J’aime #47

IMG_1550

Samedi, au lendemain d’une soirée des Césars plutôt soporifique, même si j’ai plutôt bien aimé la présentation par Cécile de France, plus respectueuse des lauréats que ne l’avaient été Decaunes et Djamel l’année dernière (en même temps ça n’était pas difficile), Alain Resnais est mort. Je n’ai pas aimé tous ses films mais je garde un souvenir quasi intact de Smoking/No Smoking, d’On connait la Chanson ou encore d’Hiroshima mon amour, film assez difficile d’accès mais qui m’avait emmenée loin, très loin. Dans une interview donnée à mon amie Marie-Caroline, Pierre Arditi parle merveilleusement de celui qui fut pour lui bien plus qu’un réalisateur. Il dit ceci: “Je ne sais pas comment on fait pour vivre sans Alain Resnais”. Ces mots résonnent particulièrement en moi, je ne sais pas non plus comment on fait pour vivre sans celle qui depuis quelques jours s’éloigne, tout doucement. C’est la vie, je confiais justement à mon amie. “Oui mais parfois, bordel, qu’est-ce que ça fait mal, la vie”, m’a-t-elle répondu…

Mais parce que je ne crois qu’au pouvoir des instants de joie à défaut du bonheur, quelques “J’aime” pour commencer cette semaine…

J’aime les distributeurs de serviettes que l’on trouve sur toutes les tables de troquets en Espagne. Je sais que c’est idiot mais je ne peux pas m’empêcher de les photographier et malgré l’inutilité de ce papier plus fin que celui des cigarettes, je ne sais pas, cela fait partie de ces toutes petites choses qui suffisent à me faire sourire.

DSC_8682

J’aime qu’en train ma Rose s’endorme systématiquement sur mes genoux, dans un abandon qui me fait fondre comme neige au soleil. Je n’arrive même pas à lui en vouloir de n’avoir découvert cette hypersomnie ferroviaire que sur les coups des quatre ans, après nous avoir pété les roustons des années durant, à pleurer et vomir dans tous les TGV de France et de Navarre. La maternité doit sa survie à l’amnésie qui l’accompagne.

IMG_1567

J’aime le projet complètement fou de la tricoteuse masquée, patronne du Delit Maille: tricoter la première guerre mondiale. Pour en savoir plus, allez sur le Délit ou lisez ce très bel article qui parle si bien d’Anna

011

J’aime la collection de cet été de la marque Clo&se by Monshowroom. Je ne vais pas souvent aux présentations presse, parce que je n’en ai pas le temps et que d’une manière générale ce n’est pas non plus ce qui me passionne le plus dans la vie. Mais ce jour là j’étais dispo et ça me donnait aussi un bon prétexte pour boire un coup à la sortie avec Violette. Et bien m’a pris de me bouger un peu parce que cette marque aux prix raisonnables chez qui j’effectue depuis un an la quasi-totalité de mon shopping nous promet de bien jolies choses pour les mois à venir. Tout ce que j’aime: des imprimés étoiles, des dos nus ou bien décolletés, des cotonnades légères déclinées à l’envi, des robes un peu années 50 qui se suffisent à elles mêmes, de la dentelle noire ou blanche… Bref, ça va être un carnage. (Et je ne parle pas des escarpins trop choux aux talons pile poil à la bonne hauteur). HELP.

IMG_1546 IMG_1538 IMG_1536 IMG_1548  IMG_1539 IMG_1544

J’aime enfin cette idée magnifique des pianos dans les gares. La dernière fois il y avait ce garçon qui jouait des tubes d’Aznavour et des Beatles, avec cet admirateur qui se balançait à ses côtés et riait de se voir filmé. Un moment de grâce, comme dirait NKM.

86 comments sur “J’aime #47”

  1. carlotta a dit…

    Hiiiiiiii! j’suis la première! (joie de gamine) Merci à toi Caro de décrire si bien ces petits instants de grâce qui nous aident à trouver la vie plus légère quand elle tente de nous plomber les ailes…

    Répondre
  2. DOMINIQUE a dit…

    Caroline, je crois deviner ce qui se passe dans ta famille. Tout ce que je peux te dire, c’est de faire des provisions de courage, prends soin de tes proches. Ce sont des moments très durs.
    Hey, je tricote pour le Délit Maille, je m’amuse comme une gosse. Et tous les gens qui me voient tricoter ces toutes petites vestes (je suis du bataillon “vareuses”) s’émerveillent, sourient et s’extasient sur ce projet fou, inutile et génial. Jamais d’indifférence.
    Rose endormie la bouche entrouverte… un vrai de vrai sommeil d’enfant. Je me souviens de vos voyages en TGV avec provisions de kleenex (ou pas)…

    Répondre
  3. matinbonheur a dit…

    J’aime cette semaine qui commence avec ta série de j’aime!
    Vivement que le printemps se pointe pour pouvoir porter ce genre de petites robes (dit la fille qui rentre dans un jean d’AVANT grossesse depuis une semaine!!)

    Répondre
  4. Nathaly a dit…

    Ha oui, sympa cette nouvelle collection ! J’aime ces robes très féminines ! (et on est si bien en robe !)
    Beaucoup de courage à toi… comme tu l’as souvent dit ici, “la vie est une pute”….

    Répondre
  5. Dji a dit…

    Je reviens aujourd’hui, et te retrouve… Légère et grave à la fois… Oui, tu as raison, la légèreté (mais en est-ce vraiment ?) nous sauve de tout. Courage pour le reste, à toi et tes proches. Bises.

    Répondre
  6. mary a dit…

    moi, je n’ai pas pu regarder les césars, mais j’ai vu sur le net Kev Adams, il est extra ce jeune, hier soir on était à son show avec mes filles et maintenant on attend le 12 mars pour la sortie de Fiston!

    bonne reprise
    nous, on est enfin en vacances et on va en profiter un max!

    ps : moi aussi j’aime les distributeurs de serviettes espagnols, je les trouve très pratique

    Répondre
    • reine a dit…

      Très surprise ….je fais un rejet à priori de KeV Adams seulement aperçu dans Soda….j’ai peut-être tort… Bon. Je vais essayer de tenir un sketch… Juste pour voir… Merci Mary

      Répondre
  7. Jerricanne a dit…

    Hello !!

    tu trouveras les mêmes distributeurs de serviettes chez Casa et les serviettes qui vont bien, épaisses et douces à la bonne taille, chez Zodio notamment.

    Répondre
  8. Jade a dit…

    Merci pour ces J’aime contre la vie qui fait mal parfois !

    Big up pour les robes, trop belles !

    Bon début de semaine, je pars bosser avec l’image d’Azéma chantant “Résiste”, mon passage préféré d’On connaît la chanson.

    Répondre
  9. Coline a dit…

    Les serviettes sont trop fines, mais au moins elles sont là.
    Ce qu’on ne peut pas éviter, a-t-on d’autre choix que de l’accepter ?
    Ça n’empêche pas le chagrin, mais il ne nous détruit pas.
    Enrôlée de mon plein gré dans le bataillon des mini-pantalons, je ne trouve pas les mots justes
    pour dire à quel point, quand je prends mes aiguilles, je me sens connectée,
    reliée par ce fil de laine,
    à quelque chose de plus grand que moi.
    C’est aussi le miracle d’internet, ce recrutement international pour commémorer, de fil en aiguille, ces vies volées à leur femme, à leur mère, à leurs enfants, à leur ferme.
    Une pensée spéciale pour Emma Bujardet.

    Répondre
  10. Edith a dit…

    Les serviettes espagnoles, lors de notre premier voyage en amoureux, j’ai OBLIGE mon breton a écumer tout Séville pour trouver un fournisseur qui me vende un distributeur un seul avec profusion de recharges de serviettes (le tout sans parler espagnol bien évidemment). Je n’évoque pas ici la tronche de la valise au retour, ni le plat à paella attaché sur un sac à dos. Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule fofolle du coin… (j’étais contente de lire que tu avais apprécié Las Teresas). Belle journée.

    Répondre
  11. Justine a dit…

    Je crois que si la cérémonie est parfois “soporifique” c’est parce que les acteurs n’osent pas se lâcher. Que ce soit Antoine de Caunes, Valérie Lemercier ou encore Cécile de France qui officient en maître(sse) de cérémonie. Si les spectateurs du Châtelet se lâchaient justement, a la facon de ceux des Oscars, je crois qu’ils se prendraient autant de remarques dans la figure. La première, et la pire, étant: ils se prennent pour des stars américaines?!
    Par contre, j’ai trouvé le comportement de Scarlett Johansson assez déplacé et irrespectueux dans son attitude et ses paroles un peu hypocrites.

    Bref, pour revenir a un grand… la disparition d’Alain Resnais me touche. Je repense a ses films que j’ai découvert ado, j’ai une furieuse envie d’en revoir quelques uns.

    Je crois deviner la cause de la tristesse que tu évoques, toutes mes pensées t’accompagnent ainsi que ta famille, …

    Répondre
    • ladymarlene a dit…

      J’interviens pour dire que ce serait bien d’arrêter un peu l’intox, la cérémonie des Oscars est méga chiante aussi comme toutes les cérémonies de récompenses. C’est le concept qui veut ça. Et ça fait deux ans que les Oscars sont massacrés à tout va. Mais bon, c’est américain, alors ça fait bien de proclamer qu’on s’enquiquine moins à la regarder.

      Répondre
    • ladymarlene a dit…

      J’interviens pour dire que ce serait bien d’arrêter un peu l’intox, la cérémonie des Oscars est méga chiante aussi comme toutes les cérémonies de récompenses. C’est le concept qui veut ça. Et ça fait deux ans que les Oscars sont massacrés à tout va. Mais bon, c’est américain, alors ça fait bien de proclamer qu’on s’enquiquine moins à la regarder.

      Et j’ajouterais dans un double hommage : “hiroshima mon amour..pourquoi pas auschwitz, mon loulou ?”

      Répondre
  12. Linda a dit…

    “La maternité doit sa survie à l’amnésie qui l’accompagne”… Comme j’aime cette phrase!! tout est dit!!
    Merci Caro pour tes mots…j’aimerai tellement avoir ceux qui soignent les maux pour te soulager de ce fardeau qui semble te peser.
    Passe une jolie journée
    L’

    Répondre
  13. Cha a dit…

    J’adore ce piano de la Gare de Lyon (ma gare en quelque sort puisque je viens du Sud) ! A chaque fois, je prie pour que quelqu’un s’y assoit…

    Répondre
    • reine a dit…

      Moi c’est pareil…souvent en partance hall 2 ….je me régale…. Même lorsque ce sont des petits qui tapotent… Mais quelle bonne idée…. Bravo la SNCF

      Répondre
  14. DOMINIQUE a dit…

    Oublié de te dire : la seule façon d’accéder à ce billet c’est de passer par twitter à droite. Ya comme des problèmes depuis quelques jours !!!

    Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Ou alors c’est mon biniou qui déconne, mais pour voir les derniers billets, j’ai été obligée de passer par Blonde Paresseuse sur son blog roll, ou là par twitter. J’ai refait le lien en mémoire chez moi, mais je retombe toujours sur le billet “brouqueline” comme si c’était le dernier… Par Hellocoton pareil, brouqueline.
        Nan, je n’achèterai pas de T-shirt (je viens d’investir dans 10 T-shirts noirs à col rond. J’en ai pour 3 ans au moins).

        Répondre
  15. SmouikSmouik a dit…

    je ne sais pas comment tu fais… chacun de tes billets trouve toujours une résonance dans nos propres existences, qu’elle soit absolument futile ou au contraire, plus lourde… ça doit s’appeler la vie, finalement…

    Répondre
  16. nadine a dit…

    si ??? moi !! j’ai ni FB ni twitter de tte façon
    j’en profite pour vous souhaiter une belle journée . Ici, c’est tempête à tous les étages et je suis calfeutrée devant la cheminée …

    Répondre
  17. delit maille a dit…

    ben si, moi j’y arrive. Et je te remercie pas. Je suis en train de pleurer toutes les larmes de mon corps devant les robes. Je les veux toutes. ))

    Retrouver mes poilus au milieu de ces merveilles, ça me console un peu. merci Caro! Et je suis d’accord avec toi, le papier de Marion Cocquet est vraiment très chouette. Et j’ame beaucoup ce que dit Coline de ce qu’elle ressent en alignant ses mailles.

    Pour le reste <3

    Répondre
  18. Soeur Anne a dit…

    Si, ça marche sans problème…

    Je ne connaissais pas cette marque de vêtements, mais la petite robe noire à étoiles m’a tellement tapé dans l’oeil que ce manque va vite être comblé…

    Répondre
  19. Metoo a dit…

    Je penserai à toi ce soir en passant près du piano de ma gare ( austerlitz )
    Il y a toujours quelqu’un pour jouer un air , joyeux ou nostalgique , j’adore
    La musique adoucit nos vies et là , dans un lieu aussi rude , c’est miracle!

    Répondre
  20. reine a dit…

    Merci Caroline pour la présentation de ces merveilles… Va falloir être fortes pour résister….. Ou pas !!!
    Alain Resnais… L’autre jour sur France Inter, Emmanuelle Riva parlait de sa carrière et évidemment de sa rencontre avec lui , du tournage d’Hiroshima….très émouvant.
    Et quelle classe , à plus de 90 ans, non?
    Pour la vie qui s’éloigne, Caroline, réjouis toi surtout d’avoir pu être accompagnée si longtemps …pendant 29 ans …c’est déjà un beau cadeau de la vie ma caille…

    Répondre
  21. Madeline a dit…

    D’abord des pensées pour toi et ta famille dans la peine

    Bonjour Caro ! c’est moi la gagnante du t-shirt !! je n’en reviens pas ! je ne joue pas souvent et là …j’ai gagné. Et lire les messages des lectrices qui me félicitent … c’est drôle. Ma fille était à lyon ce w-end et on aurait pu apprendre ensemble que j’avais gagné pour elle !! je ne sais pas où trouver ton mail pour te donner l’adresse de ma fille pour qu’elle reçoive directement son cadeau. Encore merci au churros … si j’osais je dirais “d’avoir tiré une vieille !”

    Répondre
  22. carole (capillairement freaky) a dit…

    Mais oui, pleins de moments de grâce dans une gare…:).
    Oui, oui, j’en suis une qui travaille dans cette gare, et dès que je me balade, et que le piano résonne, mais ça ne me lasse jamais! J’en suis fan! Une fois avec 1 collègues, on venait d’en bas, et la, excellent au piano, en plus c’était en début de soirée, on entendait que lui. On découvre l’artiste, et c’était un sdf. Desfois, on se demande quand même comment la vie tourne. Mais il y aussi des moments de grâce moins paradoxal :)
    Mais sinon, très belles les robes en effet!

    Répondre
    • reine a dit…

      Oh! Trop de la chance ! ! Dans ma prochaine vie je veux bosser dans l’univers des trains… Je suis sûre que ce n’est pas l’éclate tous les jours mais je crois que ça me plairait cet ambiance de départs et d’arrivées en continu…..pour le moment je suis juste une fan absolue des TGV …voilà je fais mon coming out : addict de Monoprix ET de la SNCF !!

      Répondre
      • carole a dit…

        Oh oui c’est top! Ca bouge tout le temps, tu vois des gens stressés genre “c’est bien mon train???” Et la moi “mais PAS DU TOUT madame…le votre est déja parti…” et je me marre (eux aussi hein), je fais mes “blagues” qu’aux gens qui sont trop stressés mais ont l’air sympa :)., des gens PAS pressé aussi (très rare ceux la..), des gens qui t’enguelent parce que ca fait 2h qui sont la et que le train est pas affiché (mais enfin madame, c’est seulement 20mn avant le départ…), des stars desfois…oui, j’ai vu Grégoire la semaine dernière (mode fan On..:). Bon, et puis comme tout métier, ya les gros inconvénients. Les gens cons, les horaires décalés, le froid toute la journée… Mais bon, la SNCF recrute cette année…:)

        Répondre
  23. Cél a dit…

    “La maternité doit sa survie à l’amnésie qui l’accompagne.”
    Cette phrase fait écho en moi, Morgann quand tu liras ce billet et si tu vois ce message, tu te diras forcément la même chose Tu lui as pardonné au petit chou d’avoir traîné dans ton utérus jusqu’à samedi, n’est-ce pas ???

    Répondre
  24. Stieg a dit…

    J’ai l’occasion de souvent passer Gare St Lazare et un sourire idiot naît sur mon visage à chaque fois que je vois ce piano qui accueille, selon l’occasion, un jeune qui ne ferait pas tâche au JT du 20h dans un reportage “ces jeunes des banlieues” ou un vieux monsieur très respectable…

    Répondre
  25. DOMINIQUE a dit…

    Bon, ça remarche. J’ai fait un truc qui m’a bloqué l’écran, puis plof, tout est rentré dans l’ordre.
    Je renonce à comprendre.
    Désolée d’avoir pollué les commentaires avec mon incompétence informatique !

    Répondre
  26. berengere a dit…

    Bon caroline. ..cette robe au si joli imprime…je l ai commandée ce matin avt même de lire ton j aime !!!! Je raffole de cet imprimé avc les petites etoiles
    sinon le piano ds les gares je trouve ça extra et garde le souvenir de l an passe lorsque tu en avais parlé
    sinon côté cesars j ai aussi bcp aime l animation enfin présentation de cecile de France et surtout le passage de Stéphane de groodt
    rose est trop mignonne ds ce sommeil abandon total
    bon lundi

    Répondre
  27. charlotte a dit…

    Je ne sais pas si tu parles d’une personne de ta famille ou pas.. De toute façon peu importe, ce qui différencie une douleur de l’autre c’est la puissance et non la forme qu’elle prend..
    Mais la seule chose que je puisse te dire et que je SAIS, c’est que tu réussiras à vivre sans elle.. Même si tu ne le sais pas, même si ça te parait impossible..

    Répondre
  28. Midlifegirl a dit…

    Ce que j’aime avec les pianos dans les gares c’est qu’autour les gens ont le sourire. Immanquablement… Et ça c’est une part de bonheur.
    Quand la vie fait mal, faut s’accrocher à ces petites joies.

    Répondre
  29. lilou17 a dit…

    C’est déloyal de nous mettre ces petites choses sous le nez !
    Douces pensées pour l’épreuve.
    Et puis moi je suis du bataillon des casques dans la Wool War One ! À peine fière !

    Répondre
  30. et de trois a dit…

    Même dans le chagrin tu es juste. Tes mots sont sans excès et si justes. Courage !

    Quant à Alain Resnais il est mort le jour de mon anniversaire et j’en aurai presque pleuré.

    Répondre
  31. Mademoiselle Coquelicot a dit…

    Les pianos dans les gares…Une belle, magnifique idée, tu l’as dit.
    En attendant quelqu’un à la gare, la veille de Noël, un inconnu a joué une magnifique chanson. Je l’ai écouté, un peu à l’écart, c’était un sublime moment.

    Répondre
  32. Agoaye a dit…

    Super mignon cette vidéo…. J’adorerais savoir jouer d’un instrument, je me donnerais en spectacle n’importe où (et non, du pipeau ça compte pas…)

    Répondre
  33. Françoise a dit…

    J’aime ces “j’aime” sucrés-salés, entre sourire et larmes. Et grâce à vous “j’ai aimé”, samedi soir, la pièce “Même pas vrai” au théâtre St-Georges. Merci !

    Répondre
  34. Nag a dit…

    Pour les distributeurs de serviette, sache que tu n’es pas la seule! Mon mari les aime tellement qu’il m’en a fait acheter un!!! Il veut en voler un à chaque fois qu’on va en Espagne ;)

    Répondre
  35. marieal a dit…

    bonjour Caro! perso, je l’ai trouvé géniale cette soirée des césars, pour la première fois, il y avait du rythme, des animations, bref un spectacle, c’était pas la banale remise de diplôme habituelle… c’est vrai que le fait que Guillaume Galienne ait tout raflé a peut être fait tomber un peu le soufflé des émotions, car à la fin, on sentait qu’il ne savait plus trop quoi dire..mais il le méritait tellement pour ce film si original.

    Répondre
  36. Leeloo a dit…

    Oui mais non, j’ai craqué sur le pull Josette la dernière fois à cause de ta scandaleuse photo, je dois résister à la tentation de regarder les produits, ça va être coton :/!!

    Répondre
  37. Elsouille a dit…

    On apprend a vivre sans eux et en même temps pleins d’eux … Et presque chaque jour pour moi qui vis sans eux au pluriel je pense a son expression a elle, sa chanson a lui, sa recette a elle aussi…

    Répondre
  38. Caro d'ardèche a dit…

    j’arrive un peu tard mais j’aime aussi les distributeurs de serviettes ceux qu’il y avait sur les tables en Thaïlande et au Laos, et des fois ils était remplacés par d’autres cylindriques et orange en plastiques avec un rouleau de pq dedans et j’aimais encore plus :)

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *