My mad fat diary

8440526385_07c8040903_o
Hier, après que l’une d’entre vous ait laissé un commentaire parlant de cette série, je suis tombée dans « My mad fat diary ».

Gros gros coup de poing. Bien évidemment, mon passé d’adolescente en fort surpoids est probablement pour beaucoup dans cette adhésion immédiate. J’étais, à 17 ans, moins grosse que Rae dans la série, mais bien assez, largement assez, pour regarder passer les trains des premiers amours de mes copines gaulées. Bien assez pour me détester, pour pétrir tous les soirs mon ventre en priant pour qu’il ne soit plus là le lendemain. Bien assez pour m’imaginer dézippant la fermeture éclair de cette enveloppe détestée, pour y découvrir dessous la fille mince que j’aurais tellement, oui tellement rêvé d’être.

Thank’s god, j’avais, au contraire de Rae, des parents un poil plus aimants – euphémisme – et des amies bien moins ambigues que peut l’être sa copine Chloé avec l’héroine de la série. Mais il n’empêche que dans cette fiction écrite avec la précision d’un horloger suisse et l’humour briton qu’on aime, tout me parle et tout m’émeut. Sans parler du psy dont je suis – bien évidemment – totalement amoureuse.

Tumblr_mij1v974HA1qb9pa3o1_500
Sérieusement, c’est la première fois je crois que je vois quelque chose d’aussi juste et d’aussi peu condescendant sur l’obésité adolescente. La première fois que je n’ai pas envie de mordre le réalisateur pour avoir voulu se fendre de quelque chose en faveur de la diversité. Rae n’est pas une actrice anorexique comme Renée Zellweger qu’on avait gavé de frites et de saindoux pour qu’elle incarne Bridget Jones. L’actrice n’est pas non plus une fille « ronde mais au visage tellement magnifique qu’on oublie qu’elle est grosse ». Elle a les imperfections de l’adolescence, l’ovale un poil bouffi parce qu’à moins d’avoir été vernie, quand on est grosse on l’est de partout. Mais elle a ces yeux incroyables, ce regard qui fait tout oublier, cette douleur palpable et cette perspicacité qui donne envie au bout de trois minutes d’aller la serrer fort fort fort et de lui dire qu’on s’en fout nous on l’aime.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré « My mad fat diary » et je n’en suis qu’au deuxième épisode. J’aurais tellement aimé, je crois, écrire cette histoire. (mon côté autocentré).

Gif2
Edit: J’ai oublié de préciser que je regarde les séries en streaming ou par d’autres moyens sur lesquels il ne serait pas raisonnable de s’étendre. Désolée, je ne réponds pas aux mails qui me demandent de donner un mode d’emploi, disons que je ne tiens pas à me retrouver en cabane :-).

81 comments sur “My mad fat diary”

  1. AnnedeStrasbourg a dit…

    Cool, une série à mettre dans ma liste des choses à faire/voir pour mon congé maternité qui arrive tout bientôt! Ce qui le laissera aussi le temps de plus commenter, ce que je n’ai pas bcp fat depuis mon dernier congé mat en fauteuil s’il y a trois ans :-)

    Répondre
  2. berengere a dit…

    eh bien voilà entre les csi, carrie diaries (oui je sais…) shameless et d’autres encore, j’ai lancé le tlchgmt de la serie et d’ici ce soir j’aurais bien vu 1 ou 2 episodes !!!
    ce que tu decris et que tu as vecu est vraiment touchant et ta Façon d’aborder la serie donne envie d’aller y jeter un coup d’oeil !
    bonne journee

    ps operation cake citron pavot pour la vente de gateaux de l’assoc des parents d’ecole cet aprem !! si il ne plait pas aux enfants, il plaira aux mamans ;-) !!!

    Répondre
  3. calinette a dit…

    Alors tant pis, une amie s’est fait coincer par Hadopi pour avoir visionné deux séries US, elle doit payer une amende énorme et elle s’est fait résilier par son opérateur. Faites attention si vous faites pareil, il paraît que ce sont ces séries qui sont aujourd’hui les plus contrôlées.

    Répondre
  4. katnis a dit…

    Je n’ai jamais entendu parler de cette série, mais je vais combler ce vide bientôt. Moi en revanche, j’ai toujours été mince étant plus jeune. C’est maintenant que j’aimerais que mon ventre et mes 20 kilos de trop se fassent la malle !!!

    Répondre
  5. Marje a dit…

    Je ne suis toujours pas remise de la série Homeland … Mon coffret tourne auprès de tous mes amis, c’est du plaisir en barre et cela n’arrive pas si souvent (il n’y a que la lije qui m’émeut comme ça mais mes amis en ont ras-le-bol de recevoir des albums jeunesse en cadeau !). My mad fat diary m’effraie car je suis sûre de pleurer tout au long des épisodes. Je risque de penser à ce personnage toutes mes vacances … Mon empathie va exploser ! Le sujet de l’adolescence pourave me touche tt particulièrement. Je note le titre et je le mets en réserve …

    Répondre
  6. Lily59 a dit…

    heu… je sais, c’est la honte de poser cette question, mais… c’est en VO ? Il existe une VF ? Parce que oui, j’avoue, j’ai un point commun avec Sarko : je suis nulle en anglais.

    Répondre
  7. Caroline a dit…

    lily59, je l’ai regardée en VO sous titrée. Mais si je parle l’anglais avec une certaine… créativité, je le comprends sans trop de problèmes, donc je regarde la plupart des séries en VO sans sous-titres (j’ai rarement la patience d’attendre que la vostfr soit dispo :-)

    Répondre
  8. Bibichounette a dit…

    Ouh je me note ça pour mon congé maternité aussi, il est encore un peu loin, et du coup la liste de série à voir s’allonge, s’allonge à vitesse grand V mais il y a du lourd là, je ne peux pas louper ça.
    merci de nous avoir fait découvrir ça, moi je n’en avais jamais entendu parler.

    Répondre
  9. Marion a dit…

    Je vais faire ma snob, mais en vrai c’est que je suis totalement amoureuse de l’accent anglais, (le british, le vrai), mais il faut regarder les séries en Vo sous titrée, on trouve les sous titres facilement sur le net, c’est bien mieux, et ça fait progresser beaucoup dans la langue.

    Répondre
  10. Caroline a dit…

    mario, je suis atteinte du même snobisme que toi :-) à part Borgen, jamais trouvé en VO (mais le danois c’est compliqué), je ne regarde jamais une série en VF. Ni un film, d’ailleurs. Et j’ai habitué mes enfants dès qu’ils ont su lire à faire de même. quand on les emmène au ciné, c’est toujours pour les versions en VO. et ils ont un accent anglais bien bien meilleur que le mien !

    Répondre
  11. berengere a dit…

    le site où on tlchg les episodes sont vostfr 24 à 48h apres la diffusion us ! c’est ainsi pour toutes nos series (homeland et dexter y compris)

    Répondre
  12. Niña a dit…

    On n’est pas censé recevoir un avertissement Hadopi avant d’être sanctionné ?
    Sinon, je rajoute cette série à ma liste à voir. Avec Borgen. La faute à qui ?

    Répondre
  13. crazyprof a dit…

    En tant qu’angliciste, j’applaudis des deux mains! vive les VO sous titrées, on découvre des tas de choses et crois-moi, tes enfants te remercieront de les y avoir forcé…
    Biz et merci de tes posts!

    Répondre
  14. Caroline a dit…

    crazyprof, le plus beau c’est qu’en réalité ils n’ont jamais vraiment renaclé et sont les premiers désormais à réclamer la VO. ils ont réalisé notamment que comme ça ils entendent les vraies voix de leurs acteurs favoris :-)

    Répondre
  15. pomponette-13 a dit…

    Je vais essayer de dégoter la série sur le net, tu m’as emballée et bien que je n’étais pas forte pendant mon adolescence, je suis sensible à ça. Je trouve que l’image que tout le monde veut, celle de la minceur est ridiucle. Chacun est comme il est et ce n’est pas le physique qui compte mais la personne en elle même.

    Répondre
  16. kitty64600 a dit…

    Suis comme toi une grande adepte de la VO ou VO sous titrée et c’est tellement mieux ! (pour les jeux de mot, le tutoiement/vouvoiement que les français ont tant de mal à traduire …) Ma fille de 5 ans prends des cours d’Anglais et je l’ai surprise à bien aimer regarder les dessins animés en Anglais ! Sinon merci une nouvelle série à regarder j’aime :) Bonne journée

    Répondre
  17. Mel a dit…

    C’est le psy, le gars du premier tumblr ?
    J’ai très envie de voir cette série en tout cas. D’un autre côté, et même s’il y a de l’humour comme tu le précisais, j’ai un peu peur d’être confrontée à cette période de l’existence. Sans avoir été en surpoids (mais quand même, des kilos en trop et des tonnes de complexes), je ne l’ai pas trop bien vécue… (j’avais écris vaincue, lapsus révélateur ; est-ce qu’on se remet un jour de son adolescence ?).

    Répondre
  18. Marje a dit…

    Tu es une terrible tentatrice ! Ma liste s’allonge, j’ajoute donc cette série après Borgen. Il faut que je m’organise, que je fasse des listes de priorités télé et ciné …

    Répondre
  19. Malou Cheveux Courts a dit…

    Je ne connaissais pas… Merci pour la découverte ! Enfin une série qui te fait réfléchir sur la société dans laquelle on voit.. Youpi !

    PS : par contre, je crois qu’après « après que », c’est de l’indicatif. Pardon, c’est mon côté pinailleuse…

    Répondre
  20. Céline a dit…

    Tout ce qui touche à ce sujet me heurte terriblement en ce moment…
    Je suis dans ma période « souffrance intense » par rapport à mon poids et rien n’y fais, plus les jours passent et plus je me déteste.
    Alors je suppose que cette série est à voir impérativement !
    Merci Caroline pour ces conseils !

    Répondre
  21. Kanna a dit…

    Il y a aussi une série américaine qui se passe dans un camp d’été pour ado obèses, elle s’appelle « huge » et je crois qu’il n’y a qu’une saison.
    Si je n’ai pas trop aimé l’idée du camp (sport intense, régime…), j’ai adoré les ados de cette série et leurs histoires/relations…

    Répondre
  22. Valérie a dit…

    J’aime vraiment beaucoup les deux phrases des extraits que tu as présentés… À mon avis ça résume tout le parcours. L’idéal, bien sûr, étant que l’ordre des phrases soit inversé ! Conclure donc sur : « from now on people can accept you for who you are, or they can fuck off »…

    Mon vécu d’obésité massive (je préfère nettement ce terme à « morbide », c’est fabuleux cet adjectif, comme si les toubibs parlaient de « cancer morbide ») m’a conduit à une misanthropie certaine, tant le nombre de gens à qui on peut dire « fuck off » est élevé. C’est l’amer bénéfice de la différence, de celle-ci en particulier : savoir sur l’humain des choses que beaucoup ne savent pas, que l’on aurait préféré soi-même ne pas connaître. Au moins ne se leurre-t-on pas.

    Répondre
  23. Chag a dit…

    L’anglais créatif si tu mates sans sous-titres, moi je dis que quand même t’es prête. Je veux dire que tu peux donc sans problème commander de la bouffe over sweety à Manhattan. Ou alors c’est moi qui fais une fixette sur New York. On va dire que c’est ça.
    Enfin bref, encore de la débauche télévisuelle. Je ne vous félicite pas, Madame.

    Répondre
  24. frajira a dit…

    J’ai adoré cette série! Je l’ai regardée quand elle passait à la télé (je suis en Ecosse). J’était super déçue qu’elle ne dure que 6 épisodes.

    Le moment où elle fantasme sur Finn et où elle touche le Nirvana sont grandioses. La fin m’a fait vraiment sourire jusqu’aux oreilles mais bien évidement, je ne spoilerai pas. Sa relation avec le placard est quant même EPIC.

    En tout cas je vous la conseille vraiment! C’est le genre de série qui traite de sujet délicat tout en vous laissant sur une note positive à la fin… tout ce que j’aime.

    Répondre
  25. Delphine a dit…

    ahhhhhhhhhhhhh à quand la saison 3 de Borgen traduite…??? si tu as un plan…..! je me languis depuis que tu nous l’as fait découvrir…!

    Répondre
  26. ingrid a dit…

    cette série a l’air sympa..sauf que moi et l’anglais..c’est moi et l’anglais…quoi !! (6/20 au bac..)..bon j’ai des excuses…c’était ma LV2..et j’ai toujours eu des profs nullissimes..bref..moi les VO… je peux pas, je comprends rien.. !! ;-)…

    Répondre
  27. The Speculoos'mum a dit…

    Argh l accent british je ne vais rien comprendre du tout!
    Je met ce titre de serie de coté… Je n ai pas vraiment ete en surpoids ado mais je crois qu on est jamais – ou rarement – bien avec son corps pendant cette periode de sa vie! Je detestais le mien!

    Merci pour cette decouverte!

    Répondre
  28. Miss Blemish a dit…

    J’ai très rapidement entendu parler de cette série mais ton article me donne envie de pousser plus avant mes investigations car je suis à peu près sûre que comme toi il ne me faudra pas moult épisodes pour tomber accroc. Merci pour cette chronique qui fait du bien au moral :)
    Bises

    Répondre
  29. Carson a dit…

    Kalispera et merci pour l’info, je fonce regarder ça sur le net dès que je quitte le bureau (et je sais déjà que je vais aimer).

    Ado en surpoids moi aussi (+ 25 par rapport à maintenant quand même), j’aurai bien aimé avoir ce genre de série pour m’aider à l’époque (je peux vous le dire maintenant qu’il y a prescription : ma grande sœur m’avait fait connaître Francis Lalanne et sa chanson qui commençait « c’est pas une fille roulée comme celles qu’on voit à la télé, comme celle qu’on voit dans les photos, dans les kiosques à journaux », et ben ça me faisait du bien ! Mais j’avais 16 ans aussi ;-)

    Répondre
  30. Rose Citron a dit…

    Ok, je viens de regarder le 1er épisode, et je suis définitivement fan! Merci Caro pour ce conseil, je ne connaissais pas cette série. Bien évidemment, ça me rappelle des choses… Et puis, l’accent anglais quoi!! je suis fan!!!!
    Merci!!!

    Répondre
  31. claire a dit…

    Merci pour la nuit (américaine) d’insomnie… vu tous les épisodes : un bijou ! que je vais transmettre immédiatement à mes fils aînés, quitte à ce qu’ils regardent des séries la nuit, autant qu’elles soient bonnes !

    Répondre
  32. Katelig a dit…

    J’avoue que quand j’ai évoqué la série sur le billet sur l’empathie excessive j’espérais bien que toi ou certaines de tes lectrices alliez jeter un oeil. je me répète mais j’ai adoré cette série. J’ai quasiment deux fois l’âge de Rae et sa bande l’identification a joué à plein tube (peut être trop à vrai dire) à tel point que je n’ai pu voir certaines scènes à la première vision.
    La scène du retour des règles, les connards qui n’oublient pas de l’humilier, avoir une copine bitchy qu’on aime tellement et qui nous déçoit toujours mais aussi ne pas avoir la langue dans sa poche être le meilleur ami de sa target et cetera et cetera.
    J’ai adoré

    Répondre
  33. Caroline a dit…

    elise, parfois… (mais à ma grande honte, pas à tous les coups, j’en reçois beaucoup et entre ceux du boulot, ceux perso et ceux des lectrices, j’avoue, je m’y perds, souvent). j’en déduis que tu fais partie de celles à qui je n’ai pas répondu et j’en suis vraiment désolée, vraiment.

    Répondre
  34. nadine a dit…

    Caroline, je ne te remercie pas
    j’ai suivi tes conseils et ai acheté des pralines chez Claire…. oh punaise…. mais comment résister à ça ?????????? totalement addictif le truc, genre: oui, bon ben, c’est tellement petit, je peux bien en croquer une autre, puis une autre…. et paf !! le sachet en loucedé en une soirée (bon pas toute seule mais c’est moi qui en ai mangé le plus)
    une tuerie ce truc !
    comme je suis bon public pour ce genre de choses, je préfère à l’avenir fermer les yeux quand je viens ici. ça va pas être pratique !

    Répondre
  35. reine a dit…

    Je viens de regarder le premier épisode…..quelle souffrance!! j’ai eu du mal à continuer !!! pourtant ado, je n’étais pas grosse mais j’étais beaucoup plus grande que mes copines et plate, et j’avais aussi l’impression de ne pas être dans la norme…..et encore Rae vit en GB , où les préjugés sur le physique sont moins prégnants qu’en France…..

    Répondre
  36. Cee a dit…

    La chance que tu as d’avoir encore cinq épisodes à voir! J’habite en Grande Bretagne et le dernier épisode a été diffusé lundi soir. Tu vas voir, ça devient de mieux en mieux au fil des épisodes… Merci d’avoir écrit ce joli post et d’avoir décrit mes sentiments exacts face à cette série. Je n’aurais jamais cru en voir parler sur l’un de mes blogs français préférés! Et comme c’est la première fois que je commente, je vais faire dans l’original et tu dire à quel point j’adore tes billets rigolos, bien observés et souvent presque lyriques. Voilà, c’est dit. Et puis comme je me suis permis de te tutoyer, eh ben je vais être carrément culottée et te dire aussi gros bisous :)

    Répondre
  37. Claire-tte a dit…

    Alors la ca m’interpelle ! Je ne connaissais pas du tout cette serie, mais l’ancienne grosse en moi a tres envie de la voir !
    Cette serie doit etre un appel a toutes les anciennes rondes, c’est pas possible ; dans ton mail tu as litteralement decrit mon adolescence, c’est dire si ca me parle !
    Je vais chercher cette serie de ce pas, merci du partage !

    En meme temps je decouvre ton blog qui est tres sympa !

    Répondre
  38. Nanakilouche a dit…

    Ça risque de prendre longtemps, même en anglais ils sont pas dispos. Moi je l’ai vu (je savais bien qu’apprendre le danois serait utile un de ces jours)mais je vous spoilerai pas. Le temps a passé mais notre Birgit est tjrs super) :

    Répondre
  39. Nanakilouche a dit…

    J’ai regardé tous les épisodes sauf le dernier (mais Wikipedia m’a bien spoile la fin, merci Wikipedia!)- et franchement je ne sais si je dois te remercier, tant ça m’a fait remonter des tas de trucs…physiquement, j’étais et je suis tjrs exactement comme elle. Sauf que les mecs comme Finn, ds la vraie vie, ça n’existe pas. Ça me remue, cette série, d’autant que c’est exactement ma période.

    Répondre
  40. reine a dit…

    Je viens de voir tous les épisodes sur « Youtube »…vraiment super au niveau réalisation, et casting…mais comme dit Nanakilouche les beaux mecs comme Finn qui à 16 ans sont assez murs pour sortir avec Rae , ça n’existe pas ….les copains sympas comme ça , et même les loulous qui reconnaissent leur connerie et regrettent leur sadisme…ça n’existe pas non plus et c’est bien dommage. J’ai eu 4 enfants complètement dans la norme, et quel soulagement!!!
    Et contrairement à toi Caroline , je ne trouve pas la mère horrible…tu dois être complètement dépassée, et maladroite quand confrontée à ce problème.

    Répondre
  41. reine a dit…

    Et je le répète , j’ai vécu en GB et aux USA, et dans ces pays là , la norme physique est moins essentielle. Importante bien sûr, mais pas comme dans les pays du Sud de l’Europe…j’ai vécu en Italie et en Espagne aussi, et c’est la même dictature de la minceur qu’en France

    Répondre
  42. Noblue a dit…

    Ce qui est assez intéressant aussi avec cette série, c’est qu’elle est adaptée du vrai journal intime de Rae Earl.
    Bon, ils ont changé/arrangé certains faits(comme le fait que son journal est été écrit dans les années 80 et non 90), mais ca n’en reste pas moins captivant:)
    Après au niveau des bonnes séries, même si le thème n’est pas du tout le même, il y à Elementary, un adaptation 2013 de Sherlock Homes:)

    Répondre
  43. pititeciline a dit…

    Et bien non pas merci !
    car je viens de passer mon lundi de grippe à m’enfiler les 6 épisodes…
    Bon allez si merci quand même car j’ai adoré !

    Répondre
  44. anais a dit…

    j’adore cette série!!! j’en suis à l’épisode 6 et mon dieu que ça fait du bien! comment montrer que l’on peut plaire en ayant un physique atypique! cette série traite de plusieurs sujets comme l’anorexie, la paranoia, la vie de famille, les problèmes d’ados. Un vrai bonheur!

    Répondre
  45. Mielle a dit…

    Je viens d’avaler la première saison, merci :) c’est drôle pq moi qui n’ai pas été une ado en surpoid (alors que maintenant…), je me retrouve dans cette difficulté de se trouver, de plaire aux autres…les KG me semblent un prétexte pour parler des questions adolescentes (ah, la naissance du désiiiiiiiiir sexuel :)).vivement la saison 2!

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *