grand jour de loose puisque 3 bandes blondes à droite et presque rien à gauche… ou encore couleur 12 tons au-dessus de ce que j’avais personnellement envisagé pour garder une vie sociale, ect…). Les femmes et leur coiffeur, toute une thèse à écrire!!

    Répondre
  43. Xiou-Isa a dit…

    Lâcher prise, c’est exactement ce que je me suis dit la semaine dernière en sortant de chez le coiffeur. Perso, je flippe toujours sur la couleur pourtant c’est devenu un passage obligé. Sur les conseils de mon patron (qui l’eut cru !), j’ai trouvé L’adresse et depuis 6 mois, je ne suis pas déçue !
    Pour la coupe, je me dis que ça repousse et j’ai de la chance car mes cheveux pousse vite.

    Comme c’est dit plus haut, ça vous rajeunit le blond blond…
    Je comprends l’envie du décoiffé qui au fond est tout un art….Perso si j’étais riche, je me ferais faire des supers brushing tous les jours !
    Bonne continuation et encore merci de nous faire sourire dès le petit déj ;)

    Répondre
  44. Jerricanne a dit…

    Moi aussi je vénère Michel ! c’est un gars d’une douceur et d’une gentillesse infinies qui sait te faire sentir belle et te donner confiance en toi. Le seul hic c’est que 2 h 30 (aller) de voiture pour se faire couper les cheveux ce n’est pas très raisonnable …. Mais depuis que je suis passée entre ses mains, je ne peux plus aller ailleurs : il est le seul coiffeur que je connaisse à ne pas tenter de me vendre des mèches, une couleur, une permanente …… Il me fait m’aimer juste comme je suis !!

    Répondre
  45. So a dit…

    Super jolie coupe et bravo pour la couleur, il faut oser! Ca te va très bien mais je suis d’accord avec Danielle, je suggère un changement de monture de lunettes. Pas forcément toutes fines selon moi mais plus colorées: rouge, orange, rose?
    La frange restera à jamais un grand fantasme pour moi, vu l’implantation de mes chveux et surtout les deux magnifiques épis placés sur mon front, à gauche et à droite… toute tentative s’est soldée par un air hirsute qui ne ressemblait à rien alors j’en ai fait mon deuil. La vie est une tragédie :(

    Répondre
  46. Elizabeth a dit…

    Je vais dans son deuxième salon, à Montparnasse, et honnêtement, celui de Pigalle est franchement mieux ! Ne serait-ce que pour la clientèle, beaucoup plus jeune… Mais contrairement à toi, je n’ai pas le courage de traverser tout Paris pour y aller.
    En revanche, là où je l’ai mauvaise, c’est qu’à Montparnasse, il faut payer 5€ si on débarque à l’improviste pour couper la frange… alors que j’avais cru comprendre qu’à Pigalle, c’était free ? Me trompe-je ?

    Sinon, j’ai très peur du jour où je déménagerai en banlieue lointaine, quand je ne pourrai plus aller chez eux…

    Toujours aussi jolie ta coupe !

    Répondre
  47. mammouth a dit…

    J’ai été faire couper mes cheveux chez la coiffeuse de ma soeur au printemps dernier et j’y suis retournée lors de mon passage à Montréal cet été. Elle s’appelle Karine et c’est son salon. Je crois que Karine est bonne dans la coupe. Faut pas se fier à son style gothique assez particulier. Je suis très satisfaite de ma coupe de cheveux.

    Ceci dit, je n’y connais rien en coiffeur (ma soeur si par contre). J’ai changé trois fois de tête tout au plus dans ma vie d’adulte, le printemps dernier étant une des fois. Je ne sais pas pour la couleur, je n’ai jamais senti le besoin de changer. Je pense que ma soeur va ailleurs pour la couleur. Je lui demande si vous voulez. Voici à tout le moins les coordonnées de Karine:

    420 Laurier E, Montréal, QC H2J 1E5
    514-286-8080

    mammouth

    Répondre
  48. ava a dit…

    alors pardon mais question : nan pas sur le froissé parce que c’est même le seul truc capillaire que je sur-maîtrise, mais sur la décolo. tu fais comment, tu la fais tjs chez le coiffeur ou des fois chez toi et si oui alors avec quoi? et comment éviter l’effet botte de vieux foin les jours d’après (ne me dis pas masques nourrissants qui coûtent un rein, ça ne marche pas !)… voilà des questions hautement existentielles je sais

    Répondre
  49. Hanna a dit…

    Oh, mais c’est un bonheur parfait que tu décris là!
    Ça fait sept ans que je ne suis pas allée chez le coiffeur. Je les coupe moi même, une fois par mois, deux-trois centimètres, pour éviter qu’ils s’abîment.
    Mais j’aimerais bien qu’un coiffeur s’occupe de moi, des fois. Mais j’ai une question à cent balles: j’ai une maladie du cuir chevelu, donc mes cheveux ne supportent que MON shampoing sans silicone et sans sodium(oh la chieuse), je peux lui demander de n’utiliser que mes produits?

    Répondre
  50. Nadia a dit…

    Pareil pour moi, pas de brushing! Ce qui est quand même à mourir de rire, c’est que l’on se fait des tirs groupés chez Michel, j’ai l’impression que l’on y va toujours la même semaine avec Karine et toi. Moi c’était samedi dernier, comme vous 2 il me semble. Après, c’est bien, il peut souffler, et refaire ses brushings tranquilou, il a au moins 2 semaines de répit avant de voir réapparaitre l’une d’entre nous. Généralement c’est Karine qui revient, elle crèche là-bas;)

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *