Les marques, la pub, le blog et moi et moi et moi…

IMG_4955

Il y a un exercice auquel les blogueuses sacrifient au moins une fois dans leur carrière, si ce n’est plus. Je m’y suis déjà collée, tant bien que mal, et n’avais pas forcément l’intention d’en remettre une couche, même si les années blogs, comme je l’ai lu quelque part mais je ne sais plus où, c’est bien pire que les années chien et que donc ce qui était vrai hier ne l’est plus aujourd’hui. Cet exercice quel est-il ?

TOUT dire sur la relation que l’on entretient en tant que blogueuse avec les marques.

Une tâche périlleuse à plus d’un titre.

Premièrement parce la transparence, demandée à corps et à cris officiellement par les lecteurs et lectrices a en général tendance à revenir comme un boomerang dans la face de celle qui l’a lancée. En effet, on croit vouloir connaître tous les petits secrets d’une telle ou une telle, mais c’est un peu comme découvrir que Julia Roberts (une actrice très connue dans les années 90, au cas où les moins de 20 ans liraient ce post) s’est fait doubler pour les jambes dans Pretty Woman. Il faut donc doser avec une grande subtilité les révélations, histoire de ne pas perdre tout ce mystère dont on est auréolée.

Secondement, le risque est grand de donner des chiffres – vous remarquerez d’ailleurs que personne en réalité ne s’y colle, tous les post soit-disant voués à faire la lumière sur ce qu’un blog rapporte restent très vagues sur le nerf de la guerre. Je l’ai fait une fois, dans un élan de franchise auquel on ne me reprendra pas. J’avais eu la maladresse de qualifier une certaine somme de modeste, sauf que pour pas mal de gens elle ne l’était pas du tout. (et pour d’autres elle était ridicule, toujours cette fameuse théorie de la relativité).

Troisièmement, il est difficile d’être vraiment claire dans ces mises au point, parce qu’il en est de la blogosphère comme de tout secteur d’activité, il y a un jargon qui nous semble à nous évident et qui ne l’est évidemment pas pour tout le monde. Si je sais qu’un CPM signifie « coût par mille », à savoir donc un revenu conditionné au nombre d’affichages d’une bannière, je ne suis pas certaine que sans décryptage ce soit très compréhensible. Idem pour un placement produit, un CPC (coût par clic), un giftage (du verbe gifter, ou autrement dit « arroser la blogueuse ») ou que sais-je. .

Sachant que la vérité, c’est que moins ça se « voit » qu’on a été payée, mieux c’est, pour la réputation, le référencement etc. Le mot « sponso » par exemple est devenu très très mal vu car repéré par le dieu de l’internet, aka Google, qui a tendance à mal référencer les billets en faisant mention, d’où la multiplication d’euphémismes ça et là, « partenariat », « collaboration », « on m’a demandé de faire une sélection », « dans le cadre d’un travail avec telle marque », etc. Et en la matière, je ne pense pas qui quiconque déroge à cette nouvelle habitude consistant à dire les choses mais de la façon la plus discrète possible.

Et c’est là que je veux en venir avec ce billet. J’ai eu l’occasion récemment de m’agacer – publiquement – à propos de la fausse candeur de certaines « confessions ».  A savoir la mise en avant de pratiques adoptées par l’immense majorité d’entre nous mais présentées comme uniques et courageuses (« personnellement, parce que je suis honnête, je précise tout le temps quand il s’agit d’une collaboration» (HAN MAIS IL FALLAIT Y PENSER DIS DONC !!!)) mais surtout l’insinuation que la plupart des autres ne font pas preuve d’une telle intégrité.

Or la vérité, je crois, c’est que d’une manière générale, tout le monde – mis à part certains esprits vraiment purs refusant la moindre pub (admiration) – compose avec des règles qui n’existent pas vraiment et des pratiques qui changent sans cesse, normal dans cet univers si mouvant du web marketing.

Bien sûr il y a de vraies enculades, des billets consacrés à un produit tellement merveilleux qui vous fait perdre 10 ans (et gagner 1000 euros pour en parler mais on le taira) alors qu’en réalité la nana ne l’a même pas ouvert, (elle a 22 ans, fuck les rides) ou encore des instagrams sur une soirée pour laquelle la blogueuse a été payée pour y montrer sa bobine (mais chuuut), ou une flamme soudaine pour une marque ultra ringarde mais très généreuse, sauf que là aussi, aucun indice pouvant indiquer que les looks ont été rémunérés. Bien sûr que comme dans chaque milieu, on voit arriver des nuées de jeunes Rastignacs en jupon qui veulent en croquer, qui acceptent n’importe quelle proposition fusse-t-elle dévalorisante ou super cheap. Bien sûr aussi que la vieille garde des blogueuses (dont je fais partie même si soyons lucides je n’ai jamais non plus fait partie du pool des plus bankables) regarde cette nouvelle génération avec une certaine angoisse: « mais qui sont ces petites chipies qui viennent nous voler nos opés? »

Mais je dirais que la majorité des blogueuses « sérieuses », qui font cela depuis longtemps mais aussi beaucoup de ces novices, ont compris que fonctionner de la sorte ne menait pas bien loin. Les gens (vous, en somme) ne sont pas idiots : quand la même marque ringarde est vantée par trois ou quatre filles habituellement exclusivement sapées en Heimstone et Roseanna, on se doute qu’il y a anguille (synonyme ici d’un bon paquet d’euros). Surtout, à l’arrivée, je crois que ce qui fait revenir les lecteurs, c’est un ton qui plait, un plaisir pris à la lecture d’un billet, une proximité ressentie avec l’auteur, une affinité de goûts, etc.

Bref, il ne me viendrait jamais à l’esprit de venir jouer les chevaliers blancs en la matière parce que pour cela il faudrait être irréprochable. Je n’ai jamais masqué un billet sponsorisé, non. Mais si j’y réfléchis bien, je ne suis pas certaine que lorsque j’écris « telle marque m’a proposé de vous montrer une sélection de robes soldées », vous compreniez vraiment que j’ai donc été rémunérée pour cela (maintenant, remarquez, si).

Je ne suis donc pas une blanche colombe mais je me suis fixée des limites que je n’ai jamais dépassées : je refuse tout sponso en lien avec des produits amaigrissants (je pourrais doubler mes revenus, c’est toutes les semaines que l’on m’en propose) et je n’ai jamais vanté quelque chose qui ne me plaisait pas, pour de l’argent.

Et que ce soit bien clair, je pense que je suis loin d’être la seule à fonctionner de la sorte, donc je n’attends aucune félicitation pour cela.

Ce qui a changé surtout en ce qui me concerne, c’est que je ne me sens plus coupable ou honteuse de gagner de l’argent avec mon blog. Ce dernier est un investissement au sens propre, d’une part, qui me coûte en hébergement, en assistance technique et en graphisme. Il représente du temps, quotidien, à écrire, prendre des photos (ouais bon ça va hein), répondre aux commentaires, etc. Il est de toutes mes activités celle dont je m’acquitte avec le plus de plaisir, mais s’il ne me rapportait pas un peu, je ne pourrais pas y consacrer autant de temps justement, guess what, les blogueuses ne paient pas leur pain en « audience » ou en « réputation », il leur faut bien avoir une source de revenu. Il se trouve que j’ai la chance énorme justement d’avoir des sources de revenus multiples, parce qu’avant tout je reste journaliste et auteur/scénariste. Mais je dois arbitrer souvent, mes journées ne faisant pas plus de 24h. Et si je veux que le blog l’emporte dans ces arbitrages, il faut que cela ne se fasse pas au détriment de mon salaire mensuel. Sachant donc que lorsqu’on est blogueuse free lance, on n’a pas de chèques restaurant, pas de sécurité de l’emploi, pas de chômage ou d’arrêt maladie. Par contre, oui, on peut prendre des bains d’anti-ride et changer de sac tous les jours de la semaine. Ce qui nous fait une belle jambe quand on se casse le coccyx. Surtout, vous en connaissez beaucoup des professions qui ne jouissent pas d’avantages particuliers et en nature ? Etrange comme on exige et attend une transparence des blogueurs mais pas tant des journalistes ou des salariés de la SNCF qui prennent le train gratos sans que ce soit déclaré aux impôts comme un revenu supplémentaire, ceux d’EDF qui ne paient pas l’léectricité, etc.

Je ne me sens donc plus du tout dans cet état d’esprit des premières années, où j’avais l’impression de devoir me justifier sans cesse. Après tout, il n’est interdit à personne de créer son propre site et de profiter de ces avantages. En revanche, je me dis que je peux peut-être vous éclairer un peu plus, donc, sur la façon dont je fonctionne. Sans donner de chiffres, parce qu’après tout, je ne connais pas le montant de vos revenus et cela ne me viendrait pas à l’idée de vous le demander. Mais en gros, je pense que mon blog représente 20% de ce que je gagne à l’année, même s’il est un peu difficile de l’évaluer parce que bon nombre des boulots que j’ai décrochés l’ont été aussi grâce à cette carte de visite.

Bref, ce que je vais lister ci-dessous me semble être valable pour tous les blogs, mais toutes proportions gardées, le prix d’un billet sponsorisé pouvant aller de 50 à plus de 2000 euros en fonction du support.

Voici donc, après une introduction aussi longue que fastidieuse, les différentes façons que j’ai de gagner de l’argent sur ces pages :

  • 1 – Le plus simple et à titre personnel ce que je préfère, parce que non intrusif éditorialement parlant, les bannières que vous voyez à droite, également appelées « Display ». Soit il s’agit de rémunération « à l’affichage » (le fameux CPM dont vous n’ignorez plus rien) soit d’affiliation (Monshowroom, La Redoute, Asos, Sarenza), à savoir que si vous accédez à ces sites via ces pavés publicitaires et que vous faites ensuite une commande, je touche un pourcentage, d’environ 8 à 10% de la somme que vous aurez payée. Cela ne change rien au prix que vous payez vous, je vous rassure.

 

  • 2 – Les billets sponsorisés, ou autrement appelés collaborations ou partenariats. Là, une marque me contacte via ma régie Talent Agency, pour me proposer de tester un produit ou de parler de telle ou telle chose, moyennant une rémunération. Le texte que je publie est le plus souvent visé par la marque, mais à un deux rares cas près, je n’ai jamais eu à changer une ligne, les annonceurs comprenant la plupart du temps que la valeur ajoutée réside justement dans le ton de la blogueuse. Cela peut aussi être une vidéo (cadum) ou des moodboard (Galeries Lafayette ou Birchbox).

 

  • 3 – Les liens affiliés. Même chose que pour les bannières mais sous forme donc de liens, soit via des moodboard, soit via des looks (par exemple récemment la combinaison Asos). Si vous achetez la fringue via le lien, je touche une commission. J’insiste une nouvelle fois, cela n’impacte pas le prix pour l’acheteur, c’est le vendeur qui réduit un peu sa marge.

 

  • 4 – Les « collabs » ou collections capsules. Là, on peut être payée en amont, en « consulting » pour le boulot de stylisme, ou en commissions sur les ventes. Je n’ai qu’un exemple en ce qui me concerne, c’est ma coolab avec French Disorder. Je n’ai rien touché pour les slogans, en revanche il est prévu un pourcentage sur les ventes. Mais – et là vous n’avez pas d’autre choix que me croire sur parole – je n’en connais pas le montant et je m’en cogne, c’est une histoire de copains avant tout.

 

  • 5 – Les bons d’achats. C’est ce qui explique le nombre parfois démentiel de paires de pompes ou de fringues de certaines blogueuses. J’en bénéficie parfois via sarenza ou monshowroom. La contrepartie bien sûr, c’est de montrer ce que l’on a acheté avec le bon.

 

  • 6 – Les placements de produits (je n’en ai jamais eu personnellement). C’est sûrement là qu’il y a le plus « d’oublis » de certaines, puisqu’il s’agit donc de montrer qui un sac, qui une montre, qui un manteau, dans un look, en échange d’une somme d’argent, qui varie en fonction de la blogueuse, de son audience et surtout de son « influence » (notion très très obscure dont seuls quelques experts du web doivent être en mesure de vous donner une vraie définition)

 

  • 7 – L’insertion de liens trackés dans des billets, derrière des mots clés (je ne fais jamais, je crois que Google n’aime pas ça).

 

Et puis il y a donc tout ce qui peut-être qualifié de rémunération en nature, comme les voyages (certaines sont rémunérées pour, on me l’a proposé une fois pour aller à Dubaï et j’avais refusé, je n’avais pas spécialement envie de vanter les mérites de cet émirat, mais cela reste rare), les nuits à l’hôtel (j’avoue adorer ça), les envois de cosmétiques, de fringues, voire de bouffe, les avant-premières de cinéma (jamais le temps), les soirées auxquelles on peut se rendre tous les soirs si on le souhaite (je suis la bête noire des agences, je me décommande souvent, je m’ennuie en général copieusement dans ces « events », sauf s’il y a mes copines mais je préfère les voir en dehors).

Voilà, je crois que j’ai fait le tour.

Si vous êtes encore vivant(e)s après cet énorme pavé indigeste, on peut en parler dans les commentaires. Surtout (sortez les violons), je tiens surtout à vous remercier, pour votre fidélité, votre enthousiasme, votre sensibilité et l’intelligence de vos participations. Je crois que cela ne se monnaie pas et ne se mesure pas dans les calculs à la con de l’influence d’une blogueuse. Mais moi et je le dis sans forfanterie ni démagogie, je m’estime être sacrément vernie en ce qui concerne la qualité de cette communauté qui s’est créée au fil des ans. Et croyez-moi, à chaque fois que je m’apprête justement à accepter une « opé », c’est toujours cette préoccupation qui me guide : ne surtout pas vous décevoir.

306 comments sur “Les marques, la pub, le blog et moi et moi et moi…”

  1. Cathy a dit…

    Je ne connaissais pas le « placement de produits » , en grande naïve que je suis je ne savais pas qu’on pouvait se faire payer pour parler d’un truc qu’on s’était fait offrir.
    Sinon, je suis fan depuis le tout début et j’aime toujours autant venir par ici et ça me fait vraiment plaisir de savoir que ce blog peut te permettre de gagner un peu d’argent

    Répondre
        • Marjoliemaman a dit…

          Cha, pour être plutôt très sollicitée dans la « bloguerie maman puériculture », je t’assure que du cadeau en produit, il y a, du billet sponso, il y a, mais du placement produit avec cadeau + rémunération, c’est à dire te faire payer pour parler d’un produit que l’on t’offre, il n’y a pas.

          Répondre
          • Une Maman Blogueuse a dit…

            Ben, en fait, du placement produit avec cadeau + rémunération… si si, ça existe… On me l’a déjà proposé 2 ou 3 fois. Bon, il se trouve que les produits en question ne me disaient vraiment rien (c’est d’ailleurs sans doute parce qu’ils sont difficiles à « vendre » qu’ils mettent le paquet pour qu’on en parle) mais autrement, j’aurais reçu le produit et aurait été payée pour en parler.

      • walinette a dit…

        Concernant la rémunération « placement produits » je pense qu’elles sont peu à pouvoir le demander, la plupart du temps on t’offre un truc et si il te plait tu le montres. Après quand l’annonceur a des exigences derrière (justement de placement produit) dans ma tête ça tombe dans le sponsorisé. Mais comme le dit justement Caro, rien n’est encadré, le vocabulaire n’est pas le même pour tout le monde et il y a encore pas mal de flou…

        Répondre
  2. Luna a dit…

    Merci pour ce billet, très clair et « honnête » . C’est je crois -au delà de ton talent unique d’écriture – la raison pour laquelle nous sommes aussi nombreuses à te suivre et à te lire.
    Belle journée Caroline, et continue à nous enchanter de tes mots.

    Répondre
  3. Caroline a dit…

    On en apprend un peu plus sur les « dessous » du métier, mais même si je ne suis pas une grande habituée des blogs (je ne lis que le tien – en tout cas quotidiennement) ce que tu nous y confies n’est que bon sens. Non, nous non plus nous ne travaillons pas bénévolement, même si notre métier nous plaît (fou, non ?).
    Je ne retiendrai donc qu’une seule chose, moi qui n’achète que par internet : il faut que je pense à passer par ton site pour aller commander sur la Redoute !

    Répondre
        • EmilieG a dit…

          Je ne savais pas pour les bannières sur les côtés. Je suis très naïve, je pensais qu’ils étaient là comme ça, comme sur certains sites ou cela dépend de tes recherches google type  » poele à bois » car depuis que j’ai fait cette recherche, je l’ai toujours sur les côtés.
          Pas plus tard qu’hier je suis allée sur sarenza via ton site et j’ai acheté des pompes.

          Répondre
        • Charisma a dit…

          Pareil, je viens de comprendre que je pouvais vous faire gagner de la thune en achetant via chez vous, c’est avec plaisir que je le ferai désormais, car j’apprécie ce blog depuis un million d’années environ…..
          Si on peut dépenser autant en vous faisant devenir méga riche, super!
          Elle n’est pas belle, la vie, comme dirait l’autre et son jambon?

          Have a nice day!

          Répondre
      • ´tine a dit…

        Whaou tout pareil je viens de réaliser que j’allais pouvoir contribuer à mon blog préféré… Plus une commande chez asos sans passer par toi 🙂 ça me fait sincèrement plaisir de pouvoir participer !!! Des bises

        Répondre
    • Calim a dit…

      Alors le mieux c’est d’aller d’abord sur le site de vente en ligne qui t’intéresse, ensuite d’aller voir le blog, et là comme par magie la pub du site que tu viens de visiter apparaît et là tu peux cliquer dessus et acheter 🙂

      Répondre
  4. M. de Hamburg a dit…

    Mais non tu ne nous décevras jamais! On est là parce qu’on aime ta plume ainsi que les réflexions philosophiquement positives qui se dégagent de tes billets. Tout un Tantra ce blog pour moi. C’est mon yoga à moi. Le matin, ça vous donne la patate de lire du Caro, même les quelques fois où c’est sponsorisé.

    Répondre
  5. Audrey a dit…

    Wow quel investissement temps ton billet! I’m impressed! Très intéressant donc merci!
    Ça fait 4 ans qu’on s’interroge sur le fait d’accepter ou non des pubs sur notre blog (vitrine de la boutique physique)… Et en fait, tu as raison: un blog, c’est un boulot, du temps, de la recherche, de la relecture, de la planification, des photos, du photoshop (enfin ne fût-ce que pour mettre les photos à dimensions, sinon Instagram c’est très bien 😉 ), un sacré gros investissement temps. Qu’il permette une certaine rentabilité n’est finalement que logique.
    Quand aux « bloggeuses princesses », je pense qu’elles ne tiennent pas sur la distance, ce qu’on aime en lisant un billet, c’est un ton, une façon de relater l’info, un peu de rêve parfois, du quotidien… Tout ce que tu fais à merveille 🙂
    Qu’on te lise encore longtemps, c’est tout ce que je souhaite 🙂

    Répondre
  6. Amelstos a dit…

    Chère Caroline, j’ai un peu suivi ton agacement de ces derniers jours et je comprend bien ton point de vue. En tant que lectrice, je n’ai jamais ressenti le besoin de savoir en détail d’où venaient les sources de revenus des blogueuses que je lis. Je ne me pose pas plus la question pour les stars de cinéma ou tout personnage « public » quel qu’il soit, j’avoue m’en foutre complètement; En revanche, je sais qu’avec le temps, je ne lis plus que des blogs qui manient je pense assez habilement les articles « pub » (pas péjoratif de ma part) et les articles d’humeur. C’est le cas ici, le cas de Violette ici et de plein d’autres. Je ne lis plus du tout les blogs dont on sent à 10.000 km que tout n’est que sponsos, affiliations, etc et desquels il ne ressort plus rien de personnel. Selon moi, certaines s’y sont vraiment perdues alors que je pense que les lectrices cherchent quelque part à créer une sorte de lien avec les blogueuses qu’elles lisent, ou à trouver un regard, un art de vivre parfois, intéressant (je pense à Café Mode ou au blog Ma récréation qui tenus par deux journaliste dont je me doute qu’elles reçoivent des cadeaux etc mais dont je ne doute jamais de la sincérité éditoriale). Bref, ce commentaire un peu long pour dire que je ne suis par pour la transparence absolue mais un mélange des genres subtil. Tu y arrives parfaitement, alors bravo !

    Répondre
    • Caroline a dit…

      tu exprimes exactement mon ressenti, je crois qu’en la matière on ne peut pas espérer et exiger une transparence absolue, c’est trop compliqué et en réalité ce n’est pas ça l’enjeu. Un blog ultra transparent mais chiant comme la pluie ne retiendra pas ses lecteurs. Un billet rémunéré mais drôle reste drôle. Ce qui compte finalement c’est l’envie des lecteurs de revenir, peu importent les raisons, c’est une alchimie assez particulière que j’ai du mal à analyser moi même, que ce soit pour mon blog ou pour ceux que je fréquente.

      Répondre
      • Amelstos a dit…

        Oui, et ce que je n’ai pas réussi à formuler mais qui me vient maintenant, c’est que je lis les blogs pour m’échapper de mon univers très terre à terre, et en exagérant beaucoup, la lecture des blogs que j’aime me permet de rêver un peu, jene veux donc pas en connaître tous les secrets de fabriquation !

        Répondre
  7. Fofo a dit…

    Ben voilà, je me disais bien que je n’aurais jamais dû ouvrir un blog où je parle essentiellement de mon boulot de traductrice et de mes gamins casse-pieds. J’ai tout au plus l’espoir qu’un jour on m’envoie gratuitement des dictionnaires ou des paires de menottes…

    Sinon, j’avoue que je n’avais naïvement pas compris que les « moodboards » étaient sponsorisés. Mais comme je ne lis tes billets « mode » que pour le plaisir de te lire, m’intéressant à peu près autant aux vêtements qu’aux cosmétiques tous plus étranges les uns que les autres (à mes yeux !) dont il est parfois question ici, ça ne me fait ni chaud ni froid. Si c’est grâce à ça que nous pouvons profiter de ta prose, alors tant mieux !

    Répondre
    • Caroline a dit…

      alors tous les moodboards ne le sont pas, c’est bien ça la subtilité 🙂 mais quand je commence le billet par « telle marque m’a proposé de faire une sélection sur son site », oui.

      Répondre
  8. Adansoniae a dit…

    Après avoir vaguement suivi la petite polémique d’il y a quelques jours, je me demandais justement si tu allais réagir ici. Et tu l’as fait, et bien en plus! C’est vrai que lorsqu’on est pas dans ce monde, tout ça c’est du chinois pour nous. Encore plus lorsqu’on évolue dans un milieu salarié classique, « je te paye tant pour x heures ». En te lisant, on se rend compte que c’est complètement différent pour les free-lance, avec beaucoup d’autres paramètres. Du coup, c’est peut-être l’inconnu qui fait que les gens ont un peu de mal avec tout ça (enfin, c’était le cas pour moi).

    Il faut dire aussi que dans la blogo, on trouve à boire et à manger niveau sponso. Ca ne me dérange pas du tout quand je peux apercevoir le style propre à la blogueuse. Mais chez certaines on se demande si ce n’est pas un copier-coller de communiqué de presse, et là, personnellement, ca ne passe pas.

    Enfin, ce qui n’est pas très agréable pour les lecteurs aussi, est de voir un article sponsorisé pour un produit X jusqu’à 10 fois dans la même semaine… Je comprends bien que les marques veulent que les articles sortent pour le lancement d’un produit, mais bon, on lit plusieurs blogs nous 😉 Et ça je sais bien que ce n’est pas la fautes des blogueuses, mais si jamais les marques passent par ici, ca sera toujours ça de pris.

    Bref, merci pour ton honnêteté, je te souhaite de continuer à pouvoir vivre de tous tes boulots, ton blog y compris!!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      je suis bien d’accord que c’est super lassant quand le même jour 5 ou 6 blogueuses parlent de la même chose. Et en effet, on n’est pas souvent maitre de la date de parution d’un sponso…

      Répondre
        • ES a dit…

          C’est pénible aussi quand c’est pour un livre ou un filme (en ce qui me concerne, parfois ça finit par avoir l’effet inverse de celui recherché: saturation et plus envie d’aller voir le film…)

          Répondre
  9. romarine49 a dit…

    Merci pour cette transparence. Honnêtement je me doutais bien qu’il y avait un petit avantage à montrer un produit et d’ailleurs cela était annoncé. Je trouve tout à fait normal qu’un blog autant lu que le vôtre soit rémunéré, surtout si cela lui permet de tenir dans la durée, car c’est mon plaisir quotidien de venir ici. Longue vie au blog, billets rémunérés ou non.

    Répondre
  10. joanne a dit…

    La justesse n’est pas toujours la transparence. C’est bien de la rappeler ! Moi, j’aime te lire et pour le reste tu fais ce que tu veux, je m’en fous ou plutôt j’espère que tu en profites le plus que tu veux.

    Répondre
  11. Kim a dit…

    N’étant pas blogeuse je trouve ça sympa d’avoir enfin une explication un peu détaillée sur ce sujet.
    Après il ne faut pas oublier non plus (tu en parles mais assez rapidement) que c’est à nous en tant que lectrices de ne pas être trop tartes non plus hein. Je veux dire si tu t’extasies sur un paire de chaussures que je ne trouve personnellement pas belles je ne vais pas aller l’acheter quoi… Et puis aussi je te lis presque tous les jours depuis des années et des années, ça me fait toujours autant plaisir et c’est gratuit alors je ne vais pas en plus aller me plaindre (« Remboursez les invitations » comme on dit chez nous).
    Donc merci pour ce billet, continue à nous faire plaisir et tant mieux si tu y gagnes aussi!

    Répondre
  12. Vanou Vaness a dit…

    Si on gratte bien, je ne suis pas sûre que tu ai totalement réglé le problème du sentiment de culpabilité 😉 …

    Alors que bon :  » Surtout, vous en connaissez beaucoup des professions qui ne jouissent pas d’avantages particuliers et en nature ? Etrange comme on exige et attend une transparence des blogueurs mais pas tant des journalistes ou des salariés de la SNCF qui prennent le train gratos sans que ce soit déclaré aux impôts comme un revenu supplémentaire, ceux d’EDF qui ne paient pas l’léectricité, etc. » ; tout est dit 😉 (au passage le correcteur orthographique de Mozilla vient de me révéler une faute que mon mode de lecture globale m’avait fait louper sur « électricité 😉 ).

    Quand les financement des blog sont bien dosés, qu’on a pas l’impression d’être assommé par les pub, ça n’est pas gênant, et effectivement il faut bien que chacun gagne sa croute… Après c’est plaisant de sentir qu’un produit recommandé l’est parce qu’il est vraiment apprécié et pas parce qu’il rapporte, ce qui est toujours le cas ici…

    Répondre
  13. adelles a dit…

    Je suis heureuse parce que tu viens de me qualifier d’esprit vraiment pur… Ça va faire ma journée ce truc :-)…
    4 ans et demi de blogging et mis à part quelques concours pour lesquels je faisais (oui au passé parce que je suis revenue de ce concept AUSSI) gagner mes lectrices (et n’empochait donc rien), je n’ai jamais cédé aux sirènes du lien sponsorisé.
    Pire, j’organise régulièrement des petits happening pour lesquels je fais gagner des Périgord Box (ça serait un peu long à expliquer là) pour lesquelles je paye de ma poche (mais j’offre à mes lectrices de succulents et roboratifs magrets fourrés au foie gras que jamais, au grand jamais, aucun annonceur ne pourra me fournir :-)).
    J’en suis fière 1 jour par an, les autres je m’en contrecarre.
    Bref, ce que je crois avant tout, c’est que les histoires de bloggeuses, les VU, les vues, les CPM et compagnie, les lectrices, les vraies, celles qui te laissent des commentaires sans arrière pensée d’aucune sorte, celles qui n’ont pas de blog et n’insèrent donc pas leurs liens dans l’espoir secret d’agrandir leur lectorat, celles qui te lisent tous les jours, qui sont capables de se souvenir de telle ou telle anecdote ou de telle photo, celles-là, elles s’en foutent comme de leur première chemise de ce qu’il se passe dans les coulisses d’un blog.
    Voilà un sujet qui déchaînera les passions en tous cas (pour la toute petite communauté bloggeuse) 🙂

    Répondre
  14. Val Làô sur la Colline a dit…

    Je n’ai pas compris l’histoire de « l’insertion des liens trackés dans les billets » et Google, mais on s’en fout, ce que je voulais dire, c’est que j’apprécie toujours de te lire depuis toutes ces années.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      bon j’avoue moi non plus je ne comprends pas trop les liens trackés 🙂 pour google, il faut comprendre que le grand chef de l’internet décide de ce qu’il va faire apparaitre en premier dans les requêtes. Et que donc, un billet portant la mention de « sponsorisé » peut être déclassé et apparaitre très loin dans une recherche google.

      Répondre
      • Val Làô sur la Colline a dit…

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre, Caroline, et oui bien sûr, maintenant que tu me donnes cette précision, pour Google, je vois !

        Répondre
  15. Nad a dit…

    Effectivement, quand on est novice ce n’est pas simple, j’avoue par exemple ne pas trop voir la différence entre les billets sponsorisés et le placement produit…
    J’aime beaucoup le ton de ce billet (comme d’habitude en même temps!) où tu nous explique les choses mais sans chercher à te justifier…je trouve normal que tu gagnes de l’argent avec ce blog, et je suis ravie que ça puisse te permettre d’y consacrer du temps…c’est nous qui sommes gagnantes au final 😀

    ps: j’ai reçu le tshirt « God save the cream » lundi, et je l’adore !!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      han c’est cool pour le tee !!! et la différence est assez minime en effet, le billet sponsorisé est entièrement consacré à un produit. Le « placement produit » consiste à montrer un objet dans un billet look par exemple et à être payé pour. La plupart du temps le lecteur ne le sait pas…

      Répondre
  16. Audrey V a dit…

    Merci pour ta franchise.
    Ce qui est regrettable c’est qu’il n’existe plus de blog qui ne rapporte plus rien à son auteur et donc toujours la publicité, les marques derrières. Mais c’est comme çà internet n’est plus vraiment ce qu’il était il y a 10 ans, c’est dommage, mais c’est comme çà.
    Après là ou je tique c’est quand tu exposes le coût financier de ton blog pour toi. Personne ne t’oblige à tenir un blog et à te lire j’ai l’impression qu’il faut maintenant que vos blogs soit donnant-gagnant. Et donc les ce qui vous a donné envie de bloguer à disparu et c’est cela qui est dommage, même si ton blog est un des trèèès rare que je trouve encore qualitatif au niveau du contenu.
    Par exemple moi ma passion c’est la course à pieds, gratuit oui mais non, déjà il y a l’équipement (je cherche à me faire sponso par décathlon d’ailleurs :))) ) ensuite les déplacements lors des courses, les licences sportives, l’inscription lors des courses…çà me coûte et ne m’apporte…que du plaisir et çà c’est énorme pour moi.
    Je ne sais pas si j’ai été très clair dans mes explications, mais voici mon ressenti sur ton article et sur tous les autres que j’ai pu lire ailleurs.
    Bonne journée.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Audrey, la différence je pense entre le sport pour toi et le blog pour moi c’est que je ne considère en effet plus mon blog comme un loisir mais comme une activité professionnelle à part entière. Je pense que si tu étais coureuse professionnelle, il faudrait que tu puisses en vivre, parce que ça prendrait le pas sur ton activité professionnelle justement 🙂 Personne n’oblige personne à être cinéaste, écrivain, musicien, etc. Mais ceux qui le sont par passion ont besoin de pouvoir en vivre pour ne pas être obligés d’avoir un métier alimentaire alors que ce qui les fait vivre, c’est justement leur passion. Je ne sais pas si je suis claire ? Je crois que c’est vraiment le noeud du problème en france: on a du mal à accepter que l’on puisse vivre de quelque chose qu’on kiffe…

      Répondre
      • Audrey V a dit…

        caroline Pas du tout! J’ai bien compris que c’était une activité pro pour toi. Y’a pas de soucis à en gagner de l’argent. Je n’ai pas de problème avec les personnes qui créent leur activité et qui gagnent de l’argent. Ni aucun soucis avec les sportifs pro qui sont sponso lol
        Je regrette juste le temps ou les blogs n’étaient pas des activités professionnels mais juste un loisir.

        Répondre
        • Anael a dit…

          sauf que si les blogs n’étaient restés que des loisirs, la majorité d’entre eux auraient disparu par manque de temps ou manque de lecteurs au choix.
          un blog qui est beaucoup lu, une bloggueuse se sentira, je pense et peut-être, le devoir moral de le remplir quotidiennement ou quasi-quotidiennement.
          hors, comme la démontré caroline, c’est une activité qui prends du temps et qui peut avoir un coût plus ou moins lourd.
          que devient votre vie privée dans ces cas-là ? la vie familiale, déjà parfois bien empiété par la vie professionnelle ? cette même vie professionnelle, on choisit quoi : le dossier super important à rendre pour hier ou le billet que les lecteurs attendent et que si on le mets pas, les lecteurs ne viendront plus ?
          je crois que derrière la tenue d’un blog il y a énormément de chose, émotionnelles, financières, etc, que les lecteurs n’ayant jamais pratiqués ne peuvent pas comprendre.

          c’est d’ailleurs pour cela que je n’ai personnellement, pour l’instant, pas sauté le pas; malgré mon mari qui ne cesse de me dire que j’aurais de quoi le remplir ce blog^^

          et c’est aussi pour cela que je comprends parfaitement que des blogueuses comme caroline, qui rien qu’en temps investissent énormément dans leur blog, souhaitent au bout d’un moment que leur blog rapporte un peu plus que le plaisir d’être lu.
          même si je crois (j’espère) que le plaisir d’être lu reste la première récompense de caroline et de ses consœurs.

          Répondre
          • Caroline a dit…

            tu exprimes très justement ce dilemme de la blogueuse en effet, et je te rejoins, je suis à peu près convaincue que sans cette monétisation beaucoup de blogs auraient disparu…

    • Sylvie a dit…

      El les magazines ne sont pas plein de pubs? et on les paye en plus, ne jamais oublier que la lecture des blogs est GRATUITE.
      D’ailleurs, je n’achète quasiment plus de magazine de filles depuis que je lis les blogs

      Répondre
  17. Juriste in the city a dit…

    Je suis d’accord avec toi, sur cette vague de blogueuses donneuses de leçons qui ne sont pas généralement les dernières pour faire des coups bas aux autres ou dénigrer sur la place publique sans scrupule une marque.

    Je n’aime pas la méthode qui consiste à cracher sur les pratiques des autres ou sur les marques, parce que l’assistante com. s’est trompée de prénom en adressant le mail de présentation.
    Mais je n’aime pas non plus voir un billet sur des isolants fenêtres sur un blog mode par exemple, je trouve que c’est du foutage de gueule pour les lecteurs, même si chacun est libre de lire ou de ne pas lire le billet et le blog en question.

    Tout est dans la mesure et la sincérité que l’on mets dans son blog. Les lectrices savent la reconnaître il me semble.

    Chouette billet

    Répondre
  18. Othilie a dit…

    Waouh ! S’atteler à un tel billet pour nous expliquer, chapeau !
    Chaque profession a ses « détracteurs », ses hordes d’aigris à ses basques et qui ne rêvent que d’en découdre en n’y connaissant rien. C’est top d’avoir pris le temps de nous expliquer. Mais en lisant les différents blogs que je suis régulièrement j’avoue que je ne me pose pas ces questions. Je pars du principe d’honnêteté du genre humain (oui j’ai encore des illusions à 54 ans) et j’ai juste envie de passer du bon temps. Et j’avoue que je lis aussi (parfois) le blog d’Eléonore, elle m’amuse mais est plus fine mouche qu’il n’y paraît.

    Apostille : vous croyez que je dois me fendre d’un pavé semblable pour expliquer mon TAF aux parents d’élèves qui globalement me prennent pour une jean-foutre qui a tout le temps des vacances ?

    Répondre
      • Estelle13 a dit…

        Ah ah tout à fait d’accord avec Othilie ! Je lis le blog de Caro depuis le début, et en plus de me faire rire souvent aux larmes, il m’a éclairé sur les régimes amaigrissants ( c’est d’ailleurs grâce au « ronde » du titre que j’y étais venue), le rapport à soi, la vie de famille, la vie tout court…et alors c’est vrai que parfois ,il me pousse à l’achat ( et je suis consentante et bien consciente) , mais ayant la chance d’avoir un peu la même morphologie que Caro, ça m’évite la cabine d’essayage…
        Je commente rarement mais je voulais juste dire merci !

        Répondre
  19. strawberry a dit…

    Ben , en fait je te lis depuis un moment l’air de rien parce que tu me fais toujours rire, souvent réfléchir, parfois acheter un bouquin et que j’aime bien rire, réfléchir et acheter des bouquins. Donc si en plus ça te permet d’acheter un coussin en plus pour ton salon de jardin extérieur, de gagner ton poids en bonbon où d’aller manger des shortbreads, ben c’est tant mieux pour toi. Et ça ne me pas plus riche ni plus pauvre.
    Bref, tes articles restent drôles et pertinents même quand ils « vendent » un produit, ça reste plaisant à lire, après à moi de voir si j’ai besoin d’une nouvelle écharpe, je n’ai pas le flingue pointé sur la tempe.

    Et je me confesse, je suis prof, des fois on m’offre des gâteaux après l’aïd. Et je les mange sans honte.
    Bonne journée!

    Répondre
  20. iibelle a dit…

    Bonjour, je passe ici tous les jours même si ne commente pas.

    Je dirai avec ma bonne logique de provinciale que « toute peine mérite salaire » donc que cela ne me choque pas du tout qu’existent des billets sponsorisés et des bannières de pub.

    Et sinon merci pour le dieu Google et les années blogs pire que les années chien.

    J’espère sourire encore longtemps ici. Merci.

    Répondre
  21. Julie a dit…

    Moi je pense que le problème vient en premier des marques qui ont contribué à arroser copieusement les blogs et a leur faire perdre leur authenticité. Je t’avoue que je préfèrais le côté « conseil de bonne copine » des blogs a leurs débuts, même s’il n’y avait qu’un post par semaine (car bien-sur j’ai conscience que c’est du boulot de tenir un blog). J’aimais quand ce n’était qu’un « hobby » pour certaines. En gros, pour moi, #cetaitmieuxavant que les blogs deviennent des copies de mag féminin et les blogueuses de journaleuses beauté/mode…

    Répondre
  22. frederique-etc a dit…

    Je te lis depuis le tout début. J’imagine bien qu’à ce moment là, il y n’a agit pas ou peu de question d’argent.
    Et bien, depuis toutes ces années, tu es toujours fidèle à toi même, ton ton me plait toujours, tu es toujours aussi généreuse en articles (premier geste du matin, lecture de ce blog), alors vu le temps que tu y consacres, cela me parait juste que tu sois « dédommagée » (rétribuée ? )
    C’est finalement un vrai métier !
    Mais pourquoi avoir à se justifier, c’est ça qui me choque !

    Répondre
  23. Lza a dit…

    Au vu du temps et de l’énergie dépensés pour animer un blog comme le tien, je ne trouve pas ça honteux, au contraire, que tu puisses en retirer certaines compensations. Je veux dire la légèreté à travers la « moderie », la beauté, n’empêchent pas le ton sincère et le franc parler… Après, comme beaucoup, j’ai arrêté de lire certaines dont les posts ne sont que des successions de placements produits, de liens affiliés, de « coolabs » (mouaif) et d’autres opés… c’est un peu comme si dans un magazine, il n’y avait plus que de la pub… On n’a pas besoin de savoir exactement combien que tu gagnes, on s’en fout, et si je suis parfois un peu envieuse devant tel ou tel article, je sais aussi très bien, comme la plupart de tes lectrices, que les « cadeaux » n’en sont pas vraiment, ils sont le fruit de ton investissement et de ton succès dans la blogo.

    Répondre
  24. Coline a dit…

    5 lignes
    c’est à peu près ce que j’ai lu de ton post avant de passer direct au com.
    Ça ne m’intéresse pas du tout : je sais qu’on vit pas chez les Bisounours, je sais que tu gagnes ta vie en écrivant, et je sais qu’on peut pas faire entrer des dauphins dans une voiture, alors plus ou moins, je sais reconnaître les pubs.
    Bref, ici je lis ce qui me plaît (et ça me plaît beaucoup souvent, j’aime ton écriture)
    quand ça me plaît pas je lis pas,
    mais je viens toujours pour voir si ça va me plaire.
    Je ne sais pas si je me fais bien comprendre;
    mais long live to Pensées…

    Répondre
  25. Mentalo a dit…

    J’ai la grande naïveté de croire que les blogueuses que j’apprécie (précision utile hin hin) fonctionnent comme moi, c’est à dire n’acceptent de parler que des marques / produits qui leur plaisent vraiment, au delà de toute rémunération. Et précisent, peu importe la formulation, que c’est une « collaboration ».
    Je refuse chaque semaine des choses qui n’ont rien à voir avec ma thématique, dont j’estime que mon lectorat n’est pas la cible, qui éthiquement ne me plaisent pas, ou tout simplement les annonceurs qui refusent qu’on soit transparent. Récemment, vu que je refusais un billet (grassement payé) sous prétexte d’intransparence, on m’a concédé de préciser « billet d’inspiration ». J’en ris encore tellement que j’ai toujours pas pu rédiger, tiens, comme c’est ballot, hein (en vrai j’ai dit revenez quand vous travaillerez honnêtement).

    Répondre
  26. joanne a dit…

    Je m’emballe ! Moi, les blogueuses qui me décrivent tous ce qu’elles gagnent et comment, j’ai juste envie de leur dire, fous moi la paix et va raconter ça à ton psy ! (PS : je suis psy, oups !)

    Répondre
  27. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Il ne m’arrive pas énormément qu’une marque me propose quelque chose, mais quand çà m’arrive, je tiens à ma ligne éditoriale et je n’accepte de vanter que des produits auxquels j’adhère ! Mais franchement, qu’est-ce que j’aimerais pouvoir vivre moi aussi de mon blog 😉

    Répondre
  28. Blonde Paresseuse a dit…

    C’est très intéressant comme analyse, merci Caro.

    Pour ma part, je ne vois pas le blog comme une source potentielle de revenus, ayant par ailleurs un travail salarié à plein temps. J’ai sans doute tort (mon banquier doit sûrement trouver aussi que j’ai tort).
    Il est vrai que les collaborations qu’on me propose ne m’intéressent pas, ou sont assorties de tellement de contraintes que je n’ai pas envie de m’y plier. Je suis feignasse et j’ai pas envie de me casser le cul à écrire un billet sur un truc que je n’aurais pas acheté ou sur un site que je ne fréquente pas. Comme lorsque ces deux charmantes nénettes, créatrices de sacs à main, m’avaient proposé de m’envoyer un cabas vendu 160 € pour que j’en parle, alors que je n’arrêtais pas de dire que j’étais raide comme un passe-lacet. C’était pas crédible à cette époque (ça ne l’est toujours pas), puisque je ne l’aurais jamais acheté. J’ai dit non.
    Bien sûr, si Hermès m’envoie une proposition de partenariat pour un parfum ou pour un carré de soie, je pense que je dirais oui malgré tout. J’ai encore moins les sous pour ce genre de dépenses mais je suis tout de même un peu vénale !

    En tout cas, j’espère bien faire partie des sensibles et des intelligentes participations, ça, c’est vraiment gentil…

    Répondre
    • Coline a dit…

      Je savais pas que t’étais fan d’Hermès.
      Quel dommage, j’ai vendu tous mes carrés à 50€ pièce sur une brocante ! Ils dataient du temps où j’avais un vrai travail, et où je croyais que la sape, c’était vachement important. (En souvenir de cet errement, j’ai gardé le Tibétain, mais je le mets jamais).
      Sinon, je peux garantir que je suis une pure, une vraie : zéro pub sur ça mien.
      En même temps, on m’en propose jamais, j’ai pas assez de lecteurs ah ah !
      Je sais qu’il y a moyen de développer son audience, même si on n’a pas un talent ou un créneau de niche, mais il faut s’en occuper tout le temps, et moi, je suis une grosse feignasse.
      Donc, à celles qui écrivent, qui commentent, qui FB, pinterestent, instagramment, et réseautent quotidiennement, je dis respect.
      C’est un full time job, et moi, ce serait plutôt fuck le time en général.

      Répondre
      • Blonde Paresseuse a dit…

        QUEUWHA ?
        Je meurs.
        J’écume les vide-greniers à trente bornes à la ronde pour espérer trouver des carrés Hermès qui se seraient égarés. Et je ne trouve que des carrés viscose Gemo (que j’achète aussi).

        Moi j’en ai un seul, un vrai pur race, choisi avec Maman pour mes trente-dix ans. C’est ça que je voulais comme cadeau. Il est magnifique parce que pas avec des étriers et des trucs de chevaux. Et il est vert acide.

        Si un jour tu en retrouves un dans un tiroir, envoie-moi un mail, je suis sûre qu’on peut faire affaire 😉

        Répondre
  29. Sacrip'Anne a dit…

    « Il y a un exercice auquel les blogueuses sacrifient au moins une fois dans leur carrière, si ce n’est plus. »

    Peut-être faudrait-il préciser « blogueuses mode » ou « blogueuses beauté » ou je ne sais. L’immense majorité des gens que je connais qui tiennent un blog le font uniquement pour le plaisir d’écrire et papoter, et hurlent de rire à l’idée de montrer leur look ou de décrire leur routine beauté ou je ne sais.

    Et ne font pas, quelle que soit leur audience, le moindre billet sponsorisé, de quelque façon que ce soit.

    Et n’imaginent même pas autrement le fait de bloguer que comme un loisir aussi peu rémunérable que la promenade, le tricot, la pétanque ou je ne sais.

    Ce n’est, évidemment, pas un jugement 🙂

    Je trouve ça chouette que des blogueuses qui ont l’opportunité de le faire puissent en retirer quelque chose parce que c’est cohérent avec leur ligne éditoriale. Mais je ne crois pas qu’on puisse dire « tout le monde ».

    (Moi c’est pas tant la culpabilité qui m’a fait refuser les quelques propositions que j’ai eues, mais plutôt une sorte de grand « gné » tellement c’était loin de ce que je pouvais écrire, et puis aussi parce que je déteste qu’on me dise ce que je dois penser ou écrire dans ma vie privée !)

    Répondre
  30. Emma a dit…

    La première fois que j’ai découvert ce système, j’en suis restée comme 2 ronds de flanc, j’avais toujours cru jusque là que les blogueuses nous parlaient de produits qu’elles avaient acheté de leurs deniers. Ca m’a agacée. Ensuite j’ai ouvert un blog et trouvé normal, vu le temps que ça prend, qu’on puisse avoir une rémunération pour cela. Ne serait-ce que pour rembourser les frais occasionnés par un blog (minimes mais quand même).
    Malgré tout, je ne sais pas comment je réagirais si un jour on me contacte pour un partenariat. Concrètement ça m’est arrivé 3 fois: j’ai refusé les 3 propositions qui ne m’intéressaient pas (erreur de coeur de cible). Et si un jour une super marque m’offre de choisir des fringues pour mes enfants comme je le vois dans plein de blogs, vais-je refuser? Je n’en sais rien. Sincèrement, je ne suis malgré tout pas à l’aise avec ça, sachant que la plupart des gens doivent payer et se démerder comme ils peuvent, quelque part je ne trouve pas ça normal. Mais c’est aussi vachement facile de dire ça quand on a un blog qui n’est pas lu ^_^
    Ce questionnement, je l’ai déjà eu pour mon propre métier: je suis médecin, alors quelle est la différence avec ce que les médecins acceptaient des labos pharmaceutiques? On leur a reproché et désormais les médecins doivent déclarer leurs conflits d’intérêt. Certes, ça touche à la santé, donc c’est difficile de comparer mais il y a aussi un questionnement philosophique derrière tout ça.
    Pour terminer, ce que j’aime lire sur ton blog, c’est ton humour, le ton que tu emploies, ta façon de voir la vie. Alors je lis tout, même les billets sponsorisés parce qu’il y a toujours de toi dedans 😉

    Répondre
    • Coline a dit…

      La grosse différence c’est que les médecins sont prescripteurs, alors qu’on n’est pas obligé d’acheter tout ce que nous montrent les blogueuses, les fringues, les savons, les céréales…

      Répondre
  31. lulue Berlu a dit…

    merci pour ce billet pédagogique et d’avoir expliquer le revers de la médailles ou les coulisses du métier de blogueuse (car c’est bien un métier en fait). Bon en fait je me rends compte que c’est pas grâce à moi que tu gagnes ta vie, je ne clique jamais sur les pavés pub ou les liens. pardon. effectivement si je viens ici quasi chaque jour avec toujours autant de plaisir c’est parce que j’aime ta façon de raconter les histoires (et pour baver un peu aussi devant les merveilles que tu présentes!)
    une dernière chose, les agents EDF payent le courant (pas bcp certes mais quand même un peu).

    Répondre
  32. Maud a dit…

    Tout le monde se justifie en ce moment….. Moi je lis un blog pour la qualité je m’en fous du reste au final….. J’aime te lire, que tu gagnes rien ou 100 000 euros (ben ouais comment tu paies ta maison hein là d un coup???) je m’en fous…. j’aime te lire et j’espère continuer à te lire très très très longtemps.

    Répondre
  33. Carole a dit…

    Merci Caroline pour cet article, je te lis tous les jours ( ou presque) avec beaucoup de plaisir et tu es aussi une bonne source de recettes ( je crois avoir les mêmes vices sucrés). Effectivement, c’est le ton et et le style qui font l’envie de revenir lire. Moi j’habite en israel alors les pubs et assimiles je m’en fiche un peu.
    Par contre j’ai déjà acheté un livre, vu un film, ou découvert des sites et des blogs grâce à tes recommandations.
    Je te remercie pour toutes ces découvertes et tous ces billets qui sont toujours des bons moments pour moi.
    Carole

    Répondre
  34. Barbara a dit…

    J’ai l’impression que:
    1/ tout le monde a survécu à la lecture de ton « pavé »,
    2/ tout le monde semble unanime pour dire « merci de l’explication, mais en fait nous ce qu’on aime, c’est ta plume »!!
    Je suis tout à fait d’accord avec Vanou Vaness lorsqu’elle dit que quand le tout est « dosé » et agréable à lire, il n’y a pas de problème. Ce qui est ton cas….
    Le travaille fournit pour ton blog et pour d’autres blog également, est en effet important et je trouve ça normal qu’il y ait rétribution!
    Voilà, moi je suis fan. Je trouve dans ton blog, ce que je ne retrouve pas dans d’autres et vice-versa, c’est ça que j’aime!!!
    Take Care
    XXX

    Répondre
  35. Pillowlawa a dit…

    Merci pour ces explications techniques sur les sources de rémunération des blogs. J’ai toujours trouvé que les « collaborations » étaient assez explicites sur ce blog pour qu’on ne se pose pas de questions, mais à présent ce sera passage par les bannières en cas de commande Asos !

    Répondre
  36. Mentalo a dit…

    Ceci dit, ceux qui regardent la télé avalent des kilomètres de pubs sans gueuler sur TF1 (parce que ça leur permet d’aller soulager leur vessie ou leur réserve de Magnum). Par contre, ouais, y a toujours le panneau « pub » devant. C’est tout ce qui compte: qu’il y ait du contenu autour (et parfois même dedans, c’est encore mieux), et un panneau pub. Pour le reste, je n’ai jamais demandé à TF1 combien il facture la seconde de pub à 20h50. Note bien, je n’ai jamais regardé TF1 non plus, mais c’est une autre histoire.

    Répondre
      • ES a dit…

        A part quand la pub arrive à un moment crucial de l’histoire 🙂

        Le plus important dans tout ça, à mes yeux, c’est que les choses soient clairement indiquées (d’ailleurs, à la télé, il me semble que quand il y a « pub déguisée » dans une émission, le CSA réagit, non ?)
        Par exemple, je crois que j’aurais sans doute moins apprécié tout ce que tu as raconté sur ton blog sur la méthode Zermati s’il s’était agi de messages sponsorisés…

        Je crois que la seule chose que j’aie acheté suite à la lecture de ton blog, c’était de la crème Nok (pour les cuisses les rares fois où j’ose mettre une robe) et ce n’était même pas sponsorisé 🙂

        Répondre
    • walinette a dit…

      ah mais attends, c’est parfois plus vicieux que ça ! genre un jour j’ai regardé « fais pas ci fais pas ca » et dans le générique tu as un disclaimer « ce telefilm contient un placement produit », tu as plus qu’à deviner ce que c’est, il est pas écrit en rouge ou avec un astérisque (mais je vous parie mon bonnet que c’était de la pub pour les maronsuis), bref… y’en a partout.

      Répondre
  37. Brennignews a dit…

    J’aime ce poste qui « déniaisera » sans doute quelque lecteurs qui ne sont pas au fait de ce monde là (sans offenser qui que ce soit…). Clairement ce qui m’attire dans un blog c’est davantage le ton, les sujets, la personnalité.
    Pour être honnête, ça doit être la journée de l’honnêteté, ce que j’aime le moins c’est les articles qui commence par « article sponsorisé » (ou pire, qui termine par cette phrase, là j’ai vraiment l’impression d’avoir perdu mon temps, ou de m’être fait avoir). En général tout ce qui suit n’est que louange, et ennui pour moi. Certaines peuvent avoir un peu de recul mais franchement on sait bien que la blogueuse n’est pas là pour démonter la marque… Du coup quel crédit accorder à ces articles là franchement? Après je sais que certaines ne parlent que des marques qu’elles aiment vraiment mais nous lectrices on a aucun moyen de déméler le vrai du fau donc je préfère zapper.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      et tu as raison !!! je crois que c’est là le principal pouvoir de la lectrice et finalement le plus implacable. Quand ça ne plait pas, on se tire ! les gens ont du mal à comprendre que finalement, lorsqu’ils commentent négativement sous un billet sponso, c’est exactement ce que cherche la marque, ça crée du débat, ça fait du clic et du référencement. Donc moi aussi, lorsque quelque chose ne m’intéresse pas dans un blog, je passe mon chemin. Et je me rappelle que même si ça m’a gonflée de ne pas trouver ce que j’étais venue chercher, je n’ai pas payé pour ça…

      Répondre
  38. Nine a dit…

    Si je ne trouve pas anormal que les blogueuses (et blogueurs aussi…) gagnent désormais de l’argent grâce à leur blog, l’évolution que les marques ont fait prendre aux blogs me pose question.
    Comme tu le dis bien, tu ‘travailles’ sur ton blog puisqu’il permet de générer 20% de tes revenus. Au départ j’imagine que ce n’était pas le cas. Alors même si le ton, le style n’ont pas changé, je ne peux m’empêcher de me demander en quoi le partenariat avec les marques a ‘modifié’ ton blog : parlerais-tu des choses dont tu parles si aucune marque n’était venue ‘interférer’ dans les idées que tu avais pour tes articles de blog. On ne le saura jamais : les blogs très lus ont évolué et c’est comme cela. Moi je regrette néanmoins cette intrusion des marques dans les blogs : on pense que l’on entre dans un blog comme on entre chez quelqu’un que l’on aime bien, pour une petite conversation autour d’un café. Si ta copine te vente les mérites du café ou te montre la dernière paire de chaussures qu’elle a acheté, tu ne penserais pas qu’elle a été payé pour cela. Sur un blog si, mais pas toujours, mais on ne sait pas forcément si oui ou si non…mais désormais nous sommes des lecteurs avertis !
    PS : je n’ai pas vu de polémique ces derniers jours, mais il y avait un reportage sur le sujet sur Envoyé Spécial hier soir.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      je comprends très bien ce que tu expliques et je comprends que ça te pose un problème. Ce que je peux te garantir c’est que je fais en sorte que vous sachiez quand j’ai été payée. Après, savoir ce que serait mon blog s’il en était resté à ce qu’il était au départ, c’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse. Certains partenariats m’ont apporté du contenu, m’ont inspirée, comme les voyages par exemple. Ce blog est un reflet de mon quotidien ni plus ni moins, je ne suis pas sûre que j’aurais voulu que mon quotidien n’évolue pas en neuf ans.

      Répondre
  39. Bibichounette a dit…

    Moi j’ai bien aimé cet article. mais au final je crois que j’aime tellement te lire que je m’en fous de la pub (sauf si un jour elle venait à masquer le texte par exemple), des liens etc… au contraire, même, si ça peut te pousser à continuer dans les moments de découragement, je cliquerai à fond !

    Ca a déjà été dit mais je crois que je préfère ne pas trop savoir ce qu’il y a derrière. du moment que j’aime le ton, la lecture, les photos, je préfère conserver une bulle autour de tout ça, sans trop gratter.

    De toute façon, si un jour tu fais le choix de fermer ce blog, je pleure. Littéralement je veux dire. Je me roule par terre de désespoir.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      je kiffe ce commentaire et je suis comme toi, personnellement je n’éprouve pas le besoin de tout savoir, ça rompt le charme. Je trouve qu’on sent s’il y a une fraicheur ou une sincérité. Le reste n’est que du bruit. Mais visiblement pour certains c’est important, dont acte 🙂

      Répondre
      • Bibichounette a dit…

        C’est exactement ça, de l’ordre du charme.
        Si je ne suis plus charmée, mes visites s’espacent, puis je ne viens plus du tout. Après, ce qui fait la teneur de cette alchimie, je n’en sais rien, probablement un mélange de billets perso, d’affinités avec la blogueuse, de billets plus publicitaires, donc je ne crache pas sur la pub. Tout est affaire de dose.
        Le hic, pour la blogueuse, c’est de trouver la formule qui convient au plus grand nombre de lectrices non ?
        Mais comme chaque lectrice est unique et différente de la voisine…

        Vous avez pas des métiers faciles hein 🙂

        Répondre
  40. Laure-d-c a dit…

    Quoi qu’il arrive tu restes le blog que je lis en premier tous les matins.
    Alors si pour continuer à écrire tu dois faire un peu de pub je m’en cogne, tant que ça n’empiète pas sur ta liberté de ton bien sûr.
    Et jusqu’ici tu ne m’as jamais déçue. Alors continue à faire ce que tu as à faire pour que mes journées commencent dans la douceur et la bonne humeur chaque matin ! (oui seulement les miennes, tant pis pour les autres hein ! )

    Bonne journée Caro !

    Répondre
  41. KS a dit…

    Tu sais, j’aurais tendance à dire que ce n’était pas la peine de se donner autant de mal à expliquer tt ca, mais en fait c’est intéressant! Je n’avais pas vraiment saisi l’ampleur du « travail » de blogueuse (ca peut paraitre ironique ce que je dis mais pas du tt) Ca peut vraiment être une source non négligeable de revenue… Je suis septique sur les liens affiliés, je ne les regarde jamais! Ca marche vraiment ca?
    Bref, merci pour ce récap et cette franchise!
    Moi c’est ta plume que j’aime quelque soit le thème! c’est un vrai talent!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      honnêtement, les liens affiliés ne rapportent pas grand chose via les bannières. En revanche dans un « look », cela peut être intéressant. Mais vu le peu de fois où je fais des looks (je ne suis pas à l’aise avec l’idée de me montrer, je ne me trouve pas particulièrement magnifique tu comprends 😉 ce n’est pas avec ça que je paye mon loyer 🙂

      Répondre
  42. Marilune a dit…

    Comme d’habitude j’arrive biennnnn après les commentaires pertinents. La plupart du temps j’acquiesce silencieusement et je n’en rajoute pas une couche, mais là, je dis pareil : si je vais quotidiennement sur ton blog Caroline, c’est pour ta plume, ton talent, tes idées, tes photos aussi (non, non, ce n’est pas du cynisme, c’est sincère!). Parfois, il y a des articles sponsorisés qui me font découvrir des produits que je n’aurais pas connu autrement, de jolies choses ( ah, les sweat doudous french disorder, ils font envie) que je ne peux pas forcément me payer, et alors, j’aime aussi regarder. Donc, non à la culpabilité. Il ne faut effectivement pas perdre de vue que c’est ton travail, ce blog, à notre service aussi, pour notre plaisir, et que sans ces « pubs », nous n’aurions pas ce plaisir, du moins aussi fréquemment. Du coup, je dis « merci les marques de permettre à Caroline de prioriser le blog ». Carrément. Et merci pour les explications, Caroline.

    Répondre
  43. Valérie a dit…

    Je lis tes billets tous les jours mais ne commente jamais. Alors pour une fois, allons y !
    Je trouve normal que tu puisses te rémunérer pour le temps, l’argent et l’énergie que tu consacres à ton blog. Je te lis tous les jours pour passer un bon moment, pour sourire, rire, apprendre des choses etc. Alors continue comme ça, j’adore ! 🙂

    Répondre
  44. EllaO a dit…

    Perso je te lis parce que tu me fais rire, que j’adore la dérision dont tu es capable, la poésie qui se dégage de certains billets, la sincérité, la vraie vie…
    Je lis finalement peu de blogs, parce que les filles de 25 ans qui ont plus de sacs que je n’ai de petites culottes dans mon tiroir, qui sont des purs produits maketing ou qui dépensent en fringues l’équivalent de mon salaire, non merci.
    Ce n’a jamais été ton cas, et je n’ai jamais eu l’impression de me faire avoir, ou de supporter infiniment de la pub.

    J’admire le temps que les blogueuses consacrent à écrire, surement un peu pour elles, et beaucoup pour les autres.
    Dans la France de ma grand mère, on disait que tout travail mérite salaire.

    Et puis toutes les fois où tu m’as fait rire, sourire, monter les larmes aux yeux… Ca n’a pas de prix

    Répondre
  45. Zout a dit…

    Merci pour ta transparence Caro, je comprends désormais pourquoi une certaine V. a AUTANT de paires de chaussures (HAN JALOUSIE)! 😉 blague à part, je me délecte toujours de vos voyages de blogueuses, c’est ces articles sponso là que je préfère (j’aime aussi bien les moodboards et les revues de produits de beauté notamment Avène=bientôt avec l’opé de la semaine dernière?) parce que même si vous partez à droite ou à gauche pour présenter un lieu ou une agence de voyage ou que sais-je, on a surtout l’impression que vous êtes comme en colonie entre copines et ça c’est super rigolo! Et parfois ça donne des idées pour un prochain week-end, ou une destination à laquelle on aurait pas pensé. Je pense que tu es chanceuse de pouvoir vivre (en partie) d’un truc qui te fait super kiffer, parfois oui ça m’agace un peu quand je vois le même produit présenté sur 3-4 blogs la même semaine (mais c’est pas si souvent non plus). Quoi qu’il en soit je ne me sens pas flouée, je sais que c’est ma responsabilité quand je dégaine ma CB pour faire un achat on m’a pas mis le couteau sous la gorge, pas plus qu’en regardant la télé ou en lisant Elle. Le principal c’est que tu t’éclates dans ce que tu fais, et que ça te permette de faire de belles rencontres, découvrir des lieux sympa, etc… Enjoy et continue de nous faire enjoyer! Bisous!

    Répondre
  46. Tef a dit…

    « Surtout, vous en connaissez beaucoup des professions qui ne jouissent pas d’avantages particuliers et en nature ? » bin oui, les instits… pas de CE, pas de tickets restau, pas de produits de beauté à tester ni de cartable offert pour la rentrée, même pas remboursés qd on doit se déplacer pour une formation…
    Et je n’avais pas fait le lien entre ‘ je présente des fringues’ –> ‘je touche une rémunération’, (suis trop naïve!) merci d’éclairer ma lanterne, mais comme pour bcp de lectrice, ça ne me dérange pas, tu y passes du temps, et c’est toujours agréable à lire, et surtout, personne ne nous oblige à acheter le truc!! C’est vrai qu’il faut garder un peu de mystère, mais c’est bien de temps en temps de réaliser qu’on n’est pas que dans un monde de bisounours… Cela dit, pour mon prochain achat la redoute, je passe par ta bannière…!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      les instits ont la sécurité de l’emploi et plus de vacances scolaires que d’autres 🙂 et que ce soit clair, je trouve ça génial pour vous ET mérité ! en fait mon propos était de dire que la plupart du temps (hormis les boulots se rapprochant plus de l’esclavage que d’autre chose) chaque profession repose sur des avantages et des inconvénients. Pour moi, de l’extérieur, les instits sont mal payés et exercent un boulot hyper difficile mais j’envie leurs vacances et leur sécurité de l’emploi. Et je trouve en même temps que c’est mérité au vu de la difficulté du métier et de son importance 🙂

      Répondre
      • Lorraine a dit…

        Mais ils n’ont plus de petits cadeaux et des bouquets de fleurs en fin d’année les instits ? C’est ce qui se faisait à mon époque, je ne sais pas si ça se passe toujours comme ça aujourd’hui 🙂

        Répondre
        • Céline a dit…

          Si ça peux vous rassurer, les infirmières non plus ne se font pas offrir de nuits en 5 étoiles, ni rien en fait à part quelques chocolats à Noël ( mais jamais mon côte d’or aux noisettes préféré) … On n’a pas d’avantage en nature, genre, on rentre pas chez soi avec une réserve de doliprane sous le bras!

          Répondre
      • Anneso a dit…

        Oui,on a la sécurité de l’emploi,et ça,c’est génial,c’est très vrai! mais pour ce qui est des vacances,bof! nous sommes payés sur 11 mois donc MOI je préférerais être plus payée car je suis trrrès loin de pouvoir partir à toutes mes vacances (je pars 1 mois/an en tout,à peu près,ce qui est déjà bien comparé à tous les français qui ne partent jamais,d’ailleurs).
        Bref,vu le niveau d’études,les responsabilités et l’exigence de la hierarchie,le métier d’instit est naze sur le plan « avantages »!

        Répondre
        • Coline a dit…

          Ça c’est sûr que ça m’a fait un choc quand j’ai quitté mon vrai travail pour devenir enseignante…
          C’est clair, je suis pas devenue enseignante pour l’argent (alors que blogueuse, je crois que je pourrais…) : nous on paie même nos stylos et nos livres, et bien souvent on travaille même sans être payés parce que « Vous ne le faites pas pour nous madame, vous le faites pour les enfants. »
          Pas les miens en tout cas.
          Bref, finis la super prévoyance, le super CE, enfin quoi, on est une énorme machine avec les avantages d’une micro entreprise.
          Pis la sécurité de l’emploi quand on peut se prendre un coup de couteau et en mourir hein…

          Répondre
  47. Shakti a dit…

    Ce que je trouve assez extraordinaire dans ton style, c’est que même dans un billet explicatif de ce genre, tu arrives à mettre de l’humour et ne pas être ch….e ! bravo.

    Pour le reste, comme beaucoup, je pense, je préfère lire un billet sponso de temps en temps, que ne pas te lire, donc, en avant…

    Belle journée à tout ton lectorat.

    Répondre
  48. Clicou a dit…

    Je retiens surtout que faire ce que tu aimes te permet de gagner ta vie (en partie, tout du moins)
    ça devrait être élevé au rang de droit constitutionnel, au lieu d’être une chance jalousée !
    Que demande le peuple ?
    En plus, j’aime à croire que je ne suis pas de la pâte à modeler : quel que soit ton pouvoir d’influence, je reste libre de mes choix (sauf quand tu nous parles de glace à la praline… à ce moment là, je ne suis plus moi-même… ou alors je suis vraiment moi-même et c’est très inquiétant !)

    Répondre
    • Caroline a dit…

      et sache que pour cette glace à la praline je n’ai pas été payée mais bien le contraire 🙂 La plupart du temps d’ailleurs, je parle de choses pour lesquelles je n’ai pas été payée ! les billets sponso chez moi sont très très minoritaires…

      Répondre
      • brennignews a dit…

        C’est là où je trouve que l’affaire devient un peu tordu. C’est que lorsque tu nous parle de qqchose que tu as vraiment aimé tu te sens obligé de préciser « je n’ai pas été payée pour le dire » ou bien « je l’ai acheté moi-même ». Mais je préfère 100 fois cette franchise là à celle qui oublie de dire qu’elle a été payée pour dire du bien.

        Répondre
  49. et de trois a dit…

    Alors là je dis merci et bravo de te justifier de manière si précise.
    Tu fais partie des deux blogs que je lis quotidiennement (Violette et toi vous êtes vraiment les plus drôles… ;-))) et j’avoue que si je viens ici c’est avant tout pour ta plume. Que tu gagnes quelque chose ne me surprends pas du tout et ça me parait normal.
    Je ne crois pas me tromper en disant que ton vrai moteur n’est pas la rémunération mais l’envie d’écrire, à aucun moment je n’ai eu la sensation d’une obligation de ta part de parler de tel ou tel produit, tu es sincère et c’est assez rare je crois dans la blogosphère…

    Continue à être comme tu es.Ta liberté de ton est si appréciable. Merci !

    Répondre
  50. isacool a dit…

    c’est tout? moi je pensais qu’on te payait aussi avec une partie de notre forfait internet, vu que tu représentes sans conteste le meilleur moment de la journée, celui qui me permet de reconnecter avec le légèreté et la gravité de la vie tout à la fois et en un seul billet!!!!

    Merci pour ton partage, je trouve ça compliqué, je ne sais pas comment tu fais pour t’y retrouver…

    et au fait, moi qui m’habille en taille 48/50 et qui n’osais pas grand chose de fun depuis un moment, je viens d’acquérir le tee
    coolab et je l’adore: il est comme tu le disais, bien coupé, super matière et quant au logo, il a pour moi toute une signification!!!

    Quant à mon chéri, quand il l’a vu, il a refusé que je le quitte et quand il a repéré ton nom sur le paquet, il m’a dit : « Mais Pensées by Caro, c’est « ta » Caro, celle de PME?
    Bilan, tu es une copine, on t’attend bientôt pour l’apéro….

    Répondre
    • Caroline a dit…

      oh je suis trop touchée par ce commentaire, d’abord que le tee te plaise parce que oui je trouve que cette coupe est merveilleuse, elle va tout autant aux brindilles qu’aux moelleuses comme nous et aussi la remarque de ton mari, bref merci 🙂

      Répondre
  51. mamacluhuit a dit…

    Alors je trouve tout à fait normal d’être rémunéré pour le boulot que donne un blog ; d’autant que pour nous, la lecture reste gratuite , contrairement aux magazines papiers! (que j’achète moins d’ailleurs du coup)
    Et si ces quelques « pages de pub » sont le « prix » (je suis très guillemets, aujourd’hui) à payer pour que les blogs vivent, no problem!
    Bon, après tout ce positif, j’aimerais quand même dire que le coup des Kellog* retrouvées sur tous les blogs la même semaine m’avait énervée, un peu le sentiment d’être prise pour un jambon… j’ai donc fait une pause, et pis je suis revenue, parce qu’on n’est pas obligée d’être toujours d’accord, en fait , et que je rigole bien plus souvent que je m’énerve en venant ici.
    .Alors, Caro Save your Blog

    Répondre
  52. Ephy a dit…

    Je lis ton blog depuis peu (depuis la rediffusion de l’émission Infrarouge, je crois) et je pense avoir plus ou moins décelé les billets » sponsorisés » mais cela ne m’a jamais gênée. Je trouve que tu restes constamment fidèle à tes idées, tes convictions et tes goûts. Sans être moi-même profiteuse et vénale, je comprends tout-à-fait la recherche d’un certain revenu derrière tout investissement (tiens, il est temps que j’aille parler à mon boss!)
    Et puis, je voulais dire aussi que j’ai confiance en mes propres convictions et goûts, je ne pense pas être tant influençable que ça (personnellement, au risque de te vexer, je n’ai pas aimé la collab « french disorder »)
    Merci en tout cas pour la franchise de ce billet mais aussi pour celle qui transparaît de TOUS tes billets.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      bon ça me vexe un peu quand même (;-) mais en même temps je trouve bien que tu puisses aussi le dire et prouver ce que j’essaie en effet d’exprimer dans ce billet, les gens qui lisent ne sont pas idiots et ne cèdent pas tous aux sirènes des produits que je pourrais éventuellement vanter !

      Répondre
  53. Lorraine a dit…

    Et bien moi je prends beaucoup de plaisir à lire ton blog chaque matin et j’avoue que jusqu’à présent, les histoires de sponsoring m’importait peu…Je pense que celles et ceux qui te jalousent n’ont qu’à se lancer dans un blog s’ils veulent bénéficier des mêmes avantages (c’est un peu la même problématique que pour les fonctionnaires).
    En plus, j’aime le fait que ce soit non pas une « star » mais une blogueuse accessible qui profite des dernières nouveautés et qui en fasse la pub, ça change de d’habitude…
    En tout cas, je suis contente d’en savoir plus sur le fonctionnement/financement des blogs et sur le rapport que les blogueurs entretiennent avec les marques, je trouve le sujet assez intéressant, finalement 🙂

    Répondre
  54. Xochitl a dit…

    Long article fort instructif pour comprendre un peu les méandres de la rémunération des blogueuses. Mais j’avoue que ça ne m’intéresse pas plus que cela…. Ce qui m’importe c’est ce que tu écris, que j’ai du plaisir à le lire, à lire également les commentaires et parfois même y ajouter le mien. Après si cela te rapporte de l’argent d’une façon ou d’une autre, j’en suis sincèrement contente pour toi. Tout travail mérite salaire et alimenter un blog mérite rémunération. Mais j’estime que je n’ai pas à savoir ce que tu gagnes, en espèces sonnantes et trébuchante par la pub ou en bons cadeaux. Dans tes articles « sponso », on voit bien que tu ne nous prends pas pour des nouilles en nous vantant les mérites de tel ou tel produit.
    Dans ton blog, nous ce qu’on aime c’est TON ECRITURE, ton honnêteté et ta sincérité (sauf pour tes 29 ans bien sûr). C’est certainement ce qui maintien le lien.
    Très bonne journée et pour mes prochains achats La Redoute ou Asos je passerai par ton blog, ça me fera d’autant plus plaisir.

    Répondre
  55. Marouch a dit…

    Bravo pour ce billet! Par contre, je me permets une rectification sur ce que tu dis sur les salariés de la SNCF. Mon conjoint en est, mais il fait partie de la filière « parent pauvre » de l’équipement (entretien des voies: pénibilité égale aux ouvriers du bâtiment) où ils dépassent à peine le SMIC. Donc, je comprends les avantages en nature dont il bénéficie (et moi aussi du coup ;-)) Je ne m’avancerais pas à juger ou non ceux des autres filières de la SNCF (conducteurs, commerciaux etc) mais je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis que personne ne fait du « SNCF-bashing » sur les avantages des cheminots. A titre personnel, j’en ai plein le dos de ce bashing auquel j’assiste régulièrement sur mon homme, parce que les gens – ça doit être humain de se chercher toujours un « plus feignasse que soi » – ne voient que ses billets gratos et les grèves, et pas qu’il se traîne une sciatique depuis ses 30 ans à cause de la pénibilité de son travail, tout ça pour 1300 euros par mois (qui peuvent monter péniblement à 2000 euros avec des primes dûes au travail de nuit ou aux chantiers extérieurs, ou encore aux semaines d’astreinte)! Voilà, je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit, je voulais juste apporter quelques nuances. Et je ne dis pas non plus que je suis prof car, là, on repart dans un autre débat! 😉 Merci encore pour la qualité de tes billets et de ton blog et belle journée à toi!

    Répondre
  56. Cha a dit…

    Merci pour cette transparence, juste comme il faut. Au risque de paraphraser les désormais fameux billets de Violette, « on voit ton soutif ». Oui mais pas trop !

    Répondre
  57. Amélie a dit…

    Au final, j’ai l’impression que la communauté des bloggeuses et plus honnête que le monde de la presse ou de la télé… parce que les blogs disent assez souvent ce qu’il en est (ou les connexions blog/marque sont suffisamment visibles), alors que la presse papier ne parle jamais du fait que les annonceurs ont droit à plus de visibilité que les autres. A partir du moment où un support contient de la pub, il peut être suspecté de parti-pris, et il y a des domaines où c’est bien plus dommageable que dans la mode ou la puériculture (je bosse en presse médicale, donc je te laisse imaginer….)

    Répondre
  58. sklaera a dit…

    Je trouve ça dommage que tu aies à te justifier…

    Ce que j’aime dans ton blog, c’est ton style d’écriture, ton humour, tes anecdotes…. et je me laisse le droit de ne pas lire les billets qui ne me plaisent pas (mais en fait j’aime tellement ta façon d’écrire que je lis même les billets qui parlent de produits beauté ou de fringues dont je ne rêve même pas tellement tout cela m’est inaccessible).

    Et si les billets « pubs » te permettent de continuer à prendre le temps d’écrire sur ce blog, alors moi je trouve qu’on est tous gagnant(e)s dans l’histoire… 😀

    Répondre
    • Caroline a dit…

      honnêtement je n’ai pas écrit ce billet pour me justifier mais pour expliquer comment ça marche, avec le maximum de précision. Mais j’imagine que ça sonne malgré tout comme une justification.

      Répondre
  59. anne a dit…

    Merci pour cet article qui vient complèter ce que j’ai appris hier soir en regardant le sujet d’envoye spécial sur France 2…. Mais tu as du en entendre parler…..
    Perso, je crois que je ne préfére pas tout connaître des coulisses, d’autant que mes articles préférés sont ceux qui parlent de tout et de rien…. Je ne suis pas assez fashion pour le reste !!!!! Bonne journée.

    Répondre
  60. Sanaà a dit…

    Bonjour Caroline,
    Je vous suis que depuis très peu, mais je trouve le style de votre « ligne éditoriale » à cheval entre décalé et franc-parler, que je prends plaisir à lire, je ne suis pas moi-même blogueuse, mais j’en lis plusieurs et c’est d’abord comme vous le dites bien, pour le ton qu’on revient. On peut arriver une première fois de différentes manières mais si on reste et qu’on revient c’est d’abord par ce qu’on le veut.
    L’effervescence des blogs et des blogueuses est un marché en pleine croissance et qui a encore de très très belles années devant lui. les marques ont toutes compris l’impact du communautaires et du « on est pas que des con sommateurs » , on est de plus en plus impliqués dans nos actes d’achat et l’achat recommandé prendre de plus en plus de poids sur l’achat impulsif/spontané.
    La réalité comme tu dis et on est pas dupes, c’est qu’on démarre un blog par ce qu’on a qqch à dire sur un ou des sujets et ensuite, la gloire faisant on est approché par les marques et bien moi j’ai envie de dire et Pourquoi pas? dans la mesure où ça ne prend pas le dessus sur la raison d’être première du blog et que ça reste dans des proportions tout à fait raisonnables. Personnellement je trouve ça tout à fait normal compte tenu de la mouvance du webmarketing comme vous dites et d’ailleurs continuez moi je viens aussi chercher des avis sur des produits.
    En conclusion, Bravo pour ce billet qui est tout à votre honneur, mais décomplexez complètement par ce que si on est là c’est parce qu’on le VEUT.

    Répondre
  61. DOMINIQUE a dit…

    Les blogs que je lis régulièrement tiendraient sur les doigts d’une main, donc mes moyens de comparaison sont faibles. Le tien a été le second.
    La seule chose que je peux dire à ton sujet, c’est que j’en aime toujours autant la petite musique qui s’en dégage, même dans les billets sponsorisés, préconisateurs, conseilleurs, collaborateurs ou je ne sais quoi.
    Alors pour moi, que ton blog fasse partie de tes revenus n’est que justice pour le plaisir que tu nous offres.

    Répondre
  62. Plum' a dit…

    Oulà, je sens que le reportage d’Envoyé Spécial d’hier soir a du vous revenir aux oreilles 😉 …Perso si je viens ici ou ailleurs, personne ne me met un flingue sur la tempe pour me dire « achète », encore heureux (sinon c’est la banquière qui me le sortirai……. son flingue :D)

    Je crois qu’il faut relativiser et se dire que le marketing se répand de façon insidieuse au quotidien même lorsque ma belle doche me vante son nouveau papier toilette 6 couches ; je ne vais pas lui sauter sur le palleteau pour autant ou craquer et me le dire « il me le faut » 😉

    Non, je viens ici parce-que j’aime vous lire tout simplement 😉

    Belle & douce journée !

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en fait je n’ai pas réagi à ce reportage que je n’ai pas vu mais à un ou deux billets lus ces derniers temps, qui ont le mérite d’aborder le sujet mais d’une façon que je n’ai pas forcément appréciée, parce qu’un peu faux-cul…

      Répondre
  63. jusamvic a dit…

    Comme tout le monde ici, c’est le ton de tes posts que je kiffe, et finalement tant mieux si certains billets te rapportent de l’argent – même dans ceux-là je n’ai pas l’impression que tu aies jamais écrit quoi que ce soit par obligation.
    Je te lis depuis plus de 6 ans : enceinte à l’époque en même temps que toi, je trompais l’ennui pendant mon congé mat’ en me baladant d’un blog « grossesse » à l’autre… jusqu’à ce que je tombe sur ton article qui s’intitulait je crois « huile d’olive » et qui parlait d’un cours de préparation à l’accouchement avec participation remarquée du Churros… Je n’avais jamais autant ri et depuis je ne rate jamais un article !
    Bref tout ça pour dire… merci pour ta plume et longue vie à ton blog, surtout ne change rien. Mais… avais-tu reçu de l’huile d’olive gratos pour ce billet ? Je l’espère !! 😀 😀

    Répondre
  64. yza a dit…

    Merci pour cette transparence . Ce que tu expliques ne me choque pas du tout vu le temps temps que tu consacres à ton blog. tout travail mérite salaire ! Par contre j’ai remarqué une certaine dérive de certains blogs/blogeuses que je lisais régulièrement. On arrive plus à savoir s’il s’agit de billets sponsorisés si les looks proposés sont de la pub déguisée ou pas – C’est le cas de Garance Doré que j’aimais bien mais sur son nouveau blog il y a des liens dans tout les sens et du coup je ne m’y retrouve plus même si elle écrit de temps en temps des billets plus personnels – Je ne prend plus autant de plaisir à la lire qu’auparavant (je ne parle même pas des marques citées dans les liens car à moins que je braque une banque – c’est complètement hors de portée pour mon porte monnaie) . Par contre maintenant au lieu d’avoir Asos dans mes favoris je vais passer par ton blog.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      et pourtant tu vois Garance est de celles qui se sont fendues d’un de ces fameux billets « confessions » dans lequel elle expliquait avec une apparente franchise qu’elle au moins elle était transparente. Et en effet, ça prête à discussion, parce que l’identification visuelle de ses sponsos n’est vraiment pas évidente…

      Répondre
  65. Bulle a dit…

    Si je viens lire ton blog tous les jours (si si !), c’est pour ton style, tes humeurs, tes looks, tes conseils… bref tout ce qui fait de ton blog ce qu’il est. J’aime pouvoir cliquer sur un lien pour un produit dont tu parles et qui m’intéresse. J’aime aussi pouvoir ne pas cliquer dessus si ça ne m’intéresse pas ! Idem si un jour ce que tu auras écrit ne me tente pas ! Et c’est bien là la force d’un blog : on ferme la page ou on passe à un autre chose si ça nous pose pb, contrairement aux pubs qu’on nous impose visuellement dans le métro ou la rue par exemple ! Et de savoir que tu es rémunérée pour telle ou telle chose, franchement je m’en bas l’œil ! Compte tenu du temps que tu dois passer pour écrire, mettre en page, relire, photographier, étudier tel ou tel produit éventuellement, quoi de problématique ? C’est un vrai métier !
    Bref, je répète ce qui tu as dit dans ton post et certainement aussi ce qui a été dit dans les com’ mais je tenais à exprimer mon opinion. Le principal pour moi étant ta liberté de ton et ton style !
    Ne change rien, moi j’adore !
    Bonne journée !

    Répondre
  66. Cha a dit…

    Comme je te l’ai dit sur Twitter, je trouve normal que ton blog soit source de rémunération au vu du temps que tu y passes et au contenu que tu offres à tes lecteurs. Ces blogueuses qui offrent des photos léchées aux decors de rêve passent probablement bcp de temps également à faire vivre leur blog, mais leur contenu se ressemble pour bcp d’entre elles, pour l’originalité et la profondeur on repassera. Que certaines d’entre elles s’étonnent de perdre des contrats (qui partent pour des blogueuses semblables mais probablement moins gourmandes), et vomissent leur rancoeur sur la blogosphère a un coté que je qualifierai de relativement pathétique. Il est tjs plus facile de rejeter la faute sur les autres (et de pointer du doigt) plutôt que de se remettre un tant soit peu en question. Ma remarque peut paraitre acerbe mais trop de blogueuses se sont perdues dans l’immensité de leur ego. Bref, tout ca pour dire : Continue Caro, j’aime te lire chaque matin, tu fais rire/pleurer/réfléchir, ton blog VIT et c’est génial.

    Répondre
  67. Tan a dit…

    Tu arrives à faire d’un truc pas forcément palpitant un billet quand même super intéressant. Faute de temps je n’ai pu que survoler les commentaires mais je reviendrai pour les lire. Hier soir Envoyé spécial parlait un peu de ça aussi.

    Quelques réflexions en vrac et pas dans l’ordre, comme tu dis si bien :
    – Si on vient et on revient ici, c’est pour le ton, le contenu, les rires, les émotions, les réflexions, les découvertes, etc. Les billets sponsorisés et autres partenariats, je les lis parce qu’il y a ta plume. D’ailleurs je suis une grande fan de fringues, pour autant je ne lis absolument aucun blog mode, je trouve ça « vide ».
    – J’ADORERAIS avoir des nuits d’hôtel offertes, ça doit être un kiff absolu. Pour moi en tout cas, peut-être que d’autres n’en auraient rien à carrer.
    – « vous en connaissez beaucoup des professions qui ne jouissent pas d’avantages particuliers et en nature ? » : certes j’ai une mutuelle et des tickets resto, mais en dehors de ça, un salaire vraiment très moyen pour un bac+5 et 10 ans d’expérience, 25 jours de congé pas un de plus, pas de RTT, pas de prime, pas de 13e mois (c’est bon vous pleurez là ?)… La traduction en salariat, c’est clairement pas la bonne voie. Mais bon j’ai un boulot, j’en ai conscience aussi.
    – Je me suis souvent posé une question : les blogueuses qui reçoivent quantité de vêtements et de chaussures, elles les mettent où ??? Sans déconner, faut des placards de fou pour tout stocker !
    – Keep rocking 😉

    Répondre
  68. CarolineVilaine a dit…

    Caroline,
    Merci pour ton pavé. Personnellement il ne me viendrais jamais à l’esprit de m’offusquer que tu reçoives cadeaux, argents ou quoi que se soit grâce à ton blog. C’est le tien 🙂 Et je viens le lire avec plaisir depuis quelques années maintenant. Donc je te souhaite :
    – de continuer encore longtemps à prendre du plaisir à l’écrire
    – de continuer à reçevoir des cadeaux, des voyages, de la rémunération…
    – de continuer à nous faire marrer avec tes coups de gueules, tes comptes rendus de voyage, tes mésaventures…
    Rendez vous à ton prochain post donc 🙂 Et bon week-end ensoleillé

    Répondre
  69. Marinette a dit…

    Alors, pour ajouter ma petite pierre à l’édifice, effectivement quand on aime un blog on le lit et on s’en fout un peu de savoir ce qu’il rapporte à son auteur – à vrai dire je trouve même ça plutôt chouette si ça rapporte quelque chose, tant que ç’est raccord avec la ligne éditoriale et le ton, je pense qu’on est tous d’accord là-dessus.
    En revanche le récent billet d’une blogueuse qui t’a fait réagir, je ne l’ai pas trouvé si hypocrite, et je trouve quand même que la question de la transparence se pose… (même si la dénonciation qui ne dit pas son nom, ok, c’est pas hyper cool)
    Les billets sponsos sur tous les blogs la même semaine, oui ça me gonfle, même si c’est transparent d’ailleurs, les posts sur une machine à laver c’est tellement ridicule que ça pourrait me faire rire, sauf que c’est venu de blogs que j’apprécie réellement. Dans ces cas là j’ai l’impression de ne plus être une lectrice à qui on propose de la qualité mais vraiment un pigeon.
    Et sur les collabs et les cadeaux, ce que je vais écrire ne va sûrement pas te plaire et je ne le fais pas pour être agressive, mais les mêmes marques que tout le monde trouve supers et c’est des copains (mais genre des copains de toute la bloguerie???), eh bah à terme ça me donne plus du tout envie d’acheter, quelque soit le talent de ces créateurs. J’ai l’impression que ce qu’on me vend, ce n’est plus un produit mais un moyen de me rapprocher des blogueuses hype… Je trouve ça un peu lourd comme communication 🙂 (je le répète, sans mettre en cause la qualité de ces marques)

    Répondre
  70. laféeCé a dit…

    Bonjour Caroline,
    Bon alors j’avais mis mon 1er commentaire pour le concours french disorder… alors que je te ( bon, ok je me lâche) lis depuis presque 7 ans TOUS les jours, un peu la honte…la fille qui fini par craquer pour un sweat !!!! ;o)
    Mais du coup, c’est un peu comme si c’était un billet « sponso » qui avait brisé la glace entre nous ;o)
    donc forcément ton article me « force » à re-commenter ;o))

    Merci merci pour ton blog, pour toutes les explications aussi bien sûr , mais surtout parce que je trouve que c’est de tes articles, parmi tous les autres, avec ton « ton » que j’apprécie et les valeurs que tu véhicules et que je partages (très) souvent !

    La bise à toi et au plaisir de revenir commenter… qui sait, après un premier cycle de 7 ans de silence, je vais peut être me lâcher en commentaires pour les 7 prochaines années !! ;o)

    Et comme dis l’adage : on récolte ce qu’on sème … si tes lecteurs t’aiment…c’est que tu leur fais du bien ;o)

    Répondre
  71. casiopee74 a dit…

    Bonjour Caroline.
    Super billet qui s il clarifie de manière simple les avantages et rémunération que peuvent avoir les blogueurs et blogueuses, me semble (et c est mon opinion personnelle) non nécessaire.
    Beaucoup de métiers ont des avantages personnes ne se sent oblige de les justifier.
    Apres tout (et la encore c est un avis personnel) si le billet « sponsorise » nous dérange on n est pas obligé de le lire!!!! Et puis ça serait trop facile pour les marques de ne rien donner en retour lorsque quelqu’un parle d un de leur produit! Du moment que le blog qu on aime devient pas tt autre à cause de cela!
    Alors tu as raison profites en!
    Et surtout continues à être telle que tu es, celle qui a travers ses lignes nous fait sentir comme des copines!

    Répondre
  72. Karine G-s a dit…

    Hello Caro,
    Je te lis depuis je ne sais combien de temps mais bien avant le mariage, Rose ou ton zermatage et j’ai toujours autant de plaisir à venir, même si irrégulièrement (horaires de dingue obligent). Et je trouve normal qu’un investissement tel que celui que le blog demande (exige), soit rémunéré, ça me parait évident. Par ailleurs, tu n’as pas perdu ton âme (comprendre ni ta « patte » by Caro, ni ton indépendance éditoriale) et c’est bien pour cela qu’on vient lire. En plus, les articles dont tu parles sont en général intéressants et on sent bien qu’ils te plaisent aussi, je ne crois pas que tu sois du genre à ne pas ouvrir le produit quand on te lit.
    Donc merci pour cet article de transparence mais il était quasiment inutile en fait 🙂

    Répondre
  73. Alix a dit…

    Je crois que je poste pour la première fois par ici, en revanche je lis depuis longtemps, je suis une lectrice de ton époque « Zermati » j’ai envie de dire 🙂 autre temps donc !

    Cela dit, juste une petite chose, on peut tout à fait parler de ce sujet du rapport entre la pub et Internet, c’est d’ailleurs passionnant… cependant, et sauf erreur de ma part, je n’ai rien payé en venant ici. Ou alors tu piques les codes de carte bleue ? Peut être récupères tu les Mails des lectrices pour faire des arnaques à la « cher ami, j’ai hérité d’un cousin d’Amérique mais j’ai besoin de votre numéro de compte bancaire pour encaisser l’argent » ?

    Au final, je me demande bien pourquoi une blogueuse qui ne demande rien en retour de personne devrait-elle se justifier ? Je n’ai pas payé pour venir te lire, jamais, et pourtant j’ai eu beaucoup de bon moments sur ton blog. Certaines se plaignent que tu sois devenue un gratuit financé par la pub, un 20minutes (c’est juste pour la comparaison, hein) ? So what ? Il y a des milliards d’autres pages à lire sur le net, feel free 🙂

    Il faut garder à l’esprit qu’il n’y a pas 36 solutions pour gagner (ou re-gagner) une pleine indépendance :
    soit 1) tu fais payer tout le monde à chaque visite afin de ne pas avoir besoin de la pub, soit 2) tu postes plus rarement (au lieu de quotidiennement) avec des posts du genre « olala 3 mois déjà… mais j’avais des soucis/du boulot/pas le temps »

    Bref, ne change rien.

    Répondre
  74. stephanie a dit…

    je te lis parce que j’adore ta plume pleine de franchise et d’humour. Moi mais en mieux quoi !! lol. Je travaille sur le net et je confirme que je te trouve toujours très clean dans ta ligne de conduite. Surtout pour les régimes. Bon, je me suis bien dis que tes séances ne devaient pas te coûter très chères chez Z… je l’avoue mais je me rappelle t’avoir contacter il y a 5 ans pour un billet sponsorisé sur le sujet, tu m’as gentillement éconduit et jamais je n’ai vu de billet publicitaire sur des produits de régime. J’ai toujours trouvé ça clean et honnête. Evidemment que tu dois avoir des nuits d hôtel offertes… des Petit Marcel, et alors , ça fait parti du métier ! Pour avoir un blog perso je sais au combien les billets prennent du temps donc tu nous amuses c ‘est normal que tu sois payée de temps en temps ! J’achète bien mes magazines… là c’est un plaisir gratuit mais il faut bien que d’autres payent sinon….. nous n’aurions pas la chance d’avoir des si bons articles écrits par des journalistes donc c’est le métier. il n’y aurait que des blog de couture ! Les fonctionnaires ont bien des avantages payés par le contribuable (réduc ciné, piscine, allocs etc..) pourquoi pas les blogueuses ne recevraient pas des cadeaux de sociétés privées pour du temps personnel « offert » ?!!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Alors je tiens à le dire haut et fort, j’ai TOUJOURS payé mes consultations chez Zermati, au prix fort. Je n’aurais jamais pu accepter de faire une thérapie comme celle-ci gratuitement. D’ailleurs il ne m’a jamais non plus proposé de m’offrir les séances !

      Répondre
      • Valérie de haute Savoie a dit…

        Ah ben tiens, souvent je lis un billet et me dis qu’il est sponsorisé d’une manière ou d’une autre, mais pour Zermati je n’ai jamais imaginé que cela puisse être le cas. D’ailleurs merci pour ces billets et pour tous ceux du début qui m’ont fait un bien fou il y a déjà des années 🙂

        Répondre
    • ES a dit…

      « Les fonctionnaires ont bien des avantages payés par le contribuable (réduc ciné, piscine, allocs etc..)  »

      Euh c’est du second degré, ou tu vis sur une autre planète ??? 8-/

      Répondre
    • Coline a dit…

      Les fonctionnaires ont des avantages payés par le contribuable ?
      Tu peux m’envoyer la liste stp ? Ça m’intéresse.
      Ou alors donne-moi l’adresse du contribuable en question…
      Sinon, les fonctionnaires sont des contribuables aussi hein.
      Enfin pas moi.
      Moi je paie pas d’impôt.
      Ce sont tous ces avantages aussi…

      Répondre
    • Nocléa a dit…

      ça sort d’où ces réducs pour les fonctionnaires ???? Je suis fonctionnaire d’étât depuis 20 ans (ministère de la justice), j’en ai encore jamais vus ! Merci de ne pas colporter ce genre de rumeurs infondées, parce que les avantages en nature, dans ma branche, ils n’existent pas, ce qui ne m’empêchent pas d’adorer mon métier, je ne travaille pas QUE pour l’argent !!!

      Répondre
      • ingrid a dit…

        Ce type de commentaire m’énerve !!! Encore une légende urbaine qui va circulet ! Je suis fonctionnaire de la justice depuis 15 ans et aucun contribuable ne m’a jamais payé un ciné à tarif réduit ou des entrées à la piscine ! C’est quoi cette blague ! Nous n’avons même pas de CE ! On peut uniquement retenir la sécurité de l’emploi ( bien qu il ait été remis partiellement en cause par SArkosy) mais arrêtons de diffuser de telles énormités !!! Pitié !!!

        Répondre
    • Joelle (l'ancienne parce que ce prénom vieillot devient commun par ici visiblement) a dit…

      « Les fonctionnaires ont bien des avantages payés par le contribuable (réduc ciné, piscine, allocs etc..)  »
      où ça, où ça ???? que j’y coure ! et je promets que je demanderai « gentillement » hein !

      Répondre
    • pascale m. a dit…

      Depuis tout ce temps que je suis fonctionnaire je n’ai jamais bénéficié de tous ces avantages? ni mes collègues? dis-nous vite à quelle porte frapper que je demande un rattrapage pour ces 23 dernières années ;-D

      Répondre
  75. Christèle a dit…

    C’est dit ! ok !
    Mais vous savez quoi ? Je crois que les gens qui viennent sur ce blog s’en moquent un peu (beaucoup) et viennent donc pour la pertinence de vos billets….. Vous vous faites plaisir, chouette, moi aussi en vous lisant ! Quel que soit le sujet abordé, c’est souvent plein d’humour et c’est pour ça aussi qu’on vous aime !
    Continuez à nous régaler ! (perso j’ai la combi et ai fait un carton à la maison car jamais osé avant !!!). Très bon we à vous !!

    Répondre
  76. Mélissa a dit…

    Bel article qui apprend beaucoup à la novice Que je suis. Nous venons toutes te lire pour ce que tu es, pas pour le reste. En revanche je me sens un peu bête de découvrir que tout le monde savait que tu es payée pour tes sélections. Je suis peut être naïve mais je pensais que tu nous parlais de ça spontanément, pas que tu avais été payée pour choisir des choses (même qui te plaisent) sur un site. Ce n’était pas indiqué alors je n’avais pas pigé. Mais comme je suis manifestement la seule… On va dire que la faute me revient, je suis trop crédule.
    Belle continuation en tout cas. (Et de mon côté je serai plus méfiante!!)

    Répondre
  77. MarionGBRT a dit…

    Je suis blogueuse depuis peu, je le fait avant tout car j’aime écrire. Je trouve ça lassant de voir toutes ces justifications, je te suis depuis longtemps avant tout parce que j’aime te lire, le reste ( rémunérations ) je m’en fiche et je pense que pas mal de lectrices aussi.

    Continues de nous faire rire, voyager, pleurer, aimer
    Bises

    Répondre
  78. La semaine d'une gourmette a dit…

    Je lis ton blog depuis peu, l’ayant découvert grâce à une recherche Google sur Zermati, et ce que tu dis ici ne me choque pas, ça prend du temps d’écrire régulièrement et, comme le dit un précédent commentaire, tout travail mérite salaire ! J’ai un blog totalement hobbyesque, je poste en général un article par semaine (ce qui me prend environ une heure), mais même ce tout petit effort en est un, je dois y penser et le faire chaque semaine, alors j’imagine bien que pour toi, il faut quand même être rémunérée un tant soit peu, sinon c’est un sacerdoce (et je ne te vois pas en nonne

    Répondre
  79. mardep a dit…

    et bien, nos hommes politiques devraient en prendre de la graine !!
    Merci d’avoir pris le temps de cette explication intéressante sur le fonctionnement des blogs « influents ».
    Ceci étant dit, cela ne change rien pour moi au plaisir que j’ai à lire tes posts, sponsoriés ou pas, à sourire ou à rire et à profiter de ton esprit unique !!

    Bon week end !

    Répondre
  80. CourbesGenereuses a dit…

    excellente mise au point, même si perso ça ne me pose AUCUN pb que tu gagnes des sous grace a ton blog 😉 et je dirai meme « tant mieux !! » parce que vu le temps que ça doit prendre (sur le tps boulot, amis, famille) et l’energie qui va avec, ben je trouve ça juste normal …

    et p’is surtout, tu fais ça bien = des billets rediges avec ton style à toi, tes propres mots 🙂

    han, j’adorerais tester des hotels, encore plus être payée pour faire ça 🙂 !!! ah, pas de bol, j’ai pas de blog :p

    Répondre
  81. nadia a dit…

    Suis d’accord 1000 fois, pour un peu je te roulerais une pelle 🙂

    Je pense que l’on peut tout accepter d’une blogueuse qui reste cohérente avec sa ligne, son style, son univers. Perso ça n’inclue ni fer à repasser ni machine à laver ni protèges slip et je refuse des billets très bien payés concernant des marques qui ne font pas partie de mes habitudes. Alors, évidemment, si un jour on me propose 5000 boules pour vendre du manteau à motif fleuri d’origine espagnol tendance babos, je dis pas que je réfléchirais pas un peu à la question. Mais dans l’ensemble, refuser permet aussi de garder une cohérence et d’attirer des marques avec qui on a réellement une affinité et avec qui on pourra produire un chouette contenu qui ne prendra pas la lectrice pour une courgette…

    Répondre
  82. vannina a dit…

    Je lis le blog quotidiennement, je ne commente jamais… Mais en fait, c’est comme le Nutella : j’adore ça, je t’adore et je me fous de la recette tant que c’est bon !!!!!!! Mais merci …

    Répondre
  83. Pom a dit…

    Caro,
    (Je vais t’appeler Caro, parce que même si tu ne me connais pas – j’ai du intervenir 2 fois en 6 ans que je te suis – moi je te connais : tu me parles tous les jours)
    Pour moi, la qualité et la pérennité d’un blog se mesure à son authenticité et la cohérence de sa ligne éditoriale. Peu importe que tu sois payée, sponsorisée, giftée (tout travail mérite salaire touça). Peu importe et tant mieux pour toi : ce qui fait que nous sommes nombreux à te lire et revenir tous les jours, c’est que tu ne joues pas un jeu (et que tu parles des produits qui font partie de ton quotidien (on en parle des rasoirs Gilette ?)).
    Et que l’équilibre entre produits et tranche de vie est tellement bien dosé que tes écrits font écho à l’équilibre de notre propre vie.
    Ce que tu nous livres, parfois avec cette candeur et cette fragilité si étonnante pour une femme de ton (jeune) âge et ta (belle) plume, ça n’est pas payé, ça prend du temps, ça demande un lacher prise et un investissement que peu de blogueuse accepte de faire.

    Donc, merci quoi

    Répondre
  84. UneAutreCaro a dit…

    Merci pour ton honnêteté, la justesse de ton post, j’apprécie pour ma part tes articles « collab » et rien ne me gêne!! Je fais vite mais dès que j’ai le temps je relis tous les commentaires, c’est très intéressant. Ton blog fait partie des 3 ou 4 que je consulte tous les jours. Continue comme ça ! Et puis moi j’aime bien la variété des articles ! Il y a de tout et on a l’impression de te connaître « pour de vrai » !

    Répondre
  85. Smouik a dit…

    Merci pour ce long billet qui explique tout bien… Pour être honnête, je ne l’ai pas lu jusqu’au bout. J’y reviendrai si j’ai besoin de connaître les dessous de l’affaire. En attendant, je sais que je viens chez toi presque tous les jours parce que j’aime ton style et les contenus de tes billets, et l’honnêteté, au fond, ça se sent. Je crois donc que je l’avais sentie. Dès le départ (ouais, je suis une grosse intuitive :)…
    Keep going!

    Répondre
  86. Milie a dit…

    Je me dis souvent que si chacun s’occupait de ses fesses… ça vaut dans la vie comme sur les blogs 😉

    X blogs, X façons de bloguer !

    La seule chose que je demande (enfin que j’attends des blogs que j’aime lire, parce qu’en fait je ne demande rien lol), c’est le respect du lecteur et de la loi 😉 Autant en temps que lectrice que blogueuse.

    Répondre
  87. Marje a dit…

    J’ai toujours pensé que tu avais la fibre pédagogique ! Ton billet est très clair … Comme beaucoup, je sais ce que je viens chercher près de toi, le reste fkjsfnfefjffnfn ! Bon we en amoureux.

    Répondre
  88. Fanny a dit…

    Bon j’ai commencé à lire les commentaires mais je n’ai pas le courage de tous les lires, même si souvent les échanges sont constructifs.
    Je voulais juste dire que c’est beaucoup se prendre la tête pour rien : je viens souvent lire ici un post, et ce pour me divertir, j’aime beaucoup ta façon d’écrire. C’est le point important, après je m’en fout un peu (beaucoup) de savoir combien tu gagnes, comment, pourquoi, pour qui, etc. etc. Je ne vais pas penser à ça toute la journée et ça ne va pas m’empêcher de mener ma vie ni de revenir sur le blog.
    Je trouve ça dingue cette obligation de se justifier, ces gens qui sont déçus. Je pense que c’est une forme d’envie et de jalousie. Effectivement ça ne doit pas être évident de devoir s’expliquer, voire usant.

    Répondre
  89. matinbonheur a dit…

    Merci pour cet éclairage car tout n’est pas si évident.
    Tu donnes ton avis sur des produits offerts ou pour lesquels tu es rémunérée avec intégrité et cohérence qui donnent envie de te suivre au bout de toutes ces années.
    Par contre j’avoue zapper les sponso/collab ou partenariats en masse diffusés sur de nombreux blogs mode, puériculture etc.

    Répondre
  90. Nicefrany a dit…

    Salut Caroline,

    J’ai suivi de loin le débat sur le net …étant moi-même blogueuse je repère plutôt bien les sponsos et autres affiliations, elles ne me dérangent pas sur ton blog ni sur aucun de ceux que je lis (à deux exceptions près les céréales du petit déjeuner qu’on a vu sur tous les blogs célèbres en qqes jours et celles du savon au bébé grassouillet car selon moi ces deux produits ne méritent pas la mise en lumière qu’ils ont reçu mais ce n’est qu’un avis perso totale de PUB et de rémunération est un phénomène très rare et qui confère une liberté de ton totale comme celle de Chag dans son blog, liberté que tu as encore et que tu avais toujo

    Répondre
  91. Nicefrany a dit…

    Désolée bug de connexion ! Bref cette liberté tu l’as toujours malgré tout et c’est celle qui nous permet de te lire quotidiennement ou presque.
    l’absence totale de PUB et de sponsor est donc hyper rare chez les blogs à forte affluence .
    Bon week end

    Répondre
  92. misszaza a dit…

    moi qui je pensais repérer sans problème les articles sponsorisés, je découvre à travers ton billet que je n’avais pas toujours tout perçu. Bravo pour cette mise à plat Caroline, mais honnêtement ça m’est un peu égal. Parfois un de tes billets m’interpelle plus qu’un autre et si le sujet me parle moins, ce n’est pas grave, je reviens toujours le lendemain. Je comprends tout à fait que tenir un blog tous les jours représente un vrai travail (j’en ai un « familial » et je peine à mettre un article par semaine !) et que tu sois rémunéré par les marque ne me choque pas, c’est le jeu. En revanche, je découvre que passer par les bannières peut te rapporter de l’argent, donc je vais essayer d’y penser la prochaine fois que je commanderai en ligne.

    Répondre
  93. Chloé a dit…

    Bonjour Caroline,
    de mon côté je prends tellement de plaisir à te lire depuis toutes ces années que je trouve bien normal que tu puisses gagner ta vie grâce à ton blog. En tant que lectrice, j’ai l’impression d’avoir accès chaque jour à un journal gratuit (nan attends un « diary » pour faire plus classe?). Bref, tout travail mérite salaire, point. Même si ce travail est sympa.
    Et vu que ça ne me coûtera pas plus cher, autant passer par ton blog pour commander sur sarenza, la redoute, asos ou monshowroom, des sites sur lesquels je commande régulièrement de toute façon. Et si ça peut t’aider à payer ta future greffe de tympan! (roooh c’est facile de se moquer, pardon, disons plutôt ton prêt immobilier!)

    Répondre
  94. Flo a dit…

    Merci pour ce billet.
    Ce que j’ai du mal a comprendre c’est ce sentiment de culpabilité de certaines blogueuses françaises a gagner de l’argent via leur blog.
    C’est un investissement que l’on ne peut nier. Il faut réfléchir a ces posts, prendre des photos, écrire…
    On serait aux USA personne ne dirait rien.
    Alors profites bien!
    😉

    Répondre
  95. madeline a dit…

    Bonjour Caro, je ne me souviens déjà plus de tout le vocab technique et tes différentes sources de revenus, mais cà m’est un peu égal, rien de deshonorant de tte façon. Au début, j’ai aimé le ton de tes articles, les enfants, le churros, zermati, ton ancien job et le jour où tu l’as quitté, tes origines, tes chagrins, tes coups de gueule, ton style, ta belle écriture et tes descriptions à mourir de rire. Je me demande souvent le soir ce que tu vas retirer le lendemain de l’actualité, quelle robe tu auras achetée ou quelle découverte tu auras fait dans ton Monop’. Tu fais partie de mes petits plaisirs quotidiens, tu es ma pause au travail et tu m’as manqué cet été qd je n’avais pas de wifi ! les années passant, tu ne m’as pas déçue et mon plaisir à te lire chaque jour est tjs le même. Rien d’original par rapport à tout ce que tu as pu lire aujourd’hui mais j’avais envie de te faire un compliment. L’humeur de Caro c’est pour moi, comme chaque matin l’humeur de Dany C-B, lui aussi j’adore (mais cà c’est perso !)

    Répondre
  96. Eleonore Bridge a dit…

    Ohlala mais je te vois balancer sans citer de noms dis donc mince alors :D, toi aussi finalement tu critiques les pratiques de certaines. Je suis restée plus floue dans « ces pratiques » mais c’est bien de ça dont je parlais donc je ne vois pas bien pourquoi tu as tant pris la mouche avec mon billet. Tu dis à peu près la même chose que moi : tu t’es fixé des limites, tu es transparente. Est-ce que ton article ou le mien font de nous de « blanches colombes pour autant ? Je ne pense pas.

    De mon côté j’avais envie d’avoir l’avis des lecteurs sur le sujet, parce qu’à force de sentir qu’on me prend pour une emmerdeuse, je voulais vérifier que je n’étais pas folle et pouvoir inclure mes lecteurs et leur avis quand je réponds que « non ça les gens n’aiment pas, vraiment ». Mon but n’était donc pas de jouer les « chevaliers blancs » mais de sonder mon lectorat et je ne vois pas bien où est le mal.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Tu sais quoi ? Je trouve chouette que tu viennes mettre ton grain de sel. On ne sera probablement jamais d’accord, mais au moins on se le dit en direct, ça doit être notre côté old school 🙂 J’ai eu cette impression que tu te plaçais au dessus de la mêlée et c’est ça qui m’a heurtée. Comme je te l’ai précisé, sur le fond de ce que tu dénonçais j’étais d’accord, on est contre les mêmes dérives. Je voulais juste dire que malgré tout c’est difficile d’être totalement transparente et que parfois on peut ne pas l’être pour x ou y raison, sans être pour autant de viles menteuses. Et si tu me dis que tu ne te plaçais pas au dessus de la mêlée, je te crois parce que je sors de chez ma psy et que je ne suis qu’amour et résilience et que la vie est trop courte pour la gâcher en conflits stériles. Alors après tout, la colombe c’est aussi le synonyme de la paix, non ? Soyons donc des colombes si tu veux bien et crois moi je regrette d’avoir été si impulsive.

      Répondre
      • Eleonore Bridge a dit…

        Très honnêtement je ne cherchais pas à me placer au dessus de tout le monde, ce n’est pas mon style (mais c’est vrai qu’on ne se connaît pas). Il reste pour autant des pratiques que je trouve vraiment nulles et je veut éviter à tout prix qu’on m’y associe, mais je pense ne pas être la seule 😉

        Répondre
          • nesto a dit…

            ah bin moi aussi je suis contente, j’avais suivi l’échange sur le blog de la méchante et je t’avais (caro) trouvée plutôt rude avec élodie qui m’a toujours semblée honnête et plutôt transparente, j’avais pas tout compris! Perso ça me saoule les billets sponso and cie, je passe mon tour quand c’est le cas, j’ai boycotté beaucoup de blogs qui ne font quasi plus que ça (j’ai fait pareil avec des magazines, trop de pub, contenu stéréotypé, j’arrête…), ce qui m’intéresse c’est vraiment le ton, le contenu, le « petit plus », les pubs plus ou moins déguisées, c’est chiant! ^^ Faut trouver le juste dosage 😉 et quand un blog trouve le juste dosage (ou disons plutôt, celui qui me correspond) je reviens avec plaisir 😉 du coup au lieu d’une trentaine de blogs que je suivais je dois en suivre encore régulièrement 5 ou 6… le tri se fait tout seul…

  97. patounettechatte a dit…

    Coucou, comme de nombreuses autres je te suit depuis très très longtemps !!! Puisque j’était là avant la naissance de Rose ! Je n’en reviens d’ailleurs toujours pas de son âge….. Je viens te lire presque quotidiennement avec toujours le même plaisir ! J’aime ta façon d’écrire, de nous faire rire, de nous faire partager tes voyages, de nous faire pleurer parfois… Sans parler du fait que j’adore lire tes billets sur tes « minots » mois qui n’ai jamais voulu d’enfant, je t’ai même écrit un jour pour te dire que tu m’avait presque donné des regrets !!!! On ne partage pas non plus le même point de vue politique mais je m’en balance royalement !!! Je viens ici pour le plaisir et je trouve très bien que ce blog te rapporte quelque chose, vu le temps que tu lui consacre !!!! Voilà ma petite contribution !

    Répondre
  98. Aix Parisienne a dit…

    Caro je t’aime d’amour depuis qq années maintenant…Tu as évolué, changé, j’ai l’impression que tu tu es devenue plus parisienne que moi (comment ça je ne suis plus parisienne??? ;-)) Mais ne t’agace pas comme tu l’as fait publiquement sur un blog….Ponds nous un billet comme celui là, c’est nettement plus productif et instructif pour celles que ça intéresse je trouve…Et tu te rends comptes que ton lectorat te suit même quand il n’y a pas de concours..Je te souhaite d’être un poil au dessus de la mélée (je sais c’est facile à dire…) et de ne pas finir coupée du monde réel 😉 Bisette !

    Répondre
  99. Ehyana a dit…

    Personnellement j’avoue avoir du mal à comprendre les gens qui te demandent de justifier ce que te rapporte ton blog…
    Il s’agit d’une démarche personnelle avant tout, personne ne nous oblige à nous rendre sur ces pages pour te lire, et le fait de lire tes publications ne nous donne pas le droit de revendiquer une totale transparence vis à vis des « tractations de blogueuse ».
    Je te trouve déjà sympathique de toujours signaler les billets sponsos, je ne m’imagine pas ramener ma fraise pour savoir combien t’a rapporté le fait que je vienne sur ta page ou que je clique sur un lien…
    Tu as fait le choix de ton métier, ou de tes métiers en l’occurrence, et pour moi tu n’as rien à justifier auprès de nous…
    Et j’apprécie grandement de pouvoir te lire un peu chaque jour 🙂

    Répondre
  100. Noisette a dit…

    Tout à été fort bien dit ,finalement je parcoure aussi les billets sponso en diagonale et parfois je retiens un truc utile,mais surtout j’ai découvert Morgane,plus par un billet amical que sponso je pense et une allusion discrète de Caro me l’avait rendue infiniment sympathique,quel talent de styliste et de marketing,mais bon sang pourrais t elle faire ses fringues en 44!

    Répondre
  101. Hélène Keskonmangemaman a dit…

    J’ai pris le temps de tout lire, si si vraiment , j’aime toujours autant te lire quel que soit le sujet , le lectorat dans son ensemble et moi en particulier je pense , se fiche complétement de savoir si ça rapporte des cent et des milles ou des clopinettes (ha non pas de clopes c plus possible (congrats ) ) , et si demain il n’y avait plus de sponsoring et qu’on nous demandait à nous lecteur une dime pour la lecture des articles de blogs (un peu comme lorsqu’on s’achète un journal hein ) je suis sure que ça ferait un tollé général , alors que tout le monde trouve tout à fait normal de débourser quelques euros pour acheter qui un journal féminin , qui un journal de déco , qui un journal de cuisine, qui un journal de psycho,,, j’en passe .
    Alors j’espère moi que tu continueras à être rétribuée pour le blog et que nous lecteurs nous aurons la chance de lire des billets sponsorisés (vlan google dans la face) et d’autres qui te tiennent à cœur… par ce que nous lecteurs , on vient pour tout ce que tu nous apportes , de la joie , de la réflexion , de bonnes recettes , ou simplement parce que un peu de vie des autres écrite avec autant de légèreté , de gravité , de sincérité ça ne peut faire que du bien .

    PS la blogosphère culinaire c’est pas mal non plus pour le tirage dans les pâtes (non non j’ai pas fait de faute c’est exprès ^^ ) , je découvre et j’aime pas cette partie là , mais bon on peut pas toujours avoir tout parfait non plus.

    Répondre
  102. Sylvie a dit…

    Merci, merci pour cette mise au point. J’avoue avoir parfois été agacée par certains billets sponsorisés (commandités comme on dit au Québec). Je crois que c’est effectivement que l’on souhaiterait que nos blogs favoris soient exempts de toute considération matérielle. Le fameux pays des licornes et des bisounours… Je suis certaine que désormais ce type de billets ne me dérangera plus du tout!

    Répondre
  103. corsica a dit…

    Je ne comprends pas bien le sens de ce billet mais il doit me manquer le contexte.
    Je suis dans la com et je n’accepte rien de personne et je demande à mon mari d’en faire autant (et dieu sait si ça pourrait être intéressant avec son job). Je ne veux dépendre de personne et je ne veux pas qu’un cadeau, quelle que soit sa valeur, puisse me lier à qui que ce soit.
    C’est mon côté rebelle à deux balles mais je me sens mieux comme ça. Chacun la joue à sa façon.

    Répondre
  104. StephBusiness a dit…

    Quoi ?!? Julia Roberts s’est fait doubler pour les jambes ?!? Scandale !!! Un mythe s’écroule… Quand à ton blog, il me fait mourir de rire chaque jour, alors si tu es rémunéré pour ça, tout le monde y trouve son compte !

    Répondre
  105. Pastelle a dit…

    Merci pour toutes ces explications, j’ai appris plein de choses, je suis contente.
    Je trouve normal que tu gagnes de l’argent avec ton blog, compte tenu du coeur que tu y mets, du temps que tu y consacres, et de ta régularité que j’admire infiniment.
    Quand ça ne m’intéresse pas car la mode ce n’est pas forcément mon truc je reviens le lendemain, et puis voilà… Mais j’aime tes photos et ton style.
    En tant que photographe, j’ai gagné 50 euros en 5 ans pour parler de photo sur plexiglass, et j’étais super contente.
    Mais j’aimerais bien aussi recevoir des cadeaux, c’est super sympa les cadeaux, et je n’estimerais pas devoir me justifier, ça fait partie des petits plaisirs surprise de la vie… 🙂
    Bref continue comme tu le fais, c’est parfait.

    Répondre
  106. lollipop a dit…

    Edifiant cet article ! Moi ce que je déteste c’est voir des billets sponsos sur les mêmes articles sur plusieurs blogs, genre toi et Violette. c’est immédiat, je ferme tout ça ma saoule mais c’est mon pb, cela ne m’empêche pas de venir sur vos blogs parce que j’y adore le style et que les billets sponsos c’est de temps en temps mais bon on sait bien que vous êtes maqués avec monop (on vient d’en bouffer du monop sur les blogs récemment !!!), Sézanne et Little Marcel (je n’ai pas la liste en tête). Bon et après j’ai découvert de belles choses grâce à tes sponsos : les bijoux Un oiseau sur la branche par exemple ! Moi ça ne me choque pas te concernant parce que il y a une ambiance qui n’a pas trop changé (un tout petit peu qd même : tu t’es  » modéifiée »…) ! Y’en a d’autres où cela sent le billet sponso au quotidien et là c’est niet, ce serait comme donner du crédit aux publireportages dans les journaux !

    Répondre
    • Cremdemarrons a dit…

      Je suis assez d’accord avec toi, la collab Special K, vue sur quinze blogs m’avait laissée un peu sceptique : pour le positionnement minceur ambigu du produit et pour les articles un peu tirés par les cheveux qu’elle avait occasionnés « alors moi le matin,… » mais je comprends bien que les blogueuses prennent une contrepartie du temps qu’elle passe + et je trouve PDR que je suis depuis 6 ans anyway plus réglo que bien d’autres

      Répondre
  107. lollipop a dit…

    Et ce que tu as expliqué sur les pratiques utilisées me permet de comprendre des trucs sur des blogs que je suis de loin en loin et où je me dis bêtement mais punaise cette fille elle est maqué avec un homme riche ou quoi pour pouvoir partir en voyage tout le temps avec son môme et avoir autant de tenues dans son placard !! que je suis bêbête !

    Répondre
  108. Clem a dit…

    Mais le problème (pour moi) n’est pas que les blogueuses gagnent de l’argent avec leur blog, c’est que les marques profitent d’une pub qui ne dit pas son nom ! Ce sont des marques, elles ont les moyens (ou pas) de faire la pub par le biais des circuits traditionnels et légaux, et je trouve malhonnête de passer par les blogueuses sans en avoir l’air, car une pub qui ne ressemble pas à une pub est plus efficace. Encore heureux que les blogueuses puissent en tirer profit ! Mais la pub devrait être plus claire au profit des lecteurs (soit, à mon avis, plus qu’une phrase sybilline  » on m’a demandé de faire une sélection « ), pas au détriment financier des blogueuses. Cela dit, en tant qu’ayatollah de la pub, je continuerai à ne pas cliquer sur les moodboards de Caro, car c’est de la pub déguisée et je ne viens pas sur un blog pour voir de la pub (sinon j’achète Elle) et je refuserai d’acheter quoi que ce soit chez Sarenza, Sézane ou French Disorder, qui ont pourri mes blogs préférés à force de  » collaborations « . Sérieux, French Disorder, ils sont vraiment potes avec toutes les blogueuses que je suis ? Permets-moi d’en douter…

    Répondre
    • lollipop a dit…

      tout pareil 🙂 En plus, mais c’est super perso (ouille je vais me faire un peu gronder…) French Disorder j’aime pas (depuis qd on met des sweets avec messages ds la vraie vie ???) et c’est vrai qu’on en bouffe pas mal aussi sur la blogo de cette marque !

      Répondre
    • Caroline a dit…

      Toutes les blogueuses que tu suis, je n’en sais rien mais il se trouve que Cédric, l’un des boss, a bossé longtemps avec eux blogueuses. Comme c’est un petit milieu, on s’est donc rencontrés à quelques reprises lors de soirées et donc oui, on fait partie d’une « bande » de copains issus de ce milieu. ce n’est pas du marketing, enfin oui un peu évidemment, mais c’est comme si je montais ma boite et que mes quatre ou cinq potes du milieu m’aidaient via des partenariats ou des billets.

      Répondre
  109. chamalo a dit…

    Moi je trouve qu’il n’y a pas assez de billets sponsorisés avec un truc à gagner , ET SURTOUT la possibilité d’être tirée par le Churros (7 ans que j’attends)
    Sinon , j’aime bien ce que t’écris (entre les concours!!!)
    ;)))))

    Répondre
  110. Cilou a dit…

    Merci pour ta franchise c’est tellement rare !
    Dans les loisirs créatifs c’est moins flagrants mais certaines sont effectivement bien « arrosées » !
    Je blogue depuis 9 ans et je suis rarement sollicitée pourtant je draine du passage mais en même temps je ne sais pas si je serais très cohérente avec ma ligne de conduite alors tant pis !

    Répondre
  111. Kalidhia a dit…

    Je ne comprends pas que certaines lectrices bloquent sur de tels sujets …
    Que les blogueuses soient rémunérées c’est bien normal ! Après tout, c’est tout de même du boulot de tenir un blog, c’est de l’investissement surtout pour les grandes blogueuses comme toi.

    Vous avez bien de la chance d’être rémunérées, d’avoir des vêtements offerts, d’avoir des bons d’achat … de toute façon une partie est investie dans les vêtements/accessoires/objets en tout genre que vous nous présentez par la suite.

    Personnellement, je souhaite juste que la blogueuse « garde son âme » c’est-à-dire qu’elle ne devienne pas quelqu’un d’autre qui aime/fait des choses éloignées de ce qu’elle aime/fait habituellement dans sa vie de tous les jours en tant qu’individu lambda, juste pour se voir offrir les faveurs de grandes marques.
    Je sais que ça doit être parfois très tentant mais j’espère que vos lectrices vous le rendent bien (enfin je pense…).

    Ah oui .. et aussi, qu’il n’y ait pas de pubs qui pop-up en permanence lol
    Des petits encarts sur le blog, c’est très bien .. on les voit mais ça ne dérange pas.

    Donc voilà, comme tu le disais, tu as cette ligne de conduite et je trouve ça nickel ^^

    Merci pour tout ce que tu fais.

    Sophie.
    http://bulledekalidhia.wordpress.com

    Répondre
  112. Sarah a dit…

    Merci beaucoup pour cette franchise et ce billet qui éclaire les pénombres de la vie bloguesque même si je me doutais de beaucoup de choses. Et effectivement, à part les billets sur les fringues dont je n’ai que faire pour des raisons d’intérêt personnel, j’apprécie l’humour de tes autres billets sponsorisés car tu as un talent d’écriture, c’est certain. Quant aux billets qui ne m’intéressent pas, je les zappe et me réjouis quand apparaît un plus personnel avec tes humeurs du jour.
    Au fait, les glaces Terre Adélices, on les trouve dans beaucoup de boutiques bio et chez des glaciers indépendants (ex : un sur la place Massillon à Hyères) et comme toi je les aime grave. 🙂

    Répondre
  113. sylvie a dit…

    Je suis une lectrice assidue de ton blog, même si je ne commente pas tout le temps et pour lire d’autres blogs, je préfère le tien et de loin, tout simplement parce qu’il ne parle pas que de fringues, de voyages … disons que ce que j’aime chez toi c’est cette façon de ne pas nous en foutre plein la vue. Ok, tu présente des fois des vêtements chers pour mon porte monnaie mais tu ne te la pètes pas. Tu n’es pas dans la représentation, tu ne joues pas à la gravure de mode. Et quand tu racontes tes voyages, ben moi je m’évade avec toi et pas simplement avec tes photos. Ensuite tu as un talent d’écriture incontestable, avec beaucoup d’humour. Tu as une façon de parler de la vie sans prétention, tiens d’ailleurs sans te connaître je te tutoie 😉 tellement on te sens accessible, t’es une copine virtuelle 🙂
    Tu pourrais presque être une petite provinciale (rien de péjoratif !!!! loin de là !!!!) tellement tu ne fais pas parisienne.
    Bon j’arrête là parce qu’on va croire que tu me payes pour te cirer les pompes 🙂

    Répondre
    • sylvie a dit…

      pardon pour les fautes, j’ai mon clavier un peu dur, because je goûte souvent en écrivant et doit y avoir pleins de miettes coincées 😉
      ** tu présenteS (c’est pas une miette, c’est une faute !!)

      Répondre
      • sylvie a dit…

        au fait, j’ai oublié de parler de ton billet, si t’es payée et que tu gagnes bien ta vie avec ton blog et bien tant mieux. C’est mérité, tu dois y passer certainement beaucoup de temps.

        Répondre
  114. Sofy a dit…

    Alors la, pour une fois, je n attends même pas d avoir lu jusqu au bout ton billet…mais je rebondis sur le pourquoi on vient lire un blog que tu évoques au début. Parce que ce n est pas la première fois que tu te justifies concernant les partenariats ou peu importe le nom d’ailleurs, et que je te confirme que moi je m en fous de tout ça, parce que le pourquoi je viens te lire n a rien à voir avec ça mais avec la façon dont tu racontes et dont tu te racontes, avec les sourires et les émotions que tu provoques chez moi. Un de tes textes parmi mes tout préférés parlais de prisonnier et de trèfle à quatre feuilles,… alors tu vois le reste c est derisoire 😉

    Répondre
  115. Joelle (l'ancienne parce que ce prénom vieillot devient commun par ici visiblement) a dit…

    Que dire ?
    – je lis un seul blog… celui-là…. donc je ne sais pas pourquoi Caro s’est fendue d’un tel billet mais elle a ses raisons, j’imagine (ah non et celui de Chag aussi qui m’a déjà fait pleurer de rire)
    – je n’ai jamais su voir ce qui était sponsorisé (je suis une quiche), mais je n’ai jamais rien acheté non plus parce que Caro avait dit que c’était bien hein !… D’autant que des fois je trouve ça moche…
    maaaais maintenant la culpabilité est en moi et je m’inquiète : et si les enfants ne mangeaient pas à leur faim, et si le churros n’avait plus rien à tirer ? parce que je n’achète rien et je ne paye m^me pas ma lecture ? ? Donc maintenant que je sais que « Les fonctionnaires ont bien des avantages payés par le contribuable (réduc ciné, piscine, allocs etc..) » je sais que je vais faire des économies de malade, et je m’en vais craquer et pas qu’un peu ! Vas y Caro balance du sponsorisé ! du tee-shirt à message, de la glace à je ne sais quoi et de l’Edimbourg en veux-tu en voilà… ;-)))

    Répondre
  116. escapadesamoureuses a dit…

    Merci pour cet article très clair, j’ai appris beaucoup de choses !!!
    Je n’ai fait qu’une seule opération avec un autre site , j’ai été très étonnée du montant que l’on m’avait proposé pour juste mettre un article en ligne. Mais, j’ai pu voir grâce à ton article que c’était dans les normes en fait.
    Comme Armelle, je considère mon blog comme un plaisir, un hobbie, puisque j’ai un métier à 100% qui me prend énormément de temps déjà, et cette collaboration que j’ai pu faire une fois a été comme un petit cadeau, genre la cerise sur le gâteau.
    Autre chose que j’ai appris via ton article c’est qu’il existait des régies (comme Talent Agency).
    Merci pour toutes ces infos qui me font un peu rêver moi petite blogueuse 🙂

    Répondre
  117. tallulah06 a dit…

    moi je trouve ça complètement normal que tu retires une rétribution de ton travail, car c’en est un. Tu postes quasiment tous les jours depuis plus de 7 ans, même pendant tes vacances, tu as une inspiration toujours renouvelée, des sujets variés.
    Je ne suis pas jalouse mais il arrive que je t’envie quand tu pars en voyage « sponsorisé » (et c’est le but de la marque qui t’emmène d’ailleurs, donc tu réussis ton compte rendu).
    Je ne savais pas que tu avais une part des achats passés depuis les bannières de ton blog, je penserai à passer par là si j’ai l’occasion d’y faire un achat.

    Répondre
  118. corinne a dit…

    maintenant qu’Asos s’est réapprovisionné en combi pantalon, je ferai ma bonne action Ô toi chère blogueuse! (c’était bien ça le message? :-))
    Ceci dit, j’ai lu ton billet jusqu’au bout (si si!, je kiffe ton style! chaque matin je surveille la sortie de ton dernier billet) et compris plein de trucs et autres machins.
    ce soir je me coucherai plus intelligente.

    Répondre
  119. joanne a dit…

    Hé, j’ai encore un truc à dire, j’ai encore un truc à dire : Hé bien, en fait, une blogueuse qui ne gagne rien avec son blog, ça me pose question. Qu’attend t elle en échange ? Intéressant, intéressant (PS: je suis vraiment qu’une psy)

    Répondre
  120. Caroline a dit…

    J ai tout! Et sans haut le coeur!!

    Billet super interessant, meme si franchement le pourquoi du comment me laisse indifferente! J aime te lire, j aime ton ton ( 😀 ) et ce que tu nous fais partager!!

    La seule chose qui m enerve c est ma faiblesse, et l envie quadi systhematique d acquerir ton sweat, tes pomped, ton sac… Sauf qu evidemment je n ai pas de bon d achat et que mon salaire d accompagnante psycho efucative correspond a 100% de se que je gagne annuellement ;)))
    Du coup je vis dans un monde de frustration!! Qui finira par un achat compulsif ( mais pas les claquettes de piscine!! Hahaha meme si des blogueuses pas souriantes se la jouent trop heureuses de porter ces pompes hideuses! Je manque de personnalite mais pas a ce point! Idem pour les pulls heimmachin hideux a mon gout.

    Bref, je te suis, et si un jour tu veux un pigeon lyonnais pour tester des bains anti rides ou tes sacs du mardi, —> presente!!!!! 😀

    Bisous

    Répondre
  121. Flore a dit…

    Bonjour Caro,
    Autant j’aime beaucoup ton blog, autant ta réaction face à un billet de la « blanche colombe » m’a franchement déçue (oui j’ai suivi l’histoire). Si tu n’as aucun reproche à te faire par rapport à ton fonctionnement de bloggeuse, honnêtement je ne vois pas pourquoi tu rentres dans ce jeu de la justification…
    Je ne tiens pas à prendre parti (parce que j’apprécie vraiment vos deux blogs, même si ils sont ultra différents), mais je trouve dommage de voir apparaître des posts liés à des petites querelles entre « concurrentes ».
    Et même si effectivement à un moment tout le monde s’est posé des questions sur les rémunérations des blogueuses, je crois que le débat est passé de mode, et que oui, on a toutes compris que vous étiez rémunérées… Et alors? A nous de faire la part des choses, et à vous de ne pas trahir votre intégrité.
    Je crois qu’on est tous suffisamment intelligent(e)s pour se fier à nos ressentis et savoir à quel moment on ne prend plus plaisir à lire tel ou tel blog.
    C’est comme pour une ouvre d’art, on a pas besoin de savoir de quoi est fait le tableau et combien il coûte pour le trouver beau (quoique… ça me rappelle un sujet de philo ça…). (Ceci dit, j’ai jamais compris pourquoi le bleu de Klein était considéré comme une oeuvre d’art, et si apprécié).

    PS: Vraiment vraiment j’ai été déçue, mais je sais faire la part des choses, et je tiens à continuer à lire tes posts qui me font mourir de rire, sauf tes posts sponsorisés que je saute, évidemment (surtout qu’on a pas les mêmes goûts en matière de fringues!).
    Bises

    Répondre
  122. Flore a dit…

    PS2: Tes excuses sur ton impulsivité dans tes coms, te font gagner 2 points 😉 Et je me dis que vous, bloggueuses, devriez écrire un post sur l’impulsivité et ce que déchaînent en vous vos addictions aux écrans… Parce que ça ne doit pas être facile facile de ne pas s’emballer, de ne pas prendre la mouche face à des commentaires ou d’autres posts… Bref un post sur la gestion des « émotions virtuelles ». Je reviens, je vais monter un blog tiens.

    Répondre
  123. Geneviève a dit…

    Bon… Je cale… Je croyais tout lire en rentrant ce soir mais il y a trop de commentaires (ils sont sûrement interessants, dommage).
    J’aime venir ici lire chaque jour.
    J’aime les rencontres que j’y ai faites.
    On a une vie, un âge différents mais on a aussi des « liens » (des twins garçon/fille, 3 enfants…).
    Normal que cela te « rapporte » un peu, j’aurais du mal à ne plus avoir la lecture de tes billets si tu devais partir bosser je ne sais où…

    J’étais un peu naïve sur le fonctionnement des blogs, j’ai appris des trucs, j’aime bien apprendre. Maintenant, si Mer*ll veut se pencher sur mon blog et m’envoyer une nouvelle paire de chaussures, je suis d’accord !!! 😉 (JOKE)
    J’ai usé 2 paires de Mer*ll en quelques années. Celles avec lesquelles je continue de marcher sont allées à Santiago en 2013, elles n’en peuvent plus mais continuent à marcher… 10 Kms par jour (et oui, je chôme et je marche). Je veux bien des nouvelles chaussures ! 🙂

    Répondre
  124. Nikita a dit…

    Vous êtes naïve ou quoi ? ces sites puent la promo à plein nez.
    Une fille qui raconte sa vie, ses humeurs, ses anecdotes de façon drôle et intéressante
    qui tout d’un coup parle bijoux, vernis et chaussures en se montrant sous toutes les coutures franchement … vous ne l’avez pas vu venir ?
    En même temps, nous sommes des vraies pigeons, elles ont bien raison d’en profiter.
    Et certaines osent même dire que ce blog, son audience et vos commentaires (qui créent de la popularité) lui permettent de trouver des jobs….
    quelle grosse imposture

    Répondre
  125. 100drine a dit…

    Moi j’adore lire ton blog tous les jours, tes billets sont un petit rituel: je te lis avant de commencer à travailler, histoire de bien commencer la journée!
    J’ai lu l’article même si finalement je crois que je n’ai pas besoin de savoir si tu gagnes de l’argent avec ton blog et combien.
    Je pense avoir assez de sens critique pour ne pas acheter tout et n’importe quoi juste parce qu’un blog en vante les mérites!

    Par contre c’est vrai que c’est décevant quand on lit plusieurs blogs de voire un jour que tous les blogueurs parlent du même produit (genre du PQ, véridique! ) et qu’on sent le communiqué de presse mal réécrit…
    Mais je n’ai jamais eu cette sensation en lisant ton blog, j’aime beaucoup le ton de ton blog et je le retrouve toujours que tu parles d’oreilles, de sac à mains, de lectures ou de jolis petits bouts de vie!

    Alors merci pour ce blog et tant mieux pour toi si des marques te font des cadeaux et tant mieux pour nous si cela contribue un peu à ce que ton blog continue d’exister et qu’on puisse te lire tous les jours!

    Répondre
  126. Maria a dit…

    Caro,
    D’avoir toutes ces précisions me donnent envie désormais de toujours passer par ton site pour showroom/galeries/etc.
    J’adore ton écriture : c’est le seul blog que je consulte quasi quotidiennement, que je relis (aah le machin), que je partage avec mon mari, que je recommande aux patients (-> suivi TCC des tca (troubles compulsifs alimentaires) : je leur parle de Zermatti&Apfeldorfer ET penseesbycaro ).
    Bref, je tiens à te remercier sincèrement pour ce que tu apportes 🙂 <3

    Répondre
  127. Justine a dit…

    Ta journée ne compte que 24h! Mais as-tu contacté le syndicat des blogueuses pour obtenir gain de cause?!

    Plus sérieusement, et comme beaucoup l’ont déjà dit toute la journée ici: merci pour ce billet explicatif. Et pour ces billets particuliers amenant rémunération, j’ai envie de dire que chacun en profite ou les supporte en fonction du contenu. Libre à chacun de lire ou pas, de cliquer sur un lien ou pas, etc…

    J’ai reçu le tee de ta « coolab »! Il est bien au chaud au fond de mon armoire pour le Noël de ma soeur.

    Répondre
  128. Agatha a dit…

    Normal qu’il y ait une rénumération vu le temps que tu y passes.

    Ceux que cela dérange n’ont qu’à faire comme moi , je lis en diagonale les billets sponsorisés , et mot à mot les billets d’humeur qui me plaisent plus . Et comme j’essaie d’être logique avec moi-même, je ne participe jamais aux billets qui permettent de gagner un cadeau .

    Par contre je me posais la question ( attention n’y vois aucune polémique) , quand tu dois faire un billet sponsorisé , as-tu un droit de rétractation si tu te rends compte que tu n’aimes pas du tout l’objet sur lequel tu dois faire un billet ?

    Répondre
  129. Ccil13 a dit…

    Merci pour cet article technique très intéressant! Et qui m’a permis de lire un post sur un blog beauté d’un tout autre œil et même de pas mal me marrer au final 🙂

    Répondre
  130. maaarie a dit…

    Si j’ai bien compris, comme il n’y a plus de fringues Monop sur ton blog, t’as plus de billets sponsorisés Monop ? ! Ça m’arrange pas cette histoire !

    Répondre
  131. Laure a dit…

    Bon, alors, 272ème commentaire pour répéter en substance ce qui a déjà été dit, je suis comme ça, j’aime me démarquer… Je fais partie des lectrices qui trouvent normal le fait que tenir un blog te rapporte un minimum d’argent, dans la mesure où c’est un investissement réel en temps, énergie, inspiration, etc, etc. Ce qui me fait revenir sur ta page, c’est le ton, l’humour, la tendresse, Paris, Lyon et les petits instants que tu partages avec nous. Et même quant tu nous parles des savons bidulechouette ou que DE MA VIE je ne porterai jamais de combichose, c’est agréable à lire et je suis devant mon écran.
    Juste, les billets sur les sélections des Galeries ne m’intéressent pas. Ca sert a rien, il n’y a pas ma taille… 😉 (« ronde » devait être le mot clé que google avait repéré quand je suis venue sur ton blog the first time…)
    Bref, rien de neuf dans mes mots mais un encouragement à continuer, transparence ou pas tranparence. Et même si ce n’était pas le message, je vais essayer de de penser à passer par les bannières pour faire mes commandes à la Redoute.
    🙂
    Bonne journée, et merci!

    Répondre
  132. stephanie a dit…

    Bonjour. Je pense que je poste mon 1er sur ton blog malgré le nombres d année que je te lis.
    merci pour ce point qui eclzici pas mal de chose. Perso je n avais jamais tilté que lorsque tu faisais des sélections c était sur demande de la marque ….
    ensuite je pense que bcp, comme moi te lisent sur smarrphone. .. je ne vois pas les pubs sur les côtés du coup !
    Merci et la « pub » comme toi tu fais ne me dérange pas 🙂

    Répondre
  133. Pauline a dit…

    « Surtout, vous en connaissez beaucoup des professions qui ne jouissent pas d’avantages particuliers et en nature ? Etrange comme on exige et attend une transparence des blogueurs mais pas tant des journalistes ou des salariés de la SNCF qui prennent le train gratos sans que ce soit déclaré aux impôts comme un revenu supplémentaire, ceux d’EDF qui ne paient pas l’léectricité, etc. »

    hum, en cherchant un peu et vite fait : employé de ménage, instit, assistant(e) maternelle, brancardier, infirmier, sage-femme, éboueur, surveillant pénitentiaire, footballeur pro (non je déconne), avocat (j’ai beau chercher, je vois pas…), greffier, juge, huissier, secrétaire (à part gratter des photocopies et des stylos gratuits, peut-être ?), vigile (un des pire métier du monde), prostitué(e), peintre en bâtiment, conducteur routier, ouvrier de voirie, nettoyeur de vitre, tourneur fraiseur, artiste indépendant, plombier zingueur …
    Précision : je ne connais pas le régime EDF / SNCF, mais pas d’inquiétude : normalement les avantages en nature donnent lieu à cotisations patronales ET salariale… et l’Urssaf est particulièrement vigilante là dessus. Et selon, beaucoup d’avantages en nature donnent aussi lieu à déclaration de revenu.

    En même temps, je ne comprends pas très bien : le bloggueur est un être qui fait (librement) le choix de rendre public ses choix, notamment de rentabilité (lorsque rentabilité il y a). C’est un choix libre que de faire « profession » bloggueuse.. Profession où le paraitre et l’exposition à autrui sont la nature même de la profession.
    Ainsi, le bloggueur qui donne dans un système de rentabilité ne me semble pas être dans la même situation que le salarié EDF ou SNCF, ou du salarié lambda qui dispose d’avantage en nature, et qui n’a pas de visibilité particulière, ni ne peut prétendre être spontané alors qu’il est en réalité payé.
    On sait bien que le vendeur de fringue en magasin est payé pour dire du bien de la marque, et c’est justement parce qu’il y a un risque d’ambiguité qu’on attend du bloggueur qu’il clarifie les choses quand il parle d’un produit… après, je ne vois pas au nom de quoi, par contre, on pourrait exiger qu’un bloggueur fournisse des explications sur ses revenus ou sur qui lui propose des billets sponso, par plus effectivement que je ne peux demander à mon voisin de palier salarié SNCF s’il déclare ou non ses billets. Donc sur le pourquoi de le dire, comme tu le fais en nous donnant une estimation du % du blog sur tes revenus globaux, je reste un peu étonnée.
    Ca ne nous regarde pas, et personnellement, ca me gêne limite, même, j’ai l’impression d’entrer beaucoup plus dans ton intimité que sur tout le reste. Je viens ici pour le plaisir de te lire, pas pour savoir comment sont composés tes revenus ni la part générée par ce plaisir de lecture, et j’espère vraiment que au fond de toi tu ne te sens pas « tenue » de nous communiquer ce genre d’info.
    Reste que c’est un billet intéressant sur ce système.

    Répondre
    • Anael a dit…

       » hum, en cherchant un peu et vite fait : employé de ménage, instit, assistant(e) maternelle, … »

      bah tu vois, chacun à son opinion : je suis assmat et j’estime avoir des avantages en nature propre à mon métier.

      Répondre
      • Pauline a dit…

        Chaque boulot peut évidemment en permettre ou non, tout comme ça dépend des boites bien sûr pour un même poste ou métier… ou encore de ce qu’on appelle « avantage en nature », les officiels, les officieux… je voulais simplement souligner qu’au final ça n’avait (pour moi) que peu d’intérêt de partir sur ce terrain-là (en dehors du hors sujet qui consiste à tacler gentillement les avantages en nature de certains dont je ne vois pas spécialement pourquoi ils devraient rendre des comptes plus que les autres).
        Car pour la bloggueuse (ou le bloggueur, soyons pas sexistes) « professionnel(le) », (par rapport au bloggueur/bloggueuse non pro), finalement les avantages en nature n’en sont pas à proprement parler. Ce sont à mon sens des outils de travail, des outils/ des sources de « gains ». Car, quand on est payé-e pour parler d’une crème de beauté de manière positive, et qu’il faut (nécessairement) l’avoir essayer pour en parler, je n’appellerai pas ça un avantage en nature, plutôt un avantage supplémentaire ajouté à l’outil de base. Qu’on soit réellement content d’avoir le produit ou le séjour à l’hôtel, c’est juste un plus. C’est un peu comme si j’étais fan de chocolat et qu’on me paye pour en déguster toute la journée. Ca ne ferait pas du chocolat un avantage en nature.

        Répondre
  134. AVELINE a dit…

    C’est vrai que dans notre culture, il ne fait pas bon parler argent. Je ne suis d’ailleurs pas très à l’aise avec le sujet, qui a peut-être à voir avec la confiance en soi ? Je crois foncièrement que plus on a confiance en soi, plus on se sent légitime et plus on se sent autorisé à être rémunéré à une juste valeur, à réclamer son dû en quelque sorte.
    Quand tu exprimes que tu es plus à l’aise aujourd’hui avec cette question, il me semble que cela va de pair avec un cheminement personnel qui conduit à se valoriser.
    C’est très français, il me semble que de placer le travail dans 2 catégories (je parle « en miroir » car en l’écrivant, je relève ce qui pourrait être ma façon de voir?!, à approfondir donc) : d’une part, le travail « sérieux » voire pénible qui « mérite » salaire et celui, artistique, plus léger, apportant du plaisir qui engendrerait donc de la culpabilité à être payé (vieux fonds judéo-chrétien ?), alors que ce type de travail n’exclut en rien l’investissement en temps, en argent, en énergie, la pression, les noeuds au cerveau. Comme s’il était indécent de travailler dans le plaisir, ce à quoi nous aspirons tous…
    Je citerai Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie . »
    Pour ma part, je n’ai pas encore trouvé LOL !!!!!!
    Je te remercie de ce billet, comme de tous les autres, et te souhaite une belle continuation dans cette alliance travail/plaisir, en toute sérénité.

    Répondre
  135. Aline a dit…

    Je te lis depuis… Ouhlala, belle lurette.
    Écoute j’ai une requête un peu particulière à te faire : tes explications sont super enrichissantes.
    Il se trouve que je suis une formation au Cnam sur le emarketing et la ePublicité.
    Et j’avoue que parfois je suis un peu perdue dans les explications qui sont faites par les profs par manque de vision concrète des éléments et termes employés.
    Je trouve ton analyse et tes explications à toi, de l’autre côté de la barrière, plutôt pertinentes. En tout cas, moi, ça m’a super éclairé sur certains points.
    Est-ce que tu veux bien que je fasse le lien entre cet article et les auditeurs des cours du Cnam ?
    En même temps je n’ai pas besoin de te demander, hein ? Mais je trouve cela plus correct.
    Et en tout cas, merci pour cet article.

    Répondre
  136. Galia a dit…

    Il est tout a fait normal pour moi d’exploiter le succès de ton blog et d’y glisser régulièrement des billets sponsorisés. D’ailleurs, tu devrais le faire plus souvent. Le plasir de te lire n’en sera pas moindre. Si l’article ne m’intéresse pas, j’attends le suivant. Et basta.

    Répondre
  137. Madame a dit…

    J’ai tout lu 🙂 Tous les commentaires, et je m’en fous toujours , en fait je viens ici pour ton ton, tes mots, tu me fais souvent rire, tu as (souvent) bon goût, tu es « normale » (mot qui ne faut plus employer maintenant mais tant pis), l’année dernière j’avais craqué sur des tongs Sarenza (je crois) tant mieux si t as gagné quelques euros grâce à moi, au regard de ce que te lire m’apporte ce n est rien du tout
    Par contre les blogueuses qui voyagent gratos LÀ oui je suis jalouse pour de vrai, mais bon je lis quand même 🙂

    Répondre
  138. flosol a dit…

    J’arrive après moult commentaires et je n’ai pas tout lu mais ,même si j’adore ton blog, je suis surprise par ce billet.
    Je comprends tes arguments pour faire usage de ces méthodes de rémunération et je ne suis pas complétement naïve mais je trouve ces procédés assez malhonnêtes,
    Je lis de moins en moins la presse féminine pour cette raison et comme beaucoup, j’ai cessé d’aller sur certains blogs devenus de véritables panneaux publicitaires. Je ne découvre pas toutes les techniques mais je n’avais pas pris la mesure de leur ampleur.
    Je continuerai à lire le blog car j’adore ta plume mais malgré tout, je suis déçue car pour moi un blog devrait être et rester indépendant. Bien sur, je n’en tiens pas moi-même donc je réalise que mon avis n’est peut-être pas très éclairé.

    Répondre
  139. Margot a dit…

    Ahahhhhh, j’arrive presque après la mêlée, mais j’arrive!
    Alors aujourd’hui nous ne sommes 1)qu’amour, 2)dignité et 3) franchise, et 2) dignité et 1)re-amour?

    Ok, à mon tour, alors, dans cet ordre
    1) Caro, c’est tous les matins un plaisir de te lire depuis de nombreuses années, plaisir débutant à la vue d’un nouveau titre
    2) et tu es absolument libre de mettre tout ce que tu veux sur ton blog
    3) mais -ah que ça va faire du bien- j’ose le dire: j’aime pas la pub, j’aime pas les produits placés, ou sponsorisés, je déteste quand tu vantes une marque et les moonboards me dépriment! parce que je crois que quand on a trois paires de chaussures, on n’a pas besoin d’en acheter une 4e, parce que je me sens profondément méprisée par le marketing qui voit mon porte-monnaie à la place de mon coeur, parce que la pub, qui entretient ma frustration et cherche, toujours, toujours, à me faire désirer de nouvelles choses, est un instrument de « dé-bonheur’ triste, mais triste, et agressif, mais agressif, et « ohlalala la vie en rose ce rose qu’on nous propose ».
    2) mais comme « tu fais ce que tu veux sur ton blog » je me contente de ne pas lire le post, ou de survoler les lignes, en me disant que je ne permettrai aucun commentaire même si ça me démange parce que « tu fais ce que tu veux » et puis
    1) c’est vrai qu’il est cool ton blog. D’ailleurs aujourd’hui, en me promenant dans le vieux Lyon, j’ai cherché les endroits que tu avais recommandés…
    voilà voilà…

    Répondre
  140. Camille a dit…

    Je ne sais pas trop si arriver après 149 commentaires est très utile, mais je crois que j’ai jamais commenté sur ton blog, je me suis dis que c’était pas mal pour commencer. Surtout que mon point rejoint environ celui des autres commentaires : ton blog, on l’aime fort. Avec ou sans pub, avec ou sans sponso. Et moi je trouve ça rudement chouette de vivre de ce qu’on aime. Je suis free lance, je fais un milliards de trucs que j’aime dans la vie et oh ! je me fais payer pour ça.
    Alors que ce soit sur un blog, avec de l’écriture ou dans un concept de packaging, je trouve ça normal de se faire payer pour quelque chose qui touche autant de gens et qui prend autant de temps.

    Alors quand c’est fait avec des valeurs et pas comme un catalogue d’agence de RP 2.0, bah oui, continue, si c’est comme ça qu’on peut venir te lire tout le temps.
    Voilà. C’est tout.
    Cordialement, bisou.

    Répondre
  141. ingrid a dit…

    Merci pour ces éclaircissements ! 🙂 même si rien ne t’y obligeait ! Pour ma part tu es le seul blog que je suis, et je trouve formidable que tu arrives tout le temps à nous faire rire, sourire ou nous intéresser !!! Tu dois y passer un temps considérable, et je crois que comme nous, tu y es accro, et heureusement que tu y trouves quelques compensations !!! Merci pour cet investissement dont on /je profite !!!!

    Répondre
  142. La cruche a dit…

    Merci pour tes explications. Tout ça ne me pose aucun problème….
    J’avais bien vu certaines ficelles, mais ça ne me gène pas et lorsque dans certains articles ça me gène, je zappe tout simplement, comme à la télé quand le programme me gave. Mais j’aime toujours ton blog et j’y reviens toujours parce qu’il n’y a pas que de la salade à vendre…
    La seule chose qui m’ennuie, c’est lorsqu’un blog que j’adorais ne parle quasiment plus que de ça. Ce blog est devenu, selon moi, un gigantesque panneau publicitaire. L’humour est toujours là, le plaisir de le lire aussi mais trop c’est trop… Alors j’ai laissé tomber, je n’y vais plus, ou rarement. Trop de pub tue le blog. Enfin pour moi, celui-ci… Je le regrette.
    A vous blogueuses de manier tout ça avec doigté, garder le fond et glisser de la pub… Ce que tu fais parfaitement bien, sans que ça ne me pose de problème

    Répondre
  143. Odile Sacoche a dit…

    J’ai lu entre les lignes (oui je suis honnête moi aussi ^^) mais j’ai lu le principal.
    Ce sujet m’intéresse beaucoup puisque
    1. je t’ai vu « clavarder » sur le blog d’une autre à ce sujet
    2. je t’ai vu twitter aussi (non je ne t’espionne pas)
    3. j’ai moi même publié un article récemment sur le principe du partenariat mais dans un tout autre cadre
    4. je me suis toujours demandée justement « comment qu’on gagne des trucs ».

    Comme toi je suis blogueuse. M’enfin je suis une blogueuse naine de 3 ans, j’ai été sponsorisée 2 fois seulement contre somme d’argent, mais je reçois pas mal de truc à tester. J’avoue que tout ça vend du rêve, être payée aussi, et comme je le disais dans mon article, tu fais partie de ces blogueuses qui me font rêver car tu es indépendante en gérant les contrats qui t’arrangent bien. J’ai un 38h (disons 40 hein), mon blog reste mon « hobby », mais je suis de celle qui se rendent parfis triste de ne pas avoir plus. C’est con hein ?

    Ton billet est une bonne remise de point sur les i. Il est honnête, juste. Merci pour ça.
    Voilà.

    Répondre
  144. violette.b a dit…

    Bonjour Caroline ,je t ai découverte avec un billet d’anthologie où vous étiez coincés ,éméchés dans un ascenseur de parking ,qu’est ce que j’ai ri……et je ris toujours en venant ici ,parfois aussi une larmichette.

    Je viens lire ,une auteure,une plume qui offre une production de qualité ,qui se fout pas nous et qui a un lectorat top ,les commentaires c’est un vrai plaisir .

    Bref merci de cette mise à jour des modes de rémunération ,de l’évolution de la pub et du marketing,les vérités d’il y a 6 ans sont maintenant obsolétes ,il est important d’étre informés.

    Je suis un site de météo qui explique sur sa page son mode de fonctionnement sans complexe ,le deal est clair ,tu as un service de qualité ,mise à jour « manuelle »et non robotisée , tu participes à ta maniére si tu veux que ça continue !
    Mais ce site reste pour moi impersonnel ,l’ambiguité avec les blogs , dont on a connu pour certains les balbutiements , c’est la personnification,la proximité voir l’intimité que l’on partage et avec cet affect je comprends que certaines se sentent flouées , la mise au point est bénéfique et saine.
    Et puis avec nos amies de la vraie vie ,qui ne s’est pas dévouée pour une réunion tuperware ou charlotte ,l’ argent est un vecteur de la vie , il est autour de nos relations , ce n’est pas le mal absolu.

    C’est tout décousu pour dire continue comme ça ,garde le cap qui nous plait tant.
    Je suis lyonnaise et j’aime beaucoup ce point commun .

    Répondre
  145. Reine a dit…

    Rien à voir …. moi, ça m’éclate tellement de te lire depuis quoi? , 8 ans (putain,8 ans!!!) que tu aurais des robinets en or chez toi (et tu goberais du caviar au petit dèj) grâce au blog, je m’en foutrais totalement …j’ai aucune morale…par contre le jour où tu es sponso par Marine , c’est terminé, ….tu pourras toujours chouiner, je resterai inflexible!!
    Donc je disais: rien à voir ,mais nous sommes allés voir Bérengère Krieff (le plan cul dans « Bref ») et c’était trop drôle, vraiment allez y les filles….non, je n’ai pas été sponso par Bérengère et non, ce n’est pas une copine (quoique, Bérengère, si tu lis ce blog, tu peux passer quand tu veux pour l’apéro )

    Répondre
  146. BIBICHE a dit…

    he ben … demande à la sécu ton dû …
    Parce que franchement tu m’as si souvent fait rire que j’en ai souvent oublié que j’avais mal ici ou bobo là et que du coup peut être même tu m’as parfois sauvée de la dépression (du moins une certaine forme hein).
    MERCI de cette régularité surtout et pour le reste je ne vois rien qui me choque ni m’étonnes !

    Répondre
  147. Ada a dit…

    Merci Caroline pour cet éclaircissement, j’y comprenais vraiment rien et j’y vois désormais plus clair. Y a Valoche qui essaye tant bien que mal de se prêter à cet exercice en ce moment, ça me fait doucement marrer, d’ailleurs elles essayent toutes de se justifier mais encore une fois, c’est toi qui est la plus honnête, celle qui ne prend pas de détour et qui ne nous prend pas pour des pigeons et c’est ce que j’aime chez toi.
    Bonne journée et longue vie à ton blog!

    Répondre
  148. MasterLudo a dit…

    /// Or la vérité, je crois, c’est que d’une manière générale, tout le monde – mis à part certains esprits vraiment purs refusant la moindre pub (admiration) – compose avec des règles qui n’existent pas vraiment ///

    Ah si si, c’est pourtant très simple, clair et net au niveau de la loi. Loi que beaucoup décident d’oublier pour glisser vers le native advertising sans les avertissements de rigueur. Pour ne pas « froisser son lectorat » donc si on lit jusqu’au bout.

    Ceci dit en dehors de ce gros détail qui n’en est pas un, de détail, billet relativement honnête ça change 😉

    ps: les salariées EDF et SNCF paient leur électricité et leurs billets de train, pas au même tarif que vous mais c’est très encadré par la loi et nullement totalement gratuit toute l’année buffet à volonté 🙂

    Répondre
  149. Edouard a dit…

    Bonjour Caroline,

    merci pour ces précieuses informations des « dessous » du blog « moderne » !
    J’ai appris plein de chose et je souhaite pour toi une longue vie de bloggeuse 🙂
    Petite question cependant: les annonceurs et autres partenariats, sont-ils venus à toi ou y a t-il eu besoin de faire des démarches à un moment ?

    Merci pour ta réponse 🙂

    Répondre
  150. Agoaye a dit…

    Eh bien je suis tranquille ! Hyper tranquille ! Beaucoup trop tranquille même… Je n’ai AUCUN partenariat, jamais…..

    Et pourtant mes stats sont bonnes, mon référencement est top… Alors je ne sais pas, je dois être trop franche et je dois leur faire peur aux marques avec mon immense grande bouche, je ne sais pas !!

    Répondre
  151. Harzel a dit…

    En fait on s’en fout combien ça rémunère; ce que j’ai aimé dans ce cet article c’est « comment ça fonctionne » cette blogosphère autour de laquelle règne une espèce de mystère : franchement vu de l’extérieur ça à l’air sacrément complexe. Là j’ai un peu mieux compris et pour avoir une amie qui en tient un (dans le sens investissement temps/recherches/redactions d’articles) c’est plaisant c’est sûr mais c’est un sacré taff aussi 😉

    Répondre
  152. prune a dit…

    Et bien je vais me coucher moins bête ce soir !!!!
    Je n’imaginais pas tous ça. Merci d’avoir pris le temps de nous expliquer. En attendant si on lit un blog on se doute bien qu’au bout d’un moment il y a des petits avantages pour son auteur. Mais dans ton cas j’ai l’impression que tu as gardé cette envie, cette fraicheur malgré ces gratifications. Alors perso je ne te fais pas gagner beaucoup d’argent parce qu’à part mon t-shirt god save the cream (et celui pour ma cops) je ne clique jamais sur les bannières ou autres mais bon vu le nombre de lecteurs que tu as, je me dis que grace aux autres tu a quand même qq petits avantages.

    Répondre
  153. magalou a dit…

    Et bien ! J’arrive après la guerre, mais depuis hier soir, j’ai appris vraiment pleins de choses grâce à ce post et je tenais, du coup, à t’en remercier. Je ne soupçonnais pas la moitié des « dessous des blogs », concernant la rémunération via la publicité, et c’est très instructif au final ! (je suis même allée lire le post + commentaires sur le blog d’E B, c’est dire).
    Ça me permet de comprendre qu’on est arrivé à la période de la « professionnalisation des blogs » ; le blog étant un métier (métier – passion, sous-entendu), il est logique de chercher un modèle permettant d’en vivre. Ma foi, puisque c’est ainsi… Finalement, c’est la même problématique que le passage du rugby amateur au rugby pro, et ses « c’était mieux avant » que ça a engendré [mon frère est journaliste sportif, on a les références qu’on peut !]. Ceux qui veulent encore pratiquer en amateur le peuvent ! 🙂
    Ensuite, se pose la question de jouer le jeu des marques, de participer au grand jeu de la consommation et de l’incitation à l’achat… mais ça, c’est un débat encore plus vaste, et qui se pose quotidiennement à chacun d’entre nous, il me semble…
    Dans tous les cas, j’ai beaucoup apprécié ton post qui explique en détail le fonctionnement de la pub sur/dans les blogs – en effet, en lectrice néophyte, il y a pleins de choses qui m’échappaient (et m’échapperont sans doute encore) sur les partenariats / les collab / les placements de produits / …
    Selon moi, enfin, tu as raison quand tu dis qu’au final il ne sert à rien d’en pointer certain(e)s du doigt : ce qui semble clair pour vous (bloggeurs et bloggeuses « pro ») ne l’est pas pour nous, et non, on ne sait pas toujours qu’une « collab » ou un « partenariat » est en fait un travail rémunéré [mais c’est tant mieux, hein !] – sauf après un billet comme celui-là ! Merci beaucoup, donc, et bonne continuation dans tes projets !

    Répondre
  154. Bambi a dit…

    Bonjour Caro,

    Je ne reviens pas sur le principe de gagner de l’argent grâce à un blog, cela me parait normal. (Il y a ensuite des manières de le faire plus ou moins intelligentes et honnêtes…). Je viens te lire quotidiennement car ta plume et ton humour sont uniques et rafraichissants. Je reconnais que tes billets sponsorisés et tes mood boards ne m’intéressent pas du tout mais s’ils permettent de te lire chaque jour et bien tant mieux!

    Ce qui me me fais tiquer c’est quand tu dis au sujet des liens affiliés « J’insiste une nouvelle fois, cela n’impacte pas le prix pour l’acheteur, c’est le vendeur qui réduit un peu sa marge. »
    En théorie oui, en réalité absolument pas. Ses « pertes » sont bien évidemment répercutées dans le prix de vente du produit (tout comme les campagnes du pub internet, TV, etc…).
    En moyenne 25% du prix final d’un produit, quel qu’il soit, est pour la pub et le marketing. Rien est gratuit et c’est TOUJOURS le consommateur qui paie. Quand j’achète du N°5, JE paie aussi Gisèle pour en avoir fais la promo, quand j’achète une robe Asos JE te paie. Tout comme la matière première, la main d’œuvre, l’emballage, le marketing/pub (codes promo, lien affilié, billets sponso, soirées de lancement…) les frais d’envoi (même si « gratuit ») et Asos se fait une marge sur tout ça. A aucun moment ils ne te rétrocèdent une partie, même minime, de leur marge, on n’est pas chez Emmaüs. C’est moi acheteur qui paie CHAQUE intermédiaire.
    Je n’émets pas de jugements, ne dis pas que c’est bien ou mal mais c’est comme cela que cela fonctionne. Et pour tout.
    C’est donc injuste de s’indigner sur les blogueuses qui ne sont qu’un petit maillon du système, mais c’est aussi se voiler la face de dire que cela ne coûte rien à l’acheteur…

    Pardonne-moi pour le pavé qui fait très donneuse de leçon…Fuck the system… et Louboutin pour toutes!

    Répondre
  155. Colette a dit…

    Si tu écris « telle marque m’a proposé de », je vais bien deviner que tu as une contrepartie! Ca fait tout de même longtemps qu’on voit si telle ou telle blogueuse est la « vendeuse » d’une ou plusieurs marques, surtout si elle a tout le temps des affaires nouvelles et chères… A partir du moment où c’est écrit d’une manière ou d’une autre dans le billet, ça ne me choque pas!

    Répondre
  156. Eve a dit…

    Rien à ajouter après ces 300 com !!! Juste que c’est assez courageux d’avoir fait un billet polémique comme cela. Merci et bon courage pour répondre à tout le monde 😉

    Répondre
  157. EncoreUn a dit…

    Bonjour Caroline,

    J’arrive après tout le monde mais j’ajouterai quand même mon grain de commentaires.

    Ce qui m’a le plus interpellé ici ce sont les remarques du type « pourquoi en parler ? c’est normal de gagner de l’argent avec un blog… mais bien sûr qu’on s’en doute que ça et ça ce sont des billets sponsorisés… ».

    Eh bien non, on ne s’en doute pas. Ou en tout cas pas forcément et certainement pas tout le monde.
    Je lis des blogs depuis la naissance des blogs (oui, comme toi, j’ai 29 ans depuis plusieurs années) et ce n’est qu’il y a 1 an/1 an 1/2 que j’ai découvert l’existence du « placement de produits » chez les blogueurs mode et je suis tombée des nues.
    De même, ce n’est qu’il y a 1 an 1/2, voire 2 ans que j’ai découvert qu’une blogueuse make up (avec un billet par jour) était payée pour nous parler de tous ces produits (je pensais naïvement qu’elle en recevait quelques uns gratuitement et que de temps à autre il y avait un article sponso).

    Donc tout ça pour dire que, bien sûr qu’une blogueuse a le droit de retirer une contre-partie financière de son investissement, mais qu’il est quand même plus sain et transparent d’avoir ce genre de billets qui clarifient la situation.
    Car ce qui est gênant c’est d’avoir l’impression d’être dupée.
    On vient sur un blog comme on discuterait avec une « bonne copine virtuelle ». Or quand on écoute les « avis de bonnes copines » toutes nos barrières de méfiance sont en « off » (ben oui on se dit « ce n’est pas de la pub ») d’où le choc quand on découvre que c’était sponsorisé alors que ce n’était pas clair dans l’article (honnêtement, imaginez dans la vraie vie qu’une copine vous fasse une présentation élogieuse d’un truc sous le mode « partage entre filles » et qu’au final vous appreniez qu’elle a été payée pour cette présentation, ne seriez-vous pas sidérées ?)
    Donc tant mieux si certaines gagnent des mille, tant mieux si certaines gagnent des cents (je te souhaite de plutôt gagner des mille) tant qu’il y a un minimum de transparence.

    Suite à ton article, j’ai découvert l’article « source » et je comprends tout à fait ta réaction. J’ai également eu l’impression que l’auteur se plaçait au-dessus de la mêlée (ou alors nous sommes 2 à l’avoir rêvé) et j’ai aussi ressenti le côté « je ne dis pas qui mais suivez mon regard… » (surtout que Miss V. pour ne pas la citer, je l’ai connue uniquement suite aux critiques de ce même auteur sur Twitter).

    Par contre, à sa décharge, c’est vrai qu’elle a fait l’effort de clarifier la situation blog/marque sur son blog à quelques reprises ce que la majorité ne fait pas… (quoique, en y réfléchissant bien, sur son autre blog mariage c’est loin d’être vraiment transparent…).

    En somme, merci pour ton billet et nous avons toutes compris que cet article était en fait un appel du pied à Boucheron (rusée la blogueuse !)

    Bonne continuation,

    EncoreUn

    Répondre
  158. Elise a dit…

    En fait, il y a une chose dont – j’ai l’impression – qu’on ne parle pas lorsque qu’on aborde la « monétisation » des blogs : la fiabilité des articles. En particulier pour les blogs beauté : quand on voit le même produit mis en avant sur 10 blogs en même temps, peut-on vraiment se fier à ce qui s’y raconte ?
    Je ne suis pas du tout une lectrice assidue des blogs beauté et je ne sais donc pas lesquels sont fiables ou non. Je les consulte quand j’ai envie de me racheter un rouge à lèvres, une crème hydratante, etc. N’y-a-t-il pas une sorte d’engrenage qui peut pousser à publier pour continuer à recevoir des produits ?
    C’est moins le cas pour les vêtements, où le côté test du produit est moins important.
    Je ne parle pas de ton blog, je profite juste de la discussion pour écrire ce qui me traverse l’esprit de plus en plus souvent 🙂

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>