Broken

B7ce06d6537e11e2890222000a1fb0b2_7
Donc hier je chantais les louanges de la neige.

C’est du passé.

Je conchie la neige et hélas ce n’est qu’une façon de parler (vous comprendrez en fin de billet la blagounette).

Pourquoi ce revirement soudain ? Parce que dans le combat totalement inégal qui s’est livré hier matin entre mon fondement et l’escalier enneigé qui mène à mon appartement, le score a été sans appel:

L’escalier: 1 – mon cul: 0

Littéralement, je me suis cassé le cul. Ou plus exactement la 4ème vertèbre sacrée (au dessus du coccyx en fait). Qui ne s’est pas seulement brisée mais aussi déplacée. Ce qui devrait considérablement prolonger la période de rémission. Laquelle étant d’à peu près de 3 mois « si tout va bien ».

Une bien belle journée donc que celle de ce lundi. Après cette chute mémorable en emmenant Rose à l’école, j’ai pensé dans un premier temps que « ça » allait passer. « ça » ? La sensation d’avoir été embrochée, ni plus ni moins. J’ai donc déposé tant bien que mal ma fille dans sa classe, puis suis rentrée de la démarche assurée de celle qu’on aurait fait sécher sur un cheval.

Je n’avais pas pleuré de douleur depuis l’accouchement, j’ai rattrapé le temps perdu.

Après avoir appelé mon frère au secours et que celui-ci pour une fois ne m’ait pas répondu d’aller voir un psy, je suis allée faire radiographier mon séant, accompagnée de mes twins, dont la moitié des enseignants sont malades, ce qui pour une fois m’a paru être une assez bonne nouvelle, vu que ressortir seule n’était pas du domaine du possible.

Je n’avais pas beaucoup de doutes quant au verdict des rayons X, je suis tombée assez souvent sur mes fesses pour détecter dans la douleur ressentie autre chose qu’un bon hématome des familles.

Impression assez vite confirmée quand la standardiste, passant devant ma radio, s’est exclamée « oh purée, elle s’est pas loupée, c’est bien cassé ».

« Avec cette neige, vous devez voir plein de gamins avec des poignets tordus », j’ai dit, pour détourner la conversation de mon cul en vrac affiché en 4×4. « Non, surtout des personnes âgées en fait », elle a répondu, en me regardant d’un air entendu. Réplique qui a fait mourir de rire mon fils, par ailleurs totalement surexcité à l’idée de pouvoir par la suite observer « une vraie fracture, et en plus dans un endroit pas banal ».

La chérie, voulant me rassurer, s’est empressée de me dire que j’allais me remettre vite et qu’il y avait sûrement une solution pour me réparer. « Pas sûr, tu sais à partir d’un certain âge les os prennent du temps pour se resouder », l’a immédiatement reprise le machin (qui n’ira pas en Angleterre comme prévu cet été, il peut se brosser). « Va falloir en manger des yahourts, maman », il a continué, devant la secrétaire hilare.

On est repartis cahin caha, avec comme seul conseil de la part du radiologue de m’acheter une bouée. Dire que j’avais l’impression d’avoir été comme qui dirait épargnée de ce genre de réjouissances grâce à la césarienne. En fait le ciel avait manifestement prévu autre chose pour moi.

Et pas qu’une bouée à priori.

Parce qu’une fois rentré du boulot, le churros a décidé que je ne pouvais pas rester comme ça sans finalement avoir vu un docteur. Le voilà qui appelle SOS médecins, lesquels s’étranglent en entendant que je me balade depuis ce matin avec une vertèbre en goguette et m’envoient donc manu militari aux urgences de la Pitié.

Je passerai les détails sur l’atmosphère primesautière de la Pitié en cette saison.

Après trois heures à me tordre sur une chaise en plastique et à maudire mon cher et tendre de ne pas m’avoir laissée agoniser dans mon canapé, j’ai finalement été appelée par un brun ténébreux. Aka le médecin orthopédiste qui oh surprise n’avait pas douze ans.

Dans un premier temps, le pendant masculin du docteur Torres m’a expliqué qu’en gros, il n’y avait rien à faire. Pour se reprendre aussitôt et préférer vérifier que le déplacement d’une partie de ma vertèbre n’avait pas provoqué de dommages neurologiques.

J’ai beau avoir un certain bagage médical – avec mes onze saisons d’Urgences, neuf de Greys anatomy et l’intégrale de docteur House au compteur, je vous diagnostique un lupus les yeux fermés – , je n’ai pas vu le coup venir.

A savoir le « TR ».

Dont j’ai compris le développé du sigle quand il a joint le geste à la parole, levant son petit doigt d’une manière qui ne laissait planer aucun doute sur l’endroit où prévoyait de se balader séance tenante ledit petit doigt. La bonne nouvelle c’était qu’il avait levé le petit doigt, vous me direz. Ç’aurait pu être le majeur (2013 sera l’année de la pensée positive).

Au départ j’ai rigolé, pensant que le gars, sentant que nous avions des affinités, voulait plaisanter.

Je ne vais pas laisser planer le suspense, il ne plaisantait pas.

Le côté positif c’est qu’à priori je ne souffre pas d’un des effets collatéraux possibles de ce genre d’accident.

La béance anale (Think positive).

La mauvaise c’est que je suis bonne pour deux semaines de laxatifs, au motif que tout de même, « ça ne va pas être du gateau de ce côté là ». Sans déconner.

Bon et puis si jamais au contraire je venais à observer la moindre incontinence, ne pas hésiter à revenir darre darre.

Ou comment être devenue grabataire en une journée.

Franchement, ce 21 janvier je l’ai kiffé.

Voilà, je vous laisse. Ce billet a été écrit dans une position que la décence m’impose de ne pas décrire. Pas certaine que je sois particulièrement présente dans les jours à venir, j’ai comme qui dirait le cul en compote.

239 comments sur “Broken”

  1. lacopacham a mal pour toi a dit…

    c’est pas bien, c’est pas bien… je suis morte de rire (à quand un tirage -au sort- par le petit doigt de Mister T(R)?)

    Répondre
  2. tasha a dit…

    d’abord j’ai ri. Mais j’avoue, c’est pas drôle. Mais qu’est ce que je me marre là, encore :-D
    Oh pardon.
    Bon courage…
    Peut être que les twins pourraient nous donner des nouvelles en ton absence?
    :-DD

    Répondre
  3. Marje a dit…

    Je suis sincèrement désolée pour toi ! J’espère que cette blessure n’entraîne pas trop de problème pour tes engagements professionnels et ton organisation familiale. Moi qu’y rêve de me casser une jambe pour rester tranquille au lit, j’avoue que ton témoignage calme mes ardeurs … Je t’envoie plein de pensées positives et de flan enrichi au calcium …

    Répondre
  4. Cetroinzust a dit…

    J’ai ri, j’avoue. Mais je compatis : un petit matin de janvier et de partiels, j’ai pour la premiere (et derniere) fois couru apres le tram pour ne pas le rater. Il avait gele pendant la nuit, j’ai embarde fort, fort, fort et suis tombee fort, fort, fort aussi, blam ! sur le coccyx. Fele. 2 x 4 heures de partiels sur des bancs d’amphi avant de rentrer chez moi, un bonheur. Et un mois a me deplacer avec ma bouee (j’aurais du acheter une bouee cygne…).
    Bon retablissement. Et des hourrah pour le Machin, decidement mon heros!

    Répondre
  5. Marie a dit…

    Oh la vache, en effet c’était une journée bien pourrie…(je suis désolée, mais la répartie de ton garçon et le coup des yahourts m’ont bien fait rigoler). Bon rétablissement et surtout bon courage pour ces 2 prochaines semaines.

    Répondre
  6. Geneviève a dit…

    Alors là je ne ris pas (même si tu as toujours, toujours de l’humour)… Courage parce que ça fait un mal de chien.
    J’aime le machin mais je te comprends, pas d’Angleterre pour lui ! ;)

    Répondre
  7. Lol a dit…

    Je ris des remarques de ton fils et de la secrétaire. Et je compatis. Peut-être que cette immobilisation forcée sera l’occasion de mettre en oeuvre ton projet de livre ? Il y a toujours un coté positif à ce qui nous arrive, au bout du compte. Si, si. OK, on ne le perçoit par immédiatement.

    Répondre
  8. Luna a dit…

    Ah flûte ! Qu’elle galère pour toi :(
    Je t’admire de parvenir à écrire un billet aussi drôle malgré tout. Chapeau et surtout courage car je me doute que tu dois déguster.

    Répondre
  9. Dijo du Gard a dit…

    Oh pardon, j’ai ri et je crois que je ne suis pas la seule !!!!
    Bon courage, bon rétablissement et je t’envoie du soleil du Sud pur toute la journée.

    Répondre
  10. Axel a dit…

    Voilà, la neige ce n’est beau QUE si l’on est au chaud et à l’abri !
    Bon courage, ce n’est quand même pas de chance quand on pense au nombre de chutes qui restent sans conséquences…
    Dans ton malheur, je trouve que tu es tout de même bien entourée. Et garder le sens de l’humour… chapeau !

    Répondre
  11. Joelle a dit…

    J’suis sur le cul … Oh pardon !! À part prompt rétablissement et courage je ne vois pas quoi dire d’autre. Ah si, admirer l’écrivaine en toi qui arrive à nous faire rire et avec laquelle on ne comprend qu’au moment de la chute ( oh pardon, sorry, I ma désolated) que finalement c’est quand même un problème

    Répondre
  12. desperada a dit…

    Même pas je rigole. Même expérience pénible (il y a qqs années) après un dévalage d’escalier pour le même résultat. Voir tous ces gens qui font semblant de te plaindre et puis qui se retournent pour ricaner à la Will Coyote, comme si tu les voyais pas faire, cachés derrière leur main, c’est très fatigant. Et ça dure des mois.

    Je te plains

    huhuhu

    Répondre
  13. la girafe a dit…

    Si je te dis que je me suis lamentablement étalée sur une plaque de verglas, hier, et que je me suis fait un mal de chien, ça compense le fait que je me gondole ? Nan, hien ? Tant pis…
    Bon courage, soigne-toi bien et trouve-toi une jolie bouée très mode !
    Bises.

    Répondre
  14. Sophie a dit…

    Je suis désolée j’ai ri de tes mésaventures. Mais maintenant je compatis.
    La bouée j’ai connu après mon accouchement, et j’aurai aimé qu’on me prévienne à l’avance que oui pousser comme une malade fait sortir des hémo. Et j’ai eu mal, pendant longtemps, et comme c’est tout récent ben je veux bien te vendre ma chambre à air, toute neuve, si si.
    Ma mère pour la décence m’avait même mis une taie d’oreiller dessus pour que ça passe plus inaperçu.

    Répondre
  15. C'line a dit…

    Sincères condoléances…
    Alors apparemment, Pétronille avait raison à propos du 21 janvier !
    Cf. Son avant-dernier billet sur son Beulogue.
    Pr commencer la journée ds la bonne humeur, je vais chez toi puis chez elle…
    Belle journée à toi, malgré TOUT.

    Répondre
  16. Miss Blemish a dit…

    J’ai « aimé » cet article en automatique (oui, j’aime tous tes articles avant de les lire, tu es ma valeur sûre du matin) mais, à tout bien y réfléchir (à tout bien l’avoir lu surtout) je me demande si ça n’est pas un brin mesquin d’aimer un tel article. Même si tu m’as bien fait rire avec ton « cul en compote ». Pour ton fils, au pain sec et à l’eau et fissa ! (je plaisante)(enfin pas tant que ça) Non mais ! Plus sérieusement, je compatis très sincèrement et vais faire TRES attention (en pensant très fort à toi et ton séant tout cassé)… Tu pourras te réconforter comme ça, aujourd’hui on marchera tous en canard en ton honneur ;)
    Courage…

    Répondre
  17. mammouth a dit…

    Je suis sincèrement désolée, caro! J’espère qu’il n’y aura pas trop de conséquences de cette chute. Je suis étonnée aussi qu’après la radio, tu n’aies pas parlé à un médecin immédiatement. Je m’explique mal la situation, mais je ne connais pas du tout le système de santé français.

    Le machin, un bonheur comme toujours.

    Répondre
  18. Madile a dit…

    Bon courage à toi, et dis-toi bien qu’à 28 ans, les os se remettent sans problème ! Mais je compatis, cela doit être très douloureux !Malgré tout, bravo pour le récit, hilarant, comme quoi, le malheur des autres………

    Répondre
  19. Anne de Dakar a dit…

    Oh merde !
    Totale empathie pour le coup du médecin canon qui te fait un TR. J’ai connu semblable aventure (humiliation) il y a longtemps, avec un jeune dermato bronzé tout droit sorti d’une pub pour CK. J’ai rarement été aussi mal à l’aise, même si une (toute petite) partie de moi ricanait intérieurement en pensant : « je lui dis ou pas que j’aurais aimé lui montrer mon cul en d’autres circonstances ? »
    Bon COURAGE.

    Répondre
  20. Brigitte a dit…

    Je compatis à ton histoire de cul en compote ! viens de me faire arnaquer par un soi disant loueur d’appart à NY et bien en plus! BIEN PROFOND le TR!!
    Moi aussi j’ai mal aux fesses …Mais nous allons nous en remettre au plus vite j’espère! Bon courage

    Répondre
  21. frederique-etc a dit…

    C’est pas bien de se moquer … mais les remarques de ton fils, c’est pas possible de résister ! il est vraiment incroyable !
    POur avoir vécu une chute de roller (cadeau de fête des mères … ) je compatis sans réserve !
    Coccyx …
    J’étais allée voir un osthéo qui m’a remis ça en place, euh, par la voie la plus courte et directe. Pas agréable mais efficace et surtout rétablissement plus rapide.
    Bon courage à toi,

    Répondre
  22. SmouikSmouik a dit…

    Bien sûr, comme les autres j’ai ri, parce que ta plume l’a emporté sur le reste, comme d’hab’. Mais je compatis, tu ne peux pas savoir à quel point… J’ai vécu ces mêmes affres après une chute en surf (depuis inutile de préciser que je n’ai jamais réessayé cet engin maudit) et c’est bien simple, la seule impression que j’ai eue à l’époque, c’est d’avoir été enc… sans ménagement par le Yéti… Alors courage !

    Répondre
  23. mammouth a dit…

    oh tu peux calmer tes ardeurs, ma belle, marje. Je me suis fracturée le pied début décembre et je suis toujours en béquilles. Pour le glandage, on repassera. Même si tu essaies de ne rien faire, dans une maisonnée remplie d’enfants, il y a toujours un truc à faire. Et vlan, tu poses ton pied par terre,et ouch, et revlan tu poses le pied par terre et re-ouch, etc. Pour l’organisation familiale, ça devient franchement compliqué. Pas de conduite. Et je parle même pas du côté professionnel.

    Répondre
  24. DOMINIQUE a dit…

    Ton TR me rappelle le premier qu’ait eu à subir mon cher et tendre chez l’urologue. Il en est ressorti les yeux écarquillés et muet.

    Heureusement que tes grandes douleurs à toi ne sont pas muettes !

    Merci pour ce billet, et bon courage dans la position qui ne te fait pas souffrir pour écrire. Je n’ose l’imaginer.

    Répondre
  25. Camilla a dit…

    Mais comment fais-tu pour garder un humour pareil en ayant si mal ?? Quel fou rire !!! :-D (Tasha : +1 pour le remplacement :-)
    Bon courage pour la douleur, et pour les moments de solitude qui s’annoncent (TR aouch… quant à la bouée, je ne visualise pas vraiment à quoi ça ressemble, mais à lire les coms ça n’a pas l’air d’être la joie non plus) !

    Répondre
  26. Niña a dit…

    Oh bordel ! Grâce à toi, je sais à quoi j’ai échappé puisque ma chute sur le séant d’il y a 15 jours a finalement été quasi bénigne. Mais on me conseille quand même d’aller voir l’osthéo pour remettre le coccyx à sa place. Et quand je vois le comm de frederique-etc… je me dis que ça ne sera pas nécessaire. Hein ? Dites ?

    Répondre
  27. Kro a dit…

    Moi qui râlait hier contre mon énième examen gynéco depuis le début de ma grossesse : je m’incline devant ton examen hier !!

    Remet toi bien, repos au maxi !!!(pas si simple avec 3 enfants)

    Répondre
  28. mysukalde a dit…

    aïe, aïe, aïe. .. merci de m’avoir bien fait rire, mais je suis vraiment, vraiment désolée. Surtout qu’en plus dela douleur, tu vas devoir dire ce qui t’arrive : je dois annuler le rendez-vous, je me suis cassé le cul… bah, bonne journée, fais toi unchocolat chaud a la cannelle, ca console.

    Répondre
  29. delph a dit…

    j’y suis passée aussi, et je confirme, la bouée va devenir ta meilleure amie, ça soulage vraiment, avec un peu de chance tu connais un bon osthéo qui d’ici quelque temps te remettra en place, c’est pas une partie de plaisir non plus, mais après ça va mieux, bon courage

    Répondre
  30. Ulije a dit…

    Ah je ne peux que compatir j’ai cassé le mien au niveau du 5ieme sacré la semaine dernière (heureusement non déplacé ouf).
    Mon cher et tendre croyant que je faisait du cinema n’a pas voulu m’emmener aux urgences et j’ai même pris la voiture dans cet état (une douleur juste atroce). Bref quand on m’a annoncé que mon coccyx était cassé il s’est fait incendier !

    Répondre
  31. AnneduSud a dit…

    Oh que j’ai ri!!!!Vraiment ça fait longtemps que je n’avais pas ri comme ça à la lecture d’un de tes billets. Et pourtant, je devrais compatir, ou bien te prêter mon rhumatologue de mari. Par contre, pas compris l’histoire de la bouée. C’est pour mettre sous les fesses quand tu es allongée? Au départ, je te visualisais dans la rue avec une bouée pour ne pas te cogner mais comme Sophie dit que sa maman avait mis une taie d’oreiller dessus, je dois avoir tort. En même temps, Cetroinzust dit qu’elle s’est déplacée avec pendant un mois… Qui peut m’éclairer?
    Et puis ce matin, ai entendu sur Europe 1 que le 21 janvier, donc hier, éait la journée la plus morose de l’année. Tu confirmes?

    Répondre
  32. Hélène B. a dit…

    Une boués c’est fait pour s’asseoir dessus, c’est plus petit (mais avec la même forme) que les bouées toriques des enfants. Comme ça l’endroit douloureux n’est pas posé sur une surface solide. Souvent prescrit après une épisiotomie.

    Courage Caroline, cela fait longtemps que je vous lis sans parler. J’espère au moins qu’on vous a aussi prescrit des anti-douleurs !

    Répondre
  33. Bean a dit…

    Alors.

    Comment dire.

    Je COMPRENDS. Même si j’ai pas été cassée du cul, mais du coude. Heureusement qu’ils t’ont pas foutu des broches par dessus le marché.

    (Moi j’avais pris le parti de le tourner en dérision et de surexposer tout, cicatrice, broches, sutures, pour que ça passe mieux) (m’enfin pour toi c’est plus délicat).

    N’hésite pas si tu veux un concours de blagues pour passer le temps :)
    (« Ohlala,je vais pas me casser le cul à faire un concours de blagues hein ! »)
    (« Pouet pouet »).

    Répondre
  34. lulu berlue a dit…

    je suis désolée mais je suis hilare devant mon écran, déjà parce que la simple idée de qq chutant me fait me tordre, ensuite parce que ta plume geniale rends la description de cette journée de merde pour toi hyper drôle. mais comme je ne suis aussi qu’empathie, je compatis franchement à ta douleur. je ne peux pas faire plus, désolée (je te proposerais bien d’aller te chercher ton pain, mais de marseille ca va être un poil compliqué). bref, plein de courage pour toi (et mention speciale au machin, j’aurai dit tout pareil que lui. sale gosse)

    Répondre
  35. Marion Chocolat et Vieilles Dentelles a dit…

    voilà la neige c’est bien le dimanche. Je compatis pleinement car je me suis bien cassée la figure dans un escalier en béton l’année dernière et que j’en ai chier, en fait j’étais mieux debout à faire des enjambées de 10cm max mais assise c’était le supplice.Parce que ça fait vraiment mal au cul!
    Tu es en quelque sorte forcée de travailler sur ton ordi!!tu vas nous écrire plein d’articles!!

    bon courage

    Répondre
  36. Mystinguett a dit…

    Salut,

    C’est complètement flippant ton récit! Comment est-ce possible d’en arriver là (Devenir grabataire comme tu le dis en l’espace de quelques secondes et de quelques marches!)?
    Les accidents domestiques, comme on les appelle, ne donnent pas le plus souvent droit à la compassion des proches mais plus à de la moquerie. Le maître mot pour passer ces moments difficiles est « Relativiser ». Ton billet atteste que tu t’es engagée d’office dans cette voie. Tu vas t’en tirer!
    En attendant, je te souhaite beaucoup de courage!
    Ton article est très sympa!

    Mystinguett

    Répondre
  37. oliviachanteuse a dit…

    J’avoue,j’ai ri moi aussi…Mais je compatis de tout coeur!!
    Bon courage!!!
    Je vais faire encore plus gaffe sur le trottoir et en descendant de la voiture…

    Répondre
  38. Catherinette a dit…

    Prenez bien soin de vous, armez vous de patience et faites vous un petit cocon douillet pour passer ses moments le mieux possible. Bon courage Caroline .

    Répondre
  39. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Oulà, courage Caro, c’est méchant ce qui t’est arrivé quand même ! C’est pas tellement la fracture, c’est l’endroit, quoi ! Heureusement que tu sais tout tourner à la rigolade. Mention spéciale avec félicitations du jury pour ton Machin, il sait s’y prendre avec les personnes … âgées LOL. Trêve de plaisanterie, courage courage !

    Répondre
  40. nadine a dit…

    oh lala…… je compatis sincèrement et te souhaite du courage dans les jours à venir pour les activités (aller à la selle,est-ce vraiment une activité ?? ) quotidiennes.
    Ne pas oublier l’ostéo,je suis bien d’accord !

    Répondre
  41. Caroline a dit…

    bon, merci de votre empathie et pour les rires, bah, le billet était écrit pour ça :-) mais je confirme, despé, on sent bien que de toutes façons on n’aura aucune crédibilité dans cette histoire…

    sinon, non, pour écrire en fait c’est coton parce que je suis très mal assise. du coup, c’est en réalité vraiment la merde, pas tellement en terme de douleur (je peux gérer) mais parce que je n’ai aucune idée de la façon dont je vais pouvoir écrire tous les articles que je dois rendre dans les jours à venir. et je touche du doigt (ah ah ah) le deuxième effet kiss cool de la vie de free lance…

    Répondre
  42. mllelobster a dit…

    Oh non ma pauvre! J’espère que ces 3 mois dureront un peu moins longtemps que prévu, et que ce sera l’occasion de rattraper tout le retard en boulot, série et online shopping! Courage!

    Répondre
  43. Anne a dit…

    Comme beaucoup, j’ai ri. J’ai honte. Car en fait je compatis grave. Vraiment désolée de ce qui t’arrive, bon courage à toi. Compte sur le machin pour te remonter le moral, visiblement…

    Répondre
  44. dam_drums a dit…

    Eh beh putain, ma pauvre, je te plains !! :(
    Bon courage, j’espère que ça va aller mieux rapidement et surtout que tu ne vas pas souffrir le temps que tout ça se remette en place !

    Répondre
  45. ladymarlene a dit…

    j’adore « le pendant masculin du docteur torres ! » Perso, elle fait partie des femmes qui pourrait me faire virer ma cutie tiens ! Ah me faire manipuler les fesses par elle…(bon ok c’est pas drôle désolée….)
    C’est amusant mon homme aussi pense qu’avec toutes les saisons d’urgence, de grey’s anatomy et de docteur house, il a un diplôme de médecine….ben…non en fait !!!
    Trêve d’humour salace et débile, compassion…

    Répondre
  46. Mel a dit…

    Alors c’est vrai que j’ai souri de l’humour de ton billet (franchement chapeau, je ne suis pas sûre que je parviendrais à le conserver dans une situation pareille), mais pas ri du tout. Je compatis vraiment.
    Et je te souhaite plein de courage.

    Répondre
  47. Nenalex a dit…

    Je compatis grave et en plus je ne me plains plus, moi qui est pris deux énormes gamelles dans la rue vendredi soir mais qui m’en suis sortie avec juste très mal au c.. et quelques beaux bleus.
    Courage Caroline !!

    Répondre
  48. Babylonia a dit…

    Ah ah ah ! désolée mais j’adore le ton de ce billet !
    Pour m’être aussi déplacé cette super vertebre, j’avais compris dès le début du billet l’opération qui allait suivre. Mais moi c’est un vieux barbu qui me l’avait gentiment administré.
    Ton fils a hérité de ton humour, il est génial !!!

    Répondre
  49. berengere a dit…

    j’ai ri je l’avoue ! ton machin a vraiment bcp d’humour mais oui, pas d’angleterre pour les vacances !!!
    tu es vraiment heroique de nous avoir ecrit ce billet car ce qui t’arrive est vraiment douloureux et crois moi je suis la reine des chutes en haute savoie (je te balance pas mon dossier medical car il y en a pour des heures de… rigolade)
    je pense sincerement à toi et bon retablissement

    Répondre
  50. Natcurtain a dit…

    Mon premier billet du matin… en arrivant au bureau.
    Un moment de bonheur, mais je compatis. Ton Ostéo. va devenir de plus en plus présent dans ta vie. Il va y avoir un certain rapprochement..Comment dire ? Une certaine intimité.
    Courage.

    Répondre
  51. Dorian a dit…

    Bon comme d’hab je suis fan du machin il me fait toujours autant rire ;-)) Désolé, sinon plus sérieusement je te souhaite beaucoup de courage et te remercie de trouver quand même la force de nous faire rire malgré la galère que cela entraine dans ton quotidien.. Beaucoup d’ondes positives pour réussir à boucler ton travail sans trop de souffrance

    Répondre
  52. Shakti a dit…

    Ouh là, même si j’ai ri à l’humour du billet, ma première réaction à quand même été « Oh, merde ! ».
    Pour avoir été opérée du dos, ce qui heureusement pour toi ne sera pas le cas, je compatis grandement à cette douleur.
    Prends soin de toi et bon courage.

    Répondre
  53. Zout a dit…

    Ohhh je suis trop désolée pour toi! Je suis tombée une fois dans l’escalier chez une copine, je suis sûre et certaine de m’être au moins félé le coccyx, mais comme je savais que la seule façon d’être sur c’était le TR (et pourtant j’étais au collège merci urgences!) j’ai rien voulu entendre! Mais bon dieu j’ai douillé pendant des mois!
    J’arriverais même pas à en rire pour toi tellement ça me fait des frissons rien que d’y repenser!
    Courage courage!

    Répondre
  54. Armelle a dit…

    Soigne toi vraiment bien car j’ai fait une chute similaire mais sur une plaque d’égout mouillée il y a une quinzaine d’années. Je me suis mal soginée, j’ai négligé l’avis des médecins et j’ai même emmené mes enfants chez mes parents en voiture en Bretagne 48 heures après. Je le paie cher aujourd’hui et je ne sais pas ce que cela va donner quand je serai vraiment une « vieille dame ». Courage car je sais que c’est horriblement douloureux et que les larmes montent vite aux yeux !

    Répondre
  55. blablabis a dit…

    Je te lis depuis des années et je n’ai jamais commenté, mais là la compassion cucuesque m’oblige à intervenir. Suite à une chute dans une patinoire, je connais exactement les symptômes et la douleur (le manque de compassion de l’entourage aussi), depuis j’ai toujours la hantise de retomber sur les fesses, la pluie verglaçante que nous avons eu ici vendredi n’a vraiment pas été mon amie et mon déplacement sur ledit verglas était au delà de la prudence.
    Très bon courage et beaucoup de patience à toi.

    Répondre
  56. La Ronde a dit…

    Toutes mes pensées compatissantes (même si j’avoue avoir été morte de rire en te lisant).

    Cela dit, j’ai appris un truc : la béance anale… Ca donne pas envie !

    Bon rétablissement ! :)

    Répondre
  57. AnneduSud a dit…

    Merci Hélène, je comprends mieux et j’aurais pu y penser toute seule bien sûr!
    Visualiser Caro sur sa bouée me fait encore rire!!! Mais je vous promets, je compatis aussi…

    Répondre
  58. Smallbubble a dit…

    ce n’est pas très sympa de sourire du malheur des autres, mais merci pour le fou rire matinal! . bon courage et patience pour la suite !

    Répondre
  59. Caroline a dit…

    pas drole alors… bon courage et remet toi au plus vite!!! et profites en pour te venger sur la chair de ta chair en leur demandant de t’aider à faire tout ce que tu ne peux pas faire (le ménage, la cuisine, le rangement du linge, ….)

    Répondre
  60. juriste-in-the-city a dit…

    D’abord, je te souhaite bon courage, ça ne doit pas être simple de souffrir de cet endroit.
    Maintenant que j’ai fait ma gentille, je m’excuse d’avance mais qu’est-ce-que j’ai ri à la lecture de ton billet !!

    Reviens nous vite et en pleine forme !

    Répondre
  61. pomponette-13 a dit…

    J’adore, tu sais garder ton humour même dans des situations douloureuses, c’est une preuve de courage je crois.

    Alors repose toi, soigne toi bien. =)

    Bon rétablissement!!

    Ps: c’est vrai que sur le coup c’est drôle de t’imaginer XD

    Répondre
  62. CAROLE a dit…

    Oh comme je compatis! M’est arrivé la même chose mais en faisant du roller. La tête de l’interne de 12 ans et demi lorsque je lui ai expliqué m’a vraiment donné envie de lui montrer que mes bras et mes épaules fonctionnaient encore très bien pour lui balancer une gifle. Parce que oui,à 28 ans (enfin presque!), on peut encore faire du roller.
    Je te souhaite donc bon courage et surtout patience.

    Répondre
  63. Pralinette a dit…

    Oh punaise… quelle galère !
    Bon courage et bon rétablissement. Et un conseil, je sais par expérience que les bouées ne sont pas conçues pour supporter nos (grosses) fesses, tu peux prévoir un achat par lot sans problème !

    Répondre
  64. Pâquerette a dit…

    Courage Caroline !
    C’est le moment de ne rien faire, de te laisser chouchouter et de finir A la recherche du temps perdu…

    Rétablis toi vite !

    Répondre
  65. Sandrine a dit…

    Bon, eh bien pour une fois tu vas te faire dorloter un peu et au lieu de t’occuper de ta tribu c’est eux qui vont s’occuper de toi :) Think positiv tu disais :)!

    Répondre
  66. Audrey a dit…

    Rôôôôlalalalalalalala… C’est mal, je pense que c’est un des textes les plus drôles que j’ai lus. J’ai presque honte.
    J’espère que ton gentil orthopédiste t’a blindée de médocs planants, ce sera toujours ça de pris!

    Si ça se trouve, les Twins vont devenir des fées du logis, le churros un cordon bleu, et Rose presqu’une grande fille pendant que tu resteras immobile sur ta bouée. Et tu auras gagné en aides familiales. Non?

    Allez, comme on dit chez nous, coroge! Et prompt rétablissement!

    Répondre
  67. Blonde Paresseuse a dit…

    Ça craint à mort ton histoire et je suis franchement désolée.
    Pour les laxatifs et tout le reste.

    J’essaye de faire un jeu de mots rigolo pour te faire sourire avec « cul bordé de nouilles » et la compote, genre « t’aurais un repas complet ». Mais ça vient pas parce qu’au fond, c’est super pas drôle tout ça.

    Alors juste… bon courage et tout plein d’amitié.

    Répondre
  68. nath13 a dit…

    OH lala ! c’est moche mais qu’est ce que tu me fais rire là !
    Et puis, rien ne t’a été épargnée ! :)
    Enfin, tu as de la chance quand même, tu aurais pu avoir des hémorroïdes ! ptdr
    ok je sors (et je fais gaffe de pas faire pareil)

    Répondre
  69. Vorobouchek a dit…

    Je ne commente jamais malgré mes lectures quotidiennes de tes posts et relectures de temps en temps juste pour le plaisir. Pour avoir eu une fracture de fatigue de la hanche (un truc de personne âgée…) quelques jours après mon accouchement, je compatis de tout mon cœur. Bon courage et plein d’ondes positives!!!

    Répondre
  70. Carson a dit…

    T’habites sur une bouée ?

    Compassion évidemment et à l’occasion je te/vous raconterai une histoire de TR avec un copain de mon frère interne en urologie qui est assez délicate (plutôt visuelle mais bon, assez glamour).

    Répondre
  71. Nathalie, lheuredete a dit…

    J’ai vraiment souri devant ton billet si bien écrit et plein d’humour… et ensuite, franchement, c’est l’empathie qui a pris le dessus !
    Je suis vraiment désolée : entre la douleur sentie et les perspectives des superbes journées « bouesques » à venir, tu vas avoir un grand besoin de repos. Quant à la fameuse blague des os qui ont du mal à se souder avec l’âge, je crois bien que j’aurais hésité entre le grand éclat de rire ou la production de fumée noire. :)
    Quant aux examens passés, ça me rappelle l’année 2012 où j’en ai eu plusieurs : c’est mon fiston qui me demandait tout le temps de les regarder : « Maman, je veux voir tes os ! Montre-moi tes os ! » (Beuh !)
    Bon courage pour les jours à venir, bien des pensées,
    Nathalie

    Répondre
  72. deli a dit…

    il parait que le 21 janvier est la journée la plus déprimante de l’année…..en tout cas plein de courage….J’aime comme tu prends tout ça avec humour!

    Répondre
  73. Banane a dit…

    J’ai fait un peu la même au ski, sans casser la vertèbre elle n’était que déplacée.
    J’ai couru les osthéos (façon de parler évidemment), dont un a fait « claquer son gant » (là encore, on se comprend) et pourtant j’ai l’impression de traîner de vieux restes de cet incident encore maintenant, 6 ans après… comme si la dite vertèbre avait décidé de rester en goguette par intermittence.
    Bon courage, la bouée est ton amie!

    Répondre
  74. Moni a dit…

    Ah fichtre ! Vraiment désolée ! Moi aussi, j’ai vécu un TR. Après une gastro qui ne passait pas aux Pays-Bas, j’ai dû aller à l’hôpital universitaire faute de médecin attitré. Résultat : un TR par deux internes (l’un qui fait, l’autre qui regarde) le tout en néerlandais. VDM.

    Répondre
  75. zouzou a dit…

    Très clairement je n’ai pas ri j’ai compati ! Je me suis vautrée dans mes escaliers il y a qq année : rien de cassé mais un coccyx fêlé et déplacé ! Des années (3 ans) a avoir un mal de chien en position assise ! Bon en même temps j’ai refusé que l’ostéo me le remette en place : pour se faire on t’attrape comme un pack de bières (si tu vois ce que je veux dire) et là mes limites étaient atteintes !
    Je te souhaite de te remettre vite !

    Répondre
  76. ingrid a dit…

    mon dieu !! (je ne suis pas croyante..) ..tu as réussi à me faire rire alors que tu souffres le martyre ….!! je compatis parce que je ne peux pas faire grand chose..mais sincèrement, j’espère que tu vas vite te remettre et surtout ne pas souffrir ! allez je t’envoie aussi des millions d’onde positive même si j’avoue… ça ne va pas te soulager !!

    courage ! courage !

    Répondre
  77. celote75 a dit…

    Caroline, je suis de tout coeur avec toi, ma pauvre… Et même si, comme beaucoup, j’ai éclaté de rire plusieurs fois à la lecture de ton article (honte), j’imagine que tu ne dois pas rigoler…
    Pour le boulot, peut-être peux-tu utiliser un dictaphone et faire taper tes fichiers son? En tout cas, si tu as besoin de quelqu’un pour te taper des pages au kilomètre, je tape très vite et je serais ravie de pouvoir t’aider un peu dans cette galère.
    Bon rétablissement!

    Répondre
  78. missluna a dit…

    merci, grâce à ton séant, j’ai craché tout mon thé car en grosse curieuse que je suis je viens de taper « béance anale » sur google images… merci

    Répondre
  79. Poumok a dit…

    J’ai voulu lire ton billet ce matin en petit déjeunant tranquillou à mon bureau comme d’habitude, et bien tes déboires ont eu sur moi l’effet d’un… malaise vagal. Si si ! Tombée dans les pommes, le bol de céréales et le jus d’orange avec !
    J’aurai aimé lire jusqu’au bout, mais je vais m’abstenir je crois, en tout cas pour aujourd’hui !

    Bon courage à toi !

    Répondre
  80. Lily59 a dit…

    J’admire cette capacité à savoir rire de soi-même !! Et à faire rire les autres… Bon, comme on imagine bien, aussi, la douleur et tous les petits projets qui s’écroulent, les galères du quotidien et le reste, juste : plein d’encouragements pour les quelques semaines à venir… ! Il faudra sans doute beaucoup de courage, de patience (et d’humour) pour affronter tout ça ! On est nombreuses et nombreux à t’encourager derrière notre ordi !
    Prends soin de toi maintenant !

    Répondre
  81. SabineKinouk a dit…

    Chapeau le billet qui fait rire quant toi t’en baves!! Quand j’étais petite on recevait un catalogue qui s’appelait quelquechose comme « maison et confort » ou un truc du genre… Très drôle à lire et à regarder mais c’est pas l’objet.. Y avait un siège avec 2 assises qui permettait de s’asseoir sur son séant ET ses genoux afin de ne pas faire reposer tout le poids du corps sur le dos (personne ne voit de quoi je parle? si ça se trouve j’ai l’air d’une folle, peut-être que ça pourrait te permettre de continuer à t’asseoir sans trop souffrir?? En tout cas de tout coeur bon courage, may the force be with you!

    Répondre
  82. la maîtresse en maillot de bain a dit…

    Compassion.
    Lors de mon premier accouchement, mon coccys s’est déplacé.
    L’osthéo l’a remis. Et il n’y a qu’une façon de le remettre.
    Compassion.
    Couchée sur le ventre on peut bien lire, bien regarder des séries… Faut juste pas se lever !

    Répondre
  83. Bellechuchu a dit…

    Ton fils.. mais ton fils…

    Bref, … courage. Je suis déjà tombée dans sur les fesses dans l’escalier et vue la douleur ressentie alors que tout était intact, je ne peux qu’imaginer combien tu as souffert.

    J’espère que tu trouveras une position qui te permette de continuer à écrire sans en baver.

    Bon rétablissement

    Répondre
  84. Caledonie75 a dit…

    Sincères condoléances pour ton séant Caroline !!!

    Mais quelle bonne tranche de rires !

    Bon, il faut voir le bon côté des choses : un TR par George Clooney, ce n’est pas si mal ;)
    Et peut-être que Machin s’est découvert une passion pour la médecine suite à son excitation de voir tes radios … ?

    Sinon, n’existe-t-il pas un logiciel qui te permettrait de « dicter » tes articles ???

    Répondre
  85. Tan a dit…

    Arriver à être aussi drôle alors que tu n’as vraiment pas dû rire sur le moment (ni maintenant d’ailleurs), c’est vraiment fort. Bon courage pour les jours qui viennent, c’est peut-être comme pour tout, tu vas prendre tes marques de ce que tu peux et ne peux pas faire, et agir en fonction (ou faire agir les proches !!).

    Sur un autre plan n’ayant rien à voir, j’ai reçu l’étole La fiancée du Mékong et elle est très belle et d’une douceur incroyable, encore un énorme merci !

    Répondre
  86. Mariecha a dit…

    Je n’ai pas l’habitude de commenter, mais j’ai envie de dire que je compatis de tout coeur. Bon courage pour les semaines à venir et bravo de réussir à nous faire rire de cette situation pour le moins inconfortable!

    Répondre
  87. Biduline a dit…

    Aie, aie, aie, ma pauvre… je pense bien à toi.
    Et c’est pas pour faire lèche cul (!!) mais moi j’ai pas ri (même si ta plume est comme toujours un régal), j’avais bien trop mal pour toi…
    Courage!

    Répondre
  88. Pastelle a dit…

    J’ai eu un peu la même chose en voulant un jour faire du toboggan avec mes enfants, y a pas idée, atterrissage sur le coccyx, bang. Kaputt. Je sais donc à quel point ça fait mal. Et donc je n’ai donc pas ri, sauf pour tes références en matière médicale.

    Je te souhaite plein de courage et d’astuce pour pouvoir écrire quand même.

    Ca me fait penser à un truc : hier j’étais avec une copine qui m’a épatée : elle parle devant son téléphone, et ça se transforme en textos ! Plus besoin de taper ! Tu peux pas voir de ce côté ? Si ça existe sur les téléphones nouvelle génération, ça doit exister aussi pour autre chose, ce serait une manière d’écrire tes textes sans douleur.

    Tiens nous au courant. :)

    Répondre
  89. Stern a dit…

    Aie. Mauvais début de 2013, il faut bien l´avouer.
    Bon pour le point positif, pour nous, lecteurs, c´est que quand ce genre de trucs arrivent à des gens comme toi (avec une plume à dévergonder une nonne), on ne peut s´empêcher de rire. Humour noir 100% garanti inside aurait du être le titre! ^^)
    Bon rétablissement et dors, un peu, beaucoup, passionnément.

    Répondre
  90. aurelie a dit…

    Tu es drôle même dans la douleur.
    j’espère que tu n’avais rien de prévu ces semaines qui arrivent et que tu te rétabliras bien vite.
    J’en appelle au churros et au twins pour prendre soin de toi.

    Répondre
  91. Elosyia a dit…

    Oh, bah ma pauvre pitchoune, ok tu n’as pas perdu ton humour (ton machin aussi, n’est ce pas) et ton billet m’a, je l’avoue, bien fait rire. Mais je compatis et j’espère que ce repos du fessier te sera profitable. Je note que tout comme mère nature, la neige peut parfois se révéler être une sacrée garce.
    Bon repos et du réconfort en pagaille !

    Répondre
  92. Anso a dit…

    Lors de la première salve de neige, en decembre, suis tombée… Personne pour me relever, les gens rigolaient… J’ai bossé toute la journée avec un mal de chien… Verdict de la radio le soir? Fracture de l’épaule… « Trois mois si tout va bien »… Ils ont que ça a dire?!? Depuis je morfle, un bras en moins…. Super.
    J’espère que ton moral ne descendra pas aussi bas que le mien. Et que ton Machin se rendra utile, nan mais.
    Laitages, vitamine D, du courage et de la patiiiiiiience !
    En espérant que tu puisses aller au bout de tes projets tout de même.
    La bise.

    Répondre
  93. Sibylle a dit…

    « de la démarche assurée de celle qu’on aurait fait sécher sur un cheval »
    huhuhuhu
    Oh mon Dieu ma pauvre
    Ca doit être affreux de souffrir autant et de faire rire proportionnellement…
    Hum…
    Tu ne connais pas un super ostéo qui te sauverait la vie là ? Une amie est tombée de trotinette sur les fesses et l’ostéo les lui a vraiment sauvées…
    Bon Courage !!

    Répondre
  94. Aurélia a dit…

    Mais c’est horrible bon sang !

    Courage !!

    (On t’a filé des médocs euphorisants ou tu arrives à faire des blagounettes de ouf comme ça à froid ? Pitain, t’as de la ressource, hein !)(j’admire !).

    Répondre
  95. Corail a dit…

    Ouh, bon courage !
    J’ai pris une grosse gamelle aussi un jour de pluie dans de foutus escaliers en marbre (simili ?) d’un immeuble parisien début décembre mais m’en suis tirée sans rien de grave, juste des douleurs qui ont disparu en 3/4 semaines. J’ai eu de la chance, finalement ;)

    Répondre
  96. CourbesGenereuses a dit…

    moi qui commençais a avoir la larme à l’oeil en lisant ta liste de degats subits, la faute a cette saloperie de neige (depuis que j’ai glissé un jour devant La Doua, je deteste neige et verglas :-p mais jsuis la seule a la maison bien sur), j’ai fini la lecture plutot mdr, la faute à ton excellente plume ;-)

    tres serieusement, je pense fort à toi
    et sans vouloir faire ma mechante : les escaliers non dégagés relevent de la responsabilité du syndic ou kkchose comme ça, tu peux ptet faire jouer ton assurance (responsabilite civile, mutuelle etc ?) ou pas (j’aime la paperasse qd elle est maitrisee, celle-ci peut vite devenir ingerable)

    plein de chaudoudoux à toi et a ton popotin ;-) et fuck la neige !!

    Répondre
  97. reine a dit…

    Oh!! la pôvre!!! j’espère que tu pourras te faire aider…
    Bon courage!!!
    Il t’ont menti :ma fille est aux urgences pédiatriques de la Pitié et je peux t’affirmer qu’il y a pléthore de poignets tordus en plus des gastros !!!

    Répondre
  98. MY SHABBY FRENCH LIFE a dit…

    Oula la ! Comme personne n’est exempt de projections (moi la première) ben je me sens pleine de compassion à ton égard ! Moi j’ai même pas eu besoin de la neige pour la double fracture du poignet : même que l’infirmière qui était là (nous étions une bande de copain en week end de fête) avait dit « de toutes façons c’est pas cassé parce que de la manière dont je la manipule, elle devrait hurler » ! Ben tiens que je me disais je vais pas pleurer ni crier devant tout le monde ! Plein de bisous et de courage !

    Répondre
  99. Céline a dit…

    Bon courage Caroline, bon rétablissement !
    je compatis sacrément pour savoir ce que c’est, que d’avoir le sacrum bien amoché par une chute dans les escaliers il y a 12 ans, j’en garde encore quelques séquelles…

    Répondre
  100. Calpurnia a dit…

    Je compatis, ton légendaire sens de l’humour face (!) à une situation pareille me rendant admirative.
    Suite à une chute dans un escalier, dans les mêmes circonstances, je m’étais pété 2 côtes.
    Pas grave parait-il, ça ne fait mal que quand on respire, quand on bouge… Tousser on n’en parle même pas.
    J’espère pour toi que ta vertèbre fera comme mes côtes et que la douleur s’en ira du jour au lendemain…
    Je ne précise pas pendant combien de temps mon sens de l’humour a été totalement HS…

    Répondre
  101. nath a dit…

    Courage, Caro ! J’avoue, j’ai ri au début (c’est vrai que ton adorable Grand Machin, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer :), mais beaucoup moins à la fin :(((

    Répondre
  102. Kitty a dit…

    Premier commentaire après plusieurs mois (voire années) de lecture: bon courage Caroline!
    Encore merci pour ce rire qui, loin d’être moqueur, est compatissant! Comment pourrait-il en être autrement? ;-)
    Et du coup, j’en profite: merci pour ton blog!

    Répondre
  103. ABY a dit…

    Je suis vraiment désolée, mais moi aussi je me suis marrée (pas gentille, la fifille !).
    Mais je compatis sincèrement parce que ça ne va pas être drôle pour toi les semaines à venir.
    Comme disent certaines lectrices, profite en pour te faire câliner !
    Gros bisous et prompt rétablissement.

    Répondre
  104. Blanche neige a dit…

    J’ai ri tout en faisant la grimace parce que ça fait mal rien que de te lire.
    Mais désolée j’ai pas pu m’empêcher de rire. Quel talent tu as !
    Si tu as besoin de quoi que ce soit, je sais pas, faire tes courses, emmener ou aller chercher les enfants à l’école , ou que sais-je encore, n’hésite pas a faire appel à moi.
    Courage !!!

    Répondre
  105. mammouth a dit…

    J’ai longtemps eu une chaise comme ça pour travailler à mon bureau quand j’étais pigiste. Question ergonomie, c’était très bien. J’alternais avec une chaise de bureau conventionnelle au cours de la journée.

    Répondre
  106. c-rendipity a dit…

    Houlà, j’apprécie l’humour du billet mais je suis sincérement désolée pour toi Caroline, je ne sais pas ce que tu peux faire ou pas mais quand on passe d’une vie à 100 à l’heure à une vie où on ne peut plus faire grand chose, c’est franchement énervant, je l’ai vécu l’année dernière en me pétant la cheville, j’apprécie cette année d’être libre de mes mouvements et déplacements. Le point positif c’est que c’est passager, enfin, moins qu’un bon rhume quand même, alors je te souhaite bon courage et d’arriver à faire ce que tu veux quand même.

    Répondre
  107. nesto a dit…

    je suis désolée mais j’ai tout lu en rigolant ^^ c’est terrible comment tu racontes! et ton fils est terrible aussi (tu te souviens tu disais qu’il était né avec le sens de l’humour einh ^^ )
    plus sérieusement, je te souhaite plein de courage ;) et hop je renvoie des ondes positives, sait-on jamais ^^

    Répondre
  108. Valérie a dit…

    Aïe, ça doit faire cré cré mal, je compatis… S’asseoir sur une bouée, comme te l’a conseillé le radiologue, pourrait être une bonne idée ?
    J’ai l’impression que la relève médicale est assurée dans ta famille : ton fiston me semble bien intéressé par la médecine, un futur collègue de son oncle ?

    Répondre
  109. Frède trolaide a dit…

    la chute du texte :) est pas mal mais je m’attendais a un dernier sursaut d’humour avec par exemple « j’ai comme qui dirait le cul en compote et pour une fois le Churros n’y est pour rien »

    Répondre
  110. DOMINIQUE a dit…

    Tous les commentaires s’emmêlent à partir du 135 je crois. je vais essayer de réveiller Pépère, on ne sait jamais s’il remet de l’ordre dans tout ça.

    Répondre
  111. La noiraude a dit…

    Pardon, mais j’ai ri aussi. Toutes mes excuses. Au moins ça nous incitera à faire plus attention. Je vois que ton Machin ne perd pas son sens de l’humour, heureusement que tu peux compter sur le soutien de ta Chérie.

    Prompt rétablissement.

    Répondre
  112. La noiraude a dit…

    Pardon, mais j’ai ri aussi. Toutes mes excuses. Au moins ça nous incitera à faire plus attention. Je vois que ton Machin ne perd pas son sens de l’humour, heureusement que tu peux compter sur le soutien de ta Chérie.

    Prompt rétablissement.

    Répondre
  113. Cléophée a dit…

    Rhooo Caroline tu fais les choses en grand, le jour-anniversaire de la mort de Louis XVI !!! (220 ans)

    Bon courage pour la suite et bichonne ton arrière-train …

    Répondre
  114. Lovapa a dit…

    j’ai ri tout du long de ma lecture , en m’auto flagélant  » on ne rit pas du malheur des autres enfin !  » mais vraiment ta maniere de raconter est hilarante !
    courage, quand meme, parce que ouch, tu dois souffrir, quand meme, meme si tu penses positive et que t’as un humour décapant !
    bisous

    Répondre
  115. Malléole a dit…

    Douces pensées positives pour tes fesses… (fichtre, je ne pensais jamais écrire ça)
    Pour l’ostéo, effectivement, c’est trop prématuré… (peut-être qu’un ballon de gym, comme préconisé pr les femmes enceintes pourrait te soulager?)
    Bon courage, et bon rétablissement!

    Répondre
  116. Karine a dit…

    Mon Dieu, je vais être obligée d’aller me confesser… tellement j’ai rigolé du malheur d’autrui. Bon courage parce que t’es pas sortie de l’auberge.

    Répondre
  117. C a dit…

    Je dis merde au 21 janvier!!! Au québec, il fait -35C et il y a de la glace partout!!! Je vais faire gaffe!!!! Mes pensées t’accompagnent!!! Il est temps de te trouver une nouvelle série à regarder!!! Laisses que l’on prenne soin de toi!!! le bonjour du cercle polaire!

    Répondre
  118. nath13 a dit…

    Putain caro !!! là moi j’dis : y’a quelqu’un la haut qui t’en veux ! mdr
    Trève de plaisanterie, soigne toi bien et fais surtout gaffe que ça se consolide bien ton affaire……bisous

    Répondre
  119. isabelle a dit…

    A un mois près, tu avais la fin de la fondation de ton monde à toi ! OK, c’est nul !…

    Sinon, pour avoir juste eu le coccyx remis en place par l’ostéo, je ne peux que compatir très très fort.

    Répondre
  120. nati a dit…

    Je ne pense pas avoir lu tous tes billets, mais je crois fort qu’il va faire partie du top 3 ! Ma pauvre Caro, on rigole des aventures de ton postérieur ! Je t’embrasse sur les deux joues !

    Répondre
  121. marion a dit…

    Caroline, je trouve ça hallucinant que tu aies pris le temps d’écrire un post de blog après une journée pareille… même le lendemain ! personnellement je serais en train de maudire la terre entière au fond de mon lit. Bravo !!!!

    Ça m’énerve pour toi, c’est vraiment rageant un truc pareil. Prends bien soin de toi et courage !

    Répondre
  122. cvrin a dit…

    Comme beaucoup de monde par ici, rigolé tout en ayant mal pour toi…
    Un bon remède de famille pour ressouder les os plus vite, au point que les médecins ne comprennent pas comment tu as fait: prendre des coquilles d’œufs, du candy, piller le tout et ajouter un peu d’eau. Avaler une fois par jour la mixture dégoûtante mais efficace!

    Répondre
  123. Desperate Teacher a dit…

    Mais quel succès ce billet! Plus que les chats ou l’allaitement ou tout autre sujet dit « chargé », je ne sais pas comment tu dois le prendre… Je me joins au reste des commentateuses/-tateurs (mon dico me propose « tâteur », ça peut être à propos…) pour dire que, évidemment j’ai bien ri et évidemment je compatis, sans rien m’être cassé je me suis déjà bien abîmé le coccyx ou le sacrum et me rappelle avoir dégusté sérieusement. Les suppositoires de Lamaline (à la morphine) avaient pas mal été mes copains je me rappelle… Cu-rage en tout cas!

    Répondre
  124. marmotte a dit…

    Du courage et de la patience…je me suis également joliment étalée en vélo mercredi dernier…je compatis!!! Prends soin de toi! Bises des montagnes savoyardes

    Répondre
  125. Marine92 a dit…

    Mon précédent message ayant été mangé, je réitère mes souhaits de prompt rétablissement! Je compatis vraiment.

    J’ignorais que cette période de l’année était décrétée la plus déprimante, mais pourquoi suis-je née un 20 janvier?? je comprends mieux pourquoi, à part mon anniversaire, je déteste janvier (et novembre et décembre aussi)

    Répondre
  126. mélanie a dit…

    Voilà pourquoi j’aime tant te lire!! C’est vraiment pas drôle et ça doit être méga douloureux mais il n’y a que toi pour me faire bideoner comme ça! Un énorme bon courage! Avec un peu de chance dans 365 jours tu en riras!

    Répondre
  127. noisette a dit…

    Comme toutes j’ai souri largement mais pas plus, ayant eu une profession libérale ,j’ai tout de suite envisagé les conséquences pour une « free lance ».

    Répondre
  128. Caroline - une autre a dit…

    PAS POSSIBLE !!! Cette partie du texte qui va de « A savoir le « TR ». à
    Franchement, ce 21 janvier je l’ai kiffé. »

    Je crois que je vais l’imprimer et me la relire dans mes grands moments de doute. Incroyable d’être si drôle alors que cela doit être si douloureux.

    Très sérieusement : bon rétablissement.

    Répondre
  129. Caroline a dit…

    Bonsoir,
    J’espère que ça va allé rapidement mieux !!
    Que j’ai rit !!! Mon dieu que j’ai rit !!! ( désolée sincèrement !!!! Mais votre récit est excellent parce que pour moi des que des images viennent à mon esprit a la simple lecture je suis conquise !!!!!! Bravo a quand un livre ??? Des fois quand je vous lis je pense à Nicole De Buron que j’adore !!!!

    Bon rétablissement !!!
    ( je vs ai répondu sur le harcèlement moral , votre article est sorti ?
    Merci!

    Répondre
  130. Stephanie a dit…

    bon courage à toi (à vous)et à la petite famille que j’imagine déjà toute pleine de compassion (ah ah), d’empathie (oh oh)et qui va bassement avoir besoin de maman, de chériiiiiie !!!! quelle inconvenance de tomber sur son séant ! le pire ? avoir une gastro par dessus le marché !

    Répondre
  131. Marion a dit…

    J’ai ri, clairement! J’ai aussi pensé à écrire des phrases aux jeux de mots douteux (ce qui ne manque pas vu le sujet). Mais je pense trop au fait que derrière cette plume, tu dois vraiment en avoir plein le cul de cette foutu vertèbre! (Pardon, pas pu m’en empêcher)!
    Force et honneur, respect et robustesse!
    :)

    Répondre
  132. helene a dit…

    J’allais oublier…mon mari bosse avec des gamins handicapés qui utilisent des dictées vocales assez performantes pour écrire : dragon naturallyspeaking (environ 80 euros)
    si ça peut t’aider à continuer à écrire…

    Répondre
  133. marie a dit…

    La neige, c’est beau mais c’est chiant. (comme un film avec Brad Pitt)

    Bon courage Caroline. J’espère que tu vas rapidement moins douiller.

    Répondre
  134. Lor a dit…

    Je confirme… Testé par des amis traducteurs qui se sont cassé une main ou autre, c’est assez performant. Il faut quelques jours pour dresser le dragon à ta voix et tes tics de langage mais il paraît que ça vaut le coup (utile surtout si tu bosses chez toi quand tu es seule).
    En revanche si le téléphone sonne et que tu te lances dans une conversation, ou que tes gamins débarquent, il faut l’éteindre, sinon il te tape toute la conversation aussi :).

    Répondre
  135. Xochtil a dit…

    Désolée, désolée pour toi ! Et encore plus désolée car j’ai beaucoup ri en te lisant… Je compatis et t’envoie mes plus chaleureux et efficaces voeux de rétablissement. Bon courage avec la bouée.

    Répondre
  136. marieno a dit…

    Je compatis, j’ai déjà fait une chute similaire (sans séquelle aussi importante ouf !) ; bon j’avoue, je me suis poilée à te lire, comme d’hab ! enfin double ouf, aucun dommage collatéral sur le style d’écriture ! bon rétablissement !

    Répondre
  137. Xochtil a dit…

    Si cela peut t’aider pour les textes à écrie des prochains jours, voici une référence de logiciel pour reconnaissance vocale :
    Text-to-speech
    Très bon courage

    Répondre
  138. émilie j.... a dit…

    C’est horrible mais… j’ai éclaté de rire comme tout le monde ici je crois !! Mais c’était plus pour le style que pour la chute.. si si !!
    ça n’empeche que je compatis vraiment.
    Courage…

    Répondre
  139. Summertime a dit…

    Ohlala , pauvre Caro , quelle horreur !
    J’en suis vraiment malade pour toi ! J’espère qu’on t’a donné de bons médocs et que tu ne souffres pas H24 . En plus si tu pouvais juste te laisser dorloter et te faire plaindre ça serait un peu plus supportable mais avec tout ce boulot ça doit vraiment pas être facile ….
    Gros bisous guérisseurs ma Caro mais pas sur les fesses , hein ! Je laisse ça au churros ! ;-)

    Répondre
  140. Une libellule a dit…

    Bon courage Caroline !
    Je devine que cela ne doit pas être marrant car c’est arrivé à mon père avant qu’il ne soit père et je peux te dire que j’en ai entendu parler pendant des années. Justifiant ainsi que toute douleur devait être supportable car jamais comparable à la sienne doubler de l’humiliation d’être aller à l’école avec sa bouée. Lui c’était le coccys.
    Félicitations pour ce billet qui m’a bien fait rire. J’ai ri mais j’ai ri ! et en plus une vraie madeleine. Merci pour ce bon moment. ♥

    Répondre
  141. Lauren Bancale a dit…

    J’arrive un peu après la bataille et j’avoue que je n’ai pas lu les commentaires, – alors peut-être y a-t-il redite, pardon – mais si jamais vous aviez besoin d’aide urgente, je peux *en tant que free-lance solidaire* vous proposer de vous taper un article ou autre, vraiment… Déjà eu le coup du plan galère avec mille trucs ultra urgents à rendre, je compatis ++
    Plein de courage et d’anti-douleurs efficaces !

    Répondre
  142. Pampelilune a dit…

    Comme tout le monde, j’ai un peu ri, mais c’est de ta faute aussi, tu racontes ça si bien !
    Et sinon, je compatis très fortement à ta douleur, et je te souhaite un bon rétablissement (rapide le rétablissement !).

    Répondre
  143. Emmanuelle a dit…

    Mon cher et tendre ayant eu droit lui aussi à un TR lors d’un incident similaire, je me suis permis une lecture familiale à haute voix de ton article et, oui nous avons honte, mais ce fut l’hilarité générale! Plus sur la forme que sur le fond quand même, nous ne sommes pas des monstres!! Bravo pour ce billet divinement bien écrit….et bon courage!!!!

    Répondre
  144. jessica a dit…

    Quelle horreur … Quelle douleur …. Je n’ose imaginer … Patience, patience, il va en falloir de la patience …. De tout coeur avec vous …
    ps : vous m’avez tellement fait rire : merci si j’ose …

    Répondre
  145. Puyette a dit…

    c’est pas drôle ce qui t’arrive mais bon quand même, ta façon de la décrire !

    Depuis l’année dernière, je n’étais pas encore revenue, je te souhaite donc une bonne année 2013, enfin, un bon rétablissement pour ton fessier, qu’il ne te la gâche pas, cette année ! ^^

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *