Vacances tardives

Les vins de vendange tardive ont un goût plus sucré, plus doux, sans doute parce qu’ils ont emmagasiné plus de soleil que les autres. J’ai cette sensation depuis dix jours, de bénéficier de journées gorgées de tout ce qui nous a manqué durant ces dernières semaines à Paris. Pas grand chose à vous montrer ou à vous raconter, les journées s’égrènent gentiment, à celles du début passées en bande de copains – légèrement – avinés, succèdent d’autres en famille, mes parents nous ayant rejoints pour la dernière semaine. Grasses matinées, petits déjeuners au bord d’une piscine pas tout à fait terminée et donc pas vraiment instagrammable, virées en vélo à la plage ou au marché, apéros devant le coucher du soleil, câlins sur le sable, shoots de ces odeurs à nulles autres pareilles, mélange de pins, d’ambre solaire et de tomates presque trop mures. Je ne dirais pas que je fais le plein de tout cela, depuis quelques jours j’ai déjà la tête un peu à Paris et du travail à revendre (présentement j’écris ce billet au lieu de me mettre sur ce papier à rendre pour hier). Mais ces vacances un peu particulières sonnent comme un épilogue heureux à ces heures d’angoisses du mois de juillet. Ma grande va mieux, la rentrée qui se profile reste un point d’interrogation, pas sûr en effet qu’elle tienne des heures assises en classe ni qu’elle supporte la cohue des escaliers du lycée. Mais tout suit son cours, sans complications, sans mauvaises surprises aux noms barbares et nosocomiaux. 

Voilà, c’était juste une petite carte postale avant mon retour, de celles qu’on envoie alors qu’on est presque déjà dans le train. Je suis désolée de ces longues plages (hu hu hu) de silence, je remercie celles qui s’en sont inquiété, mais j’étais un peu vide de mots, il fallait leur laisser le temps de revenir, je crois bien que j’entends leur impatience désormais, ils vont très vite demander à voir la lumière.

Bonne journée.

58 comments sur “Vacances tardives”

  1. Bérengère a dit…

    Tu sais même ce début de « vacances » un peu particulieres et plutot humides à Paris nous en mettait plein la vue car tu nous a fait visiter Paris comme personne !!!
    A présent ces couchers de soleil de Montalivet nous font bien envie ! Tu as raison d’en profiter et savoir que Lou va mieux est tellement rassurant !
    Allez bon retour. …bonne rentrée !

    Répondre
  2. Daphné a dit…

    Oh oui, une vraie coupure fait tant de bien pour recharger les batteries. Et cette épreuve de juillet a du vous laisser fatigués.

    As-tu eu l’occasion de voir avec son lycée comment vous pourriez gérer les choses si les journées sont longues pour ta Lou ? J’y ai pensé en me demandant comment allait se passer la rentrée pour elle – tout est encore si frais.

    Profitez bien de ces couchers de soleil interminables et de l’odeur de crème solaire. Ce sont des stocks de bonheur dans lesquels puiser à la rentrée.

    Répondre
  3. le dinosaure a dit…

    Pour ta grande, n’hésite pas à prendre contact avec le lycée: des solutions d’aménagement peuvent sans doute être trouvées. Rien que pour éviter la cohue dans les escaliers des trucs simples peuvent être mis en place: sortie des cours en différé des autres élèves (un peu avant la sonnerie ou après les autres élèves), et si le lycée a un ascenseur ta fille peut y avoir accès (dans mon bahut, les élèves dans ce genre de situation ont accès à une clé de l’ascenseur qu’ils peuvent prendre accompagnés d’un camarade qui peut par exemple porter leur sac).
    Et si ta fille a du mal à rester assise on peut aussi sans doute l’autoriser à se lever à certains moments pendant les cours.
    Par contre, plus vite le lycée est au courant plus vite des aménagements peuvent être mis en place.
    Si j’étais toi je les contacterai dès maintenant.
    Bon courage à ta grande.

    Répondre
  4. DOMINIQUE a dit…

    Ravie de te revoir, même si c’est pour un billet qui ne raconte rien, c’est-à-dire beaucoup ! Tu as relâché la pression, et du coup, pfff, plus rien, cerveau à plat comme un vieux pneu (c’est moins poétique que les vendanges tardives, je reconnais).
    A propos de vendanges tardives, tu as des vins d’Alsace merveilleux en ce domaine.
    Bon, ta fille se remet doucement, pas de miracle il faut du temps, une opération de cette envergure s’absorbe petit à petit. Ne te mets pas la rate au court-bouillon, elle gèrera correctement son problème du moment que les professeurs sont au courant. La connaissant (enfin, non, mais en devinant) elle n’abusera pas de la situation, mais n’éludera pas le problème non plus, et tout se passera très bien.
    Je pense à toi, car j’ai accroché à mon cou un petit chat qui me fait un câlin un peu baveux, il a le nez busqué comme ton Gigi.

    Répondre
  5. Aglaé a dit…

    Ah, j’adore les vendanges tardives ! c’est tellement bon…
    Bien contente que tu aies pu te ressourcer, infuser toutes ces bonnes choses. C’est normal d’avoir un peu perdu l’envie d’écrire ces derniers temps avec ce mois de juillet si difficile…
    Hâte de lire tes nouveaux billets et courage pour le travail qui t’attend…
    bises
    Aglaé

    Répondre
  6. Anna Chiarra a dit…

    Ravie de (sa)voir que tout va bien pour toi et pour ta grande surtout. A vrai dire je ne réalisais pas l’ampleur post opératoire pour elle et son éventuel difficulté à se remettre sur un rythme de lycéenne… J’espère qu’elle aura des copines et des profs compréhensifs et qu’elle sera bien entourée !
    J’aime ces derniers jours où tu sais que tu vas regretter d’avoir trouvé cela « normal » de petit déjeuner dehors…
    Finissez bien !

    Répondre
  7. virginie a dit…

    On a pu y gouter 3 petits jours et….. pfffiouh! je te comprends, ça fait un bien fou!
    Même l’odeur des crèmes et huiles solaires m’ont fait planer… parce que ocean en visuel et bruit des vagues en fond sonore sinon ça marche pas…

    Répondre
  8. Anne So Catherine a dit…

    Contente de savoir que votre grande va mieux et que les choses suivent normalement leurs cours ! Pour le lycée, certaines choses peuvent aider comme par exemple demander l’autorisation qu’elle emprunte l’ascenseur ( s’il y en a un ^^) qu’elle apporte juste qq feuilles , qu’en cours elle partage les bouquins avec ses voisins pour ne rien avoir à porter, qu’elle se ménage des séquences de repos allongé à l’infirmerie (ou bien ailleurs) si nécessaire etc.. Toutes ces « petites » choses mais tellement importantes qui peuvent faciliter un quotidien d’année scolaire, et aussi savoir s’arrêter si il le faut en cas de nécessité ! Nous avons expérimenté ce type de situation durant presque deux ans avec un de nos enfants : cela a demandé en amont pas mal de démarches et de certificats médicaux mais grâce à la bonne volonté de la chef d’établissement, des profs, de l’assoc de parents etc tout s’est vraiment bien passé !

    Répondre
  9. marieal a dit…

    ayant vu sur IG ces clichés superbes( je redis que celui avec le miroir d’eau dans lequel se reflète les nuages est sublime),je ne m’inquiétais pas; profites bien de ces derniers moments de vacances et faites le plein 🙂

    Répondre
  10. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Contente de ton retour après des vacances bien méritées ! Contente aussi d’apprendre que ta grande va mieux. Comme pour les mots, il faut aussi laisser le temps aux choses de reprendre doucement leur droit, c’est tout ! Je lui souhaite une belle rentrée 😉

    Répondre
  11. Karine G-s a dit…

    Les plages de fin d’été sont les plus belles, la lumière d’automne est presque déjà là mais les journées sont toujours chaudes.
    Ici dans mon FarWest un peu au Nord de chez toi, on part pique-niquer à la plage quand je rentre du travail. J’adore ces moments où on arrive sur la plage quand tout le monde s’en va.

    Ces vacances tardives ont une saveur toute particulière sous tes mots, profite (profitez)-bien !

    Répondre
  12. Tachalili a dit…

    Mais encore heureux qu’il y ait des moments où tu de déconnectes! Et quelle joie de voir que tout va bien pour ta grande. Profitez de cet air marin (une petite semaine pour moi en Bretagne mais je la sens qui me rappelle déjà… pour quand, ça c’est une autre histoire…). 🙂

    Répondre
  13. Smouik a dit…

    Contente de savoir que ta fille récupère de jour en jour et que tu as pu décompresser dans une autre cadre que Paris. Changer d’air, c’est tout de même miraculeux !
    Bonne reprise, on est au taquet pour accueillir tous ces mots qui vont sortir de l’ombre…

    Répondre
  14. Marilune a dit…

    Merci pour la jolie carte postale (ah, ces couchers de soleil, une splendeur!). C’est super que tout aille bien, et que ces vacances aient la saveur des tomates mures ( et mûries au soleil….Hum!!) et de l’apaisement retrouvé. Bonne fin de vacances!

    Répondre
  15. Lily59 a dit…

    Ne te justifie pas sur la fréquence de tes billets… Même si cela nous manque parfois, c’est juste assez humain d’avoir moins de disponibilités d’esprit dans certaines circonstances. Et c’est même plutôt rassurant pour les lectrices(teurs) de constater que les blogueuses(eurs) ne sont pas des wonderwoman(men) 😉
    Sinon, je vais répéter les mêmes conseils que ceux déjà écrits dans les comm : prendre RDV avant la rentrée avec le lycée pour pouvoir bénéficier de tous les aménagements (normalement) déjà prévus pour les personnes à mobilité réduite (ascenseur, périodes de repos dans la journée, possibilité d’arriver 5 mn en retard et/ou 5mn en avance, etc…) Si c’est un vieux lycée, peut-être n’ont(ils pas encore pu installer d’ascenseur, mais la loi est clair : l’accès PMR doit maintenant être garanti partout…

    Répondre
  16. Jane B. Root a dit…

    Pour la scolarité d’un enfant malade ou convalescent il existe le projet d’accueil individualisé (PAI). Notre benjamine en a bénéficié après sa TS, à la sortie de l’hôpital psychiatrique. Un PAI se signe avec l’établissement, l’élève, les parents, le médecin traitant et le médecin scolaire. Ce sont les médecins, avec l’enfant, qui déterminent la charge de travail que l’enfant peut supporter.
    Notre fille par exemple, ne suivait que les cours de français, anglais et histoire géo en seconde.
    J’ai également une élève de terminale atteinte de la sclérose en plaques qui en bénéficie.

    Renseignements ici : http://www.esen.education.fr/?id=79&a=84&cHash=e800bc08c1

    C’est un vrai atout pour réinsérer ou garder un enfant malade ou convalescent dans le système scolaire.

    Répondre
  17. Mammouth a dit…

    Contente de savoir que tout va pour le mieux pour ta grande et qu’il n’y a eu aucune complication. C’est vraiment top. Pour la rentrée je comprends que physiquement ce soit un peu tôt, mais moralement elle s’en sortira comment elle qui s’inquiète tant de ses résultats ? Elle va être complètement paniquée à l’idée de manquer des cours, non? À moins que son épreuve de cet été l’ait rendue plus détachée face à la perfection des résultats scolaires et plus en confiance qu’elle y arrivera quoiqu’il advienne. Je le lui souhaite. Bonne rentrée à toi, aux tiens et à toutes les radieuses.

    Répondre
        • Anne So Catherine a dit…

          @smouik:Oui en effet, la reprise après une lourde intervention nécessite quelques aménagements et les périodes de repos en journée en font partie: le cas échéant, manquer quelques heures de cours n’est vraiment pas si grave même en terminale ! La reprise est fatigante, pas seulement la position assise en cours mais aussi le bruit, les changements de salle, la concentration requise etc.

          Répondre
  18. sarah a dit…

    Ravie que vous en ayiez bien profité, très belle rentrée à tous, à ta fille bien sûr mais à tous les autres qui ont accompagné et été impactés d’une façon ou d’une autre par cet été particulier. C’est chouette aussi la rentrée ; surtout le moment où tout le monde est à l’école et qu’on peut enfin prendre un café sans penser aux valises ou aux horaires de train, et que l’on est pas encore plongé dans le stress du démarrage, quelques jours en suspension que j’adore !

    Répondre
  19. Michèle a dit…

    Bonjour Caro. Pour ta fille peut être une auxiliaire de vie scolaire peut l’aider dans certaines taches. Je suis d’accord avec ce qui a été dis plus haut, prends contact le plus vite avec l’établissement.

    Répondre
  20. Yanne a dit…

    Bonjour, je te lis toujours et ne commente jamais car, au boulot où je te lis pendant ma pause déjeuner, le réseau refuse mes commentaires !
    Les soeurs jumelles de ma collègue et amie ont eu le même problème que ta Chérie. L’une a eu un corset, l’autre a été opérée. Elle a été prise en charge par un taxi qui l’amenait et la ramenait du lycée chaque jour. Ça ne résout pas le problème des longues heures mais ça aide.
    Merci pour ce blog qui me fait sourire, rire ou m’émouvoir jour après jour.

    Répondre
  21. Reine a dit…

    J’imagine les mots frustrés, piafffant à la porte,!! Attention ils vont sûrement se bousculer, voire se marcher dessus. …
    Profite bien ma caille de ces heures dorées.

    Répondre
  22. Thalie65 a dit…

    Il va sans dire que s’échapper quelques jours de chez soi vous donne un sentiment de vacances et de repos incommensurable.
    Bonne rentrée à tous!

    Répondre
  23. violette.b a dit…

    Très heureuse pour vous tous de cette douceur retrouvée.

    Bon c’est décidé ,un jour moi aussi j’irais en vacances à MONTALIVET .

    Bonne rentrée

    Répondre
  24. Vida a dit…

    Je ne pouvais pas poster depuis mon téléphone mais j’ai essayé de vous envoyer de bonnes ondes comme toutes ici qui souhaitaient le meilleur rétablissement à ta fille… Je pense effectivement que le lycée – votre interlocuteur devrait être l’infirmière scolaire, elles sont souvent assez formidables – devrait pouvoir proposer des aménagements … Profitez bien encore de ce sud ouest si délicieux !

    Répondre
  25. Clairette a dit…

    C’est marrant, nous étions sur le marché de Montalivet mercredi dernier, une chaleur à crever après un temps de chien tout l’aprem. Le retour de vacances après 1 semaine passée à Soulac fut difficile. Bonne reprise

    Répondre
  26. Madeline a dit…

    Je suis venue pratiquement tous les jours pour avoir des nouvelles. Voir si les volets de la maison étaient de nouveau ouverts. Comme enfant on attend le retour de sa meilleure copine pour les vacances ou le retour des amis voisins à la fin de l été. C est dire l impatience et presque l inquiétude…Si elle ne revenait pas !? Bonjour Caro. Merci d être là en presque septembre.

    Répondre
  27. mimi a dit…

    Oh, c’est chouette que vous ayez pu vous accorder cette parenthèse bien méritée en famille ! J’espère que tout ira pour le mieux pour Lou, rien que l’ascenseur la soulagerait bien pour commencer !
    Mon fils a eu la clé pour l’ascenseur de son collège il y a dix ans, pour quelques semaines passées en fauteuil……….et aujourd’hui on revient de Lyon, où on vient de l’installer pour commencer sa vie de normalien. Petit coup de blues : où sont passé ces dix ans??
    Bonne rentrée aux tiens, à tous !

    Répondre
  28. Alexia a dit…

    Les silences sont aussi souvent de belles pages d’écriture. Ils s’entendent, ils se respectent. Et permettent des retours en fanfare à qui sait les attendre.
    Bon retour Caro et ta chouette famille.

    Répondre
  29. dali a dit…

    bonne rentrée Caro, pour toi et toute la famille, moi j’aime bien l’Automne et les journées et soirées douces. Les feuilles mortes et surtouts les bonnes tartes, tourtes, et les bons petits plats qui ravigotent ! 🙂

    Répondre
  30. Camille Legoline a dit…

    Que cette carte postale est douce… vous avez bien mérité ces quelques jours en famille serrés les uns contre les autres !

    Moi j’aurai bien aimé voir la piscine pas instagrammable sinon j’ai l’impression d’être la seule à ramener des petites cartes postales de vacances pas très jolies… (mes filles en train de se chamailler à l’arrière du camping car, les repas envahis par les guêpes, les parkings un peu moches pour passer certaines nuits… rassurez moi les blogueuses ! chez vous aussi y a des petits couacs de vacances ? 🙂 🙂 😉
    Bon je te rassure : j’ai aussi les magnifiques cartes postales : mes filles s’enlaçant (2s) devant des paysages à couper le souffle !
    Belle rentrée à tous !

    Répondre
  31. Carole Nipette a dit…

    Jolies photos de douceur et de vacances tardives… ça fait du bien, un vrai contraste avec Paris en ce moment, avec le monde d’ailleurs même…
    plein de pensées pour affronter la rentrée à tous les niveaux…

    Répondre
  32. la linotte a dit…

    Jolies photos !
    Pour ta grande chérie, de ce que je sais, dans son lycée il y a deux ascenseurs, l’un à clef, l’autre à code.
    Le code s’il n’a pas été changé circulait un peu trop, mais ceux qui l’utilisaient à juste titre remontaient les bretelles des autres – l’ascenseur n’étant pas prévu pour une utilisation intensive…
    De ce que j’ai pu observer en deux ans de maman déléguée, c’est que ce lycée en général a bien l’habitude de gérer tout plein de cas particuliers, de façon bienveillante et pragmatique, que ce soit permanent ou passager… si ce n’est pas déjà fait, contacte les, qu’elle ait l’autorisation « officielle » d’emprunter les ascenseurs par avance, le code au cas où il aurait changé, et puisse passer chercher une clef quand elle a le temps, car les couloirs sont quand même super longs, si elle doit tout traverser… bon après ça dépend des salles de son emploi du temps ! (je ne sais pas qui a eu l’idée de regarder si pronote était déjà activé, mais du coup ils y jettent tous un œil )
    Bonne fin de vacances et bonne rentrée !

    Répondre

Laisser une réponse à Nathalie

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>