The Handmaid’s Tale: série brillante et glaçante

Un mini billet en passant, pour vous dire que s’il y a une série à regarder absolument en ce moment, c’est celle-ci: The Handmaid’s Tale. Une dystopie qui raconte un monde dans un futur pas si lointain et dont l’horreur dictatoriale n’est pas si improbable au vu des récents événements aux Etats-Unis. Le pitch est simple: après une sorte de coup d’Etat fomenté par des bigots extrémistes, les femmes sont renvoyées à la maison, n’ont plus de compte en banque et n’ont plus le droit de lire. Surtout, la plupart des citoyen(nes) étant devenu(e)s stériles, les rares femmes encore fécondes sont réquisitionnées et envoyées comme esclaves (« handmaid ») auprès des couples de la société dirigeante, pour servir de mères porteuses, engrossées lors de « cérémonies » qui ne sont ni plus ni moins que des viols institutionnels.

Le tout est directement inspiré du bouquin de Margaret Atwood, « La servante écarlate », que je n’ai pas lu. C’est joué à la perfection, filmé avec virtuosité, et cela parle du corps des femmes comme jamais une série ne l’avait fait. C’est glaçant, cela fait froid dans le dos tant, encore une fois, bien que totalement fictive, cette prophétie semble pouvoir se réaliser.

On pense à la Corée du Nord, à la RDA, on pense aux délires de certaines communautés évangélistes mais aussi à la façon dont les femmes sont traitées par des groupes islamistes comme Daesh.

J’ai dévoré les 10 épisodes tout en retenant mon souffle et j’attends avec impatience la suite des aventures d’Ofred, incarnée par la magistrale Elizabeth Moss (connue pour son rôle dans Mad Men notamment)…

Edit: on vous explique ici aussi pourquoi la série est incontournable

Edit: merci à toutes celles qui m’ont vivement conseillé de regarder ce bijou

69 comments sur “The Handmaid’s Tale: série brillante et glaçante”

  1. Rouletabille a dit…

    Le film de V Schlondorff dans les 90′ tiré du même livre était bien aussi.
    Merci pour le conseil, je vais regarder cette série.

    Répondre
  2. Marilune a dit…

    Pour le coup je regrette de ne pas avoir Netflix… Mais j’ai trouvé le livre pour ma liseuse ! Bonne journée à tous !

    Répondre
  3. Rose Citron a dit…

    C’est l’une des plus belles (et plus terribles) séries qu’il m’ait été donné de voir. margaret Atwood est formidable, et Samira wiley aussi <3
    Et que dire de la réalisation ? de la photographie ?!
    je ne m'en suis pas remise!!

    Répondre
  4. Banane a dit…

    Merci pour le conseil.
    Et j’aime bien apprendre des mots, chez toi, ces derniers temps (maintenant il faut que je me trouve les amis avec lesquels je pourrai parler de dystopie, comme ça, l’air de rien…)

    Répondre
  5. @nne a dit…

    Dans l’article du Téléobs consacré à cette série, Margaret Atwood, la romancière, précise qu’elle s’était fixée la règle suivante :  » Je n’inclurais rien que l’humanité n’ait déjà fait « .

    Répondre
  6. Lariska a dit…

    Je suis très peu série en général mais j’ai été attirée par la photo, me disant que j’avais déjà vu cette actrice quelque part. Pour ceux qui aiment Elizabeth Moss, je recommande Top of the Lake réalisé par Jane Campion, où elle est excellente aussi!

    Répondre
  7. Anne Picasso a dit…

    Bonjour Caroline,

    J’espérais que tu nous fasses un retour sur cette série ! Merci ! Je n’ai regardé que le premier épisode, et franchement c’est terrifiant, je me suis accrochée à mon ordi / bras de mon amoureux, tout le long de l’épisode …. Mais c’est un mal qui fait du bien puisque j’y retourne ce soir !
    Bonne journée à toutes et tous et crossfingers pour celles et ceux qui sont concernés par le brevet <3

    Répondre
  8. Murielle a dit…

    J’ai commencé hier, j’ai vu 3 épisodes. J’ai vraiment accroché, c’est troublent, glaçant, déstabilisant… Ce soir et demain je regarde le reste.

    Répondre
  9. Alexandra a dit…

    Comme je suis une vraie nouille, je me demandais où voir cette série ? Y a t il moyen de la trouver par un moyen légal ou illégal lorsqu’on n’est pas abonné à des tas de chaines type Equidia ou Vivolta ? Merci !

    Répondre
  10. KA a dit…

    oulala!!! j’ai vu la bande annonce (ou un extrait?)sur telerama.fr. Aouff! pas du tout le courage de me lancer à regarder. Télérama dit aussi que c’est une série incontournable. Merci de le confirmer. Pour le moment je fuis à toutes jambes, je veux voir visages, villages d’Agnès Varda….

    Répondre
  11. Clémence a dit…

    On m’en a justement parlé hier, ça m’intrigue…
    Je suis fascinée par la qualité et la justesse de certaines séries depuis quelques années.
    Bonne journée

    Répondre
  12. Bérengère a dit…

    merci ! j’en ai entendu parler et on commence e ce soir !
    ça tombe bien on a terminé hier la saison 5 de The Americans !!!

    Répondre
  13. Manue a dit…

    Je suis complètement accro aussi, il ne me reste plus qu’un épisode à voir et après il va falloir attendre la suite longtemps,… trop longtemps…. Je suis d’accord, cela parle de la condition féminine comme rarement, en allant encore plus loin que le roman, déjà très bien. Bref, c’est glaçant, passionnant et très bien joué.
    Après Madame men et Top of the lake, c’est vraiment un sans faute pour Elizabeth Moss, juste parfaite

    Répondre
  14. Imane a dit…

    J’ai suis en train de lire le livre… terrifiant ! On ne peut s’empêcher de penser que ce n’est pas si irréel que ça et que ça peut arriver n’importe où avec tous extrémistes qui prolifèrent….

    Répondre
  15. Carole Nipette a dit…

    Dans mon top série de tous les temps et en même temps ça me fait bizarre de dire ça tellement je suis encore dedans avec l’impression qu’on y est déjà ou presque… je me permets de poster mon avis (sans spoil !) ici
    http://www.nipette.com/2017/06/season-finale-the-handmaid-s-tale-servante-ecarlate-saison1.html

    je vais essayer de lire le roman cet été et je suis curieuse de voir le film qu’en a fait Volker Schlöndorff avec un chouette casting en 1990 mais je n’ai trouvé le film en Vo nulle part pour le moment…

    Répondre
  16. Elise a dit…

    Ravie que ça t’ait plu !! Les personnages et l’histoire me hantent depuis le dernier épisode. Et je pense que c’est une parabole non seulement des femmes dans les pays où elles sont ouvertemment brimées, violentées et pourchassées, mais aussi dans les sociétés dites plus égalitaires, car au-delà des phénomènes de masse (Daesh, l’extrémisme religieux en tous genres…,), les comportements individuels auraient tôt fait je crois d’enfermer les femmes dans ce rôle de procréatrice, de corps uniquement.

    Répondre
  17. Perle a dit…

    Je viens de finir le bouquin qui est génial. Il faut que je passe à la série! Petit détail qui a son importance, le nom d’Elizabeth est Offred parce qu’elle est au service de Fred. Je ne sais pas si cela est expliqué dans la série… Du coup les Handmaids s’appellent toutes of-prénom-du-mec-à-qui-elles-appartiennent. J’ai trouvé ça brillant de pousser le génie du détail jusque-là. Bref, petite parenthèse finie.

    Répondre
  18. MarieG a dit…

    J’en ai regardé la moitié du 1er épisode et j’ai DU m’arrêter. Trop terrible, trop possiblement réaliste. Curieusement, les films ou les séries où les pistolets crachent du feu, le sang coule, les gens se battent, bref où la violence est explicite, je peux regarder.
    Mais une série comme Handmaids ou 3 %, je ne peux pas. La violence latente, psychologique, celle contre laquelle on ne peut absolument rien faire, la domination à l’état pur, tout ça me rend malade, physiquement malade – je vous passe les détails. Donc pas de Handmaids tale, pas de 3 %, pas de 12 years a slave, rien sur la Shoah à part des documents historiques.
    A propos de l’actrice principale, j’ai terminé The West Wing récemment. Même si ce n’est pas récent récent, c’est juste magnifique. Pas de gros mots, une belle langue, des bons acteurs, une excellente manière de comprendre la vie présidentielle américaine. 7 saisons, à déguster transquillement
    Belle journée

    Répondre
    • Mel (une autre) a dit…

      En tant qu’énorme fan de The West Wing, je ne peux qu’appuyer ce que tu écris, MarieG. Je pense qu’on a déjà dû se revoir au moins trois fois l’intégralité de cette série.

      Répondre
    • Tachalili a dit…

      Totalement d’accord sur « The West Wing » qui est une de mes séries préférées (et que j’ai du voir au moins deux fois de bout en bout) : un casting génial, une écriture… et j’ai appris pleins de trucs sur la façon dont marche le gouvernement américain.

      Répondre
  19. lavieacinq a dit…

    Perso, le roman m’avait déjà ravagé…. Cette histoire qui parait tellement inconcevable et pourtant complètement possible…
    J’ai hâte de pouvoir voir la série (la bande annonce est très bien faite) même si je sait qu’elle va me tétaniser….

    Répondre
  20. camichka a dit…

    Quoi, une dystopie que je n’ai pas lue ?! Oh mon dieu, il faut remédier à cela tout de suite ! livre chargé sur ma liseuse…
    (sinon je lis des utopies et de l’ethnofiction, histoire de ne pas voir la vie en noir !)

    Répondre
  21. Mel (une autre) a dit…

    Pour The Handmaid’s Tale, en tant que grande admiratrice de Margaret Atwood, j’ai hâte de découvrir la série tirée de son livre.

    Répondre
  22. Fanchette a dit…

    Margaret Atwood est une auteur féministe tellement méconnue en France.
    Quel plaisir de découvrir l’existence de cette série et de lire ce billet ici.
    J’ai lu ce livre il y a 20 ans et je ne l’ai jamais oublié. J’ai toujours été stupéfaite du peu d’audience qu’il avait en France alors que c’est un livre tellement essentiel.
    Merci.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      franchement c’est pas « violent » visuellement, c’est plus psychologiquement que c’est terrible. et moi ce sont surtout les sévices corporels qui leurs sont imposés qui m’ont un peu ébranlée.

      Répondre
  23. DoMi a dit…

    J’avais vu le film, qui était déjà terrible. Quand j’ai lu que le livre avait été adapté en série je me suis demandée si j’aurais le courage de la regarder mais vous me tentez.
    Bonne après-midi à toustes !

    Répondre
    • DoMi a dit…

      Je pense à cette citation de Beauvoir, aussi : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.
      Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. »

      Répondre
  24. marieboucles a dit…

    Je viens de regarder les deux premiers épisodes , je n’avais pas vu une série aussi brillante depuis très longtemps ! Je la regarde légalement , cela va être difficile de résister , j’ai vraiment très envie de voir la suite !

    Répondre
  25. Anneso a dit…

    Je l’ai téléchargée (mal) il ya un moment mais j’hésitais à la regarder car ça avait l’ait vraiment hyper anxiogène et horrible. A force d’en entendre du bien,je vais m’y mettre !

    Répondre
  26. Aglaé a dit…

    Oulà, pas sûre que je tiendrais face à cette série, moi… Je suis une petite nature !
    Dans la série des bonnes séries (ha ha) je vous recommande El Marginal ! C’est une série argentine, ça se passe dans une prison et c’est bien prenant.
    Bonne soirée,
    Aglaé

    Répondre
  27. Caroline a dit…

    J’ai adoré le roman, que j’ai lu il y a quelques années au fin fond du Japon dans une ambiance fin du monde…
    Les passages qui m’ont le plus marquée sont ceux sur la « transition » : les femmes qui perdent leur emploi, leurs comptes bancaires et les hommes (les maris, etc.) qui ne font rien vraiment pour les aider.

    Répondre
    • Hélène a dit…

      Je l’ai lu aussi, il m’a beaucoup marquée.
      Le plus glaçant selon moi, c’est que la femme relatant ces pertes de droits paraissait presque fataliste , comme si elle avait laissé faire en disant « après tout, pourquoi pas, si c’est pour « notre bien » ».
      Prise de conscience salutaire, me concernant.

      Répondre
  28. Jane B. Root a dit…

    Le film de Volker Schlöndorff m’avait laissée très très mal à l’aise en effet.
    Et comme le rappelle Caroline, ce n’est pas de la fiction, c’est la réalité de nombreuses femmes.
    Souvenons-nous simplement de toutes ces enfants et jeunes filles et femmes enlevées par Boko Haram, pour servir de bombes humaines, d’esclaves sexuelles ou de reproductrices. Celles qui sont libérées racontent des années d’horreur absolue.
    https://www.facebook.com/bringbackourgirls/?hc_ref=NEWSFEED

    Répondre
  29. Nora D a dit…

    Cette série a été un electrochoc, un vrai coup de coeur. en plus je l’ai découverte entre les 2 tours des elections présidentielle #BadTrip
    Je viens de commencer le livre, mais je pense qu’il est trop tôt encore pour le lire, car trop imprégnée de la série.

    Elle m’a rappelé que rien n’est acquis, aucun de nos droits de femmes, même en France (il n’y pas si longtemps, nous n’avions pas le droit d’avoir un chéquier !). cette série a réveillé mon féminisme latent.

    Répondre
  30. Dom a dit…

    J’ai regardé le premier épisode sur telerama.fr en avant première. Superbement interprété. J’ai envie de regarder la suite et en même temps c’est tellement angoissant …
    Simone Veil vient de nous quitter, elle avait tellement fait pour les femmes….. Et en effet rien n’est jamais acquis.

    Répondre
  31. Lulu a dit…

    Pour ma part, le côté technique m’a empêché d’accrocher complètement. On est dans le futur ou pas? Ils n’ont jamais entendu parler de stimulation ovarienne, de FIV, de prélèvement d’ovules? Pourquoi s’en remettre à la « cérémonie mensuelle » entre les cuisses de l’épouse pour espérer mettre enceinte les servantes sans rien faire pour stimuler leur fertilité.Je sais que le roman date de 1985, mais on connaissait déjà les bébés éprouvettes. J’ai été plus convaincue (si c’est le terme) par l’atmosphère oppressante, les pendaisons, le sentiment que tout peut basculer très vite dans l’horreur.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      je pense que l’explication réside dans la dimension ultra religieuse de cette dictature, ils refusent tout progrès technique, se veulent très « hygiénistes » et « naturalistes ».

      Répondre
  32. Photine a dit…

    Je vais regarder la série (mais je me retiens ce soir parce que je bosse demains) mais je vous conseille fortement de lire le livre, que j’ai lu deux ou trois fois (surtout pour celles qui n’arrivent pas à regarder : pour moi, les mots écrits sont moins violents). Je conseille aussi la trilogie Le dernier homme, une dystopie plus récente et très réaliste aussi.
    Au chapitre « dames âgées qui écrivent de très bons romans d’anticipation » (pas de science-fiction), j’ajoute Mara et Dann de D. Lessing (dont je viens de découvrir qu’il a une suite => cet été) et Les fils de l’homme.
    Et Le premier siècle après Béatrice d’A. Maalouf
    Je ne suis pas une fan du genre, contrairement à ce que l’on pourrait penser, mais ces livres m’ont à chaque fois paru particulièrement pertinent par rapport à nos sociétés actuelles.

    Répondre
  33. Photine a dit…

    Et pour les fans d’E. Moss, je recommande aussi West wing pour la série bien sûr, mais aussi pour le plaisir de voir cette actrice « grandir » de 17 à 23 ans.

    Répondre
  34. Cécile a dit…

    Bonjour Caro,
    Je ne suis pas trop série mais j’avais lu le livre d’Atwood lorsque j’étudiais l’anglais à la fac, ce livre m’avait littéralement terrorisée, j’ai toujours gardé cette histoire en mémoire dans un coin, c’est comme une petite veilleuse toujours là pour vigilance, c’est très important! Et à la fois cela me fait toujours peur quand je pense à d’autres auteurs qui ont été si visionnaires que cela me glace… Bonne lecture à celles qui s’y tenteront!
    Cécile

    Répondre
  35. Rita a dit…

    Cette série est complètement flippante et fascinante. Et quand on pense que le roman a été écrit en ’85 on croirait à une sorte de prophétie (la scène où ils se font tirer dessus pendant la manifestation m’a fait froid dans le dos de réalisme).

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>