J’aime #147

La semaine qui s’annonce ne sera pas de tout repos. Et dans des moments comme ceux là, peut-être que la seule chose à faire, c’est de se rappeler combien parfois la vie est douce. Un nouveau J’aime, donc, dépourvu de cohérence éditoriale, pour les réclamations, contacter le service abonnements (oh, wait…)

Les tournages. J’ai toujours été cette fille qui lorsqu’elle aperçoit les gros camions noirs des boites de prod au coin d’une rue, oublie son rendez-vous chez le dentiste dans cinq minutes ou le bus qui va partir d’un moment à l’autre, pour rester figée, le plus près possible de la limite autorisée, afin de distinguer un visage connu ou d’entendre un dialogue joué dix fois. Les mots « Action » et « Coupez » ont toujours eu pour moi une dimension un peu magique, comme si entre les deux, tout pouvait arriver. Alors imaginez mon excitation lorsque je peux assister à un tournage en toute légalité, me placer juste derrière le combo et même, privilège ultime, porter un casque dans lequel j’entends les comédiens comme s’ils étaient à quelques millimètres de moi. Imaginez, ensuite, mon émotion lorsque les mots qu’ils prononcent sont nés sur mon canapé, après des dizaines d’heures à cogiter sur l’emplacement de telle ou telle scène. Vous obtenez une pleureuse même pas honteuse, qui, après une séquence particulièrement émouvante, tombe dans les bras de l’actrice principale en lui confiant avoir lâché une larme à chacune des prises. Bref, je suis allée sur le tournage de Clem et j’ai aimé.

Les délires de mon correcteur automatique. Point besoin de développer je pense, ça se passe de commentaires. J’ajouterai simplement que c’était un message destiné à un contact professionnel, de genre féminin et plus âgé que moi. Ce jour là ma dignité a été déclarée en mort cérébrale.

Cette photo prise le 1er janvier à 13h45 dans la chambre des filles au cap ferret. On a appris plus tard qu’elles s’étaient endormies à 11h du matin. Vous noterez que la mienne s’est donc effondrée la tête dans ses chaussettes, les lunettes de traviole (« je comprends pas maman, y’a une branche qu’est cassée, ça doit être un défaut de fabrication ») et sans même avoir eu le temps de se mettre sous la couette. La première image qui m’est venue en la regardant quand l’un des pères est remonté avec ce cliché, c’est celle de Pompéi. Stoppées en plein vol. Plus sérieusement, je me dis que cette photo leur évoquera pour la vie leur nuit la plus longue. Et je me sens tellement reconnaissante d’avoir pu leur transmettre ce goût de la fête.

Ce fauteuil enfin acheté après des mois d’hésitation. Vive les soldes. Je crois que j’avais besoin d’un soleil gros comme ça dans mon salon. Et oui, cela signe la fin du vieux club défoncé. Mais le nouvel an organisé par mes grands chez nous lui a été fatal. Non qu’ils l’aient détérioré, mais voulant bien faire, ils l’ont déplacé. Erreur fatale. L’un des derniers ressorts n’y a pas résisté.

C’est tout pour aujourd’hui, je reviens prochainement, prenez soin de vous.

 

41 comments sur “J’aime #147”

  1. Marieal a dit…

    Merci pour cet éclat de rire du lundi avec ton sms ,ça met de bonne humeur renforcée par la jolie couleur de soleil de ce fauteuil.
    Bon courage pour ta semaine, et bravo pour le tournage de Clem

    Répondre
  2. may_en_avril a dit…

    Et moi, j’aime particulièrement ta première photo qui n’emmène loin, loin…du coté de la Crète? Et j’aime être dans les premières à répondre, c’est enfantin mais cela me réjouit de ne pas être à la traîne pour une fois…Bon courage pour la semaine!

    Répondre
  3. Bérengère a dit…

    Ooohhh les tournages ! A Lyon lorsque j’étais étudiante j’ai pu me faufiler et observer quelques prises…
    C’est magique ! Et en étant scénariste j’imagine la sensibilité et la surprise d’entendre tes mots.
    Waouh ce fauteuil il est topissime et lumineux hâte de le voir en photo dans ton salon… avec Gigi lové dedans
    Endormies à 11h ? Mes filles n’ont pas eu la résistance de Rose au réveillon mais donner et transmettre le goût de la fête et des repas entre amis y a rien de plus précieux !! Et ça c’est bon je crois que c’est acquis !!!
    Bonne journée comme un lundi

    Répondre
  4. DOMINIQUE a dit…

    Comme avait écrit une mère à son fils (merci Topito) : « je t’attends, je suce devant le supermarché ». Les correcteurs ne sont pas sérieux.
    Quant au fauteuil, on ne peut qu’approuver, celui que tu as adopté est trop beau.

    Bon courage à toi !

    Répondre
  5. Soa a dit…

    Une photo finalement pleine de vie et une photo qui parle d’elle-même sur les bons moments en famille qu’ils venaient de passer ! J’aime ! Cà me rappelle des moments inoubliables avec mon frère et mes cousines à refaire le monde des nuits entières et à s’effondrer n’importe comment sur ce qui nous tombe sous la main pourvu qu’il peut nous servir de lit !

    Répondre
  6. Daphné a dit…

    Mais oui, quand nos oisillons grandissent, ils sont tout heureux de nous voir mettre les voiles pour faire leur propre réveillon. C’est si chouette de les voir se fabriquer des souvenirs pour toute une vie !

    J’espère que cette semaine vous sera plus douce que prévue, et qu’elle sera ponctuée de plein de petits bonheurs pour voguer tranquillement vers le prochain week-end !

    Répondre
  7. Sarah (l'autre ) a dit…

    Et moi j’aime découvrir un nouveau billet de vous un lundi de colère et de contrariété. Merci. Et le meilleur pour la semaine.

    Répondre
  8. Tan a dit…

    Quels beaux souvenirs pour les enfants en effet.
    À cette liste de J’aime, j’ajouterais l’histoire de Mody qui se finit bien. Pour une fois qu’on arrête de marcher sur la tête…

    Répondre
  9. delphine a dit…

    Quand j’avais genre l’âge de tes enfants, mes potes plein de bonnes volontés ont déplacé la table en verre du salon de ma mère, pour éviter qu’on la casse plus tard dans la soirée… et ils ont cassé la plaque de verre avant que la soirée commence, ma mère a beaucoup ri quand ils lui ont piteusement expliqué le lendemain… L’histoire de ton fauteuil a ravivé ce souvenir merci à toi pour ça, certains lundi faisant encore plus regretter le week end que d’autres et ma semaine s’annonçant longue aussi j’apprécie d’autant plus

    Répondre
  10. MarieP a dit…

    Moi mes spécialités dans les mails c’est…ovuler au lieu de vouloir…et orgasme au lieu d’organisme….
    Véridique j ai envoyé 2 mails avec ces fautes de frappe

    Répondre
  11. mammouth a dit…

    Alors moi et le correcteur, c’est pas un long fleuve tranquille, alors je compatis. D’autant plus que j’écris en anglais et en français, alors je te dis pas les plaisirs décuplés. Mon correcteur a une vie qui lui est propre, des idées originales et il est très têtu.

    Ta première photo est très belle. Et j’aime bien la jolie photo de filles.

    Sinon, les j’aime sont une belle façon d’aborder les difficultés. Bon courage. Prend soin de toi aussi.

    Répondre
  12. Véro a dit…

    Mon fils qui voulait inviter plein de potes à la maison : ah non, tu sais bien qu’on avait dit pas plus de quatre putes à la fois.
    …..

    Répondre
  13. agatha a dit…

    Très joli fauteuil ; mais avec ses petits pieds tout fins j’ai l’impression qu’il s’effondrerait quand moi et mon petit poids s’affaleraient dedans .

    Répondre
  14. Kinou a dit…

    Souvenir de tournage : j’étais dans un café Quai de la Tournelle à Paris; nous avons vu débarquer un pick-up d’où a été déchargée une cabine téléphonique (oui, j’ai 29 ans) , qui a été posée au coin de la rue. Une équipe de tournage est arrivée, un acteur est entré dans la cabine pour passer un coup de fil, puis tout ce beau monde a disparu en rembarquant la cabine !
    J’ai trouvé ça fascinant, à quel point le cinéma sait fabriquer du réel quand il ne le trouve pas.

    Répondre
  15. Maud tine a dit…

    Comme kinou ou Geneviève ou certainement des dizaines, centaines… j’actualise dix fois par jour sur Insta, Facebook ici… et je pense à toi… c’est un peu étrange ce lien… alors en toute simplicité te transmettre de l’amitié chaleureuse

    Répondre
  16. Shakti a dit…

    J’espère que la fin de la semaine t’apporte un peu d’espoir de repos de la tête.
    Bon courage et beaucoup de soutien moral. (malheureusement, c’est tout ce qu’on peut faire)

    Répondre

Laisser une réponse à agatha

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>