Paradoxal

DSC_0936.jpg_effected
Cette nuit, en pleine phase de sommeil paradoxal (j'adore cette expression de sommeil paradoxal même si je ne comprends pas bien ce qu'elle signifie, je sais c'est paradoxal), j'ai senti une présence silencieuse à mes côtés.

C'était Rose.

Honnêtement, je ne suis pas bien persuadée que l'instinct maternel, bla bla bla, existe. Sauf dans ces moments là. Je veux dire, ce truc qui fait qu'on se réveille en sursaut avec le coeur à 200 sans même que notre enfant ait prononcé le moindre mot. Comme si le simple fait d'être planté à côté de nous suffisait à interférer avec notre sommeil contradictoire paradoxal. Attention, hein, c'est une mère qui a fait semblant de dormir des dizaines et dizaines de fois quand ses enfants pleuraient la nuit, espérant secrètement que leur père finirait par se réveiller pour ramper sous le plumard récupérer cette pute de tétine barrée sous le lit et  COINCÉE  entre le mur et les barreaux. (La conne).

Oui donc, je ne suis pas en train de dire que mon instinct maternel est assez puissant pour me faire sortir de ma couette à 4h du matin (il y a des fois où je n'hésitais pas à filer un discret coup de pied au churros pour qu'il se réveille, pour immédiatement faire re-semblant d'être complètement endormie). Mais il m'en reste assez, de cet instinct pourri, pour faire un bond de douze mètres quand un de mes rejetons se colle à dix millimètres de moi la nuit, sans même me parler.

Souvent c'est pour une raison qui ne justifie en rien la panique dont je mets quatre heures à me remettre (va te rendormir après un shoot d'adrénaline pareil). Par exemple, le machin, hiver 2011, ONZE ans, quand même, plantage à côté de moi, bond de douze mètres et voix d'outre-tombe du machin en guise de réponse à mon très maternel: "putain mais qu'est-ce que tu fous là ?":

"je crois que je vais vomir".

MAIS POURQUOI ÉPROUVER LE BESOIN DE ME PRÉVENIR ?

Après avoir vomi, pourquoi pas, hein. Mais AVANT ? Je crois que je l'ai déjà narré ici mais notre réflexe instinctif (pas parental mais de survie) a été avec le churros d'immédiatement disparaitre sous notre couette en hurlant "pas sur nous, pas sur nous".

Cette nuit, donc, c'était Rose, QUATRE ANS (presque la majorité quand on y pense, je retire ce que j'ai dit hier sur le fait que c'était encore mon bébé), qui faisait le planton jusqu'à ce que je bondisse de douze mètres et manque de casser ma pipe.

Et à ma très maternelle question: "mais bordel ça ne s'arrêtera jamais ?", elle m'a calmement expliqué, des trémolos dans la voix, qu'elle n'arrivait pas à accrocher sa tétine au bras de son doudou.

What-the-fuck.

Quatre heures du matin. Douze années en tout de sommeil paradoxalement complètement foutu en l'air.

Je n'ai même pas crié. Je n'ai même pas commencé mon sermont sur combien il est désormais un peu ridicule à QUATRE ans d'avoir une tétine pour dormir la nuit (la vérité c'est que je m'en contrefous qu'elle ait une tétine la nuit, SAUF si ça lui donne une raison de venir me réveiller). J'ai même pas menacé de balancer la tétine si jamais elle recommençait.

Non, j'ai très naturellement commencé à essayer de faire un noeud avec le bras en mousse du doudou autour de l'anneau de la tétine. Sans y parvenir bien sûr, parce que c'est tout bonnement IMPOSSIBLE. C'est comme essayer d'attacher tes cheveux avec une queue de cerises (oui j'ai essayé). (j'essaie aussi à chaque clémentine que je mange de les peler de façon à pouvoir faire ensuite un petit lampion avec la mèche, là, vous voyez ?) (je n'y arrive plus du tout aussi bien qu'avant, je pense qu'on nous cache des choses sur les clémentines).

Bref, j'ai mal dormi. Et ce matin, la grande a 39 de fièvre. Ah et oui, je me réjouissais, j'avoue, du changement de job du churros, partant naïvement du principe qu'en terme d'horaires on avait touché tellement le jackpot depuis deux ans qu'à moins de le faire dormir sur place rien ne pourrait être pire.

J'avais tort.

Il peut y avoir pire.

Comme le fait de commencer à 8h30 et plus à 9h.

Ce qui implique pour moi de me lever pour emmener number three à l'école et me priver de l'énorme avantage que représentait ma vie de larbin de la presse free lance: pouvoir écraser jusqu'à 8h.

Par contre pour l'instant il rentre toujours aussi tard.

Comment on dit, déjà ? Dindon de la farce ? Hello.

Edit: rien à voir mais j'ai cru comprendre qu'il y avait des problèmes pour poster des commentaires. Je tiens à vous dire que 1) je n'ai banni personne, vous n'êtes punis de rien et 2) je suis en train de travailler à la migration de ce blog vers wordpress, ce qui prend du temps mais devrait à terme régler certains problèmes. Je vous remercie en tous cas de votre patience.

99 comments sur “Paradoxal”

  1. Brenda a dit…

    L’année dernière mon fils, 5 ans à l’époque, m’a réveillée en pleine nuit en disant :
    “il y a du ketchup partout”
    C’était juste qu’il avait vomi ses frites (je m’en suis rendue compte en l’attrapant pour lui faire un calin, toute paradoxalement ensommeillée que j’étais)

    (Bonjour et bon appétit si vous êtes en train de déjeuner!)

    Répondre
  2. Caledonie75 a dit…

    OK, alors moi il a SIX ans mon grand et toujours cette FOUTU tétine !!!!! Pour dormir uniquement, mais enfin, il nous fait SUER quand il nous réveille en sursaut parce qu’il l’a perdue… La deuxième suce son pouce, c’est pas mieux mais au moins elle ne le perdra pas… !

    Et sinon, le grand, il avait fini par vous arroser cette nuit-là ?

    Répondre
  3. romarine a dit…

    Mon petit-fils Aimé, 3 ans, est coutumier de ce comportement. Quand je le crois endormi pour la sieste, je sens comme un souffle : il est là, à côté de moi qui pianote tranquillement sur l’ordi. Et pareil le matin à côté du lit. Autant dire qu’i n’y a plus qu’à se lever ! Il fait pareil chez ses parents en traversant tout le séjour dans le noir.

    Répondre
  4. Marie a dit…

    Je ne suis pas maman, donc je ne peux que compatir…non sans sourire, car je trouve ces raisons enfantines particulièrement touchantes. Bon courage pour ta journée!

    Répondre
  5. DOMINIQUE a dit…

    Merci pour ce billet, je me suis bien amusée. A me rappeler aussi l’histoire du Machin.
    Parle pas trop de dindon, fais gaffe, c’est bientôt noël.

    On sait bien que tu n’y es pour rien, sur les crises de Pépère-mangeur-de-commentaires. Commentaires longs, stations prolongées sur la page, curieusement le soir, et Pépère se lâche. On fait avec.

    Répondre
  6. Frida a dit…

    Prems!!! et première fois que je commente aussi!! Ca fait comme quand on est le premier à laisser sa trace de ski dans la neige!
    Je compati Caro pour ton manque de sommeil ça ne fait que 3 ans que paradoxalement je ne dors plus trop…. et 5 mois qu’un petit personnage en rajoute, c’est long déjà!!
    Mille merci pour tes post quotidiens!

    Répondre
  7. Peregrinitude a dit…

    Il y a des jours comme ça, on se demande pourquoi la vie s’acharne sur nous tout d’un coup, qui nous en veut à ce point?!!
    Vivement le soir alors, qu’on puisse remettre les compteurs à zero…
    Bon courage en tout cas pour affronter cette dure journée! ;)

    Répondre
  8. isa-monblogdemaman a dit…

    Le commentaire de Brenda est aussi drôle que ton billet. Je bécasse derrière mon écran. Ce qui me fait presque oublier que les miens ne viennent jamais jusqu’à ma chambre mais se contentent d’hurler maman (ou papa sachant qu’il se pourrait que leur mère fasse semblant de dormir) jusqu’à ce que “quelqu’un” viennent les voir…

    Répondre
  9. Looplife a dit…

    Perso je HURLE quand ils se plantent à côté de moi en pleine nuit et que je me réveille en voyant une sorte d’ombre fantomatique au dessus de ma tête…
    Et je ne me rendors que difficilement
    Mon dernier a 18 mois, je pense que ma prochaine nuit vraiment complète n’interviendra que dans Pffiou… tout ça quoi!

    Répondre
  10. juliette a dit…

    qu est-ce que j’ai rit et comme je me sens moins seule après ma nuit de m..de où après un énième réveil nocturne, j’ai mis une heure à me rendormir…pour y arriver deux minutes avant le réveil!! on est toute dans la même galère et je crois que quand on est maman le sommeil paradoxal, profond ou truc chose n existe plus.!!!
    il n’y a plus qu’un sommeil léger, contrarié, d’une seule oreille et surtout insuffisant!!!
    bonne journée!!

    Répondre
  11. berengere a dit…

    alors moi je suis bien coutumière du réveil nocturne en plein sommeil paradoxal, profond ou même du coup pendant mes insomnies car je ressens le lever !
    la “petite” de 4 ans qui a encore sa sucette (bien accrochee à la patte de son doudou car on a perdu l’accroche sucette) dort bien elle, mais sa soeur…6ans…aie aie 4ans 1/2 qu elle se leve et déboule dans notre chambre pour n’importe quelle raison…soit elle se tient immobile en attendant une reponse de notre part …facile lorsque on dort ;-) soit elle hurle, oui, tout simplement !
    aujourd’hui allez ayons pitié, elle a 39 de fievre ! et une peche d’enfer …
    bonne journee Caroline….je compatis au manque de sommeil

    Répondre
  12. Elosyia a dit…

    “Pas sur nous, pas sur nous”, j’ai tellement ri, je pense que ça doit être assez peu sympathique effectivement d’être ainsi perturbée dans ton sommeil paradoxal. Et puis les mômes qui se tiennent juste à côté sans mot dire dans le noir, je comprends que tu sursautes. Au final, quand tu le racontes c’est vraiment drôle.
    Bonne journée !

    Répondre
  13. Le Chat perché a dit…

    C’est fou cet instinct maternel quand même. (paradoxal, oui mais… bon ! )
    Je me suis bien marrée en tous cas. Les enfants sont merveilleux (et ont des problèmes existentiels tout à fait passionnants).

    Bon rétablissement à la grande chérie…

    Répondre
  14. Jeanne a dit…

    Sinon moi, je suis sûre de décrocher la médaille d’or du réveil nocturne :
    “j’ai perdu mon pouce ”
    Celle là avouez qu’elle frise la fiction hein

    Répondre
  15. Caro(bis) a dit…

    Merci Caro! je ris comme un baleine devant mon écran! je suis aussi soulagée (sisi) de voir que je ne suis pas la seule adepte du “balancer-un-coup-de-pied-puis-faire-semblant-de-dormir” au milieu de la nuit pour ne pas avoir à me lever. A en croire les perfect mums de mon entourage j’étais un cas unique ;-) le summum? se lever le lendemain matin comme si de rien, et lâcher ‘on a passé une super nuit non?’ :)

    Répondre
  16. 100Drines a dit…

    J’aime bien que tu reprennes de temps en temps tes récits de vie de famille “normale” ! On se sent plus proche de toi et c’est bien raconté. N’allez pas imaginer que ça me fait plaisir que tu ne dormes pas la nuit, mais tu racontes tellement bien avec de l’humour et du recul ces petits côtés négatifs, dont on ne se souvient plus quand on décide de remettre ça, (merci à l’instinct et l’amnésie maternels, l’humanité t’est reconnaissante !)
    La prochaine fois que ma number three de 4 ans aussi viendra me raconter sa life à 3h du mat, je penserai à toi et je relativiserai.;-)

    Répondre
  17. SmouikSmouik a dit…

    Solution pour les prochaines nuits : un ruban, accroché par un bout à la tétine et cousu (même sommairement) de l’autre à la patte du doudou… Parce que c’est finalement très important que le doudou sache retrouver la tétine qu’elle ne trouve plus, c’est son boulot après tout, merde…

    Répondre
  18. SmouikSmouik a dit…

    et je suis impatiente que tu migres vers WordPresse parce qu’hier, j’avais écrit un super joli truc (enfin, en tout cas, je m’étais creusée) et paf, tout a disparu… et après, pas eu l’énergie de tout reprendre…

    Répondre
  19. Carolumette a dit…

    Le mien a deux ans et des brouettes, et je lui cache soigneusement tes articles : il n’a pas encore eu l’idée de se lever tout seul de son lit pour faire le fantôme, il préfère appeler son père, bref, c’est parfait pour moi !

    Répondre
  20. Mysukalde a dit…

    Cette nuit, réveil brutal par les cris stridents de ma puce de 4 mois qui a manifestement fait un cauchemar à 1h du matin… J’ai repensé à la phrase de ma sage soeur “Profite, bientôt elle te claquera la porte au nez en te traitant de vieille conne”.
    Perso ça m’aide un peu à chaque fois… Mais pour l’instant elle est trop petite pour inventer des prétextes pour me réveiller. J’ai peur de ne pas avoir la même patience !

    Répondre
  21. Magali a dit…

    J’ai honte… la derniere fois que ma fille de 3 ans m’a fait le coup (samedi matin a 8h30… j’ai encore plus honte), je n’ai rien pressenti du tout et elle m’a gentiment gratouille le creux de la main… et s’est retrouve par terre suite au reflexe un peu violent que j’ai eu… on peut avoir peur d’une mome de 3 ans, meme si c’est la sienne…
    Je crois que mon instinct maternel a disparu enfoui sous les annees de manques de sommeil que j’ai au compteur…

    Répondre
  22. ingrid a dit…

    nouvel essai… j’ai cru effectivement que j’étais bannie, depuis une semaine, je peux plus poster !!!
    en tout cas, ton post m’a encore bien fait rire !!!! (tu es quand même très forte pour narrer ta vie au quotidien…)…:-)
    excellent ! (mon commentaire est court aujourd’hui, car ça fait quand même trois, quatre fois depuis le début de la semaine que j’écris des longs commentaires qui disparaissent comme par magie !!) snif !
    bonne journée !

    Répondre
  23. Nanou a dit…

    Au moins toi tu ne réveilles pas le quartier en hurlant de peur parce que tu as cru sentir la présence d’un fantôme … ah non ! en fait c’était ma fille qui avait fait un cauchemar et attendait plantée sans bouger ni faire de bruit que je me réveille… Il va lui falloir des années d’analyse avant de se remettre de ce cri d’outre tombe que j’ai poussé en la voyant …. Merci d’exprimer encore une fois ce que je ressens parfaitement lorsque l’un d’entre eux a toujours la très mauvaise idée de venir me réveiller la nuit ! Malheureusement en te lisant je constate que même à ONZE ans ils viennent encore ….mais ça ne s’arrêtera donc JAMAIS ???

    Répondre
  24. MY SHABBY FRENCH LIFE a dit…

    C’est fou comme t’arrive à capter l’attention comme dans un polar :
    – D’abord je suis pressée, donc en retard sur mon rendez-vous, donc pas le temps, ben non ! L’a quand même fallu que je lise jusqu’au bout ce que j’ai évité en n’ayant pas d’enfant !!
    Et puis question de curiosité pourquoi tu déménages ??

    Répondre
  25. maman chérie et adorée a dit…

    Viens dans mes bras, soeur d’infortune nocturne! Ma Doubitchou (4 ans et demi)m’a empêcher de dormir pour cause de toux incessante en début de nuit et que j’ai même cru qu’elle allait finir par vomir, tellement elle toussait. Du coup, quand elle a appelé “maman” en hurlant, je me suis levée d’un bond, pensant qu’elle avait vraiment fini par vomir( elle est du genre à rester couchée sur le dos sans bouger quand elle vomit)! Sauf que là, elle ne retrouvait tout simplement pas son doudou!!!
    La journée va être dure….

    Répondre
  26. sabineKinouk a dit…

    Merci de souligner le côté universel de ces grands moments de solitude!!! J’aurais su je me serai sentie moins seule cette nuit quand à la même heure je me suis réveillée et j’ai réalisé que ma fille 5 ans gémissait doucement “Maman” alors qu’elle est DE L’AUTRE COTE de l’appartement… Je suis allée voir: “Maman j’ai VRAIMENT perdu Doudou rose” (car il y a aussi Doudou-nounours et Poupée), – ma CHERIE… Doudou rose est dans TA MAIN…
    (soupiiiiirs)

    Répondre
  27. la belette a dit…

    J’ai entendu ma fille de 4 ans pleurnicher cette nuit. Ambiance je gémis, je souffre. Après quinze minutes à faire semblant de ne pas avoir entendu, je me suis levée DANS LE FROID ET LE FROID pour voir ce qui se passait.
    – MAIS euh tu pars, JE VEUX PAS QUE TU VIENS!!!!!!

    Répondre
  28. La Papote a dit…

    Je sais que c’est mal et que j’irai brûler en enfer mais, mouahahahahahah, c’est trop bon de te lire en me disant que la mienne ne m’a jamais fait ce genre de plan (si, je crois que j’ai eu droit à deux vomis depuis 10 ans en pleine nuit… Bon, un peu plus de cauchemards, il est vrai mais bon, quand même ! Et en plus, elle frappe à la porte…)

    Répondre
  29. leyleydu95 a dit…

    Astuce pour la tétine : épingle à nourrice cousue à un ruban et attaché à l’intérieur du cou du t-shirt (sinon tu niques tous les t-shirts vu qu’ils tirent dessus comme des malades)…3 ans de pratique et pas de strangulation à noter.

    Pour le réveil nocturne,j’ai appris à mon fils à ne pas rentrer dans la chambre sans frapper et,du coup, cette nuit,à 1h du matin,il a toqué 18 fois jusqu’à ce que je dise “tu peux entrer”…Le laps de temps passé à toquer à la porte à suffit à ce que la merde due à sa diarrhée se répande entre les jambes et dégouline jusqu’aux pieds…Bref,douche et changement du pyj’ obligatoire et re-dodo vers 2h30 du mat’ après moult calins,spasphon et nettoyage des wc,du couloir et de la salle de bains…
    Journée très dure maintenant et yeux en couilles de loup jusqu’à demain !

    Répondre
  30. reine a dit…

    Les 4 miens ont compris très , mais alors très vite presque immédiatement après leur arrivée au monde, que leur mère avait un sommeil tellement profond (digne du Guiness book) que c’était même pas la peine de s’épuiser à essayer de la réveiller….et ils ont survécu,ouf!!!!

    Répondre
  31. Wafa a dit…

    Je me réveille 5 à 10 mn avant que mes enfants (17 mois et 3 ans) ne se mettent à hurler. On appelle ça comme on veut mais c’est comme si je le sentais. Bref, 1 mois de sommeil pourri avec des enfants qui se réveillent à tour de rôle sinon c’est pas drôle. Chaque jour je les menace de balancer leurs tétines (mauvaise mère), ça s’arrête quand tout ça?

    Répondre
  32. Mino a dit…

    J’ai maintenant 23 ans ( + 40 ) et 5 petits enfants mais en te lisant ce matin je suis morte de rire en repensant à ces moments d’HORREUR absolue quand on se réveille brutalement en sentant une présence SILENCIEUSE à 20 cm de notre visage, et le coeur qui fait un triple salto… Encore heureux si on ne hurle pas !
    Un de mes petits enfants me l’a fait il y a quelque temps .
    Bonne journée!

    Répondre
  33. lollipop a dit…

    nous on prépare une grosse réserve de tétines pour la nuit, histoire de ne pas ramper comme des fous à 3 heures du mat’ avec notre lampe torche (pour ne pas réveiller la jumelle !)!le matin on ramasse tout, celles sous le lit, celles entre les barreaux ! ca fait qd même du bien de ne pas se sentir seule ;-)

    Répondre
  34. Delphes a dit…

    J’ai bien ri en lisant ce texte. En effet, les réveils nocturnes par le petit monstre qui est entré dans la chambre avec une discrétion absolue (bien le seul moment où il sait être parfaitement silencieux) me file mon lot de palpitations et de grommelements ensuite. Merci pour ces notes très drôles et pour les autres aussi.

    Répondre
  35. isa a dit…

    oh la la ! quel rire ! voir qu’on est pas seule … que ces gosses ont des tonnes d’emmerdements en réserve … et qu’on les aime quand même !!! et qu’en plus, on peut en pleurer de rire dès le lendemain matin !!! bonne journée à toutes ! car oui, au fait … sauf erreur, y a ppas eu de mecs pour commenter sur ce coup là !!! que faut-il en déduire ?

    Répondre
  36. lacopacham a dit…

    ah, celle-là, sublime !
    Dans not’cas, plus de tétine mais j’ai droit à – voix d’une clarté profonde de la chambre pas loin (elle ne se lève pas, la paresseuse)- “maman, ma couverture a glissé, viens me border”. et qui c’est le pigeon qui se lève (parce que ce serait con de choper la crève à cause de ça ?) -_-

    Répondre
  37. booh81 a dit…

    Voilà pourquoi je me répète à longueur de journée : “Mais quelle idée on a de faire des gosses? On était tranquilles AVANT!”.

    Marie, comm 6, c’est “touchant” quand on n’a pas de gosses. Quand on en a, on dit que c’est brise-boules!!!

    Répondre
  38. ladymarlene a dit…

    Je veux pas avoir l’air d’en rajouter mais mon ado de 17 ans nous le fait encore, l’apparition nocturne et silencieuse.

    Et son argument dans ces cas là c’est “oh pardon, je cherchais quelque chose !”

    Répondre
  39. Eva au Chocolat a dit…

    Et la mienne qui m’appelle en pleine nuit (bonne poire, je me lève et j’y vais): “maman, il faut me changer, je me suis fait pipi dessus”.
    Nous v’là bien…
    Je vais allumer dans la salle-de-bain, mettre le chauffage en route, je fourrage dans l’armoire pour trouver un fucking pantalon de pyjama, quand soudain, prise d’un doute, je me dirige vers ma fille… Je contrôle : rien. Pas de pipi. Pantalon ultra sec, culotte idem. Je le lui dis gentiment, mais non, rien à faire, elle n’arrêtait pas de dire “mais si, j’ai fait pipi, je suis mouillée, regarde”. re-contrôle, re-explication, re-hallucination de ma fille. DIX MINUTES ça a duré.
    Ben croyez-moi ou pas, j’ai fini par la changer, lui ai mis un autre pyjama (trop petit), lui ai fait bisou, et l’ai laissé se rendormir toute contente.

    J’ai jamais compris.

    Répondre
  40. Sophie a dit…

    Merci à toutes pour le fou-rire post-déjeuner ! Pas très discret au bureau mais ça fait un bien fou !
    Une anecdote familiale me concernant : quand j’étais petite j’appelais ma mère quand j’avais une soudaine envie pendant la nuit. Comme c’était apparemment relativement fréquent, elle a finit par m’expliquer que je pouvais y aller toute seule en allumant ma lampe de chevet (les WC étaient juste en face de ma chambre). J’étais tellement fière la 1ère fois que j’y suis allée toute seule que je me suis empressé d’aller la réveiller pour lui annoncer ma prouesse…
    Sinon, je fais des bons à chaque visite impromptue des enfants moi aussi ! Que j’aimerais avoir le sommeil de Reine !!

    Répondre
  41. DOMINIQUE a dit…

    Bon, soit vous allez avoir sous peu mes 36 commentaires sur le sujet, je précise qu’il y a prescription, soit rien. Je crois que c’est ce qui va se passer.

    Répondre
  42. Alice a dit…

    J’ai deux garçons , 5 ans à eux deux.
    Au moment où on commençait à dormir, ça nous a tellement réjouis qu’on a mis en route le second p’tit mec. Faut être timbré. Du coup ça fait un an qu’on ne dort plus.

    Et là avant de faire ma sieste de la semaine, j’ouvre mon ordi, tombe sur ton billet et pleure de rire. BONUS énorme: les commentaires m’ont collé des fous rires incroyables. Va dormir maintenant avec le sourire scotché au visage

    Merci à toutes
    ps: Si on parle caca, je m’étais relevée pour un caca au pot un jour. Tellement pas éveillée que j’avais fait tomber le pot (rempli) du haut des escaliers, sur le revêtement en coco. Chaud le coco !!!

    Répondre
  43. DOMINIQUE a dit…

    Je confirme : rien.
    Pépère en plus de capoter le soir, maintenant il fait la sieste. Enfin, en ce qui concerne mes commentaires.
    Un dernier essai, et désolée si vous voyez mon commentaire affiché plusieurs (je n’ose dire le nombre de tentatives) fois. En plus, ce n’est pas à ma gloire.
    Mais il y a prescription. Et du paradoxal aussi.

    Répondre
  44. Anna a dit…

    Si tu utilises Firefox, essaye l’extension Lazarus : elle peut enregistrer tout ce que tu tapes dans un formulaire web, du coup un commentaire qui ne passe pas n’est pas perdu-pour-toujours.

    Répondre
  45. Pascale a dit…

    Ma fille de six ans (et sa fidèle tétine, bon, on a réussi cet été à limiter l’usage: du coucher au lever) se plante régulièrement près de moi la nuit et réclame “un câlinou”… elle se blottit contre moi à peu près 3 secondes et hop, elle repart se coucher seule (avec sa lampe de poche Coccinelle), et hop, 2h pour me rendormir…
    Mon fils de huit ans, lui arrive de temps en temps pour me demander de “secouer secouer”, comprendre secouer son bras parce qu’il a des fourmis!!!
    Finalement je m’en tire bien (et je mesure ma chance, les miens sont gastro-proofs!!) ;-)

    Répondre
  46. Miss Crumpette a dit…

    ahhhhhhhhhh j’adoooooooooooore !!!!! qu’est-ce qu’on se sent moins seule
    et merci pour les commentaires on se sent encore moins seule !
    finalement on en est toutes là !
    ah d’un coup ça ne résoud pas ma galère mais ça me fait plaisir de voir que oui, dans toutes les familles on se lève 6 fois dans la nuit, on essuie du caca et du vomi en pleine nuit, certains hurlent du fond de leur lit sachant que Papa ou Maman viendront au final, et c’est bizarre après j’comprend pas pourquoi je suis grognon ou d’une humeur de bouledogue !!!!!!
    oh d’accord avec vous toutes… brises-boules !!!!
    (mais si mignons quand même)
    (ah ben j’comprends pkoi mon commentaire sur le mariage homo n’est jamais apparu… j’étais dégoutée je prenais bien part au débat, pour une fois ! j’avais des exemples concrets à citer !)

    Répondre
  47. Miss Crumpette a dit…

    pfff à tout relire je pleure de rire !
    merci infiniment à toutes de ce moment de bonheur absolu et de fou rire incontrôlé !!!!
    (celle du pipi halluciné et jamais constaté m’a fait pense à mon fils de 3 ans, cette nuit même, ‘mon lit est tout mouillé faut tout changer’ jai fini par céder malgré un lit bien sec j’ai conclu qu’il avait rêvé ou transpiré…)
    des morveux j’vous dis !

    Répondre
  48. SmouikSmouik a dit…

    trop bien les yeux en “couilles de loup”… J’adore ce blog, j’apprends des tas de mots. Moi je ne connaissais que le très convenable “yeux en capote de fiacre”… les couilles de loup, y a pas, c plus marrant !

    Répondre
  49. ROUSSE48 a dit…

    C’est difficile de se lever quand ils sont petits mais plus tard, vers 16-18 ans, il faut se lever dans le noir, le froid, s’habiller et prendre LA VOITURE pour aller chercher en boite, au cinéma…alors courage ce n’est que le début de vos galères.

    Répondre
  50. oli a dit…

    Rousse48, figure toi que c’est ce qui m’a bloqué pour demenager en Province ! A paris ou RP ils ont tout pour se debrouiller tout seulspour rentrer !

    Répondre
  51. The Speculoos'mom a dit…

    Ahahahahah! Oui le fait de sentir qu ils sont juste la, a cote de mon lit, je connais! Je le vis 3 a 4 fois par nuit (comment mes enfants ont l air d avoir un sommeil bien pourri?)Mais es miens viennent juste voir si c est l heure de se lever, ce qui est raiment ralant!
    Et c est que les meres apparement…
    Moi par contre a force de plus vraiment dormir depuis 4 ans, je ne dois plus avoir atteint le stade du sommeil paradoxal depuis longtemps!!!

    Ici aussi, changement de boulot pour mon monsieur Speculoos d ici qq mois, je me disais que ce serait bien, cool, et tout!
    En fait plus on approche et plus je me rend compte que ca va etre autant prenant si pas plus, avec pour lui l excuse qu on sera rentres au pays. Et en plus un troisieme mini speculoos sur les bras pour moi! Ah non je vais pas mieux dormir tout de suite!!!

    Merci pour cet article rigolo Caro et courage pour l hiver qui commence… tes enfants sont souvent malades, non?

    Répondre
  52. Mamma Mia a dit…

    Alors oui mais non !!!
    Je viens justement aujourd’hui d’écrire un post sur le sommeil (maman d’un petit de 6 mois, ce sujet ne manque pas de me travailler) et j’ai osé finir par cette phrase “le plus dur est derrière nous” ou comment se porter la poisse, puisqu’en lisant ton post je viens seulement de réaliser qu’on a pris perpet en matière de nuits de merdes…. dur dur DUR !!!!

    Répondre
  53. Marje a dit…

    Voilà tu exprimes exactement ce que je voulais dire hier ! Je suis le dindon de la farce familiale. Les hommes ont souvent la vie facile … Ma machine à laver a rendu l’âme, j’ai surveillé mon homme à Darty dès fois qu’il aurait souhaité m’offrir ce bel appareil …Je ne parle pas du sommeil car depuis que je suis mère, je ne dors que d’un oeil et mon coeur est tachycarde ! Je serre les dents pour toi.

    Répondre
  54. BB a dit…

    Que de souvenirs! maintenant l’ainée a 18 ans et ouvre la porte de la chambre à 5h “c’est bon, maman, je suis rentrée…” Bref! ça dure encore!
    Bises à toutes les mamans (je ne sais pas pourquoi mais la nuit ya pas de papa!)

    Répondre
  55. claire a dit…

    C’est “paradoxal”, parce que c’est une phase très profonde du sommeil qui permet la récupération psychique (essentielle à une bonne santé le lendemain) alors que, pourtant, quand on regarde qqn en sommeil paradoxal, il est agité: mouvements, globes oculaires qui bougent, parfois mots, rires…

    Répondre
  56. SmouikSmouik a dit…

    nan Corinne, c pas le sommeil paradoxal qui est sorti de ton vocabulaire, c’est le sommeil tout court… Tu vas le réapprendre ce mot, t’inquiète… Un jour.

    Répondre
  57. DOMINIQUE a dit…

    Nullipare, je ne connais pas ces doux moments nocturnes qui m’ont fait beaucoup rire. Je suis sadique, ne me jetez pas de pierres.
    Cependant… j’ai eu mon père pendant plus de 3 ans à la maison, et, mon dieu, j’ai connu les mêmes levers embrouillés de sommeil : “dis, est-ce que j’ai dîné ?” “quand est-ce que je me lève ?” “je crois qu’il faut que je déjeune (4 heures du matin)”. Bref. La plus belle nuit fut celle où, sur prescription du médecin, je lui ai donné un somnifère pour qu’il ne confonde plus jour et nuit. Réaction inverse : il a tournoyé dans son lit toute la nuit, m’a appelée 20 fois à tel point que finalement je ne me suis pas recouchée. C’est rare, cette réaction, mais ça arrive.
    Je n’avais pas seulement les yeux en couille de loup (copyright Leyley), mais aussi le cerveau, le lendemain matin.
    Alors, je compatis, tout en me disant que même pénibles, on les regrette ces moments.

    Répondre
  58. Chag a dit…

    Rassure toi, j’ai personnellement l’impression que mes enfants confondent mon oreiller (et donc par extension, ma tête posée dessus) avec tout ce qui pourrait, de près ou de loin, s’apparenter à un réceptacle à vomi. Trois fois. Trois fois je me suis fait gerber sur la tronche au milieu de la nuit, parce que soit disant je n’entendais pas le lardon en question me prévenir (je ne dois pas avoir tout à fait les mêmes symptômes que toi niveau instinct maternel). J’attends leur majorité pour faire un gros pâté sur leurs cheveux gras, juste pour le fun.

    Ah, et le grelot mâle, 4 ans, nous en a fait une bonne : 3h du mat, “Mamâââân (non, c’est occupé) j’ai super transpiré des cuisses, là” Effectivement. Si on considère que deux litres d’urine peuvent être confondus avec un brin de transpi. Lui aussi, j’irai pisser sur son matelas dans 15 ans, juste pour le fun aussi.

    Sales gosses.

    Répondre
  59. Geneviève a dit…

    Heureusement DOMINIQUE que Pépère fait son boulot sur ce coup là. Tes commentaires sur ta vie avaec ton père ou ta belle mère je crois me touchent vraiment beaucoup. Quand tu commentes dans ce domaine, je pense toujours au film “Et si on vivait tous ensemble”, film que j’ai adoré.

    Répondre
  60. Caledonie75 a dit…

    Le plus cool je trouve c’est quand tu mets un saut au pieds du lit au cas où… parce que le lardon a été malade juste avant de se coucher et que le lendemain tu t’aperçois que le lardon et ben il a vomi A COTE du saut… et donc que toi tu as droit à l’essuyage du vomi froid en guise de petit dej… Bon appétit !!

    sinon c’est très scato je trouve comme billet

    Répondre
  61. 'tine a dit…

    C’est pas charitable mais je viens de me payer un fou rire d’anthologie avec ton comm… J’ai aussi eu droit quelques fois à la transpiration 2 litres de pipi… mais le coup de j’irai vomir sur leur cheveux gras et pisser sur leur matelas juste pour le fun je m’en remets pas :-) Moi je me languie de les réveiller avec de la musique à fond et l’aspirateur le dimanche à 9h quand ils se seront couchés à 5h du mat’ t’as raison sales gosses ;-) (perso cette nuit même pas eu besoin d’eux pour passer une nuit de merde… enfin un peu leur faute quand même m’ont refilé leur 200 000 èmes rhino…)

    Répondre
  62. DOMINIQUE a dit…

    Merci Geneviève. Souvent le début et la fin de vie sont un peu semblables. Je l’ai découvert d’ailleurs en lisant assidument Caroline et ses aventures avec les enfants.

    Répondre
  63. Elo-Cosmetogirl a dit…

    Mais la question, la vraie c’est POURQUOI????? pourquoi? pourquoi vouloir attacher la tétine au bras du doudou? et pourquoi en plein milieu de la nuit!?
    Bref, l’autre fois mon fils, même âge, m’a réveillé parce qu’il avait le nez qui coulait…(Le nez qui coulait et une boite de mouchoir sur sa table de nuit!)

    Répondre
  64. mammouth a dit…

    Il semble que tu aies oublié de faire lire au churros ton billet d’hier sur le trop plein de travail…

    En même temps, Noël arrive, tu ne dépareilleras pas dans le décor de l’autre dindon.

    Répondre
  65. mammouth a dit…

    Quand il a commencé à être propre la nuit, mon plus vieux avait pris l’habitude de me réveiller chaque nuit pour m’avertir quand il allait faire pipi à la toilette. J’ai fini par lui expliquer gentiment que ce n’était pas tout à fait nécessaire de partager cette information avec moi.

    Répondre
  66. fmior03 a dit…

    Je crois que je n’ai jamais autant ri en lisant un billet, et pourtant y’a eu de la concurrence (mention particulière pour les minute par minute)!
    J’ai partagé avec Chéri, fou rire assuré pour tous les deux… merci!

    Répondre
  67. carlotta a dit…

    mais pourquoi? pourquoi? nous entendons presque le moindre chuchotement du schtroumph qui se réveille alos que l’homme reste endormi même quand le dit schtroumph décide de jouer de la guitare à 5h du mat en chantant “Belle ile en mer” (merci la chorale de l’école!)
    Mais ça fait du bien de lire que l’on partage les mêmes galères!!!

    Répondre
  68. marieno a dit…

    Merci, j’ai ri ! Je me sens moins seule quand la mienne vient se planter devant moi (pareil, le 6e sens qui te fait te réveiller juste quand il ne faudrait pas) pour me dire qu’elle ne trouve pas les toilettes alors qu’elle est passée devant pour venir dans notre chambre !!!
    Les gosses, ce n’est que du bonheur !

    Répondre
  69. MissBrownie a dit…

    Ah Ah Ah !
    C’est marrant parce que les miens font ça aussi et bien souvent je me réveille alors qu’ils sont encore sur le pas de la porte de la chambre, dans la pénombre.
    Par contre, ils ont l’habitude de me taper sur l’épaule pour me réveiller, mais une fois, comme toi, j’ai senti une présence dans mon sommeil et en ouvrant les yeux, je me suis retrouvée nez à nez avec les yeux de mon garçon de 8 ans qui me fixait! Ca fout les boules!

    Répondre
  70. chrisssine a dit…

    Je compatis…
    La dernière de mon grand de 5 ans, c’était Maman, j’ai soif…
    Ce à quoi je lui ai répondu en substance : Bois d’l’eau chameau…
    Effectivement, l’heure de la revanche viendra

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *