Five little things #24

En ce moment, j’essaie. Je me cogne un peu, j’efface, je retape, je sue, je me désole, je me console, je me rassure, je me consterne. En ce moment j’essaie d’écrire autre chose que ces billets, autre chose que mes articles ou que des scénarios. Je ne sais pas si je parviendrai au bout de cette nouvelle tentative, vous le saurez si c’est le cas – oh ça oui vous le saurez – mais il est fort probable que cela m’empêche un peu d’être là. Je vous tiens au courant.

A part ça, cinq petites choses…

Le bouquin. Angie, de Karin Slaughter. J’avais lu d’elle « Pretty girls », que j’avais beaucoup aimé et j’ai dévoré ce nouveau polar. Ma seule déception: ne pas avoir commencé par le début cette saga avec personnages récurrents. Mais c’est bien écrit, c’est rythmé et on ne devine pas la fin à la moitié du bouquin.

Le morceau. « Mon intime étranger », de Brigitte. Une nouvelle chanson de ce groupe que j’écoute en boucle, les paroles sont belles et la mélodie triste et un peu douloureuse. J’ai de plus en plus hâte de la sortie de l’album…

Le film. « Les sirènes de Levanzo », que vous pouvez regarder encore quelques jours sur Arte +7. Un petit film sur l’amour qui dure ou qui flambe, qui se passe dans une île minuscule d’Italie, au large de la Sicile. C’est beau, un peu sucré, un peu amer et ça donne évidemment envie de prendre un avion pour la Sicile.

La série. Non, je ne vais pas vous parler de Stranger Things, je ne l’ai pas vue, je ne saurais vous dire pourquoi mais ça ne me tente pas (mais il n’est pas exclu que je tombe dedans et que je la boulotte en deux jours). J’ai vu récemment Nobel, une série norvégienne, qui m’a vraiment emballée, et pas seulement parce que les acteurs sont pour la plupart très très agréables à regarder. Il s’agit d’une intrigue à la fois policière et politique, à la Homeland, un peu. Et c’est vraiment bien tenu.

Le truc futile. Ces bottines, que j’ai d’abord achetées pour ma fille, après les avoir vues sur Violette. Et que j’ai ensuite commandées pour moi tellement elles me paraissaient confortables. Bingo, je ne vais plus les quitter de l’hiver je pense…

57 comments sur “Five little things #24”

  1. Nathalie a dit…

    Bravo!
    C’est long. Ardu. Parfois glissant. Mais ça, tu le sais. Quand on arrive au bout c’est whaow! Et tu le sais aussi. Pourtant, je ne suis pas tout à fait certaine que l’écriture soit la partie la plus compliquée. En tout cas pour moi. Parce qu’il y a l’après. « Sortir de l’ombre » comme m’a dit mon quelqu’un (qui n’a rien à voir avec le tien) (puisque ce n’est pas un psy). La moindre avancée fait figure de grande victoire pour laquelle on sauterait partout (en fait, je saute partout). Et effectivement, quand les phrases s’empilaient parfaitement sur les pages de mon roman, le blog était un peu jachère, avec l’idée qu’il ne fallait pas les dépenser inutilement, comme si j’avais un stock limité d’idées à ne pas dilapider. Bon courage et belle route (fais attention aux nids de poule). Nathalie

    Répondre
  2. Smouik a dit…

    Je pense que la difficulté fait partie intégrante du processus d’écriture mais même si on le sait, ça reste dur à vivre. Je compatis en tout cas…

    Répondre
  3. Daphné a dit…

    C’est chouette de s’aventurer loin des grandes autoroutes. Alors oui, les chemins de traverse nous font faire des détours. Parfois on bute sur une impasse, tombe dans une flaque mais la route est tellement plus belle quand elle est imprévisible !

    J’ai acheté des billets pour aller voir Brigitte, au printemps. C’est chouette d’avoir ce genre de perspective, je devrais semer ce genre de cailloux plus souvent sur ma route hivernale.

    Répondre
  4. Mino a dit…

    Cette photo est sublime !
    Vous avez remarqué que la mode des talons hauts hauts… semble s’estomper ? Ce n’est pas trop tôt !
    Cette mode nous replongeait dans la Chine ancienne, quand les femmes étaient obligées de se bander les pieds pour obéir aux canons de la beauté. Ne trouvez vous pas qu’il n’y a rien de plus beau qu’une foulée élastique et souple ? Marcher sans douleur et sans se tordre la cheville.. Et préserver ses pieds pour plus tard, car du haut de mon grand âge, je vous le dis, quand vous ne pouvez plus cavaler librement parce que vos pieds vous lâchent, c’est dur !!!
    Bon courage et tiens bon Caroline !!

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Non seulement elles se bandaient les pieds, mais pour les raccourcir, elles repliaient les orteils vers la plante du pied, avec des bandages. Résultat, ça s’infectait et si les pieds étaient plus petits pour correspondre aux canons de beauté, ils puaient.

      Répondre
    • Michaela a dit…

      …et je vais en rajouter dans ce sujet. Non seulement elles se replié et bandaient les pieds, les pieds ont en fait étaient cassés pour mieux les compacter (explication « esthétique ») et pour que les filles, une fois mariées de force, ne peuvent pas se sauver, tout simplement (explication pratico-sociétal qui me donne mal au cœur).
      Et toutes ces micro chaussures de poupée qu’on expose comme des chef d’œuvres d’artisanat (à juste titre) mais dont je n’arrive absolument pas de m’extasier, tellement ça me met mal à l’aise et en rage…

      Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        Ce qui est assez pervers, Michaela, c’est que les femmes chinoises de la haute société qui n’auraient pas ces « lys d’or » auraient été très méprisées par les autres femmes, et d’ailleurs n’auraient pas été épousables.
        Ainsi va la mode. Si on réfléchit, essaie de courir avec un corset tellement serré que tu ne peux respirer que lentement, ou encore, plus proche de nous, avec des talons de 12 !

        Répondre
    • Anneso a dit…

      Je suis complètement d’accord. Je déteste les chaussures à très hauts talons, pourquoi devrions-nous soufffrir et être limitées dans nos déplacements et notre confort? Je précise que je suis coquette mais j’aime aussi pourvoir marcher vite,de façon souple et me sentir libre de mes mouvements

      Répondre
  5. DOMINIQUE a dit…

    Si quelqu’un peut s’aventurer dans ce domaine, c’est bien toi. Alors fonce, sois exigeante avec toi-même, mais pas trop dure, et surtout prends du plaisir !

    Répondre
  6. Marie Bambelle a dit…

    Courage Caroline !
    T’es tu lancée dans ce roman parce que ce mois ci c’est le NaMoWriMo (aka le National Novel Writing Month : un défi organisé tous les mois de novembre qui a pour but d’écrire le premier jet d’un roman (50.000 mots en un mois) ?
    En tout cas, vu ma fidélité ici et ma déception les jours où tu n’as pas posté, je me jeterai sur ton livre quand il sortira ! <3
    Je te souhaite d'être satisfaite de ta création et je t'envoie plein d'ondes de fan et de confiance en toi (parce que si toi tu n'es pas sûre, moi j'ai confiance en tes capacités d'écriture) (et en rime en plus ^^)

    Répondre
    • Caroline a dit…

      je lis quand même moins. Mais je me rattrape dès que je peux m’échapper comme là à Agadir. L’un de mes plus grands plaisirs dans la vie ça reste ça: un bouquin sur une chaise longue à l’ombre d’un palmier :-)))

      Répondre
  7. Maud a dit…

    Alors Stranger Things, comme ont dit chez moi  » c’est de la balle »! C’est un mélange de X Files, de films des années 80, des Goonies, de Stephen King, de Steven Spielberg, de Star wars, de jeux d’arcade…bref je suis née dans les années 80 mais j’ai grandi avec tout ça! ma chambre d’ado, les vidéo club … puis c’est super bien ficelé! les gosses sont juste supers dans la série
    La Musique est juste parfaite !
    saison 1 boulotée en 3 jours. Je viens de débuter la saison 2.

    bref voilà mon avis que l’on ne m’a pas demandé 🙂

    Répondre
    • Caroline a dit…

      mais que tu as eu raison de donner 😉 En fait toutes les références que tu donnes expliquent sans doute pourquoi ça ne me parle pas vraiment. Je n’ai jamais regardé X files, je n’aime pas Stephen King, j’aime bien star Wars mais je ne suis pas fanatique, etc. La vérité c’est que je n’ai aucune nostalgie des années 80, qui furent pourtant les années de mon enfance/adolescence. Et que tout ce qui est « paranormal » et « horror movie », ça n’a jamais été mon truc. Mais je vais sans doute quand même essayer de m’y mettre parce que tout le monde est unanime !

      Répondre
      • kat a dit…

        Je me permets de répondre Caro car je ne suis pas du tout une fan des années 80, de Star Wars, Spilbarg etc et pourtant j’adore Stranger Things ! C’est vraiment une bonne série, les gamins sont super il faut tester !

        Répondre
        • Cat la soeur de Sylvie a dit…

          Et bien exactement pareil. Je n’aime aucune de ces références (allez si j’ai adoré les Goonies à l’époque) et j’ai dévoré Stranger Things…
          Et sinon, dernière addiction clôturée avec désespoir samedi soir : Mindhunter. BRILLANT (à mon avis).

          Répondre
          • Gnondpom a dit…

            Même sans les références cinématographiques, ayant grandi dans les années 80 (j’ai aussi 29 ans), j’ai adoré toutes les références à ces années-là. Pas qu’elles m’aient particulièrement manqué, mais c’est drôle de les retrouver, de se retrouver dans cette ambiance. C’est plein de petites choses, des détails mais vraiment bien recréés.

            Que ce soit les vêtements, les références culturelles, ou tout simplement l’insouciance de ces garçons (et de leurs parents) qui passent leur vie sur leur vélo à parcourir les rues de leur ville. Ou même tout simplement les effets de transition d’une scène à l’autre, ou le type de police utilisée pour indiquer p. ex. les lieux, c’est une esthétique très différente des séries actuelles.

            Après, si tu n’aimes pas du tout le paranormal, c’est sûr que l’intrigue principale risque de te laisser froide. Mais tu peux toujours essayer un épisode pour voir.

        • Anneso a dit…

          Je vais prendre la défense de Stephen King: avant je le regardais un peu de haut car c’est de la littérature « de genre » (quelle conne!) jusqu’à ce que je lise « 22/11/63 » ,une uchronie de MALADE! Un coup de foudre (et je suis difficile)! Un roman brillant et haletant!
          Depuis,entre « Misery » , « Carnets noirs » , »Mr Mercedes » etc (tous ces bouquins ne sont pas « d’horreur » ,il n’y a même pas de surnaturel,à part celui sur Kennedy puisque c’est l’histoire d’un mec qui retourne dans le passé pour essayer d’empêcher l’ assassinat de JFK par Oswald (donc c’est pas hyper réaliste,ahah) ,bref je suis bien contente d’avoir surmonté mes préjugés (et King n’est pas Faulkner mais son style est tout-à-fait correct,en plus c’est un homme engagé,j’aime beaucoup ce type)

          Répondre
          • DoMi a dit…

            Je n’ai encore rien lu de Stephen King et « Stand by me » est le seul film tiré d’un de ses livres que j’ai vu, mais que j’ai adoré au moment de sa sortie (vu trois fois au ciné), et tout autant dernièrement, en DVD… Je vais peut-être finir par me laisser tenter 🙂

      • val de bruxelles a dit…

        Moi je ne suis pas nostalgique de ces années et encore moins de la musique de ces années 80 mais il faut avouer ( je devais avoir l’âge de ces enfants à l’époque) tous ces détails oubliés c’est très amusant de les revoir: les coiffures (oh mon dieu!), les fringues, chemise de nuit, tissus dans la déco, pleins de détails incroyables qui nous sautent aux yeux, qui sortent des décombres de nos souvenirs. Et une mention pour Winona Ryder vraiment fabuleuse.

        Répondre
        • DoMi a dit…

          Ohlala, vous donnez toutes très envie de la regarder.
          Mon Ado est en train de la regarder. Elle trouve ça « trop chelou », mais continue tout de même de s’enfiler les épisodes 🙂 Avec ce que vous en dites je pense que je vais la rejoindre…

          Répondre
  8. Maud a dit…

    Je comprends ! je suis une aficionados de Xfiles. quand j’étais ado j’enregistrais les épisodes sur mon magnétoscope ( je vous parle d’un temps ;)). J’ai toujours adoré Stephen King ( assez fan des adaptations ciné tel que Carry au bal du diable qui pour moi n’a pas pris une ride, Misery, Christine, Shining bref je suis intarissable!) . Je suis moins Star Wars mais je me souviens des marathon vidéo avec ma meilleure amie sur son canap a les regarder, on jouait à la console aussi. Et dès qu’un film sur les extraterrestres sortait, j’y allais.
    Chacun ses références et ses souvenirs « refuge ». Cette série me fait revivre ces bons moments.

    Répondre
  9. Carole Nipette a dit…

    Moi je me laisse dévorer par les séries et ma pile de livres augmente… du coup je me fais des semaines où je me force à ne pas mettre de séries sur mon téléphone pour pouvoir lire dans les transports et pourtant l’envie est là 🙂
    et en plus je vais pas mal au ciné…
    je note la série norvégienne pour plus tard ! je suis fan de Stranger Things et s’il n’y a avait pas le côté alien ça ne me manquerait pas en fait !
    Bonne écriture 🙂

    Répondre
  10. Elise a dit…

    Merci pour l’indication de la série norvégienne, je suis les yeux fermés vos conseils en la matière. Les séries non américaines, a fortiori nordiques, ont un charme dont je ne me lasse pas. Je ne sais pas comment vous les débusquez d’ailleurs. Bonne semaine !

    Répondre
  11. Pétunia a dit…

    Je comprends tout à fait que l’écriture t’empêche de poster ici. En ce moment je dois beaucoup écrire, mais rien à voir la littérature. Il s’agit de compte-rendu de recherches. Et pourtant ça a pour conséquence de réduire la correspondance que j’entretiens avec des amies qui sont loin ou que je ne peux pas voir souvent. De toute façon en ce moment c’est tout le monde que je ne peux pas voir souvent (à cause des mes recherches et compte-rendu à écrire).

    Il va quand même falloir que je prenne le temps de regarder le téléfilm que tu conseilles.

    Répondre
  12. Reine a dit…

    Ben , c’est ce qui s’appelle du teasing de première catégorie!! Courage , ma caille !
    En ce moment, sur un roman de Claire Messud, auteure que j’ai découvert l’année dernière, « The woman upstairs » ….et je n’arrive pas à accrocher…pas juste parce que le personnage principal est « unlikeable » mais parce que l’histoire  »une femme prof artiste frustrée qui devient fascinée par une famille de voisins artistes reconnus, évidemment jalousie et rage sont au rendez vous  » ) doesn’t sound right to me, même si le thème est intéressant… l’ écriture reste brillante, incroyablement juste pour décrire le ravage intérieur d’une passion . Mais bon, je m’ennuie un peu.
    Ce week end je me suis re-boulotté « Dix pour cent » et toujours le même plaisir pour le scénario et le jeu des acteurs ! ( et aussi, je VEUX le manteau vert de Camille Cottin) ….moi , non plus les trucs années 80 c’est pas mon kiff.
    Voilà après une semaine de vacances, retour au turbin ( expression qui me fait penser aux chansons des années 40/50 , non? paye tes références! ) Donc je souhaite à toutes les privilégiées qui ont un boulot (et payent des impôts) et à toutes les autres (qui en payent ou pas) une excellente semaine ! (fait beau sur Paris aujourd’hui , c’est déjà ça!!)

    Répondre
  13. Bérengère a dit…

    J’ai toujours beaucoup aime ce que chantait les Brigitte mais les 3 chansons déjà en ecoute de peur futur album sont justes incroyables ! Paroles et mélodies sont justes évidentes ! Les voir au printemps avec Jeanne et Luce me ravit !
    Pour stranger things j’ai accroché dès la saison 1 l’an passé ! Il y A un truc dans cette série qui t’emballe dès la première minute !
    Je note poir la série Nobel ! On a terminé les 3 saisons de the killing !
    Et sinon pource froid subir on nous avait pas prévenu ! Ok novembre ok rentrée mais après 2 semaines de douceur automnale. …comment dire ?

    Répondre
  14. sarah a dit…

    Ecrire est la chose la plus courageuse qui soit. Et évidemment, ce n’est pas parce que l’on est capable (disons, douée !) d’écrire un billet de blog ou un dialogue bien ficelé, que s’atteler à l’écriture avec un grand E est plus simple, moins intimidant.
    J’ai une admiration sans borne pour la capacité à inventer et structurer une histoire, la ciseler, ne pas baisser les bras, ou même les baisser pourquoi pas, mais s’y être mis.
    Se frotter à ce que l’on estime tant : un bon livre. Ah la la, mais que c’est chouette de s’y être mise !
    Visiblement je n’ai pas (encore ?) ce courage mais ne peux que louer le tien et te dire : GO ! Hâte ! (et tant pis pour nous si on te lit un peu moins ici)

    Répondre
  15. Hemeline a dit…

    Moi j’ai dévoré Mind Hunter sur Netflix… en trois/quatre jours… c’est pas toi qui l’avait conseillé dans un billet ? (j’ai la mémoire qui flanche…) j’ai adoré… Je viens aussi de commencer Gipsy avec Naomi Watts.. tordu mais très réaliste et addictif…

    Et je suis partie dans Star Trek Discovery… j’ADORE mais il faut aimer la SF… Tout le monde parle de Stranger Things mais je ne sais pas, j’ose pas (moyen tentée, comme toi).

    Répondre
      • elisabeth a dit…

        mais oui ! j’ai aussi adoré Mindhunter, un bijou de série, une des meilleures pour moi depuis quelques années. David Fincher derrière
        la caméra pour les épisodes 1, 2, 9 et 10 … Heureusement la saison 2 est en écriture et Netflix voudrait aller jusqu’à la 5ème …

        Répondre
  16. frederique-etc a dit…

    Ravie de lire que tu as un gros projet, mais égoïstement, j’espère que trouveras encore un peu de temps pour écrire par ici.
    J’avais déjà vu ces boots chez Violette, mais je n’ai pas (encore) cédé … le côté confort me tente bien!
    Brigitte, c’est vraiment un duo à part. Ca m’emporte à chaque chanson !
    Mon fils est fan de Stranger Things mais le peu que j’ai aperçu par dessus son épaule ne me tente pas (ça me fout les jetons !!!)
    Tiens, est-ce que quelqu’un connait un site ou autre qui répertorie les séries avec un résumé ?
    (il y en a tellement sur Netflix que je passe presque une soirée à chercher ce que je vais regarder !!!)

    (et encore 1000 merci pour le concours !)

    Répondre
  17. Lisa a dit…

    Karin Slaughter mon auteure chouchou de polars! J’ai lu les deux séries mettant en scène les deux personnages principaux, en américain, je suis fan.

    Répondre
  18. Gnondpom a dit…

    J’en profite pour te remercier de ta suggestion de Line of Duty. Cette série est tout bonnement excellente, on a dévoré la première saison avec bonheur.

    Tous mes voeux pour ton projet d’écriture « autre », j’espère que ça va aboutir !

    Répondre
  19. kinou a dit…

    Merci pour Les sirènes de Levanzo. On se l’est regardé ce soir, un vrai petit bonheur. Quelle ambiance… Je veux dîner en terrasse sur ce port et dormir dans le lit du phare !

    Mindhunter, j’ai regardé les deux premiers épisodes , c’est très bien, mais je bute sur le sujet des serial killers. ça me fait trop flipper. Je ne pense pas que je vais poursuivre. Je n’en peux plus de cette noirceur . Donnez-moi du Jane Austen !

    Répondre
    • Marie Bambelle a dit…

      Je suis pareille pour les serial killer, genre à dormir dos au mur pendant des semaines. D’ailleurs, de manière très enfantine, j’ai régulièrement peur que John le Rouge, le méchant de Mentalist (série pourtant finie depuis des années) vienne m’attaquer dans mon sommeil ^^

      Répondre
  20. Carolin_e a dit…

    C’est dingue d’avoir tous ces projets tout de même ! Et surtout d’être douée pour chacun d’eux !
    Regardes-tu Outlander ? On est bien loin de Stranger Things, mais ça se tente ^^

    Répondre
  21. ANITA a dit…

    Pas non plus tenté par Stranger things, et ce n’est pas pas parce que je suis vos conseils avisés en matière de séries…J’ai déjà dévoré Mindhunter, pris bonne note de The line of duty, et dès que je finis The killing j’entame cette série norvégienne.

    Répondre
  22. Michaela a dit…

    Sincèrement, bon courage Caro pour tes nouvelle aventures!
    J’ai tellement d’admiration pour les gens osant exploiter le terrain en dehors de sa zone do confort (et d’envie certainement car, je m’accroche à la mienne plus qu’il ne me plait…)

    Répondre
  23. Tan a dit…

    Ça fait plusieurs fois que mon homme me parle de Stranger Things comme LA série à voir aussi, même si a priori ça ne me tente pas plus que ça. On verra si on se laisse prendre à notre tour.
    Bon courage pour l’écriture et bonne chance !

    Répondre
  24. mammouth a dit…

    J’adore l’air de Jiji! Quel sens du détachement. On a tous à apprendre de lui.

    Bon courage pour le reste. Nous serons là à t’attendre sagement, que tu y arrives ou non dans cette nouvelle tentative.

    Répondre
  25. sigaellesi a dit…

    Merci pour Nobel, une bonne découverte (sont forts ces pays du nord, j’avais adoré the killing et borgen….) et j’attends une bonne promo pour les boots. bises bonne soirée

    Répondre
  26. Ludivine a dit…

    Fan de séries comme toi ….. j’ai longtemps tardé pour visionner stranger things. Avec 2 ados à la maison, j’en ai beaucoup entendu parler. « Ça ne te plaira pas » m’ont elles dit connaissant mon manque d’appetence pour la science fiction mais j’ai plongé et je ne suis pas du tout déçue et contre toute attente j’ai adhéré dès le 1er épisode (juste flippant comme il faut) et adhéré à l’univers fantastique au relent des années 80. Je suis sûre que tu y passeras un jour et j’attends ton avis avec impatience. Allez je vous laisse et vais de ce pas entamer la saison 2.

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>