Amourette, Snapchat et Tarte à la rhubarbe

rhubarbe

Hier, je regardais la cérémonie de clôture de Cannes avec Rose, laquelle m’interrompait toutes les deux secondes pour me parler de tout et n’importe quoi. A sa décharge, la cérémonie en question n’avait rien de passionnant. J’ai fini par plus ou moins lâcher l’affaire des palmes et comme elle me parlait de ses copines et copains, je lui demande, l’air de rien, « et au fait, Johan ? ».

« On est toujours ensemble », me répond-elle, avec son naturel désarmant. Et d’ajouter: « Ne t’inquiète pas, si j’ai un problème dans mon couple, j’en parlerai à ma soeur ».

Je m’en vais donc de ce pas donner le numéro du planning familial à sa soeur, on ne sait jamais.

Voilà, à part ça que vous dire… Je suis présente depuis pas mal de temps sur Snapchat, mais récemment j’y suis un peu plus active, probablement parce que c’est the place to be du moment, ne nous voilons pas la face, mais aussi parce que très sincèrement ça m’amuse. J’ai souvent eu envie de vous proposer des vidéos, sans vraiment parvenir à trouver un concept original (je ne me vois pas trop vous montrer un par un mes produits terminés, vous faire un tuto démaquillage ou vous parler de mes succulentes pendant des heures). Et finalement, Snapchat me parait être le format idéal pour raconter un peu n’importe quoi sans beaucoup de pression, les vidéos étant supprimées au bout de 24h. Si vous avez envie de connaitre l’état d’avancement de mes semis de carotte (mais le suspense !!!), c’est là bas que ça se passe, par exemple. Mon pseudo c’est penseesbycaro. (par contre je préviens les néophytes, mieux vaut avoir un ou une ado sous la main pour comprendre le fonctionnement du bazar, comme le dit très justement Géraldine dans le très bon billet qu’elle a écrit sur le sujet, on dirait que l’appli a été conçue pour qu’on ne s’y retrouve pas). J’ajoute pour conclure sur Snapchat que ce que j’y apprécie, comme pas mal de monde j’imagine, c’est que c’est bien moins léché qu’Instagram. Et comme je suis incapable d’avoir un fil Instagram qui corresponde aux codes en vigueur (beaucoup de blanc, du graphique et du marbre), je me sens plus à ma place sur ce réseau qui se fout de l’esthétisme comme de l’an 40 (mais POURQUOI JE M’OBSTINE À UTILISER CETTE EXPRESSION D’UN AUTRE TEMPS ?) (A., mon coscénariste, qui pourrait être non pas mon fils mais clairement mon petit frère arrive je crois à saturation de mes expressions désuètes, j’en ai plein ma besace).

Et sinon, et bien sinon j’ai fait une tarte à la rhubarbe. Elle était franchement à tomber, je vous donne donc la recette, attention, allergiques à la crème, passez votre chemin.

Tarte à la rhubarbe façon caro

  • Faire une pâte brisée ou sablée (moi je mets 200 g de farine, 100 g de beurre, 30 g de sucre et un oeuf dans mon robot et pof)
  • La faire précuire quelques instants au four, juste pour qu’elle ne se détrempe pas trop ensuite.
  • Coupez 500g de rhubarbe en petits morceaux et saupoudrez les de sucre pour qu’elle dégorge un peu.
  • Mélangez 20 cl de crème fraiche avec 100g de sucre, 50g d’amandes en poudre et deux oeufs.
  • Disposez la rhubarbe sur la pâte et recouvrez de la crème aux amandes.
  • Faites cuire 30 à 40 mn à 180°
  • Tapez vous le cul par terre.

96 comments sur “Amourette, Snapchat et Tarte à la rhubarbe”

  1. Marje a dit…

    J’ai pourtant deux ados sous la main et je ne comprends tjrs rien à Snapchat ! Le concept est pourtant plutôt intéressant pour créer des critiques … Humm la tarte ♥

    Répondre
  2. Daphné a dit…

    Diantre, une tarte à la rhubarbe ! Mon royaume pour une part ! Je crois que la rhubarbe exhale pour moi tout le parfum de mon enfance.

    Je suis bien munie de l’ado qui pourrait me permettre de comprendre Snapchat mais il ne s’y intéresse pas. Alors même que je découvre instagram et pinterest, qui me paraissent déjà assez absconts. Je crois que je serais éternellement à la traîne.

    Peut-être devrais-je commencer par arrêter d’utiliser des expressions désuètes dès potron-minet ?

    Répondre
    • mammouth a dit…

      Je me suis inscrite sur pinterest parce qu’il y avait plein de photos de gâteaux dont je pensais obtenir le secret. J’avoue n’y rien comprendre. Et franchement, la plupart du temps, ce n’est qu’un ramassis de photos justement sans que j’aie accès aux explications, ce qui ne sert pas à grand chose. Peut-être que le principe fondamental d’internet, soit partager de l’info gratuitement, se perd de plus en plus. Soit on cherche à se montrer soit on cherche à monnayer. Soit les deux. Je fais encore désuet, là. Ou je suis vieille. Ou les deux.

      Répondre
      • Fabignou a dit…

        Sur Pinterest, il suffit de cliquer sur la photo pour accéder au site d’où elle est extraite. Il faut simplement éviter les sites du type Buzzfeed car ils compilent des photos sans forcément citer les sources, pour générer du flux.

        Répondre
      • Val Lao sur la Colline a dit…

        Mammouth, si tu t’intéresses au monde du DIY notamment, mais aussi à (presque) n’importe quel domaine précis, attention Pinterest risque de devenir chronophage 🙂 ! Je ne sais pas si on peut parler de réseau social, il n’y a pas d’échanges (si ?) entre les comptes et les abonnés, mais c’est un lieu de partages d’idées (et… de « racolage » vers les sites… ça fait partie du jeu, ce n’est après tout qu’une façon de plus de faire de la promo et de faire venir un public pertinent vers son site). Je ne trouve pas que le partage des info soit moins important qu’avant, et je trouve d’ailleurs que les Anglo-Saxons sont bien plus partageurs que les Français, du moins concernant les domaines qui m’intéressent.

        Répondre
        • Daphné a dit…

          Tout comme j’avais abandonné les jeux de simulation ( mon Sim City chéri est précieusement rangé ), je me gardais bien d’aller sur Pinterest jusqu’à ce week-end – je me doute que je serais capable d’y consacrer le temps que je n’ai pas. Une activité à noter pour le jour où j’entrerai en maison de retraite peut-être ?

          Mais en cherchant un peu, j’ai cru comprendre qu’on pouvait créer des tableaux collaboratifs pour en faire un espace de partage d’idées. Cette piste me parait très intéressante pour le coup !

          Répondre
      • Smouik a dit…

        me suis inscrite sur Pinterest et me suis rendu compte que j’étais nulle en cuisine, me suis inscrite sur Instagram et j’ai compris que je ferai jamais rien en déco. J’ose pas aller sur Youporn…

        Répondre
    • mylene a dit…

      Surtout ne JAMAIS arrêter les expressions désuettes. Ce sont les seules qui ne seront pas plus ridicules dans 2 ans que maintenant.

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Bien sûr, Mylène. Et puis, plein d’expressions sont délicieuses, comme : monter sur ses grands chevaux, ou ce matin Violette « dur à cuir » (et pas « dur à cuire » comme on le voit trop souvent), au temps pour moi, dès potron-minet, etc…

        Répondre
        • kinou a dit…

          Dans mes bras !
          Quand j’étais ado, mes cousins me surnommaient Achille Talon, non pas parce que j’avais du bide et un gros nez, mais pour ma façon de m’exprimer 🙂
          J’adore les expressions désuètes et les mots peu usités.Ce qui m’énerve c’est de passer pour pédante alors que c’est juste pour le plaisir.
          Je conseille aux amateurs de belle langue le blog ‘langue sauce piquante’ des correcteurs du Monde, un régal !

          Répondre
  3. DOMINIQUE a dit…

    Pour Instagram, si tu ne rentres pas dans les « codes en vigueur », on va te pendre haut et court ? Te noyer ? Pourquoi faudrait-il un code ? J’avoue ne pas trop comprendre.
    D’un autre côté, je suis complètement larguée concernant les résosocio !
    Et puis je suis un peu chiffon : je me suis poignardé l’index gauche. Le couteau a traversé le doigt. A deux doigts (haha) des urgences. Rien que pour le clavier, c’est une tannée.

    Répondre
    • Mino a dit…

      Aie !!! DOMINIQUE, j’ai mal pour toi ! Soignes-toi bien surtout !!
      Qu’est-ce que tu faisais avec un poignard aussi coupant ??? Tu n’y es pas allée de main morte ( AH Ah Ah !!!)

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Hahaha, Mino. Je fais très attention, désinfection et tout le bazar. Je suis vaccinée contre le tétanos. Coupait pas plus que ça, mais j’ai dérapé. Fait bizarre de voir le couteau -pointu- des deux côtés de ton doigt.

        Répondre
        • mammouth a dit…

          Et au final, c’est Monsieur qui a dû les cuisiner les salopes bien fines? Les pôvres. Tu es allée au resto?

          Vraiment désolée pour ton doigt. Ça rend la vie un tantinet plus compliquée. J’ai déjà fait un truc semblable avec un jambon congelé et un très large couteau. J’en garde encore la cicatrice. Et j’avais dû aller aux urgences. Depuis, je suis moins con et j’essaie d’éviter les couteaux, même petits, pour séparer des aliments congelés.

          Répondre
    • Caroline a dit…

      mince alors pour ton doigt 🙁 Pour ce qui est des codes en vigueur, bien sûr qu’il n’y a aucune loi qui m’interdise de faire ce que je veux 🙂 Mais dans une optique « pro », on va dire, clairement ce n’est pas là où j’excelle 🙂

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Je te reconnais bien là : « pro » en toute circonstance* ! Mais en y réfléchissant tu n’as pas tort, en fait, vu ton (tes) métier(s).
        Merci, ça va bien. Je n’ai plus mal, c’est juste plombant pour les tâches courantes.
        * je n’inclus pas le jardinage…

        Répondre
        • Daphné a dit…

          Aie Dominique, je suis désolée pour toi. Les cicatrices à la main sont si compliquées à gérer – c’est qu’il y a plein de terminaisons nerveuses et difficile d’immobiliser pour le coup. Rien que d’y penser je me cache les mains sous le clavier.

          Tout ce qu’on publie sur instagram s’archive, alors difficile de trouver un équilibre entre partage naturel, respect de la vie privée, représentation du quotidien et temps forts. Du coup, chez moi, ça se termine souvent cadré serré.

          Répondre
          • DOMINIQUE a dit…

            Escalopes panées par moi-même et congelées (Monsieur les veut fines-fines à l’italienne). Mais, comme elles étaient tassées, difficile de les séparer. Donc couteau pointu lame solide, main gauche qui assure la prise, main droite qui essaie de soulever l’escalope désirée avec le couteau, escalope (qui rime avec salope) qui lâche d’un seul coup, couteau qui continue sa course, enduit de chapelure, doigt au bout du trajet.
            Je t’épargne le reste.

  4. mammouth a dit…

    Avec mon gsm à 19 euros que mon fils ne qualifie même pas de téléphone parce que pas intelligent, je suis encore plus désuète que mes expressions. Reste que je suis plus intelligente que mon téléphone. Na.

    J’étais à Amsterdam toute la semaine dernière. Quelle endroit plaisant. Mais c’est une ville chère, ce que je ne savais pas. Bon il est vrai que mon dernier passage là bas date un peu et j’étais à l’époque qu’une pauvre étudiante logeant dans les auberges de jeunesse. Là, je suis juste pauvre. Nah, je blague.

    J’adore le naturel de Rose.

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Je dois avouer que moi qui m’attendais à des prix élevés à Amsterdam, j’ai été agréablement surprise – mais on faisait un échange de maison, donc zéro frais d’hébergement.

      Avec une museumkaart en poche, on a pu visiter tous les musées à volonté et les prix des cafés m’ont parus très raisonnables comparés aux standards parisiens ( mon baromètre perso, c’est le combo carrot cake cappuccino ). Restent les transports en commun qui ne sont pas donnés, mais la ville est assez petite.

      J’espère que tu as aimé ton séjour au plat pays Mammouth.

      Répondre
  5. Berengere a dit…

    Ta tarte…elle me fait de l’oeil depuis samedi matin que je l’ai aperçue sur snapchat…..auquel je ne comprends rien ….je n’ai pas dépassé le stade des photos que je légende avec le bandeau. …pas d’effet spéciaux pas de vidéo. ..je ne trouve pas. …en même temps c’est pas très grave…je me marre devant tes vidéos ..
    Allez sur Annecy fini l’été aujourd’hui c’est le déluge et 10 petits degrés. ..:-( bon lundi quand même

    Répondre
  6. Blonde paresseuse a dit…

    Merci ! J’ai beau avoir un ado plutôt pédagogue, je dois avouer que Snapchat reste assez abscons pour moi. De temps en temps, j’y mets des trucs (pseudo blon2paresseuse), mais je dois bien avouer qu’une fois sur deux… c’est pas terrible. Enfin surtout, j’ai pas le réflexe.
    Hier par exemple, j’aurais bien fait une mini-vidéo de ma machine à coudre en train de fonctionner (ouais, y’a du sujet), mais y’a rien à faire, j’y arrive pas 😉

    Et sinon, bon lundi 😉

    Répondre
    • mammouth a dit…

      Elle fonctionnait toute seule? J’aimerais bien que la mienne fasse ça. Dans mon cas, c’était un achat du genre l’espérance qui prévaut sur l’expérience. L’expression d’étonnement de mister mammouth le jour où je suis arrivée avec la bête. Ladite bête est restée finalement des années dans sa boîte. Je l’ai ressortie l’autre jour, car ma fille voulait l’essayer. Je savais même pas si elle fonctionnait du coup. J’ai essayé d’aider pour mettre les fils, mais j’avoue avoir fait plus de bêtises que d’autres choses, alors ma fille s’est débrouillée seule et a fait une petite jupe à sa poupée. Comme quoi la couture, c’est pas génétique. Mais bon, j’ai pas encore essayé de faire fonctionner la machine toute seule.

      Répondre
  7. claire a dit…

    Ne pas désespérer des expressions désuètes… je trouvais ma mère impossible quand elle disait : oh c’est ballot ! Et puis j’ai bien rigolé quand tous les ados. se sont réappropriés le mot, il y a quelques années… Tu es un peu en avance, c’est tout.

    Répondre
  8. Fabignou a dit…

    J’adore la tarte à la rhubarbe ! En France j’en faisais régulièrement, mais depuis que j’habite en Espagne je n’en ai jamais vu sur les étals 🙁
    J’adore les expressions désuètes également, et tous les vieux proverbes et dictons (même si j’ai l’âge d’être ta petite soeur).

    Répondre
  9. Veronique a dit…

    Merci pour cette recette. La rhubarbe me fait de l’oeil depuis quelques temps sur les étals du marché. Je pense que je vais donc tenter cette recette.
    Par contre je ne comprends pas l’engouement soudain pour Snapchat. Il y a un petit effet mouton qui me dépasse.
    Je ne sais pas d’où les règles d’Instagram seraient de mettre que du blanc, du graphique, du marbre. C’est principalement un endroit où l’on est libre de partager des instants de vie (avec parfois de très beaux textes qui accompagnent ces clichés) avec le style, ou pas, que l’on souhaite. De plus Instagram a augmenté la durée des vidéos que l’on peut poster ce qui est pas mal du tout aussi.
    J’avais testé Snapchat il y a quelques temps sans en comprendre le véritable intérêt si ce n’est peut-être se transformer en chat ?! (WTF)
    Amuse-toi bien avec cette nouvelle appli 😉

    Répondre
  10. La semaine d'une gourmette a dit…

    Ah tiens ! Moi aussi je suis la reine des expressions désuètes à la maison, je fais hurler de rire mon fils cadet (18 ans dans 15 jours), qui me traite de dinosaure (mais bon, il me traite de dinosaure pour tout et n’importe quoi, donc…).

    Répondre
  11. Karine a dit…

    J’ai la même recette mais je ne mélange pas la poudre d’amandes au reste mais la mets directement sur le fond de pate un peu précuit pour qu’elle absorbe le jus de la rhubarbe (que je ne fais pas dégorger par manque de temps).
    Mais je confirme, c’est délicieux!

    Répondre
  12. Mitchka a dit…

    Bon, j’espère que Rose ne connaîtra pas trop de problèmes de couple 🙂 C’est trop mignon !!
    Ma fille (de 5 ans), elle, est embêtée parce que toutes les – 18 – filles de sa classe sont amoureuses du même garçon …celui ci a dons établi l’ordre dans lequel il allait épouser les 18 filles … ma fille n’arrive qu’en 6e position : c’est la grosse déception ! mais bon maintenant que j’ai la recette de la tarte à la rhubarbe je vais pouvoir lui remonter le moral 🙂

    Répondre
  13. frederique-etc a dit…

    Ah la tarte à la rhubarbe … celle que je fais est celle de marmiton, la meringuée. Elle devrait te plaire aussi !
    Et Rose, tu as du rester sans voix ? en maternelle, mon fils avait invité une copine à la maison.
    A un moment, elle s’assied sur le canapé et appelle mon fiston : « tu viens chéri, on fait l’amour ! » ….

    Répondre
  14. Smouik a dit…

    Snapchat… voilà un territoire sur lequel je ne vais pas, puisque les ados ont déserté FB pour s’y retrouver. Donc, je les laisse (les miens) entre eux. Pour les expressions désuètes, pareil que toi, l’autre jour j’en ai sorti une, j’ai cru qu’ils (toujours mes ados) allaient s’étouffer de rire : « faire du gringue »… Une demi-heure au bas mot pour s’en remettre, c’en devenait presque vexant 🙂

    Et merci pour la tarte à la rhubarbe, ça se tente… Bonne semaine à toutes !

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Ma pauvre, tu es bonne pour la naphtaline.
      J’ai aimé depuis toute petite les « gros mots » de mon père : nom d’un chien, nom d’une pipe (sans arrière pensée, hein), dans les cas très graves nom de dieu. Et scrogneugneu. On ne se risquait pas, nous les enfants, à dire m…e ou c.n !
      Je me suis rattrapée depuis. A son grand dam (là, je suis carrément une momie estampillée -4000 ans).

      Répondre
      • Daphné a dit…

        Mais tu es l’avant-garde Smouik, et même un peu Zazou à l’entournure.

        Nom d’une pipe en bois, j’adore ! Et tous les jurons du Capitaine Haddock, cet ectoplasme à roulettes !

        Répondre
        • mammouth a dit…

          Ce qui m’inquiète, c’est que j’utilise régulièrement ces expressions et je ne savais même pas qu’elles étaient considérées comme désuètes. Ça craint.

          Répondre
          • mammouth a dit…

            Là j’avoue, Daphné, la connaissait pas celle là. Du coup, j’ai googlelisé (tu vois que je suis mode aussi, hein) et j’ai trouvé ça comme définition première sur wiktionnaire.
            « Membre d’une secte indienne qui pratiquait la strangulation rituelle. »
            Ok, ça peut le faire.
            Om shanti quand même, hein.

  15. Val Lao sur la Colline a dit…

    Rose est impayable (encore une expression à fourguer à ton acolyte) elle me fait vraiment rire !
    Je ne me suis pas intéressée à Snapchat. Je sais que c’est le réseau social que ma cadette (16 ans) utilise le plus, alors que sa soeur, 18 ans, ne fait qu’une consommation très très modérée des réseaux sociaux, quels qu’ils soient…
    Bonne semaine, Caroline

    Répondre
  16. Mireille a dit…

    Miam, j’adore les tartes à la rhubarbe…et je reste une inconditionnelle d’Instagram même si je ne poste pas du blanc ni du marbre mais plutôt les courtes vidéos de mes filles en train de s’éclater sur Soviet Suprem dans le boue au festival des Papillons de Nuit de ce we…Bonne journée!

    Répondre
  17. Betty a dit…

    Saperlipopette, tu m’as définitivement décidée à me mettre sur Snapchat. Je crois que mes filles vont me haïr car c’était, jusqu’ici le seul réseau où je ne les suivais pas (un jour je couperais le cordon mais pas aujourd’hui, j’ai aqua poney…). Bref, jadis, naguère, les expressions désuètes me gonflaient au plus haut point quand c’était mes aïeux qui les pratiquaient. Maintenant je me dis que ça fait partie de moi et que ça doit se transmettre. Mes enfants retiendront au moins ça de moi. Comme je retiens les expressions de ma petite mamie qui était une spécialiste en la matière. Bref, ne change rien !

    Répondre
  18. Pastelle a dit…

    Se taper le cul par terre, ça fait perdre les calories contenues dans la tarte j’espère !
    Hilarante Rose et ses problèmes de couple.
    A propos d’expressions d’un autre temps, je connais quelqu’un qui dit « sa fiancée » pour la copine de son fils, même quand la relation a une semaine, et se renouvelle tous les mois.
    Snapchat, je vais passer mon tour. Trop de choses chronophages déjà…

    Répondre
  19. Blanche neige a dit…

    Je te « suis » sur snapchat parce que j’ai un compte à la demande de ma fille. mais il faut dire que je n’y vais que quand ma fille m’en envoie, donc je vois ta story on va dire, 1 fois par mois. Je n’en ai pas encore fait, franchement, j’ai pas du tout le temps. J’arrive déjà pas à être régulière sur mes réseaux sociaux pros, alors les persos, c’est franchement pas la priorité.

    Répondre
  20. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Cà me fait sourire de voir qu’elle t’interrompt toutes les 2 secondes, c’est exactement comme çà avec ma puce. Impossible de finir une page ou de suivre une émission en sa présence. Un vrai petit moulin à paroles 😉

    Répondre
  21. MARIE a dit…

    oh non reste sur IG, on s’en fout du marbre et du latte avec un coeur, tout le monde se barre sur chlap sat comme dirais la nounou de ma fille (qui n’a visiblement pas son ado pour l’aider)

    Répondre
  22. Cristina From Belgium a dit…

    Ahha les amours d’enfants… ma quatre ans et demi est amoureuse de Jason qui lui est amoureux de Sarah et Naomi… Je vis les Feux de l’Amour à domicile…

    Répondre
  23. Chris a dit…

    Rose est adorable !
    J’ai un créé un compte snapchat, j’ai regardé le truc, j’ai oublié pseudo et mot de passe dans la foulée !
    Je préfère IG et je t’assure que mon compte n’est pas léché selon les codes mais je m’en bats l’oeil (tiens une expression désuète) ! L’essentiel pour moi est de faire partie d’une petite troupe IG qui s’amuse, taquine, fait rire, console, encourage, partage.
    Je la trouve très IG compatible ta tarte à la rhubarbe dans cette belle assiette.

    Répondre
  24. Koquelico a dit…

    Hum la rhubarbe, mais je suis la seule à l’apprécier à la maison alors du coup ben je n’en mange quasi jamais :-/

    J’adore pinterest mais c’est vrai qu’on y passe un temps fou.

    Répondre
  25. Sibylle a dit…

    Les expressions désuètes sont à la fois merveilleuses et charmantes, elles parlent aussi de nous, de là d’où on vient… Ma mère est allemande et ne m’a jamais parlé qu’allemand, sauf qu’ayant grandi en France, je n’ai jamais confronté mon vocabulaire à la réalité jusqu’au jour où, en Angleterre où j’avais une colocataire allemande, celle-ci m’a entendue parler allemand au téléphone et m’a dit « C’est drôle, tu parles comme ma grand-mère »… 😉

    Répondre
  26. bredele a dit…

    Haaannn dingue j’ai justement fait moi aussi une tarte à la rhubarbe ce week-end et je viens de le raconter à ma collègue qui s’en fiche comme de l’an 40 (je la tiens bien celle là aussi) … j’espère donc un peu + de succès par chez toi …
    Si je peux te donner une astuce, fais détremper les cubes de rhubarbe avec le sucre toute une nuit, elle n’en sera que + tendre.

    Répondre
      • Bredele a dit…

        je ne l’ai pas mis au frigo et je ne crois pas que ce soit indispensable et j’ai recouvert le saladier avec une assiette, et voilà.
        Ma petite maman, qui est parfaitement objective, m’a dit que c’était la meilleure qu’elle avait mangé depuis longtemps (lovely mum)

        Répondre
  27. Thalaie65 a dit…

    J’aurais préféré que mon grand de 24 ans puisse me dire cela hier quand il a débarqué à la maison après 3 ans d’amour, malheureux comme les pierres et pleurant comme quand il était petit. Que l’on peut être malheureux quand nos enfants le sont, et trouver les mots sont tellement plus faciles quand ils sont petits! 🙁
    Sinon, la tarte à la rhubarbe donne envie c’est sûr

    Répondre
  28. Chloé a dit…

    Ne te mets pas la rate au court-bouillon pour Rose, elle trouvera toutes les réponses à ses problèmes de couples sur google! (et bam une expression de l’ancien temps!)
    Sinon j’utilise de temps en temps « comme la vérole sur le bas clergé » ou « chacun voit midi à sa porte » (Ben quoi vous n’avez plus de cadran solaire chez vous?)
    Mamie sort de ce corps!

    Répondre
  29. Cécile a dit…

    Les amourettes de primaire c’est trop mignon.
    Nous on a eu « On est toujours amoureux, mais tu sais, je ne suis pas sûr que ça dure jusqu’à la fin du primaire »
    et le top « avec Laura on est tombés amoureux en moyenne section, c’est elle qui me l’a rappelé, moi je ne m’en souvenais pas ».
    Le grand amour quoi.

    Répondre
  30. Mélisse a dit…

    Fichtre t’es tu assurée de la bonne moralité du prétendant de Rose ? Ses intentions sont-elles pures ?

    La rhubarbe j’aime ça tous les ans tandis que les réseaux sociaux après 2-3 mois de fréquentation compulsive, je sature. Pinterest et Instagram : faut suivre des comptes « humains » qui ne te complexent pas 50 fois par jour…

    Répondre
  31. Poune a dit…

    Les expressions désuètes étant dans mon ADN, je ne vois pourquoi se mettre la rate au court bouillon.
    En revanche je ne comprends rien aux Tweetts et comme aucune de tes lectrices n’évoque ce handicap pour elle-même, mes doutes quant à mon aptitude sociale se confirment.
    Concernant les amours de primaire, ma louloutte de 8 ans a fêté son anniv samedi. Un seul garçon invité: l’amoureux. Qui s’est avéré être une parfaite petite brute que mon fils de 12 ans a entrepris d’éloigner de sa sœur. Depuis, mon cœur balance entre le questionnement (« comment peut-elle être attitrée par un garçon qui frappe les filles ? quelle image a-t-elle de l’amour ? d’où ça vient ? ça va durer ? » ) et la satisfaction de constater que je n’ai pas complètement loupé mon coup: mes enfants s’aiment et prennent soin l’un de l’autre (mon grand dadais m’a demandé l’autorisation d’aller réveiller sa sœur ce matin. Battle de câlins. Yeux qui piquent).
    Bonne journée à toutes.

    Répondre
    • Kaylee a dit…

      T’inquiète, Twitter c’est pas mon truc non plus, je ne vois pas trop à quoi ça peut servir dans mon cas, j’aurais trop peur de ne pas avoir de « followers » et puis, être limitée à 140 ou 160 caractères… et puis, pour dire quoi ? Et puis, il faudrait que beaucoup de mes contacts aient aussi un compte Twitter, donc aucun regret !

      Répondre
  32. Hélène Keskonmangemaman a dit…

    Et pour ce qui est de snapchat j’aurai bien tenté le coup mais mon téléphone portable est un « peu » ancien ‘je suis la pro des euphémismes ^^ ) , et avec le logiciel de gestion de page facebook pour mon blog j’ai déjà saturé sa mémoire (défaillante ^^ ). J’ai par contre un instagram et un pinterest ( ou je partage les photos de ce que je cuisine, et si on clique sur la photo on arrive directement sur la recette avec les explications ), elle est chouette cette tarte à la rhubarbe , moi ce weekend je me suis amusée à faire ça : http://keskonmangemaman.blogspot.fr/2016/05/defi-pour-le-festival-des-blogueurs.html , shame on me j’ai changé le gout du gâteau Basque (mais bon c’est pas grave à la rhubarbe c’est super bon , pi c’est pas encore la saison des cerises )

    Répondre
  33. Carolin_e a dit…

    Alors je m’étais mise à Snapchat et je te suivais justement, mais j’ai changé mon iPhone pour un Lumia et… plus d’appli snapchat ! Je loupe donc l’évolution de tes carottes…!

    Répondre
  34. ValdePo a dit…

    Ah, la tarde à la rhubarbe, ma préférée !!!
    Hélas je suis la seule à aimer cela dans ma famille, je n’en fais donc que très rarement.
    Rose m’a fait pleurer de rire j’avoue :o)
    Et Snapchat, je dois être une vieille bique, mais décidément je n’arrive pas à m’y faire …

    Répondre
  35. Tan a dit…

    Si mes souvenirs sont bons, je me suis créé un compte IG il y a quelque temps pour pouvoir vous suivre, toi et quelques autres (genre 2-3, c’est tout), je ne l’utilise pour rien d’autre, je n’y publie rien. Pour snapchat je n’ai pas encore franchi le pas !

    Répondre
  36. Banane a dit…

    On est toujours ensemble.
    Wouah.
    Je ne suis pas prête à entendre ça.
    D’un autre côté, vu qu’elle utilise un vocabulaire un peu décalé, ça me pend au nez.
    Et la grande parle de ses problèmes de couple avec la petite, elle aussi? 🙂

    Répondre
  37. khaddy a dit…

    bon bah moi je regarde tes snaps et ça me fait bien marrer … effectivement c’est un format simple et ‘spontané’ ; il n’y a aucune pression sur snap… juste du temps réel.
    D’ailleurs grâce à ça j’ai découvert cette tuerie qui est ‘le bureau des légendes »!!! rhannn cet oisillon quelle beauté ! et cette Nadia quel magnétisme … Je kiffe !!

    Répondre
  38. DoMi (Dorémi) a dit…

    C’est un billet à la Prévert, auquel ne manque que le raton-laveur 🙂
    Je suis la seule à aimer la rhubarbe à la maison, mais j’ai décidé de passer outre et me prépare tartes ou clafoutis quand l’envie m’en prend. Comme je la congèle je peux faire durer le plaisir et m’en préparer bien après la fin de la saison :-), et avec quelques fraises ou groseilles c’est juste délicieux.
    Saperlipopette est l’expression préférée de ma maman.
    À chaque fois que vous relatez un échange avec Rose je regrette de ne pas avoir noté les jolis mots de ma fille quand elle était plus petite. On se dit toujours sur le moment qu’on ne pourra jamais les oublier mais il est impossible de se souvenir de tout.
    Si j’ai bien compris Snapchat n’est accessible que depuis un téléphone, le mien n’est plus à touches mais j’ai volontairement limité mon forfait aux coups de fil et aux textos, je ne verrai donc pas vos semis prendre forme 😀
    Belle journée à tous !

    Répondre
  39. kinou a dit…

    Alors moi je suis vraiment un dinosaure : aucun réseau social.
    J’ai essayé, ça m’ennuie…
    ça va, je survis. une petite poignée de blogs bien écrits et leurs commentaires suffit à mon bonheur.
    Et puis Youtube, je surfe au hasard de vidéo en vidéo de musique, j’adore. et aussi j’y ai appris comment chiqueter une pâte à tarte, faire une grue en origami, vider un poulet … je suis émerveillée par tous ces gens qui postent pour partager leur savoir ou leur savoir-faire.

    Répondre
  40. lil' a dit…

    Aujourd’hui j’ai écrit  » Ça vous en bouche un coin ? » : j’avoue, l’espace d’une seconde, je me suis demandé si c’ était possible d’écrire ça en 2016 🙂 désuet ou ringard, trop tard !

    Répondre
  41. Cecile a dit…

    Bon ben je n’ai plus qu’à me résoudre à demander de l’aide à ma fille : je n’ai pas réussi à trouver ton compte sur Snapchat !!! Je n’y comprends rien !

    Répondre
  42. Clemence a dit…

    J’ai failli m’entendre dire que Snapchat était un truc de 12-18 ans puis j’ai vu les Snap « artichauts »/ « mousson asiatique »/ « plantations » (ceux qui savent, savent) et forcément jedis tout haut « han mais t’as PAS snapchat ??!! »
    Et merci pour la recette yumi

    Répondre

Laisser une réponse à MARIE

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>