Revoir Calvi

Il y a des paroles qu’on regrette. Par exemple je n’aurais jamais du insinuer que la chatte avait bouffé ses petits. Parce que depuis il se passe rarement une heure sans que l’un de mes enfants vienne me demander la voix tremblante si ce genre de choses est vraiment possible. J’ai beau leur assurer que je plaisantais, ça ne passe pas.

En plus, ils l’ont prénommée Carotte, ce qui fut – no comment – mon petit nom durant des années. À chaque fois qu’ils lui disent : “Carotte, tu n’as quand même pas mangé tes chatons”, je vous assure que ça me fait bizarre. Bien fait pour moi en même temps.

Sinon, hier il faisait donc très moche, mais comme nous en avons derrière le capot, nous avons innové en FAISANT quelque chose. À savoir que nous avons pris une INITIATIVE et traversé l’île pour vérifier l’adage selon lequel en Corse quand il fait mauvais d’un côté il fait beau de l’autre (désormais nous savons que c’est complètement faux).

Il n’empêche que nous avons visité Calvi et arpenté les ruelles de sa si belle citadelle. L’occasion de nous souvenir de ces premières vacances passées avec le churros, du temps où on voyageait en stop et en train, baisant comme des lapins sous Viagra. De voir mes trois lardons déambuler quinze ans après sur les lieux du crime m’a laissé un goût salé sur les lèvres. (ou alors c’était la pluie).

Bonne journée…

36 comments sur “Revoir Calvi”

  1. Surella a dit…

    Mais l’adage est vrai! Il fallait pousser jusqu’a Ajaccio ou ça n a commence a se couvrir qu’en fin d’apres-midi!
    Bonnes vacances !

    Répondre
  2. Covima a dit…

    Pardon mais en voyant Evelyne hier soir devant sa carte de France noyée de soleil SAUF en Corse, et nos 30°C prévus à Rennes aujourd’hui, je me suis dit qu’il y avait une justice quand même. Surtout que ça ne doit jamais durer bien longtemps, le mauvais temps, là-bas :-D La Corse reste pour nous un doux rêve que l’on caresse, un jour on ira, en famille. C’est joli ce petit pêle-mêle, Instagram fait ça tout seul ?

    Répondre
  3. Cetroinzust a dit…

    Le gout sale sur les levres m’a fait glousser betement “hin hin hin”… Pardon !
    Pour Carotte, tu peux aussi rajouter que chez certains animaux (des araignees majoritairement), la maman boulotte aussi le papa apres le coup de la petite graine, des fleurs et des abeilles. De quoi avoir des lardons traumatises pour toutes les vacances. Comment ca, c’est pas tres pedagogue comme facon de faire ?
    Bonne journee !

    Répondre
  4. berengere a dit…

    La corse je connais pas encore mais tes anecdotes donnent le ton et l’envie d”y aller !…tes anecodtes sont toujours savoureuses, merci de prendre le tps d’ecrire un ptit billet, c’est vraiment chouette !

    sinon…je veux pas etre mechante mais ici il fait très beau, ciel bleu, soleil et chaleur qui se profile bien comme il faut pour midi !

    tres bonne journee !

    Répondre
  5. DOMINIQUE a dit…

    Je me demande si Hollande n’est pas en Corse…
    Allez, courage, ça va changer. Je sais qu’aujourd’hui c’est encore la cata, mais ça va s’améliorer.
    Pour Carotte, faut dire à tes enfants qu’elle planque ses petits dans un coin secret, pour pas qu’on les dérange. Il suffit de regarder ses mamelles (tu as intérêt à le faire sans tes enfants, on ne sait jamais) pour voir si elle allaite.
    De voir tes trois petits déambuler sur les lieux du crime, ben oui. Visiblement, vous aviez tout fait pour qu’ils voient le jour. En évidant de les manger.

    Répondre
  6. Tite_bulle a dit…

    Je sens qu’il doit y avoir une histoire derrière ton surnom ! Je serais curieuse de la connaître ^^

    Tiens d’ailleurs totalement hors sujet mais je me demandais ce qu’avais donné l’escapade en champagne en mai de l’année passée ? Et ton épilation des sourcils au fil aussi, me semble qu’on n’a jamais eu de minute par minute ^^

    Et le churros il était aussi ému que toi de la balade ?

    Tu donnes envie de visiter cette île en tout cas…

    Bises !

    Répondre
  7. Piloo a dit…

    Bonjour je viens de découvrir ton blog et j’adore tes articles si bien écrit ! alors pour la Corse bien fait !! désolée pour les vacanciers, mais ma fille vit en Corse et chaque jour je la voit sur Skype avec un tee shirt et une belle peau toute bronzée alors que moi je porte encore une petite laine, aujourd’hui il fait beau chez moi en Alsace mais j’ai bien peur que ça ne va pas durer ! allez vais lire la suite de tes articles, bonnes vacances,je suis sûre que le soleil est déjà de retour !!

    Répondre
  8. Jeanne a dit…

    Oh! Je regrette d’avoir tant pouffé hier en lisant l’anecdote du traumatisme car lorsque ça devient vrai, ce n’est plus amusant.

    Vous pouvez leur expliquer que la chatte mange le placenta pour reconstituer ses forces mais en aucun cas ses petits.

    Effectivement, elle a dû les mettre bien à l’abri de la pluie, du vent, des curieux… C’est son instinct pour éviter les prédateurs.

    Je me souviens d’une portée cachée dans une casserole… dans un chalet au fond du jardin…

    On vous souhaite sincèrement le retour du beau temps!

    Répondre
  9. Smouik Smouik a dit…

    En parlant de chat qui mange ses petits, je viens de finir un bouquin extraordinaire, j’en ai même sangloté par passages entiers… “Mille soleils splendides” de Khaled Hosseini (qui a écrit aussi les cerfs-volants de Kaboul). Bon ok ce n’est pas une nouveauté (sauf pour ceux qui ne l’ont pas encore lu…). Et vive la Corde sous la pluie, c’est tellement rare !

    Répondre
  10. Elosyia a dit…

    D’un point de vue psychologico-chelou, il y a quelque chose de vraiment étrange dans cette histoire de chatte appelée Carotte (comme toi) qui a mangé ses petits. Dans le genre coincidence, c’est insolite. Voilà, je voulais dire un truc intéressant et philosophique, mais je n’arrive point à trouver une suite à ma première phrase. Voilà. :-)
    Sinon, je comprends vraiment ton émotion au cours de cette virée corse 15 ans après, je trouve ça trop mignon.
    Des bisous et je t’envoie un peu de soleil de Paris !

    Répondre
  11. nath a dit…

    Et merci aussi à Cetroinzust, j’avais pas compris le goût salé sur les lèvres ;) Suis pas très rapide à la détente, aujourd’hui !
    Tiens, ça me rappelle l’article du dernier Elle qui m’a fait un peu halluciner, pourtant je ne suis pas particulièrement prude, mais sans doute parce qu’il arrive souvent que mon fils (8 ans) le feuillette…!!
    L’article, annoncé en couverture, s’intitue “La pipe, ciment du couple.”
    Heureusement, il n’y a vu que du feu et je suis vite allée planquer la magazine avant qu’il n’aille lire les témoignages !

    Caro, bonnes vacances, merci de poster pour nous !! trop cool de te lire !

    Répondre
  12. Caroline a dit…

    Bon alors au risque de décevoir ceux qui se réjouissent de mon infortune météorologique, le beau temps revient doucement sur la corse !

    Sinon, Jeanne, ne sois pas désolée, c’etait fait pour vous faire rire hier et même un peu aujourd’hui !

    Quant a ce surnom de carotte, c’est juste une sorte de déclinaison de caro, carolo, carotte… Rien a voir avec le légume que je détestais d’ailleurs…

    Répondre
  13. Caroline a dit…

    Decobrad, ravie de te revoir, par contre juste, tu sais, ton pseudo renvoie déjà vers ton blog, inutile d’en repreciser l’adresse dans le corps du comm :-)

    Dominique, ses mamelles sont assez apparentes et gonflées, ton verdict ? Elle ne devrait pas être tout le temps avec ses petits ? Parce qu’elle est tout de même bcp avec nous !

    Répondre
  14. Laura a dit…

    Hahah si tu veux vraiment achever de les traumatiser,tu peux leur dire que non la chatte ne les pas mangés mais d’autres choses sont possibles par contre, tu peux raconter cette tendre histoire belge et tout à fait vraie dont on vient de faire un film: l’affaire Lhermite. C’est une maman qui a tué ses cinq enfants il y a quelques années (avec un couteau). Et oui ce genre de chose est possible chez cet animal curieux qu’est l’homme.

    Répondre
  15. DOMINIQUE a dit…

    Bon, alors elle allaite. Non, les petits dorment beaucoup les premiers jours, et elle, elle doit s’alimenter et se dégourdir les pattes. Elle vient les nourrir plusieurs fois par jour et doit de toute façon dormir avec eux la nuit, ce qui leur fait un libre-service tétée.
    Ils doivent être cachés dans un endroit sûr. J’ai même connu une chatte qui avait séparé ses petits dans deux nids pour limiter le risque qu’un prédateur les tue tous.

    Répondre
  16. Coline a dit…

    c’est marrant
    quand mon plus jeune fils était petit
    il voulait toujours aller en Corse

    un jour je lui demande pourquoi
    il me répond :
    à la météo
    c’est le seul endroit où il y a toujours du soleil !
    l’année d’après j’ai claqué tous mes chèques vacances pour y aller
    Calvi
    une assoc de bénévoles coco
    hébergement genre AJ
    4 serrés dans la chambre
    21 euros de pension complète par jour
    pique-nique gigantesques quand on partait
    on était les rois du pétrole

    j’ai bien aimé Calvi
    mais la prochaine fois
    j’aimerais bien essayer le sud
    car c’est trop long d’y aller sur une journée
    si quelqu’un a un bon plan d’hébergement spartiate …

    à part ça
    les carottes bouffent pas les chats
    sinon
    ça fait longtemps que les miens se seraient fait exterminer quand ils saccagent le potager
    alors si elle s’appellent carotte
    elle a pas pu bouffer ses petits
    les carottes sont végétariennes
    c’est bien connu

    Répondre
  17. Caro d'ardèche a dit…

    Carotte a été mon surnom à l’école primaire pendant longtemps, c’est comme ça que les garçons avec qui je jouais au foot m’appelaient ensuite ça a été Caro de choc (chocolat), et Carotte est revenue à la fac !!! Dans les soirées c’est plus dur à porter que dans la cour d’école ;)
    Et chez nous en début d’été c’est un mâle qui a dézingué les 4 chatons de notre chatte Suzette, on a malgré tout un survivant et L s’en remet doucement, en même temps il y a eu une période où la nature lui paraissait moins cruelle lorsqu’elle éclatait entre ses doigts les tétards du bassin :))
    Bonnes vacances avec ou sans soleil

    Répondre
  18. marje a dit…

    En même temps, c’est vrai, les chattes peuvent parfois boulotter leurs petits. Méfiance car des enfants qui commencent à prénommer un chat, ça finit souvent avec un chaton à la maison. Il s’appelle Katas, il a 1 an et il est obsédé par ses croquettes, pas deux ronds de jugeotte : hier soir, escalade de l’arbre du jardin pour aller le chercher après avoir miaulé tout l’après-midi (c’est le chat qui miaule). Cette nuit, il a dormi sur ma pile de linge que je vais donc relaver. Méfiance, méfiance …

    Répondre
  19. DOMINIQUE a dit…

    Possible qu’elle vous ramène ses petits pour les sevrer, si vous la nourrissez. Mais cela me semble peut-être un peu court. On ne sait jamais, elle les amènera quand même vers la fin de votre séjour. Pour l’instant ils sont trop petits.
    Il se peut aussi qu’elle vous les amène tous, par la peau du cou, pour que vous les gardiez pendant qu’elle va chasser…

    Répondre
  20. Tite_bulle a dit…

    L’histoire de la pile de linge me rappelle l’accouchement de ma chatte. Elle avait un coin tout doux dans le salon. Elle a accouché dans mon panier à linge… ra-vie que j’étais

    Et je confirme qu’elle venait souvent se mettre près de moi en laissant ses bébés faire dodo et se tétouiller les poils entre eux.

    Répondre
  21. Corsiquette a dit…

    Merci pour ces pensées et petites photos de Corse, qui me manque terriblement pour l’avoir quitté depuis quelques mois. C’est un île plus qu’attachante ! Profitez bien en famille !

    Répondre
  22. Caroline a dit…

    Corsiquette, je comprends que ça te manque, je suis personnellement complètement dingue de ton île, je ne sais pas si je pourrai un jour partir ailleurs en vacances, je sais que c’est dommage, mais j’y reviens toujours…

    Répondre
  23. Rosa - Bcn a dit…

    En fait, la chatte a probablement choisi ce jardin pour accoucher parce que la maison était vide. Et l’arrivée de ta petite tribu a chamboulé ses plans. Il est donc tout-à-fait normal qu’elle ait déplacé les chatons à un endroit qui lui semble plus sûr. Et le fait qu’elle ait les mamelles comme tu dis prouve qu’elle allaite, donc ils sont bien vivants.

    Répondre
  24. Caro du 34 a dit…

    Lectrice silencieuse mais assidue, appréciant l’humour de ce blog, pour une fois je commente : moi aussi on m’a surnommée “carotte” pendant des années, une “amie” en fait, qui écrivait même ça sur les courriers qu’elle m’envoyait pendant les vacances … l’humiliation au quotidien !
    Je propose qu’on fasse le “club des filles dont on a détourné le prénom si joli”
    Caro du 34 (Caroline, donc, aussi)

    Répondre
  25. Cremdemarrons a dit…

    Plutôt d’accord pour le club des surnoms pourris – je m’appelle Mahaut, à l’école une peste m’avait surnommée Mayo, qui dit pire ?

    Ca me faisait monter la moutarde au nez :)

    Et maintenant que j’y pense, “Carotte” pour “lapin sous Viagra” coincidence? je ne crois pas

    Bonnes vacances à toutes

    Répondre
  26. reine a dit…

    Calvi, c’est pas là qu’il y a un festival de musique hyper pointue destinée aux happy few? ça veut dire qu’après une carrière de blogueuse fashion influenceuse, tu vas mixer ??? Sors de ce corps Cathy Guetta!!!!

    Répondre
  27. fabienne a dit…

    bonnes vacances en Corse …
    on aurait pu se croiser , nous arrivons à Calvi la semaine prochaine
    c’est devenu notre coin de paradis pour les vacances d’été
    bon je me donne du courage , encore 3 jours de boulot

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>