Twins one day, twins always

DSC_0392

C'est amusant en ce moment mes grands. Je vois bien qu'ils sont sur le fil, que le monde les appelle, qu'ils respirent cet air enivrant de l'émancipation. Ils ont leurs histoires, leurs cercles d'amis. Ils ricanent parfois et s'arrêtent quand j'arrive. Ils lèvent les yeux au ciel quand je monte dans les aigus et me remettent à ma place, parfois à tort, parfois à raison. Ils n'ont plus la même façon de se parler, ils n'entrent plus dans la salle de bain lorsque l'un ou l'autre y est, ils mettent la serviette devant eux pour se cacher s'ils se retrouvent face à moi en en sortant. Ils écoutent des musiques que je ne connais pas, ils parlent de ce qu'ils feront plus tard. La chérie me pique mon Grazia, le machin dévore les BD parfois olé olé de son père. Ils font encore un peu beurk quand les gens s'embrassent à la télé mais moins qu'avant. Ils veulent aller au cinéma sans nous, au centre commercial également. Ils me demandent de les rembourser quand je tape dans leur argent de poche, aussi. Ils savent imiter ma signature mais ils en sont encore au stade où ils s'en vantent, ce qui rend le forfait moins grave.

Ils grandissent, donc, et étrangement je n'en éprouve toujours pas de tristesse, plutôt de l'excitation, j'ai hâte de voir quels chemins ils vont prendre, je pressens des appétences pour telle ou telle activité, je me réjouis qu'ils aient des rêves, quand bien même ces rêves ressemblent beaucoup à quelque chose s'apparentant à la vie à Poudlard.

Ils grandissent mais ils continuent à se vautrer sur moi, manifestant une faim de calins presque urgente, comme s'ils savaient qu'il arrive à grands pas, le jour où ça ne sera plus trop possible. Ne serait-ce que parce que je ne sais vraiment plus bien comment caser ces grandes guiboles quand je les prends sur mes genoux.

Ils se la pètent, aussi, beaucoup, croisent et recroisent les miroirs, passent la main dans leurs cheveux, vérifient le tombé d'un tee-shirt (surtout elle, lui pas tellement en fait)

Mais quand vient le soir, lorsque je sacrifie au rituel de l'histoire d'avant dormir pour Rose, il n'est pas rare – pour ne pas dire que c'est systématique – que je voie débarquer mes deux oiseaux dégingandés. Ils s'étalent de tout leur long sur mon lit au grand désespoir de leur soeur et écoutent religieusement les aventures de Marie La Fourmi ou d'Antonin le Poussin (quand ça n'est pas un vieux Papoum pour lequel même Rose est trop grande).

Dans ces moments là j'hésite entre me moquer, les filmer clandestinement pour les faire chanter ultérieurement ou les enchainer à ma table de nuit, pour que ça dure encore un peu.

En même temps, à bien regarder la photo ci-dessus surexposée et celle-ci, prise il y a six ans, il y a au moins une chose qui n'a pas changé. (non je ne parle pas des dents)

P1000496

Edit: je vous mets l'autoportrait du vinvinteur ci-dessous pour ceux qui n'ont pas pu le visionner sur le site hier (j'ai eu des mails de Suisses notamment)

 

88 comments sur “Twins one day, twins always”

  1. Cetroinzust a dit…

    Il y a beaucoup de Grande Cherie dans Rose, c’est craquant !
    Elle a l’air rudement douce, leur complicite. Et il a l’air rudement douillet, le creux de leur epaule gauche… C’est doux d’avoir l’impression de les voir grandir au fil de tes billets…

    Répondre
  2. AnonymeDepuis4ans a dit…

    Merci Caro pour cet auto-portrait, moi aussi je crois que je ne pourrais plus me passer de ma lecture quotidien.

    Pour rebondir sur les Twins, mon ainée a 13 ans….. et je ressens exactement la même chose. Je bois goulument tous ces moments partagés parce que je sais que dans quelques années – qui par ailleurs vont vite arriver – elle prendra son envol…. et s’éloignera peu à peu de nous…..

    Répondre
  3. Marje a dit…

    Ce n’est pas sympa de me faire pleurer à 6h20 du matin. Le dialogue des clichés est magnifique. Mon GrandGrand commence aussi cette phase de mutation physique et psychique. Parfois je suis sincèrement exaltée de le voir grandir mais souvent je suis quand même complètement désespérée car je sais qu’il va me quitter. Malgré son mètre soixante-dix, je ne peux me résoudre à lui lâcher la main. J’espère que mes enfants seront des Tanguy ! Je ne leurs dit pas mais leurs enfances me manquent déjà. Je sais qu’ils ne faut pas vouloir garder ses enfants gnangnangnan…. N’empêche que je pleure ce matin car la séparation d’avec mes enfants sera, je le sais, le drame de ma vie. J’ai encore quelques années pour me préparer à lâcher leurs mains, les unes après les autres …N’ayant pas de relais, je rêve aussi souvent de les perdre au coeur de la forêt et une fois en 11 ans faire une grasse matinée …Ton billet est une thérapie ! Bonne journée

    Répondre
  4. Marje a dit…

    En relisant mon message, je me dis que peut-être le fait de ne jamais pouvoir m’en séparer rend leurs départs complèment anxiogènes … PèredeNouël offre moi des consultations psychologiques.

    Répondre
  5. Isa a dit…

    La mienne est en plein pré adolescence et commence à bien s’affirmer .. ça nous étonne un peu parfois et c’est amusant en même temps. Cela me rappelle mon propre passage à l’adolescence ..

    Répondre
  6. Chag a dit…

    Ici, famille de jumeaux. Des faux. Mais pas qu’un peu ! L’Homme a un frère jumeau. Leur père a un frère jumeau. Et leur soeur vient d’avoir des jumeaux (garçons aussi, visiblement, le chromosome Y a tendance à niquer tous les autres). Faux jumeaux = transmission par la mère, or, là, c’est quand même une histoire de mecs… Va comprendre. On a pensé à un maraboutage sur plusieurs générations. La loose.
    En attendant, on croise les doigts pour qu’un potentiel number three ne se transforme pas en double (4 enfants et 2 parents dans un appart de trois chambres ? Facile, il reste le local à vélos)

    Mais pour terrible two, on priait Ganesh pour qu’il n’y en ait qu’un, avec quand même un peu les doigts croisés dans le dos…

    Répondre
  7. carlotta a dit…

    Mon fils est encore petit mais quand je te lis je retrouve des choses que j’observe chez mes élèves: on me regarde souvent d’un air étonné quand je dis que j’adore les adolescents mais c’est tellement magique (et parfois douloureux) de les accompgner dans leur transformation : parfois ils rient niaiasement, me regardent comme un extra terrestre quand je pars dans des envolées lyriques, puis soudain ils sont touchés par un texte par un mot et c’est tellement BIEN!
    Très joli portrait, j’adore ton canapé et ta bague!!!

    Répondre
  8. Geneviève a dit…

    Très touchant ce billet… Mes twins à moi auront 25 ans en avril prochain. Leur complicité est toujours là et je suis sûre que c’est “pour la vie”. J’ai beaucoup de chance, ils sont aussi très très proches de leur frère aîné (3 ans de plus). De (très) chouettes enfants !

    Répondre
  9. Reine a dit…

    Attends un peu ,et enjoy parce que les jours où tu auras envie d’en étrangler un avec les cheveux de l’autre n’est pas loin….
    En fait je dis ça mais j’ai même la nostalgie des périodes ado chiantes des miens….sniff , ma Caroline à moi, mon BB , vient de partir vivre avec un garçon….et loin de moi en plus,la chienne….
    Bonne journée aux autres 9999

    Répondre
  10. Reine a dit…

    Zut, mon com a disparu…la flemme de tout recommencer…faut que je parte bosser aussi :))
    En résumé je disais que mon BB,ma Caroline à moi,vient de partir loin pour suivre un garçon,et que en ce moment je la joue nostalgie, alors que j’ai eu souvent envie de la baffer sévère….
    Bonne journée aux 9999 autres blogopines

    Répondre
  11. Marie a dit…

    C’est marrant je me posais cette question hier en voyant une maman passer avec une “double-poussette” avec des jumeaux endormis…Voir grandir son enfant doit être magique, mais l’effet “twins” doit aussi avoir sa dose d’originalité. J’aime beaucoup le parallèle entre les deux photos :)

    Répondre
  12. DOMINIQUE a dit…

    Sans enfants, je ne peux que me souvenir de ma propre enfance, avec câlins de maman qui me disait qu’elle ne pourrait bientôt plus me câliner parce que j’aurai trop grandi. Ben c’était pas vrai. Je m’asseyais à ses pieds, la tête sur ses genoux.
    Les histoires lues dans le demi sommeil, les tirelires pillées, l’ironie mordante quand je jouais à la princesse exaspérée…
    J’ai eu une enfance merveilleuse, et tes enfants ont aussi cette chance.

    Répondre
  13. Anne a dit…

    Encore loin de cette phase, encore au stade des premières photos, mais tu me donnerais presque envie d’avoir des préados à la maison… presque, j’ai dit.
    Sinon, euh, désolée de la ramener, mais “dégingandés” pas “dégUingandés”…

    Répondre
  14. mammouth a dit…

    Rose ressemble à grand chérie. Le machin n’a pas tellement changé. C’est une très jolie photo la deuxième.

    Hier, je t’ai écoutée sur vinvin, mais ton billet comportait un autre volet et j’ai eu peur que mes compliments sur ta voix et ton canapé passent inaperçus dans le flot. Comme les autres fois, j’aime la douceur de ta voix. Tout est calme et posé, il a raison l’animateur. Ton divan est très chouette, mais ergonomiquement parlant, c’est pas top, non? T’as pas peur d’avoir des problèmes physiques à force de travailler là?

    Répondre
  15. Marie D. a dit…

    Très joli billet. Et très jolie vidéo aussi, j’ai beaucoup aimé la fin quand tu tournes la tête en souriant à la caméra – oh tu es là? – comme dans les génériques des vieilles séries américaines.

    Répondre
  16. Caro a dit…

    Je lisais ton blog bien avant l’arrivée de mes twins mais depuis qu’ils sont là, un an bientôt, je me surprends à chercher dans tes billets une idée de ce que sera mon duo garçon/ fille dans quelques années. Tu m’émeus toujours autant.

    Répondre
  17. lulu berlue a dit…

    numero quatre est dans nos tête. à te lire, il me vient comme une envie qu’ils se pointent à deux. mais ce ne serait pas raisonnable….
    les photos sont très belles, j’aime ce qu’elles representent, ce sentiment qu’ils pourront toujours compter l’un sur l’autre. et ça dans la vie, selon moi, c’est capital.
    ici on est encore loin de cette période même si on voir poindre qq attitudes chez MaDemoiselle (8 ans) qui nous font dire qu’on a pas le tutu sorti des ronces. j’aime l’idée de les enchainer à la table de nuit, pour les empêcher de grandir, et en même temps j’ai tellement hâte…. la maternité n’est qu’ambivalence…

    Répondre
  18. Stéphanie a dit…

    Tu es une des seules mères qui bloguent qui ne me donne pas envie de me faire ligaturer les ovaires… Ils sont beaux tes enfants (et encore plus “de dedans” que de dehors.

    Répondre
  19. elolou a dit…

    Mon grand est en pleine mutation, le deuxième suit de près; je note déjà chez lui, les prémices de sa transformation. J’avoue que souvent, çà me déchire, j’ai le cordon ombilical qui tire!!! Et puis l’instant d’après, c’est une bouffée de fierté qui me balaye…non je ne suis pas du tout émotive, pourquoi? Depuis qu’on a emménagé sur Paris, je me rassure en me disant qu’ils pourront rester avec moi pendant leurs études (longues, les études) mais tu vas voir qu’ils voudront aller faire Sup de Co Japon!!!

    Répondre
  20. Denis a dit…

    croisent et recroisent les miroirs, passent la main dans leurs cheveux, vérifient le tombé d’un tee-shirt > Ca c’est tout ma fille.
    Par contre les histoires c’est terminé depuis longtemps, dommage j’adorais cette complicité et ce moment de calme le soir.

    Répondre
  21. MaO a dit…

    Tu disais des bêtises dans ton billet d’hier: tu passes très bien à la télé – et ta voix est toute douce.

    (je dessine comme un pied mais j’ai les mêmes feutres que Pénélope, je me demande si c’est un signe)

    Répondre
  22. Yokoflo a dit…

    Chouette autoportrait (pour la séquence filmée d’hier que j’ai visionné ce matin) avec une voix posée et calme. Avec le canapé, on est presque sur “luxe, calme et volupté” ;-) .
    Chouette description aussi de l’adolescence avec tes twins qui grandissent un peu plus chaque jour.
    Un billet tout doux, cocooning ou presque !

    Répondre
  23. Miss Crumpette a dit…

    c’est t y beau ce mating !
    que ton sentiment est bien exprimé dans ton texte
    ils sont très beaux tes 2 twins, et Rose et la Chérie sont bien 2 soeurs, je te confirme !
    belle journée

    Répondre
  24. berengere a dit…

    Super touchant ce billet….rien qu’ en lisant le titre l émotion s’ est pointée au coin de mon oeil !!!
    sur La photo d il y a 6 ans la chérie ressemble à Rose….et le machin a tout du Churros !!!!
    Une belle journée

    Répondre
  25. Alabama a dit…

    un très beau texte, Caroline.
    je suis étonnée de ressentir moi aussi cette excitation de le(s) voir grandir. je m’étais préparée à craindre cette période du “homard” mais en fait j’en suis curieuse et épatée.

    Répondre
  26. claire a dit…

    Ce qui est difficile quand ils deviennent des ados et des adultes, c’est de ne plus pouvoir les toucher…. il faut repenser la distance…

    Répondre
  27. Le Chat perché a dit…

    Comme tes deux filles se ressemblent ! Et comme ils sont mignons, tous autant qu’ils sont… n’ayant pas d’enfant je ne peux pas exactement imaginer ce ressenti que tu décris, mais en tous cas, ça fait rêver.
    Qu’ils continuent de bien grandir, ces jolis minots !

    Répondre
  28. Caledonie75 a dit…

    C’est moi où le fiston ressemble drôlement à son papa ???
    Les twins, on dit que c’est dur les 3 premières années, mais quand ils s’entendent bien, c’est quand même hyper attendrissant !

    Hier j’ai voulu réagir à ton post, hautement commenté, mais après avoir passé un bon quart d’heure à rédiger mon commentaire, pfou, disparu ! J’ai remarqué que quand je fais “Aperçu” avant d epublier, et ben il ne publiait pas du tout…
    En substance c’etait :
    – Mazette, 10 000 lecteurs par jour ! Heureusement que tou sne commentent pas.. ;) !
    – très joile voix toute douce
    – et d’accord avec toi : qu’est-ce que ça peut bien leur fouter que Mr Machin et Mr truc se marient !!
    – mais… tous ne sont certainement pas homophobes dans le sens stricte du terme. C’est un faux débat. Ce qui les gêne c’est la possibilité juridique, découlant du mariage, que les couples du même sexe auraient d’adopter un enfant qui le sgênent.

    Et sinon, félicitations au churros… ! ;)

    Répondre
  29. Nanou a dit…

    Merci Caroline car tu m’enlèves une once d’anxiété pour l’arrivée à l’âge ado … Depuis qu’ils sont nés je “flippe” de voir arriver cette période de la vie où tu dois te rebeller pour exister. Mes deux “Nains” ont pour l’instant 9 et 7 ans mais ce que tu exprimes si bien c’est cette nostalgie que nous entretenons teintée fort heureusement de soif d’avenir et de découvertes pour leur avenir…

    Répondre
  30. sabineKinouk a dit…

    Ce texte est magnifique, et si émouvant… pas de grands mots, mais un texte intense, comme les sentiments qui l’inspirent. Je me demande comment vont grandir les miens, et j’aimerais parler aussi bien d’eux, à ce niveau d’écriture tu arrives quasiment à la hauteur de l’amour que tu leur portes, je crois, ce n’est peut-être pas très clair… c’est mon idéal d’écriture.

    Répondre
  31. helene a dit…

    C’est moi ou quoi ? C’est pas toi sur la vidéo, c’est Pénélope Bagieu… C’est seulement chez moi ? En tous cas, merci pour ce billet qui m’émeut comme souvent…

    Répondre
  32. c-rendipity a dit…

    Très très bel article. Excellente cette “inversion de tête penchée” sur les photos. Et cette phrase : “je me réjouis qu’ils aient des rêves, quand bien même ces rêves ressemblent beaucoup à quelque chose s’apparentant à la vie à Poudlard.” je la kiffe. Merci Caroline !
    (j’ai des nièces triplées de 2 ans, j’espère qu’elles auront toute leur vie un lien aussi fort que les twins, c’est déjà un peu le cas je crois <3)

    Répondre
  33. Ango a dit…

    J’aime aussi ce temps qui passe, qui étanche ma curiosité. Mon loulou n’a que 7 ans mais tout ce qui se dessine devant, c’est joli, stressant, excitant.

    Ah et, un kilo de mes supers gaufres si tu me donnes le nom du mag où tu t’es fournie pour le pull Thriller de ton Grand Machin (qui a fait hurler d’envie mn fils,grand fan comme sa mère : GNIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!)
    Bises!

    Répondre
  34. Pastelle a dit…

    10 000 personnes par jour sur ton blog !
    Waouhhhhh ! Je me remets de mes émotions et je reviens.
    Mais surtout j’aime la manière dont tu parles de tes enfants, à la fois pleine d’humour et de tendresse.
    Les enchaîner à la table de nuit, zut, j’ai oublié de le faire moi… :)

    Répondre
  35. Elosyia a dit…

    Je les aime beaucoup tes twins, je ne les connais qu’à travers tes écrits, mais les voir grandir à travers ton regard, ça a quelque chose de touchant et ça me les rend un tout petit peu familier.
    Et puis ces deux photos, il y a bien des choses qui bougent dans la vie, mais il n’y en a d’autres qui semblent rester avec le temps et c’est rassurant.
    J’ai vu ta vidéo, j’aime ton canap, tes petits doigts qui tapotent ton mac et ton côté force tranquille. C’est vrai que tu sembles bien paisible sur cette vidéo. J’ai apprécié cet autoportrait et j’ai trouvé que tu avais une bien jolie présence sur cette vidéo.
    Bonne journée !

    Répondre
  36. sterenn a dit…

    ça y est!j’ai lu tous tes anciens posts !bon,ok ,j’en ai lu qq uns en diagonale mais,c’est bon,je suis à jour !!
    très joli “avant-maintenant” des twins …
    bonne journée,tout le monde (c’est qu’on est nombreux ici,apparemment !)

    Répondre
  37. Tan a dit…

    Cette tête posée sur l’épaule de l’autre, indifféremment de lui ou d’elle, c’est super craquant.
    C’est certain que l’adolescence risque de leur mettre certaines barrières bien naturelles, mais probablement que ça n’entamera jamais leur complicité.

    Répondre
  38. AnnaChiara a dit…

    C’est très beau sans être culcul, je ne sais pas comment tu fais, ça m’épate à chaque fois ! Tu es toujours très “juste” dans tes textes, de l’humour là où il faut, tu te renouvelles en plus… Bref, je suis vraiment admirative ! Merci de nous faire profiter de ton talent !

    Répondre
  39. DOMINIQUE a dit…

    @ Chatperchée et Calédonie 75 et pour tous ceux qui se roulent par terre après que leur long post ait été avalé par Pépère :
    – se méfier si on laisse la page trop longtemps ouverte pour lire les commentaires et rédiger un texte. Il ouvre grand la bouche pour être prêt à avaler.
    – le plus simple, c’est de copier le texte du commentaire rédigé, et faire “envoyer”.
    – si Pépère l’avale, pas de panique, il suffit de coller le commentaire copié sur la fenêtre ad hoc et faire “envoyer”.
    – là il n’a pas eu le temps de réagir que hop, c’est fait, le commentaire s’affiche normalement.
    Encore faut-il ne pas faire comme moi et oublier une fois sur deux de copier.

    Répondre
  40. DOMINIQUE a dit…

    Hé hé, j’ai suivi mes propres conseils, et grand bien m’en a fait. Il fatigue en fin de journée, surtout.
    Je commence à le connaître.

    Répondre
  41. The speculoos'mum a dit…

    Leur complicité est vraiment douce et belle… Et comme Rose ressemble a la grande cherie!
    Ici ma rose sauvage aura 4 ans demain, et moi c est tres dur de la voir grandir, de la voir s eloigner un peu pus chaque jour vers une independance toute relative! Peut-etre parce que je suis toute la journée avec elle et sa soeur, peut-etre que tout changera le jour ou nous serons de retour en Europe, quand je travaillerai et qu elles iront a l ecole. Ma mere pense que non, mais moi je crois que cette proximité permanente ne m aide pas a couper le cordon!

    Quoiqu il en soit, je sais que les calins ne s arretent jamais, a 30 ans je vais toujours sur les genoux de ma maman, et les soirs de retour au pays, je me glisse dans le lit parental pour papotter avec ces deux personnes qui m ont tellement manqué les mois precedents! Et mes freres sont pareils, les calins si on y prend gout, c est pour toujours!

    Répondre
  42. Caroline a dit…

    et sachez que je travaille à l’exportation du blog sur wordpress pour en finir avec ces bugs de commentaires etc. je pense que ce sera effectif dans un mois, merci pour votre patience, et désolée pour ces désagréments…

    Répondre
  43. DOMINIQUE a dit…

    Caroline, merci pour essayer de réparer Pépère, mais finalement c’était devenu un sport, et il “incarne” pour moi le support de ton blog !
    Non non, tout va bien, même si une ambulance s’est arrêtée dans la cour de la maison, avec des messieurs en blanc dedans.

    Répondre
  44. Chag a dit…

    Et ben bon courage pour le blog ! Surtout pour les mises à jour de WP…

    Je viens de passer des jours entiers à tenter de ranimer le mien de blog (le coup du phénix, blablabla), décédé de délaissement, de bugs lors des mises à jour, et de fight avec Free, pour passer sur ovh. Je sais pas si c’est toi qui fais ça, mais alors, quelle galère ! Je vois du CSS partout, je suis à deux doigts de bouffer mon imprimante, cartouches comprises…
    Après des jours de lutte, il remarche, j’ai acheté un nom de domaine, changé l’adresse, bref, là il faut que je lui fasse une petite beauté, mais je suis démoralisée d’avance.
    C’est toi qui bidouille ton blog ? Une boîte ? Si oui, je veux bien qqs coordonnées avant une pendaison au câble usb.

    Merci ma biche.

    Répondre
  45. Reine a dit…

    Comment?????? on va plus voir disparaître puis réapparaître nos coms,ne plus les voir se multiplier comme aux noces de qui vous savez?
    Méchante!tu veux nous perturber ou quoi…

    Répondre
  46. Caroline a dit…

    chag, oh que non ce n’est pas moi qui fait ça, je fais appel à un pro dont je peux te donner les coordonnées mais autant te prévenir que c’est un investissement… (c’est une des raisons pour lesquelles je monétise mon blog, pour pouvoir l’améliorer et surtout avoir les moyens de le faire, je suis une quiche en code et cie)

    Répondre
  47. DOMINIQUE a dit…

    @ Meuh non, Chag, tu ne plombes pas l’ambiance ! Bon courage pour ta bataille avec ton nouveau blog, les bagarres avec le Pépère de Caroline me semblent de la gnognotte à côté.
    Et c’est vrai, j’ai eu des sueurs froides cette nuit (insomnie flippante quand tu nous tiens) en pensant aux bêtises que j’ai pu dire ici… et puis zut, plein de ces 10OOO ne lisent pas les commentaires.

    Répondre
  48. Loop of Kurland, nude a dit…

    10 000 jours retraités par un statisticien pour les doublons ou bien?

    Faut pas raisonner en grands nombres. Faut raisonner avec la qualité. Cristina Cordula lit ce blog. Victoria Beckham lit ce blog. Vanessa Paradis lit ce blog. La duchesse de Cambridge lit ce blog, et on taira le nom de l’autre princesse qui également lit ce blog. L’équipe projet de la société générale lit ce blog. Des blogueuses influentes qui tricotent quand elles ne sont pas interviewées par la BBC lisent ce blog. Agnès Corbon, des champagnes Corbon lit ce blog. Des avocates, des pédés des gouines et ô sainte mère des docteurs et quelques électeurs UMP lisent ce blog.

    10 0000.

    et pas une seule hôtesse de l’air.

    Répondre
  49. DOMINIQUE a dit…

    @ Loop : je compatis.

    Mais attends : une blogueuse influente qui tricote a été interviewée par la BBC ? Et je ne suis pas au courant ?
    Nan, tu déconnes.

    Répondre
  50. Nougatine a dit…

    Elle te ressemble ta fille !!! C’est impresionnant !
    Et pour le reste j’ai 3 gniards. Dont 2 rapprochés. Un peu l’âge des tiens.
    Mais bon. Decalée je suis. Larguée même.
    Ca commence hyper tôt l’adolescence.
    Presque l’impression de ne pas les avoir vu grandir. Surtout la fifille.
    Le fifils cherche encore les câlins. La fifille non. Elle fait style.
    Et répugne a me voir faire des câlins a son frère demandeur. Beurkkk elle dit.
    Et après elle chouine dans son lit parce que je ne l’aime pas.
    Rhaaaaaaa les pré-ados !!!

    Répondre
  51. virginie a dit…

    je suis contente que tu parles de la complicité de tes twins. J’ai des twins, des faux comme toi comme on dit!! ils ont 3 ans et sont dans la phase calins et barres en alternance. J’aime te lire, ça me rassure sur l’avenir sur la vie..
    merci caroline pour tous ces textes quui illuminenet mes journées de travail.

    Répondre
  52. DOMINIQUE a dit…

    @ Loop : ose ! Mais si tu parles de Gédéon, non. Il est trop bavard.
    Quant à mettre la tête dans les journaux, oui. Eux, à part le bruit qu’ils font quand on tourne la page…

    Répondre
  53. sabineKinouk a dit…

    ah c’est génial Insofa, je t’ai croisée ici et sur LC, je te souhaite beaucoup de bonheur en tant que blogueuse! (Moi je continue à geeker dans mon coin, découvrrir un nouveau blog c’est un peu comme ouvrir un nouveau livre, et à écrire dans des carnets ultra secrets cadenassés!)

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *