La liste de mes envies

Lundi j’évoquais ici ma « Bucket list » (liste de mes envies pour les réfractaires aux anglicismes) (en l’occurrence la version française est pas mal, j’avoue). Et hier, en parlant avec B., je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas que des destinations un peu folles, dans ce réservoir à rêves. Je crois fermement que caresser quelques projets, même utopiques, reste la meilleure façon de ne pas sombrer dans la morosité. Je me souviens que ma psy m’avait raconté un jour cette patiente venue la voir parce qu’elle voulait arrêter de fumer (mon quelqu’un pratique l’hypnose pour le tabagisme). Une dame de 80 ans. Qui avait soudain décidé d’en finir avec la cigarette. « Pourquoi, à cet âge là ? A quoi bon ? », lui avais-je demandé. « C’est ça le plus beau », m’avait-elle répondu. « Elle a une vraie motivation. Elle veut s’offrir une croisière avec sa meilleure amie et n’a pas les moyens. Elle souhaite donc économiser l’argent des paquets de cigarettes pour cette croisière ». Un projet à long terme s’il en était, la dame en question était certes fumeuse, mais pas au rythme de dix paquets par jour non plus. Quelque part, ce n’était pas tant qu’elle arrête de fumer qui était formidable, mais qu’elle ait, à un âge avancé, un objectif aussi joyeux, une envie de vivre, qui se matérialisait par cette croisière à venir.

Je n’ai pas 80 ans, loin s’en faut, mais force est de constater que le temps passant, les grandes envies couvées pendant l’enfance ou la jeunesse se concrétisent ou s’effacent. De telle sorte qu’à un moment, on peut se réveiller avec cette impression d’avoir tout coché. Ce qui en soi est plutôt une bonne chose, signe qu’on a exaucé pas mal de voeux. Mais qui peut être à double tranchant, avec l’arrivée du fameux « à quoi bon ? »

Je ne suis ni psy ni coach de vie, ni quoi que ce soit qui s’en approche, mais je crois que si on me demandait la recette du bonheur – que je n’ai pas – je répondrais cela: cultiver ses envies, les chérir, les protéger. Jusqu’au bout. Parce que souvent, c’est cet avant la réalisation qui compte le plus. La projection. Alors voici la liste de mes envies aujourd’hui, en espérant qu’elle vous aidera à faire la vôtre ou à vous souvenir que vous aussi, vous en avez une.

– Découvrir l’Ouest américain en famille (avec Antelope Canyon, donc).

– Voir les « white sands » au Nouveau Mexique.

– Ecrire un jour une comédie romantique pour le cinéma.

– Voir les cerisiers en fleur au Japon.

– Aller dormir dans un hôtel depuis lequel je contemplerais la baie de Hong Kong.

– Acheter une maison au bord de la mer.

– Ecrire d’autres romans.

– Parvenir à conduire à nouveau, sans peur.

– Refaire mon salon pour avoir une bibliothèque sur mesure qui couvrira tout un pan de mur.

– Manger un jour dans un trois étoiles, si possible chez Pierre Gagnaire. (principalement parce que je le trouve très beau).

– M’inscrire dans une chorale pour chanter très fort et très faux des vieilles chansons ringardes.

– Devenir accro au yoga ou au Pilates (ce qui tient clairement du voeu pieux).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Edit: il va de soi qu’avant toute chose, je souhaite que mes enfants soient heureux, qu’on trouve le vaccin contre le sida et la paix dans le monde. Mais soyons honnêtes, nous sommes des êtres égoïstes et auto-centrés.

125 comments sur “La liste de mes envies”

  1. Lorette a dit…

    J’ai réalisé cet été un rêve qui m’habitait depuis 1891: date où j’avais vu à la télé le concert de Simon et Garfunkel à Central Park. Je m’étais juré d’y aller.C’est fait depuis cet été ! En famille. Je n’ai pas été déçue du tout . Quelle rencontre avec cette ville! Du coup,mon rêve est maintenant de voir New York aux 4 saisons.Il me reste automne-hiver-printemps à découvrir…
    Et puis Tokyo
    Et puis le Danemark et son esprit hygge….
    Et une aurore boréale
    Et manger de nouveau des artichauts à la juive à Rome
    Et puis , moi aussi, voir mes filles heureuses et épanouies

    Répondre
  2. Anne-Cece a dit…

    Mon mari nous a fabriqué une bibli sur mesure lors de notre installation ici il y a 2 ans. Les étagères sont de part et d’autre de la cheminée et j’avoue, ça claque.
    Sinon je rêve de partir une fois dans ma vie dans un beau club all inclusive en famille élargie ! Histoire de n’avoir à me soucier que du nombre de mojitos ingurgités dans ma journée…
    Bonne journée !

    Répondre
  3. Nathalie a dit…

    Je dis souvent : parce que la vie ne suffit pas, heureusement qu’il reste nos rêves.
    Les rêves ne sont jamais irréalisables, même les plus fous. je le sais j’en ai réalisé plusieurs (dont certains sont dans ta liste )(ok j’ai deux ou trois ans d’avance sur toi) (5? oui peut-être). Allez, bon rêve!

    Répondre
  4. Zazimutine a dit…

    Je rêvais depuis toute gamine d’apprendre à jouer du piano. Je l’ai réalisé à plus de 40 ans, et ce n’était pas un fantasme mais un vrai besoin au fond, car aujourd’hui, le piano est devenu indispensable à ma vie. C’est peut être ça la qualité du rêve: répondre à un besoin profond et ainsi ne pas être déçu.
    Bonne journée!

    Répondre
  5. olympe a dit…

    C’est drôle…suite. à ton billet de lundi, je me suis amusée hier soir à remettre à jour ma liste de mes envies que j’avais un peu laissé tomber ces derniers temps. Echantillon : comme toi, quelques voyages, le Japon, l’Ouest américain, rester 3 mois à San Francisco, visiter Chicago et aller d’île et île dans les Cyclades, me baigner dans des eaux polynésiennes, une maison dans un lieu lumineux, vivre au grand air, faire du yoga tous les jours, voir mes abdominaux se dessiner, parler couramment anglais, vivre de ma passion, faire une cure ayurvédique et tester les bains thermaux japonais, aller apprendre la cuisine thaï en Asie, manger dans des restos étoilés du monde entier (séquelles de Chief’s table), rencontrer plus de gens, écrire sur les autres, voir mes filles s’épanouir, rire le plus souvent possible, arrêter de somatiser et canaliser mes émotions par la création, avoir des projets…
    Le simple fait de l’écrire me régénère. Belle belle journée !

    Répondre
  6. Estelle13 a dit…

    L’ouest américain en camping car avec mes deux loulous , 3 voyages ( oui 3 parce qu’on avait acheté un vieux RV) qui font maintenant partie de notre mythologie fondatrice de notre famille, et oui rien que ça !

    Répondre
  7. frederique-etc a dit…

    Depuis toujours il me faut ça ! j’appelle ça des carottes !
    Les voyages sont une grande partie de ma liste, comme pour beaucoup.
    L’idée d’être accro au sport, ma foi … je préfère me faire une liste réalisable !!!
    C’est aussi ça qui est cool, pouvoir réaliser au fur et à mesure certains de ces rêves.
    J’ai commencé à prendre des cours de chant depuis septembre, c’est un super moment chaque semaine ! (j’avais ça en tête depuis longtemps moi aussi !)

    Répondre
  8. Catherine a dit…

    Chiche pour la chorale, Caroline. C’est ton rêve le plus proche de sa réalisation. Bientôt le mois de mai et de juin, tu va guetter les vitrines de ton quartier pour les affiches de concerts. Tu iras à 4 concerts. Là où tu auras un coup de cœur (le répertoire, l’ambiance entre les choristes, s’ils ont l’air de se faire plaisir, ou une tête d’enterrement), tu prendras ton courage à 2 mains, tu iras voir le chef à la fin, et tu proposera tes services. Et hop ! En septembre, tu chantes une fois par semaine…

    Répondre
    • Carson a dit…

      Ou bien tu peux te balader sur le canal saint Martin le dimanche 24 juin lors des voix sur berges : tu verras des dizaines de chorales d’IDF chanter en plein air et tu pourras faire ton choix (et même me voir chanter si tu regardes bien 😉 https://www.voixsurberges.com/

      Chanter en chœur, mon Pilates à moi 🙂

      Répondre
  9. Carole Nipette a dit…

    J’aime beaucoup la conclusion 🙂
    j’essaie depuis quelques temps de concrétiser des petits rêves surtout pour les voyages comme Venise, finalement quand on se met à le préparer on se dit que c’était simple et plus abordable qu’on ne pensait ! parfois j’ai le sentiment que les rêves nous permettent aussi de rêver justement et que les réaliser tous n’est pas une fin en soi 🙂 mais de temps en temps il faut se faire plaisir !
    Mon père m’invite depuis toujours au restaurant pour mon anniv et j’ai fait pas mal de trois étoiles, depuis quelques années c’est devenu tellement cher du coup on fait des restos moins étoilés mais très bons quand même 🙂 avant au dej tu avais des menus dingues à moins de 80 euros, mais tout a augmenté… si jamais je te conseille l’Astrance, une de mes plus incroyables expériences !
    dans mes rêves il y aussi beaucoup de choses à faire avec mon enfant !

    Répondre
  10. Daphné a dit…

    La bibliothèque sur-mesure qui court tout le long de l’escalier, ici c’est fait. Mieux encore, je l’ai construite toute seule ( double dose de satisfaction ).

    Un de mes rêves serait de repartir un jour en Nouvelle-Zélande, pourquoi pas faire un jour un livre de diy ( chacun ses rêves, ne me jugez pas ) , et surtout, surtout, de voir mon grand s’épanouir dans ses rêves à lui. Il est à l’âge de tous les possibles, celui où il écrit les grandes lignes de son avenir. Et le voir ramer comme un fou pour arriver à faire ce qu’il aime m’émeut – voilà, mon plus grand rêve serait de voir ce gamin heureux de faire ce qu’il aime vraiment dans la vie.

    Répondre
    • Reine a dit…

      Daphné,
      Grâce à tes posts super pro sur le sujet, tu m’as donné l’idée et l’envie de l’échange de maison. Et je t’en remercie !! Le chéri qui était hyper réticent , commence à en parler! et tu sais quoi ? notre premier échange sera peut-être avec des néo-zélandais (parents d’une amie de ma fille) habitant un endroit merveilleux d’après les photos ….avoue que tu baves d’envie :)))

      Répondre
      • Daphné a dit…

        Waouh, quelle chance Reine ! Mais alors, dans quel coin du pays est donc ce paradis ? Parce que tu sais, une coach d’échange , ce peut être très utile, une fois arrivée à destination 😉 ( je rêve encore de notre échange à Devonport ).

        J’ai vu que, plus bas, tu parlais de liberté, conjuguée à de plus petits moyens – l’échange de maison peut vraiment être une bonne solution pour voyager longtemps quand on en a enfin le temps. Mais alors, partez-vous bientôt en Algarve ?

        Répondre
        • Reine a dit…

          Tu as absolument raison , nous aurons sûrement besoin d’un coach et la maison est grande (ils ont eu 3 enfants) .
          Alors pour la localisation , c’est au nord de Wellington dans la baie… c’est au bord d’une plage , pas loin d’un volcan !
          Et nous partons en Algarve en Juin! (hâte)

          Répondre
          • Daphné a dit…

            Wow, faut absolument aller voir le Te Papa museum et son calamar géant alors ! Et Napier <3

            ( Je peux faire guide aussi, si tu veux ) Mais juste au cas où, je te recommande vraiment les guides papier des frogs in NZ, qui sont topissimes !

          • Zéphine a dit…

            Reine, si ce voyage se concrétise, n’hésite pas à me contacter (zephine.mullie arobase gmail point com): J’habite en NZ depuis 4 ans, j’ai pas mal bourling’ué dans l’île du nord et reviens tout juste de 2semaine de road trip dans l’île du Sud! Je me ferai un plaisir de te conseiller et t’aider dans l’organisation de ton voyage!

          • Reine a dit…

            trop sympa Zéphine…mais j’avoue, j’ai tout de suite pensé à toi et à tes futurs conseils avisés (cf ton portrait chez la Blonde)

  11. Tachalili a dit…

    La liste est longue… :
    faire découvrir New York à ma fille, cette ville que j’aime tant
    faire découvrir à mon homme et ma fille la Nouvelle-Zélande (parce que c’est un des plus beaux endroits au Monde)
    un nouveau voyage au Japon (logiquement ce sera pour l’été 2019 et l’île d’Hokkaïdo)
    partir vivre en Bretagne, au bord de l’océan et avoir une maison pour pouvoir adopter d’autres animaux (nous avons déjà 3 chats mais je rêve de pouvoir sortir un vieux toutou d’un refuge)
    arrêter de travailler (ou travailler à mi-temps) pour prendre le temps de vivre, arrêter de courir et coudre plus (pour ç

    Répondre
    • Tachalili a dit…

      argh, j’ai appuyé sur le bouton sans faire gaffe…
      je disais donc : (pour ça, il faut que je gagne au loto)
      Rencontrer Steven Spielberg pour le remercier d’avoir réalisé E.T.

      Il doit y en avoir d’autres mais je vais m’arrêter là. C’est déjà pas mal
      Bonne journée les gens

      Répondre
          • Tachalili a dit…

            Ce n’est pas si difficile que ça. Une fois qu’on a les deux « alphabets » (hiraganas et katakanas) par coeur c’est plus simple. Ce qui m’a plombé ce sont les kanjis (les signes hérités du chinois) qui demanderaient à eux seuls au moins une bonne heure de travail par jour. Et je n’ai pas ce temps (en plus des autres choses que j’aime faire). C’est très dommage car j’avais une professeure très très chouette

  12. Princessestrudel a dit…

    Bonjour tout le monde!

    C’est très chouette de découvrir vos envies respectives. L’anecdote de la dame voulant arrêter de fumer me plaît beaucoup. 🙂
    C’est important d’avoir des envies, des projets, des rêves… ca fait avancer, repousser ses limites, acquérir de nouvelles compétences (fichtre, ce n’est pas très drôle, tout ça…). Et ce qui est super, c’est qu’une fois qu’un rêve est réalisé… il y en a un autre qui émerge!

    Dans ma liste « égo-centrée », il y a coudre la garde-robe de la famille, et dessiner mes propres patrons, courir un 100 kilomètres, apprendre une nouvelle langue étrangère, faire une partie de nos travaux de rénovation moi-même, voir le cycle complet du Ring à Bayreuth, aller voir un opéra à la Scala, retourner voir les pyramides du Caire, aller voir celles du Mexique « pour comparer »…

    Répondre
  13. So a dit…

    Voir mes enfants devenir des adultes heureux et responsables , bien sûr, mais je ne pourrai pas choisir cette voie à leur place , alors je m’attache à des choses sur lesquelles j’ai prise.
    Prendre le temps d’Écrire plus sur mon blog.
    Coudre ma garde robe de printemps
    Monter un vrai projet couture / recyclage avec mes élèves l’an prochain
    Finir de Mettre en place cet espace de ressources ou parents et élèves peuvent trouver de quoi prolonger ou reprendre ce qui a été vu en cours, – dont je rêve depuis 1996) .
    Jardiner
    Et comme toi devenir accro au pilâtes ou à lancourse ou à n’importe quel sport ( je comprends très bien cette envie qui peut sembler bizarre : je vois que ceux qui font du support régulièrement ont l’air d’en tirer un tel bénéfice , que ça me rend un peu jalouse . Il me semble que si j’arrivais à devenir accro , je pourrais moi aussi me sentir bien dans mon corps – à vérifier? – en attendant je vais plutôt sortir la machine à coudre … plus tard.
    Bonne journee

    Répondre
    • Pétunia a dit…

      Concernant le sport : je déteste. Comme autour de moi tout le monde en fait et aime (et que je n’ai pas de personnalité), je me suis dit faut que j’essaie d’aimer (comme pour le café, je n’aime pas, tout le monde aime et est accro). Donc je me suis inscrite dans une salle de fitness. Le truc le pire dans mon esprit, j’imaginais des gens super gaulés, s’admirer dans des miroirs et pousser 100 kg de fonte. Y en a, mais c’est loin d’être la majorité. Mais la salle de fitness était le truc le + pratique. Proche du travail donc pas trop chronophage, et en cas de grosse flemme je peux aller transpirer… au sauna.

      J’y vais donc plusieurs fois par semaine depuis 3 ans. Bilan : mes abdos sont toujours bien planqués (peut être que je n’en ai pas), je ne suis pas accro, et d’ailleurs je n’aime pas. MAIS… je suis tellement fière de le faire. ça me permet de me vider la tête. Quand je n’y vais je suis plus irritable, impatiente… Je n’ai plus d’angines, rhumes ou sinusites : ces petits bobos qui m’embêtaient chaque hiver. Et je trouve que ma peau est + jolie.

      Répondre
      • Reine a dit…

        Pour moi aussi, no sport. Ebahissement total devant les gens qui y prennent du plaisir . Je pense toujours qu’ils affichent leur plaisir parce que ça le fait! mais que dans le fond ils mentent.
        Je ne pense pas que ce sera un jour dans ma liste !!

        Répondre
        • Smouik a dit…

          Haha Reine, mais non ils ne mentent pas ! Quand on fait du sport régulièrement, on produit des endorphines, hormones endogènes (donc 100% naturelles et gratoches) et c’est ça qui génère le plaisir et la baisse du stress…
          Bien tenté le coup du mensonge… cela dit c’est pas parce que certains y trouvent du plaisir que tout le monde doit s’y mettre. Vive la liberté !

          Répondre
  14. Isa-monblogdemaman a dit…

    Je suis la reine des listes. Je fais 10 buckets lists à la minute. MAIS je me demande si ça donne vraiment des ailes dans la mesure où parfois, on a juste pas les moyens, pas de sous, pas de talents et qu’on ferait peut être mieux de jeter à la poubelle nos mantras Follow your dreams et autres injonction au bonheur
    Et sinon, il faut faire quelque-chose contre le cancer aussi 🙂

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Alors je te rejoins totalement sur les injonctions au bonheur, c’est insupportable. Moi je crois que ce n’est pas tant de poursuivre ses rêves qui importe, mais seulement d’en avoir parce que ça aide à se lever le matin. Mais il y a aussi des moments où on se décourage et c’est normal. (mais il ne faut alors pas croire cette petite voix qui nous chuchote des trucs pas sympas du tout, comme le fait qu’on a pas de talent ou qu’on y arrivera jamais).

      Répondre
  15. Anne B. a dit…

    Ah les listes d’envies… C’est souvent ce que je demande à mes nouveaux amis. La mienne est longue comme le bras. Quelques unes sont réalisées au fil du temps, mais immanquablement, d’autres viennent se rajouter… La dernière en date : visiter la Lombardie et Crema, après mon plus gros coup de coeur cinématographie de ces dernières années et retrouver un peu d’Elio et Oliver (de Call me by your name, of course ; mes nouveaux Jack et Rose : -) )

    Répondre
    • Reine a dit…

      YEAHHHH!!
      exactement ,depuis le film, je VEUX aller en Lombardie et louer une maison , comme celle d’Elio ….
      A ce propos, juste une question Anne , (RAV avec le post , Caroline , sorry) crois tu que c’était un élément voulu la religion des personnages? et si oui pourquoi?

      Répondre
      • Anne B. a dit…

        En fait, Elio et Oliver sont aussi juifs dans le roman d’André Aciman, qui lui-même l’est. Roman paru en 2007, que je te conseille vivement.. il explique bien des choses et va plus loin dans le temps (ce qui justifie la suite sur laquelle réal et auteur travaillent)!Pour l’anecdote, l’auteur joue dans le film, il est Mounir, l’un des 2 gays amis des Pelerman (si tu veux, la villa du film est à vendre : 1,7 M€…)

        Répondre
        • Reine a dit…

          Merci pour toutes ces précisions et infos….Je vais me procurer le bouquin…
          Pour la maison , si je trouve les sous (Liliane Bettencourt est morte? ah mince, bon, on va demander au Prince Ben Salmane, il est à Paris en ce moment) j’achète et je t’invite.

          Répondre
  16. Val Lao sur la Colline a dit…

    L’ouest américain en famille fait aussi partie de mes rêves, et Antelope Canyon carrément aussi (avec des photos de moi nue sous la lumière orangée hin hin hin)
    Je voulais aller en Croatie depuis des années, c’est au programme de cet été !
    J’ai les (oui les) bibliothèques sur mesure à la maison, mais j’ai aussi plein d’autres envies.

    Et j’adore cette vieille dame de 80 ans ! Quelle leçon de vie !

    Répondre
  17. lollipop a dit…

    ah des envies j’en aurais toujours et je le sais !! En voyage : Islande en first des first ! Mais bon va falloir faire des économies et ne suis pas très forte en la matière….

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Oh oui, je te suis lollipop ! L’Islande, c’est une vraie claque; on a l’impression de débarquer sur une autre planète – la nature en verson xxl, et des couleurs de folie ! Connais-tu le compte instagram de @benjaminhardman , un photographe islandais qui explore les moindres recoins de l’île – c’est stupéfiant !

      Répondre
  18. paris a dit…

    J’ai aussi besoin d’une « carotte voyages » pour avancer. La prochaine est dans un mois : à nous l’océan indien ! Mais je pense déjà aux prochaines : HAWAI me fait complètement rêver, retourner en Thaïlande, aller boire un verre à New York et mieux découvrir Brooklyn, aller dans un endroit où on se réveille à côté d’un éléphant (n’importe où, mais avec des éléphants :). Et puis, tout le reste est centré sur mes enfants : qu’ils s’éclatent dans leurs études, dans leurs futurs boulots, dans leur vie tout court. Bref, focusée sur ces deux thèmes. Et j’oublie le sport. Trop tard pour imaginer que je sécrète d’une façon ou d’une autre cette fameuse hormone du plaisir (je n’ai pas l’option, je crois).

    Répondre
  19. Marieal a dit…

    Ça fait quelques années que la liste de mes envies est inhibée par une seule…

    Difficile de se projeter quand on est limité par des FIV tous les 6 mois ( du coup fallait savoir rebondir immédiatement après l’échec pour mettre en place un projet sympa avant la suivante, autant vous dire que je n’y suis pas arrivée systématiquement) et quand depuis quatre ans on attend un coup de téléphone annonçant l’obtention d’un agrément, l’inscription à l’adoption, ou l’appariement avec un enfant.

    Là honnêtement , je n’ai qu’une seule envie : partir en Inde et en ramener ma fille…Après cette envie se décline de multiples façons: lui faire visiter un peu son pays, lui tendre un sac à vomi lors de son premier voyage en voiture, lui apprendre à dire papa et maman, lui apprendre à monter sur un escalator qui nous amènera au cinéma à Delhi, et nous installer dans notre maison qui a fait peau neuve pour elle.

    je crois que quand nous serons enfin rentrés je pourrais enfin me projeter vers d’autres destinations et envies à 3.

    Répondre
    • Marieal a dit…

      sinon j’adore ton edit.
      et si tu veux manger dans un trois étoiles sans faire un emprunt à la banque, tu viens sur la côte basque espagnole: il y en a trois à San Sebastian à des prix « raisonnables » quand on compare aux 3 étoiles français.

      Répondre
    • Reine a dit…

      Je croise les doigts Marieal, pour que le téléphone sonne très vite avec la bonne nouvelle. Tu nous diras , hein?
      (Et vlan, j’ai la chanson de Claude François, « le téléphone pleure » dans la tête …et oui, je suis au boulot 🙁

      Répondre
      • Marieal a dit…

        merci les filles!
        à priori on partira début Juillet pour une durée non précisée ( 2,3,4 mois ou plus? ) le temps que le jugement d’adoption soit prononcé sur place. :- ) Un sacré challenge que ce nouveau départ dans un pays si éloigné culturellement, mais rien à côté de ce qui l’attend.

        sinon, j’ai réexploré mes envies aujourd’hui, finalement quand je cherche un peu, il y en a pas mal en plus de « la voir grandir et s’épanouir »:
        – me mettre ou me remettre à faire une activité avec elle, même improbable pour moi qui ne suis ni manuelle ni créative et y prendre du plaisir ( de la danse, de la peinture, de la poterie, du macramé, du tricot)
        – plonger avec une baleine aux îles marquises
        – aller à Disneyworld en Floride
        – faire du cheval dans la pampa argentine
        – voir des aurores boréales et la maison du Père Noël emmitouflés dans des grosses parkas avec des moufles aux mains
        – l’emmener à la pêche aux crabes chez ma maman et y manger des crêpes après de longues balades en vélo entre les marais salants
        – faire du patin à glace sur un lac gelé en Suède ou en Finlande
        – lui lire des histoires dans son lit et lui donner le gout de la lecture
        – plonger sur la barrière de corail en Australie
        – faire les magasins tous les trois et lui acheter des robes à fleurs ou une salopette en jean
        – voir les chutes d’Igacu
        – regarder tous les Walt Disney et chanter « Il en faut peu pour être heureux » à tue-tête dans la voiture quand nous partirons en vacances tous les trois
        – aller au futuroscope
        – aller sur les grands lacs en Italie et y prévoir une balade en Riva pour mon chéri
        – faire des châteaux de sable sur la plage en bas de chez nous, y chercher des cailloux verts, lui apprendre à aimer la mer comme nous l’aimons, lui apprendre à nager, et peut-être même à plonger?
        – apprendre à faire du kyte surf ( ça je crois vraiment que ce n’est plus de mon âge…)
        – écouter the girl from Ipanema sur la plage du même nom
        – lui faire descendre une piste verte, puis bleue, puis rouge, puis noire
        – planter des tomates ou des potirons avec elle et les regarder pousser
        – refaire un safari tous les 3 et finir à Zanzibar
        – lui apprendre à faire du vélo
        – faire du voilier en Croatie
        – rencontrer le Dalai lama
        – aller passer de longues semaines de vacances chez mes amis à Paros, et ne rien avoir à faire d’autre que de se demander « à quelle plage on va aujourd’hui? ».
        – aller plonger aux îles Fidji et retourner plonger en Nouvelle Calédonie
        – voir un tigre du Bengale , l’emmener voir le Taj Mahal et Varanasi, visiter Hampi, et les plantations de thé du Kerala, faire une croisière en bateau sur les backpakers , me faire faire un câlin par Amma. On aura peut être le temps de faire un peu de tourisme en Inde en attendant son passeport et j’aimerai qu’elle ait de beaux souvenirs de son pays d’origine, qu’elle en soit fière.

        Répondre
  20. Zenaide a dit…

    C’est drôle, j’ai fait cela hier, sans avoir vu ton post. Et je constate que pas mal de mes envies recoupent les tiennes et celles de tes lectrices. Mais cela fait encore plus écho avec ce que tu dis à propos de ton quelqu’un et de l’histoire de cette dame de 80 ans, parce que je pense que si j’ai fait la liste de mes envies, c’est notamment parce que le jour même, je parlais à mon quelqu’un de mon rapport au temps, et du fait que le moment où j’ai pris conscience que mon temps était limité en thérapie avait été très douloureux mais m’avait aussi permis de passer à l’action. Je crois qu’avoir des envies et être capable d’agir un peu pour les mettre en œuvre, c’est être profondément vivant. J’écris cela pour celle qui dit que l’on ferait peut être mieux de jeter à la poubelle ses envies : Non, peut être se demander pourquoi on a des envies en tout état de cause irréalisables, quel masochisme nous faire choisir des choses que l’on ne peut pas atteindre et qui donc font souffrir.
    Je souhaite à tous ceux et celles qui passent par ici de trouver l’énergie de mettre une brique après l’autre pour se rapprocher de leurs désirs.
    Je suis lyrique ce matin, mais ton post me parle tellement.

    Répondre
  21. Nora K a dit…

    Ma maison est une bibliothèque et on y est si bien. C’est drôle je n’ai pas d’envies particulières à part voir les gens que j’aime , profiter encore de pas mal de printemps. Lire et rêver me suffit.

    Répondre
  22. biloubb a dit…

    J’ai réalisé mon rêve de biblio sur mesure sur le mur de mon salon grâce à un jeune menuisier. Petit bonheur. Simple et accessible. Et quel plaisir de cocher cette envie sur ma liste!

    Répondre
  23. Mireille a dit…

    Quand on s’est rencontré avec mon chéri, peu de temps après, nous avons écrit chacun de notre côté « notre liste des 100″…c’était rigolo de comparer, voir si nous avions des envies similaires…il y a des voyages incroyables, des restaurants, des « dormir dans une cabane » ou « me réveiller à tes côtés et te regarder te maquiller », aller à la cueillette aux champignons, assister à un concert de Jordi Savall…bref c’était pour nous aussi une manière de faire partager nos goûts à l’autre et de se découvrir. On a réalisé pas mal de choses, certaines que nous pensions impossibles et qui étaient pourtant simples sur le papier (acheter un lit ensemble alors que ni l’un ni l’autre n’étions libres), on regarde notre liste de temps à autre, on s’émerveille de ce que nous avons déjà fait parce qu’elles sont le signe du chemin que nous avons parcouru ensemble et que nous continuons à parcourir, main dans la main…On a même acheté 2 maisons au bord de mer, ce qui était pour nous un rêve absolu que nous avions en commun…Merci Caro pour ton billet qui va me faire replonger dans ces 2 listes

    Répondre
    • Reine a dit…

      Mireille,
      Ton com me donne envie!!!
      Avec le chéri, nous vivons un moment très particulier: dans 2 ans , nous serons libres comme l’air ….(avec la moitié de nos moyens aussi, hein) et bizarrement, autant moi je parle souvent des choses que j’aimerais accomplir (et il n’y a pas « se mettre au sport ou au macramé » ) et voyages que nous pourrions faire, autant lui, reste très secret sur ses envies ou rêves….
      J’aimerais bien partager , comme tu le fais avec le tien!

      Répondre
    • Pétunia a dit…

      @Mireille ton commentaire est très émouvant.
      Il raisonne étrangement en moi. Car souvent on rêve avec l’autre. En l’occurence mon autre ne comprend pas mes rêves, parfois même les anéantit. J’ai longtemps rêvé pour 2… au risque de s’oublier. Et aujourd’hui j’essaie de rêver pour moi. C’est compliqué de se retrouver.

      Répondre
  24. Reine a dit…

    Ben, ta vieille dame , elle aurait mieux fait d’arrêter pour quelques temps d’aller voir sa psy . Vu le prix des consultations ,sa cagnotte aurait augmenté plus vite, et sa joie avec , non? :)))

    Répondre
    • Caroline a dit…

      en fait quand tu vas la voir pour arrêter de fumer il me semble que ça ne prend pas bcp de séances, genre deux ou trois, c’est le principe de l’hypnose 😉 (après, est-ce que ça marche, j’en sais absolument rien !)

      Répondre
      • mammouth a dit…

        Ça a marché sur moi. J’avais déjà arrêté depuis deux semaines. J’ai vu deux fois l’hypno à une ou deux semaines d’intervalle, me rappelle plus. Ça n’enlève en rien le goût de fumer ni les difficultés du sevrage (je me suis longtemps levée la nuit pour déchirer des petits papiers en pleurant de je-ne-sais-pas-quoi afin de faire passer l’envie, la misère, que sais-je), mais il y a quelque chose au fond de moi qui m’a empêché de recommencer, d’aller acheter des cigarettes.

        Peut-être suis-je simplement une très bonne candidate à l’hypnose. 🙂

        Dans ma liste d’envie au moment présent, c’est de faire une sieste…

        Répondre
  25. Nomadic Bernique a dit…

    Merci Caroline pour cette jolie liste (j’avais beaucoup aimé le livre de Grégoire Delacourt).

    Je suis présentement en train de réaliser un de mes rêves les plus fous : un voyage au long cours, en famille, sans date retour. Et le fait de réaliser ce rêve que j’avais de longue date rend tous les autres possibles ! C’est à la fois grisant… et un peu flippant dans la mesure où j’ai maintenant l’impression que tout est possible avec un peu de volonté. J’ai peur de rêver trop HAUT ! Comme je viens de le lire ici, il faut peut-être garder quelques rêves inaccessibles…
    Dans les rêves qui me font un peu flipper, il y a celui de démissionner pour être indépendante… freelance quoi. Ce rêve que je partage avec des millions de personnes, et si ça réussi très bien à certains (toi en l’occurrence si je ne me trompe pas) nombreux sont aussi ceux qui se plantent. Alors, un peu comme une pièce de monnaie, j’ai l’impression de jouer à pile ou face et je me demande de quel côté je vais tomber ! Mais si on y réfléchit, c’est comme le mariage, les stats nous le disent, plus de la moitié finissent par un divorce et pourtant on tente ! 🙂
    Alors je vais continuer de croire en mes rêves et plutôt faire 2 listes : les rêves pour continuer à rêver, et ceux qui me donnent une énergie de folie car je me sens capable de les réaliser. Et au pire si je tombe, je me relèverai ^^

    Répondre
  26. Thiphane a dit…

    Oh J’aime cette idée de liste d’envies. Parfois je me pense vide d’envie et finalement si je prends le temps de les lister et de les noter, je peux m’apercevoir que j’en ai. J’ai réalisé deux fois ton envie de manger dans un trois étoiles. C’était chez Bras (du temps où il les voulait encore ses étoiles). C’était magique ! ! ! j’ai envie d’apprendre à jouer du violoncelle, d’apprendre a rouler sur la neige et la glace, de retourner à l’université, d’avoir un sens artistique (j’ai autant d’imagination qu’un pavé lancé dans un tas de m….), d’avoir une passion (j’aime bcp de choses mais rien ne me passionne).

    Répondre
  27. Blonde paresseuse a dit…

    J’ai 10 envies par jour et des listes longues comme le bras… En revanche, c’est une bonne idée de les coucher sur le papier d’autant que certaines sont assez simples finalement.
    Ces projets me maintiennent la tête hors de l’eau du quotidien même si en ce moment, mon amoureux et moi n’avons plus d’escapades à venir et que c’est un peu difficile. J’ai besoin de projets, d’avoir une date en ligne de mire, de pouvoir y réfléchir et y rêver.

    En tête de ma liste, sans doute le fait de pouvoir ne pas travailler un jour par semaine… ce qui n’est pas compatible avec ma fonction aujourd’hui, ni avec mon compte en banque tout de même fortement plombé par la maison. Un jour peut-être…

    Grâce à toi, grande pourvoyeuse d’envies, j’ai eu la chance de rayer Porto et Séville de ma liste, il me reste Calvi ! 🙂
    Par rapport à la tienne, j’ai eu la chance d’aller à Hong Kong et de chanter actuellement dans un petit groupe de musique. C’est vrai que ça fait du bien.

    Rêve bien.

    Répondre
  28. Tranouille a dit…

    Cet été, je vais réaliser un de mes rêves les plus anciens : partir en vacances au Japon ! et ça me rend très très heureuse, d’autant que je fais ce voyage avec ma fille, et que je fêterai mes 40 ans là bas.

    Répondre
    • Violette.b a dit…

      Pareil , top , le rêve de ma vie , je peux enfin me l’offrir tranquillement, quelques décennies d’attente , et surtout je pars avec mon fils pour ses 20 ans ….

      Répondre
  29. matinbonheur a dit…

    J’avais aimé La liste des envies de Grégoire Delacourt et j’adore lire les Bucket lists sur les blogs. La mienne est longue et évolutive. C’est jouissif de cocher certains rêves, d’en ajouter d’autres et d’en laisser certains en suspend

    Répondre
  30. DOMINIQUE a dit…

    Une seule envie, du moins un rêve : aller dans un endroit sans pollution lumineuse, pour revoir la voie lactée. Juste ça, réalisable en plus sans trop forcer… un autre, retourner à l’lle d’Aix quelques jours.
    Voilà voilà.
    Le rêve de la dame de 80 ans fait un peu peur quand même : dans le port de Marseille, il y a toujours deux ou trois paquebots. Immenses immeubles avec petites fenêtres, je me demande toujours comment ces bateaux font pour flotter. Trois ou quatre mille personnes dedans… brrr.

    Répondre
    • Flo a dit…

      Je te conseille le Pic du Midi dans les Hautes Pyrenees au cœur de la réserve lumineuse du Neouvielle. C’est un endroit fabuleux ou j’ai vu les plus beaux ciels.

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Bien sûr, Flo : je connais de jour, ayant vécu 18 ans dans les Pyrénées Atlantiques, et étant d’origine basque (je cumule…). J’y pensais en écrivant mon petit mot !

        Répondre
  31. Xochitl a dit…

    Ton post m’intéresse et me fait réfléchir car je n’ai aucune envie à lister ! Je suis loin d’être satisfaite pourtant mais je n’ai pas de projet à long terme ce qui explique peut-être mon ennui…

    Répondre
  32. Flo a dit…

    Il y a 20 ans, enceinte de mon fils j’ai dévore les Chroniques de San Francisco d’Armistaed Maupin. J’en ai gardé le rêve de découvrir un jour cette ville. Ce reve etait tellement fort que nous en avons recule le réalisation à deux reprises, un peu par peur d’être déçue (oui, je sais, je suis un peu bête). Et finalement, il y a deux ans à el faveur des 18 ans de mon grand garçons nous sommes partis 3 semaines en Riad trip dans l’ouest américain. San Francisco etait la dernière étape, et je dois avouer que j’ai pleuré de joie quand j’ai vu la silhouette du Golden Gate. Mes enfants en étaient tout émus, mais quel bonheur intense d’avoir pu vivre ça!!!
    Ps: Antelop canyon est absolument fabuleux, mais si tu as la chance d’y aller, fais le absolument entre 11h et midi ( à l’heure où le soleil est à la verticale) biensur ca coûte deux fois plus cher mais cela vaut vraiment le coup. Et puis, attends toi à avoir bcp bcp de monde avec toi. Dommage, ca casse un peu le charme

    Répondre
  33. Geneviève a dit…

    C’est marrant pour les bibliothèques… Comme j’ai déjà (veinarde) plusieurs murs-bibliothèques (y compris dans ma petite maison au bord de la mer) (oui je coche plusieurs cases d’un coup) et que j’ai encore plein de piles qui ne rentrent pas dans ces bibliothèques, je rêve d’une maisonnette dédiée exclusivement ou presque aux livres…
    A part ça:
    *Faire le chemin d’Assise
    *Le chemin de Stevenson
    *Monter un petit spectacle lecture (pour les enfants)
    *Suivre le CirQue Plume en tournée (et ça c’est trop tard malheureusement, c’est leur tournée ultime en ce moment)
    * Trouver un AMOUREUX (Ou que celui auquel je pense réalise que je pense à lui (et qu’il pense à moi bien sûr)) ! 🙂

    Répondre
  34. leyleydu95 a dit…

    C’est marrant la liste d’envies parce que je me suis rendue compte hier quand ma mère m’a demandé ce que je souhaitais pour mon anniversaire que j’étais clairement en panne d’envies.
    Je pense que c’est parce que je traverse une étape pas facile dans ma vie perso en ce moment et que mon futur est en « stand by » que je ne m’autorise pas à croire/espérer/rêver en quelque chose de sympa mais je pense que ça reviendra…Hier soir, j’avais vraiment envie de rejoindre Fréderic Lopez et Malik Benthala dans les Cévennes!

    Répondre
  35. Mag a dit…

    J’ai parfois l’impression d’avoir envie de trop de choses. Je devrais peut-être m’essayer à l’exercice. Donc, première envie, m’acheter un beau (et gros) cahier !

    Répondre
  36. Nath a dit…

    Coucou Caro,
    Lorsque j’ai vu la photo sur le blog, je me suis precipitée sur le net pour réserver notre visite de Antelope Canyon (c’était sur ma todolist d’avant départ) !!! On part la semaine prochaine, moi, mon homme et nos deux ados. Une première, un grand voyage sur route ou road-trip si tu préfères. J’ai tellement hâte de voir ces pépites de la nature.
    Le Japon fait parti de ma liste ….. jouer au loto aussi !!!

    Répondre
  37. Fabienne a dit…

    Parallèlement à ma liste d’envies, j’ai également rédigé celle des voeux les plus chers que j’avais étant enfant, quelle bonne surprise, en réalisant que j’avais accompli la plupart d’entre eux, pour certains je me suis donné la peine d’y parvenir (exercer la profession de journaliste) pour d’autres, c’est la vie qui a bien voulu m’exaucer (avoir deux enfants de sexe différents), ça m’a reboosté d’un coup, d’un seul !

    Répondre
  38. Saha a dit…

    Il y a quelques temps, de passage dans ma ville natale que je n’aime pas, je me suis revue ado et j’ai visualisé le chemin parcouru…ma vie d’aujourd’hui (pourtant bien banale) me paraissait si inaccessible alors. J’ai réussi à atteindre ce qui était pour moi indispensable. Du coup, il me faut d’autres envies pour continuer à avancer. Lesquelles ?? Votre post va m’obliger à réfléchir un peu à tout cela ; dans l’immediat la perspective d’un week-end de mai à Cadaques fait très bien l’affaire !!!

    Répondre
  39. River Tam a dit…

    Je partage pas mal de vos envies.
    J’ai réalisé celle de parcourir l’ouest américain l’année dernière. Un pur bonheur !!! A une petite déception près et si je peux vous aider, je vous conseille d’enlever Antelope Canyon de vos rêves. C’est très joli bien entendu … mais en photo. A l’oeil nu c’est un canyon tout ce qu’il y a de plus classique. Les couleurs sont dues aux réglages de l’appareil photo, réglages que le guide vous fait avant de la visite !!

    Répondre
    • Juliette a dit…

      C’est exactement ce que j’allais écrire !
      J’y suis allée cet été – à Antelope Canyon – et j’ai été assez déçue. Les guides expliquent bien quel filtre mettre sur les appareils photos pour avoir cette couleur orange. Pour de vrai (comme diraient mes petits élèves), c’est assez sombre et cela ne vaut pas tout ce que l’on y fantasme.
      En revanche, nous avons adoré « Horse shoe Bend » qui est juste à côté.
      Mais que j’ai préféré de notre périple dans l’ouest américain, ce sont les parcs de Yellowstone et Grand Teton.
      Je te souhaite d’y aller et de nous poster de jolies photos.

      Répondre
  40. MarieP a dit…

    Ca me fait me fait peur toutes ces envies que je lis parce rien de tout ça ne me fait envie . Et ça me rend tellement triste de ne pas en avoir , moi, d envies. Ni pas que je les aies toutes assouvies, absolument pas ! Juste que je me sens tellement mal en moi depuis qq mois que je sais que quoi que je fasse et où que j aille je n apprécierai pas . Car je serai parasitée par toutes ces pensées (tellement futiles en fait sans doute aux yeux de tout un chacun ) mais qui m obsedent au quotidien. Et je le disais à un psychologue l autre jour « envoyez moi offrez moi un voyage paradisiaque je n apprécierai pas, et que cela me rend triste ☹. Il faut que ne retrouve l envie d avoir envie … mais je crois que quelqu’ un a déjà utilise cette formule !

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Et si, en fait, tu en avais, des envies ! Oh, de toutes petites, un chocolat chaud, un banc public au soleil, pas grand chose mais si important. J’avoue ne pas avoir moi aussi envie de voyages sous palmiers, de paysages fantastiques, et alors ? Offre-moi la visite d’une expo ou d’un musée, même un peu ringards, et je serai comblée.
      Pas besoin de voir grand pour rêver !!!

      Répondre
      • MarieP a dit…

        Dominique . Oui c est vrai , moi en temps « normal  » c est à dire quand je vais bien , je n ai pas de grandes envies . Moi aussi des petites choses peuvent me combler . Je me souviens il y a 8 ou 9 ans j étais au ski à Chamonix (je précise je ne suis pas une habituée de Chamonix, j ai du y skier 2 ou 3 fois ) et j ai eu les larmes aux yeux de découvrir un magnifique paysage, j ai eu besoin d appeler ma maman ( non je ne suis pas non plus fourrée dans les jupes de ma mère – ps j ai 51 ans aujourd’hui -) pour lui faire partager mon émotion . Sinon tous les jours quand je rentre du travail j arrive quand même à me dire que vraiment j habite une belle région même si plein de gens dénigrent cette toute petite ville provinciale où j habite. Moi j y suis bien (…quand je vais bien ….) . Je me contente de très petits plaisirs en fait, je n ai absolument pas d envies de grands voyages. Et c est vrai qu’ un café en terrasse , le bruits des feuilles d automne sous les pieds et l odeur de la forêt peuvent suffire à mon bonheur. Ou une balade avec mon garçon de 12 ans avec qui je vis seule, quand j arrive à le décoler de sa console et qu’ on discute en marchant et même qu’ on arrive à rigoler ou qu’ à 12 ans j arrive quand même à faire qq pas en lui prenant la main . Je crois que dans la liste de mes envies je mettrai peut être  » rencontrer un homme , gentil, simple qui prenne (un peu ) soin de moi et qui me réconcilie avec l opinion que j ai de moi « . Sans doute pas besoin d aller au bout du monde pour ça ? Il est peut être là à portée de main mais je ne sais pas le voir !?! .

        Répondre
      • MarieP a dit…

        J ai trouvé une envie !!!!! J ai envie d aller voir etretat et son aiguille depuis des années j en ai 2 images dans ma cuisine pour ne pas oublier !!!!

        Répondre
  41. Electra a dit…

    J’ai eu la chance de faire quatre fois le Grand Ouest américain et contrairement au commentaire précédent, j’ai eu la chance de prendre des centaines de photos en obtenant cette couleur si spéciale ! et évidemment il faut faire le fer à cheval Horseshoe Band juste à côté, c’est sublime (attention au vertige!). Le guide (Navajo) explique bien comment prendre les photos, enfin mon appareil a bien fonctionné et le lieu est magique !
    Et j’ai aussi fait The White Sands – un souvenir très fort car la couleur du sable et le ciel bleu – c’est juste impressionnant ! Il faut juste bien respecter les règles (un couple de Français est décédé dans ce parc il y a un ou deux ans). De toute façon, dans tous les parcs américains, surtout ceux dans ces régions désertiques, l’eau est essentielle ! Je te conseille aussi le parc des Arches, incroyable et évidemment the Monument Valley! Ce dernier est situé dans la réserve Navajo donc si je conseille l’achat du passeport des Parcs Nationaux, il ne marche pas dans ces parcs-là. Bref, tu m’as rappelé de très beaux moments !

    Répondre
  42. Virginie Neleditesapersonne a dit…

    Alors depuis cette année, j’ai une bibliothèque qui a été faite sur-mesure (on a fait rénover entièrement une maison) et mon chéri m’a offert Pierre Gagnaire pour Noël ! (OK donc là je me rend compte que ça fait un peu pétasse prétentieuse qui vient se vanter … :-P). Bon enfin c’était surtout pour dire que j’avais pas mal d’envies en commun avec toi; ces deux là ont été réalisées mais il en subsiste bien d’autres; par exemple je rêverais d’écrire pour un magazine et pourquoi pas un roman !
    En tout cas j’aime bien ce genre de petite liste, comme tu dis ça pimente la vie – voire ça lui donne un sens tout simplement ! –

    Répondre
  43. Coralie a dit…

    Oh moi j’ai mangé plusieurs fois chez Gagnaire parce que mon papa aime bien les bons restos. Ma première fois c’était pour mes seize ans et c’est le repas dont je me souviens le mieux bien sûr, une merveille.

    Mais mon rêve principal ces jours-ci c’est d’écrire un roman alors on est quitte! Hâte de découvrir le tiens le mois prochain.

    Répondre
  44. les petits pieds a dit…

    Tu as bien raison, je pense que tant qu’on a des envies, on va plutôt bien ! Moi j’en ai tellement que ça me donne parfois le tournis : voyages, travaux dans la maison, projets pro et pas pro… Avec le temps, j’ai aussi appris à les laisser dans un coin de ma tête et à me concentrer sur le moment présent. Sinon j’ai tendance à courir dix lièvres à la fois, à oublier ce que j’ai déjà, et qui est, ma foi, plutôt chouette !

    Répondre
  45. Blonde paresseuse a dit…

    Et sinon, je me demande : est-ce que quelqu’un dans un pays très éloigné, au Japon, au Mexique ou en Arizona a mis sur la liste de ses envies « Visiter Paris, La Rochelle, manger de la jonchée, faire une balade sur l’île de Ré ou monter à la Tour Eiffel ». Parce qu’à ce moment-là, on peut considérer qu’on a grave de la chance…

    Répondre
  46. Smouik a dit…

    Une vraie envie ? Aller un jour en Thaïlande dans ce centre de soins pour éléphants, des rescapés de l’asservissement de l’homme, qu’on ne peut rendre à la vie sauvage parce qu’ils seraient perdus et qui vivent là en semi liberté et dont on s’occupe. On y va pour le temps qu’on veut et donc on s’en occupe…

    Répondre
  47. Aglaé a dit…

    Ah toi aussi tu as peur de conduire ?
    Idem pour la chorale, ça m’a toujours fait envie.
    C’est beau l’histoire de cette vieille dame.
    Et ça doit te faire quelque chose d’écrire « écrire d’autres romans », non ? 😉

    Répondre
  48. Gloria a dit…

    Le jour de mes 60 ans, une amie m’a offert un petit carnet sur lequel elle avait inscrit : fais la liste de toutes tes envies, même les plus folles ou irréalisables. Sur l’envers du carnet, inscrits les rêves réalisés. Je relèverai les copies à chacun de tes anniversaires à venir !
    J’ai rempli 4 pages en moins d’un quart d’heure !
    Je les relis régulièrement et j’en ai déjà réalisé quelques unes de ces envies !
    Et je fais une mise à jour régulière du carnet car les envies, cela pousse sans même avoir besoin d’être arrosé !

    Répondre
  49. Anne So Catherine a dit…

    J’ai adoré lire toutes vos listes d’envies ( au lieu de terminer un dossier en retard) ahem…. Le rêve de toute ma vie a fini par se réaliser : notre « petite » dernière a fini par guérir d’un très gros problème de santé. Elle a pu reprendre ses études, toutes ses activités bien longtemps laissées de côté, elle a un amoureux, elle est en pleine forme alors que pourrait-on rêver de mieux ? Des fois je me dis que si un jour je suis capable à nouveau d’avoir des envies alors que j’ai l’impression d’avoir désormais plus que « tout » et d’être vraiment tellement chanceuse, tellement heureuse, c’est que peut être une nouvelle page se tournera…

    Répondre
  50. Philomène a dit…

    J’ai moi même, et comme tout le monde, une liste de choses faisables et moins réalisables, avouables et plus ridicules, mais j’ai un vrai souhait qui est celui de conduire un jour sans avoir peur et sans en rêver la nuit.
    J’ai eu le permis, assez facilement pourtant, il y a presque 20 ans et ai peur de prendre le volant.
    Je me sens moins seule de savoir que tu as ce souhait.
    Cela me rassure, un peu……

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>