Paleo, kesako ?

monshowroom

Encore un billet bien décousu je le crains, pas tellement de temps en ce moment pour de longs discours, je pense que ça ira mieux lorsque j’aurai terminé ce gros dossier qui me prend un peu la tête, j’en suis à une trentaine d’interviews que je dois désormais « dé-rusher », autrement dit déchiffrer (au sens propre, au fil des ans mon écriture manuscrite est de plus en plus proche du hiéroglyphe). Viendra ensuite la pire des étapes, celle de la rédaction, avec mes allées et venues du canapé au balcon, sans clope en plus, jusqu’à ce que miraculeusement je trouve cette fucking première phrase, sans laquelle rien n’est possible. Esprit un peu embrumé donc, mais quelques petites informations dont je ne voudrais vous priver sous aucun prétexte.

1 – Je crois qu’avec la tendance « Paleo », on a enfin atteint le fond du gouffre (de Padirac). Je veux parler de cette mode consistant en gros à ne manger que ce que nos ancêtres les australopithèques pouvaient trouver, en mode chasseur/cueilleur. Si possible cru, of course (enfin à part le poulet, curieusement). Je veux dire, ok, c’est bien, le trip locavore, c’est bien de revenir à l’essentiel, etc. Personnellement je limite au maximum les produits manufacturés, je ne mange que des fruits et légumes de saison – au risque de ne plus pouvoir, en avril, voir un chou en peinture et de fantasmer, oui FANTASMER sur une tomate – et j’essaie de limiter ma consommation de denrées exotiques qui bouffent des litres de kérosène avant d’arriver dans mon assiette. Mais de là à délirer sur le paléolithique et à bannir tout ce que l’on ne pouvait donc pas récolter à l’ère de la guerre du feu, honnêtement ce sera sans moi. D’autant qu’à l’arrivée, pardon mais il s’agit une fois encore de régime, avec des aliments interdits et d’autres autorisés, des consignes ultra strictes difficilement tenables sur le long terme et donc génératrices d’un effet yoyo inévitable.

D’une manière générale, je trouve ça bien mignon, cette mobilisation pour un monde moins pourri par l’hyper-consommation. Mais je ne peux pas m’empêcher de trouver un peu inquiétant ce fantasme de la grotte, cette illusion d’un avant qui était tellement mieux. Rappelons tout de même qu’en dépit de tous les méfaits du progrès, l’espérance de vie augmente un peu plus tous les ans. Je sais qu’il faut trouver des solutions pour que la planète ne finisse pas par exploser sous le coup de notre irresponsabilité et je suis prête à des sacrifices. Mais je ne peux pas croire que notre salut ne puisse résider que dans un tel retour en arrière. Si ?

2 –  Puisqu’on parle de bouffe, on me demande régulièrement d’où viennent mes assiettes, j’avoue en être extrêmement fière, d’autant plus que ce sont à peu près les seules choses que je sauverais en cas d’incendie de chez nous, en effet le reste n’est qu’accumulation de vilains meubles d’étudiant et autre tapis complètement élimés. La raison de cette absence totale d’esprit déco ? Probablement déjà le fait que nous ne soyons pas vraiment portés sur la chose, mais aussi cette velléité de déménager un jour pour plus grand et surtout chez nous. Du coup, on ne bouge pas d’un cil en attendant. Mais étant donné le marché immobilier parisien, il y a de fortes chances pour que dans dix ans on vive encore dans nos vieux nanards, sincèrement convaincus que dès qu’on aura trouvé… Bref, le changement chez nous c’est pas pour maintenant, excepté les assiettes, grâce à ma mère qui me les commande donc sur ce site, ma caverne d’ali baba, « Le panier d’Eglantine ». Mes deux marques préférées: PiP Studio et GreenGate.

3 – En ce moment ce sont les jours crazy sur Monshowroom et ça dure jusqu’au 9 mai avec des rabais jusqu’à 50%. Si d’aventure vous aviez envie de vous habiller pour aller chasser, je vous ai donc fait une sélection…

#1 – Pochette Companiafantastica, 23 euros – #2 – Robe Marie-Sixtine, 55 euros – #3 – Body Vero Moda, 23 euros – #4 – Robe Vila avec dentelle, 31,50 euros – #5 – Sandales Anniel, 72 euros (-40%) – #6 –  Blouse liberty jolie Molly Bracken, 39 euros – #7 – Sandales Meline, 71 euros – #8 – Maillot Gat Rimon, 132 euros ( – 20%) – #9 – Robe Little Marcel, 72 euros ( – 20%) – #10 – Sarouel fluide Villa, 23,50 euros

Edit: Un immense merci pour vos votes hier pour « Ascendanse« , ils ont carrément grimpé dans le classement grâce à vous, n’hésitez pas à y aller pour ceux qui ne l’ont pas fait, ou à prendre des places pour les spectacles notamment de Claire Moineau, la prof de ma fille et danseuse incroyable.

78 comments sur “Paleo, kesako ?”

  1. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Je ne me prends pas trop la tête, même si je fais attention à ce que je mange, ce que j’achète, ce que je consomme. Je veux dire je ne suis ni maniaque de çà, ni moralisatrice, c’est une question de bonne conscience qui ne regarde finalement que moi … et la planète bien sûr !!

    Répondre
  2. Kinou a dit…

    Salut Caro
    J’ai confectionné le flan aux pommes de tuerie dont tu nous as donné la recette hier.
    Je l’ai mangé quasiment entièrement à moi toute seule.
    Je confirme, une tuerie.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      TAVU ? Je refuse désormais de le faire, c’est trop dangereux en cette période d’arrêt de la cigarette 🙂 Bon par contre il ferait déguerpir les paléos, trop de farine, beurre, oeufs, CREME (ouuuuuh !).

      Répondre
      • Cremdemarrons a dit…

        Moi c’est la tarte aux fraises version crème pâtissière que j’ai faite ce week end ! Scandaleuse ! ! (qui a fini le pot au doigt pendant la nuit ?C’est pas Rahan c’est moi qui te le dis ! )

        Répondre
  3. Alma a dit…

    J’adore la viande, les légumes, fruits, fruits et poissons, je suis gourmande, passionnée de cuisine et de nutrition (je donne des cours de cuisine). Et si on lit bien ce que signifie le régime paléo, il a l’intérêt de limiter tous les plats industrialisés et les tonnes de pains, gâteaux et viennoiseries que nous ingurgitons, si difficiles à digérer. Si on s’en inspire sans le suivre à lettre, il peut s’avérer excellent pour les papilles et la santé !

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Non mais dans le principe je veux bien, sauf que les afficionados sont quand même un peu radicaux, j’ai fait le tour des sites internet et à chaque fois on trouve une liste longue comme le bras d’aliments interdits. J’aime pas les interdits 🙁

      Répondre
    • claireo a dit…

      D’accodr bien sûr avec les plats industrialisés et les viennoiseries, mais le pain ??? Mes grands-parents en mangeaient beaucoup, il n’y a pas si longtemps c’était la base de l’alimentation. On ne doit pas parler du même pain…

      Répondre
  4. berengere a dit…

    paleo…kesako ??? mais si un festival extra trop bien qui se passe fin juillet chaque annee à Nyon en suisse ! j ai cru que tu y allais !
    bref….c etait pas ça !
    bon j irai yeuter monshowroom au rayon blouses et ptetites robes noires !
    sinon on passe 2 jours à Bruxelles en amoureux. ..fait pas beau. ..l occas de s empiffrer de gaufres…de frites et de bieres ! oups !!!!

    Répondre
  5. Marie (une autre) a dit…

    Tu m’en apprends une bonne, je mourrai moins bête ce soir. Paléo ? Je ne connaissais pas. Ça à l’air très crétin en effet. Et si ceux qui préconisent ce genre de régime, ne pas faire d’enfant, ne pas utiliser la médecine moderne et ses horribles vaccins tout ça pour sauver la planète gangrénée par les vilains humains qui y pullulent comme des cellules cancéreuses nous montraient l’exemple en allant se jeter d’une falaise bretonne pour débuter le grand ménage de printemps ? Heureusement il reste encore des gens optimistes et constructifs mais surtout pas moralisateurs !! (ha ha, la cueillette en plein hiver ça doit faire maigrir remarque, et le mammouth sans sel, bof…).

    Répondre
  6. yayie a dit…

    et voilà encore un point en commun. j’adooooooooooooooooooooore pip studio et green gate
    pip studio, on trouve aussi ici http://www.zodio.fr/ et de temps en temps sur vente privée
    pour green gate, on a le même fournisseur 🙂

    Répondre
  7. Béline a dit…

    Je ne connais pas vraiment les principes du régime paléo mais sur IG je vous fleurir des comptes de filles vegan. Je me suis abonnée à certains car je ne mange pas beaucoup de viande et ça me donnait des idées. Mais quand je vois tous les interdits, tous les ‘super aliments’ ( je sais

    Répondre
  8. Béline a dit…

    Fausse manœuvre 2.
    La suite.
    Quand je vois tous les interdits, les super aliments qu’elles sont ‘obligees’ de manger pour compenser les carences( des trucs bien trafiqués et indus), je trouve ça hyper excluant et pas très cohérant quand par ailleurs ces filles mangent des tomates et des courgettes en toutes saison. Et quand elles vont chez des amis ‘non pratiquants’ elles portent leur nourriture… Alors que l’un des trucs bien de la bouffe c’est quand même la convivialité. Bon je pense aussi que depuis que je me nourris presque exclusivement des légumes de mon potager je deviens un peu intolérante quand on veut me donner des leçons de respect de la nature. Il y a des bases (qu’on ne peut pas toujours mettre en pratique), et il y a de l’E… de mouches. Désolée.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      mais carrément, c’est toute l’ambiguité du bio également, hier j’ai acheté du miel au supermarché, rose en fait une énorme consommation, elle adore ça et je me suis dit que j’allais en prendre du bio. Une fois chez moi j’ai réalisé qu’il venait d’amérique du sud. Le pas bio était fait par un apiculteur de la région parisienne. honnêtement, lequel est le meilleur pour l’environnement ?

      Répondre
  9. Céline a dit…

    Bien d’accord avec toi. Le pire c’est le côté dogme de tous ces régimes ou courants, on ne sait pas bien comment les appeler… Ok mieux vaut manger local et de saison, c’est évident, mieux vaut cuisiner qu’acheter de la bouffe industrielle, bien sûr. Mais est-ce qu’il faut manger « excluant » pour autant?
    Ce qui m’agace c’est que ça casse la convivialité, parce qu’il y a une forte tentation intégriste chez ceux qui sont sûrs de détenir le bien manger. Et une fâcheuse tendance à prendre les autres pour des cons…

    Répondre
    • isa a dit…

      C’est de l’orthorexie et c’est un trouble du comportement alimentaire comme la boulimie ou l’anorexie, ni plus, ni moins !!!

      Répondre
  10. Sofy a dit…

    Tiens c’est rigolo tes réactions à cette tendance régime « paléo »… J’ai l’impression d’entendre mes propres réflexions à la lecture du billet du jour de Deedee sur cet autre retour a la nature / en arrière apparemment très en vogue actuellement qu est la « Coupe Menstruelle » ! J’en avais entendu parler il y a déjà 5-6 ans et vues les contraintes d’utilisation (j’étais en plus dans une période où le sport à haute dose était mon antidépresseur) , j’avais laissée cette idée dans la catégorie « pas complètement con… mais terriblement pas compatible avec mon mode de vie » dans laquelle je rangerais aussi ce truc paléo, pades couches lavables et des toilettes sèches 😀

    Répondre
    • Sofy a dit…

      « pades couches lavables »
      Il fallait lire « pas loin des couches lavables »… mais mon doigt a ripé en voulant corriger et a envoyé le message trop vite
      Bonne journée à tout le monde !

      Répondre
    • Loudea a dit…

      Belle amalgame entre la coupe menstruelle et le régime paléo. La coupe menstruelle, c’est un progrès, et non pas un retour en arrière. Les premières coupes menstruelles datent des années 1930 selon notre ami wikipédia, bien après la préhistoire donc, et ceci pour améliorer la vie de certaines femmes (qui le souhaitent).Certes, certaines personnes au mode de vie un peu extrémiste utilisent la coupe menstruelle et le revendiquent parfois un peu trop haut et trop fort. En revanche, les adeptes de la coupe menstruelle ne prônent pas toutes de telles idéologies. Alors stop aux généralités et au dénigrement infondé. Merci.

      Répondre
    • Justine a dit…

      Personnellement, quand j’ai entendu parler de la coupe menstruelle (que je me tâte à utiliser) je n’ai pas vu ça comme un retour en arrière ou à la nature. Mais surtout un moyen de limiter la production et la consommation des serviettes hygiéniques.

      Répondre
    • Alee a dit…

      J’avoue ne pas bien comprendre… Quelles contraintes de la coupe menstruelle ??? Justement, c’est bien le système le moins contraignant !

      Répondre
    • Alice a dit…

      Et puis la coupe menstruelle, que j’utilise depuis plusieurs années, n’est absolument pas incompatible avec le sport. Je trouve cela à la fois plus pratique, plus économique et plus écolo. Mais à chacune ses préférences et je comprends tout à fait que certaines ne soient pas du tout tentées.

      Répondre
  11. claireo a dit…

    Je ne connaissais pas cette mode « paleo ». Un régime de plus ?
    On peut très bien respecter l’environnement sans avoir de dogme, avec un peu de bon sens.

    Répondre
  12. Lily59 a dit…

    Ah mes les Hommes étaient tellement plus heureux et en bonne santé au temps du paléolithique : pas d’élevage, pas d’agriculture, pas de conservation des aliments : chasse, pêche, charognage au risque de sa vie, infanticides pour garantir la survie du groupe, nomadisme, espérance de vie à 30 ans…
    J’avoue, j’ai peu de patience avec ce genre de sectarisme alimentaire !
    (Moi aussi je mange bio quand je peux, je privilégie ce qui fait le moins de mal à la planète MAIS je suis heureuse que l’industrie ait permis aussi à des générations d’enfants de ne plus souffrir de carences alimentaires et de manger à leur faim; les campagnes françaises qui mangeaient locavores pendant des siècles en avaient assez de voir mourir leurs enfants.)

    Répondre
  13. DOMINIQUE a dit…

    Ben oui, voyons, le régime « paleo ». Pourquoi pas ?
    Ou aussi, une fois accoutumés à ce régime, on peut essayer le régime « poisson » ou « paramécie », puisque nos origines viennent des océans. Je nous vois, face à du plancton. Avant de se prendre pour le plancton !
    Après, c’est plus dur, il nous reste le régime « astéroïde » ou « volcan ».

    C’est pas tout ça, il me reste quelques vers de terre dans le jardin que le canard n’a pas encore déterrés.

    Répondre
  14. Philomène a dit…

    Hé mais c’est trop drôle : le panier d’églantine est une boutique de Nancy qui vend ces tueries d’assiettes et plein d’autres jolies et bonnes choses ! Je n’y vais que rarement parce que tout est une tentation permanente mais la vendeuse est adorable, une des chouettes adresses de Nancy, je ne savais même pas qu’elle avait une boutique en ligne, maintenant la tentation est aussi sur internet, au secours !

    Répondre
  15. Elisabeth a dit…

    De nos jours, comme l’a dit Zermati, la nourriture devient anxiogène au lieu d’être réconfortante et conviviale, d’où ces « extrémismes » de l’alimentation (quelqu’un a fort justement utilisé le terme un peu plus haut),
    Après la boulimie et l’anorexie, la nouvelle maladie en lien avec l’alimentation, c’est l’orthorexie où les gens contrôlent absolument tout ce qu’il y a dans leur assiette.
    Ce qui m’inquiète le plus en fait, c’est de voir que des gens puissent adhérer à ce genre de c……ies. Mais où est passé leur esprit critique ?

    Répondre
    • Lor a dit…

      Bien résumé !
      Où est la spontanéité dans tout ça…?
      J’essaie d’apprendre à mes enfants à ne pas se prendre la tête avec la bouffe, petits excès ou soirs sans appétit, qu’elles s’écoutent avant tout… (Ce que je fais depuis toujours sans même y penser… J’ignorais il y a quelques années, avant de le découvrir chez une amie proche, que l’on pouvait ne pas percevoir son point de satiété…) Mais dans quelle société grandiront-elles avec toutes ces modes alimentaires érigées en religions (pour certains) ??

      Répondre
  16. Justine a dit…

    Pffiou qu’est-ce qu’on va pas inventer.!?

    En tout cas, cette nouvelle trouvaille a le mérite de t’avoir fait écrire une phrase de chute très marrante…
    « Si d’aventure vous aviez envie de vous habiller pour aller chasser, je vous ai donc fait une sélection… » J’en ris encore, merci.

    Répondre
  17. marie-kikou a dit…

    Mon beau-papa est apiculteur (papiculteur comme dirait mes enfants;-) et il nous a expliqué que pour lui le miel bio n’existait pas, on ne peut pas garantir que tout le pollen des abeilles viennent de fleurs bii et une abeille peut faire de longues distances. En matière de miel il faut surtout se méfier de certains miels chinois qui n’ont de miel que l’apparence mais n’en sont pas. Le miel de l’apiculteur parisien doit être excellent ! Et bravo pour la cigarette c’est très courageux.

    Répondre
  18. proff a dit…

    Alors là non !
    Je ne suis pas DU TOUT adepte du régime paléo, mais je tiens à dire qu’il est probablement en train de sauver une de mes cousines. Elle souffrait terriblement et aucun traitement n’existait pour son problème de santé (qu’on a mis deux ans à diagnostiquer …) Avec ce régime les crises se sont considérablement espacées et elle n’évoque plus le suicide comme issue à ses douleurs. Donc voilà ça c’est dit.
    Et sinon, nous on a opté pour les couches lavables (et nos filles sont devenues propres plus tôt que la moyenne) et mon Chéri s’est fabriqué des toilettes sèches (dans lesquelles je ne fous pas les pieds… ça sent trop mauvais pour mon nez de princesse) grâce auxquelles nous mangeons tous les ans des tomates à se damner…
    Sinon, quand même, j’adore ton blog (ainsi que cette petite robe n°4…)

    Répondre
  19. marie-kikou a dit…

    Nous avons essayé les couches lavables mais nos enfants avec leurs fines gambettes ce fut un échec. Mais ils étaient quand même propres à deux ans. Ce que je veux dire c’est que il y a toujours plusieurs facteurs expliquer quelque chose, un peu comme pour votre cousine, non? Ce qui compte c’est le resultat et je lui souhaite de retrouver une vie sanq souffrance.

    Répondre
    • proff a dit…

      Tout à fait: il y a plusieurs facteurs.
      Pour la plupart des gens, ce régime « paléo » est tellement contraignant que j’assimile ça à de l’orthoxie. Pour ma cousine, c’est ça où se bourrer de médicaments peu efficaces et à effets secondaires néfastes du coup le bénéfice est plus important que la contrainte.
      Comme pour les couches lavables chez moi, j’ai estimé que la contrainte est moins importante que le bénéfice que j’en ai tiré, mais ceci est lié à mon mode de vie.
      Et chacun fait bien comme il veut… du moment qu’il ne gêne pas son voisin.

      Répondre
  20. Pauline a dit…

    Après le régime paleo (je découvre son existence par ce billet), dissertation, au choix :

    « Le bio est-il LE nouveau dogmatisme néo-moralisateur ? »
    « Fumer un paquet par jour est-il un extrémisme comportemental comme les autres ? »

    Vous avez trois heures.
    🙂

    Répondre
  21. Kro a dit…

    Paléo ???? Sans déconner…
    Sérieux, ça sort d’ou ces trucs ?? Je veux dire est ce qu’il existe qqpart dans le monde un Bureau des Tendances à la Con avec des gens qui sortiraient des trucs pareils ??
    Bref….

    Sinon : je veux cette pochette tout de suite , maintenant !!
    Dis c’est pas parce que tu fumes plus qu’il faut nous tenter avec des supers trucs !!!! Diablesse !!

    Répondre
  22. Agoaye a dit…

    Ah, j’ai bien aimé les sandales bleues. Et puis j’ai vu le prix.

    Ben moi j’essaye d’être locale du coup j’ai planté un arbre à Physalis dans mon jardin… Donnera ? Donnera pas ? Suspense !

    Répondre
  23. estelle a dit…

    Mon dieu Le panier d’Eglantine, c’est à se damner !!! Moi qui commence une série de photographies culinaires, je ne sais plus où donner de la tête… La vaisselle scandinave aux tons pastels, une tuerie 🙂 Merci Caroline…

    Répondre
  24. Maman Paléo a dit…

    Cool un billet Paléo sur Hellocoton!
    Ah bah non, zut ^^

    Le paléo, ça va faire un an que j’en suis, 9 mois à fond. Et en tout cas si il y a une chose que je peux en dire c’est que c’est pas un régime alimentaire. Ca va bien plus loin. Bon, oui on réaligne notre bouffe mais on fait surtout tout pour vivre sainement. Et les extrêmistes on en a un peu rien à foutre.
    Oui, je connais le fou qui décortique toutes les farines pour choisir laquelle est « la plus paléo » mais ils sont en minorité. La majorité des Paléos que je connais font ça pour eux-même et ne passent pas leur temps à en parler (sauf les gros exhibos comme moi qui ont un blog lolilol).

    Manger de la viande, manger des légumes, bien dormir, faire du bon sport, couper la télé. Bah ça me semble pas si extrêmiste que ça. Et plutôt facile à appliquer. Je mange bien, perso, je me lèche les doigts avec mes asperges mayo, mon omelette au bacon et mon jus kiwi-Jonagold.

    Le résultat final? Je me pèse pas mais je sais que j’ai viré ma garde robe actuelle parce que j’ai pu ressortir toute ma garderobe pré-grossesse. Et plus de coups de barre dans la journée. J’ai pas été malade de l’hiver (une première).

    C’est tout et c’est déjà pas mal. Et même pas du mal à entretenir ce style de vie. Même mon mari s’y est mis, petit à petit, et il a fondu du bide, ce qui m’arrange bien parce qu’en perdant du poids il a arrêté de ronfler! WIN!!

    Fin bref bon, voilà, tout ça pour dire que c’est pas parce qu’il y a un truc qui semble être à la mode qu’on est tous des gros barjos et des extrêmistes quoi. Allez je te laisse j’ai un mammouth sur le feu!!

    Répondre
  25. Catherine Piette a dit…

    Hello maman Paléo, Hello Caro,
    Eh oui, paléo c’est plus subtil que la bouffe des cavernes, mais oui, la crème est permise et les douceurs aussi (en tout cas en paléo « primale ») et ce sont surtout des aliments bruts et de bonne provenance (bêtes nourries à l’ancienne, légumes locaux, fruits locaux) qui sont recherchés. Mais bon… chacun sa spécialité. Sans rancune, Caro, tu me fais toujours beaucoup rire. Et moi aussi, j’y vais. Pas de mammouth sur le feu, mais des gyoza. Paléo c’est aussi possible en cure, ou par à-coups, quand on a besoin de se décrasser…

    Répondre
  26. Marje a dit…

    Je sais que ce n’est pas bien mais moi le sarouel, je le trouve trop beau … Les Préhisto étaient déjà féminines ? Depuis je me gave de ton site de vaisselle ! Merci et bon courage pour la première phrase !

    Répondre
  27. Mitoo a dit…

    Oh p » » » » » , j’étais top dans la tendance et je ne le savais pas ! Viré la télé et mangé sainement , local , bio ( merci l’addition chez bio …. Trois fois plus cher qu’ailleurs enfin faut savoir faire des sacrifices )

    Caro tu me fais rire avec ton miel bio …. J’achète moi du miel  » fleurs
    d ‘acacia  » . Local , excellent !

    Répondre
  28. KAMMOUN Anne a dit…

    Caro,
    sans lien avec ton billet du jour : merci !
    En effet je te dois :
    – la meilleure tarte au citron du monde (celle de ZAZ)
    – la meilleure tarte aux fraises du monde (après ton billet j’ai fait pâte sablée + chantilly peu sucrée + fraises en lamelles : à tomber !)
    – l’excellent film en épisodes « 3 x Manon »
    – le bonheur d’avoir vu la grande Deneuve en border line très border dans « dans la cour ».
    – la jubilation de se reconnaître dans tes avis et tes doutes sur la vie sociale en général et politique en particulier
    – savoir qu’une autre avait adoré les polars de Trevanian
    – et le plaisir de te lire tous les jours
    Bises, même si on ne se connait pas,et même si le churros n’a pas daigné me tirer la seule fois où j’ai participé à un de tes fucking jeux de crotte où je gagne pas. Jamais. A aucun.
    Anne.

    Répondre
  29. ingrid a dit…

    J’ai entendu parler du « paleo » il y a quelques temps du coup je me suis renseignée … en principe tout ce qui est nouveau en alimentation : j’analyse !!! Je crois que j’aurai aimé être diététicienne, mais que j’ai loupé ma vocation !!! 😉
    Bref, mes recherches m’ont fait découvrir leur philosophie, qui sur le principe m’a semblé « bon », retour vers une alimentation plus saine, non transformée…ect C’est vrai qu’aujourd’hui les gens commencent à prendre conscience que la nourriture peut aussi être un poison (agriculture intensive, épisode vache folle, cheval au lieu de boeufdans nos raviolis 100 % pur boeuf….) bref, une nouvelle méfiance de nous consommateur, plus que légitime qui font que beaucoup d’entre nous avons arrêté de consommer du  » tout préparé » vu que finalement on ne sait plus ce que les industriels nous auront concocté dedans, histoire de gagner un peu plus d’argent …. bref, jusque là !! Pourquoi pas … Là où je me suis plus alarmée c’est lorsque j’ai fait des petites recherches via le net sur certains noms de médecins qui preconisaient ce régime paleo … et là, après quelques recherches sur internet, je suis tombée sur des sites dénonçant le caractère sectaire de ces fameux médecins, ou plutôt leur « proximité » avec certains milieux sectaires ! Ok, ça calme ! Finalement j’ai pu lire également que nous n’avions pas tout à fait le même organisme que nos ancêtres, que notre corps aujourd’hui s ‘est adapté, et que oui (ouf) sauf intolérance, nous pouvions continuer à manger du pain…..ect bref, nous avons évolué et nous n’avons plus les mêmes besoins que nos ancêtres dont l’espérance de vie ne devait pas dépasser 29 ans !!! 😉

    Répondre
  30. savie a dit…

    Arf toujours compliqué les choix de nourritures … tout est question de souplesse.
    Après il faut aussi s’intéresser au sujet pour mieux se rendre compte des aberrations qui existent… parce que oui la pub fait tout pour faire gober le max de trucs aux gens ( le beurre avec pépite de chocolat par exemple qui peut tomber dans le panneau et acheter ça ? ) et les lobbys se contrefichent de notre santé. Quand on fait la démarche de se renseigner on se rend compte de choses. Quand on ne le fait pas, on continue sa vie en suivant ce qu’on nous dit de faire mais on continue sa vie quand même. Chacun fais comme il veut 🙂 Dans tout les cas il ne vaut mieux pas avoir de problèmes de compulsions alimentaires dans un premier temps !

    Répondre
  31. Romain a dit…

    Ouais enfin y a Paléo et Paléo, ça juge un peu sans connaître…
    Paléo c’est pas manger comme des sauvages, mais manger des légumes, fruits, viandes, poissons, oeufs, produits laitiers, féculents, oléagineux, bonnes huiles… et limiter un maximum les produits de l’industrie alimentaire. En plat principal, donc cuit, et en entrée, cru, peu importe.
    Après il y a toujours les personnes extrêmes qui sont frugivores, crudivores, qui font pas cuire leur aliment, qui mange pas ci pas ça pour tout un tas de raison, et les personnes comme vous qui regroupe toutes ces personnes dans un seule régime pour dénigrer celui-ci… Mouais…
    Si y a bien un régime à recommander c’est celui-ci et qui parle de régime ? Habitude alimentaire ? Oui.

    Répondre
  32. Une commentatrice a dit…

    Alors j’avais jamais entendu parler de ce truc et je me suis pas renseignée du tout avant d’écrire mon comm’ mais vraiment ça a l’air genre mais TROP DEBILE quoi ! Et ça me fait penser à cet autre truc que je connais pas non plus mais que je sais que c’est un truc d’INTEGRISTES COINCES ! D’ailleurs j’ai une copine qui a une belle-soeur qui amène sa cup à règles quand elle est invitée à manger… Bonjour la convivialité !

    Et en parlant de manger, franchement, l’autre jour j’ai voulu acheter du bio au supermarché, parce que le magasin bio non merci, hein, c’est loin et c’est moche, et tu sais quoi ?! C’était du bio pourri ! Alors franchement, entre du bio pourri et du pas bio pas pourri, ben fuck les extrémistes, moi je dis NON au pourri ! Faut réfléchir un peu dans la vie au lieu d’être dogmatique ! Parce que je le sais, hein, que les autres sont tous dogmatiques. Si.

    (Vous fatiguez pas à lire les comms, hein, en caricaturant à peine, je vous les ai tous résumés)

    Répondre
  33. La semaine d'une gourmette a dit…

    Tout d’abord, merci pour tous ces articles sur Zermati, que je viens de lire en enfilade. C’est bien écrit, et malgré le fait que je connaisse la méthode depuis une dizaine d’années (et que j’ai réussi à y convertir 2 personnes), j’y ai appris des nouvelles choses.
    J’ai (heureusement) fait très peu de régimes dans ma vie, parce que j’ai trop vu ma mère en faire (et yoyoter jusqu’à devenir obèse), parce que j’aime beaucoup trop manger, et parce que je ne supporte pas qu’on me dise quoi, comment et combien manger. J’ai lu Zermati il y a 10 ans donc, il m’a bien servi mais n’empêche, la quarantaine puis la ménopause aidant, je suis en surpoids maintenant. Et la chose qui fait que j’ai un problème actuellement avec la méthode Zermati, c’est que je dois être un oiseau rare, je ne mange pas pour cause d’émotions négatives (quand je suis triste, ou angoissée, ou en colère je ne pense pas à la bouffe), mais… pour cause d’émotions positives ! J’adore manger, j’adore cuisiner, alors quand ça va bien, je fête ça à ma manière ! Et comme j’ai une vie plutôt heureuse, je fête ça quotidiennement 😉 De même, je n’ai aucun problème avec le fait de reconnaître la faim, mais avec la satiété oui – quand c’est bon j’ai tendance à en reprendre, pas de manière démesurée mais un peu trop tous les jours ça s’accumule… J’ai du mal à savoir quoi faire avec tout ça. J’ai essayé LineCoaching mais c’est trop impersonnel pour moi. Des idées ?

    Répondre
  34. Marie a dit…

    Je trouve le régime paléo très étrange, et surtout fondé sur pas grand chose, mais je ne suis pas d’accord avec ta vision des interdits. Si la raison de l’arrêt d’une catégorie d’aliment est de l’ordre du régime, alors oui, c’est la rechute assurée. Mais je suis vegan, et je parle en connaissance de cause : quand on arrête de manger une catégorie d’aliment (en l’occurrence, tout ce qui vient des animaux) par éthique, par respect des animaux et de la terre (il y a d’autres raisons, mais je ne vais pas faire un exposé ^^), ça n’est pas une restriction, c’est l’inverse. On gagne plus en sérénité et en fierté que ce qu’on perd dans l’assiette. On a toujours tendance à penser que c’est ce qu’on a qui est important, mais c’est ce qu’on est (ok pavé dans la mare, mais n’empêche, combien de gens le réalisent ?). Je mange trois fois par jour, et trois fois par jour, je sais que je prends une bonne décision et je suis fière de moi, et ça vaut plus que tous les steaks du monde !

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>