Come on Girls !

Girls604-604x402
Il y a cette série, Girls, dont les premiers épisodes ont été diffusés sur HBO aux Etats-Unis. Je ne m'étendrai pas sur la façon dont j'ai pu les regarder à mon tour sans avoir à priori dans mon bouquet de chaines TNT la fameuse HBO, – de la même façon que je ne suis pas très optimiste quant à l'avenir de mes poumons eu égard à mon tabagisme, je ne me fais pas grande illusion quant à mon avenir judiciaire eu égard à certaines de mes pratiques hadopi-incompatibles.

Je ne m'étendrai pas donc, mais en revanche je ne saurais que trop vous inviter à tenter par tous les moyens de l'obtenir, du moins si vous êtes friand(e) de séries américaines (qui sont après la cigarette ma deuxième addiction).

Le pitch ? Quatre jeunes femmes, vivant à New-York, ou plus précisément Brooklynn, se lancent dans la vie et tentent de mener leur barque professionnelle et amoureuse. Ça vous rappelle un truc ? En effet, on est pas loin du remake de Sex and the city, sauf que. Sauf que bien que Carrie Bradshaw soit l'idole de l'une des quatre girls, on est très loin de l'univers des quatre quadras déchainées du string. D'abord parce que dans le cas précis, il s'agit de filles de vingt ans et des poussières. Qu'elles ne nagent pas dans un bain de dollars et qu'aucune d'entre elles n'a encore rencontré mister Big.

Que si leurs problématiques sont proches de celles de leurs grandes soeurs, je leur trouve un côté beaucoup moins conservateur. On sent en effet que THE target n'est pas nécessairement de se trouver un homme ou de pondre deux enfants, un garçon et une fille si possible.

Surtout, dans cette nouvelle production de Judd Apatow, c'est le casting qui déchire. Parce que c'est probablement en cela que Girls s'émancipe totalement de Sex and the city. Là où nous avions quatre bombasses sapées en Dior ou Chanel et perchées sur des talons de douze pas toujours si chics, on voit débarquer des nanas dont trois sont vraiment jolies sans peser 13 kilos non plus, et la quatrième, héroïne de la fiction, réincarnation s'il en faut une de Carrie, trimballe ses bourrelets, ses petits seins et ses cheveux filassons avec une aisance qui m'en a bouché un coin.

Qu'on ne se méprenne pas, elle n'est ni obèse ni vilaine. Mais je ne suis pas certaine que beaucoup auraient misé un centime sur cette actrice pour un premier rôle de cet acabit. Et ce qui m'a encore plus séduite, c'est que c'est un non problème dans l'histoire. Ça n'est pas une série sur les rondes, quoi. Je veux dire par là que Hannah galère ni plus ni moins que ses autres copines quand il s'agit de tomber sur des mecs biens, qu'elle évoque de temps à autre ses kilos mais avec un détachement salutaire et qu'elle parvient par un humour, une intelligence et une chiantitude assumée à imprimer la pellicule d'une manière évidente.

Une sorte de fille cachée de Bridget et Carrie, avec quelques neurones en plus.

Alors bien sûr, une polémique n'a pas manqué de gronder après la diffusion des premiers épisodes aux Etats-Unis. La cause ? Pas de personnage incarné par quelqu'un "issu de la diversité" dans l'histoire. Ce qui compte tenu de l'ADN new-yorkais est en effet bien regrettable. Je crois qu'il est prévu de mixer le casting l'année prochaine et je ne peux que m'en réjouir un peu plus.

 

Voilà, tout ça pour dire que s'il n'y avait pas autant de scènes crues de baise je montrerais cette première saison à ma fille, tant le propos et la finesse des situations me séduisent. En attendant, elle regarde Glee et ma foi c'est pas mal aussi.

Sinon, vous pouvez me lire ici aujourd'hui aussi, il est question de transmission entre mère et fille et de la manière dont parfois on croit avoir élevé ses enfants pareil, alors que pas du tout…

Edit: une gentille lectrice me signale sur Facebook qu'il est possible de voir cette série sur la chaine télé de Orange, catégorie "séries américaines 24 h après diffusion aux US, en vo".

72 comments sur “Come on Girls !”

  1. Litchi a dit…

    C’est marrant, tout ce que tu dis est vrai et sur le papier je n’aurais que de bonnes choses a penser de cette serie. Mais je n’ai pourtant pas du tout accroche avec le pilote. J’ai surtout eu l’impression que c’etait une vraie serie de hipster. Du coup j’ai beau avoir 20 ans et des (ahem) poussieres, etre grosse et celibataire, je ne me suis pas vraiment sentie touchee par les personnages, que je fuirais sans doute comme la peste dans la vraie vie. Mais bon, un pilote ca ne suffit sans doute pas vraiment pour se faire une idee, c’est vrai.

    Répondre
  2. Caroline a dit…

    Litchi, j’ai regardé les six premiers et je suis d’accord, le pilote n’est pas le meilleur. En revanche je suis d’acc aussi, c’est un peu “hipster” sur les bords, un peu “woody allen – like”

    Répondre
  3. pourmieuxattendre a dit…

    Merci pour l’idée de la prochaine série à télécharger ….
    Je viens d’aller lire ton article sur les différences d’éducation. Ma première réaction, c’est que je suis d’accord et pas d’accord en même temps.
    D’accord parce qu’il est évident qu’on élève pas deux enfants de la même façon.
    Et pas d’accord sur la place de l’inné.
    Mes filles n’ont que 11 mois, alors je n’ai peut-être pas beaucoup de recul (l’avenir nous dira si j’ai raison), mais je ne les élève pas de la même façon parce qu’elles n’expriment pas les mêmes besoins. Et tous les jours, mon job de maman consiste à décrypter au mieux leurs besoins et à y répondre individuellement et non pas en lot.
    A 11 mois, la place de l’inné est énorme et l’éducation n’a pas encore eu le loisir de les imprégner. Et je peux te dire qu’il n’y a rien de commun entre ces deux petites filles-là (prémas aussi, ça nous fait pas un big point commun ça ?).
    Rien de commun dans leurs envies, dans leurs attitudes et dans leur façon de manger aussi (puisqu’il est question de ça aussi).
    Je suis comme toi de la race des handicapés du comportement alimentaire (en même temps, comme 60% minimum de la population féminine) et j’ai beau en élever deux en même temps, je ne me comporte pas de la même façon sur ce sujet-là non plus avec les deux.
    Bref, ce que je voulais dire c’est qu’on élève nos enfants différemment aussi parce qu’ils ne sont pas identiques et pas forcèment uniquement parce que nous même, au cours d’une vie, nous évoluons….
    Sur ce, bonne journée, plein de bisous à toute ta petite famille….

    Répondre
  4. TYMAELAN a dit…

    Oh Boy… je ne te remercie pas…A cause de toi j’étais tombée dans The Good Wife et m’étais enfilé toutes les saisons d’un seul coup…Là je sens un fort potentiel addictif qui, dans cette période où je n’ai plus que MadMen et Game of Thrones à me mettre sous la dent en attendant que True Blood recommence, je me sens très vulnérable…

    Sans déc, merci quand même du tuyau!!!!!

    Répondre
  5. Booh81 a dit…

    Ah oui, ça donne envie. Tu crois que ça passera sur Canal avant 2016? (quiche du téléchargement bonjour!)

    L’article sur la transmission mère-fille est remarquable… Merci Caroline. Je m’y retrouve totalement : entre ma mère et moi. Beaucoup entre ma fille et moi. Ma fille étant née crevette, j’ai eu le réflexe de la nourrir à tout prix. Du coup, elle mange bien et de tout, mais elle remue TELLEMENT qu’elle reste menue. Je verrai bien la suite des événements.

    Ce qui me semble le plus important est bel et bien le détachement du regard de l’autre. Pas toujours évident…

    Bonne journée les girls!

    Répondre
  6. TYMAELAN a dit…

    Ah et j’ai lu ton article et je suis tout à fait d’accord, il me semble que l’on décharge ses angoisses et tout son bagage psy sur le premier enfant (dans mon cas, surtout la première fille, qui est en fait la deuxième de la fratrie, le premier étant un garçon) Toute mes névroses, mon propre vécu avec ma mère, sont porté par cette pauvre petite que n’a rien demandé alors que la troisième bénéficie d’un climat beaucoup plus serein…Il y a aussi pour ta Rose comme pour ma dernière, le phénomène “petite dernière”. On dit souvent que l’on fait son premier enfant sous la pression sociale (Tu es en couple, tu te dois de te reproduire!) le deuxième, toujours sous la pression (tu ne vas pas faire un enfant unique quand même??) et le troisième est vraiment le choix de la maman, SON bébé, celui que personne ne te pousse à faire, voire même, celui dont on te demande s’il est bien “utile”…
    Normal que dans ces conditions l’éducation du troisième se fait sans complexe!!
    Je n’ai pas l’expérience pour la suite et ne sais si le 4ème (voir plus!) bénéficie du même traitement de faveur :-)

    Répondre
  7. Caroline a dit…

    pourmieuxattendre, c’est un grand débat que celui-ci, mais je crois personnellement que les besoins émis par les enfants à 11 mois sont souvent le résultat des attentes de leurs parents. Je veux dire par là que la façon dont se comportent les enfants même tout petits est la conséquence de leur vie intra-utérine et de la façon dont leur entourage les perçoit. Je pense que tout ceci se passe d’inconscient à inconscient et je ne parle pas de “responsabilité” des mères et des pères, hein. Je veux juste dire qu’on a pas idée à quel point on façonne ses enfants, même sans s’en rendre compte. Franchement, je crois très peu à l’inné. Mais je ne suis ni psy ni biologiste, donc ce n’est qu’une conviction personnelle :-)

    Répondre
  8. Delphine a dit…

    L’actrice principale que tu trouves si bien est en fait la créatrice et scénariste de la série, Lena Dunham. Ceci explique cela :).

    Répondre
  9. et de trois a dit…

    Ton papier sur l’éducation de nos filles me plait terriblement.
    Mon ainée 9 ans est tout comme la tienne: discrète, sérieuse, posée, ma troisième 5 ans est tout le contraire: extravagante, drôle, un brin chipie et tellement bien dans sa peau (le coup du diadème ou du tutu toute la journée on connait aussi…!) quant au garçon 8 ans il a un peu de mal a trouver sa place, parfois tourné vers sa grande soeur si proche en âge et en fusion avec elle et parfois tourné vers sa benjamine qui du coup lui permet sans complexe de redevenir un peu bébé…
    Et pourtant nous avons tellement l’impression de les éduquer de la même façon, mais on a beau se dire ça on sait que la place dans la fratrie compte beaucoup et que finalement comme tu le dis nos attentes ne sont pas les même pour chacun d’entre eux.
    Merci pour tes analyses des situations souvent très justes et pour ton écriture si fluide qu’on se demande comment on n’arrive pas, nous aussi, à écrire si simplement.

    Répondre
  10. Stella a dit…

    Coucou Caroline,
    C’est une série intéressante même si je dois avouer qu’au bout de 3 épisodes (je suis sûrement un peu en retard) je ne suis pas encore complètement addict… Peut-être un peu agacée par le côté hipster dont certains parlent.
    Mais je voulais juste préciser, parce que c’est un éclairage qui me semble ajouter une sacrée dose de sel à l’ensemble, que Lena Dunham, l’actrice principale en question, est aussi scénariste et réalisatrice de la série ! C’est “sa” série, même si Judd Apatow lui file un gros coup de main pour la production. “Girls” pour moi, c’est aussi (surtout ?) important pour ça, pour cette nana de moins de 30 ans qui prend le taureau par les cornes, qui se fait une place “autre”, qui n’attend pas qu’on lui propose (ou pas) des rôles intéressants (ou pas), qui ne piétine pas l’image de la femme tout en gardant une sacrée dose d’auto-dérision. Bref, si je n’adore pas la série à 100%, je tire mon chapeau à cette sacrée nana.
    Bonne journée à tous !

    Répondre
  11. Roseinprogress a dit…

    ouais!!!! une nouvelle idée de série de filles, avec la fin de greys et de Gossip, j’étais un peu démunie…Je fonce sur des plateformes de telechargement légale (heu je suis pas crédible c’est ça?…)
    Merci du tuyau!

    Répondre
  12. Cetroinzust a dit…

    J’en avais entendu parler en bien, deja et tu me donnes encore plus envie d’y jeter un oeil, a cette serie…
    J’ai beaucoup aime la chronique sur la Taille Mannequin, pleine de questionnements. Je ne sais pas quelle part on peut attribuer a l’inne et a l’acquis (faudrait que je questionne mes plantes en serre a l’occasion…) mais je crois que l’education s’adapte a l’enfant… qui s’adapte aux parents.
    Etla confiance en soi… Que c’est juste, ce que tu decris. Et que cela me renvoie a ma propre enfance, a ces moments ou j’aurais tout donne pour devenir invisible, transparente. Tout en ayant une folle envie d’oser, d’etre moi, aussi excentrique et farfelue que je le souhaitais. Et puis, en grandissant, j’ai fini par acquerir au moins un peu de cette confiance qui me manquait tant. Il me semble que cette periode difficile ou j’aurais tant voulu n’etre vue de personne m’a rendue plus forte, plus proche des autres aussi. La seule chose que je voudrais, c’est pouvoir aller dire a la petite fille que j’etais alors qu’un jour, j’oserais, qu’un jour, je saurais me faire confiance. Pour pouvoir alleger la difficulte de certains moments.

    Répondre
  13. berengere a dit…

    je file de ce pas regarder sur pl***** l*** si je trouve cette serie dont j’ai entendu le plus gd bien !
    parce que là on a plus rien ! dh fini, et toutes les saisons des csi, mentalist, shameless et boardwalk empire sont terminees….

    quant à ton autre papier il m’interesse drolement ! disons que j’ai 2 filles (bientot 6 et bientot 4) et qu il lest parfaitement clair que je ne les eduque pas de la meme façon…leur temperament est diametralement opposé….ce que tu ecrit sur tes 2 filles me parle beaucoup…

    bonne journee

    Répondre
  14. DOMINIQUE a dit…

    Les séries américaines ne m’intéressent pas du tout, mais ton billet sur tes filles est juste et plein de bon sens. Au travers de ton blog, on sent exactement ce que tu mets à plat dans cet article.
    Je me retrouve tellement dans ta fille aînée (passer inaperçue), que les tutus de Rose et sa robe de princesse me pétrifient d’admiration.
    En ce qui concerne la confiance en soi, hum. J’ai commencé (un peu) vers 40 ans. Je pense qu’à 80 je pourrai parler en public.
    Au fait, mention spéciale pour le legging Hello Kitty !

    Répondre
  15. Rose Citron a dit…

    Cette série est un bijou!!!!!
    Un peu hipster, certes, mais c’est moins dérangeant que le côté bling de sex and the city!
    Le ton est extraordinaire! On est dans le réel je trouve!
    Et sachez que l’actrice qui joue Hannah est également la scénariste de la série (et qu’elle a déjà été primée pour un de ses scénarios), ce qui explique sans doute le ton réaliste de la série (un peu comme Skins on des ados participent aux scénarios).
    Bref, j’ai trouvé ma nouvelle addiction!!

    (et j’aime aussi beaucoup Glee, l’air de rien, sous un côté très politiquement correct, ils abordent beaucoup de thèmes de société, notamment dans la dernière saison : transidenité, violences faites aux femmes; et c’est plutôt bien traité!

    Répondre
  16. Caroline a dit…

    Merci Stella et Delphine pour cette précision que j’ignorais en effet et qui explique forcément pas mal de choses. Ceci étant dit, pour connaitre désormais un peu le milieu de la production et de la télé, si les producteurs avaient refusé qu’elle tienne le rôle, elle n’aurait jamais pu le tenir. Donc cela reste un vrai parti pris à mon sens. Mais cela rend en effet aussi e boulot de la réalisatrice encore plus intéressant et admirable.

    J’ajouterai par ailleurs que je ne suis pas “addict” non plus, ce n’est pas une série addictive, ne serait-ce que parce qu’il ne s’y passe pas des tonnes de choses, ce n’est pas madmen ou greys anatomy. mais c’est très fin et ça aussi c’est important.

    Répondre
  17. Sandrine a dit…

    J’adore cette série et en grande fan de séries en tout genre, j’ai découvert et vous recommande également Love Bites, c’est simplement excellent.

    Répondre
  18. NuNue a dit…

    Je vais essayer de jeter un oeil à cette série. C’est un progrès que les personnages soient un peu plus réalistes.
    Je suis assez impressionnée par la différence entre les modèles féminins que me proposait la télé durant mon adolescence (Buffy, Scully) et ce qu’on voit maintenant dans Sex and The City ou Gossip Girl (sois belle, riche, shoppe et tais-toi).
    Mona Chollet en parle bien mieux que moi dans son dernier livre Beauté Fatale (j’espère que je ne fais pas de pub déplacée), je le conseille vraiment. Il ouvre un autre regard sur notre condition.

    Répondre
  19. Aude A a dit…

    Et dis donc Caroline, question naïve : où peut – on l’acheter légalement cette série ? Car la prof d’anglais que je suis frétille d’avance des oreilles à l’idée de passer quelques heures devant son écran à écouter ces beaux dialogues … et étudier quelques extraits avec ses élèves ( d’où la nécéssité du légal …). Merci d’avance !

    Répondre
  20. Cremdemarrons a dit…

    Love bites, voilà un nom de série bien inspiré ;)

    Girls, est-ce que c’est drôle? Parce que les séries américaines sans humour ça me laisse de marbre? En tout cas dans l’idée ça a l’air sympa!

    Bonne journée !

    Répondre
  21. Dorian a dit…

    Pour venir dans ton sens j’ai eu l’occasion de lire un bouquin qui aborde le sujet il parle surtout de résilience, mais il explique dedans qu’en effet l’enfant ressens énormément de choses dans le ventre de sa mère et ce qu’il vit dans sa plus tendre enfance (1 mois, 2 …) a un impact sur sa vision de la vie, la façon de l’aborder… Je le conseille c’est “Les vilains petits canards” de Boris Cyrulnik. C’est un neurologue, psychiatre le bouquin est très intéressant et je ne suis pourtant pas quelqu’un dont c’est vraiment le domaine.

    Répondre
  22. M. de Hamburg a dit…

    Alors là, Caroline, je sens que je vais adorer! Merci pour la découverte!
    Je suis une grande fan de Sex&theCity, et quand une série me plait, c’est une grande histoire d’amour du début à la fin!
    Seulement depuis, à part Desperate Housewives (j’ai bien aimé), et HIMYM (j’adooore!), je faisais la moue à chacune des autres séries que l’on a tenté de me faire connaître.
    Hâte de m’y mettre (quand j’aurais un peu plus de temps) (ça sera ma récompense à petite dose après avoir bien travaillé) (on dit toujours ça avec les séries, et puis après… addiction ^^)

    Répondre
  23. Booh81 a dit…

    Ça me fait drôlement flipper de savoir que la vie intra-utérine façonne deja l’enfant…

    OMG! Je suis un monstre de faire des gosses!

    Répondre
  24. Lalie a dit…

    Cette série ne me disait trop rien (je dois dire aussi que je n’ai jamais été fan de Sex and the City ou séries “orientées filles”), et je n’ai pas accroché au départ… mais j’ai trouvé la suite beaucoup plus intéressante et les deux derniers épisodes sont excellents! J’y ai trouvé une certaine forme de subtilité qui me parle beaucoup.
    J’attends avec impatience le prochain épisode : )

    Répondre
  25. Séco a dit…

    Mais comment vais-je faire maintenant que MégaTruc ne marche plus ! Cet article et les commentaires me donnent envie de me faire ma propre opinion.
    Merci de me rassurer, je ne suis pas la seule à trouver que certaines fois, grand couturier ou pas, Carrie était vraiment habillée comme un sac.
    Sinon j’aime beaucoup ton article sur “Sans Complexe”. Ouf, j’ai eu un garçon, du coup je ne projette pas des éventuels problèmes de poids. Quoi que, à 1 an, il mange de bon coeur et les gens aux alentours ne cessent de regarder ses cuisses potelées et de me demander si je suis sure que je le nourris pas trop…..

    Répondre
  26. straw a dit…

    Si tu veux une série drôle, regarde “the big bang theory”. La première saison est sympa, mais à partir de la deuxième saison, je dois enfiler une couche pour la regarder sans risque d’accident! ( enfin en VO, la VF est plus fade comme souvent.)

    Répondre
  27. Lola a dit…

    Pas vu la série (pas le temps de voir quoi que ce soit sur écran, sauf si c’est lié au boulot, vivement les vacances…), mais j’ai entendu à la radio une interview de la demoiselle, et j’avoue que j’ai été épatée par la maturité et la tranquille détermination de cette jeune femme de 25 ans. Elle répond (entre autres) aux accusations de manque de diversité dans la série (sujet très très répandu en ce moment aux US, partout, à tous niveaux).
    C’est ici: http://www.npr.org/2012/05/07/152183865/lena-dunham-addresses-criticism-aimed-at-girls

    Répondre
  28. ladymarlene a dit…

    Ah “big bang theory !!!” La première fois que je l’ai vu, j’ai du me planquer sous la couette pour ne pas réveiller tout le monde avec mes éclats de rire !
    Et Sheldon…mais comme Barney dans “HIMYM”, il vaut à lui seul le visionnage !

    Sinon, cette série m’inspire. Et je voulais rebondir sur les autres séries de filles. J’adore “gossip girl” que je me refais régulièrement en dvd mais plus que le côté “sois belle et consomme” (parce qu’on peut pas dire qu’elle se taisent vraiment..des fois, notamment Blair, on aimerait bien qu’elles la ferment un peu plus…) c’est la méchanceté érigée en valeur pour réussir que je trouve atroce. Je regardais hier l’épisode où Blair décide de “punir la nouvelle professeur” de “lui montrer qui commande…”Je suis peut être vieux jeu mais à une époque où les professeurs ne sont plus respectés par personne, ça n’aide pas de montrer ce genre de comportements aux ados…perso, la Blair, je lui aurais volontiers retourné une claque.
    Sinon, Sex and the City s’est totalement ridiculisé avec le deuxième film. Je n’en reviens pas à quel point c’est tombé bas…. Donc conclusion, hâte de découvrir “girls” et son réalisme qui fait du bien après les années bling dont nous sortons !
    Ceci dit, l’âge d’or des séries est à mon sens fini. DHW se termine (après des saisons d’une médiocrité totale) Docteur House aussi (et ça fait deux saisons que j’ai décroché)….plus jamais un tel âge d’or ne reviendra mais ça donnera surement des petits bijoux.

    Répondre
  29. Cremdemarrons a dit…

    On je vais m’y mettre alors…

    The Office, version américaine aussi c’est bien : un peu long à démarrer ( se forcer à voir les six premiers épisodes de 20 min ) mais après……. Drolissime, fou,
    Complètement déjanté , humour 8 eme degré.
    Parfois j’y pense dans la journée au bureau et je ris intérieurement :)

    Répondre
  30. Aurélia a dit…

    La série a l’air chouette, je pense que je vais aller l’acheter légalement de ce pas ! (Oué bon hé oh, je suis sûr qu’à Londres où j’habite le vol de série sur internet est permis)(it’s a free world, hein).

    Sinon à propos de ton article, étant l’ainée de la famille, ayant deux jeunes frères (un de deux ans, un de dix ans de moins) je pensais aussi souligner l’importance de la place qu’on occupe dans la fratrie.

    Ma mère jure ses grands dieux qu’elle ne m’a jamais demandé d’être “responsable” et que la tonne et demi de pression que je porte sur mes épaules jour et nuit ne vient pas d’elle.

    Mon plus jeune frère est à 99% un FOUTU CRÉTIN IRRESPONSABLE, un troisième capricieux qui a toujours tout voulu faire trop vite pour copier ses ainés et qui a l’air en permanence en représentation devant ses parents et ses deux grands frère et sœur.

    (Mais sinon ça va, hein, un jour on va arriver à s’entendre)(il est mon exact contraire, ce qui quelque part veut dire aussi qu’on est vraiment pareils)(quoique totalement opposés)(mais identiques dans cet effet miroir)(voilà voilà).

    Répondre
  31. eaudeslyss a dit…

    l’actrice dont vous parlez joue aussi dans la serie “nurse jackie” qui est super aussi, et elle y joue une infirmière debutante complètement déjanté!!!

    Répondre
  32. Laura a dit…

    moi aussi je recommande The Office version américaine. Super drôle et avec personnages attachants et d’autres déjantés. Un bijou!

    Répondre
  33. Biduline a dit…

    La série a l’air chouette en effet! Merci pour l’info.

    Mais je tique sur le téléchargement illégal… même si je passe souvent pour une ringarde, voire une rigide, qui ne sait pas vivre avec son temps, je suis opposée au téléchargement illégal, surtout parce que je ne vois pas comment je pourrai justifier à mon fils qu’on n’a pas le droit de piquer des trucs qui nous font vraiment envie dans un magasin, ni dans le sac d’une petite vieille, ni dans les poches d’un touriste japonais, si moi je pique des trucs sur internet.
    Je vois pas la différence… et j’assume ma ringardise en gonflant régulièrement mes copains de mes ‘sermons’ hadopiens!!

    Répondre
  34. Caroline a dit…

    Biduline, je suis totalement d’accord, si ce n’est qu’en l’occurrence je ne télécharge que des séries, déjà amplement rentabilisées à la télé américaine et qui pour la plupart ne passeront jamais sur les chaines françaises. Donc honnêtement, je n’ai pas mauvaise conscience. en revanche, jamais un disque ni un film.

    Répondre
  35. Karine a dit…

    coucou!! moi aussi je regarde Girls…j’ai parfois un peu de mal avec le côté hipster, justement, mais vu de chez moi, c’est super dépaysant et donc chouette finalement.
    Je regarde aussi Don’t trust the Bitch in Appartement 23 et ma foi, je ris bien! (James Van Der Beek, ex Dawson y est hilarant).

    voilà pour mon conseil télévisuel du jour ;)
    bisous et belle journée

    Répondre
  36. Noblue a dit…

    Bonjour,

    Si vous souhaitez regarder des séries Us/Fr sans être dans l’illégalité, vous pouvez toujours aller sur dpstream.net. Et de là trouver un débrideur comme duckdebrid.com pour ne pas etre embêtée par la limitation.

    En bonne série, vous pouvez regarder Hit&Miss (que vous trouverez sur le site). C’est l’histoire d’une tueuse à gage transsexuelle qui apprend que son ex compagne est morte et lui à laissé un fils. Ce n’est pas “drole” mais touchant.

    Bonne continuation.

    Répondre
  37. laurence a dit…

    Bonjour à toutes,
    J’ai regardé les 7 premiers épisodes et j’ai adoré. En plus de ce que Caro a mentionné, je trouve aussi intéressant d’avoir abordé la problématique de l’argent et des solidarités intergénérationnelles avec le personnage principal et de ses parents dans un contexte nord-américain (bien différent de l’Europe occidentale). D’ailleurs Caro, à quand un petit mot sur la crise étudiante au Québec ?

    Répondre
  38. Laure a dit…

    Merci Caro pour cette découverte !
    Kiff total ^^ Toutes mes autres séries s’étant arrêtées c’était pas la fête dans ma clé USB et là paf ballons, paillettes et fille aux cheveux gras :)
    alors merci :)

    Répondre
  39. Cec jeune mariée a dit…

    … quelqu’un pourrait-il m’éclairer, ca veut dire quoi “hipster” ?Je sens que je viens de me griller, mais c’est pas grave….
    J’en suis à quatre ou cinq épisodes de la série, et ca faisait longtemps qu’une série ne m’avaot pas fait autant rire, même si je suis attachée à d’autres.
    En plus c’est mon mari qui m’en a parlé et me la met a disposition, elle a encore plsu de saveur !

    Répondre
  40. marje a dit…

    Non, Caro, pas de séries chronophages ! Je suis tombée dans le panneau the Good Wife, je vais donc garder cette référence pour cet été ! Merci du tuyau et à demain peut être …

    Répondre
  41. Biduline a dit…

    Oui, je comprends, c’est une façon de voir les choses et c’est ce que mes potes téléchargeurs me donnent comme explication aussi.

    Répondre
  42. Olivia a dit…

    J’avoue être aussi une superbe addict aux séries (j’ai pas de TV dc il faut bien compenser) mais je n’avais pas trop accroché au 1er épisode. Je vais réessayer.
    Connais tu Broke girls et New girl? ce sont mes chouchous de l’année en nouveautés.
    bon visionnage

    Répondre
  43. Nono a dit…

    Pour ma part, je suis une fan de cette série. Déjà, j’adore son format plutôt court.
    Ensuite ce sont les personnages et notamment celui de Hannah. Je la trouve belle et même canon. Certes elle n’a pas le physique des canons telles qu’on les définit aujourd’hui, mais elle est belle, sexy et si drôle et imprévisible.
    J’adore sa relation avec ses parents, qui lui ont coupé les vivres. Sa relation avec son copain ou plutôt sexfriend, Puis sa relation avec ses copines.
    Les dialogues sont inattendus, les personnages aussi. C’est frais, drôle, ça pétille. J’aime et ne loupe aucun épisode! ;-)

    Répondre
  44. Caro d'ardèche a dit…

    j’arrive à la bourre comme souvent d’ailleurs (je passe régulièrement te rendre visite et aime toujours autant lire des kilomètres de post en retard) mais pour dire que ta photo d’avant hier (toi en jolie robe fleurie et bébé) est très belle. Elle pourrait presque ne donner envie de faire un autre enfant si je n’étais pas si “vieille” ;)
    Tu y es très belle sur cette photo comme sur celle où on voit tes cheveux relevés sur ta nuque à la “va vite”, très féminine. Bon WE

    Répondre
  45. lo a dit…

    Pour une fois ; je ne suis pas d’accord avec toi …. l’inné a toute sa place dans l’evolution des bbe d humains, ou de mammiferes ( ben vi j ai aussi eleve des tas d animaux pendant mes premieres 18 annees ).

    ainsi que l’histoire du nimbus, de sa mere pendant la grossesse, de l’heritage familial, de la place dans la fratrie etc

    Après je prie tous les jours pour qu’on puisse moduler ; faconner leur evolution ; consciemment et inconsciemment ; et surtout plutot dans le sens de les rendre heureux…

    Répondre
  46. Lor a dit…

    En tant que fan de la première heure de Sex and the City, je me permets de rectifier un point : Carrie ne baigne pas du tout dans un bain de dollars… elle est pigiste et se trouve même dans la mouise quand elle se retrouve obligée d’acheter son appart (sinon le quitter), se rendant compte qu’elle n’a investi depuis des années que dans des chaussures et n’a rien à la banque ou presque, se retrouve dépendante de son mec de l’époque (Aidan, dont elle se sépare finalement à ce moment là), etc.
    Ensuite, les films ont un peu perverti l’esprit de la série, dommage.

    Répondre
  47. Cec jeune mariee a dit…

    Merci d em eclairer :)
    Bon ben j assume alors, ca me correspond un peu, moi qui n ai pas la tele depuis des annees et vis a Amsterdam ….

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *