Confinement d’une hypocondriaque – Jour 1

Je n’étais même pas sûre de parvenir à me reconnecter. Je vous mentirais en vous disant que je suis sûre de moi en venant écrire ici, que c’est le fruit d’une réflexion murie depuis des semaines. Rien de tout ça, juste une impulsion, avec pas mal le trac, la peur de ne plus savoir comment faire. Est-ce que c’est comme le vélo ? Est-ce que vous viendrez par ici ? Est-ce que c’est utile, pour vous, pour moi ? Mais autant depuis des mois il me semblait ne rien avoir à dire de plus que tout ce qui a déjà été couché sur le clavier depuis plus de dix ans, autant les circonstances exceptionnelles m’ont donné envie de retenter, pour voir, s’il reste un peu de cette magie qui nous animait.

Et comme je n’ai pas vraiment réfléchi, ça risque d’être bien décousu, vous êtes prévenus. En ce premier jour de confinement, ce qui domine dans mon esprit, c’est la peur. La peur d’y être pour de bon, dans ce scénario catastrophe maintes fois regardé, en obsessionnelle des séries médicales que je suis. La conscience de notre finitude, qui pourtant ne me quitte que rarement mais qui m’avait, c’est ballot, un peu laissée tranquille depuis quelques mois. Je me gave jusqu’à la nausée des actualités, je suis incollable sur la circulation extracorporelle, dernier stade de la réanimation des cas les plus graves, j’oscille entre la terreur d’attraper le COVID19 et la légère tentation de le chopper maintenant, tant qu’il reste encore des lits oxygénés dans les hôpitaux (je n’ai jamais prétendu être quelqu’un de bien, laissez moi tranquille).

Je hurle quand je vois les gens s’agglutiner dans les parcs dimanche en oubliant un peu rapidement que la veille, j’avais invité huit personnes chez moi pour se remonter le moral. Ce soir là j’ai passé mon temps à me féliciter de l’initiative, tant je les aime ceux là et tant le vin partagé m’a fait du bien, tout en luttant contre ma crainte de payer bien cher cette brillante idée. Et le lendemain à l’aube, oui, j’ai frotté à la javel toutes mes poignées de porte. Je ne suis pas allée voter et pour me déculpabiliser de ce renoncement inédit chez moi, j’ai prétendu que c’était pour protester contre l’incohérence du discours présidentiel. En vrai, j’avais la gueule de bois et très peur de toucher le rideau de l’isoloir.

Je m’indigne donc en regardant les parisiens sur les escaliers de la basilique de Montmartre, puis je me rappelle que j’ai la chance d’avoir un petit jardin et qu’il est toujours facile de jeter la pierre quand soi même on a son petit confort.

Je prends ma température souvent, j’ai eu un énorme rhume la semaine dernière et je caresse l’idée qu’il s’agissait du Corona à bas bruit. Mais j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé un quelconque article qui puisse me confirmer qu’on peut l’avoir sans être fiévreuse ni tousser à s’en décrocher les bronches. Du coup, par moments je me sens invincible parce qu’immunisée, par d’autres, au contraire, je me considère comme à risque puisque déjà très affaiblie par cette petite rhinite.

J’essaie de rassurer mes enfants, mais – oh surprise – je suis sans doute la dernière personne capable de le faire. Et quand bien même j’essaie, c’est un échec cuisant. Hier, consciente d’être bien trop en boucle sur tout ça, j’ai lancé à la cantonade après le repas, « vous voulez qu’on fasse un mille bornes ? » Mes filles ont alors regardé leur père, paniquées: « oh, donc là c’est sûr, on va tous mourir ».

Bref, vous l’aurez compris, c’est avec énormément de sang froid et de recul que moi et mon hypocondrie traversons cette période. Mais comme il faut toujours essayer malgré tout de trouver quelques aspects positifs à ce que nous vivons, sans quoi autant se jeter tout de suite par la fenêtre, j’en vois quelques uns. Il y a pire que d’être obligée de rester sur mon canapé. Pour une fois, je n’ai même pas à faire semblant que je n’ai pas le choix. Alors qu’on n’a plus le droit de se voir, je ressens des liens encore plus solides avec mes amis, mais plus largement, mes collègues et même vous, lecteurs et lectrices que je retrouve sur Instagram et peut-être ici. Comme si nous prenions conscience de notre sociabilité viscérale. Cette nuit, alors que je peinais à dormir, j’ai entendu un concert d’oiseaux dans le jardin à l’aube. Le printemps est là, il est presque indécemment doux compte tenu des circonstances, mais personnellement, il me ramène à des sensations d’enfance, dénuées de cette peur qui m’habite ces jours derniers. Et puis peut-être que les projections sont excessivement pessimistes, peut-être que nous ressortirons de cette crise moins meurtris que nous le redoutons, mais forts de quelques enseignements. Peut-être – laissez moi rêver – que les gouvernements prendront conscience qu’il n’est pas forcément pertinent de dépendre à ce point de la Chine uniquement pour ne pas payer des gens en France. Peut-être qu’on réalisera que le bonheur est à portée de main, que le simple fait de ne plus tressaillir en croisant un passant d’un peu trop près est en soi une source de joie. Peut-être qu’à force de nous inquiéter pour nos aînés, nous irons les voir plus souvent lorsque nous en aurons le droit à nouveau. Peut-être, aussi, hélas, que nous repartirons comme en 40, que nous oublierons tout cela aussi vite que le reste, que nous nous féliciterons juste de ne pas connaitre de victimes de trop près. Seul l’avenir, qui n’a jamais été aussi incertain, nous le dira.

Bref, c’était le J – 1 du confinement. Je vous embrasse de loin, les baisers virtuels n’auront jamais été aussi précieux. Si parmi vous il y a des soignants, je vous dis merci et bon courage. Ainsi qu’à tous ceux qui vont continuer à travailler dans les commerces alimentaires et qui doivent venir bosser la peur au ventre. Et s’il y a des personnes malades ou touchées de près, que ce soit économiquement ou sanitairement, je vous envoie toute ma compassion. Et puis aussi je pense à ceux et celles qui souffrent d’autre chose et qui doivent se sentir un peu oubliées aujourd’hui.

Et je vous dis peut-être à demain. Je ne suis ni médecin ni infirmière et la seule chose que je sache faire, c’est écrire et accessoirement raconter ma vie. Si à mon tout petit niveau je peux participer à l’effort national en vous occupant l’esprit le temps d’un billet, moi je dis, allons-y non ?

Et maintenant, on fait quoi ? On continue, non ?

PS: j’ai failli mettre une photo de pangolin et puis je me suis dit que c’était trop tôt. Alors ce coucher de soleil, l’un des plus dingues jamais vu, photographié en décembre à Arès près d’Arcachon, est l’un des doux souvenirs qui me tient chaud ces derniers jours. Puisse-t-il vous emmener un peu ailleurs vous aussi.

279 comments sur “Confinement d’une hypocondriaque – Jour 1”

        • Viviane a dit…

          C’est donc ça qui manquait à ma vie, tes petits billets quotidiens… je le lis et le garde précieusement. Quel bonheur. Merci Caro

          Répondre
          • Berengere a dit…

            Merci pour ce billet tant attendu ! Ouf tu n’as pas oublié ! l’émotion et quelques clin d’oeil sont au rendez-vous ! Te lire la jamais été aussi agréable <3 merci

          • Madeline a dit…

            Revenue par hasard sans trop y croire. J en avais marre de voir Lemon Curd…Et rien de toi de nouveau. Là je me suis dit : Caro doit en penser qqchose. Je suis revenue et tu as écrit. Merci.

    • Ghislaine a dit…

      Quel plaisir de te lire en ces temps spéciaux !
      J ai longtemps guetté ce billet, je n y croyais plus trop en fait.
      Je ressens comme toi, comme beaucoup je suppose, le besoin de me rapprocher de ceux que j aime, de tous ceux qui comptent pour moi ou que j ai cotoyes, comme vous toutes sur ce blog.
      Merci pour ces lignes, mer I d être là.
      Je vais à présent lire les commentaires, comme au bon vieux temps

      Répondre
      • Tan a dit…

        Lors de tes questions en story l’autre soir, je me suis dit « Caro va nous écrire un billet » ! Quel plaisir de te lire à nouveau, vraiment.
        Pour le reste tout pareil, pas voté, minimisé la situation jusqu’à il y a peu et maintenant ulcérée des comportements de certains, égoïstement contente de ne plus être en appartement avec nos deux filles en bas âge. Et hâte que tout ça soit derrière nous quand même.
        Des pensées à tous ceux qui sont en première ligne…

        Répondre
        • Emilie a dit…

          Juste merci ! Après avoir cru à 1 adieu, quelle belle surprise (juste après celle de l’abandon de la réforme des retraites ! )

          Répondre
          • IsaBelle a dit…

            Hey, je savais que le confinement pourrait nous amener …aussi … des bonnes choses (j’essaie de m’en persuader pour garder le moral): ton nouveau billet en est une ! Merci tellement Caro

          • Clémence a dit…

            Merci Caroline. Quel bonheur de te lire, cela me redonne du baume au cœur.
            Je reconnais totalement mon hypocondrie dans la tienne, et cela me fait sourire de voir que nous avons les mêmes réflexions et contradictions. Merci pour cette légèreté et cette douceur. Merci, merci, merci!

    • Brigitte a dit…

      Quelle bonne idée de revenir!
      Non non rien n’a changé….
      Si ce p…de virus a une seule conséquence positive c est peut-être celle là !

      Répondre
      • Marion a dit…

        Je me suis dit exactement la même chose. Merci pour ce billet Caro qui est comme un hug de réconfort dans cette période tourmentée . Gros LOL pour la photo de pangolin

        Répondre
    • Bea a dit…

      Ah ! mais ! Enfin une bonne nouvelle ! Alors si tu reviens ici, je veux bien être confinée une année pour pouvoir te lire tranquillement. Oui, je sais, dans le sud on exagère toujours . Tu vas avoir le temps d’écrire, nan ? Sur mon groupe de lecture, lecteurs, bref, je ne sais pas comment dire, j’aimerai me la péter en disant que tu vas sortir un nouveau roman ! Bon retour avec nous, tu nous as manqué.

      Répondre
    • Agatha a dit…

      Quel plaisir de relire une chronique . On va avoir le temps de lire et d ecrire dans les semaines à venir…Depuis ce matin , moi qui ne téléphone quasi jamais ( sauf quand j ai quelque chose de spécial à demander ou dire) j ai deja passé plein d appels . Allez hauts les coeurs on va y arriver à le supprimer ce satané virus

      Répondre
    • Anne H a dit…

      Merci, merci de poster ce billet.
      Il ne rassure pas mais je me dis qu’on est tous dans le même bateau, qui tangue…de mon côté, ça tangue un peu trop ces temps ci mais peut-être que tous ensemble on va y arriver.

      Répondre
      • ML a dit…

        Quel plaisir de vous retrouver! N’ayant plus Insta (quelle sérénité retrouvée), je peux enfin vous lire…….merci pour ce retour 🙂

        Répondre
  1. Bénédicte a dit…

    Oh ben, j’ai cliqué sur ton blog dans mes favoris, en me disant « allez, on ne sait jamais » et, petit miracle, te revoilà ! Je suis contente de retrouver ta plume, malgré les circonstances. Tellement contente que je pense bien que c’est mon 1er commentaire 🙂 A demain, peut-être ! Que tout aille bien…

    Répondre
    • Camdeb a dit…

      Oh oui ça doit être comme le vélo car on retrouve le même plaisir à te lire qu’il y a quelques mois quand tu écrivais plus régulièrement ! Merci et bon courage pour tout ça !
      Hauts les cœurs, on en ressortira grandis et avec de meilleurs habitudes qui dureront, j’ai vraiment envie de le croire !

      Répondre
      • Frédérique a dit…

        Je ne sais pas si j’ai déjà commenté ici depuis… la naissance de rose je crois… Ça nous rajeunit pas !
        Je ne lis plus de blog, je clique juste quand je vois un post sur Facebook. Je me disais récemment qu’il faudrait que je retourne sur ta page. Je pense souvent à toi, tu étais la première de mon « entourage » à avoir des jumeaux ! (oui oui, entourage… Quand on te lis tous les jours, on se sent de ton entourage ! )
        J’ai des jumeaux aussi maintenant, on est donc 5, et je repense parfois à toi (et à etdesbrouettes… Faut que j’aille sur sa page aussi tiens !)
        Bref, moi aussi je raconte ma vie aujourd’hui. Je peux, on est de l’entourage !
        Ma nouvelle vie commence dans 3h, je vais prendre mon poste à la pharmacie, on verra ce que ça donne.
        Merci pour ce billet Caroline. Et s’il peut y en avoir d’autres…
        (un minute par minute quand tu vas faire les courses, j’en ris déjà ! )

        Répondre
      • Guérinet a dit…

        J’ai eu le nez fin et j’en suis ravie…
        Soudain, j’ai pensé à ‘Pensées by Caro’ et suis tombée sur votre billet de retour qui date d’aujourd’hui ! Un plaisir de vous lire.. Merci. Continuez.
        Laurence

        Répondre
  2. Mah a dit…

    Welcome back.
    Mon compagnon vit à Teheran, je suis donc l’évolution de la situation avec quelques semaines d’avance, et je te le confirme, tu fais bien d’écrire. C’est un mécanisme de défense dont l’efficacité est reconnue pour lutter contre les dégâts du confinement.
    Ecrire et partager, c’est encore mieux.

    Au plaisir de te lire

    Répondre
  3. Lydia a dit…

    Hello,
    Quelle joie de te relire, de lire un article loin des préoccupations méditations et autre articles de yoga à vendre …
    Alors merci de partager, quel talent !
    Biz virtuelles indeed

    Répondre
    • Caroline a dit…

      ah oui ne comptez pas sur moi pour ces choses là, ça n’est pas que je sois contre, mais je ne suis vraiment pas une bonne élève en la matière et puis je fais une overdose de yogastingram.

      Répondre
  4. Sab a dit…

    Continue ! Ça fait du bien de lire ce que je ressens aussi .. comme toi on a passé notre soirée entre potes samedi en faisant attention mais quand même … mais je ne suis pas allée voter dimanche : la première fois de ma vie d’adulte ( et j’ai 40 ans ) .. on se serre les coudes et on fera les apéros pr Skype

    Répondre
  5. Marip a dit…

    Oh oui, merci d’être là… J’ai peur moi aussi… J’ai dit « dispo » à mon directeur car je n’ai pas d’enfants en bas âge à garder (mais un ado qui commence à baliser pour son bac !) mais je ne suis pas du tout sereine à l’idée d’aller faire classe aux enfants de nos parents soignants… Et pourtant, oui, je veux y aller…

    Répondre
  6. Laetitia a dit…

    Ah mon dieu je suis tellement heureuse de te lire ❤️❤️❤️
    Je te souhaite, ainsi qu’à toutes les personnes qui liront ce message, d’ être forts, de rester en bonne santé et de rester solidaires ❤️❤️❤️

    Répondre
  7. Jo Ridee rieuse a dit…

    Merci pour ce billet décousu, hésitant, plein de doutes et d’espoirs. Merci pour ces mots sincères, loin du tumulte des réseaux sociaux. Merci pour cet humour qui rejaillit un peu et qui nous permet de garder le cap.

    Répondre
  8. Lo a dit…

    Vraiment heureuse de te lire, surtout aujourd’hui.
    Personnellement, je suis au travail, mais en mode solo (je travaille dans une bibliothèque scolaire). Et si jusqu’à la semaine dernière j’étais plutôt en mode décontracté, là je frise la légère hypocondrie !
    J’espère que tout cela sera très vite dernière nous.
    Porte-toi bien… Bisou 🙂

    Répondre
    • Claire a dit…

      Quel plaisir de te relire! Je n’ai jamais commenté je crois, mais je dois dire que ça me tellement plaisir de te relire que je me lache. Metci. Bon confinement (j’ai décidé que ça se dit)

      Répondre
  9. Alice a dit…

    Oh mais quelle joie de te lire ! Je te confirme que rien n’a changé, c’est comme si j’avais lu ton dernier billet hier. Un peu comme de vieux amis qui peuvent ne plus se voir pendant longtemps et qui retrouvent leur complicité instantanément.

    Répondre
    • Andree a dit…

      Oooh quel plaisir de vous retrouver Caroline !!! En ces moments difficiles ça fait chaud au coeur !!! On a l’impression de se reunir entre amis pour se soutenir et passer ensemble cette épreuve. Merci ! Merci !

      Répondre
  10. Camille a dit…

    Ah Caro de retour pile quand on en avait besoin !!
    Merci pour ces mots que j’ai dégusté en me forçant à lire le plus lentement possible, un peu comme quand on attaque la toute dernière page d’un bouquin adoré.
    Courage et bravo aux super héros du médical, et ma wonder-maman en premier lieu !
    Bon Cocooning pour tous, ici c’est câlins à volonté, journées pyjama et lecture en boucle des 764 livres de la bibliothèque de ma petite Agnès !

    Répondre
  11. Bobinette a dit…

    Oh Caro, quel plaisir de te retrouver comme en l’an 40 (expression douteuse en ces temps de contre-exode ?… ou qui révèle peut-être que j’ai moi-même plus de 40 ans ?) 🙂 Ta plume, ta sincérité, ta mauvaise foi, ton hypocondrie… comme tout cela me fait chaud au cœur ! Tu nous a manqué !!! Merci d’être là pour partager cette mauvaise blague et ricaner avec nous ! J’ose espérer qu’il y aura des J-2, J-3… ? Instagram, pour plaisant qu’il soit, ne remplace pas le plaisir de la lecture de ces posts longs…

    Répondre
  12. Jérôme a dit…

    Tellement juste, tellement beau, on passe du rire aux larmes, comme souvent avec vous Caroline…Merci pour ces quelques mots, ces petites douceurs qui le temps d’une pause, ramènent un peu de gaieté par ici bas…On va en chier, c’est sur…Amour et Force, à vous toutes et tous…

    Répondre
  13. Anne de Rozières a dit…

    Quel plaisir de te retrouver ! Je pensais à toi de temps en temps en me demandant ce que tu devenais (et en m’inquiétant un peu, je dois dire, car j’avais cru comprendre entre les lignes que tu traversais des moments perso compliqués). Te revoilà avec le même ton, la même fraîcheur ! Bon retour chez toi !

    Répondre
  14. ValdePo a dit…

    Hello !
    Oui je suis là et tellement contente de te lire !
    Moi aussi j’ai cette joie coupable d’avoir fêté les uns an de mon neveu samedi, de les avoir accueil tous le we chez nous et regarder repartir hier pour chez eux (200km) sans savoir quand je les reverrai … et d’en vouloir à tout ces parisiens qui veulent continuer à vivre sans voir que c’est la maladie et la mort qu’ils risquent de propager au contraire, tout en vivant à la campagne avec un grand jardin et des routes désertes à côté de chez moi …
    Elors je sais pas, j’ai peur moi aussi et moi aussi chaque jour j’admire les fleurs de mon jardin si précoces cette année
    En bref, je suis aussi décousue que toi dans ma tête, (on s’est pris une tornade dans mon petit coin du sud-ouest en décembre, ça aide pas) mais je me dis que ça va finir par aller …
    A demain peut-être et en tout cas, merci pour aujourd’hui !

    Valérie

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Pfouh, moi qui regarde tous les jours ton Instagram, je n’avais pas remarqué le nouveau billet. Curieusement, contrairement à toi, je suis plutôt fataliste, je respecte les consignes, mais je ne panique pas. Je m’informe mais ça commence à me gaver et à me saturer des avis de médecins, spécialistes et autres chercheurs, qui en fait disent tous la même chose. Ils cherchent, essaient de trouver, et puis basta.
      Je suis inquiète pour deux ou trois personnes à la santé fragile, bien sûr, mais sinon… Je râle juste à cause du comportement inconséquent de nos compatriotes, entre courses imbéciles au supermarché à coups de 10 kg de sucre ou de farine, mais qui se collent aux autres dans la file d’attente à la caisse, et comme tu l’as dit ceux qui se massent dans les jardins publics (mais moi aussi j’ai un jardin)…
      Garde en tête que 98% de gens ont juste un rhume ou une petite fièvre, et s’en sortent très bien. Et, je te l’ai déjà dit, arrête de farfouiller sur les sites médicaux ou pseudo médicaux, qui pour un ongle incarné disent que tu as un cancer. Tes préférés, si je ne m’abuse…
      Sinon, plaisir de te revoir, même si j’ai envie de t’engueuler pour cette hypocondrie qui te pourrit la vie, je suis ravie ravie ravie. Comme quoi, ce virus a des conséquences heureuses… inattendues.
      Je t’envoie des tas de cœurs et écoute les oiseaux qui chantent dans ton jardin : c’est eux qui ont raison.

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Erreur d’aiguillage, moi aussi j’ai perdu l’habitude ! Je voulais compatir : moi aussi j’en avais une indigestion du cake au lemon curd !

        Répondre
    • Sophie a dit…

      Merci pour ce billet dans toute cette noirceur qui s annonce. Fonctionnaire d Etat en première ligne et sans ordi pour le télétravail car les Pc sont bloqués en Chine ( véridique et pathétique), on retourne au taf avec la trouille et la conscience qu on est là pour les soignants. Etqu ils ont besoin de nous. Merci encore de revenir ici: ça fait du bien de te lire!

      Répondre
  15. Julinne a dit…

    Donc apparemment c’est comme le vélo ! Je confirme mon grand besoin de distraction, et donc l’utilité évidente de ce billet 🙂 merci d’avoir égayé cette journée. À bientôt ?

    Répondre
    • marinemco a dit…

      Ohhhh mais quelle joie, décuplée lorsque je me suis rendue compte que ce n’était pas THÉ billet d’adieu.
      Bien sûr je te suis toujours grâce à Instagram. Mais ici c’est spécial, c’est le temps d’avant, le temps doux de quand nos enfants étaient petits… c’est un cocon.
      Continuons de t’aider à le faire perdurer pour qu’on reste en contact sans se faire de mal! Bisous

      Répondre
  16. sylvie la GB a dit…

    Ravie, ravie, ravie de te lire a nouveau ! circonstances compliquées, mais plume toujours aussi agreable ! ca fait du bien !!
    merci merci !

    Répondre
    • Isacoolpix a dit…

      Je clique tous les jours… ou presque…
      Aujourd hui je suis allée ouvrir mon école pour les enfants de soignants… nous n en avons pas encore…
      J ai eu des larmes devant les sacs à dos de piscine oubliés…des feuilles par terre… un reste de gouter sur un coin de table dans la BCD… et je suis rentrée chez moi après une visio conf avec mes collègues et l envoi de travail et de courage aux familles..
      Besoin de douceur…d amitié…de lien… de rires…et te voilà…

      Finalement je crois que Dieu existe!!!!

      Répondre
  17. Bellatrix32 a dit…

    Quel bonheur que de te lire en cette journée bien morose. J’ai savouré ta prose comme lorsque petite je faisait durer mon sac de bonbons.
    Je viens de temps en temps rafraîchir la page du blog ( je connais la recette du cake lemon cours sur le bout des doigts ) et O surprise …tu es de retour avec cette plume dont je ne me laisse pas.
    Belle journée à toi et mille baisers depuis la Gascogne

    Répondre
  18. Marion a dit…

    Merci de revenir !! On a tellement besoin de rire, de textes légers en ce moment que c’est sûr, ces moments de lecture vont adoucir le quotidien 🙂 mille mercis !

    Répondre
  19. Emmanuelle a dit…

    Merci pour ce billet! Je suis une lectrice de l ombre depuis de nombreuses années, mais en ces temps de repli social, c est bon de te lire et de retrouver la communauté qui entoure tes billets…non pas que je me sente seule, avec trois enfants en bas âge à la maison () mais échanger fait du bien…
    Bonne journée à tous, take care

    Répondre
    • Plusvitequelamusique a dit…

      Comme ça fait du bien de te retrouver ! C’est encore autre chose qu’Instagram, on est « entre nous ». Merci pour ces mots toujours aussi succulents.
      Hypocondriaque forever aussi, je tousse à chaque fois que je regarde le journal télévisé…

      Répondre
  20. Dany ferron a dit…

    Hello contente de te lire Caro j étais une fidèle lectrice de ton blog à ll cdouchement des twins c est dire que tu fais partie de mon entourage !!! Nous ne pouvons pas ignorer les mesures que nous devons prendre pour eviter’la propagation il faut s’isoler. Rester chez soi, en attendant le’prochainbillet prends soin de toi et de ta famille.

    Répondre
  21. Dany a dit…

    Hello contente de te lire Caro j étais une fidèle lectrice de ton blog à ll cdouchement des twins c est dire que tu fais partie de mon entourage !!! Nous ne pouvons pas ignorer les mesures que nous devons prendre pour eviter’la propagation il faut s’isoler. Rester chez soi, en attendant le’prochainbillet prends soin de toi et de ta famille.

    Répondre
  22. Viviane a dit…

    Quelle joie de te lire à nouveau.
    Ce que tu décris est ce que nous vivons tous. Chez nous , on le vit mon mari et moi à l’opposé . Lui le verre à moitié vide et moi le verre à moitié plein.
    Biensur je n’aimera pas perdre un proche de cette maladie qui étouffe
    Mais je suis persuadée que ce virus va modifier la société en profondeur. Permettre de se recentrer . Être en confinement avec soi même
    Gagner du temps pour faire des choses qu’on aime.
    Moi je regrette de ne pas pouvoir voir ( physiquement) mes parents … j’espère les revoir un jour .
    Je pense à mon fils qui est à Londres pour son doctorat …..
    Mais laissons venir les choses . Mon mantra depuis toujours : le pire n’est pas certain !
    J’espère

    …à demain

    Répondre
  23. fab a dit…

    Tu ne peux pas savoir le plaisir que j’ai eu en te lisant à l’instant…
    Merci de revenir par ici, je ne doute pas que tes lectrices seront toujours présentes pour que tu les fasses rire , pleurer ou même juste réfléchir …
    Belle continuation à toi

    Répondre
    • Camille a dit…

      Oh que oui on continue! Merci merci! Rien qu’à l’idée de savoir qu’on pourra faire un petit tour sur le blog chaque jour, je retrouve du baume au coeur.
      Nous sommes confinés aux US avec une belle peur au ventre car quand on voit le niveau d’organisation du coin… on n’en mène pas large. Serrons nous les coudes mais de loin. Douces pensées pour tous.

      Répondre
  24. Virginie Ha a dit…

    Le virtuel il ne nous reste plus que ça et je n’ai jamais autant aimé le digital que maintenant. Merci de nous faire sourire 5 minutes, j’ai déjeuné en face de JPPernaut, jamais arrivé depuis 25 ans, il me fallait bien un petit billet pour me remettre d’aplomb !
    Keep the preasure
    et à demain

    (et perso, je suis en train d’organiser avec mes proches des e-apéro, e-teatime, ça n’a l’air de rien mais ça fait du bien !)

    Répondre
  25. Mireille a dit…

    Enfin un effet positif de ce sacré virus : ton retour! Même si j’ai pensé à toi pas plus tard qu’hier en cuisinant ton cake à la banane qui tabasse!
    Petit moral parce que le concours sciences politiques est annulé et que les efforts de ma grande depuis 2 ans vont être réduits à néant…alors certes on relativise, elle rebondira certainement sur un autre (beau) projet mais en attendant, difficile de se projeter…et la potentielle annulation de mon mariage avec mon chéri fin mai, on en parle? Bref, merci pour ton billet!

    Répondre
  26. nathalie a dit…

    Tellement bon de te relire ici ! Merci pour ton partage en cette période inédite qui nous bouscule tous. Prenons soin de nous et les uns des autres.

    Répondre
  27. Helene_et_les_loulous a dit…

    Merci pour ces mots, je mesure aussi la chance que j’ai de vivre dans un village à la montagne avec un grand jardin ! Alors… on continue et on se serre virtuellement les coudes!

    Répondre
  28. France a dit…

    Oh quelle joie de te lire à nouveau ! J’étais (je suis) une lectrice de l’ombre alors que je te lis depuis des années… mais là je voulais te remercier pour ce comeback même si il n’est que temporaire. Ça fait du bien !

    Répondre
  29. Sylvie LAVOUX a dit…

    Bonjour Caro,

    C’est vrai que c’est un plaisir de te retrouver….Comme beaucoup j’étais dans le déni et je me retrouve aujour’hui très angoissée.. je suis allée voter et donc en ai profité pour faire le tour du paté de maison, avec mon compagnon nous avons trouvé que la journée était belle et que les terrasses parisiennes allaient nous manquer…
    Je ne sais pas si je demain je ne tomberai pas malade, le connard de DG de mon compagnon (qui travaille pour une commune française) a décidé que puisque les transports fonctionnent rien n’empêche les gens de venir travailler en s’appuyant sur le message du président qui ne touche que les salariés (il n’a de fait pas parler des employés municipaux) …donc oui les jeunes sont inconscients, (et parfois les moins jeunes aussi) mais que dire de ces élus qui n’en ont rien à battre…
    En attendant, prenez soin de vous tous…et merci d’être revenue nous voir….

    Répondre
    • Mag a dit…

      Je suis si heureuse de te lire. J’avais peur de venir le lire ce billet alors même que j’en rêvais. Je suis tellement dans cette actualité de par mon boulot que je n’en peux déjà plus et ce n’est que le début. Et en grande angoissée que je suis, mon petit rhume me terrifie Le thermomètre est devenu mon rituel quotidien (matin et soir) à défaut du maquillage/démaquillant. Oui tu m’as fait sourire dans ce tumulte et c’est déjà pas mal. Merci Caro. Bisous virtuel

      Répondre
  30. Fadette a dit…

    Oh oui on continue.
    Ravie de vous relire. Ces articles décousus font partie des choses que je préfère lire je crois.
    J’adore cette plume fluide et cocon (oui c’est ce que je ressens en vous lisant : quelque chose de chaleureux et enveloppant)

    Répondre
  31. Caro.B a dit…

    Je me suis dit ce matin que ce serait bon d’avoir un billet de toi dans ces circonstances trop bizarres… Et le voilà !
    Merci pour ce retour, merci pour ces mots, merci d’être décousue comme on l’est tous devant ce carnage social du confinement…
    Grosses bises

    Répondre
  32. Vannina a dit…

    Mais que je suis heureuse de te relire ,ça m’avait tellement manqué.et maintenant je vais aller me délecter de tous les commentaires ça va me distraire de toute cette angoisse qui monte et m’empêchera de guetter le moindre signe de toux ou de fièvre.

    Répondre
  33. Karoll a dit…

    Alors là tu me rassures, je craignais d’être la seule à soupirer devant tous les conseils de meditation et autres disciplines pseudo-yoguesques. Et merci d’être revenue par ici (ouf, tu te souvenais encore de ton mot de passe ) pour nous aider à passer le cap de cette période difficile, tu nous manquais comme tu vois (et les stories ne remplacent pas un vrai billet de blog comme au bon vieux temps, ça m’emmerde même un peu toutes ces stories à vrai dire -pas les tiennes en particulier, mais y’en a trop, parfois sans intérêt et c’est en + hyper chronophage à visionner). Bon ben… à demain, on t’attend de pied ferme hein PS : t’avais raison, c’est comme le vélo , un coup de pédale et c’est reparti comme en 14. Et au cas où tu te trouverais en panne d’inspiration (ce dont je doute fort), tu nous ferais pas une petite recap’ des séries du moment STP ? Merci d’avance

    Répondre
  34. Bérengère a dit…

    Quel bonheur ce come back ! .ce billet je l’ai encore plus apprécié qu un autre car je me suis doublement confinée pour le lire ..avec les filles à la maison pas 1 minute depuis ce matin pour se poser !!!! Merci de nous apporter ton point de vue sur la situation ! Merci d avoir pris le temps d’écrire ces quelques lignes et de revenir ici !

    Répondre
  35. Soeur Anne a dit…

    On se pince pour y croire, un post de Caroline, qui nous a bien dit sur Instagram pourquoi elle n’écrivait plus 🙂 .Ca fait vraiment plaisir de te lire.
    Voilà qui résume admirablement bien nos pensées, ce petit twist intérieur sur la non participation aux élections, mais je me disais également la même chose : Par chance nous avons un -grand- jardin, et il sera bien nécessaire quand nous serons réellement confinés pour ne pas s’égorger mutuellement en famille.

    Bon courage à nous tous, et supportons-nous les uns les autres !

    Répondre
  36. Niña a dit…

    Tiens, ils nous ont fermé les troquets, donc l’auberge virtuelle Chez Caro a rouvert… quel bonheur ! Merci d’avoir envie de nous faire rire en ces temps incertains. Prenez toustes soins de vous !

    Répondre
  37. caroline philippe a dit…

    MERCI, tu me colles les larmes aux yeux… Tu as bien résumé mn état d’esprit, je n’ai pas été voter hier alors que j’ai quand même été couvrir les municipales dans l’Oise… Et oui, on est tous avec nos contradictions à mettre un pied devant l’autre. Mais à demain oui avec grand plaisir. <3

    Répondre
  38. Nanou a dit…

    Merci ! Tu feras parties de mon TOP 5 des petits plaisirs de la journée. J’aime te lire car je m’y retrouve tellement ! Je viens de finir mon ménage de folie avec mes deux ados qui fulminent de me voir aussi déglingos. J’envoie au monde entier des milliers d’ondes positives …

    Répondre
  39. Lulau a dit…

    Mais quel plaisir de te relire Caro ! Inespéré et donc encore plus merveilleux.
    Si le confinement nous réunit tous à nouveau sous tes billets, ça aura eu un aspect agréable.
    Alors Merci d’être de retour. Me voilà toute souriante et ça fait du bien pour calmer la peur !

    Répondre
  40. Fredeboreves a dit…

    Retrouver le gout des choses simples ! Ton billet est aussi doux qu’une knacki de mon enfance !!!
    Prenons soin de nous, de nos ainés, de nos enfants … Lorsque rester chez soi est le meilleur remède, j’ai du mal à comprendre ceux qui ne jouent pas le jeu … Merci d’occuper notre retraite forcée

    Répondre
    • Une Steph a dit…

      Oh merci Caro pour ce texte, je bénis ton angoisse mêlée d’autodérision, c’est un vrai cadeau, et le coup du mille bornes je ne m’en remets pas :))

      Répondre
  41. Stephanie a dit…

    Merci pour ce retour, ça fait du bien de te lire et aussi de constater que l’on n’est pas seul dans tous ces ressentis que tu as ėvoqué..
    J’espère qu’il y aura un J2, J3.. mais pas trop non plus car cela voudra dire que le confinement dure de trop. ! Encore merci pour ce post. Prends soin de toi et des tiens

    Répondre
  42. La nounou qui dechire a dit…

    Que c’est bon de te retrouver, dente relire. Mais dommage que ce soit à cause d’un confinement qui tarde un peu à venir selon moi. Que cette épreuve qui nous éloigne un temps de nos proches nous rapproche par la suitev

    Répondre
  43. Nadège a dit…

    Merci pour ce texte, je m’y retrouve vraiment, y compris dans les contradictions !
    Tu n’as pas oublié comment faire, loin de là, en quelques mots, tu renoues avec nous et la magie est bien présente ❤
    Courage à tous

    Répondre
  44. Bobinette a dit…

    Quel dommage qu’on ne puisse pas mettre un like aux commentaires qui nous touchent particulièrement… et il y en a tellement ! Eux aussi nous ont manqués, cette communauté d’esprit, quoi !

    Répondre
  45. MIlanette a dit…

    Il aura donc fallu le Covid19 pour que tu reviennes parmi nous…. le seul truc positif dans cette épidémie 😉 !!
    Merci d’avoir écrit, c’est tellement un plaisir de te lire.
    A demain alors 🙂 🙂

    Répondre
  46. simone a dit…

    Oui !!!! merci d’écrire de nouveau !!! quel plaisir.
    Je vais enfin pouvoir dire à mon mari que la maman de Gigi a donné des nouvelles; car lui aussi (mon mari, pas le chat !) aime bien vous lire.

    Répondre
  47. Tita a dit…

    J-1 de confinement à domicile.
    J-1 d’un questionnement sur ma vie, la vie, les autres.
    J-1 d’une peur qui me noue l’estomac de ne pas revoir toute ma famille, mes amis ou mes collègues à la fin de ce confinement.

    J-1 d’un nouveau billet de Penseesbycaro. Merci d’exprimer tes pensées aussi naturellement et nous permettre de sourire au milieu de ce monde étrange dans lequel nous vivons.
    J-1 d’un espoir de changement des consciences, des rapports que nous avons les uns envers les autres.

    À J-2

    Répondre
  48. Gazelle26 a dit…

    Que ça fait plaisir de te retrouver !!! J’allais tout les jours ou presque sur ton blog voir s’il y avait un nouveau post ! Ici, cest teletravail obligatoire, je bosse dans une maison d’édition, ils ont fermé les locaux et nous ont fait prendre nos ordi fixes ou portables donc ils ont bien géré la situation ! Cest assez flippant quand même tout ça mais bon faut être optimiste et de serrer les coudes ! Bisous Caro bon courage !

    Répondre
  49. Gloria a dit…

    Ah ! voilà une belle initiative ! Il va bien falloir occuper notre temps durant ce confinement (partiel ? général ?) qu’on va très logiquement (et enfin) nous annoncer !
    Alors, ne lâche surtout plus ce blog durant cette mesure qui va nous être imposée, c’est une mesure de SALUT PUBLIC !
    A demain alors ?

    Bises girondines (à distance on peut encore se claquer des becquots chic !!!!)

    Répondre
    • mit’ a dit…

      Comme c’est formidable que tu viennes nous voir en ce jour si triste , premier jour de confinement !
      Un peu de légéreté ce soir me ferait grand bien
      Bonheur en tout cas de retrouver ton écriture , ton humour , tes petites histoires croustillantes …
      J’ai très mal vécu ce début de confinement j’étouffe
      J’ai besoin de sortir ! Mais raisonnable et civique je me tiens à carreaux . De plus j’ai peur de le choper , le virus , donc je ne bouge pas du canap’ ,
      Demain je me fais un petit programme interessant . Des idées ? Un film ?
      Un bouquin ?

      Répondre
  50. Fred b a dit…

    J’allais dire « à quelque chose malheur est bon », mais comme pour la photo de pangolin, c’est peut-être déplacé 😉 Néanmoins, je savoure cette petite joie de pouvoir dire à nouveau : « Bonjour les radieuses!»

    Répondre
  51. Marie a dit…

    Je fais le compte des petits bonheurs du jour, et lire un message sur votre blog en est un TRÈS GRAND (largement mieux que de ne pas être obligée de mettre des chaussettes !)
    MERCI !

    Répondre
  52. Gabrielle a dit…

    Merci ! Quel bonheur de te lire !
    Puis je profiter de ton blog pour passer un message ? Si vous pouvez donner votre sang, faites le. Ceux qui ne sont pas malades, qui peuvent rejoindre une collecte sans prendre les transports, venez.
    Sinon nous allons rapidement être en pénurie de donneurs.
    Merci et bon courage à tous … Caro je me réjouis tellement de te relire !!!

    Répondre
  53. claire a dit…

    Merci d’être revenue. Moi aussi j’ai la peur au ventre, mais le plaisir est d’autant plus grand de revenir ici et de te retrouver…

    Répondre
  54. Bénédicte (une autre !) a dit…

    C’est drôle comme ça fait du bien que tu reviennes, on a tant besoin de se soutenir, d’envoyer des pensées à tout le monde, officiellement en télétravail, j’envoie des messages aux amis que je délaisse d’habitude, faute de temps et de disponibilité mentale.

    Merci Caro de cette présence, moi aussi, il me ramassait à chaque passage ce cake au lemon curd …

    Répondre
  55. Amélie a dit…

    Je ne commente jamais d’ordinaire, mais bon dieu que c’est bon de vous lire à nouveau. Merci pour ce retour, de réussir à mettre des mots sur ces instants si particuliers et presque hors du temps. Votre plume est un cadeau.

    Répondre
  56. Rachel a dit…

    Quelle joie de te retrouver, ce petit billet c’est du baume au cœur Ton style est toujours le même et aussi agréable à lire! Prends bien soin de toi.

    Répondre
    • Cécile a dit…

      Bonjour Caroline,
      Quel plaisir de vous lire à nouveau!
      J’ai éclaté de rire plusieurs fois en lisant votre billet, et ça fait du bien quand on est confiné. Merci à vous ! Et à très bientôt j’espère

      Répondre
  57. Julie a dit…

    Bonjour Caroline,

    C’est la première fois que je commente, mais je suis tellement heureuse de vous retrouver ici que j’ai lu votre billet plein de fois…. vraiment ça me met en joie en ces temps moroses
    Embrassades virtuelles

    Répondre
  58. Kitty a dit…

    Quelle joie de vous retrouver ici, Caroline! Un petit bonheur comme j’en avais besoin aujourd’hui, enseignante volontaire avec 2 zouzous seuls dans une école!
    Prenez soin de vous et des vôtres, le plus sereinement possible.
    Merci et plein de baisers virtuels

    Répondre
  59. Sar a dit…

    Merci Caro pour tes mots , cela fait plaisir de te lire de nouveau ici .
    Sorry pour le tutoiement mais j ai l impression de te connaître depuis le temps que je te lis.
    Take care.

    Répondre
  60. Cathclaire a dit…

    L’horreur de ce virus nous aura au moins amené le plaisir de te lire à nouveau.
    Merci d’être là avec nous !
    Et dans les angoisses qui s’ajoutent moi j’ai : cohabiter en confinement pendant 45j avec mon cher et tendre. et préparer des repas pour 4 deux fois par jour !
    Bon courage on va y arriver !

    Répondre
  61. Zia a dit…

    Coucou, j’ai hésité entre poster avant de lire ou de lire avant de poster. J’ai d’abord lu tellement ça faisait longtemps. Ça m’a trop manqué tu nous a trop manqué. Te lire me fait du bien… reviens s’il te plaît insta c’est bien mais le blog c’est mieux

    Répondre
  62. Sandrine a dit…

    Oh comme cela fait du bien ce billet. Dans toute situation dramatique comme celle-ci, on peut toujours trouver des choses positives : revenir à l’essentiel, se recentrer sur les siens, et retrouver ta belle écriture!

    Répondre
  63. Nathaly a dit…

    Ho mais quelle joie de te lire !
    Je suis ravie ! Même si je préférerais d’autres circonstances !
    J’ai passé un week-end de formation à Bruxelles….. (très petit comité, chez la formatrice, donc maintenue) Dans une ambiance de fin du monde…. plus de bars et restaus, impossible de faire quelques petites courses…. J’ai jamais eu autant hâte de rentrer !
    Mes filles arrivent toutes à la maison, on va se retrouver en famille, et ça me réjouit. J’ai besoin de tendresse et d’être entourée ! et qui sait, on fera peut-être un mille bornes !!! 😀
    J’oublie les tracas (plus de pain, à la boulangerie) et je mesure ma chance (réussi à chopper quelques fruits et légumes chez Grand Frais, juste avant qu’ils ne ferment….)

    A demain, Caroline ! <3

    Répondre
  64. nathalie a dit…

    Quel plaisir de vous relire ! merci !
    Moi aussi j’oscille entre « ça va aller » et « c’est le début de la fin » :'(
    Quand je vois la connerie humaine, m^me d’une tranche de population dite « haut du panier » j’ai peur !
    Comment peut on être si con et faire prendre des risques aux autres au nom de la liberté ??
    Comment peut on être inconscient au point de s’agglutiner par grappe et crier « fuck corona » ?
    Comment peut on nous demander d’aller voter et de ne pas nous mêler en même temps ?
    Comment peut on parler des résultats de ces élections qui intéressent franchement qu’un léger pourcentage de la population ?
    Pourquoi, après s’être ruer sur les pâtes et le PQ durant 3 semaines, découvrir ce matin (et râler contre Macron) qu’il faut faire des courses autre pour tenir 5 semaines cloitré chez soi ?
    Et la liste est encore bien longue hélas. Ce matin j’ai été faire 2 courses pour ma belle mère (moi j’anticipe depuis 15 jours, et sur de la bouffe hein ? l’eau y’en a au robinet et on pourra tjs la faire bouillir en cas de, et le PQ on peut aussi se laver accessoirement 🙂 ) ; c’était l’anarchie à 11H à l’intermarché du coin. Des rayons dévastés, des files pire qu’à Noël, des gens totalement à l’ouest de ce qui nous arrive ; des discours qui font frissonner et se dire, clairement, « on est foutu ». Chacun y va de son commentaire, pensant en savoir plus que son voisin ; tantôt totalement apocalyptique, mais le plus souvent persuadé que tout ça est faux, que macron monte tout ça en épingle pour tuer des gens, des vieux, des gilets jaunes, régler tous les problèmes des derniers mois…………………..et là, je me demande de quoi j’ai le plus peur : virus ou humain :'( courage à nous, soyons raisonnables et prudents

    Répondre
    • Agatha a dit…

      Mais les magasins vont être approvisionnés et on peut sortir faire les courses . Pourquoi faire des réserves pour 5 semaines , c’est inutile . A la limite des petites courses à l’ancienne avec un panier , quelques marchandises tous les 2-3 jours cela fera prendre l’air si on y va à pied et fera vivre les commerçants proches .

      Répondre
  65. Christine a dit…

    Cela fait bien plaisir de vous relire… Une pensée pour tout le monde, pour les personnels soignants et les personnes qui travaillent à l’extérieur, soyons vigilants et prenons soin les uns des autres en l’étant… 😉

    Répondre
  66. Peggy a dit…

    Oh mais, même avant de l’avoir lu, ce billet m’a redonné du baume au cœur et un sourire sur le visage !
    Tu nous as tellement manqué ! Même si ce n’est qu’un billet en passant, il nous fait un bien fou en cette journée si lourde.
    Sinon l’hypocondrie est mise à rude épreuve. Je donnerais tout pour un test là tout de suite

    Répondre
  67. Amandegdf a dit…

    Merci pour ce texte… tellement proche de ce que nous devons tous/toutes ressentir (en tout cas, de ce que je ressens)… cela fait plaisir de vous relire…

    Répondre
  68. Anne Sophie a dit…

    Oh mais ça c’est LA jolie nouvelle du jour, celle qui me sort de mon mode « en boucle sur les réseaux sociaux et les news »… Ça devient un peu anxiogène, mais en attendant notre belle planète se repose un peu et c’est un mal pour un bien. Prenez tous bien soin de vous et de tous, soyons solidaires et responsables, et relativisons sur ce confinement annoncé, franchement il y a pire que d’être bloqué chez soi n’est-ce pas ?
    Et les posts de Caro , ils devraient être déclarés d’utilité publique ! ☺

    Répondre
  69. anouchka a dit…

    Quel plaisir de te retrouver !
    Surtout en cette période compliquée !
    Moi aussi j’ai eu une sévère prise de conscience samedi soir, après l’annonce de la fermeture des bars, restos..
    J’ai entendu l’annonce dans ma voiture, à la radio alors que j’avais rendez vous avec 4 amis en terrasse d’ un troquet du vieux Montpellier.
    J’ai hésité a faire demi tour puis je me suis dis que mes amis m’attendaient, que j’avais envie de les voir et que ce serait la dernière fois avant longtemps.
    Il régnait dans les rues de Montpellier une étrange ambiance.. Beaucoup de monde, dans un mélange de liesse et de tristesse. Le patron du café bradait les verres pour finir ses futs, on a passé un bon moment.
    Voilà. Depuis hier, on ne bouge plus de la maison et va falloir s’y résigner !
    Cela fait quelues jours moi aussi que je me gave d’infos sur google actus, que j’étudie courbes et graphiques de différents pays afin de tenter de deviner dans combien de temps on sera à nouveau libre. Mais las, personne pour l’instant ne saurait le dire!
    Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne dose de courage, de douce pensées et j’espère te relire très vite Caroline!
    Big hug virtuel <3 <3 <3

    Répondre
  70. Carolle a dit…

    Oh quelle jolie surprise ! Merci Caroline de revenir par ici et de nous offrir ce cadeau ! Chaque petit bonheur est bon à prendre par ces temps difficiles, alors OUI, on continue !!! Merci encore et à très vite

    Répondre
  71. Carson a dit…

    Les restaus et les bars sont fermés mais Caro rouvre son rade : mazeltov !!!

    C’est tellement bon de te lire et de voir tous ses commentaires heureux et émus à la fois.
    Merci de recréer cette communauté virtuelle et bienveillante et à très vite 🙂

    Répondre
  72. et de trois a dit…

    Oh merci d’être revenue par ici ! Merci.
    Je suis dans une étrange situation. Mon papa est décédé jeudi, ses funérailles ont lieu demain. Nous ne pouvons pas être aussi nombreux que prévu, et surtout nous ne pourrons pas nous prendre dans nos bras alors que nous avons tant besoin de réconfort, nous allons devoir tous garder nos distances. Mais prenons soin de ceux qui sont là, à situation exceptionnelle on s’adapte.
    Mais c’est tout de même assez bouleversant, alors on se raccroche au fait qu’il soit parti « à temps » parce que aujourd’hui nous ne pourrions plus aller le voir à l’hôpital et ce serait terrible de le savoir seul. J’aurai si mal vécu le fait de ne pas pouvoir l’accompagner comme nous avons pu le faire jusqu’au dernier moment.

    Désolé pour cette petite complainte.

    Prenez soin de vous tous ici !

    Et encore merci Caroline pour ce billet, ton écriture me manquait.

    Répondre
    • Cécile a dit…

      Te revoilà !!! Quel plaisir… Merci pour tes mots, ils traduisent très bien ce qu’on est probablement nombreux à penser. Ici j’oscille entre sidération et incrédulité. La vitesse à laquelle tout a basculé… Serrons-nous fort les uns contre les autres virtuellement et par la pensée. Nos téléphones vont reprendre leur fonction première de téléphoner pour avoir de vrais contacts avec les gens que l’on aime. Et je songe à accélérer sur la méditation de pleine conscience, histoire de tenir à distance mes angoisses … Demain est un autre jour, disait Scarlett. Wait and hope… Et n’hésite pas à revenir par ici poser des mots contre les maux !

      Répondre
  73. Linda a dit…

    Encore une fois, ta phrase « Que serait on sans ce fil ténu qui nous lie a ceux qui se soucient de nous? »est plus que de circonstance.
    Qu’il est bon de te lire de nouveau, et effectivement ça nous fait la vie plus belle…en attendant le retour des jours meilleurs…parce qu ils reviendront c est sur.
    ❤a tous ceux et celles qui passeront par ici❤

    Répondre
  74. Floconnette a dit…

    Oh Quelle joie un post de Caro !
    ça fait tellement du bien de te lire …. alors que mon chéri a bravé les recommandations de son médecin et ce qu’on peut entendre pour maintenir un repas entre amis samedi dont l’un avait été dans une zone de circulation du virus (et a de la fièvre aujourd’hui) … Je le maudis tout autant que je l’aime car sa situation médicale est délicate et que là j’ai vraiment peur …

    Mais merci merci pour ton post … Cela fait tellement du bien de te lire (oui je sais déjà dit mais quand on aime on ne compte pas) !!!

    Prends bien soin de toi et de ta petite famille.

    Répondre
    • Anne a dit…

      Et le voilà, ce signe positif au milieu de tout ce chaos. Un article sur ton blog blog que j’ai lu à vitesse grand v mais qu’en je vais relire pour le savourer. Merci merci merci. D’être de retour. De ne pas tout à fait avoir abandonnés en restant présente sur Instagram. Suis trop heureuse et j’espère que tu vas avoir envie de continuer de poster.

      Répondre
  75. Petiteka a dit…

    Ça fait super plaisir!! Merci d’avoir franchi le cap!
    Je ne sais pas si j’aurai beaucoup le temps de te lire ces prochaines semaines. Je ne suis pas soignante mais éducatrice dans une maison qui accueille des enfants placés…alors sans d’école et avec confinement, on a un peu de boulot avec les collègues…! Je me réserve tes prochains billets comme un petit réconfort épistolaire à venir… A très vite et vous tous qui passez par-là, prenez soin de vous.

    Répondre
  76. katy a dit…

    moi aussi je n’en pouvais plus du lemon curd, mais je n’arrivais pas à supprimer le lien vers le blog.
    Et j’ai eu raison!!!
    comme ça fait du bien de vous lire, ca sonne juste comme d’habitude ça resonne en nous.
    Merci encore

    Répondre
  77. Perla a dit…

    Caroline,
    J’étais une fidèle lectrice de ton blog. L’année dernière j’ai passé deux fois par la case hôpital, la vie qui bascule, l’angoisse, la découverte d’une maladie chronique plutôt rare. On s’adapte, on avance, on n’a pas le choix. Tout prend des couleurs différentes, les petits riens pavent les journées comme autant de jalons vers une autre façon de vivre la vie. Dans ce chaos, j’aimais m’accrocher à des plaisirs simples, j’étais nostalgique de la bonne vieille routine, le café du matin avec les collègues, le vent dans les cheveux, la lecture d’un blog qui appartenait à mon train-train. Deux semaines après mon retour à la maison, d’un coup plus de posts. Un jour, deux jours, une semaine, six mois. Ce n’est pas grave, rien que des textes absents dans un océan d’image et d’opinions, déversés par millions sur le net. Mais un vide quand même dans mon monde bousculé. Pendant un temps, je suis allée voir quotidiennement si, par hasard… Puis moins souvent. Les choses ont repris leur cours ou , mieux, ont repris UN cours.
    Hier, aujourd’hui je me suis surprise à penser que, peut-être, dans ces circonstances extraordinaires, tu aurais repris le fil de tes pensées, de nos échanges… MERCI d’avoir choisi ce moment pour remettre un semblant de normalité dans ma/nos vies.

    Tout près du coeur

    Répondre
  78. Annabelle a dit…

    Ca fait du bien de se retrouver ici ! Comme un retour a la maison, au coin du feu avec des gens qu’on aime. Bisous virtuels !

    Répondre
  79. Nat a dit…

    Qu’il est beau ce talent de savoir écrire… En aucun cas il ne faut le croire inutile. Il me réchauffe le coeur ce soir de vérité et de positivité. Alors tout simplement merci.

    Répondre
  80. Allie a dit…

    Passée ce soir sans trop y croire… Et là, quelle jolie surprise après l’annonce du confinement.
    Merci Caroline pour cete chronique, je confirme, c’est comme le vélo
    À bientôt donc !

    Répondre
  81. Insofa a dit…

    Yes, trop contente de te lire et de partager aussi ce moment d’histoire avec toi via le fils tenu d’un 200ieme commentaires sous un billet de blog… J’ai encore ancré en moi ce jour de juillet ou j’ai attendu fébrilement l’annonce de la naissance de Rose…

    Répondre
  82. JULIETTE a dit…

    Oui, oui, on continue !
    Même si ce n’est pas dans les plus gaies des circonstances.
    Bon retour parmi nous Caro. Ou bon retour à nous parmi toi.

    Répondre
  83. Nigelle a dit…

    Ca fait vraiment plaisir de te lire… u mets des mots sur tellement de mes ressentis (pourtant je ne suis pas hypocondriaque pour un sou et je n’ai pas insulté les parisiens ^^)
    Merci d’être passée partager ça avec nous.
    Prends soin de toi.

    Répondre
  84. Hibiscus a dit…

    Je ne sais pas pourquoi mais je suis venue voir aujourd’hui parce que je sentais bien que tu allais revenir pour parler de cela !
    Merci de ton humour et de parler de mon/ton hypochondrie aussi bien ! Et d’être revenue !

    Répondre
  85. Sophiefromthetrain a dit…

    Oh chouette tu es là ! Tellement merci !
    Je veux croire qu’il y aura un avant et un bel après. Et ton billet qui arrive comme un signe pour me le confirmer ! MERCI !
    En ce qui concerne la prise de conscience des gouvernements je ne sais pas, mais mon petit doigt m’a dit que certains groupes ont déjà commencé à rapatrier leurs productions en europe !
    Alors je veux y croire : J+1 vers un renouveau 🙂

    Répondre
  86. Marie-Hélène a dit…

    Bonsoir, je suis passée hier par ici, au cas où… vu l’ambiance un peu étrange et surréaliste du moment. J’étais juste en avance d’une journée. C’est agréable de te relire et de retrouver ce ton si familier après tant d’année de lecture quotidienne. A très vite ici 🙂

    Répondre
  87. Bérénice a dit…

    Quel bonheur Caroline de te retrouver sur ce blog que je suivais depuis tant d’années sans jamais avoir osé commenter !!!
    Hâte de te lire à nouveau en cette période si particulière …

    Répondre
  88. MarieG a dit…

    Merci NetNewsWire ! C’est l’appli qui va chercher tous les jours les nouveaux billets sur les blogs qui m’intéressent et qui m’a apporté tout à l’heure un billet de Caroline, un vrai bonheur. Attendue comme le messie. C’est Jiji qui va être content ces prochaines semaines, il va avoir droit à des tonnes de caresses en plus.
    A Genève, nous avons aussi voté dimanche 15 mars. Le virus n’a pratiquement pas influencé la participation parce que la plupart des gens votent par correspondance (on reçoit le matériel deux semaines avant la date limite et on renvoie au plus tard trois jours avant le dimanche).
    Les écoles sont fermées, seuls les commerces alimentaires et pharmacies sont ouverts, tout est au service minimum. Comme je travaille principalement à la maison depuis longtemps, mes habitudes ne changent guère; les gens sont calmes; il faut dire que nos autorités sont vraiment à la hauteur (et je peux être très critique), on sent que tout le monde travaille ensemble, qu’il y a une réelle compréhension et prise en charge de la crise sanitaire. Et il y a encore du PQ dans les rayons.
    Je souhaite à tout.es plein de courage, de patience, de santé. Prenez soin de vous et des vôtres, ça finira par passer.

    Répondre
  89. Charlotte a dit…

    Oh mais quel bonheur de te retrouver! Mon mec ne comprenait pas pourquoi je manifestais une telle joie depuis mon canapé ( soi disant que j’allais réveiller les enfants… )
    Ton écriture m’a tant manquée! L’arrêt de ton blog a été difficile pour moi, bien + que la fin de Friends . Alors quelle joie !!
    Merci fort pour ton retour !

    Répondre
  90. Manoudanslaforet a dit…

    Ah il te fallait un truc exceptionnel pour revenir quel plaisir de te lire de nouveau ! Pas très original le com surtout après les centaines que je viens de lire , mais c’est sincère ! À très bientôt !
    Et Jiji ?

    Répondre
  91. Sora a dit…

    Oh Caroline, merci pour ces mots !!! N’arrivant pas à dormir, je suis passée par le blog, par habitude, tendresse et fidélité – même si je ne commentais presque jamais, lectrice assidue je fus, je suis, je reste –
    Et… que cela fait du bien de te lire !!! Tu sais, comme personne, traduire en mots ce qui fait toute la beauté de cette vie, sa fragilité aussi…. du fond du cœur merci <3
    Profite bien de ton petit coin de jardin et si tu en as la possibilité et l'envie, peux-tu nous mettre quelques photos du printemps, de temps à autre, s'il te plait ? Et puis un peu de Jiji ? Merci 🙂

    Courage à chacun à chacune. Prenez soin de vous. Soutien aux personnels soignants et aux professionnels de la santé, sans oublier tous celles et ceux qui travaillent dans les commerces de proximité pour que nous puissions traverser cette épreuve le mieux possible !!!

    Répondre
  92. Muriel a dit…

    Quel plaisir de vous lire et de vous retrouver en cette période si agitée..
    En espérant vous retrouver régulièrement
    Merci .. vos billets nous font du bien!

    Répondre
  93. Plume a dit…

    10 ans de lecture et mon tout premier commentaire car aujourd’hui, c’est fête (ou presque). Tu réécris et pour moi c’est une excellente nouvelle qui me fait du bien dans cette période morose. Merci Caro.

    Répondre
  94. Edith en Savoie a dit…

    Mais quelle bonne surprise ! Je passais par là, comme cela m’arrive de temps en temps, au cas où, mais sans y croire… Merci ! Bon, maintenant je vais lire les commentaires…

    Répondre
  95. Soa a dit…

    Ton billet vient en effet à point nommé dans cette ambiance morose ! Je vis loin de la France, mais avec des liens si proches que parfois, j’ai l’impression de devoir suivre les mêmes consignes que là-bas. Moi aussi j’ai hurlé en voyant ces centaines de personnes qui n’ont trouvé mieux que de graver les consignes. Plut tôt le monde se débarrassera de ce satané virus, plus tôt on rebondit. Cette attitude un peu égoïste m’enrage donc car tout est lié. Ici ou ailleurs, de près ou de loin, nous sommes malgré nous liés par un lien invisible mais effrayant. Courage à tous !

    Répondre
  96. isabelle a dit…

    oh quelle joie ce retour ! ça fait du bien de rire, de s’émouvoir, et ta plume est toujours la plus sincère et tendre qui fait mouche
    merci!

    Répondre
  97. La semaine d'une gourmette a dit…

    Ahhhhh ! Quel plaisir de te retrouver ! Je sautille d’aise sur ma chaise de bureau.
    Je suis en télétravail à la maison, mon cher et tendre aussi, et je mesure ma chance de ne pas avoir d’enfants petits, et d’avoir une grande maison avec jardin, dans un quartier calme où on peut sortir faire un tour. Je suis en Suisse (Lausanne), et comme MarieG, je trouve que nos autorités assurent – magasins alimentaires approvisionnés, excellente organisation en général, bref bravo. J’espère que de cette crise science-fictionesque sortira quelque chose de bon…

    Répondre
  98. Sandrine a dit…

    Bonjour, je n’avais jamais commenté auparavant mais je prenais un très grand plaisir à vous lire, alors quel plaisir ce retour, avec toujours une plume qui fait mouche!

    Répondre
  99. Charlotte a dit…

    Oh oui, on continue ! Oh oui, on espère que ça va faire du bien à l’humanité, que ça va permettre une prise de conscience ! Oh oui, déjà, cette article, ça me fait du bien à moi…

    Répondre
  100. Aline a dit…

    Coucou,

    Je suis très contente de te lire à nouveau et je ne suis apparemment pas la seule. Continue si tu veux bien. Bisous virtuels

    Répondre
  101. Alex a dit…

    Ah ça fait du bien de te relire !!! C’est comme le vélo, tes mots justes sont de retour !
    Moi qui ne suis habituellement pas angoissée ou hypocondriaque, j’ai fait une crise d’angoisse hier, après 3 jours confinés chez nous avec les enfants … et si … et si … et si …
    J’ai finis par me calmer et j’ai proposé un monopoly aux enfants qui savent que j’ai habituellement une bonne excuse pour ne pas jouer …

    Répondre
  102. philo a dit…

    J’ai cliqué par hasard en me disant que les circonstances particulières du moment allaient sans doute te motiver pour un retour, même temporaire, et……… oui !
    Tu as raison te relire va nous faire du bien au moral.
    Hier je suis passée au bureau récupérer de quoi travailler à domicile, et que dire de l’ambiance de fin du monde qui y régnait ? … et partir en disant au revoir à ses collèges en se disant que peut-être pour certains ou certaines cet au-revoir là, sera définitif ?
    J’espère que tu trouveras l’inspiration pour venir ici le temps du confinement et voire plus

    Répondre
  103. nana63 a dit…

    mais oui continue ! on suppliera peut être » Stop » au 457 éme jour de confinement !
    Bon courage à tous ceux et celles qui passeront par là et n’oublions pas que c’est en restant à la maison qu’on sauvera des vies .

    Répondre
  104. Silene a dit…

    C’est un plaisir de te lire, même si les circonstances sont catastrophiques et que j’aurai été heureuse de te lire avant.

    J’ai deux réponses à tes questionnements (hypocondriaque aussi, mais je me suis pas attardée sur les soins, je me suis attardée sur les causes (on pourra compléter nos connaissances :D). Ça fait des semaines que je surveille, que je lis ce qui se passe en chine et en italie. Je suis incollable là dessus. J’ai aussi des stocks, je le reconnais, mais putain je n’ai dévalisé aucun supermarché. Ils ont été faits au fur et à mesure durant tout le mois dernier, parce qu’en regardant un peu plus loin que le bout de son nez c’était évident depuis janvier qu’on allait droit dans le mur (bordel). J’ai tout fait pour éviter justement les supermarchés bondés, quand les gens se rendraient enfin compte de la situation. Bref.)

    Toujours est il que OUI, on peut avoir le coronavirus sans symptôme, ou avec des symptômes minorés. Tu peux donc l’avoir eu (et être encore contagieuse, c’est une autre histoire. Le savon est ton ami.)
    Par contre, je me souviens d’avoir lu qu’en chine ils ont eu quelques cas de personnes ayant guéries du corona et étant à nouveau positives. C’est soumis à caution, mais il y aurait donc peut être possibilité que l’avoir eu ne nous immunise pas. Donc, encore une fois … Le savon est ton ami.

    J’en profite d’ailleurs pour dire à ceux qui doivent sortir et qui n’ont pas de gel. Prenez un savon et une bouteille d’eau. En temps normal ce serait pas terrible de faire ça, mais là vous pourrez vous protéger, ainsi, vous et les autres. Après avoir fait vos courses (ou après avoir touché des surfaces pas clean), quand vous êtes dans la rue, lavez vous les mains avec votre savon et votre eau. Ça fonctionne aussi bien que le gel.
    Je ne sais plus ou j’ai lu ça (ou vu ça). Mais considérez toutes les poignées comme des poignées de toilettes publiques. Hors de chez vous, rappelez vous constamment de pas mettre vos mains au visage. Reculez d’un pas quand on s’approche d’un pas de vous (les gens ont encore cette habitude de trop s’approcher pour parler. Mettre un pas de distance leur fait prendre conscience des choses). Et tout ira bien.

    J’en profite juste, Caro, pour mettre un lien vers un youtubeur qui, à mon sens, explique très bien et sans être anxiogène, les tenants et aboutissants du confinement, et comment le virus fonctionne. Ca pourrait peut être rassurer des lectrices (mais sans non plus tomber dans le pays des bisounours. Il le dit lui même, restez chez vous.)

    https://www.youtube.com/watch?v=dp1thcnPbiM

    c’est la chaine d’e-penser (et puisqu’on a le temps, vous pouvez aller voir beaucoup de ses vidéos, surtout si vous avez envie d’y comprendre un peu plus de choses en physique, physique quantique, voyage dans le temps … Bref, si vous avez envie d’e-penser un peu 🙂

    Répondre
  105. Soeurette a dit…

    Je suis d’abord allée voir si ce bon Baptiste (Alors voilà) avait quelques anecdotes sur la situation que nous vivons.
    Association d’idée, je me suis dit que si quelqu’un se devait de réagir c’était bien toi…et c’est le cas.
    Bienvenue chez toi, heureuse de constater que ton humour et ton ton décalé sont toujours aussi affutés.

    Répondre
  106. K a dit…

    Je crois n’avoir commenté qu’une ou deux fois alors que je te lis depuis des années.
    Mais là je suis obligée d’écrire un mot parce que… bordel quelle joie de te relire ♥️

    Répondre
  107. Camille Legoline a dit…

    Ca me fait tellement plaisir de te lire à nouveau ! tes posts me manquaient…
    C’est marrant j’ai décidé aujourd’hui d’écrire un journal de bord également… je ne sais pas si je vais tenir sur la longueur 😉
    mais ça c’est imposé un peu à moi 🙂
    J’espère trouver du positif dans ce confinement, me recentrer sur moi et mes proches… prendre le temps… me poser et reflechir… sachant qu’il y a le teletravail et l’école pour mes filles :/ 😉

    Bon courage,

    Répondre
  108. V1000 a dit…

    Presque contente de ce confinement pour pouvoir vous relire…
    Je savais que votre plume me donnerait de l’émotion et de la joie. A tout bientôt.
    Je vais lire le post du lendemain et je le savoure déjà.

    Répondre
  109. Zouillette a dit…

    Oh presque 1 an et un pangolin d’ingurgiter pour avoir le plaisir de te lire à nouveau ! Je n’ai pas lu les autres commentaires, peut être serais-je redondante ou peut être rajouterais-je mon grain de sel mais une chose merci pour tes maux qui deviennent à nouveau des mots qui pansent nos maux enfin merci de revenir par ici. La bise

    Répondre
  110. Pauline a dit…

    Quelle belle surprise ! Je te suis depuis le debut, tu m’as accompagne dans toutes mes peregrinations a travers de moultes pays, bref une constance dans une vie pas tres tres stable. Et j’ai eu la bonne idee de renter recemment en France pour travailler dans une agence de voyage (oui je sais…) Bref, je continuais de temps en temps a cliquer sur ton blog…on ne sait jamais… Aujourd’hui je me suis dis, tiens qu’est ce que Caro aurait pense de tout ca, et voila ! Joie , joie, joie 🙂 Merci encore !

    Répondre
  111. Clairotte a dit…

    Te voilà rassurée? Nous sommes toutes ravies de te retrouver ici malgré les circonstances. Et tu vois nous sommes nombreuses. Ce n ‘est pas parce que tu es silencieuse que nous t’avons oubliée !
    Alors maintenant, tu t’y colles! Tes écrits nous changent les idées dans la morosité ambiante.
    Bienvenue dans ton rade, on attend la suite avec délectation

    Répondre
  112. Morgane a dit…

    Merci merci merci pour ce billet. Que c’est agréable de te retrouver ici! Je te suis depuis mes plus jeunes années à me flageller pour quelques kilos en trop. Tes réflexions et interrogations m’ont accompagnées de pays en pays. Je suis maintenant au Canada. Sensation très étrange que de vivre tout ça d’aussi loin. Je prends toutes les petites joies, surtout celle qui consiste à retrouver la bonne habitude de te lire de bon matin.

    Répondre
  113. Patricia a dit…

    Bonjour Caro. Eh bien il y a du monde par ici….malgré le confinement !! Comme tout le monde, très heureuse de vous relire. Bonne journée et merci pour ce billet.

    Répondre
  114. Mel (une autre) a dit…

    Mon intuition était bonne… Suis contente d’avoir conservé ton onglet à côté de celui de France Inter…
    Tu remercieras ton hypocondrie de ma part ! 😉

    Répondre
  115. Elch a dit…

    Aaaah, Caro, Caro, caro ! <3

    Mais quel bonheur de te retrouver, j'ai cliqué sur le lien de ton blog que je n'arrivais toujours pas à retirer de mes favoris comme je le faisais de temps en temps en me disant "sait on jamais"

    et tu es de retour, mais quelle merveilleuse surprise 😀

    J'espère que tout le monde va bien autour de toi, merci de nous être revenue

    Répondre
  116. AnneduSud a dit…

    Je ne m’en remets pas. Ce cake au lemon curd me sortait par les yeux. Je me suis jurée de ne plus jamais le refaire… et pourtant il déchirait, c’est sûr. Et ce midi, l’idée était d’aller trouver le top des bonnes séries pour ma maman (86 ans, confinée, mais avec Netflix !). Et là le BONHEUR ! Je le redis, je ne m’en remets pas mais ça va aider dans les jours qui viennent. Merci !!! Je vais lire les billets manqués 🙂

    Répondre
  117. Pascale a dit…

    quel bonheur de vous lire de nouveau !! au moins un rade ouvert en ce moment !!
    bientôt un nouveau top ten séries ou lectures ?

    Répondre
  118. charlotte a dit…

    Quel plaisir de te retrouver! Pendant presque 1 an, je suis venue voir si tu étais revenue. Et là SURPRISE!!
    Finalement, on revient peut-être à la base quand la crise est là..

    Répondre
  119. vero81 a dit…

    C’est chouette ce retour !
    Merci, je terminais le point ENT pour mon fils en 3eme… et chaerchais à faire une tite pause
    Lui ne s’en fait pas trop, tu parles trop content d me dire que l’ENT ne marchait pas, lundi…
    Manque de peau, sa mère (moi donc…) a été jusqu’à se lever à 4H du matin (pas de mérite, on rentrait juste de Bali, alors le decalage horaire aidait) pour enregistrer tous les devoirs…
    J’ai mis 3 jours à comprendre qu’il fallait regarder les seances et pas juste le cahier de texte du coup, il va falloir bosser ce week end pour rattraper le debut de semaine ambiance vacances…
    J’ai commencé à télétravaillé et puis mon employeur m’a demandé d’arrêter tout pour permettre aux activités prioritaires de fonctionner à distance, depuis je suis surveillante générale !

    Répondre
  120. Bubuche a dit…

    Trop contente de te retrouver !
    Je pensais à toi hier en me disant que cette période devait t’inspirer et que j’aurais aimé partager cela avec toi 🙂
    Merci

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>