Mes dix endroits préférés à Paris

IMG_7769

Chose promise, chose due, voici quelques uns de mes endroits préférés à Paris. Forcément, installée depuis dix ans rive gauche, au sud du sud de Paris, pas mal de mes « spots » se trouvent non loin de mon quartier. Mais j’ai gardé une affection particulière également pour les arrondissements dans lesquels j’ai vécu, même si j’ai moins l’occasion d’y retourner. Ce qui ne m’empêche pas de systématiquement faire un petit détour par la rue du Grand Prieuré dans le 11ème lorsque je vais chez ma gynéco que je n’ai jamais réussi à quitter. C’est dans cette petite ruelle que nous avons emménagé ensemble pour la première fois avec mon churros et c’est dans cet appartement qui nous semblait alors immense – plus d’une pièce, quoi – qu’ont été conçus mes twins. C’est là que je les ai couvés, avant de partir pour plus confortable, rue de Charonne. Si je remonte encore plus loin, j’ai un pincement au coeur dès que je pense à la place des Batignolles où je créchais dans un studio, l’année où nous nous sommes rencontrés. Ou au quartier Guy Moquet, mes années cohabitation entre copains et période interlope, quand je buvais des coups avec le Président de Groland, rue Ganeron ou que je faisais des rencontres et plus si affinités Chez Camille. Vous l’aurez compris, dix lieux c’est bien trop peu pour dire tout mon amour de cette ville à nulle autre pareille. Mais je vais quand même essayer… (et tricher un peu, vous allez vite vous en rendre compte).

1 – Le quartier de la BNF.

IMG_4339 DSC_0265 IMG_3461 IMG_3472 IMG_3464

Oui, voilà, je commence de suite en contournant la règle que je me suis moi même imposée (la rebelle !!!), en visant un peu large, histoire de vous coller une dizaine d’endroits en un. Mais la vérité c’est que je voue une passion pour ce quartier qui n’en était pas un il y a quelques années encore. Je suis fascinée par l’architecture moderne, par la naissance de ce nouveau quartier latin, par les reflets des nuages dans les vitres de la bibliothèque, le parvis venté, la forêt enterrée, cette succession de verticales et d’horizontales. Il commence à y avoir une âme dans ces lieux un peu fantomatiques et l’été est la meilleure saison pour en avoir une idée plus précise. Je l’ai souvent dit ici, je chéris les quais de Seine au pied de la BNF, les terrasses installées à l’ombre de la guinguette pirate ou du Batofar. Je suis également amoureuse de la passerelle Simone de Beauvoir. Un pont avec des vagues, est-ce qu’il existe quelque chose de plus poétique ?

IMG_2922 IMG_5183

2 – Le quartier des peupliers.

Non loin de chez moi il y a ce petit carré magique, trois ou quatre rues qui convergent vers la place Rungis et qui ressemble un peu à Portobello. Ces maisons ouvrières se vendent sous le manteau à prix d’or et j’ai abandonné depuis longtemps le rêve d’en acquérir une. Il n’empêche que cela restera toujours mon eldorado. J’aime m’y promener au printemps, quand fleurit l’énorme mimosa devant l’une des maisonnettes. Et puis c’est aussi le plus joli chemin pour aller à la Butte aux Cailles, notre petit Montmartre à nous les gens du zeutreil. Mon resto préféré reste Les Cailloux, un italien hors de prix mais assez délicieux, suivi de près par le Temps des Cerises, un restaurant coopératif, moins exceptionnel gustativement parlant mais le plus convivial et alter qui soit.

IMG_2861 IMG_2862

3 – La place Dalida

En parlant de Montmartre, si j’adore admirer la vue depuis le Sacré Coeur, je suis surtout fan des petites rues autour vers la place Dalida. J’aime bien le buste en bronze de la chanteuse, dont les seins semblent avoir été tellement caressés par les passants qu’ils en ont été usés. Il y a là aussi des maisons incroyables qui vous donnent envie d’aller braquer le compte de quelques exilés fiscaux d’HSBC.

IMG_2010 IMG_1822

4 – L’île Saint Louis…

… Et ses glaces Berthillon. Certes le glacier parisien a moult concurrents, il n’empêche que le parfum Gianduja écorces d’orange est le plus émouvant de mes souvenirs gustatifs. Et puis Brigitte Fontaine vit juste à côté, et puis à la pointe de l’île, en contrebas, il y a la possibilité de s’asseoir au bord de l’eau et de regarder le cul de Notre Dame. Je crois que c’est l’endroit le plus romantique de Paris. C’est ici que j’emmènerais un amoureux si j’avais 20 ans et que je voulais le séduire à coup sûr.

DSC_0248 DSC_0106 DSC_0114 DSC_0131

5 – Le parc Kellerman.

Il y a sûrement des plus jolis parcs à Paris, mais s’il fallait en garder un, ce serait celui-ci, parce qu’il n’est pas très connu, parce qu’il y a un saule pleureur sublime, parce qu’il est à deux pas de chez moi et que j’aime y courir (oui bon ça va), parce qu’on y a passé des après-midi à glander avec les copains, dans ces étendues d’herbe douce, pendant que les enfants jouaient au sable.

IMG_5437 IMG_5426

6 – Les jardins du Palais Royal

J’aurais pu les mettre en première position. C’est la perfection et Colette vivait au dessus, je pense que je peux m’arrêter là. Et puis je m’y suis souvent promenée avec mon cher G., en refaisant le monde, en parlant de ces histoires qu’il invente. Je pourrais rester des heures durant sur l’une de ces chaises vertes, les plus inclinées évidemment. Sans parler des colonnes de Buren et de ce restaurant, le Grand Vefour, dans lequel je rêve d’aller un jour.

DSC_2557 DSC_2562-700x889

7 – Le Palais de Tokyo et la vue imprenable qu’il offre depuis le parvis sur la Tour Eiffel.

J’en profite pour déclarer ma flamme à la grande dame, belle sous tous les angles, fascinante et unique. Lorsque nous vivions rue de Charonne, nous étions au 10ème étage et tous les soirs, quand elle se mettait à scintiller, mes twins étaient au spectacle. Et le rituel du coucher commençait toujours par un « bonne nuit la Tour Eiffel »… Quand nous y avons fêté notre anniversaire de mariage au Jules Verne, c’était magique, même si honnêtement, l’endroit vaut plus pour sa position que pour sa cuisine, trop chère pour ce qu’elle est. Quant au Palais de Tokyo, j’y aime les expos un peu barrées et le resto Tokyo Eat, ainsi que Monsieur Bleu, plus cher mais à la vue de dingue.

IMG_5548

8 – Le petit square René Viviani, quai de Montebello

Lorsque je travaillais en agence, au tout début, nous occupions un vieil immeuble délabré juste à côté du Collège de France. A midi, nous allions manger au café Panis, qui sert des frites délicieuses, ce qui est en soi assez surprenant, vu leur situation ils pourraient fourguer des steacks de merde avec des patates en carton, personne n’y trouverait rien à redire. Et ensuite, j’allais fumer ma clope square Viviani. Ou dans les jardins du musée de Cluny, à ne pas rater non plus.

IMG_3989

9 – Le canal Saint Martin

Alors bien sûr, il a été bien galvaudé, devenu en quelques années le symbole de la gentrification du nord est de Paris, avec tous les bobos en folie dès que le soleil se pointe, nappe de picnic à carreaux et vaisselle assortie aux devantures de chez Antoine et Lili. Mais il n’empêche que le canal lorsqu’il n’est pas envahi est d’une beauté presque triste et que tout de même, Arletty, l’hôtel du Nord, les ponts tournants… Un lieu où il fait bon se promener malgré tout…

DSC_0097 tuileries tuileries2 tuileries3

10 – Le Jardin des Tuileries

Et la pyramide du Louvre. J’aime aller du Louvre à la Concorde, j’aime regarder les enfants rebondir sur les trampolines même si je tremble à l’idée qu’ils se pètent un genou, je me souviens de mes enfants qui les uns après les autres sont montés sur les poneys du parc, j’aime les statues, les facades du Louvre, le labyrinthe, la Tour Eiffel que l’on devine. Un espace inspirant dont la beauté se renouvelle au fil des saisons. A éviter pendant les fashions week, sauf si on est maso et qu’on veut vraiment avoir l’impression d’être un gros tas.

IMG_3449 IMG_3843 IMG_3826 DSC_0469

11 (Bonus) La dalle des Olympiades.

Pas forcément belle, je l’aime d’amour parce qu’elle est une invitation au voyage et que l’été, vous y trouvez les plus vastes terrasses sans une voiture. Parfait quand on a des enfants, surtout depuis qu’ils l’ont réaménagée avec un super joli square. Alors certes, il faut aimer manger asiatique, mais il y a aussi un italien pas mauvais. Et puis vous l’aurez compris, j’aime mon 13ème arrondissement jusque dans ses aspects les plus urbains. Et au mois de mars, il faut absolument partir à la chasse aux cerisiers en fleurs dans les rues au pied de la dalle, derrière le square de la pointe d’Ivry. Certes on n’est pas à Tokyo, mais honnêtement, pas loin…

Voilà, j’ai essayé de mixer les lieux emblématiques et d’autres moins « évidents », mais difficile de passer à côté de certains « incontournables ». Mais il manque le Panthéon, il manque la place de l’ancienne école Polytechnique, le jardin du Luxembourg, la cité des Fleurs dans le 17ème, la rue Daguerre, les voies privées derrière le parc Montsouris, la campagne à Paris près de la porte de Bagnolet, la place des Vosges, la place Saint Georges, le restaurant Chez Chartier, la verrière du Grand Palais, le passage du Grand Cerf, la Tour Saint Jacques, le port de l’Arsenal… Bref même en trichant, je suis frustrée…

Edit: La plupart des photos ont été prises à l’Iphone, quand je me balade dans Paris, j’aime mieux voyager léger…

128 comments sur “Mes dix endroits préférés à Paris”

  1. Estelle a dit…

    Ah cet article me rend nostalgique de Paris où j’ai vécu 8 ans. Enfin, pas toujours intra muros non plus …

    Au final, je suis heureuse de mon départ car c’était plutôt métro-boulot-dodo pour moi, surtout à la fin. Ma dernière année ayant été la pire de ce point de vue. Mais Paris restera Paris <3

    Répondre
    • Camille a dit…

      Moi aussi! Je viens de quiter Paris après y avoir vécu pour un an avant d’aller a l’université…j’habite aux USA donc c’est pas facile ni abordable d’y retourner souvent, mais c’est ma ville maintenant donc rien ne pourra m’arreter !

      Répondre
  2. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Idem pour moi pour le jardin du Palais Royal et ses colonnes de Buren, Montmartre, mais j’ai d’autres endroits que j’adore, par exemple l’Ile de la Cité qui arrive toujours à m’émerveiller, traîner sur le Pont Neuf est pour moi d’un romantique …

    Répondre
  3. Vivalavida a dit…

    Merci pour cette respiration poétique, nostalgique et à la fois joyeuse… avant mon inspection, tu sais ce truc hyper infantilisant qui fait que même les gens les plus sérieux et dévoués (17 ans en zep) ont peur de se faire taper sur les doigts… Alors tes belles photos de cette ville que j’aime, mes souvenirs à moi qui s’y mêlent, la promesse du printemps…ça m’a fait quelques minutes de répit ! Bonne journée à toutes…

    Répondre
  4. la bulle petillante de mitaine a dit…

    et la rue mouffetard!!
    moi j’ai habité le 20ieme derrière la rue de belleville…Très « populaire » mais j’ai adoré vivre là! et pour moi l’endroit le plus magique à paris, c’est le cimetière du père lachaise! (oui, je suis « spéciale ».. :s) j y ai passé des heures et des heures, c’est un veritable musée de l’art funéraire à ciel ouvert…
    tes photos sont très jolieset tes descriptions magnifiques, j’ai grandi en banlieue (78) et j’allais énormément à Paris (bien evidemment! des journées à chatelet comme toutes les ado banlieusardes qui se respectent!!) j’ai totalement quitté la région (le sud, le rhone alpes, maintenant l’auvergne) et même si je traine pas mal mes guètres, comme dirait l’autre, paris s’ra toujours paris!! <3

    Répondre
  5. Suzanne a dit…

    <3 <3 <3 pour tous les coins du 13eme, je vis dans le quartier des peupliers (dans un immeuble) (mais en face de maisons !) (Le luxe à portée de main) et je trouve que les amoureux de la rive droite méprisent trop souvent (par ignorance) les charmes de cet arrondissement.
    Bon je reviens, mon cher et tendre agonise (gastro) je vais le tuer, jme débarrasse du corps et je suis à vous 🙂

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Suzanne, je suis de tout cœur avec toi pour l’homicide conjugal. J’en sors essorée après 10 jours d’agonie à base de bronchite.
      Et j’ai sur les bras un stock extravagant de sirop contre la toux.

      Répondre
      • Suzanne a dit…

        Merci les filles, pour vos encouragements et vos conseils. Il se traîne dans l’appart une bassine à la main (on vit dans 49m2, Versailles, quoi) un air souffreteux sur le visage, et chacun de ses mots est prononcé dans un râle.
        Je vais lui dire qu’il a bonne mine, ça le fera peut être aller bosser ?

        Répondre
  6. Nocléa a dit…

    J’ai vécu mes 28 premières années à Paris, avant de m’exiler en grande banlieue il y a 15 ans pour cause de famille nombreuse et de coût du m2 prohibitif déjà à l’époque… Paris c’est donc mon enfance, mon adolescence et ma vie de jeune adulte, j’y ai aussi eu mes 2 premiers enfants, à la clinique des Bluets dans le 11ème. Les non-parisiens ont souvent du mal à comprendre que, non, quand on habite à 30 bornes au sud de Paris dans un village entouré de champ on n’est plus parisien, même si pourtant on vit en « région parisienne »… Je ne supporterai plus de vivre dans Paris d’ailleurs, trop de pollution et de bruit, mais j’aurai du mal à m’en éloigner plus, j’y vais très souvent le week-end, j’ai besoin de son atmosphère, c’est toujours viscéralement ma ville !

    Répondre
    • Madame H a dit…

      Je comprends ça fort bien, j’ai toujours vécu à Toulouse et depuis 7 ans maintenant je vis dans un petit village de campagne à 20 bornes de la Place du Capitole , et même si je viens travailler à Toulouse tous les jours, même si je vais « en ville » le plus souvent possible, je sens bien que je n’habite plus à Toulouse …
      C’est un point commun à toutes les grandes villes je crois, pas seulement lié à Paris …

      Répondre
  7. Bonnie a dit…

    Oooooh, je veux rentrer dans ma ville…

    Mon endroit préféré à moi, c’est le haut du Jardin de Belleville qui offre une vue imprenable sur tout Paris.
    Il n’y a pas grand monde, car c’est moins connu que Montmartre (forcément!) mais j’adorais y aller dés que je pouvais (souvent, j’habitais rue de Tourtille)…

    Répondre
    • reine a dit…

      Total d’accord, la vue est sublime, et le bar oh Paris! en face agréable, rue Piat (j’aimais beaucoup son ancien nom: « la mer à boire » »)

      Répondre
  8. Coline a dit…

    ^Je ne vis plus à Paris depuis 15 ans
    ton papier tombe à pic (nice pics…)
    qui me donne envie de (re)découvrir certains quartiers.
    J’y retourne quelques jours en mars,
    et je vais me faire un petit itinéraire avec vues,
    même si ce sera pas sous ce soleil.
    C’est quoi déjà le bon burger que tu nous avais recommandé dans le quartier de la BNF ?
    Have a nice day a tuttti

    Répondre
  9. sirius a dit…

    Plutôt que le canal Saint-Martin il faut pousser un peu plus au nord pour le canal de l’Ourcq, à partir de la place Stalingrad. Les berges y sont plus vastes (et envahies l’été pour Paris-Plage bis). D’ailleurs, c’est désormais là que le Président de Groland habite et boit toujours des coups…

    Répondre
    • La jeune fille du 19ème a dit…

      C’est là où j’habite et je confirme pour le président du Groland, je l’ai déjà croisé 2 fois Quai de Seine. J’adore mon quartier, et je vais avoir beaucoup de mal à le quitter fin avril pour de nouvelles aventures… Dans le 19ème j’aime aussi beaucoup le quartier de la Mouzaïa et la butte Bergeyre (la plus belle vue sur Montmartre).
      J’ai aussi une tendresse particulière pour le 13ème où j’ai vécu 2 ans et où j’ai eu la chance de croiser Caroline (je vais faire des envieuses !^^).
      Sinon j’adore me balader dans Paris donc j’ai visité pas mal d’endroits qui m’ont beaucoup plu. En vrac : le jardin de Bagatelle (très loin, mais ça vaut le coup, rien que pour voir des paons en liberté), la campagne à Paris, le parc de Belleville, les petites rues derrière le Sacré-Coeur, Passy et la maison de Balzac, les Buttes Chaumont, le musée de la Vie romantique et son charmant salon de thé, le Canal Saint-Martin qui me rappelle un amour déçu, Saint-Paul, le quartier latin et la Sorbonne, le square du Vert-Galant en bas du Pont-Neuf…
      J’aime tellement cette ville, il y a toujours quelque chose à découvrir !

      Répondre
  10. Blanche neige a dit…

    Les batignolles, j’adooore ! J’y avais un studio juste en face de la petite place il y a trèèèès longtemps. J’avais mon QG dans un petit bar sur la place. Après j’ai migré vers la rue des martyrs et maintenant dans le 1er. Je n’ai jamais vécu de l’autre côté de la seine (à part en banlieue ). Je cois que chaque quartier de paris a pour chacun de nous un petit quelque chose d’attachant, ne serait-ce que parce qu’on y vit certains moments chers dans nos coeurs.

    Répondre
  11. Armelle a dit…

    Merci Caroline: je travaille désormais dans ton quartier, et tes coups de cœur et autres bons plans sont bien utiles! C’est decidemment un chouette arrondissement, méconnu et assez authentique je trouve.

    Répondre
  12. Béline a dit…

    Je sur valide les 2 restos de la Butte aux Cailles où j’ai habité (et où j’espérais te croiser en voisines). Moi j’ai eu du mal avec la vie parisienne. Trop de monde, et donc impossible d’être seule et tranquille. Mais en touriste, j’aime toujours cette ville. Je garde précieusement pour ma prochaine virée ta liste qui me plait beaucoup.

    Répondre
  13. Anne de a dit…

    encore une fois j’aime ce post! Il me permet de decouvrir un peu Paris (attends, la tour Eiffel je connais quand même, ce truc place de la Concorde!)
    Dis, tu feras tes dix endroits préférés sur le net? Dans ma liste y a ton blog, j’adore, je me sens proche, rapport aux soucis de doigts de pieds (pas que j’en ai, hein, chez moi c’est la paupière droite qui vit sa vie d’ado rebelle)
    Bonne journée!

    Répondre
    • Justine a dit…

      Extra évidemment. Rien que l’intro m’a fait tout à la fois sourire et verser une larme.
      Alors les photos qui ont suivi…

      Et ton bonus, reconnu immédiatement parce que j’y passe toujours aux alentours de Noël. C’est non loin de là que se trouve un chouette magasin où je trouve des objets en provenance directe du Japon, gadgets ou pas, que j’offre toujours en cadeau bonus à mes chéris, grand et petits.

      Répondre
  14. Maud a dit…

    Je ne connais pas tous ces endroits puisque je ne viens pas beaucoup à Paris mais je note, je note si un jour je viens me promener dans cette si jolie ville. bisous et bon mardi

    Répondre
  15. Jade a dit…

    Depuis que je bosse sur des tournages, j’ai l’impression d’avoir tourné dans chaque quartier de Paris.
    Et le dernier endroit en date est justement le Pont St Louis; la photo de la glace semble avoir été prise depuis l’endroit précis où nous avions installé notre QG, dans un restaurant qui servait les fameuses glaces (je n’ai même pas goûté, il faisait trop froid)

    Merci de me faire prendre conscience une fois encore que j’ai de la chance de vivre dans une ville splendide (même si tes photos ont quasi toutes été prises par beau temps, ça rajoute beaucoup de charme à la capitale il faut le dire !)

    Bonne journée

    Répondre
  16. ridée rieuse a dit…

    belle idée pour nous les provinciales. On a fait tous les endroits pour touristes et je garde précieusement ce billet pour mon prochain séjour. Maintenant, tu peux faire les 10 endroits préférés dans ta maison.

    Répondre
  17. Linda a dit…

    Comme ce post est beau et emprunt de nostalgie…l’autre matin, attentant le métro Quai de javel, apercevant un ptit bout de ciel et de Tour Eiffel, je me disais que, chanceux étaient ceux qui pouvaient voir ce spectacle là tous les matins….
    Merci Caro pour cette liste non exhaustive…;-)
    Belle Journée
    L »

    Répondre
    • Caroline a dit…

      oui, honnêtement, printemps ou été, ce sont les meilleures saisons pour découvrir Paris. Certes à Noël il y a les décos mais en la matière je trouve que Paris n’arrive pas à la cheville de Londres par exemple, ou de Turin qui s’illumine à cette période. Et ce tunnel de janvier, février mars où tout est gris et déplumé est quand même assez sinistre, même dans la « plus belle ville du monde » 🙂 Mai, juin, ou août, quand la ville se vide un peu, ce sont les meilleurs moments.

      Répondre
  18. Suzanne a dit…

    (Me revoilà !)
    Tes photos sont super belles, je trouve. Une invitation au voyage intramuros. ..
    Je pourrais rajouter tellement de coins à ta liste, j’aime vraiment Paris.
    J’ai bossé deux ans au service des canaux de Paris et c’était passionnant. La ville gère les canaux depuis leur « source » en Picardie et je ne sais pas si du coup on peut considérer que c’est toujours Paris mais je conseille la visite (y a une piste cyclable quasiment tout le long)(je dis ça pour les autres, moi je fais pas de vélo) : entre les canaux urbains et leur partie rurale il y a une diversité de paysages assez impressionnante.
    D’ailleurs ça nous faisait toujours marrer de voir qu’à un bout du canal le problème c’était d’empêcher les sangliers d’aller faire trempette et de l’autre côté c’était inciter les fêtards à jeter leurs canettes ailleurs que dans le canal.
    Je pourrais en parler des heures, en mode meuf passionnée donc relou. Mais dans ma magnami…magnana…magni…gentillesse, je vais vous épargner
    Secret (bien gardé j’en suis sûre) en partant, j’ai gardé la clé d’accès à la voûte sous Bastille où on peut aller se balader, quand il fait beau, c’est féerique. JE SAIS, c’est souterrain. Mais croyez moi, c’est mieux avec du soleil.

    Répondre
  19. Xochitl a dit…

    Jolie sélection ! Mon quartier à moi c’est le 11ème, 4ème, 3ème. Eh oui j’habite à un véritable carrefour : mon trottoir c’est le 11ème, celui face droite c’est le 3ème et face gauche c’est le 4ème. C’est un peu boboland partout mais en fonction du moment de la journée ou de la semaine et en l’espace de 2/3 rues on change radicalement d’ambiance entre le coeur du marais gay, Bastille du samedi soir qui est très banlieue, les rues Popincourt et Amelot où fleurissent les restau branchés, la rue Sedaine et autour de l’église Saint Ambroise qui est Chinaland, la Place des Vosges et son voyage dans le temps, les petites maisons colorés des impasses de la rue Saint Sabin, aller à l’île Saint Louis à pied ETC….. C’est un quartier fabuleux et j’angoisse à l’idée de déménager bientôt pour aller vivre à Aix-en-Provence. J’ai peur de faire une erreur bien plus importante que la traversée du périphérique…

    Répondre
    • reine a dit…

      Je bosse maintenant rue St Maur et j’adore les boutiques, les bars,l’ambiance, du triangle rue saint Maur-Oberkampf-JPierre Timbaud (quand je pense combien je me suis gaussée de ce boboland ! maintenant , évidemment, je donnerai un rein pour y avoir un 3 pièces) une vraie atmosphère »village » encore popu .
      Popincourt par contre, quel dommage, les boutiques chinoises sont hideuses et la mode printemps présentée : une horreur…. ça se vend où ces nippes?

      Répondre
      • Xochitl a dit…

        Concernant les boutiques chinoises j’ai entendu dire que leurs collections, effectivement bien souvent affreuses, se vendaient sur l’Europe de l’Est et sur les marchés. Information à confirmer.
        J’ai vécu aussi 2 ans Rue Jean-Pierre Timbaud avant la boboisation du quartier mais j’aime toujours autant !

        Répondre
    • isama a dit…

      Le centre ville d’Aix-en-Provence, où j’ai fait mes études, est magnifique !!! Et peut être si charmant, au détour d’une une pavée … Et le soleil aussi !!! Courage … 😉

      Répondre
      • Xochitl a dit…

        Oh j’aime beaucoup Aix, même si je ne la connais pas encore beaucoup et je suis très heureuse de déménager là-bas. Mais j’avoue que je sens monter un certain stress et aussi une grosse tristesse à l’idée de quitter Paris. Je me rassure en me disant que 3 heures de TGV ce n’est pas si long que cela!

        Répondre
  20. Nathalie a dit…

    Qu’est ce qu’elles m’ont émues ces photos, j’en ai eu les larmes aux yeux. Pourtant Paris j’y habite, j’y travaille, mais je ne me rendais pas compte à quel point j’aimais cette ville. Le quartier de la BNF, j’y suis souvent, je l’adore aussi…. J’habite le 12ème depuis 10 ans, j’adore cet arrondissement, mais je sais que si je devais en changer, le suivant sur ma liste serait le 13ème, je ne sais pas pourquoi je m’y sens chez moi. Peut-être parce que c’est là que j’ai été au lycée, que je le traversais tous les jours ensuite quand j’ai fait mes études dans le 5ème, et que je me souviens de l’ouverture de la BNF, je me souviens des virées au MK2 Bibliothèque entre 2 cours, d’ailleurs c’est là que j’aime emmener mes enfants au ciné.

    Merci de me faire réaliser à quel point j’aime ma ville

    Répondre
    • reine a dit…

      Nathalie , moi aussi j’habite le 12ème (la coulée verte) mais je suis aussi souvent dans le 13ème (ah! la passerelle de Simone) pour le MK2 et la Butte aux Cailles surtout (AH ! les soirs de printemps, les terrasses de la rue des 5 diamants!!) On a beaucoup de chance d’habiter dans cet arrondissement si joli, et si proche d’autres aussi sympas (le 11ème, le 20ème..)

      Répondre
      • Nathalie a dit…

        Ah la coulée verte 🙂 Témoin de mes déambulations hagardes quotidiennes avec mon fils en landau pendant mon congé mat. Et je suis d’accord avec toi, c’est joli, calme, mais proche de quartiers qui bougent plus si besoin.

        Répondre
  21. einfoldstelpa a dit…

    On a plein de lieu en commun ! J’habite moi aussi le treizième mais entre Glacière et Gobelin. Je pense que tu peux faire un « 10 lieux préférés » dans le 13 sans probléme. J’adore notre arrondissement il est d’une mixité sociale VRAIE pas trop de bobos et pas de hipster à l’horizon sauf quelqu’uns qui s’égarent à la Butte au cailles.

    Répondre
      • Caroline a dit…

        j’aurais juste un bémol qui me navre, mais dans mon quartier, vers la porte d’italie, c’est moins safe qu’il y a cinq ou six ans. il y a des bandes qui trainent, tirent les téléphones des gamines, emmerdent les passants, gueulent dans les squares le soir. ça s’est détérioré en peu de temps…

        Répondre
        • reine a dit…

          Même changement dans notre quartier …il y a douze ans , quand nous avons aménagé, quartier très familles avec plein de petits gamins adorables , de grands yeux et de grands rires….aujourd’hui , ils ont entre 15 et 20 ans ,squattent les bancs en bande jusqu’à tard dans la nuit (même dans le froid) et commencent à se menacer et à se battre certains soirs….on commence aussi à voir de très belles bagnoles tourner , avec au volant de très jeunes conducteurs bagousés…..

          Répondre
          • Nathalie a dit…

            Mais je n’ai rien remarqué moi…
            Un ami m’a dit que ça s’était beaucoup dégradé du côté Picpus sur l’avenue de Saint-Mandé, mais par chez moi je ne vois rien de spécial! Des HLM, qui créent de la mixité sociale oui (ce qui me plaît), mais des problèmes de bandes, je n’en ai pas vu. Peut-être qu’il faut que j’enlève mes oeillères? Ou alors j’ai de la chance dans mon coin du 12ème

          • Zenaide a dit…

            Bon Reine, on se l’ait déja dit, mais je crois vraiment que l’on est voisines, à touche touche. Ce serait drôle si on arrivait à se rencontrer en vrai, non ?

  22. Gabie a dit…

    Waouh, merci j’ai découvert plein d’endroits et cette « fôret » au début à l’air incroyable. Mon père habitait le 13° quand j’étais ado et j’adorais ca, l’impression de vivre un peu dans les mangas de ma jeunesse. Ma tante est dans le 14° depuis que je suis née, pas le plus beau mais ca reste ma petite madeleine !

    Répondre
    • Gabrielle a dit…

      Ah mais je m’insurge le 14 ème est LE plus beau !! Comment ça je suis de mauvaise foi? La rue Daguerre, le quartier de la mairie, le quartier plaisance-pernety avec toutes ces petites rues qui s’appellent « villa » et qui sentent la glycine l’été venu ..

      Répondre
      • Gabrielle a dit…

        Signé : une exilée du 18 ème …
        Autour de moi peu de gens comprennent que je regrette mon 14 ème alors que nous sommes maintenant au pied de la butte … mais entre les hordes de touristes et de bobos … mon quartier familial me manque …

        Répondre
        • Julie a dit…

          Comme je te comprends, j’habitais dans une des rues perpendiculaires à Daguerre et on attendu 3 ans avant de trouver un 3 pièces abordable pour rester dans le quartier, du coup j’ai fait 150m! 😉
          Que ce soit la rue daguerre, la place de la mairie, le parc montsouris, j’adore le 14! 🙂

          Répondre
        • Suzanne a dit…

          J’ai habité à la cité internationale à mon arrivée à Paris et mes enfants sont nés à l’institut Montsouris, le 14 eme a vraiment une place particulière dans mon coeur 🙂

          Répondre
      • Justine a dit…

        Tout à fait d’accord le XIVè est le meilleur!
        Mes parents l’ont quitté un jour car la famille s’était agrandie. Et y revenir est maintenant hors de portée de ma bourse ;-(
        Heureusement pas besoin d’y habiter pour y vivre de belles journées.

        Répondre
  23. Ce'Nedra a dit…

    Je suis bien contente, car tu évoques pas mal d’endroits que je ne connais pas, où très peu, malgré plusieurs années de vie à Paris. J’avais un vieux souvenir morne et glauque du quartier BNF, et là tu me donnes envie d’aller y traîner mes guêtres au retour des beaux jours… Merci!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      oui mieux vaut y aller quand il fait beau, sinon il faut reconnaitre que le vent s’engouffre dans ces grandes artères, et à moins d’être vraiment fan des atmosphère très urbaines, limite industrielles, on ne peut pas vraiment apprécier. Mais quand il fait beau, les grands moulins réhabilités sont magnifiques, le parvis de la BNF est super agréable et les quais sont un enchantement, vus depuis la passerelle Simone qui en plus vous emmène ensuite dans les jardins de Bercy 🙂 une bien jolie promenade !

      Répondre
  24. Reine a dit…

    Je suis une fan absolue de Paris…je bave de bonheur en lisant ce post et les com , c’est dire!!
    J’ajoute 2 endroits que j’aime aussi particulièrement : la place Dauphine ( qui n’a pas mauvaise mine..:)) et la rue de Furstenberg (là où il y a le musée Delacroix) un enchantement ….
    juste une anecdote : quand je faisais mes études, fin des années 70, à Paris , les loyers (et les exigences des proprios) n’étaient pas vraiment les mêmes qu’aujourd’hui ….pour preuve , avec mon chéri de l’époque, étudiant pauvre lui aussi , nous avions un appart (pourri,certes) rue….Monsieur -le-Prince , que nous avons lâché rapidos car nous n’avions pas d’eau chaude!!!

    Répondre
  25. La reine de la pma a dit…

    J’ai fait le chemin inverse, enfance dans le 13ème que je reconnais bien et maintenant je suis vers République…
    Merci d’avoir partagé ces lieux pairisien, je ne connaissais pas le square René Viviani, je vais aller faire un tour.

    Répondre
  26. Claire a dit…

    Je rajouterais la rue des martyrs (oui, en plein bobohipsterland) pour les pâtisseries de S Gaudard. Et pour la maison de rêve, j’hésite entre la cité des fleurs et la villa Léandre (à deux pas de l’avenue Junot). Enfin, tu as oublié les passages!! J’adore cette atmosphère surannée qui y règne passage verdeau / jouffroy / panoramas pour ma part mais il y en d’autres!!

    Répondre
  27. Lucie a dit…

    On a tous notre Paris, mais je retrouve dans ta liste plein d’endroits que j’aime, moi aussi… Habitante du 15ème que j’adore (sans doute parce qu’il me rappelle un peu mon 6ème arrondissement lyonnais dans lequel j’ai grandi, et qui doit, à toi aussi, te dire quelque chose 😉 ), on aime bien aussi aller se balader partout, mais aussi sur les quais, et notamment vers la Butte aux Cailles. J’adore cet endroit, petit ilot village au milieu des grands immeubles et avenues. Je plussoie les Cailloux, bien sur, mais je suis sure que tu connais aussi Gladines et ses célèbres salades cinq diamants (qui n’ont rien de light, on est bien d’accord) et patates au bleu?? Ils en ont ouvert un autre vers les Halles, alors cela perd sans doute un peu de son côté unique, mais c’est quand même drôlement sympa. Et bon!
    Les Peupliers, on y vient, comment dire… régulièrement, pour amener notre kamikaze de petite dernière aux urgences traumato de l’hopital du même nom, et j’avoue que je n’ai pas toujours la tête à apprécier le paysage. Mais en général, en repartant avec des points de suture/pansements/doliprane et soulagés, là, je rêve comme toi devant ces jolies maisons!
    Quand à la tour Eiffel, depuis bientot 15 ans que je vis à Paris, je ne m’en lasse toujours pas…

    Répondre
  28. Best place a dit…

    La place Dauphine -où vivaient Montand et Signoret- et son calme absolu, à deux pas de la rue de Rivoli.
    Le café de la grande mosquée de Paris et ses figuiers couverts de moineaux.
    Les petites rues du Marais (rue des Tournelles, rue Saint Gilles, autour de la place des Vosges), au réveil, au Printemps.
    Le Jardin du Luxembourg au mois de juin, où nous allions avec les enfants faire du poney et boire des petits cafés en regardant les basketteurs survoltés.
    Le café de l’homme le soir, avec une vue délirante sur la Tour Eiffel.
    La vue incroyable et la terrasse de chez Georges, sur le toit de Beaubourg et la dolce vita sur la terrasse à ciel ouvert l’été

    Répondre
  29. Photine a dit…

    Tu parles si bien des mes 5e et 13e chéris ! (mes deux arrondissements pour toute une vie – à part deux mois dans le 16e et 10 mois à Saint Etienne – j’assume totalement)

    petite question de voisine encore plus proche : dans le parc Kellerman, on n’entend pas trop les voitures ?

    Répondre
  30. Furfande a dit…

    Oh que tout ça me parle ! Et oui pauvre de moi j’ai grandi dans une de ces maisons pas très loin de la Poterne des Peupliers, à l’époque où l’on pouvait y vivre sans être PDG du CAC 40. Et oui bien sûr, parée de toutes les couleurs de l’enfance, c’était une maison merveilleuse, avec un petit jardin, avec deux bouleaux nacrés et un rosier rose qui grimpait très haut, et qui s’est cassé la gueule le…. 21 avril 2002. ça ne s’invente pas. Toujours difficile de retourner là bas, je fais des détours pour ne pas revoir cette maison tant aimée…
    Petite, j’ai aussi passé un certain nombre de mercredis après midis à sauter fort irrévérencieusement de colonne de Buren en colonne de Buren. J’en garde une grande tendresse pour ces drôles de colonnes, que je suis incapable de trouver belles ou laides, elles sont là tout simplement. J’ai aussi bu le bouillon dans les fontaines du Palais Royal, à 4 ou 5 ans, je m’étais taillé mon petit succès !
    Aujourd’hui je garde une petite tendresse pour la place du Marché Sainte Catherine, ses grands arbres et son calme, juste derrière Saint Paul, ou le square Georges Cain, si tranquille rue Payenne… Je crois que c’est ce que je préfère à Paris, les oasis de tranquillité à deux pas de l’agitation urbaine…
    Bonne journée tout le monde !

    Répondre
  31. Bouchine a dit…

    Ah ! Ce post !!! Je te précède à chaque photo!!! Du coup tu me donnes envie de faire pareil (ce que je vais me dépêcher de faire… »oh la copieuse », j’assume! 🙂 )Malheureusement je suis novice en la matière nos deux posts n’auront pas grand-chose en commun …(en plus j’ai pas -encore- mis de photos )
    C’est vrai qu’une fois qu’on a vécu à Paris il est très difficile de vivre ailleurs. Moi j’ai été forcée de m’éloigner (pour les mêmes raisons que Nocléa à savoir le prix du m2) et nous avons franchi le périphérique il y a maintenant 13 ans. On était à l’époque fermement déterminés à ce que cela ne soit que temporaire. J’y suis encore -en partie à cause de ce qu’on a coutume de qualifier élégamment d’ « accident de la vie »…
    Les filles ont eu beaucoup de mal à une époque où on avait un pied à Paris (lycée, amis..etc) et notre « chez nous » en proche banlieue… Maintenant qu’elles ont grandi et que nous sommes toujours « à cheval » entre les deux je suis toujours amoureuse de Paris où je passe la majeure partie de mes journées – de travail ou pas – et je suis de plus en plus convaincue que dans quelques années je refranchirai le pas … Bonne journée et merci de ces sublimes photos!

    Répondre
  32. biloubb a dit…

    Je commence après les vacances une classe culturelle sur les façades parisiennes: 11ème, 1er (Palais royal ) et quartier BNF. On va se régaler en constituant un carnet de voyage. Paris, THE place to be

    Répondre
  33. Noisette a dit…

    J’ai passé presque toute ma vie en banlieusarde du 78,sauf pendant mes etudes de médecine ou j’habitais rue de Buci,j’ai révisé en Mai 68,alors que mon futur époux lançait le pavé.Le canal St Martin à l’époque,j’ai travaillé 1 an à St Louis était bien différent,mais j’aime aussi la nouvelle ambiance.Ma grande chance,retraitée,c’est d’avoir un point de chute dans le 14ème,Pernety,le seul quartier possible à nos yeux.Mais nos enfants pensent la même chose des leurs,rue Lamark,Montorgueil,avenue de Ségur.
    Et j’explore Paris avec émerveillement ,mon truc c’est de prendre le bus,je ne suis plus pressée,avec le routard sous le bras,touriste dans ma ville,c’est génial.
    J’ai aussi découvert les peupliers dans de mauvaises circonstances et même si j’adore,j’ai un pincement au cœur en passant par là.
    Je fais partie de celles qui rêvent d’avoir les adresses de Caro dans le 13ème

    Répondre
    • Noisette a dit…

      Deux endroits plein de charme mais confidentiels dans mon ancien 6ème,le passage Christine,salon de thé sympa,et la cour de Rohan,plus facile d’accès par la rue du jardinet que par la cour du commerce St André,très bons chocolats chauds dans cette dernière.

      Répondre
  34. Sol a dit…

    Ahhh Paris!! Tant de mes lieux préférés à moi dans cette liste! Jene peux pas passer par Paris sans visiter les jardins du Palais Royal, profiter de son calme exquis au milieu de la ville, sentir les roses, écouter le bruit des fontaines payer tribut à Colette.. un de mes endroits préférés pas seulement à Paris mais au monde!!

    Répondre
  35. Mel (une autre) a dit…

    J’aime vraiment beaucoup tes derniers billets et les commentaires, ça permet de s’évader, de rêvasser, ça fait un bien fou ! 🙂
    Et puis, ça me donne des idées pour explorer.

    Répondre
  36. Aude a dit…

    Moi j’ai grandi dans le 5e, avec un coup de coeur pour des bouts du 13e/14e/6e aussi. Le Luxembourg, Montsouris, la rue Daguerre, Polytechnique, le quai de Montobello, le pont des Arts, l’avenue des Gobelins, le square des Peupliers (une de mes amies avait une maison là, sublime), tout ça me parle tellement. Et là je suis partie vivre d’autres aventures de l’autre coté de l’Atlantique, mais Paris me manque tellement parfois… Merci pour cette liste qui m’a fait voyager en quelques minutes.

    Répondre
  37. Laure a dit…

    J’habite à Marseille maintenant, mais j’ai quelquefois la nostalgie de Paris où j’ai passé quelques années…. Abonnée au 18ème.
    Il faut que j’y retourne quelques jours dans pas longtemps!! 🙂
    Merci pour ce post qui fait du bien.

    Répondre
  38. Marje a dit…

    Le voyage scolaire à Paris de MoyenMoyen a été annulé à cause des attentats … Je lui ai promis, juré, craché que je l’emmènerai cet été ! J’avais déjà décidé de lui montrer la BNF mais je trouve ici de nouvelles idées !!! Merci.

    Répondre
  39. Pauline a dit…

    J’adore particulièrement tes photos du parc Kellerman, parce qu’elles m’évoquent une douceur de vivre, des après midis insouciants avec les copains comme tu le décris, une douceur poignante. C’est beau ces photos faites avec un bête I-Phone. Ca conserve l’espoir et la joie. Ce soir j’en avais besoin, et voilà, il suffit d’un petit tour ici. Merci.

    Répondre
  40. velouria a dit…

    arrrrrrrrrrrrrrghhhhhhh, je viens de lire que tu allais chez Camille, j’ai tellement de souvenirs là bas et la tristesse quand le patron a revendu!

    Répondre
  41. Pat a dit…

    Merci pour cette jolie balade parisienne !
    J’ai eu du mal à me faire au 13e (après avoir adoré habiter dans le 15e), mais je m’y suis attachée et je l’aime maintenant presque autant que toi 😉
    Tu as même mis une photo de mon ancien immeuble (Olympiades) et d’une de mes rues préférées (les maisons colorées des Peupliers) 🙂
    Bonne journée !

    Répondre
  42. Sarah a dit…

    tellement étonnée de retrouver des quartiers de mon enfance que je sors de mon statut de lectrice silencieuse : ayant grandi dans le 13ème et habitant maintenant à 2 pas , de l’autre côté du périph (après une escapade dans le 14ème que j’ai adoré). Je suis toujours un peu déçue que notre arrondissement ne soit pas reconnu à sa juste valeur, même si ça doit être ce qui le rend sympathique. J’ai grandi en face de la cité florale, un quartier un peu plus foutraque que celui des peupliers mais tout aussi apaisant et nos rdv entre collégiens c’était devant Galaxie (je ne me suis toujours pas faite à l’appeler Italie 2…).
    Et ce fameux parc kellermann où je n’ai jamais mis les pieds, plutôt adepte de la cité U, il faudrait quand même que j’aille y faire un tour un jour! Merci!

    Répondre
  43. Fmior03 a dit…

    Ah, Paris…!
    Quitté il y a un peu plus d’un an et demi, après quasiment toute ma vie là-bas (29 ans, en gros), parce qu’on voulait de l’air, de l’espace, du temps… on est très heureux dans la Ville Rose mais pour la première fois depuis notre départ ou presque, on va y retourner pour une semaine en TOURISTES, et cela nous réjouit à un point fou, de redécouvrir cette ville qu’on connaît a priori si bien avec des yeux de visiteurs, loin des contraintes et avec toutefois l’impression (sans doute assez fausse, déjà) qu’on n’est pas tout à fait des étrangers…
    Vivement!

    Répondre
  44. Olivia Blanc a dit…

    Bonjour,

    Je suis étudiante en journalisme et je dois réaliser un reportage sur le quartier des peupliers dans le 13eme.

    J’ai lu votre article et j’aurais aimé vous rencontrer pour vous filmer, Vous pouvez me contacter par mail ou au 0778631145,

    Dans l’attente de votre réponse,

    Olivia Blanc

    Répondre
  45. Jean-Pierre a dit…

    …C’est avec une une grande curiosité que j’ai parcouru votre blog sur le 13ème, et notamment le quartier des Peupliers où je suis né pendant la guerre. Ah le parc Kellermann ! que de joies nous a-il procuré lors de nos enfances…En fait, par tradition, nous l’avons toujours appelé dans le quartier. Autrefois, il avait appartenu à l’ordre des lazaristes, époque où ce petit bout de terre était sur le territoire de la commune de Gentilly puis ensuite rattaché à Paris. Dans les années 50, il était dans un état plutôt déplorable, mais c’était un terrain de jeu extraordinaire pour nous gamins puis ados. Aux beaux jours d’étés, les gitans de la Porte-d’Italie venaient en soirée, jusqu’assez tard dans la nuit, chanter et jouer de la guitare devant un grand feu qui montait à plusieurs mètres de hauteur. Avec mon frère, sur le balcon de l’appartement, qui donnait sur ce champ, nous étions fascinés. Dans ce champ la rivière Bièvre, seule rivière ayant fait une incursion dans Paris, avait coulé pendant longtemps. Je me souviens d’un temps où, canalisée, l’on pouvait entendre encore son bruissement dans sa gangue de ciment. Je suis resté 35ans dans ce quartier qui m’a marqué à jamais. Aujourd’hui, je vis depuis 30 ans dans le 14ème, Alésia-Plaisance, qui m’est cher aussi.
    Merci pour vos regards-photos sur ce 13ème que bous aimons. Je vous embrasse.

    Répondre
  46. CeliaG a dit…

    Bonjour et bravo,
    Ça fait tellement plaisir de lire quelqu’un qui aime les quartiers secrets, agréables et romantiques (Ah la Poterne des peupliers ! Et il y a aussi la Cité florale, tellement provinciale et incongrue 🙂 ) et qui ne s’en tient pas qu’à la rive droite…
    Eh oui, j’ai l’impression qu’il y a comme une mode dans les blogs ou les journaux parisiens, consistant à dénigrer systématiquement ce qui n’est pas branchouille-bobo-quartier »en renouvellement » (le 18 19 20 certes c’est sympa, mais très fatiguant pour une personne un peu sensible…)
    Il y a toujours une dolce vita à Paris à l’écart du tapage du tourisme et de la gentrification, et j’ai l’impression que vous l’aimez aussi. 🙂
    Très bonne continuation à vous et à ce beau blog !

    Répondre
  47. van a dit…

    Cela fait 30 ans que je vis à Paris et je commence à y’en avoir marre ! Avant il y avait des clochards (dans le métro), maintenant il y avait des jeunes, des colorés , des vieux qui dorment partout ! Y a plein de balayeurs à tous les coins de rue mais les rues sont toujours sales ! A peine descendre les escaliers d’Auber, on a le plafond stalactiter de je ne sais pas quoi d’une couleur orange ! Et pourtant j’aime Paris mais de – en – peut-être je vais bienôt demander le divorce à l’Hotel de Ville avec Anne en témoin 🙂
    Les bistros sont remplacés par des Burgers. Le truc positif c le vélib et les gens commencent à prendre le vélo. Paris plage a perdu son sable on va le baptiser Paris à quai bientôt. Vive Paris Olympic 2024 !

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>