Five little things #22

Alors déjà mille mercis pour vos réactions sur le billet de vendredi. Comme je l’ai dit dans les commentaires, j’ai sans doute un peu trop cédé à ma tendance « drama queen » (un peu comme le ciel de Montalivet ce soir là), l’idée n’était pas de vous préparer à l’arrêt de ce blog. Très honnêtement ça n’est pas dans les tablettes pour l’instant, je voulais simplement exprimer une lassitude quant à cette auto-censure qui s’est petit à petit installée, en raison d’une police de la pensée de plus en plus présente sur le web (et ailleurs). Mais la raréfaction récente de mes billets n’est pas due qu’à cela, il y a eu cet été difficile et puis tout bêtement je crois une sorte d’épuisement d’inspiration ces derniers temps. D’où peut-être dans les semaines à venir des publications un peu moins fréquentes. Bref, même si je ne l’avais pas écrit pour ça – promis – vos mots m’ont touchée plus que vous ne pourriez l’imaginer.

Sans transition, cinq petites choses…

La chanson. Après celle de Brigitte que j’écoute en boucle, il y a le premier extrait du prochain album d’Etienne Daho. Les Flocons de l’été. J’ai cru au départ que c’était une chanson sur Hiroshima, pas du tout, c’est en lien avec ce séjour à l’hôpital qu’il fit il y a quelques années, après qu’une appendicite ait failli le tuer. C’est toute la magie d’une bonne chanson finalement, d’être interprêtable de mille et une manières. Surtout, Daho a toujours cette voix unique qui agit chez moi comme une caresse dans la nuque.

La série. The State. Elle a fait grand bruit au Royaume-Uni, certains téléspectateurs ayant estimé que cette histoire de jeunes britanniques partant en Syrie rejoindre Daesh était une incitation plus qu’un repoussoir. Personnellement j’ai trouvé que bien au contraire, la subtilité du traitement permettait de faire de cette série une sorte de témoignage très objectif sur ces parcours souvent incompréhensibles. On a reproché aux scénaristes d’humaniser un peu trop ces apprentis djihadistes. Mais faut-il le rappeler, ce sont en effet des êtres humains. On voudrait penser que ces jeunes sont tous cinglés, ça nous arrangerait sans doute. Mais si certains le sont, pas tous. Et moi tout ça m’a surtout fait froid dans le dos tant c’est documenté et réaliste. Je ne vois pas du tout comment on pourrait avoir envie de partir en Syrie dans les rangs de l’EI après avoir regardé ces quatre épisodes. Disponible sur Canal +.

La recette. Ce sauté de veau aux carottes et pommes de terre dont j’ai piqué la recette chez Papilles et Pupilles. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de l’immortaliser mais mes invités ont adoré et franchement, c’était délicieux. Un vrai plat d’automne, roboratif sans être lourd, simple et peu onéreux. Bref, je le referai !

Le compte Instagram. Je vous ai déjà parlé d’elle, mais les photos de Céline m’impressionnent un peu plus chaque jour. Qu’il s’agisse des mariés qu’elle immortalise ou de ses voyages qui me donnent envie de partir séance tenante. J’aime qu’elle ne cède pas à la tendance des clichés pâles et évanescents, je trouve qu’elle photographie les ciels sombres mieux que personne. Et en plus Céline est un amour. Son blog est ici et son compte Instagram, là.

La fringue. J’essayerai de vous la montrer sur pied la prochaine fois que je verrai Violette et qu’elle acceptera de me tirer (le portrait). Mais j’ai fait l’acquisition d’un 678è combipantalon. Et je l’adore. Hyper bien coupé, facile à porter avec des baskets en mode cool ou des talons pour une allure un peu plus habillée. Et la fermeture éclair rend le déshabillage pipi très facile (j’ai testé pour vous lors d’une soirée bien arrosée) (je bois une coupe, j’en pisse deux, personnellement). Combipantalon La Redoute, 29,99 euros.

 

58 comments sur “Five little things #22”

  1. Blandine a dit…

    Lundi matin et, ouf, tu es là !
    Est-ce que tu as regardé la série « Devil’s Playground » sur numéro 23 (pour une fois, une chaîne gratuite) ? C’est une série australienne dans un diocèse catholique et j’ai trouvé ça très très bien.

    Répondre
  2. DOMINIQUE a dit…

    La photo de Céline m’a posé quelque problème : « mais pourquoi Caro publie la photo d’un pied à coulisse, sous l’histoire d’un sauté de veau ? ». Bon, j’ai démêlé mes neurones et compris.
    The state : je suppose, c’est anglais, c’est très bien. Mais au grand jamais je ne regarderai cela, c’est si triste de voir ces gamins aller à la mort. Et quelle idéologie peut être viable en prônant la mort à ses fidèles ? J’ai plutôt envie de légèreté et de pieds à coulisse, ou des flocons de Daho.
    Tu sais, Caroline, après une épreuve, quelle qu’elle soit, on dit souvent « je suis vidée ». Ben voilà. Tu es vidée, et c’est bien compréhensible !

    Répondre
  3. Daphné a dit…

    Arf, le compte instagram de Céline Marks est superbe, oui.

    Mais je suis toujours ambivalente à propos d’instagram. C’est chouette de pouvoir y partager des instants de vie. Pourtant, il y règne une telle uniformisation de l’apparence, qu’on finit souvent par être bien loin de la vie réelle. Ce qui m’épate, ce sont ces applis pour « organiser » son fil afin qu’il soit plus cohérent. Comme si on retouchait et organisait les souvenirs de notre vie.

    Aujourd’hui, pour être punk sur Instagram, il suffit de poster quelques photos trop vives, de manière spontanée. Des photos qui ressemblent à la vie, quoi.

    Répondre
    • marieal a dit…

      oui, je suis d’accord avec Daphnée, j’ai de plus en plus de mal aussi avec IG, je trouve finalement peu intéressant de suivre des comptes de photos sans textes,ou si peu. Parce que la plupart de ces photos ressemblent si peu à la vie!

      Répondre
      • Caroline a dit…

        je suis bien d’accord aussi mais le compte de Céline pour moi dépasse la peinture du quotidien, ce sont des photos d’art en fait, pour moi. Et du coup je me fiche que ce soit aseptisé ou pas, il y a une vraie démarche artistique, ce n’est pas juste pour montrer une vie idéale, c’est un regard sur le monde. C’est ce qui continue de me plaire sur Instagram en dépit des dérives nombreuses de plusieurs comptes.

        Répondre
        • Daphné a dit…

          Oups, je n’avais nullement l’intention de critiquer le compte de Céline Marks, ses photos sont sublimes.

          Non, je me pose simplement des questions sur l’usage que nous faisons de ce réseau, qui devient parfois une vitrine de la vacuité.

          Et si on revenait plus vers un instinctgrame, porté par nos coups de cœurs et nos mots ? Parce que je crois que c’est une des choses que j’aime le plus sur ce support aussi; les mots et les échanges qu’ils suscitent.

          Répondre
          • Reine a dit…

            Je ne sais pas de quoi vous parlez , car je ne suis pas sur Instagram et je ne regarde aucun compte (même pas ceux de mes blogueuses adorées,sorry pas le temps et pas trop d’intérêt) mais la photo de Céline est magnifique.

    • Mitchka a dit…

      je suis tellement d’accord. C’est un réseau que j’adorais et qui, à présent, m’ennuie terriblement (et d’ailleurs moi même je m’auto-ennuie quand je poste sur instragram!! enfermez moi !!!)… c’est comme les vidéos de voyage, elles sont toutes exactement composées de la même façon aujourd’hui … la création, la spontanéité, la personnalité sont tombées aux oubliettes. Bon c’est généraliste comme commentaire, et le compte de Céline montre qu’il existe encore des créateurs (heureusement!!) mais c’est la tendance quoi …

      Répondre
    • anael a dit…

      sur instagram, il faut suivre le fil de chagdeslutins : le seul que je lis et il me donne soit des fous rire soit des les larmes aux yeux …

      ps : c’est le seul que je suis car c’est le seul que j’arrive à trouver, instagram réussissant l’exploit d’être encore plus bordélique à mes yeux que facebook ou pinterest.

      Répondre
  4. Maud a dit…

    J’ai très envie de voir The State mais pas de canal + chez moi…. Mais j’en entends que du bien. bisous et belle semaine
    Ah oui faut que je cède aussi à une combi pantalon j’adore…

    Répondre
  5. Reine a dit…

    Ouf tu es là ! !
    Daho ! ! Ouais ! !! Merci pour les explications :hôpital, anesthésie qui te fait planer (j’ai écrit. « Up le décollage  » sans savoir mais c’est ce que javais ressenti )
    La série, je ne sais pas, c’est tellement sensible pour moi. Rien que d’y penser à tous ces jeunes qui s’embarquent avec ces fous de Dieu, j’ai envie de pleurer. Je pleure toujours aussi les jeunes qui sont morts dans une salle de concert ou dans un métro ou un soir de feu d’artifice.
    La combipantalon. ..Elle a l’air super. ..Si tu dis que c’est facile à enlever. ..Comme toi, mes pauses pipi sont très nombreuses, ça fait réfléchir.
    J’ai pensé à toi quand ils ont parlé des Keys tout le weekend. ..j’y suis allée il y a si longtemps. Ton post avait ravivé tant de souvenirs.!!
    Mon com est un peu décousu sorry. Je suis malade, un gros rhume qui me prend la tête :)))

    Répondre
  6. Monop 'addicy a dit…

    Je n’ai commenté vendredi mais j ai accusé le coup!! Tu es un des seuls blogs que je lis quotidiennement et plusieurs fois devant les attaques hystériques et les remarques fielleuses, les unes sur ton choix politique (macron). Les autres sur tes voyages…
    Je me suis dit ca va la fatiguer de devoir se justifier
    Et moi ce qui me plait cest ta liberté de penser et la diversité tres riche de ton blog.
    J ai déjà perdu un autre blog que j appréciais beaucoup celui de la « femme de George »que je retrouve de temps en.temps sur IG
    Alors ressource toi , prends du temps avec tes loupiots et ta grande fille que j embrasse au passage
    Et please reste

    Répondre
  7. Yokoflo a dit…

    Petit billet de reprise sympathique après le coup de mou de vendredi ! Je suis Céline sur Instagram et c’est vrai que ses photos sont vraiment travaillées. Moi j’aime bien IG, justement pour tous ces efforts de présentation qui permettent de voir les belles choses dans le quotidien.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en fait moi ce que je n’aime pas, ce sont les photos faussement naturelles de certains comptes. Par contre, les clichés ouvertement travaillés, qui traduisent une vraie démarche artistique, j’aime beaucoup.

      Répondre
      • Dupont a dit…

        Tout comme moi ! Je préfère un vrai faux, qu’un faux vrai.
        Le 1er traduisant une authenticité facticement réelle mais bien léchée, alors que le second se borne à un artefact resucé et non vraisemblable.
        En gros, j’ai mes cops validées et les autres qui ne font pas partie de ma bande (j’aime pô leurs mains).

        Répondre
      • et de trois a dit…

        Instagram peut être d’un ennuie fou si la personne qu’on ne connait pas poste son quotidien. Mais ce peut être aussi une véritable galerie pour de talentueux photographes amateurs ou non amateur d’ailleurs.

        Répondre
  8. Blonde paresseuse a dit…

    Complètement débordée par le fait de ne rien faire après une séance d’ostéo assez coriace (je ne pouvais plus bouger), j’ai lu le billet de vendredi mais mes doigts ne pouvaient pas commenter.

    Je te comprends sur l’auto-censure, même si je n’ai eu que très rarement affaire à des moralisateurs pénibles.
    J’ai la chance d’avoir plutôt une vie agréable, tout en ayant aussi des fins de mois difficiles. Une vie toutefois sans doute bien plus agréable que plein de gens. Dois-je pour autant m’en excuser ?
    Les commentaires du style « pourquoi tu te plains alors que tu es partie en Corse ? » (ou du style), franchement ça me gave.

    Et sinon, pareil que toi pour la fréquence-pipi, sauf que moi, c’est de la bière 😉

    Répondre
  9. Smouik a dit…

    merci pour la recette, typiquement une idée dont j’avais besoin ! Sinon, pour la combi, en fait c’est celle que j’ai achetée après ton billet de l’autre jour où tu en montrais une autre, et je l’ai prise justement à cause de la fermeture Eclair devant. Donc je confirme que c’est juste parfait.
    Suis allée par curiosité voir le site de Céline mais je crois pas que j’y retournerai : son chien est trop craquant et si j’y regarde encore une fois cet amour oreilles au vent, j’en prends un !

    Répondre
  10. Cristina From Belgium a dit…

    Coucou Caro, un ptit mot pour te dire que j’étais à Paris ce week-end en citytrip avec une copine. Chaque fois que croisait une blonde de 29 ans je la dévisageait pour voir si c’était toi :-). Des biz de Belgique 😉

    Répondre
  11. Anna Chiarra a dit…

    Han la combi moi j’adorerais mais comme je n’ai pas la taille fine, ça ne me va pas DU TOUT 😀
    Je file me venger sur le sauté de veau !

    Répondre
  12. Cathclaire a dit…

    Bon je vais tester la combinaison.
    Le problème c’est que j’ai presque plus de seins que de fesses du coup je ne sais pas si il faut que je prenne la taille du haut ou du bas…
    Merci pour la recette du sauté de veau mes enfants adore celui de leur grand-mère je vais tenter de rivaliser du coup !!

    Répondre
  13. Mathilde a dit…

    Bonjour Caro,

    Difficile pour mon vieux coucou de téléphone de descendre tous les commentaires d’hier pour y écrire le mien. Je voulais te dire que j’avais pressenti ton dernier article (à défaut de préssentir les numeros du loto). Aussi je t’écris ce petit mot en guise de soutien/encouragement/empathie/je comprends/bonne rentrée/bon courage/je sais que tu n’arrête pas ton blog mais ne l’arrête pas quand même.

    Répondre
  14. Carole Nipette a dit…

    J’hésite depuis le début pour The State, j’ai bien saisi l’idée mais je n’arrive pas encore à me décider, je ne sais pas si j’ai envie de voir une série sur le sujet en fait… j’ai peur de m’énerver, de me stresser, de voir l’avenir en noir…

    Répondre
  15. Aglaé a dit…

    Ah chouette, un billet de Caro ! C’est cool que tous nos mots t’aient redonné un peu d’envie de bloguer 😉
    Je note la recette de veau, je n’avais justement pas d’inspiration en cuisine MAIS envie de cuisiner aussi un peu maison. Et comme j’ai toujours adoré tout ce que tu recommandes en matière de bouffe (sur ma liste, le banana bread, mais bon pas très régimo-compatible, celui-là)…
    Bonne soirée !
    Aglaé

    Répondre
  16. kath de Belgique a dit…

    Peux-tu imaginer un instant que si tu avais arrêté ton blog je n’aurais pas appris l’origine de la nouvelle chanson de Daho, qu’en plus j’aurais découverte un mois après tout le monde. Tu fais de moi une personne très « influent « . Alors oui, les séries pas pour moi (sauf que comme toi j’ai fait mes 8 ans de médecine à Chicago) , les belles photos léchées, pas pour moi, les sacs YSL à 2000 boules par pour moi (mais je ne suis pas envieuse) (j’arbore un très beau Furla) , donc five little things dont une seule m’intéresse c’est déjà TOPISSIME go on baby !

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>