Confinement d’une hypocondriaque – J3

En ce troisième jour coupée du monde (#dramaqueen), voici les nouvelles du bord. Il semble de plus en plus probable que ma grande ait attrapé le virus. Mon frère, sollicité à distance, en est assez certain et sa soeur parait elle aussi lui emboiter le pas. Jamais l’épée de Damoclès ne m’a semblé aussi proche de nous tomber dessus. Résultat, voici en quelques lignes les pensées qui me traversent au cours d’une journée type de confinée.

6h55. Bien sûr, alors que j’aurais tout à fait le droit de dormir, mon cerveau décide de se réveiller à l’aube. En même temps c’est mieux, encore une semaine à ce rythme et on fera plus la différence jour nuit. Je vais me lever et en profiter pour faire un grand tri dans la maison. Ensuite je lirai, comme me l’a suggéré mon président. Un bon vieux classique. Puis préparation des plats équilibrés de la semaine pour qu’on n’en profite pas pour prendre 25 kilos. Je me sens remplie d’une énergie de dingue. Mes défenses immunitaires sont au taquet. Finalement ce confinement c’est une bonne chose… je… en forme… choux fleurs… épinards… faire les vitres… déclaration d’imp…

9h56. Après, ça n’est pas un crime de s’être rendormie. Le sommeil est fondamental pour les défenses immunitaires tout le monde le dit.

10h12. Et il reste des lasagnes pour ce midi.

11h45. J’ai la gorge sèche et en même temps je salive énormément. Je vais checker tout de même.

12h02. Mes amis sont comme des lions en cage, ils n’en peuvent plus, ils vivent l’enfer, coincés comme ça chez eux. Je prétends que moi aussi. En vrai, s’il n’y avait pas la peur de crever, je serais juste en train de passer une journée comme les autres.

12h34. Le churros dit que la salle de sport lui manque. C’était devenu une drogue pour lui.

12h35. Il n’est pas impossible que mon corps se soit conditionné depuis des années pour résister à la pandémie. A force de fuir le moindre exercice physique, aucun risque d’éprouver le moindre manque. Quand on parvient à transformer son canapé en matelas à mémoire de forme, je pense qu’on peut raisonnablement être considérée comme une professionnelle du confinement. Thomas Pesquet peut aller se rhabiller tout de suite avec ses conseils. On ajoute à cela les évidentes réserves de graisse scrupuleusement engrangées depuis cinq ans, il est possible que je sois l’élue. Pourvu qu’il me reste vraiment deux ovules. « Il » compte sûrement sur moi pour repeupler la planète.

12h56. Apparemment l’obésité fait partie des facteurs de comorbidité. Allez bien vous faire cuire le cul, les lasagnes.

13h13. Je commence dès à présent une diète drastique. Si j’en crois les délais de contamination et l’évidente infection de mes filles, j’ai 14 jours pour perdre 5 points d’IMC, si je veux avoir une chance d’être intubée.

14h34. Est-ce qu’on nous endort quand on nous intube ?

15h15. Je fais une liste de mes antécédents médicaux que je donne au churros. Au cas où je ne serai pas capable de m’exprimer entre deux quintes de toux quand l’heure sera venue. Je lui fais promettre de leur demander de m’endormir.

15h34. Y’a au moins un truc de positif c’est que Rose est hyper indépendante et gère toute seule ses devoirs.

15h36. Quand je pense à tous ces parents flippés qui ne supportent pas de rester avec leurs gosses plus de deux jours, j’ai de la peine pour eux. Ici c’est l’harmonie, je l’entends pas.

16h56. J’ai beau me forcer je n’éprouve aucune envie impérieuse de sortir me dégourdir les jambes. Au moins j’ai pas besoin d’imprimer l’attestation. Toujours ça de gagné.

16h57. C’est fou comme au bout de trois jours je me sens sereine. C’est le miracle morning ça. Je suis complètement alignée.

17h02. On va tous crever.

17h16. Je ne sais pas si je préfère être la seule à survivre ou laisser mes enfants orphelins. Je vais leur demander ce qu’ils en pensent.

17h17. Ou pas.

18h01. Est-ce qu’il faut se laver les mains avant d’ouvrir le frigo ou après ? Est-ce que le virus reste sur l’opercule des yaourts ? Est-ce qu’il faut stériliser les brosses à dents ? Est-ce que le fait que ma fille vient littéralement d’éternuer en spray à cinquante centimètres de moi rend toutes ces questions obsolètes ?

19h12. Rose vient tout près de moi pour un câlin. Je la repousse gentiment. Je lui explique que je ne fais pas ça pour moi parce qu’en réalité je m’en fiche de tomber malade. Mais je veux pouvoir m’occuper d’elle quand elle aura de la fièvre. « Bien sûr c’est pas du tout parce que t’as peur de mourir », me répond, blasée, ma fille. Aussi, oui, mais pas que.

20h13. Rose nous annonce que pour passer plus vite le temps, elle s’est lancé tout un tas de défis à accomplir pendant le confinement.

20h14. Les pauvres parents obligés de contrôler pronote ou d’imposer des plannings de devoirs à leurs enfants. Je vais écrire un livre sur l’éducation intuitive.

20h16. Le premier défi consiste à parvenir à mettre toutes ses boucles d’oreilles d’ici la fin du blocus.

20h17. Après c’est vrai qu’elle en a une bonne cinquantaine.

20h18. Le second c’est de se refaire l’intégralité des Friends.

21h14. Où sont ces putains de codes pronote ?

 

108 comments sur “Confinement d’une hypocondriaque – J3”

  1. Kitty a dit…

    Attention, Caroline, on reprend goût à la lecture quotidienne! Merci pour les rires en vous lisant « comme au bon vieux temps »
    Prenez soin de vous

    Répondre
    • Stéphanie a dit…

      Merci Caro, tu es d’utilité publiques. Je me réveille en larmes et tu me fais éclater de rires Merci merci.
      Ça va aller, ça va aller

      Répondre
  2. Sandrine a dit…

    Contente de te retrouver sur ce blog… même si c’est dans des circonstances difficiles ! Et bonjour au Churros (mon ex collègue de Zélig. Dis-lui qu’à moi aussi la salle de sport manque énormément.

    Répondre
    • Cha a dit…

      Comme tu m’as manqué ! Et comme tu me fais rire, ça fait tellement de bien, j’en ai les larmes aux yeux. J’avoue que je ne suis pas du tout hypocondriaque mais ces deux derniers jours ont été terriblement durs au boulot, je suis encore pleine de tension… Merci pour ton texte, c’est de salubrité publique !

      Répondre
      • Amy a dit…

        Je retrouve avec tant de plaisir tes mots justes, ton humour, ta sincérité.
        Heureuse de ces retrouvailles particulières qui n’en sont que plus précieuses

        Répondre
  3. Lespetitspoissonsrouges a dit…

    J’adore….merci !
    Ici on en chiait pas assez alors le prof de SVT nous a confié le soin d’enseigner à nos enfants le reproduction des grenouilles….je tiendrai jamais 2 semaines

    Répondre
  4. Patricia a dit…

    Merci pour cette lecture qui permet de relâcher la tension en riant.
    Je me suis réveillée en pensant qu’on était vendredi et j’ai déchanté en réalisant qu’on n’était que mercredi…
    Bon courage. On va y arriver

    Répondre
  5. Delph a dit…

    Ah oui la galère de pronote ! Ma fille, le même âge que Rose à un mois près, n’est pas du tout autonome… elle soupire à chaque fois qu’il faut écrire un mot !!! Mon homme, étant dans le domaine de la santé, il bosse avec des journées à rallonge alors je ne me fais pas d’illusions, on va le choper ! parfois je me dis, vaut mieux maintenant que lors de la deuxième vague et l’heure d’après je ne suis plus très sûre ! Il est prévenu ! si il l’a on le confine dans une pièce de la maison avec son plateau repas déposé devant la porte ! bref c’est la cacophonie dans ma tête, heureusement il fait beau ! Prenez soin de vous ! et courage à la grande

    Répondre
    • Mit’ a dit…

      Rassure toi Caro la plupart des gens atteints développent une maladie bénigne rhinite toux fièvre
      Et 98 pour cent guérissent . Entendu de nombreuses fois à la télé . C’est bon pour moi , je me le répète
      Qd je sens monter le stress , c bon pour tous , 98% de guérison
      N’empêche que c dur de rester à la maison , même avec les plus gentils des maris , enfants …. envie de sortir . Quand je pense que ça va durer quelque semaines ! Cet aprem je nettoie un carré de jardin pour y semer des cosmos
      Je me demande si ce n’est pas trop tôt
      Caro comment lit -on les jours d’avant sur insta ? ( tes jours 1 et 2 ?)

      Bisous , plein de courage
      ça va aller

      Répondre
        • Marie de Briancon a dit…

          Hello!
          Si je peux te donner un peu d’espoir… Quand elle sera soignée, ta grande sera l’avenir de l’humanité (ou de la ma) et pourra sans risque aller chercher des suchards à Fran prix et aider mémés à se ravitailler ! Finalement j’aurais voulu déjà l’avoir… Ou pas…
          Prends soin de toi
          Quel plaisir de te lire.
          As tu une théorie sur pyjamas jour /nuit ? On change toutes les 12 h ou on en garde 1 ?

          Répondre
  6. Cynthia a dit…

    Comme je te comprends, mes angoisses font les montagnes russes aussi! Merci pour ce partage intime
    Solo à la maison avec le toutou. J’espère ne pas devenir folle.
    Je peux même pas essayer de calmer mes angoisses vu que j’essaye de gérer une continuité pédagogique dans lesquels parents d’élèves et profs sont complètement perdus.
    Je crois que je vais faire une pause cette après midi, autre que pour manger.
    Allez, on peut le faire

    Répondre
  7. Karoll a dit…

    Ton billet est désormais ma drogue quotidienne. Et si tu es vraiment comme ça, ta famille mérite un soutien psychologique renforcé pour supporter ce confinement. Courage à eux (et à toi aussi, quand même ).

    Répondre
  8. Claire a dit…

    Merci!! Pour ce moment de rigolade! Ce qui est très fort, c’est de me faire marrer alors même que tu parles du confinement qui est la source d’environ 150% de mes angoisses…De tout coeur avec toi et ta famille!

    Répondre
  9. alexa a dit…

    Le Miracle Morning: Ahaha: You made my day!
    J’aurais tout loisir de crier au Miracle car à partir de demain je serai en home office. Pas (encore) de confinement en Allemagne

    Répondre
  10. Kate a dit…

    Rose est très sérieuse, je suis aesh dans un lycée (aesh signifie que j’aide les élèves en situation de handicap) et pour le coup j’ai contacté mes cinq élèves en leur proposant d’échanger et de les aider par mail et par téléphone. Un seul m’a répondu pour me dire que pour l’instant il était plutôt concentré sur Fortnite……
    Comment leur en vouloir ?
    Je suis comme toi, le canapé à mémoire de forme je connais, l’hypocondrie ne me quitte pas, le matin ça va, je m’occupe, je n’ai jamais été aussi à jour de lessive et repassage, mais le soir l’angoisse me tombe dessus et je répète en boucle que je vais crever…..évidemment devant mes deux grands de 20 et 23 ans.
    Quel bel exemple de self contrôle ! Forcément je fais ch…..tout le monde et ce sont mes enfants qui essaient désespérément de me rassurer.
    Alors à mon tour, je vais essayer de te rassurer en te disant que tout va bien se passer et que ta fille va guérir très vite. Oui je sais qu’en tant que monstres toutes les deux nous nous disons : et moi si je le chope ?Bref je sais que mon texte est foutraque, écrit à la hâte, juste après avoir lu ton billet ( tardivement car je n’avais pas internet ce matin ) Continue à écrire et donne nous des nouvelles car on est nombreuses à ne pas t’avoir oublié Caro…….

    Répondre
  11. Mumu a dit…

    Mon rayon de soleil après 2 h de géométrie en 4ème !
    Je hais les profs… ou je les vénère de supporter ça au quotidien… je ne sais plus trop !!

    Répondre
  12. Ludiwine a dit…

    Un minute par minute, mon préféré . Met i pour le couvrir entre la cuisson des côtes de porc et la dictée du Minus. Ce confinement aura au moins ça de bon: you’re back. Et bordel que cbedt bon. (en vrai je compatis pour tes filles et partage ton inquiétude)

    Répondre
  13. Lusyl a dit…

    Merci de nous faire sourire dans ce temps si particulier !
    Mon fils a passé un test car il est une personne à risque ! On attend les résultats dans l’angoisse !☹️
    Bises et prenez soin de vous

    Répondre
  14. Therese a dit…

    Merci pour votre retour. Je suis aussi une lectrice de l’ombre depuis ???? Je ne sais plus et vous m’avez bien manquée ! Votre lecture fait tellement de bien. Faites attention à vous

    Répondre
  15. Floconnette a dit…

    Oh merci Caro, de continuer à écrire ! ça fait un bien fou !
    Passé la journée d’hier à répondre aux mails et aux questions des élèves sur Pronote et à faire des tutos pour qu’ils arrivent à se servir de l’outil. Et pas bien avancé sur le reste … la hotline c’est chronophage !
    Et je partage mais tellement tes inquiétudes niveau contamination. Mon mari a été en contact proche avec une personne contaminée qui là a de la fièvre et mon chéri à 38 ce matin et tousse (vieux reste de bronchite d’il y a 15 jours ou coronavirus ?).
    On fait chambre à part et il a interdiction de rentrer dans la cuisine ou de toucher au linge propre … Je regrette amérement de ne pas avoir 2 wc et 2 salles de bain ^^
    Continue d’écrire stp, tu es la meilleure pour nous faire rire en cette période !!

    Répondre
    • lenaed a dit…

      Je confirme, la hotline sur Pronote c’est chronophage…..Mais j’ai remarqué que ça ne commence pas avant 10h ici (merci le rythme des ados), mais après ça ne s’arrête plus… Va falloir que je m’organise pour avancer sur mes préparations entre 6h et 10h, c’est pas gagné.

      Répondre
  16. Mireille a dit…

    Merci, merci, merci!
    Dommage que nous soyons confinés, sinon je enverrais bien ma Deuze faire un stage chez ta Rose, pour le travail en toute autonomie bien sûr, pas pour les défis…
    Quand je vois ma grande si appliquée qui a khôlle d’histoire à 15h par skype…

    Répondre
  17. Stéphanie a dit…

    Non mais tout pareil ! Merci de mettre en mots les plus folles pensées qui nous agitent 🙂 Bon courage à toi et à tes filles, ça va aller !

    Répondre
  18. Lily st Just a dit…

    Merci d’avoir recommencé le blog et surtout de l’avoir indiqué sur Insta. Je revenais régulièrement des fois que et je pense que j’ai vu 100 Fois la recette du cake au lemon curd qui ramasse ! Merci pour le partage, le sourire, le lien, tout ce dont nous avons encore plus besoin en ce moment. Je viendrai tous les jours. Bon courage et demain

    Répondre
    • Caro.B a dit…

      Diantre…. J’hésite entre rire et devenir hypocondriaque a mon tour… Je souhaite de tout coeur que tout aille bien pour tes filles et que tu ne trucides personne d’ici la fin du confinement !
      Que cette période est anxiogène….merci d’arriver à nous en faire rire!

      Répondre
  19. Margaux a dit…

    Oh quel plaisir de vous retrouvez ! Je faisais parties de visites hebdomadaires sur le blog (au cas ou). Je n’ai plus Instagram alors je commencais a me dire que j’avais raté l’annonce de la fermeture du blog.

    Bref, c’est tellement bon de vous relire !

    Hugs virtuels de Berlin

    Répondre
  20. lilipetitemadame a dit…

    Oh que j’aime ces minute par minute (j’avoue que j’en relis une fois de temps en temps !), je croise tout pour vos filles, vous et le churros !
    Bonne journée ! A demain !

    Répondre
  21. Mariebeurre a dit…

    Oh non, mais je pleure tellement je ris !!!! comme disait ma mère « rire un bon coup ça vaut un bon steak »….
    Alors merci !
    Prenez bien soin de vous !

    Répondre
  22. zaza a dit…

    J’ai toujours dit que ton blog devait être inscrit dans les protocoles médicaux !
    Le rire avec Caro ! un vrai bienfait ! Merci à toi d’être revenue pour éclairer nos journées !
    Tu m’as tellement manqué !
    Gros bisous du sud, les virtuels sont permis !!!

    Répondre
  23. romarine49 a dit…

    Merci Caroline pour ces bons moments, merci d’être revenue sur le blog. Nous n’en sommes qu’au début du confinement, je sens que ça va être long, et pourtant nous ne sommes que 2 dans une grande maison.
    . Et la recette du cake au lemon curd qui ramasse je l’ai faite, c’était très bon.

    Répondre
  24. Biquette a dit…

    Ça fait du bien de rire!
    Et là , faut il rire ou pas : ma gyneco me propose une télé consultation! Faire un examen gynécologique et un frottis à distance…
    Ça me laisse… perplexe !
    Bon je vais faire un tour dans mon jardin
    pour y cueillir du romarin ( pour la rime!)

    Répondre
  25. Fredeboreves a dit…

    Est-il décent de rire du malheur des autres ? Vous avez heures
    Car j’avoue qu’entre l’hypocondrie et cas déclarés dans un même foyer, j’aimerai pas être à ta place !…
    Merci de nous faire rire en ces temps bien stressant !

    Répondre
  26. Cdujoli a dit…

    Au moins un truc sympa lié à cette drôle de période, vous reprenez votre blog!
    Et sinon, faites attention à vous, et finger crossed pour vos filles.

    Répondre
  27. El a dit…

    Merci de me faire sourire!
    Contente de la réouverture de ce formidable blog que j’avais commencé à lire en 2015 (très tôt donc) alors que, suite à un drame personnel, je me sentais mourir de l’intérieur. Réussir à rire de nouveau alors que je ne m’en pensais plus capable, a été un des éléments qui m’a aidé à ne pas sombrer.
    Merci, merci, merci.
    pour ces mots.
    qui font du bien.

    Répondre
  28. Mel (une autre) a dit…

    Toujours aussi chouette de te lire, je commence un peu à atterrir après la stupeur, l’incompréhension, l’angoisse, les insomnies et l’hyperactivité désordonnée et partiellement efficace. Me plonger dans tes trois billets a été ma première vraie pause depuis vendredi dernier. Alors merci merci merci !

    Répondre
  29. Nathaly a dit…

    Je suis sortie ce matin, pour aller au bureau, chercher des affaires pour pouvoir travailler de la maison. Je me suis faite contrôler, heureusement attestation sur moi !
    Une de mes filles a été en contact avec un copain qui est bien malade depuis cette nuit….. je ne suis pas hyper détendue non plus….
    Heureusement, on a la chance de te lire tous les jours ! Top !

    Répondre
  30. 9eye a dit…

    Parfois on ne s’aperçoit pas que quelque chose nous a manqué avant d’éprouver le réconfort de le retrouver …
    C’est ce qui se passe avec ton J3. A J1, je n’ai pas voulu y croire. A J2, je me suis dit « t’emballe pas ». A J3, j’ai souri, pensé qu’avant je n’avais pas besoin de lunettes pour te lire mais bon qu’est ce que c’est réconfortant ce minute par minute …

    Répondre
  31. Desperate Teacher a dit…

    Ce retour est l’exacte illustration du proverbe « À quelque chose, malheur est bon ». J’espère que tout ira bien pour vos filles, et vous!

    Répondre
  32. Amy a dit…

    Chère Caroline,
    Je retrouve avec tant de plaisir tes mots justes, ton humour, ta sincérité.
    Heureuse de ces retrouvailles particulières qui n’en sont que plus précieuses

    Répondre
  33. Elch a dit…

    Rhhaaaa, mais qu’est ce que tu m’as fait rire ! Chapeau, alors que j’imagine à quel point tu dois être inquiète…

    Clairement, si t’avais pas épousé le Churros, je te demandais ta main ! 😛

    Plus sérieusement, des tas de pensées pour tes filles et pour vous, j’espère que ça sera pas trop rude… 🙁

    Répondre
  34. Fexine a dit…

    Double bonus ! Du Caro 3 jours de suite et un minute par minute. C’est au moins le bon côté du confinement. Tu n’as pas perdu ton humour , je le trouve même plus aiguisé… à moins que ce soit un des premiers effets du coronavirus 😉 Prends soin de toi et de tes filles quand même !

    Répondre
  35. Cathclaire a dit…

    Ahah on rit de tes malheurs mais je compatis.
    Tu as le don pour nous redonner le sourire.
    Ici je m’ambiance avec les cd de Pomme, Izia, Suzane et Holydays. Je vais essayer de me remettre à la lecture avec l’art de la joie.
    Bon courage tout va bien se passer.

    Répondre
  36. Carole Nipette a dit…

    Trop bien de te relire malgré les circonstances… le canapé à mémoire de forme, j’adore 😀
    ma fille est tombée malade aussi dès qu’elle a arrêté l’école, rien de grave mais bon ils sont bizarres ces gosses quand même, maintenant qu’on est confiné avec eux, limite on flippe plus qu’avant 🙂
    J’ai souvent pensé à toi ces derniers temps car je préparais mon road trip aux US cet été depuis septembre dernier… j’ai tout laissé en plan, la motivation n’y est plus… tout est réservé mais… bref…
    j’ai pas encore eu le temps de lire, je me démerde très mal durant ce confinement !

    Répondre
  37. Ju.do.pa a dit…

    Hahaha excellent ! Merci j’ai l’impression de lire mes pensées en mieux 🙂 mais du coup ils nous endorment ou pas pour l’intubation ? J’ai cherché mais pas trouvé !

    Répondre
  38. Koquelico a dit…

    Il se passe quoi dans le corps en ce moment pour que l’on se réveille si tôt ? moi, je n’arrive pas à me rendormir …pfff

    Courage !!!

    Répondre
  39. Fred- a dit…

    S’enquiller 3 jours du journal d’un coup
    Sourire plusieurs fois en lisant
    Retrouver cette petite joie quotidienne d’antant
    Se dire que finalement la quarantaine n’a pas que des mauvais côtés (en àge ou chez soi)
    Se rappeler que du coup, on va avoir le temps de lire le Mission Hygge qui attend sur ma table de nuit depuis 2-3 semaines!

    Bon courage tout le monde 🙂

    Répondre
  40. Armelle Blonde paresseuse a dit…

    Je te souhaite sincèrement le meilleur. Pour toi, les gosses et Pronote.

    Ici, j’ai expérimenté aujourd’hui l’anniversaire version confinement. Je te raconte ? Comme ça, tu auras 48h d’avance 😉

    C’est curieux. D’abord, nous ne sommes plus qu’un tiers au boulot et ceux qui viennent te le fêter restent à un mètre et finissent tous leurs phrases par « mais le coeur y est ! », en agitant les mains ou en envoyant des bisous avec la main. Sans postillon, please.
    Après, on bosse toute la journée parce que malgré tout, on est en gestion de crise et que c’est chaud.

    On se fait un Teams avec les copines de boulot qui sont en télétravail, en trinquant nos mugs virtuellement.

    On rentre à la maison très tard (reprendre deux phrases au-dessus), Chéri est compréhensif, on a quand même ses parents au téléphone, sa soeur, sa mamie, son gosse, on fait un apéro virtuel avec d’autres copains, par Messenger et finalement, on boit EN VRAI. Et en tête à tête, moi et Chéri, et moi et la bouteille de blanc, on se dit qu’on n’est pas vieille à 39 ans. Hein mon Amour ?…

    La bouteille ne survivra pas à cette soirée de confinement. Sachant que Darling ne boit pas de blanc, je trouve que c’est assez fort d’avoir tapé tout ça, sans presque loucher.
    Le coronavirus, ça fait enfler du cul et ça entretient l’alcoolisme (#aperotouslessoirs)

    Je t’embrasse très fort, Caro, prends soin de toi et de tes co-confinés. <3

    Répondre
  41. Marieal a dit…

    Dis toi que c’est probablement toi qui l’a eu la première la semaine dernière et que tu es déjà guérie. Mais en vrai je comprends ton stress. Mais y’a quand même 98% de formes pas graves à nos âges Mais je comprends ton stress… moi aussi mon esprit balance entre la rationalité raisonnable ( 98%) et la peur panique ‘-( si je faisais partie des 2%)….

    Répondre
  42. Sachounette a dit…

    Trop contente de ce retour inattendu !
    Ça craint si je dis que du coup, j’espère (un peu) que le confinement va durer plus longtemps que prévu ?
    Bon, ok, je sors ! ..

    Répondre
  43. Alice a dit…

    Merci grâce à toi je me sens moi seule et tu es arrivée à me faire sourire.
    Ma fille qui n’habite plus là mais pas loin a du l’avoir aussi et est venue nous voir, enfin quand je dis nous c’est le frigo, son père et moi.
    Je fais vachement gaffe à taire mes angoisses aux autres ( par tous les biais qui permettent de communiquer sans se voir) et tout le monde me trouve hyper hyper condriaque je ne comprends pas, je suis lucide sur le manque de respirateurs. Mais je n’ai rien pourtant. Ah si un peu mal à la gorge et enrhumée mais de l’intérieur donc ça ne se voit pas mais moi je sais….

    Répondre
  44. béné a dit…

    Que c’est bon, vraiment, je ne me lasse pas de voir un nouvel article chaque jour, moi qui commentais si peu, c’est devenu une vraie drogue ^^
    Il y avait Melha Bedia dans quotidien hier, elle est hypocondriaque, tu devrais regarder la séquence, j’ai beaucoup pensé à toi 🙂

    Comme Rose, je me suis lancée dans diverses activités: guitare, tricot…pas sûre que ça dure !

    J’espère que ça ira pour tes filles quand même, prenez soin de vous !!! Belle journée !

    Répondre
  45. Karine a dit…

    Merci pour ce billet. C’est fou ce que tes billets font du bien.
    Sinon, le taux de mortalité du Covid-19 est de 2% en France. Il y a beaucoup de cas asymptomatiques ou avec symptômes bénins. Ma collègue de bureau a eu des signes faisant penser au Covid-19 (toux, fièvre), le médecin ne l’a pas dépistée car elle est jeune et donc pas à risque et pour l’instant je n’ai aucun symptôme. Si tes filles l’ont, il faut quand même leur faire comprendre de garder au moins 1 mètre de distance avec toute autre personne. Donc pas de câlins! Ma fille a du mal avec cela également mais comme je ne sais pas si j’ai été contaminée et que son frère est rentré en catastrophe de son campus d’étudiant situé dans un cluster, j’ai imposé la règle des 1 mètre qu’on essaye de suivre au mieux. Et pas facile dans un appartement!
    Le plus important est que les cas n’apparaissent pas tous en même temps afin que les urgences ne soient pas engorgées et que tout le monde puisse être soigné correctement.

    Répondre
  46. DOMINIQUE a dit…

    Il fallait bien angoisser au maximum les gens pour qu’ils prennent au sérieux les consignes élémentaires de protection et de solidarité. La mayonnaise commence à prendre, tant mieux. Pour ma part, je n’ai pas d’appréhension particulière, je suis fataliste. Je ne sors que les deux ou trois jours, mais j’ai la chance d’être dans une maison avec un grand jardin. La solitude est ma drogue, donc pas de grand changement.
    On est face à un problème nouveau et inconnu, nous avons les instructions pour éviter une grosse catastrophe, c’est déjà bien de pouvoir agir à notre petit niveau.
    Les structures se mettent en place pour fournir respirateurs, masques et gel hydromachin, des industriels se bougent pour activer les choses en mettant leurs outils de production à disposition, l’armée se met aussi à la disposition des zones les plus impactées.
    N’oublions pas que nous avons quand même de la chance, quand on voit la Grande-Bretagne qui avait décidé dans un premier temps de laisser courir le virus, afin que le maximum de gens soient infectés pour faire barrage, pas trop compris comment. Cette stratégie aurait pu faire 2 millions de victimes. Ben voyons. Ils ferment les écoles en fin de semaine… Quant à Trump, à part la baisse du Down Jones, hein.
    Autrement dit, je n’arrive pas à angoisser face à quelque chose que je ne peux pas maîtriser. Comme en avion, cela ne sert à rien de paniquer, vu que je ne sais pas piloter !

    Répondre
  47. Dom a dit…

    Ce qui me manque le plus ce sont mes enfants et petits enfants: les un an de la dernière c’est début avril…trop juste. On fera du WhatsApp. Et on attendra tous prudemment que la menace s’éloigne. Pensées pour tous ceux et celles nombreux dans le même cas et bises de loin

    Répondre
  48. @nne a dit…

    Ma Caro, quel bonheur de vous relire. Soignez-vous tous bien. Je voudrais bien un petit selfie de Jiji. Je suis IDE dans la Loire. Ce WE, on nous a volé 1500 masques & du gel hydroalcolique. Je suis bouleversée car dans mon service, nous sommes toutes sur le pont. Une de mes jeunes collègues confie ses petits de 2&5 ans à l’école de son village où ils sont seuls. Une autre a prévu de confiner sa fille chez sa soeur pour ne pas la contaminer dès que les cas avérés nous seront mutés pour désengorger le CHU de St Etienne. Nous attendons la vague. Je pars demain soir avec mon chargeur de téléphone au cas où & deux culottes de secours. Je vous aime. Continuez, les blogueuse, à nous faire sourire & nous tenir compagnie.

    Répondre
  49. Marie a dit…

    Oh ! Ils m’avaient manqué ces « minutes par minutes » ! Je me permets de te tutoyer et te remercie grandement pour ces posts quotidiens. Coeurs de loin avec les doigts

    Répondre
  50. Karine a dit…

    Je suis tellement contente de vous relire!! Merci!
    J’ai le même que vous à la maison et à vrai dire je ne le comprends pas… chut!
    C’est bien plus drôle raconté par vous!

    Répondre
  51. Sam a dit…

    Quel plaisir de lire tes petits billets. Chez nous les jumeaux sont aux taquets. Mon fils est à 7h30 habillé, coiffé (ce qui n’arrive jamais en temps normal) prêt à bosser. Ma fille passe la journée en pyjama à pester dès que les devoirs sont affichés. Ici en Suède le gouvernement mise sur la responsabilité individuelle. Ils ne parlent que d’économie. Ça me désole. Ce qui ne rassure pas mon angoisse c’est le nombre de lits d’hôpitaux , 2,2 pour 1000 hbts, contre 6 en France. Alors nous restons chez nous même si les écoles ne sont pas fermées et si les terrasses sont pleines de monde.
    Courage! Des bises virtuelles .

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>