Oui c’est la vie

IMG_4144

Ne nous voilons pas la face, l’arrêt de la cigarette n’a donc pas été sans quelques fâcheuses conséquences (= un certain nombre de kilos). Les réactions de mes proches à mes sempiternelles lamentations « j’ai grossi » en disent d’ailleurs très long. Les premiers temps, mes interlocuteurs esquivaient avec un certain agacement ma plainte, m’assurant que n’importe quoi. Puis est venu le temps des silences gênés en guise de réponse. Et enfin, LA phrase, celle qui te confirme que tu peux désormais changer de taille de vêtements, que ça n’est pas « dans ta tête »: « T’inquiète, tu vas les reperdre ». Doux mots suivis d’un compliment sincère: « Surtout, tu as arrêté de fumer, donc bon ».

#coeuraveclesdoigts

Et la vérité c’est que oui, bien sûr, en soi, cette prise de poids s’explique, elle vient même témoigner de cet exploit que seuls les fumeurs depuis vingt ans peuvent mesurer. Il n’empêche que sur les photos de vacances, ce que tu vois c’est ce troisième menton dont tu n’avais jusqu’alors jamais remarqué la présence (pas plus que ces bourrelets SOUS les genoux).

Bref, rien de CATASTROPHIQUE (enfin, assez pour décider de me former sur le tas à photoshop, histoire de ne pas voir ma carrière de web-model tuée dans l’oeuf) mais en arrivant ici, je me suis dit la chose suivante: soit je reprends la clope immédiatement, histoire de ne pas gâcher mes vacances et celles de mes proches à force de jérémiades sur ma cellulite et mon envie de fumer, soit je bouge un peu tout « ça » de manière à limiter la casse. Pas question en effet de faire l’impasse sur le rosé du soir, les chipos du midi ou la pizza de notre resto préféré.

Alors le matin, donc, au réveil, je saute dans mes baskets et je pars trottiner (je crois que c’est le mot qui convient le mieux à mon allure) vingt minutes. J’ai commencé sur le sable (après avoir pas mal gambergé sur la nécessité ou non de chausser mes running) (#lessoucis), puis j’ai opté pour un trajet mixte, route bordée de palmiers, retour par la plage. Extrait de mes pensées ce matin:

8h05: Je vais me défoncer aujourd’hui, ça compensera le clafoutis.

8h06: Oh non mince, une côte. ça va me couper les jambes d’entrée.

8h07: Ok, c’était un dos d’âne. N’empêche que ça monte un dos d’âne.

Vous voyez le genre, on est assez loin du marathon.

Mais je dois avouer qu’une fois rentrée, je me sens assez fière de moi (je veux dire, deux ou trois heures après, quand je suis capable de respirer sans avoir la désagréable impression que quelqu’un s’est assis sur mes poumons). Surtout, je vois l’admiration dans les yeux de mes enfants (enfin, jusqu’à ce qu’ils se piquent de m’imiter et qu’ils réalisent que le parcours que j’effectue péniblement en 20 minutes leur en prend à peine 10) (depuis ils étouffent un fou rire à chaque fois qu’ils passent devant mes baskets). (JE NE SUIS PAS SOURDE HEIN).

Bref, à part ça honnêtement c’est le bonheur, à force de venir au même endroit on finit par connaitre pas mal de monde sur cette plage, donc je ne vous raconte pas les apéros qui se terminent en barbecues improvisés, enceinte portative à fond et danses endiablées au clair de lune, au rythme de « On va s’aimer, on va danser, oui c’est la vie », THE tube de l’été chez les 4 – 14 ans.

Je vous embrasse.

moon selfies route rosefleurs

 

78 comments sur “Oui c’est la vie”

  1. Thémis a dit…

    Je ne cours plus car surpoids + running = genoux en vrac, en revanche je me suis mise à la marche rapide : même résultats sur la silhouette que le running, et tes articulations te disent merci (voire font un cœur avec les doigts !). Allez, courage, et surtout profite de tes vacances.

    Répondre
  2. Smouik a dit…

    d’après ce que j’ai entendu dire, on vit beaucoup moins vieux avec des poumons encrassés qu’avec quelques kilos en trop…
    Profite bien de tes vacances :)

    Répondre
  3. Isa a dit…

    Tu verras que marche rapide ou course, petit à petit tu augmenteras ta vitesse et la durée de ton parcours sans meme t en rendre compte (si, si, c’est possible). ça fait peu de temps que je m y suis mise et avec de la zique dans les zoreilles, sinon je ne cours pas plus loin que le stop du bout de la rue. Les chevilles enflent un peu plus de fierté chaque jour. Et je crois bien que ça devient assez vite une addiction ce truc-là.

    Répondre
  4. Karine Avèkinka a dit…

    Chère Caroline,

    J’ai également Zermaté en 2003 et l’Homme a changé ma vie [tu peux d'ailleurs trouver mon témoignage en conclusion de son ouvrage MAIGRIR SANS REGROSSIR, hin, hin, hin].
    Tu imagines bien que durant ces 11 années qui me séparent de l’enseignement reçu sur les affres du comportement alimentaire, la vie n’a pas été un long fleuve tranquille ! Donc oui, pour des personnes dont les émotions et autres bouleversements gèrent le comportement alimentaire, l’équilibre reste fragile …
    En 10 ans, j’ai d’abord perdu 2 tailles en fringue puis reperdu une, puis repris une et un peu plus et puis reperdu une et un peu plus … Mais rien à voir avec l’extraordinaire montagne russe de la balance que je subissais avant que le Dr Zermati ne m’aide à me débarrasser de l’emprise de la bouffe !

    La première fois que je me suis sentie de nouveau « menacée », j’ai paniqué et me voyais repartie pour l’enfer … Mais les bonnes habitudes et la confiance en moi découverte pendant l’année de thérapie zermatique [on aura vraiment fait le tour de tous les zermati-néologismes, Arf !] étaient bien ancrés et les quelques kilos repris n’étaient en rien une rechute vers l’odieuse spirale que nous connaissons.

    J’aimerais trouver les mots qui pourraient te rasséréner et je crains plutôt que tu ne paniques et ne lisent entre mes lignes bienveillantes que les mots « tu vas effectivement regrossir » [allez, me la fais pas, je suis une fille, je sais sur quoi on focalise malgré notre cerveau passé par Sciences Po ;°D ].

    J’essaie de conclure clairement : oui, il y aura peut-être quelques changements de taille (de vêtements, j’entends), mais rien de définitif et grave … Juste ton corps qui cherche l’équilibre à travers les aléas de la vie.
    L’arrêt de la clope est un tel exploit ! Put..n [comme ta copine Violette, je pratique le pendu], sois fière de toi ! Ne t’autoflagelle pas, lève le museau vers le soleil et reste sereine. Tout le chemin accompli ces dernières années ne s’effacera pas sous le poids [hé, hé] de quelques kilos repris. Bien à toi

    Karine

    PS: excuse ma familiarité et le tutoiement … Je te lis depuis tant d’années qu’il m’était difficile de te donner du « vous »

    Répondre
    • Caroline a dit…

      non il est super ton commentaire ! et il ne me fait pas flipper :-) Je crois que je sais au fond de moi que ce n’est pas « comme avant ». Et en effet, je sens que mon zermatage m’empêche de tomber dans l’idée débile d’un régime. J’ai surtout envie de me sentir bien, de redonner de l’importance à ce corps trop sédentaire, à vrai dire. Et étrangement, je ne suis absolument pas complexée dans mon deux pièces sur la plage, même si ça déborde ;-)

      Répondre
  5. Lise a dit…

    … mais cette chanson, que j’ai entendu pour la 1ère fois le week end dernier à un mariage : je me suis sentie tellement vieille, tous les mômes dansaient comme des fous et connaissaient les paroles par coeur …
    Sinon, votre spot de vacances fait vraiment rêver, et bravo pour le jogg du matin sur la plage (n’écoute pas tes ados se moquer, rendez-vous dans 30 ans, pas sûr qu’ils fassent la même chose!)

    Et je le re-dis mais j’adore votre selfie mère-fille, vous êtes toutes fraîches, toutes belles et si complices :)

    Belle journée à tous :)

    Répondre
  6. strawberry a dit…

    Si tu dis que t’as grossi, on ne va pas dire le contraire, mais en vrai, sur la photo avec ta fille, vous êtes resplendissantes! A tous les coups, c’est du au fameux teint des non fumeurs ça. T’as pas le début d’un double menton, sans parler d’un triple, sur tes photos; mais au pire, il vaut mieux deux mentons frais à la mine légère qu’un seul menton terne, non?

    Répondre
  7. laurence a dit…

    Courage,c’est le début le plus difficile,faut y aller mollo…et augmenter de 5 mn tous les jours!!
    Aller,on se motive mutuellement,ça va le faire et pensez aux économie de clopes,et ce que vous pouvez faire avec tout cet argent parti en fumée avant….

    Répondre
  8. Madame a dit…

    J’arrive mardi prochain, j’ai trop hâte :)
    Tu m’as fait rire avec On va s’aimer, cela me rappellle des souvenirs. Tu ne fais pas bouffie sur les photos alors tu n’as pas du tant grossir que ça :)

    Répondre
  9. Blanche neige a dit…

    Comme je ne peux pas courir j’ai opté pour des mini palmes avec une petite planche. On m’a dit que ça musclait bien. Bon pour le moment je me suis contentée de les acheter et de faire un repérage à la piscine. Mais je commence la semaine prochaine dans la mer

    Répondre
  10. isa-monblogdemaman a dit…

    Et moi avec tes photos sur IG, je me prends à consulter frénétiquement la météo de mon île sur l’Atlantique en me disant que l’année prochaine on ira dans le Sud. Alors que je sais bien que je dis ça tous les ans. Bonnes vacances. (Et même programme de running matinal pour moi. Tiendra, tiendra pas ?)

    Répondre
  11. berengere a dit…

    apres la foule de touristes ds les villes italiennes et avt les plages bondees d’elba on a vote pour la Corse l an prochain ! (ou ailleurs aussi on verra en fevrier !) Rosé fromage et saucisson c est bien aussi comme « regime »
    quant a tes courses matinales moi je dis bravo que ce soit running ou marche rapide !

    Répondre
  12. ingrid a dit…

    Je te crois hein pour les kilos..mais franchement, toi et ta fille vous avez une mine resplendissante, et aucun double menton !! (t’es certaine que c’est pas tes lunettes ..??? :-) )
    bref… je te félicite pour le jogging, et 20 min c’est déjà très bien..d’ailleurs j’ai vu aux infos il y a quelques jours, que d’après une étude TRES TRES sérieuse…10 min de jogging par jour permettait de gagner en espérance de vie (3 à 6 ans de mémoire) et n’avait déjà que du bon pour l’organisme… et qu’il n’y avait pas eu de grande différence sur cette étude d’une quinzaine d’année, entre ceux courant une heure et ceux courant 10 minutes/ jour…bon, j’avoue que moi qui suit plutôt en ce moment sur l’heure de jogging ( pour la 1ere fois en septembre je ferai une course de 10 km …entraînement donc OBLIGATOIRE :-) ) , j’étais un peu dépitée… mais globalement c’est une bonne nouvelle je trouve !!!

    bon..ce week-end mes vacances arrivent enfin… mais je crains de ne pas avoir le même beau temps que toi en Corse… la Normandie c’était en juillet apparemment qu’il fallait y aller cette année et moi j’y vais en août… allez…tu m’enverras un peu de soleil….dis ?

    Répondre
  13. ingrid a dit…

    ps : j’ai oublié de préciser que l’étude mentionnait qu’il y avait aussi également peu de différences entre ceux courant lentement (- de 10 km/h) et ceux courant vite (+ 10 km/h)… le tout c’est donc juste de courir !! que des bonnes nouvelles ….

    Répondre
  14. Kalidhia a dit…

    Même si tu ne cours pas, ce n’est pas grave !
    Le tout c’est de se dépenser un peu.

    Et puis .. aujourd’hui, tu marches, demain tu alternes marche et course, après-demain tu cours pendant 15 min etc ..
    Tout ça pour dire que tu n’es pas obligée de courir le marathon demain.

    Lorsqu’on a pas la condition physique, il ne faut pas trop se sur-estimer, c’est un coup à se frustrer voire à se faire mal, pour au final abandonner.
    Le but n’est pas là.
    Prends ton temps.
    Trouve ton équilibre, à ton rythme, entre nourriture et dépense physique (quelle qu’elle soit d’ailleurs).

    Et surtout, si tu ne veux pas replonger, ne refume AUCUNE cigarette, même une seule !
    L’emprise de la cigarette, c’est physiologique. En tant qu’ancienne fumeuse, tu as des récepteurs à nicotine.
    C’est difficile tant ce ces récepteurs sont actifs, après à force ils se mettent « en veilleuse ».
    Mais si tu ne refume ne serait-ce qu’une seule cigarette, ces réceptions vont se réactiver et là t’es reparti comme en 40.

    Je sais, je fais ma science, j’suis chiante mais c’est pour te sensibiliser et aussi te soutenir !
    Courage ! Ne laisse pas la cigarette te gâchait tes vacances et te gâcher la vie tout court d’ailleurs …

    Sophie.
    http://bulledekalidhia.wordpress.com

    Répondre
  15. mmarie a dit…

    Chaque été, tu fais grandir mon envie de découvrir la douceur de vivre à la corse.
    Le bouquet de bonbons ! Ma fleurette (1 ans de plus que la tienne) chérit comme un trésor – et n’a donc toujours pas entamé – celui qu’elle a reçu il y a plusieurs semaines. Ce qui tient autant du zermatage naturel des enfants que de sa propension à se déguiser en « princesse qui se marie » (tout en m’ayant déclaré son envie de faire du foot). Au fait, j’y songe, cette petite personne, connaissant bien mon aversion pour la course à pied, m’a doctement expliqué ce matin que, si pour courir il faut de la force, la force vient en courant, avec la vitesse. « C’est comme le vélo ou la trottinette. » De quoi alimenter le débat :-)

    Répondre
  16. valérie a dit…

    haa…les kilos, j’en ai pris 15 en ayant arrêté de fumer, pas tous en même temps mais sur deux trois ans et chaque saison je devais me rhabiller (en larmes parfois dans les cabine d’essayage quand tu passes du 38 au 44….). et j’ai mis longtemps à réellement m’en rendre compte même si cela paraît peu probable. J’ai finalement tout perdu, et le sport je ne m’y suis mise que 13 ans après c’est à dire il y a deux ans…..je prends presque plaisir à courir désormais, surtout à la fin de ma course….courage.

    Répondre
  17. escapadesamoureuses a dit…

    Qu’est ce qu’il m’a fait sourire ton article ! :)
    Je me suis revue il y a quelques années (euh allez on va dire 13 ans) quand j’ai arreté de fumer aussi et que je me lamentais sur mes kgs, qui soit dit en passant ont toujours été là, ronde je suis , ronde je vis :).
    Je suis bien d’accord avec toi : aucune raison pour arreter le rosé, les bonnes pizzas et profiter des gourmandises de la vie.
    J’ai fait pas mal de jogging aussi, j’ai commencé tout petit comme toi car je détestais courir !! et puis, le goût de l’endurance est venu et je me suis surprise moi-même.
    Maintenant, pour des raisons médicales un peu longues à expliquer, je ne peux plus faire de jogging et je me suis lancée dans l’aquabiking! C’est génial ! sauf que durant l’été, il n’y a pas de cours. Je suis pressée de reprendre cela à la rentrée pour pouvoir faire mes incartades gourmandes avec moins de culpabilité.
    Il faut surtout profiter de la vie, et ton arrêt de la cigarette est un grand pas pour cela. :)

    Répondre
  18. Maud a dit…

    Quand j ai arrêté de fumer mon père (médecin) me disait tu fais le poids maintenant que tu devrais faire sans fumer… Mais ces kilos ben on ne les aimes pas, autant que cette envie de cigarette parfois qu’on a même 11 ans après…. Et puis là je calcule les économies faites depuis 11 ans et je dis ah ouais quand même…. Donc courage, et puis tu es belle je trouve sincèrement.

    Répondre
  19. lasariette a dit…

    Alternative : marche rapide dans l’eau !
    impec pour les articulations, killeuse du capiton (testée en Normandie où la Manche est au max à 19), souffle retrouvé (et pourtant je suis fumeuse) (l’iode toussa toussa).
    Faut rentrer à mi-cuisses et y aller à fond. Et finir par se baigner comme la récompense ultime. 20 minutes tous les jours la taulière et on en recause. En plus vous avez de la chance d’avoir du sable tout du long.
    on y croit !

    Répondre
  20. Béné a dit…

    Cette chanson de Khaled, je l’ai entendu pour la première fois au Maroc à Nouvel-An, lors d’une fête. Depuis mon futur mari la fredonne sans cesse, ce sera la chanson de notre mariage l’année prochaine:-)

    Répondre
  21. Photine a dit…

    J’ai fait la même chose, pas au même rythme (tous les deux ou trois jours), partie pour 20 minutes avec objectif de dépasser un peu ce temps (mais se dire qu’on ne part que pour 20 minutes, ça motive… ;) )

    Bref, je ne me suis pas privée sur la 16, le rosé, les chippos, les glaces…. pendant 3 semaines et suis rentrée avec zéro kilo de plus.
    Donc, ça marche, cours (un peu) et profite de tes vacances !

    ps 1 : pas essayé sur la plage, mais apparemment, c’est moins dur que ce que je pensais
    ps 2 : c’est bête, à Paris, fait vraiment pourri, vraiment PAS moyen de courir….. ;)

    Répondre
  22. Helene a dit…

    Tiens bon, après 4 ans d’arrêt, 3 kg ont eu raison de ma volonté… Résultat, casse de l’estime de soi, kilos pas reperdus, et une seule envie, ré arrêter mais avec la trouille de repasser par la case déprime et compagnie…. C’est les vacances, alors profite, et continue le footing qui a le mérite d’aider à réguler l’humeur, c’est toujours ça de pris! Bonnes vacances et merci de partager tes paysages magnifiques!

    Répondre
  23. Mentalo a dit…

    Oui, j’entends bien, mais du coup tu as des chaussures de running roses, et ça, franchement, c’est tout ce qui compte.
    Et il vaut mieux courir doucement que pas du tout, l’essentiel n’est pas l’exploit ou la distance ou que sais-je, mais la durée.

    Répondre
    • Madame H a dit…

      Je suis bien d’accord ! Quand on a des chaussures de running aussi classes on ne peut que profiter de la vie !
      Quant au triple menton, je suis comme les autres je le cherche encore sur la photo !

      Répondre
  24. Géraldine a dit…

    Moi aussi je cours peu et pas vite (quand j’y vais, très rarement….) mais c’est mieux que rien et on en tire une sacré satisfaction c’est vrai. Tiens tui me donnes envie, je vais peut-être emmener mes baskets pendant les vacances !

    Je suis certaines que tu viendras à bout de ces quelques vilains kilos, ça prendra le temps qu’il faudra mais dis toi surtout que ce n’est pas en refumant que tu les perdrais.
    Savoure tes vacances, les apéros…. moi je ne suis pas encore en vacances mais j’ai commencé l’entrainement des apéros, nanméo !

    Répondre
  25. proff a dit…

    Zermati ne te dirais de profiter de tes vacances avant tout ? Et que ton corps retrouvera son équilibre quand tu arriveras à nouveau à l’écouter ? (= quand tu penseras un peu moins à cette salope de clope…)
    En tout cas c’est ce que moi j’ai envie de te dire: passe le cap du sevrage, et reste zen.

    Répondre
  26. eviram a dit…

    Rhalala cette chanson! Entendue il y a un an exactement à notre arrivée au Maroc, mon fils de 4 ans la connait par coeur depuis… Ici elle est en boucle, sortie à toutes les occasions! et maintenant je l’ai dans la tête ENCORE
    Bravo pour la clope, ne te laisse pas déprimer par qques kilos, tu as récupéré le teint et l’haleine frais!
    Ps. je te lis sans faille depuis pfiouuuuu avant ton mariage c’est dire, et mon 1er commentaire pour cette chanson de Khaled… ça me laisse moi même perplexe

    Répondre
  27. kath de Belgique a dit…

    Je ne fais pas de sport, je clope et je suis mince.
    So what ?
    En te lisant, je me dis juste qu’il vaudrait bien mieux que je bouge 30min par jour, que je ne clope plus (jamais) et que je sois un peu ronde.
    Au moins par respect pour mes 3 enfants.
    Donc chapeau , l’artiste ! et bonnes vacances

    Répondre
  28. The speculoos mum a dit…

    Oh bravo pour le petit running du matin! Le nombre de calories brulees, les heures courrues ou les nombres de km parcourus n ont pas d importance! L important c est de poser ce geste. Apres viennent les km, les « performances »! Ces 20 minutes te font te sentir bien/mieux et t aident a profiter de vos vacances, et ca c est genial!
    Et toujours SUPER pour l arret de la clope!!!!!
    Alors… bonnes vacances!

    Répondre
  29. Curiosités à NY a dit…

    Je m’y suis mise recemment aussi eh ben j’en bave… Heureusement que mon parcours est très sympa sinon j »aurai peut-etre renoncé ! Et l’arret de la clope, c’est au programme aussi… Pas gagnée cette affaire mais je me dis que je devrais courir encore plus vite et longtemps après :)

    Répondre
  30. Laure a dit…

    Félicitations pour la course, c’est super d’arriver à faire ça!! Il y de quoi être fière, vraiment. Enfin, perso, je suis admirative. C’est tellement qqch qui m’ennuie que je trouve impressionnant cette résolution. « Votre » plage à l’air MAGNIFIQUE, les photo avec ta fille est vraiment jolie, vous êtes trop bien toutes les deux dessus! Bonnes vacances!

    Répondre
  31. tallulah06 a dit…

    au moins tu sais pourquoi tu as pris un peu de poids,à défaut de consolation c’est une explication technique, puisque tu brules moins de calories sans la cigarette. Donc faire un peu de sport pour compenser me parait la bonne solution et là tu as le cadre idéal, j’adore cette plage en photo, et puis tu dois un peu nager donc ça fait pas mal d’exercice. Moi je vais à la salle de sport (rien de violent juste un peu de cardio) car à nice on n’a pas de belle plage de sable, la Prom est jolie certes mais goudronnée et aussi fréquentée que l’autoroute A7 un samedi de chassé croisé!

    Répondre
  32. émilie j.... a dit…

    Je voulais juste te féliciter pour la « non reprise » de la clope, suis en sevrage comme toi et on peut être super fières !! Bravo aussi pour le footing.. pas moi !!! Merci aussi pour tes sublaïïïïmmes photos de Corse qui me font regretter ce paradis où j’ai eu la chance de travailler quelques temps en sillonnant le maquis du coté de Bonifacio comme infirmière libérale.
    Par contre pas merci du tout pour cette chanson que je ne connaissais pas mais qui est restée illico dans ma petite tête..nnnooooonnnnnnnn !!

    Répondre
  33. Lily59 a dit…

    Depuis que je me suis mise à courir (histoire d’angoisser un peu moins à l’idée d’avoir 29 ans ;-) ) je trouve que c’est un excellent complément au zermatage… La pleine conscience, c’est bien, mais une séance de sport, ça met aussi très bien les émotions à distance !
    Il m’est arrivé de courir avec mon plus jeune fils (7 ans). Je lui ai fait tout un topo sur la nécessité de ne pas partir trop vite, de bien respirer… Au bout de 20 minutes, toute rouge et essoufflée, je lui ai dit « On s’arrête, tu es petit encore, c’est déjà bien » Et il m’a répondu « Ok maman, mais la prochaine fois, on court vraiment ? »
    Petit con.

    Répondre
  34. Raphaëlle a dit…

    Moi aussi quand j’ai commencé à courir j’allais touuuut doucement. Puis une copine m’avait envoyé une image avec une petite phrase, trouvée sur internet. Ça disait « no matter how slow you go, you’re still lapping everybody on the couch ». Et c’est bien de se rappeler de ça quand on court comme un petit escargot. Surtout qu’une fois qu’on atteint notre « but » de durée (moi c’était courir 35 min sans marcher), travailler la vitesse se fait tout seul, ce n’est pas le plus important (et ça fait pas perdre franchement plus de poids).

    Répondre
  35. Mit ´ a dit…

    C’est pas trop grave Caro tu les reperdras à un moment ces fichus kilos , il est génial par contre d’avoir arrété de fumer , le tabac est une saloperie , si tu savais … Je t’épargne les détails mais crois moi ….
    Profites bien de tes vacances . J’ai un jules qui a arrété de fumer un jour , p$£¥#% ce qu ‘on vit mieux !
    Et lui aussi !!!!!
    Bise

    Répondre
  36. laetitia a dit…

    Ah, je kiffe tes baskets !!! Malheureusement elles ne sont pas adaptées à ma morphologie de coureuse lourde, mais un jour peut-être…
    Je me suis mise à la course à pied en mai, j’ai couru 100 m en priant pour ne pas mourir. Maintenant, 4 mois plus tard, j’arrive à courir 1h 3 fois par semaine. Comme quoi tout est possible.
    Quant au triple menton… ???

    Répondre
  37. Anaïs a dit…

    Mais écoute Caroline, tu es déjà drôle, talentueuse et douée d’une plume superbe, tu ne veux pas non plus être mince ? Laisse-en aux autres un peu ! ;)

    Répondre
  38. Denis a dit…

    C’est comme ça que j’ai pris de poids finalement. En reprenant la clope pour ne pas regrossir.
    Du coup tu te lâches complètement et tu bouffes quasiment autant qu’avant, ensuite tu arrêtes à nouveau la clope et ainsi de suite….

    Dis toi que c’est plus facile de perdre 2,3 kilos que d’arrêter de fumer. Il faut en général un an pour se stabiliser et avoir de moins en moins envie de manger.

    Mais tu auras toujours plus de goût qu’un fumeur et la nourriture prend quand même une place plus importante.
    Avant quand je fumais pendant les vacances tant qu’il y avait un peu d’apéro et une salade ça m’allait. Maintenant je planifie toutes mes courses car comme tu le dis hors de question de faire l’impasse sur les bonnes choses…

    En plus tu as les deux mains libres pour manger… Pendant un cocktail quand tu es dehors avec un verre dans une main et une clope dans l’autre, tu n’as plus de place pour les petits fours… Alors que quand tu ne fumes pas, c’est une main pour un verre et l’autre sur le buffet (que tu ne quittes pas en plus).

    Répondre
  39. Petitelinou a dit…

    Pas de menton supplémentaire en vue, Caro’!
    J’ai lu dans un bouquin de Christophe André qu’il fallait se parler comme on parlerait à un ami et moi qui ai toujours eu du mal à comprendre ce que voulait dire « s’aimer », toujours associé cette idée à une certaine suffisance, quelque chose de moche, répréhensible, cette analogie m’a beaucoup touchée. Tu dirais à une amie qu’elle a pris un triple menton alors qu’elle a réussi à arrêter de fumer et qu’il n’y a pas l’ombre d’un pli sur son menton? Tu te moquerais d’une amie qui cours tous les matins 20mns???
    Bravo Caro’, pour tout, l’arrêt de la clope et le jogging!
    Je m’y suis mise il y a un peu plus d’un an, pour diverses raison. Je me suis inscrite à ma 1ère course en novembre et la réaction de ma fille a été: « une course? mais tu cours pas vite! » (merci ma chérie)
    Aujourd’hui, je préparer mon 1er semi, celui du Run in Lyon ;-) je ne cours toujours pas très vite mais je me fais plaisir (si on m’avait dit ça, moi qui au collège me cachais derrière les tapis en cours de gym et n’aurais pas couru pour sauver ma peau!) . Mes sorties running sont ma parenthèse à MOI. Et après, je me sens bien. Et je suis fière de moi, même si je ne cours pas très vite. Et ça, c’est un exploit.

    Répondre
    • Madame H a dit…

      « Tu dirais à une amie qu’elle a pris un triple menton alors qu’elle a réussi à arrêter de fumer et qu’il n’y a pas l’ombre d’un pli sur son menton? Tu te moquerais d’une amie qui cours tous les matins 20mns??? » …
      C’est très juste
      Je vais y réfléchir et méditer tout ça
      Merci

      Répondre
  40. carole (capillairement freaky) a dit…

    Oh bah pour ce que mon avis compte, ça va te faire une belle jambe, mais je te trouve très joli sur la photo que tu as posté, et je le cherche toujours le 3ème menton. Après, l’objectivité…on arrive jamais à se voir comme on devrait… en tout cas, je te trouve rayonnante.
    Enfin, tant que ça te « bouffe » pas les vacances..profites!

    Répondre
  41. Cél a dit…

    Double menton ? Ben, sur la photo que tu as posté, on ne le voit pas ! Note à moi-même : pas de photo de profil cette année en vacances (j’ai vécu cela l’an dernier, j’ai justifié la perte des photos à La Baule via un gros mensonge et en pestant sur cette carte SD de M…. !)
    Ton post me donne envie quand j’aurais décollé de Paris la semaine prochaine direction la presqu’île de Giens de prendre aussi mon courage à 2 mains et surtout 2 pieds, dans des baskets et de laissser mes clopes à Paname. En plus, mon ado ne me fera pas de remarques sur les risques de cancer, etc …
    Bonnes vacances,
    Et merci de poster encore, pour nous qui sommes sous le ciel gris de Paris, c’est un petit bonheur quotidien !

    Répondre
  42. marial a dit…

    et le plaisir de courir, ça vient? cette pêche que ça donne pour la journée, de sentir qu’on fait rebouger son corps, tu commences à l’avoir? et celui de sentir que ses poumons ont enfin de l’espace disponible supplémentaire pour la respiration? celui de sentir des muscles bien cachés qu’on avait oubliés? perso, moi c’est depuis que je me concentre sur ces sensations de la course à pieds que mon poids ne me pose plus problème et part tout doucement…il y a ce moment désagréable où on a envie d’arrêter de courir parce qu’on en peut plus,qu’on ahane comme un vieux soufflet au bord de l’implosion, que les jambes pèsent trois tonnes chacune, qu’on arrive pas à penser à autre chose que de s’arrêter, et 30 secondes plus tard, la foulée se fait plus légère, le souffle se dégage, tout devient plus facile et on se sent libre…moi j’adore la course à pieds pour cet effet là….en plus, j’en remets une couche, c’est quand même un instant de pleine conscience parfait: rien à faire d’autre que de penser à sa respiration, écouter ses sensations, et voir les pensées défiler aussi vite qu’une comète…

    Répondre
  43. Othilie a dit…

    Laisse tomber la course à pied et mets toi à l’équitation :) Mes copines et moi on a au quotidien 5 à 6 chevaux au travail. Résultat : on rentre toujours dans nos fringues d’ados (si si les early seventies sont in !), on a un cul et des abdos en beton armé et … last but not least, dans des écuries il est absolument INTERDIT de fumer pour des raisons évidentes de sécurité ! Pas l’ombre d’une clope à 4 bornes à la ronde !!

    Exit le runnin, vive le bourrin !

    Répondre
  44. Coline a dit…

    Tu as certainement grossi, bien que je ne le remarque pas sur ces photos. Mais c’est ta sincerite avec ca qui va t’aider je crois.
    Pour les cotes, monte en lacet, c’est cardio pareil, mais c’est moins dur. Pareil dans les descentes, pense a tes chevilles et tes genoux….

    Répondre
  45. DOMINIQUE a dit…

    Ne te bile pas : entre la nage, la course au lever du soleil ou presque, la détente et les amis, le principal est que tu jouisses de tes vacances. C’est sans doute la meilleure thérapie, les kilos en trop (s’il y en a) s’en iront à la rentrée, avec tout ce quelle représente cette année : la nouvelle maison, les soucis matériels idiots (genre jeter le superflu, vider la cave, etc.), le travail, la rentrée scolaire, etc.
    Crois-moi, tu vas zermater malgré toi. Et le tabac ne sera pas forcément une préoccupation ou un gros manque, tu auras autre chose à penser.
    Voilà que je te plombe avec ces perspectives d’avenir qui ne sont pas sombres, mais, comment dire, « actives », c’est le moins qu’on puisse dire !
    Bisous à Monsieur le Hamac, en attendant.

    Répondre
  46. Biquette a dit…

    Bon….
    il ne faut rien exagérer! C’est super bien d’arrêter de fumer, que changent quelques kilos de plus?

    ça me parait bien dérisoire, quand je vois mes cicatrices suite à un cancer du sein, et les modifications de mon corps depuis un an, alors que je me bats contre une leucémie!

    il faut arrêter les jérémiades: la vie est belle, il faut en profiter à fond, regarder ce qui est bien, jouir de chaque bon moment!
    Bonnes vacances!

    Répondre
  47. Biquette a dit…

    Pas de problème! Mais tu sais, le courage c’est quand on a le choix de faire ou pas…

    Pour mieux comprendre je te conseille d’aller voir du côté du blog de Katy: » malade mais pas que… », elle parle bien de ce fameux « courage » qu’on dit souvent à ceux atteints de maladies graves.

    Je te souhaite une belle journée d’été!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      c’est difficile de savoir quoi dire en fait à quelqu’un qui souffre, le mot courage en effet n’est pas forcément le plus adéquat, je crois que je l’utilise comme beaucoup comme un mot à tiroirs, qui voudrait dire en gros qu’on espère que ça va aller, que l’autre va tenir le coup, qu’il ne va pas trop souffrir. Alors voilà, c’est ça que je voulais de dire par « courage », j’espère que ça va aller, mieux.

      Répondre
  48. lea a dit…

    Le seul conseil que je m’autoriserai à te donner, c’est de regarder à la rentrée s’il y a des cours de gym suédoise autour de chez toi. C’est pas cher, ludique, ça défoule un max ( bcp moins chiant que le footing). C’est plus facile de se motiver avec un prof qui t’encourage que tout seul sur le bitume.
    Moi ça m’aide à stabiliser mon poids, tonifier mon corps qui comme toi est trop sédentaire et surtout c’est ma dose d’endorphines hebdo à laquelle je suis accro.
    J’avais écrit un article ici, si l’idée te séduit.
    http://blog-du-quartier-saint-blaise-paris20.fr/pourquoi-les-pipelettes-sont-accros-a-la-gym-suedoise/

    Répondre
  49. nathalie a dit…

    Dans la série « je déteste le sport mais je fais un effort » j’ai testé plein de trucs.
    La course à pieds nécessite en fait d’être déjà pas mal en forme et n’est pas tellement conseillée pour quelqu’un qui débute une activité physique, sans parler des risques de blessures liés aux impacts répétés à l’identique. Perso j’ai toujours trouvé ça atroce.
    Je n’ai pas accroché non plus aux cours collectifs divers et variés (aquagym, gym d’entretien, step, danse orientale, taek won do…) , je n’arrive jamais à suivre les mouvements et les profs et les autres participants me regardent d’un oeil exaspéré.
    Je me bouge seule à la maison avec différentes videos; au début l’ai acheté des DVDs, maintenant il y en a plein sur le net. C’est un système auquel on ne pense pas assez (j’ai trouvé l’idée sur un blog américain) : c’est pas cher, c’est très varié, on n’a pas de contraintes horaires, pour celles qui ont des enfants il n’y a pas de question de garde, on peut adapter à son niveau et à sa forme du moment. Si on rate une séance (imprévu, gros coup de mou…) on peut s’y mettre dès le lendemain. Et le prof garde toujours le sourire !

    Cet été j’ai essayé différents appareils (elliptique, vélo, rameur…) dans les salles de fitness des hotels, c’est pas mal et ça permet de s’entraîner sans problème en compagnie de quelqu’un de niveau différent. C’est dommage que l’abonnement aux salles de sport soit si cher.

    Répondre
    • tallulah06 a dit…

      ça n’est pas toujours très cher les salles de sport – sauf à Paris sans doute- la mienne est à moins de 40 euros par mois et il y en a même à moins de 30 euros (mais le tout sans cours collectifs avec profs).
      Les DVD c’est une bonne idée mais il faut avoir pas mal de place chez soi, et faire attention aux positions.pour ne pas se faire mal!

      Répondre
      • nathalie a dit…

        il ne faut pas tant de place que ça en fait, je me suis toujours débrouillée dans des appartements plutôt petits et encombrés.
        Et je pense qu’on a beaucoup plus de risques de se faire mal dans un cours collectif ou le rythme et le niveau des exercices est imposé à tout le monde, et où le prof incite à souvent à « forcer » sans avoir les moyens de se rendre compte que vous êtes déjà en difficulté.

        Répondre
  50. Aramviad a dit…

    Ben moi je viens de me mettre au running aussi… Alors j ai tape « blog running maman » (Ben oui quand tu tapes blog running femme, tu tombes sur des jolies minettes de 25 ans qui n ont pas de contraintes (encore) maternelles et encore moins de bourrelets ou de double menton !), bref et j ai fini sur ton blog
    Alors, bravo, continue comme ça, t es la meilleure, c est dur (surtout ces satanés dos d âne !!! Chais pas pourquoi il y en a aussi plein sur mon trajet de running !!!), mais qu est ce qu on est fières !!!
    Faut continuer a ton retour de vacances !

    Répondre
  51. Nag a dit…

    J’ai pensé à toi en tombant sur ce blog (qui a l’air très sympa) et son dernier post « Fat footing »… J’ai dans l’idée que, comme pour moi, ça peut t’arriver aussi ;) Moi aussi il faut que je me bouge les fesses…
    bon courage!

    Répondre
  52. emmicat a dit…

    bravo!!! on commence par 20 de trottinage, on finit peut-être un jour par un marthon! ;-)

    sinon petit conseil lecture – cette bd est toujours dans mes toilettes et j’adore repiocher des pages de temps en temps…
    « restons calmes » de soledad
    des ados, une maman, « j’vais courir »!!!!!

    http://bd.casterman.com/albums_detail.cfm?Id=41425

    (c’est pas impossible que j’ai déjà donné le lien dans un autre post sur le running, désolée si c’est le cas!)

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *