Fuck ton brunch, the place to be.

Ces derniers temps, j’ai fréquenté plus que je ne le souhaiterais les couloirs de l’hôpital dans lequel sera opérée ma fille cet été. Une telle intervention nécessite en effet moultes examens et autres rendez-vous préparatoires. Rien de très difficile ni d’invasif, mais l’occasion surtout de croiser des enfants dont les pathologies sont bien plus sérieuses. On en ressort à chaque fois avec ma grande en se disant qu’après tout, un dos en S, ça n’est pas si grave.

Ce petit préambule pour vous parler d’une initiative vraiment chouette, « Fuck ton brunch », qui se déroulera le 20 mai.

Fuck ton brunch, c’est un événement « solidaire » qui se répète plusieurs fois par an au café « Le chair de poule » (je vous donnerai toutes les indications en fin de billet) à Paris. A chaque édition, les fonds récoltés vont à une association. Pourquoi je vous parle de celui du 20 mai ? Parce que cette fois-ci, donc, il sera organisé au profit  de l’association Chloé de l’Hôpital Trousseau, qui travaille à l’amélioration des conditions d’hospitalisation et loisirs des enfants dans le service d’hématologie oncologie pédiatrique. Autrement dit, les enfants atteints de cancers du sang, pour beaucoup, des leucémies. 

Je l’ai déjà évoqué ici et là, la leucémie a pris deux êtres chers à mon coeur. Ma petite cousine, avec laquelle j’ai grandi et une des meilleures amies de mon mari. C’est une maladie vicieuse, qui se soigne, bien mieux qu’il y a vingt ou trente ans, mais dont les traitements sont extrêmement lourds. Les enfants touchés voient souvent leur vie mise entre parenthèses pendant plusieurs mois et connaissent des périodes d’hospitalisation souvent très longues. C’est dire l’importance des « à côtés », dans les services d’hématologie, qu’il s’agisse de la venue d’intervenants extérieurs, de l’organisation de concerts, de jouets neufs, de salles plus conviviales pour les visites, etc. Sans parler de l’aide aux parents les plus en difficulté (accompagner son enfant implique généralement de prendre des congés, de trouver un hébergement à Paris, de payer des transports, etc) ou tout simplement de l’équipement des structures de soins.

L’association Chloe oeuvre pour toutes ces choses et sans doute encore plus. Je ne connais pas personnellement les gens qui s’en occupent mais il se trouve qu’en revanche je suis en contact avec une de ces mamans, qui vient de passer des mois à jongler avec les chimios, les effets secondaires, les casse-tête de l’hôpital, les ponctions lombaires et les nuits sans sommeil. Quand j’ai demandé à cette amie, ou plus précisément à cette amie très proche d’un de mes plus proches, ce que je pouvais faire pour l’aider, elle m’a répondu, « parle de Fuck ton brunch ». Dont acte.

Et ce d’autant plus volontiers que le principe de Fuck ton brunch est génial. Parce que c’est du « win win ». En gros, il s’agit tout simplement de faire le temps d’un samedi ce que l’on fait d’ordinaire, sauf que là, c’est une bonne action. Comme le disent les organisateurs, « le génie, dans ce concept est de faire d’un simple passionné de brocante, d’un fan de bonne musique ou d’un buveur de bière ou de mojito un bon samaritain en puissance »… Perso, j’adhère.

Le déroulement de la journée est le suivant:

14h : brocante de disques, livres, bds.
19h- 20h : apéro concert
20h : tombola 100% gagnante ( à gagner des disques / livres / bds TOUS DÉDICACÉS par leurs auteurs ! )
21h30 : blind test musical
22h30-1h45 : DJ set

Tout ça pour le prix de 3 euros l’entrée et 3 euros le ticket de tombola (ou 5 euros si on prend les deux). Vous conviendrez que ça ne fait pas cher la bonne action, ni la chouette journée festive.

Voilà, que vous dire de plus ? Ça se passe donc le 20 mai au bar « Le Chair de poule », 141 rue Saint Maur, dans le 11è.

Et voici par ailleurs le site internet de l’Association Chloe

 

Bref, si vous n’avez rien de prévu le 20 mai et que vous avez envie tout simplement de passer un bon moment en vous disant qu’en plus vous aurez participé à l’achat d’un lecteur de DVD, d’un fauteuil plus confortable pour les parents qui restent des heures à côté de leur enfant malade ou encore d’un lit d’accompagnement qui ne date pas des années 60, c’est là que vous devez aller. Moi en tous cas, j’y serai.

Edit: je précise, au cas où, que ce billet est prévu depuis un bon moment, bien avant que certaines bonnes âmes me demandent ce que je « fais » moi, pour les autres, dans la vie. Il n’est en aucune façon une réponse à ça, d’autant que la vérité c’est qu’en la matière, je ne « fais » pas grand chose si ce n’est relayer.

59 comments sur “Fuck ton brunch, the place to be.”

  1. Nathalie a dit…

    Je vais fréquenter avec Petite Chérie le 23 mai, pour l’avant dernière fois, le service hématho oncologique de Toulouse Purpan, pour celles qui connaissent c’est celui avec le chat rouge. Elle flippe un peu, parce qu’après, elle sera majeure et sortira donc de l’hôpital des enfants à la fin de l’été. Je profite de ton billet pour remercier toute cette équipe formidable qui s’occupe de nos enfants, j’avoue que mon coeur se serre aussi, parce qu’après. A près, ce sera à nouveau l’inconnu. En tout cas jolie initiative que celle-là. Et le reste du temps on fait quoi ? On peut offrir des livres que les enfants ne lisent plus, des cadeaux inutilisés (la quatrième boite de monopoly jamais ouverte par exemple et qui squatte l’armoire de la cave) des dvd, quant à donner de son temps, on peut mais ce n’est pas si simple. Bon courage à ta Chérie.

    Répondre
  2. gabie a dit…

    j’aurais tellement à dire sur l’importance d’un bon environnement à l’hôpital tant pour l’enfant malade que l’accompagnant. je ne suis pas en france mais dans le service d’onco pédiatrique ici on a une cuisine pour les parents par ex. rien que ca ca te change la vie. bref je trouve le concept génial j’irai voir leur site et voir si je peux pas importer le concept ici . bonne journée et bon ciyrage pour la suite avec ta fille

    Répondre
  3. Maud tine a dit…

    Ce que tu fais pour les autres ???!!! Publier 4 fois par semaine des billets, des articles, de grande qualité, ouvrant le partage et la discussion autour de sujets tellement variés… animer un réseau présent dans le monde entier de personnes qui aiment dialoguer, échanger, faire avancer des idées… et tout ça bénévolement !

    Nous offrir chaque jour quelques minutes ou plusieurs heures quand on a que ça… quand on est seul ou moins occupé… Nous offrir de la joie, des fous rire, des larmes… de l’amitié, de l’amour, des échanges riches et forts…!

    Et on te demande ce que tu fais pour les autres !!!!????

    Un magnifique don quasi quotidien… je suis estomaquée de cette question…

    Et sinon magnifique idée et j’adore le titre de fuck ton brunch 🙂 !!!

    Répondre
  4. Bérengère a dit…

    super initiative que tu annonces là ! c’est vrai qu’il y’a beaucoup a faire en matière d’accompagnement et loisirs à l’hôpital. …
    quand à la fin de ton billet je reste estomaquée qu’on puisse te demander ce que tu fais pour les autres !!!
    comme dit Maud tine au dessus, un billet d’idées que tu partages quasi quotidiennement voilà ce que tu fais et moi ça me convient tant !!!
    bon jeudi (gris) !!!

    Répondre
  5. Daphné a dit…

    Mais si, relayer cette initiative est énorme. Combien d’entre nous n’en auraient pas entendu parler sans toi ?

    Et je plussoie Maud Tine, tu donnes chaque jour du temps au autres. Apporter ne fusse qu’un sourire dans une journée, tendre la main et engager une reflexion, en restant fidèle au poste depuis plus de 10 ans, c’est plus que n’en feraient beaucoup.

    S’engager bénévolement nécessite forcément d’y trouver de l’agrément, sinon on ne tient pas sur la durée. Mais je me dis que c’est aussi l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et de sortir de sa zone de confort. Pour moi, ce fut pendant des années de lancer puis faire le blog cu collège associatif de mon grand. La plupart des enfants y sont internes et peu de parents ont l’occasion de venir sur place pour suivre le quotidien de l’établissement. C’est ton blog qui m’avait donné cette idée, en montrant combien un espace dématérialisé peut aussi créer du lien. Depuis, je me suis lancée dans des tâches de compta’, encore plus loin de ma zone de confort mais j’aime l’idée qu’un lieu associatif soit aussi un espace d’expérimentation.

    Alors merci d’ouvrir pour nous chaque jour une fenêtre vers un autre horizon. Par ricochets, ce que tu fais impacte nos vies et permet de créer du lien, qui devient concret à l’occasion d’initiatives comme celles de l’association Chloé.

    Répondre
  6. ValdePo a dit…

    Bonjour
    Ah les bons samaritains qui veulent toujours savoir ce que TOI tu fais pour les autres … parce que bien sûr critiquer derrière son écran, c’est bien connu que il n’y a rien de mieux pour aider le Monde à avancer 🙂
    Merci pour le partage et l’information sur cet évènement. Je ne l’ai vécu qu’en tant que aidant, mais j’ai eu un aperçu de à quel point la moindre petite chose compte …
    Bonne journée

    Répondre
  7. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Une bien belle initiative ! Comme tu dis, on a l’impression d’être sous l’eau quand nos propres enfants ont quelque chose, mais en croisant des enfants faisant face à plus sérieux, on en sort rarement indemnes et on se remet bien vite en question.

    Répondre
  8. Katell a dit…

    C’est dingue que tu te sentes obligée de désarmorcer les reproches éventuels (cela ne les empêchera pas forcément…). Le fait de prendre de ton temps pour écrire et publier cet article, c’est faire quelque chose pour les autres et étant donné la portée de ton blog, je pense que cela sera utile pour l’association. Donc, merci à toi !

    Pour la phrase suivante « Bref, si vous n’avez rien de prévu le 20 mai et que vous avez envie tout simplement de passer un bon moment », je me permets d’ajouter quelque part « et que vous êtes à Paris ou en région parisienne ». Ce n’est pas un reproche, cela reflète ma petite frustration de ne pas pouvoir venir…

    Bonne journée 🙂

    Répondre
  9. Yokoflo a dit…

    Un relais d’une bonne action avec autant de visibilité que ton blog, c’est déjà une action énorme à mon avis !!! Alors bravo ! Chacun fait à sa manière…
    Et les enfants malades, quelle que soit la maladie, c’est toujours très très triste…

    Répondre
  10. Carole Nipette a dit…

    Un chouette programme pour 3 euros… si j’étais à Paris le week end ça m’aurait tenté, c’est mon ancien quartier… j’ai pas mal fréquenté l’hôpital avec ma fille pour des soucis pas graves au final et c’est clair qu’on relativise quand on voit d’autres enfants qui sont là pour des durées plus longues et toutes les initiatives sont bonnes à prendre, à relayer… je donne souvent les livres et jouets de ma fille à d’autres enfants et je n’ai pas le réflexe d’aller les apporter à l’hôpital, le commentaire de Nathalie permet de me le rappeler, merci…

    Répondre
  11. Sofy a dit…

    Une chouette journée en perspective + une bonne action + la présence de notre star mondiale des Internets = Gros carton en perspective !!!
    Si j’étais dans les coins, pour ma part, je n’hésiterais pas une seule seconde 😉
    Et cerise sur le pompon, ce parfait choix inconographique qui m’a mise en joie dès la seconde où est apparue l’affiche de l’événement et qui fleure bon la convivialité et la déconnade 😀
    « Y’a pas mort d’homme…. » Darroussin Forever <3

    Répondre
  12. L'excessive a dit…

    Super belle initiative ! Et je me permets d’ajouter qu’en plus, les barmen du Chair de Poule sont très sympas !
    Je regrette un peu de ne pas pouvoir passer à cette belle journée…

    Répondre
  13. DOMINIQUE a dit…

    Le concept est très intéressant, l’idée excellente, et merci de l’avoir relayée.
    Mais c’est quoi « fuck ton brunch » ? Regardé sur Internet, et j’avoue un peu nager. Il y a même, sous ce titre mais le « ton » remplacé par « your », un guide pour survivre à la fête des mères… je savais que les colliers de nouilles étaient dangereux pour la survie de l’amour maternel, mais quand même.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en l’occurrence c’est le nom donné à l’opération et personnellement je l’interprète comme un clin d’oeil aux parisiens qui d’ordinaire le we font des brunch. Là c’est donc, « fuck ton brunch », viens plutôt au café « Le chair de poule » 😉

      Répondre
    • Reine a dit…

      @Dominique: J’ajoute que les brunchs parisiens sont devenus tellement surbookés qu’au lieu d’être une solution de flemme du dimanche matin, genre « pfff , et si on se faisait un brunch? on appelle les copains pour voir qui vient? » c’est un rdv à prévoir à caler et à être à l’heure sinon tu perds ta résa……bref une autre contrainte….

      Répondre
  14. Audrey V a dit…

    Super initiative !
    Je milite depuis des années pour le don du sang, et j’ai rejoins l’année dernière l’Association Cassandra ACCL qui soutient financièrement la recherche contre les cancers pédiatriques (2 à 3% des fonds seulement sont alloués pour les recherches pour les enfants, moins rentable que le cancer du sein ou colorectale sûrement…), aide aussi les familles d’enfants gravement malade et sensibilise aux dons de vie (Sang, plaquettes, plasma et moëlle osseuse). J’en profites pour vous conseiller le merveilleux livre de Mathias Melzieu du groupe Dyonisos Journal d’un vampire en pyjama, ainsi que de donner votre Sang régulièrement et ne pas attendre le prochain attentat pour y penser… J’ai rejoins l’Amicale Des Donneurs de Sang de ma ville ou je suis la plus jeune (les bénévoles sont uniquement des retraités… ce qui formidable sauf que pour dynamiser et toucher un publique plus jeune en particulier sur le don de moëlle osseuse, le manque s’engagement d’autres générations posent problème).
    Bref les associations font énormément dans le domaine de la santé et j’espère que le président que tu as choisi prendra ses responsabilités sur ce sujet parce que là aussi le gouvernement Hollande m’a déçu (voir l’amendement proposé par la députée PD Martine Faure qui a reçu une fin de non recevoir).

    Répondre
  15. Anne a dit…

    Je suis outrée qu’on ose te demander ce que toi tu fais pour les autres!!! Et eux ils font quoi? La connerie n’a pas de limite, en même temps, c’est quelquefois aussi ce qui fait son charme.

    Répondre
  16. Kinou a dit…

    Ah, les parents d’enfants hospitalisés, voilà un sujet auquel on pense rarement avant d’y avoir été confronté. Et de se rendre compte que rien (ou pas grand chose) n’est prévu pour eux. Quand tu travailles, tu fais comment ?
    Quand ça m’est arrivé, j’avais eu un médecin compréhensif qui m’avait fait un arrêt de travail, et je n’ai pas été inquiétée.
    Mon frère en revanche s’est retrouvé dans la même situation, avec un fils dans le coma. Son médecin lui avait fait un arrêt de travail, mais il s’est fait convoquer par la Sécu. Heureusement, il sait se défendre, il a expliqué son cas, et la personne qui l’avait convoqué a eu l’intelligece du coeur de ne pas le poursuivre. Mais je suppose que ça ne se passe pas toujours comme ça. Et qu’au drame que constitue la maladie d’un enfant s’ajoute les difficultés financières pour les parents qui l’accompagnent.

    Je connais donc bien Trousseau, moi c’était le service des enfants brûlés, pendant 3 semaines. J’ai dormi par terre dans la chambre de mon fils faute de structure adaptée. Mais c’était il y a 17 ans, j’espère que ça s’est amélioré.
    Depuis je suis donateur de l’association Le Rire Médecin, une des associations de clowns à l’hôpital. Et je suis une admiratrice éperdue du personnel hospitalier. J’espère sincèrement que notre nouveau gouvernement trouvera le moyen d’améliorer les conditions de travail de ces métiers scandaleusement maltraités.

    Super, cette idée de ‘fuck ton brunch’, je note !

    Répondre
    • HeLN a dit…

      Bonjour,
      S’agissant des parents d’enfants hospitalisés et de l’organisation infernale que la situation engendre, il existe aussi la donation de jours de repos : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32112
      Je sais que ça ne répond pas à toutes les situations (notamment parents non salariés), mais je ne suis pas sûre que ce soit très connu, même pour ceux qui pourraient en bénéficier.
      Bonne journée

      Répondre
    • Mit a dit…

      Je suis moi aussi une admiratrice des infirmieres !
      Soutenez les lorsqu’elles défilent , c’est une profession
      Sous payée , exploitée , malgré tout elles donnent , donnent…
      Bravo Caro pour ce relais d’info

      Répondre
  17. Reine a dit…

    Nous en serons …..de toute façon dès qu’il y a une occase de bibine et de guinche, faut pas me pousser ….et pour l’hôpital Trousseau, (boulonododo) !! (clin d’oeil à ma C d’amour….)
    J’en profite pour saluer chaleureusement et admirativement tous ceux et celles qui oeuvrent dans les hôpitaux publics au détriment souvent de leur vie perso et sans la reconnaissance qu’ils méritent .

    Répondre
  18. Cécile a dit…

    Relayer, c’est déjà beaucoup. Et moi je vais vous relayer sur fb pour la amis parisiens. De relai en relai, ce sont des belles actions portées à la connaissance du plus grand nombre. Bonne journée!

    Répondre
  19. Fanny a dit…

    Ne rougis pas Caroline, tu fais beaucoup pour les autres et tous les jours, tu fais même don de ton corps car tu nous permets d’utiliser tes yeux pour voir de belles choses, tes oreilles pour entendre de belles voix et surtout tes doigts pour lire des beaux textes avec des idées, de la culture, des émotions et j’en passe!

    Répondre
  20. mimi a dit…

    Merci Caroline de relayer ces informations ! A moins de travailler dans ces services, de connaître quelqu’un qui les a fréquenté, on se sent très éloigné de cette réalité là. Et lorsqu’on y est confronté malgré soi, on découvre tout un monde parallèle composé de personnel soignant adorable, et de souffrance inouie, des enfants, de leurs parents. J’y ai été abonnée de trop longues années, et on se félicite, évidemment, de ce que pour notre enfant, « c’est pas si pire ». Mais il est terrifiant, ce monde où le pire est derrière chaque porte… Pour ma part, les visages croisés, les histoires terribles me hantent encore, des années après. Les enfants, eux, sont extra-ordinaires, et le sont encore davantage après avoir traversé doutes et épreuves. Peut être savent ils davantage la fragilité de la vie, qu’elle est infiniment précieuse. Nous avons réellement de la chance d’être nés dans un pays, sur un continent, où on accès à des soins de qualité, et où cela n’implique pas de devoir vendre sa maison !
    Merci en tout cas pour ces précieuses infos, je m’en vais de ce pas contacter mon CHU de province, proposer jouets et dvd à leurs associations. Merci, petit colibri, m’est avis qu’un vol de colibris s’élance à la lecture de ce post !

    Répondre
  21. Tan a dit…

    Excellente initiative, trop loin pour moi malheureusement mais tu lui donnes une belle visibilité.
    J’ai une admiration sans bornes pour les personnels des hôpitaux, qui travaillent dans des conditions tellement difficiles tant sur le plan matériel que moral.
    Bon courage à vous pour la suite des « événements » pour ta grande.

    Répondre
  22. Banane a dit…

    Notre fils a été hospitalisé longtemps puis souvent (enfin, pas tant que ça, il y a bien pire, mais c’est toujours « trop », non?)
    Bref, quand son frère s’y est mis aussi, à un âge qu’on n’avait pas encore testé, ça a relancé mon projet de donner nos jouets dépassés à un hôpital, ainsi que les vêtements de préma qui me tiennent moins à coeur.
    Dans notre village, l’association qui collecte des jouets « d’occasion mais en bon état » le fait pour des maisons de l’ASE ou autres structures sociales.
    Je crois qu’on a tellement de choses qu’on va faire 2 lots distincts. 🙂
    Parce que dans les 2 cas, de jolis livres ou des babioles colorées, c’est important.

    Répondre
  23. Tachalili a dit…

    C’est vraiment pas loin de chez moi!!! Youpi. Et puis la brocante BD je connais une petite fille et son papa qui risquent d’adorer 🙂 On y passera probablement dans l’après-midi (et pourquoi pas pour l’apéro aussi)
    Merci Caro pour l’info!

    Répondre
  24. kinou a dit…

    Je reviens juste pour dire que je suis une fan inconditionnelle de Daroussin. Ce mec rayonne d’humanité et de finesse. Quel bonheur de le retrouver dans le Bureau des légendes.

    Répondre
  25. Frenchie au Canada a dit…

    Super cette initiative! C’est une bonne idée de combiner brocante / concert etc. avec bonne action. Beaucoup d’associations font ça ici et c’est un bon moyen de faire participer toute une communauté.
    Comme d’autres, je trouve dommage que tu doives te justifier, après tout, ce que tu fais ou non dans ton temps ne regarde que toi. Surtout quand il s’agit de dire qu’on n’est pas vraiment de gauche quand on ne fait pas dans le bénévolat / on n’habite pas en banlieue.
    Et surtout bon courage à ta fille pour qui ça ne doit pas être évident du tout en ce moment

    Répondre
  26. Sybillou a dit…

    Merci
    Merci de relayer cette belle initiative
    Merci de parler de l’hôpital Trousseau, en particulier de ce service que nous avons côtoyé pendant plus d’un an. les équipes y sont formidables, les clowns font briller les yeux des enfants (et oublier les aiguilles) et les aquariums apaisent et permettent aux enfants de patienter en les sortant de leur quotidien.

    Alors un grand merci de relayer ici cette initiative qui permet de parler de ce lieu que l’on préférerait ne pas connaître mais que l’on garde toujours un peu dans son cœur quand on a la chance d’en repartir avec le sourire, mordant la vie à pleine dents.

    Répondre
  27. isabel a dit…

    Chère Caroline,

    Il y a 10 ans j’ai vécu 1 an à trousseau avec ma fille de 3 ans soignée pour un cancer.
    Les soignants de cet Hopital sont exceptionnels.
    Ta fille sera entre de très bonnes mains, les meilleures.

    Je me souviens encore aujourd’hui de l’attente que nous avions des visites des Clowns, des dames en rose,
    de toutes ces personnes qui venaient rompre la solitude et l’ennui

    Ta fille sera entre de très bonnes mains, les meilleures.
    et ce qu’on retient après, c’est toute cette humanité.

    Répondre
  28. Jane b. Root a dit…

    Dons, donner, donne … Une autre jolie initiative, si vous en avez l’occasion, celle de Règles élémentaires : ce n’est pas parce qu’on est SDF et qu’on vit dans la rue que les règles s’arrêtent.
    Et c’est galère de trouver des protections. Quand t’as que deux balles, entre un sandwich ou des tampons y’a pas photo, t’hésites pas longtemps.

    Plus ici : http://www.regleselementaires.com

    Répondre
  29. Passe moi l'web a dit…

    Je ne connaissais pas mais je trouve que c’est une très belle et très accessible initiative. Je ne serai à Paris que la semaine suivante, mais je vais en parlant à l’Héritier qui y trouvera certainement un double intérêt, celui de faire une bonne action accessible avec un budget étudiant et peut-être trouver un vinyle qui lui plait. Merci pour l’info.
    Et bon courage pour ta fille, j’ai aussi un dos en S et si j’avais pu être opérée ado, je souffrirais moins aujourd’hui…

    Répondre

Laisser une réponse à Nathalie

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>