Five little things #31

Dans la nuit de vendredi à samedi, sur les coups de 2h du matin, j’ai reçu un texto de mon fils, sorti pour fêter la – presque – fin (ils ont encore SVT aujourd’hui) du bac: « je peux dormir chez toi ? ». Je vous rassure tout de suite, c’était encore ce crétin de correcteur d’orthographe, il fallait lire « je peux dormir chez mon pote ? » (si on change cinq lettres à « chez toi » ça donne « chez mon pote »).

Bref, mes enfants ont presque fini leur bac. Et grâce aux simulateurs de résultats, je sais désormais que mon fils peut avoir une mention assez-bien en ayant zéro en histoire et en philo.

A part ça, cinq petites choses pour aujourd’hui.

1 – La série. The bold type, série diffusée sur Amazon prime (je me suis fait rattraper par la patrouille Hadopi, la bonne nouvelle c’est que je ne vous conseillerai désormais que des séries diffusées sur des canaux légaux) (la mauvaise c’est qu’il y en aura moins). Quoi qu’il en soit, The Bold Type, c’est le genre de série qui ressemble à de la guimauve très sucrée et qui est en vérité bien plus profonde et intelligente qu’au premier abord. Certes, le Pitch ressemble à des dizaines d’autres: trois filles sacrément jolies travaillent dans un magazine féminin à NY. Sauf que le propos est féministe, gay friendly, anti-trump, etc. Et comme la cible est, je pense, bien plus jeune que moi au départ, je trouve que c’est chouette. Bref, c’est bien joué, rythmé et fin. La saison 2 part aussi bien que la première.

2 – La fringue. Cette petite robe, je l’ai montrée en storie Instagram et elle a eu un certain succès, donc la voilà ici, la parfaite petite robe portefeuille pour l’été. On me pardonnera la photo pas terrible au saut du lit, pour retenir cet imprimé « bateau » délicieusement rétro. La forme portefeuille est une des plus flatteuses je trouve quand on a, hum, des formes.

3 – Le bouquin. 3 bis rue Riquet, de Frédérique Le Romancer. ça fait un moment que je veux vous en parler. Frédérique est une lectrice et surtout, une romancière (avec un nom pareil, j’imagine qu’on a du lui dire souvent que c’était prédestiné). J’ai adoré ce roman polyphonique, qui m’a rappelé, même si l’histoire n’a rien à voir, « Escalier C », l’un de mes livres préférés quand j’étais plus jeune. Le Pitch ? 3 bis, rue Riquet, Toulouse, un immeuble banal. Enfin pas tout à fait : Cécile, au rez-de-chaussée, traductrice agoraphobe, ne quitte jamais son appartement. Elle surveille les allées et venues de ses voisins par le judas de sa porte et s’invente des vies rocambolesques. Au premier, Lucie aime sortir et boire dans les bars en espérant le grand amour, via Internet. En face, Madeleine, la comtesse Mado des trottoirs, a connu ses heures de gloire dans le quartier. L’âge venu, il ne lui reste plus guère de clients et les fins de mois sont difficiles. Seul homme de l’immeuble, Marc est un quadragénaire arriviste qui a spéculé en achetant le dernier étage. La présence d’une prostituée qui travaille à domicile dérange ses plans, il aimerait bien s’en débarrasser. Mais la comtesse Mado a du répondant… J’ai adoré l’atmosphère, le style, les personnages, le langage haut en couleur de Mado. On finit le livre triste de quitter ce petit monde. Bravo Frédérique !

4 – L’endroit. Le restaurant du Terrass hôtel. Vendredi j’ai invité mon churros au Terrass hôtel pour son anniversaire. La terrasse au septième étage est bien connue des influenceuses, abritant nombre d’événements en après-midi, matinées et plus si affinités. Je n’y étais jamais allée – je fuis toutes ces opérations – mais j’avais toujours eu envie d’y passer une soirée en amoureux. Le restaurant n’est pas à l’extérieur mais les baies vitrées permettent de profiter d’une vue assez folle à 360°. On y mange des mets délicieux – petit bémol sur les proportions, il ne faut pas être affamé – et on y boit des cocktails parfait (mais pas donnés). Bref, c’est un endroit magique et qui se mérite un peu (financièrement parlant) mais pour impressionner votre dulciné(e) c’est une adresse parfaite.

 

5 – La chanson. Je vous avais parlé d’elle quand elle en était encore à faire des cover sur instagram. Tout chez elle me faisait penser qu’elle allait percer et c’est fait. Alors oui c’est sucré et léger, mais je vous mets au défi de ne pas avoir cette ritournelle dans la tête une fois la chanson écoutée.

 

 

49 comments sur “Five little things #31”

  1. Aziliz a dit…

    J’ai bien aimé the bold type aussi! Une série dans laquelle les femmes se serrent les coudes c’est suffisamment rare pour être mentionné! Je ne savais pas que la saison 2 avait démarré!
    La robe portefeuille ça met aussi en valeur quand on n’a pas de formes!!!
    Ce livre a l’air génial, à ajouter dans mes bagages pour les vacances, merci beaucoup !

    Répondre
  2. Nathalie a dit…

    Un simulateur de résultats? Mon dieu, je ne savais pas que ça existait. On n’a pas tenté … Non, on ne vas pas tenter…
    1)niveau série, je suis larguée 2) la petite robe: j’en ai vu une parfaite, hier sur une dame qui déposait son fils au surf. J’ai pas osé lui demander d’où elle venait. Dommage. 3)le bouquin: les oubliés du dimanche de Valérie Perrin. Après avoir adoré « changer l’eau des fleurs » j’ai lu son premier et je me demande comment j’ai pu passer à côté en 2015. 4) l’adresse : à retenir sans doute 5) la chanson : celle-là (en plus c’est mon presque-fils) https://www.youtube.com/watch?v=G89kgB2vh8Q
    Belle journée à toutes !

    Répondre
  3. Madame H a dit…

    En 2 secondes, je me retrouve propriétaire d’une petite robe portefeuille avec un imprimé bateau bleu marine ET JE NE SAIS PAS CE QU’IL S’EST PASSE OKAY ?????!!!!!!
    Sinon, le simulateur de résultats du bac, je m’y étais amusée il y a 2 ans quand la question qui me taraudait était « quelle mention ma fille va-t-elle avoir » (mention Bien finalement ), maintenant que la question est « est-ce mon cancre de fils va pouvoir avoir le bac sur un malentendu », bizarrement je préfère ne pas trop m’en approcher !

    Répondre
  4. Bérengère a dit…

    je cours acheter ce livre des que la librairie sera ouverte ! le pitch me plait et suis en attente de coup de foudre littéraire depuis mission hygge !
    je me rappelle bien lorsqie tu avais parle de Angele la soeur de Roméo Elvis qui commençait à percer….et là bingo j’aime beaucoup !
    …photos magnifiques depuis le Terras’hotel ! Paris Paris…..
    Bon lundi !!!

    Répondre
  5. Bérengère a dit…

    j’ai bcp aime cette série aussi ! Amazon prime contient quelques très bonnes séries (c’est là que j’ai trouvé this is us cet hiver 100ans après tout le monde !!!)

    Répondre
  6. DOMINIQUE a dit…

    En farfouillant très très loin dans mes souvenirs, je me suis rendu compte que la dernière robe que j’avais portée était… ma robe de mariée.
    Joli imprimé, et très jolie robe, au demeurant. Si que j’avais toujours 20ans, j’aurais sans doute craqué, n’est-ce pas, Madame H ?

    Répondre
  7. Daphné a dit…

    Oh mais tu élargis le champ des possibles avec le simulateur de bac – moi qui était encore bloquée sur « les 7 erreurs à ne surtout pas commettre en svt sous peine de brûler en enfer » du monde.fr ( Sissi, au stade de fatigue nerveuse où j’en suis, je sais que l’article s’intitule bien comme ça ). J’ai illico lancé à la volée l’idée à mon ado, plongé dans ses révisions.

    Il m’a à peine regardée et a lancé -« mmmf, préfère pas regarder ». Je sens que ça va être long jusqu’au 6 juillet.

    Répondre
  8. Milky a dit…

    C’est rigolo ce livre, j’ai l’impression qu’on a pris des bouts de ma vie et qu’on les a recousus dans un autre ordre – enfin d’autres trucs quand même, la coïncidence n’est pas troublante à ce point mais : 1. J’ai vécu non loin de la rue Riquet à Toulouse 2. Il y avait une prostituée d’un certain âge qui travaillait à domicile dans mon immeuble 3. Je suis traductrice et agoraphobe (enfin traductrice et agoraphobe c’est un pléonasme je crois mais bon).

    Répondre
  9. Sandrine a dit…

    Ici c’est plutôt « je ne vais pas avoir mon bac et je serai encore là l’année prochaine ». Je ne l’ai jamais vu si stressé ni perdre autant ses moyens
    Alors là mention même pas j’y pense ! C’est plutôt « pourra y il aller à l’oral ? »

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Ca va aller Sandrine, ça va passer – faut juste arriver à faire descendre la pression d’ici le 6 juillet. Ici aussi, mode panique enclenché chez mon bachelier – je l’ai obligé à s’organiser une fête avec les copains pour s’occuper l’esprit à compter le nombre de bouteilles de jus de fruits nécessaires plutôt que le nombre de points.

      Répondre
  10. Frédérique a dit…

    Aaaaaaah ! Je défaille 😉
    Si on m’avait dit il y a … ans que je serais un jour dans un des posts du blog de la meuf que je lis tous les matins !
    Merci beaucoup <3<3

    Sinon, j'aime la robe et j'ai envie d'un spritz pour fêter ça (quoi, il est trop tôt ? Je trouve pas) (si, un peu)

    Et aussi, j'ai fait lire "Mission Hygge" à des amis (auteurs et éditeurs) : tout le monde aime et la phrase qui revient souvent, c'est "c'est le meilleur feel-good que j'ai lu". Congrats ! Il fait un tabac.

    Répondre
  11. Tachalili a dit…

    Côté série, ma dernière découverte (après tout le monde j’ai l’impression) c’est Sense 8 des soeurs Wachowski (dans une autre vie elles étaient frères et ont commis Matrix) sur Netflix que j’ai adoré! J’ai avalé les deux saisons et le film final en 8 jours. C’est beau, c’est terriblement humain, c’est très très chaud à certains moments et très drôle à d’autres

    Répondre
    • Constance a dit…

      Moi aussi je viens de découvrir, à la faveur d’un week end sans enfants, mais depuis leur retour je peine à avancer… les personnages sont tellement forts et attachants!

      Répondre
  12. steph a dit…

    3 bis rue Riquet à Toulouse, mais c’est pas loin de chez moi ça !! un de plus dans ma wish-list pour cet été !!
    Merci et bonne journée !

    Répondre
  13. Saha a dit…

    Très jolie robe…mais les robes portefeuille ne me vont pas, hélas (je dois être la seule ! Ça me fait fait un buste trop court et ça élargit mes hanches qui n’en n’ont pas besoin…)
    Escalier C, j’avais beaucoup aimé le film avec Robin Renucci et le livre que j’avais lu après. Donc je vais me procurer le 3 bis rue Riquet qui va rejoindre ma PAL (qui menace de s’ecrouler avant l’arrivée des vacances)

    Répondre
  14. Karine G-s a dit…

    Mais elle est génial cette petite robe ! Elle te va très bien ! (quelles formes ?)

    Ah Angèle, mon fils (le grand) (parce que le petit, lui, son kif actuel, ce serait plutôt « Jean-Petit qui danse » – j’en peux plus !) me l’a fait découvrir ce week-end. Effectivement c’est très addictif, comme mélodie.
    Et puis j’ai bien aimé le clip avec ses couleurs saturées et la panoplie Bonnie & Clyde version Faye Dunnaway. Si j’ai bien tout suivi, il la suit depuis quelques temps parce qu’il écoute Thérapie Taxi et qu’ils ont fait un featuring avec Roméo Elvis (Hit Sale, paroles trèèès dures mais mélodie qui te reste bien dans la tête), qui est le frère de Angèle. C’est une mafia, quoi…

    Répondre
  15. Carole Nipette a dit…

    Je pensais que ça n’existait plus les mails Hadopi et qu’il y avait une refonte du truc… c’est opaque leur com du coup… bon ça va j’ai Netflix et Amazon, Canal aussi quand je vais mes parents 🙂

    Répondre
    • Machine W a dit…

      C’est ce que je me suis dit aussi, je croyais qu’Hadopi était enterré…
      Caroline, si c’est pas trop indiscret, c’est pour le téléchargement d’une série ou pour un autre type de média que tu as reçu un avertissement ?

      Répondre
  16. Kinou a dit…

    Ah ah Hadopi
    Moi qui suis généralement trop trouillarde pour enfreindre la loi, affamée de séries, j’avais créé il y a une paire d’années un compte sur un site de torrent sur les conseils de mon beauf qui faisait ça depuis longtemps sans problème . Bam, un mois après je recevais mon mail d’Hadopi !
    Je ne risquais probablement pas grand-chose, mais ça m’a refroidie.
    Depuis je me contente de Netflix mais là je sens que j’ai épuisé leurs ressources. Le bon côté des choses c’est que je lis plus.

    Répondre
  17. Clementine a dit…

    Bonjour Caroline, puisque tu parles séries, et séries accessibles par voie légale, as-tu regardé « Crazy ex girlfriend » sur Netflix ? Je m’attendais un peu à une mièvrerie girlie, et en fait c’est une très bonne surprise : sans être hilarante, la série et drôle et bienveillante sans jamais virer dans le mièvre… Mais surtout, c’est une comédie musicale (avec 2 ou 3 chansons par épisodes) et les chansons sont pour le coup vraiment hilarantes et corrosives, elles passent par tous les genres musicaux, c’est un vrai bonheur. Il suffit pour s’en convaincre de regarder sur le net les 2 chansons du premier épisode (« Sexy gettin’ ready » et « Wes covina »). Je me trompe peut-être, mais connaissant ton blog il ma semblé que cette série te plairais.

    Répondre
  18. tallulah06 a dit…

    la robe n’est plus disponible en taille L depuis hier soir.

    Ayant eu un petit mail de Hadopi l’année dernière, je me suis mise au streaming, et récemment à Netflix, c’est pas très cher.

    Répondre
  19. et de trois a dit…

    Anniversaire du Churros vendredi, dis tu !! Serait-il comme mon Chéri du 22 ? Ce qui allongerait encore la liste des points communs (Lyon, mars 71, 3 enfants (fille-garçon-fille)…)

    Quant à Angèle notre ainée adore (et moi aussi), on va aller toutes les deux au concert cet hiver.

    Répondre
  20. Melisse a dit…

    Salut Caro, salut le Rade

    Nan mais le bac c’est très surfait, tout le monde l’a et ça sert à rien… Ben ça sert encore de rituel de passage qui t’autorise ou pas à passer à une autre partie de tes études…
    J’ai commandé la robe (et ce que j’avais mis dans un panier virtuel depuis 1 mois : Mme Redoute a une terrible mémoire) et peut-être que si un jour on case un week-end sans bébé fille à Paris on ira boire un verre au Terasse. Déjà je ne suis jamais montée sur la dame Eiffel : à chaque fois trop de monde… et puis c’est pas l’un des coins ou j’aime baguenauder le n’est en l’air… mais faudrait, tout de même !
    On a le droit après les PAL et les PAV de faire des listes « trucs de touriste que quand même il faudrait le faire surtout pour la petite, hein » ?

    Répondre
  21. Jane B. Root a dit…

    Bac : je fais partie des centaines (des milliers) de profs convoqués jeudi matin, dès potron minet, pour donner le bac à vos chérubins 😉 Pas de bile, pas de simulateurs : nos inspecteurs nous ont bien fait passer le message ! Chaque 2ème mot des « recommandations au jury » décline tous les synonymes possibles du mot « bienveillant ». Je ne savais pas que la langue française était aussi riche en vocabulaire complaisantesque. Et puis un autre secret bien gardé : comme le 2ème tour est le lundi 9 et le mardi 10, on va rattrapper un max de monde. Vous croyez vraiment qu’on a envie de se faire suer avec des boutonneux faignasses qui nous auront déjà fait iech toute l’année scolaire, alors que notre location de vacances commence le 11 ? Qui s’infligerait ça ?

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>