« Vis demain comme s’il n’y avait plus de café » (proverbe danois) (enfin, je crois)

A l’heure où j’écris ces lignes, j’hésite entre l’excitation totale à l’idée de faire ma première séance de dédicace et la panique à la perspective de me retrouver seule face à ma pile de livres. Sans compter qu’en plus il me reste moins de 24h pour aller chez le coiffeur, histoire de ne pas faillir à ma réputation de blonde peroxydée (c’est naturel mais ça demande néanmoins un certain entretien). Je suis prête à promettre des choses insensées (une séance de karaoke, des cookies maison, quelques pas de danse ?) pour vous donner le courage de braver le métro demain soir. VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS.

Je suis consciente d’être légèrement monomaniaque depuis une semaine, mais il faut me comprendre: vous avez été si nombreuses à m’envoyer des mots adorables sur ce livre, que j’ai désormais l’impression d’être la digne descendante de Sophie Kinsella ou la petite soeur d’Helen Fieldings. Résultat, je ne passe plus les portes et j’ai perdu tout sens des réalités (faire le repas, moi ? est-ce que JK Rowlings perd son temps à éplucher des pommes de terre ?) (non).

Plus sérieusement, j’ai appris hier que Mission Hygge avait extrêmement bien démarré sa petite vie dans les librairies. Et ça, c’est en immense partie grâce à vous, qui êtes nombreuses à l’acheter. Je sais que ça n’est pas rien, que c’est m’accorder une sacrée confiance. Et je voulais vraiment vous remercier. Pas parce que grâce à vous un jour j’aurai une maison en bord de mer (bon, oui, aussi) mais surtout, et là je ne plaisante pas, parce que si ce premier roman fait ses preuves en tête de gondole, il me sera bien plus facile d’en publier un second. Or maintenant que j’ai pris goût à cette ivresse de la fiction, je trépigne d’impatience pour en écrire un autre. Bref, merci, d’être aussi bienveillant(es). Certaines ont en outre pris le temps de poster des commentaires sur Amazon, là aussi je suis reconnaissante, parce que c’est un geste tellement gratuit, tellement généreux, que ça m’émeut.

Promis, je vais passer à autre chose, je ne vais pas vous harceler avec ce bouquin pendant des mois. Mais c’est un tel privilège d’avoir eu la possibilité de donner vie à ces personnages et de pouvoir par la suite échanger avec ceux et celles qui ont lu l’histoire, que je concède avoir un peu de mal à cesser de guetter vos messages. Je dois vous avouer que ces derniers temps, bloguer m’est plus difficile, vous l’avez sûrement remarqué. D’une part parce que j’ai la sensation parfois d’avoir « tout dit », d’autre part parce que je ne me reconnais plus du tout dans ce que sont devenues celles qu’on appelle les « influenceuses ». Question d’âge peut-être, mais aussi de centres d’intérêt. Je ne peux m’empêcher d’être effarée face à la vacuité de la plupart des blogs ou comptes instagram, par cette overdose de publicité à peine masquée. Je ne veux pas tomber dans les poncifs du « c’était mieux avant », mais je crois que tout de même, si, un peu. Lorsque j’ai commencé, nous bloguions par pur plaisir de partager nos pensées, trouvailles, coups de gueule. Aujourd’hui, ce sont des hashtags et des codes promo à tous les étages. Pas trop ma tasse de thé. Même si j’ai bien conscience qu’il faut vivre et que je suis la première à accepter parfois quelques partenariats, trop de sponso tue le sponso.

Mais ces derniers jours, j’ai retrouvé l’essence de ce qui m’anime ici depuis douze ans. Ces échanges, cette proximité, l’impression de vous connaitre. J’aime l’idée que nous nous réunissions ici autour de la lecture, aussi léger que mon bouquin soit.

Bref, en un mot comme en cent, MERCI. Et je l’espère à ce soir pour certaines d’entre vous (souvenez-vous, il n’est pas exclu que je fasse une chorégraphie).

Edit: Ce soir c’est donc à partir de 18h à la librairie Les Nouveautés, 45bis rue du Fbg du Temple dans le 10è, métro Goncourt.

Edit2: merci Audrey pour ce post Instagram et pour avoir relevé cette punchline dont je ne suis pas peu fière 😉

Edit3: Pour la maison en bord de mer, c’était vraiment une plaisanterie (il faudrait en vendre énooooormément).

117 comments sur “« Vis demain comme s’il n’y avait plus de café » (proverbe danois) (enfin, je crois)”

  1. Agnès a dit…

    Quelle déception de manquer ta dédicace, je ne serai à Paris que vendredi ! Mais quel joie de te voir savourer ! J’ai hate de lire ton bébé livre !
    Bises de Téhéran

    Répondre
  2. Carine a dit…

    Moi, je bouderai jusqu’à ce que tu viennes dédicacer ton livre à Avignon!!!!!! Blague à part, bravo pour le succès mérité de ton livre et, même si je parie plutôt sur des mètres de queues à la librairies des Nouveautés, ce soir à 18h je t’enverrai plein d’ondes positives pour que ce moment soit parfait!

    Répondre
  3. Nan a dit…

    Je comprends ton excitation. Et ton bonheur

    Commandé pour Kindle pour ma part
    Ce n est pas le genre de livre que je lis en general mais comme on se connaît depuis la cabine d essayage… c est comme si une copine avait publié un livre donc je suis obligée.
    Je te souhaite une queue jusqu » à Republique ce soir( bizarre cette phrase)

    Répondre
  4. Kaylee a dit…

    En pensée avec toi ce soir à 18 h. J’espère que quelqu’un de ton entourage postera une story, pour immortaliser le moment.
    Excellente soirée : )

    Répondre
  5. Lili St Just a dit…

    Bonjour Caroline, je vous lis depuis 2 ans et c est mon premier commentaire juste pour vous dire que je serai là ce soir car vous me faites sourire (beaucoup), réfléchir aussi et parce que quand vous parlez de Lyon je reconnais ma ville et mon enfance et que cela m’en fait du bien. Je ne sais pas si nous aurons l occasion de beaucoup parler car il y aura sûrement foule (si, si, j en suis convaincue) mais je serai heureuse de vous croiser. À ce soir (19h30: j ai mojito avant ;-)).

    Répondre
  6. Suzanne a dit…

    Ce soir, non seulement Raphaël a piscine, mais en plus je me coltine son frère Alexandre et son cousin Benjamin, 4 et 3 ans, toute la soirée (ensemble ils ne parlent pas, ils crient. Ils ne crient pas, ils hurlent, ils ne hurlent pas, ils braillent)
    Et je suis super déçue de louper ta séance de dédicace, vraiment. Je vais guetter la prochaine (pas le mercredi !!) Et en attendant te souhaiter plein de bonnes choses pour ce soir et pour la suite.
    Si tu passes par Olympiades ou porte d’Ivry, viens donc signer ton livre chez moi 🙂 y’a moins de monde, mais y’a à boire (rhum arrangé fruit de la passion ou letchis, entre autres).

    En tout cas bravo pour ce super départ, c’est tellement chouette (note la richesse de mon vocabulaire, heureusement que ce n’est pas moi qui écris)

    Répondre
  7. NellaYuria a dit…

    Une raison de plus de regretter d’avoir quitté Paris.
    Mais je me suis enfin adaptée à la vie à Lyon !
    Pas encore acheté ce livre… Absolument pas de temps de cerveau disponible dans cette derniere ligne de crpe (à 42 ans, 2 enfants et 1 job à presque plein temps…). Mais ce sera MON cadeau dès la fin du 2e oral le 18 juin. Ce sera pas l’appel du Général mais celui de Caro !

    Répondre
  8. manuela a dit…

    je suis et adore ce blog depuis des années, mais commente trés peu ….je ne vis pas sur Paris sinon, je serai venue, n’aurais même pas lorgné les racines plus foncées, ni étudié la tenue pour voir si la combi rend bien en vrai( bon , ok, assise on se rend moins compte ! ) ….. j’aurais juste adoré voir la fierté et le sourire de celle qui a osé se lancer et realiser un rêve , et qui se rend compte que les clics derrière un PC sont bien réels face à elle , parce que oui, je suis persuadée que ce soir elle seront nombreuses à se déplacer pour enfin croiser leur compagne de thé ou café du matin ! photo à la perche en mode selfie obligatoire , façon elen de generes aux oscars !!

    Répondre
  9. Nathalie a dit…

    J’aurais adoré venir te rencontrer mais je suis trop loin ! J’admire tant ton parcours. Tu nous emportes dans ton hygge ! merci de partager tes émotions avec nous ! je voudrais te rassurer, te d ire que de toutes façons, il y aura du monde Rue du Fbg Temple, que ton livre existe grâce à toi et que fou celui qui ne te reconnait pas de talent ! Bravo d’avoir suivi ton coeur pour cette aventure ! Bises du Sud !

    Répondre
  10. Ghislaine a dit…

    Je l ai acheté hier à la Fnac au Mans ☺. J ai pris l exemplaire trouvé au rayon Developpement personnel et rangé à la verticale, donc aucune visibilité. Je suis allée trouver une vendeuse en lui disant que ce livre devrait être mieux exposé, qu il allait vraiment cartonner. Ensuite je me suis sentie un peu bête je le reconnais, mais fière de moi.
    Non mais, Caro je la connais depuis si longtemps !
    Je te souhaite le meilleur pour ce soir.

    Répondre
    • Caroline a dit…

      ah mais non faut pas se sentir bête j’adore l’idée que vous alliez engueuler les libraires, ma mère a décidé de faire pareil aujourd’hui dans toutes les librairies de Lyon :-))))

      Répondre
  11. cmr31 a dit…

    Vous allez avoir du monde pour la dédicace, bien sûr, comment en douter ? En tant qu’ attachée de presse imaginaire, je réunis mentalement tous mes ondes positives, pour faire de cette rencontre un moment de ravissement pour vous, et vos lectrices. Désolée, je vis en Haute-Garonne, donc je ne pourrai pas me téléporter mais je serai de tout cœur avec vous : ça va être jubilatoire !
    J’aurais aimé vous poser une question un peu bête : Etes-vous allée, réellement, au Danemark ?
    Si je puis me permettre, vous n’avez pas à vous justifier sur une prétendue « légèreté » de votre roman, comme pour vous excuser d’avoir réussi à être publiée ! Sans prétendre rivaliser avec Nietzsche ou un prix Goncourt, votre livre est votre livre, avec toute sa personnalité et son succès. Et c’est ce qui nous plait, à nous, lectrices ! Votre blog n’est pas un blog de philosophie, et pourtant il est riche d’expériences, de réflexions, d’émotions, de tout ce qui fait la vraie vie, dans son intensité et sa sincérité.
    Bonne soirée radieuse 🙂

    Répondre
  12. marie christine Laurent a dit…

    dévorée en 2 jours, ton livre est un concentré de bonheur et de bonne humeur….
    b r a v o, j’ai adoré
    je pense que tu vas te rappeler longtemps de cette soirée de dédicace,
    moi j attends celle de Lyon
    belle journée

    Répondre
  13. lespetitspiedsdanslesgrands a dit…

    Comme j’aimerais être là ! Quelque par, je suis un peu fière de toi… eh oui, je suis ton blog depuis les débuts et même si on ne se connaît pas, moi j’ai un peu la sensation de te connaître (même si très partiellement…). Alors avec ce livre et le succès qu’il aura à coup sûr, c’est un peu comme lorsqu’une bonne copine ou une soeur remporte un succès bien mérité. Très belle journée et surtout très belle soirée avec tes lecteurs/trices !

    Répondre
  14. isabelle v. a dit…

    Bonjour Caroline,
    Je ne suis pas beaucoup de blogs (comparé à l’offre), mais pour la plupart, j’y suis fidèle depuis des années. Pensées by Caro, j’y venais déjà quand c’étaient d’autres pensées, et j’aime ce rendez-vous quotidien. Merci et bravo pour cette constance que beaucoup n’ont pas, le succès venant. J’aime le ton, les sujets, l’humour, les humeurs de tes posts, et aussi de ne pas avoir une copie de Elle ou Cosmo avec tout de qu’il faut faire et comment être. J’ai déboulé « chez toi » quand j’attendais ma fille qui va avoir 11 ans, et je m’y sens bien, alors je vais continuer à squatter le vieux fauteuil bien confortable du salon… (même si on est qq un(e)s à s’y empiler) aussi longtemps que tu nous ouvriras ta porte. Et si un jour tu nous mets gentiment dehors, je garderai de beaux souvenirs en mots et en images de ce temps-là.

    Répondre
  15. MissCoquelicot a dit…

    Sans blaguer, j’ai rdv chez le dentiste ce soir à 17h30…. je ne viendrai pas dans le 11è, mais de tout cœur présente, j’aurai tant aimé voir la choré 🙂 inspirée de celle de Rose ??
    Courage, il y aura une file de gens terrible !!!!!!!

    Répondre
  16. anne a dit…

    Mais c’est justement pour ça que je viens lire votre blog : il est tellement différent des autres ! C’est justement parce que la majorité des blogs ne sont plus intéressants qu’il faut continuer les blogs chouettes, si bien sur l’envie vous anime toujours…

    Répondre
  17. Cathclaire a dit…

    Ton livre arrive aujourd’hui, j’ai hate de le lire et d’y retrouver peut-être un peu de ton univers que j’aime si fort ici !
    Si tu dédicaces une autre fois dans le sud de Paris je pourrais venir avec joie.
    Bravo à toi et profite de ces moments <3

    Répondre
  18. lilou17 a dit…

    Yep !
    Quelques bonnes nouvelles. J’ai reçu ton livre plus tôt que prévu, je l’ai avalé dans la foulée, je l’ai aimé (sourire et larmichettes à l’appui) et cerise sur le gâteau tu vas nous en pondre un autre ! Ben oui, tu l’as pratiquement dit, donc, j’attends. Ne traîne pas trop (sans vouloir te commander bien sûr ;o) )
    Et merci pour ce bon moment que j’ai passé. Pourquoi j’ai envie d’aller au Danemark moi qui n’aime pas le froid ?

    Répondre
    • Suzanne a dit…

      Vas-y en été, je t’assure qu’il ne fait pas froid.
      Les danois sont très prompts à se devetir, ce qui peut occasionner un ou deux filets de bave accidentels (de jalousie ou d’envie, voire les deux).

      Répondre
      • Melisse a dit…

        Hahahah Suzanne !
        On me l’a dit plusieurs fois : ma dignité et moi refusons donc d’aller dans ce coin là (les pays limitrophes pourraient occasionner également ce type de réaction d’après des sources bien informées…)(ne parlons pas des zones méditerranéennes de la Croatie ni du Monténégro … les gamins ne tapent pas dans un ballon de foot mais jouent au water polo…. ils sont un tantinet gaulés quoi (bon ils n’ont pas tous la bonne bouille de Nicolas Karabatic… )(et pour celles et ceux qui sont sensibles aux corps féminins …. lesdits corps sont treeeees féminins)

        Du coup aucun des 2 admirateurs que nous étions Monsieur Mel et moi n’avons complexés : il existe des décalages tels que bon… et puis on était aussi trop occupés à admirer paysages, villes et … assiettes accompagnées de verres de vin)(Caro si tu veux changer de pays pour les autres fictions, souviens toi que je t’avais aussi indiqué de bonnes adresses à Istanbul…)

        Répondre
  19. Katell a dit…

    Le livre est commandé en deux exemplaires (un pour moi, un pour une amie). J’ai tellement confiance en toi que je ne me suis même pas dit « Bon, je vais le lire et s’il me plaît, je l’offre ensuite », non direct, je l’ai offert !
    J’aurais vraiment vraiment vraiment (j’en mets encore ?!) aimé pouvoir être là pour la séance dédicace d’aujourd’hui mais le Sud Gironde, c’est un peu loin. Tiens-nous au courant de tes autres séances éventuelles, si c’est à Bordeaux, je ferai le déplacement en TER et si y’en a une autre à Paris, je viendrai peut-être (avec un peu plus d’organisation pour moi), j’en profiterai pour passer un peu de temps avec ma maman qui se sent un peu seule depuis le décès de mon papa y’a presque un an et demi.
    En tous les cas, je suis sûre qu’il y aura plein de monde ce soir et je penserai à toi, moi modeste lectrice (un peu dans l’ombre) depuis super longtemps ! Un grand bravo pour ton parcours, tu mérites tout ça 🙂

    Répondre
  20. imane a dit…

    n’arrêtez surtout pas d’écrire ici. la première chose que je fais le matin depuis des années quand je me connecte c’est ouvrir votre blog. j’habite au maroc. c’est vous dire que ce n’est pas les codes promos et autres pub qui me ramènent ici depuis toutes ces années mais un réel plaisir à vous lire.
    pour ce qui est du livre. il n’est pas encore dans les librairies ici. je pense que je vais le commander même s’il mettra quelques semaines à arriver :,(

    Répondre
  21. Nathalie a dit…

    C’est justement parce que tu ne ressembles pas aux autres bloggeuses influenceuses que je (qu’on!) continue à te lire après toutes ces années, alors que je ne lis plus aucun blog (ce qui est mieux pour ma productivité professionnelle il faut l’admettre!)

    Je ne pourrai pas être là ce soir (et de toute façon j’aurais été encore plus timide que toi) mais je vais lire ton livre, c’est sûr, et j’espère bien que les portes s’ouvriront en grand pour que tu puisses en écrire un deuxième!!

    (tellement triste que tu te sentes obligée d’ajouter ton edit 3!!!! même si je comprends. C’est triste de devoir brider cet humour là)

    Répondre
  22. Champi a dit…

    Bonjour Caroline,

    Je n’ai pas encore eu le temps de me procurer cet ouvrage mais je trépigne de plus en plus !!! Ce sera un peu Noël avant l’heure ! Poitevine, le hasard me mène sur Paris ce soir et jusqu’à vendredi pour des raisons profesionnelles… une question me taraude donc : à quelle heure doit se finir la séance de dédicace ? aurais-je le temps de débarquer à la librairie en descendant du train ?
    Par avance merci pour cette information, il se peut que je n’ose me présenter comme une lectrice mais j’aurais sûrement des étoiles dans les yeux !
    belle journée et surtout belle soirée car je n’ai aucun doute sur le succès de cette dédicace !

    Répondre
  23. Delphine a dit…

    Bonjour Caro,
    Je suis une fidèle lectrice depuis des années mais je ne commente jamais….
    Mais aujourd’hui je suis super contente de te dire que je viens de commander ton livre que j’ai hâte de lire!
    Et j’aurai grand plaisir à te rencontrer si tu viens signer autour de Sète ou Montpellier….
    Bonne journée et surtout plein de bonnes vibrations pour ce soir <3

    Répondre
  24. La semaine d'une gourmette a dit…

    Trop loin pour venir hélas. Dès que la version Kindle sort, je lis ton livre (je me suis même mise un rappel d’agenda pour le 4 juin). J’adore la bonne « chick lit ».
    Moi j’aime ton blog parce que je déteste les blogs genre « Comment méditer tous les jours pendant une heure » (entre 3 et 4 heures du matin, avant la séance de fitness suivie de celle de yoga, mais non, je n’exagère pas 😉 ), « Comment se détoxifier en 10 points » (en mangeant des graines de chia, de la spiruline et des baies d’açai, les haricots verts et les asperges c’est pour les nazes comme moi), « Dix mantras qui vont changer votre vie » (moi ce qui me change la vie c’est de dormir mes huit heures et de glander régulièrement devant une série, gnark), etc. Toi tu parles de vraies choses, de vraies gens, et tu partages des opinions et pensées qui m’intéressent, alors merci !

    Répondre
    • Kaylee a dit…

      La version Kindle est sortie depuis 2 jours, tu peux précommander car l’ouvrage n’est disponible que le jeudi 7 juin. Ce qui veut dire que le mercredi 6 juin à minuit 03 il sera téléchargé 😉

      Répondre
  25. Sandrine de Lyon a dit…

    Hello
    Il y a 5 ans (10 ans?, je ne sais plus, moi aussi j’ai 29 ans) je passai en revue chaque matin un certain nombre de blogs! Et aujourd’hui, il n’en reste qu’un : le vôtre (et parfois celui de Violette en plus). J’ai l’impression d’avoir une amie imaginaire (enfin réelle) (enfin je me comprends) qui partage les mêmes problèmes de la vie courante : le yoyo des tailles de vêtements, l’achat d’une maison, Parcoursup et le bac, un petit dernier de 10 ans…
    Alors ce soir je ne serai pas à Paris dans cette librairie qui sera sans aucun doute bondée mais j’attends avec impatience une dédicace à Lyon; et je me dis que ce sera une très belle soirée car j’y retrouverai une fabuleuse plume entourée d’une communauté bienveillante dont je lis les commentaires à chaque nouveau post.

    Encore bravo et félicitations pour ce livre, que je n’ai pas encore lu (ça fait parti des « après le bac »). Mener un tel projet au bout, qui plus est la première fois, m’impressionne beaucoup!

    Répondre
  26. Mino a dit…

    Quelle belle journée pour toi, Caroline !!!
    C’est vraiment un aboutissement après toutes ces années, ces chroniques matinales que je n’aurais loupées pour un empire, ce rêve qui ne te quittait pas d’écrire un livre, un vrai !!!
    Et tu l’as fait !
    Chapeau bas !
    Et ton talent d’écriture est tel que cela ne m’étonne pas, mais il fallait en plus beaucoup de volonté, de ténacité, de persévérance et de foi malgré tout.
    Alors BRAVO Caro !
    Je ne serai pas là ce soir, mais je penserai beaucoup à toi, émue et angoissée derrière ta table dans cette librairie parisienne.
    Je t’embrasse.

    Répondre
  27. mardep (vuesdasie) a dit…

    J’imagine déjà la queue dans la rue du Fbg du Temple ce soir ! Et je regrette d’être si loin et de louper cette rencontre et l’ambiance qui régnera dans la librairie…un peu d’angoisse mais beaucoup de sourires et de rires, un peu de bazar et beaucoup de simplicité, de l’émotion et de l’amitié…quel beau moment en perspective !
    Profites en bien !
    Tu ne me connais pas, je commente rarement, mais ca me donne envie de t’envoyer des bises !

    ps…je serais à Lyon à partir de mi-juillet, et je me prends à rêver que le buz continue jusque là et qu’il y ait d’autres occasions de te rencontrer…

    Répondre
  28. Sandrine a dit…

    Bravo Caroline ! Je ne serai pas là, mais je vais de ce pas le commander. Depuis le temps que je viens te lire ici avec plaisir (grand plaisir), j’aurais l’impression de passer à côté de quelque chose si je ne le lisais pas. Et je souhaite à Mission Hygge de passer entre des millions de mains (au moins). La maison au bord de l’eau sera bien méritée, avec Mission Hygge ou les suivants…

    Répondre
  29. HeLN a dit…

    Moi j’espère que la librairie aura suffisamment de stock, je suis sure que ça va cartonner ce soir ! Et rien de plus frustrant que de ne plus avoir de bouquins à dédicacer alors que la file d’attente n’est pas épuisée !
    Je te souhaite un grand kiff, profite en bien !

    Répondre
  30. lilie a dit…

    Bonjour Caroline,
    Pas encore lu ce livre mais ça viendra, j’espère que le deuxième ou le troisième sera plus « personnel », votre vrai livre et pas une commande.
    Ce n’est pas méchant hein, mais je pense, je sens dans vos écrits que vous pouvez nous donner plus encore 🙂
    Sinon pour les blogs d’aujourd’hui oui c’est vide de sens, que des codes promos, des pubs, et c’est tellement lassant de suivre ces personnes qui vivent grâce à nos vues…..donc oui c’était mieux avant.

    Répondre
  31. Daphné a dit…

    C’est tellement chouette de lire ton enthousiasme Caro – dis, nous raconteras-tu cette mémorable séance de dédicace – à nous pauvres provinciales ? En ce moment, mon credo c’est : on verra après le bac. Après le bac, je m’installe tranquille dans une chaise longue, un café et hop -> mission Hygge.

    Je ne sais pas concernant les blogs – ça dépend sans doute de ceux que tu lis. Certains continuent à tracer un chemin particulier, loin de la facilité, comme Victoria, de Mango & Salt ou le merveilleux Carnets de Traverse, malgré la disparition de Julie. Je déteste ce terme influenceuse, cette horrible étiquette qu’on voudrait vous coller sans même vous demander votre avis. Partageuse, ce serait tellement plus joli.

    Répondre
  32. mammouth a dit…

    J’imagine bien la fébrilité, la tienne et celles des lectrices qui seront à la dédicace. Amusez-vous bien. Ce sera un chouette moment, caroline. J’espère que tu n’as pas trop de choses à faire demain, car tu seras peut-être un peu vidée par tant d’intensité et d’émotions. Ah, les premières fois, tout de même.

    Je suis un peu frustrée parce que ma commande de livres a été partiellement expédiée, mais ton livre ne fait pas partie du lot. Je ne comprends pas pourquoi. Peut-être est-il déjà en rupture de stock? 🙂

    Répondre
  33. Mayoun a dit…

    J’y serai ce soir! Ma seule trouille: qu’il y ait trop de monde et qu’on n’ait pas le temps d’échanger quelques phrases (égoïste!). Tu me reconnaîtras, j’ai le pendentif Tiny Om acheté grâce à ton code promo. Du coup, je ne prends pas l’arrosoir (Cf les Bidochon…)

    Répondre
  34. SoL a dit…

    Il fera partie de la commande que j’enverrai chez mes parents pour mes vacances (J-20 youhou !), avec celui de Anne
     » Papille » Lataillade.
    C’était mieux avant ? Peut-être oui, mais on trouve encore des pépites avec du vrai style dedans et à haute teneur en spontanéité du côté des anglaises par exemple…

    Répondre
  35. Val Lao sur la Colline a dit…

     » Je ne veux pas tomber dans les poncifs du « c’était mieux avant » « …….
    Mais siii ! tombons-y bien profond, du moins en ce qui concerne « les blogs », ceux de « ta génération ». Ce sont les meilleurs, ever. Toi, Violette, Daphné Be Frenchie, Nathalie From Baiona with love, d’autres sans doute que je ne connais pas, qui avez des choses à dire et surtout des mots à écrire.

    Je te souhaite plein de pirouettes pour ce soir, des vraies et des dans tes dédicaces, mais tu sais quoi ? ce n’est même pas ça le plus important, le plus important, c’est que tu l’aies écrit, ce roman. Bravo pour ça.

    Répondre
  36. Sabine219611 a dit…

    Cas de conscience : Pour 99€ je peux sauter dans un thalys Bruxelles-Paris Nord d’ici une heure trente et arriver à l’heure pour la dédicace (« chéri, au fait, je rentrerai tard ce soir »).
    Pour cette même somme je peux commander 6 exemplaires de ton livre dans les librairies de Bruxelles, (l’offrir à mes copines ou les laisser dans le métro), et ainsi augmenter la possibilité que tu publies un livre suivant/viennes le dédicacer à Bruxelles/achètes ta maison au bord de mer).
    Que faire ?
    Bon, je vais commencer par demander à mon boss s’il envisage de me libérer cet apm (réalité, réalité).

    Répondre
  37. Camille Legoline a dit…

    Personnellement, si je prend toujours autant de plaisir à venir sur ton blog c’est parce que justement … il reste simple comme j’aime, avec des coups de joie et de blues. Les blogs des « Influenceuses » me font plus de mal que de bien… je ne me sens jamais assez ceci ou cela… pas assez belle, pas assez maquillée, pas assez bien habillée, pas assez proche de mes enfants, pas assez performante au travail… même mes tasses à café que je sirote en lisant le blog ne sont pas assez design !! …
    Alors ne lâche pas ton blog 😉 car tu oses écrire tes coups de colère et parler de tes failles et ça ça fait du bien ! 🙂

    (En fait j’avais bcp aimé ton article sur parcours sup, qu’en est il de tes grands ? j’en suis pas là avec mes filles mais ça m’intrigue tout ça !)

    et Surtout belle vie à ton livre !!

    Répondre
  38. Hemeline a dit…

    Je ne pourrais pas venir et j’en suis très très désappointée… J’espère qu’il y aura vite d’autres séances. Je serais trop heureuse de me faire la joie d’acheter ton livre et de te le faire dédicacer dans la foulée, chose que je n’ai jamais faite (le rat de bibliothèque qui ne montre jamais le bout de son nez…). Passe une super bonne soirée! je suis contente pour toi !!!

    Répondre
  39. DOMINIQUE a dit…

    Ah, la grande question du moment : dois-je continuer mon blog ? On les voit s’éteindre les uns après les autres, évidemment les plus intéressants, du moins ceux que j’aimais.
    Ce blog, Caroline, t’a structurée, t’a obligée à construire, t’a obligée à chercher des sujets, à trouver un angle, à écrire régulièrement. A te confronter à l’opinion des autres, à argumenter, à discuter, à savoir aussi si ton billet a plu ou si tu t’es vautrée. Tu l’as commencé quand professionnellement, bien qu’épanouie, tu sentais bien que ta voie serait peut-être ailleurs. Tu as sauté le pas, et maintenant tu vis de ce que tu aimes profondément : créer, écrire, raconter, imaginer. Le blog, du coup, est superflu, puisque tu t’épanouis en qualité de scénariste, écrivain, rédactrice.
    Et puis il y a le « milieu », celui dans lequel tu vis et qui te dit « quoi quoi quoi ? Tu tiens ENCORE un blog ? Mais c’est so 2010 ça ». Explicitement ou pas, d’ailleurs, mais tu sens que cette activité est dépassée.
    Alors ? Alors tiens bon. On a besoin de toi et de Violette (et de rares autres), pour s’évader d’un monde féminin si conventionnel, stupide et formaté. Dans ce domaine, l’intelligence est rare et chère à nos coeurs !
    Je n’ai pas lu les commentaires ci-dessus, et je me rends compte que le mien en tout cas est très égoïste !

    Répondre
  40. marie laure a dit…

    Bonjour Caroline,
    Je suis sure qu’il y aura foule ce soir ! Pour ma part, lectrice assidue de ce blog depuis 8 ans mais qui ne commente jamais, j ‘ai eu beau torturer mon appli RATP, l’aller retour vers Goncourt n’est pas compatible avec mes obligations du jour et j’en suis bien triste….
    Je vais me consoler en lisant le livre dans le métro dès que je l’aurai !
    Belle et longue carrière d’ecrivain !

    Répondre
  41. Nathalie Houy-Chateau a dit…

    Moi aussi je commente très rarement, la dernière fois c’était justement quand vous vous êtes lancée en indépendant mais je vous lis Caroline depuis très longtemps (bien avant Zermati !) et du coup je profites de ce jour pour vous dire « merde » pour ce soir (je n’habites pas Paris sinon je serais bien passée) peut être une séance dédicaces à Dijon ? (oui je sais Dijon…) et bravo bravo pour ce parcours, le blog, le bouquin… bonne soirée ! je sais qu’elle sera inoubliable 😉

    Répondre
  42. Sarah a dit…

    J’habite dans le Sud dans la pampa, sinon je serais bien passée. Je pense qu’il y aura foule ! Bientôt des gardes du corps ? En tout cas je te souhaite que ta plume te permette un jour d’acheter ta maison en bord de mer.

    Répondre
  43. Phedia a dit…

    Dommage Nice est une belle ville mais un peu beaucoup loin de Paris pour la dédicace de ce soir. Ce qui me chiffonne le plus c’est que je vais manquer ta choré 🙂 !! Je ne doute pas un instant qu’il y aura foule ce soir pour cette première et je suis toujours heureuse de te lire sur ton blog. Ton livre est dans ma liste d’achats pour la médiathèque de Cagnes (mon exemplaire personnel attend sagement mon retour à la maison ce soir !) . Haut les coeurs, ta mission hygge va être synonyme de succès !

    Répondre
  44. Constance a dit…

    J’avais tout prévu, le mercredi c’est mon soir de sport donc il suffisait que je parte un peu plus tôt en laissant homme et enfants… En plus la librairie était à côté de chez moi, j’avais redouté que ce soit dans le sud de Paris… Bref les planètes étaient alignées…
    Je ne sais pas ce que j’ai fait de mal dans une vie antérieure mais finalement me voilà en arrêt, sur mon canapé, convalescente après une hémorragie interne opérée en urgence ce week-end (GEU sous stérilet…)
    Bref quand ça veut pas, ça veut pas, mais je suis DÉGOUTÉE !
    Bonne soirée quand même à toi et tes lecteurs, il va y avoir de l’amour à goncourt ce soir !

    Répondre
  45. Smouik a dit…

    j’ai mis une alarme pour ne pas oublier de partir et pouvoir être à peu près à l’heure. De temps en temps je regarde les temps de trajet sur Google Map et si j’avais RV avec les impôts, je décalerais sans scrupule. Mais là… 😀

    Répondre
  46. Justine a dit…

    Je viens d’avoir confirmation que mon libraire a bien reçu ton livre. Et ma soeur peut venir garder les enfants.
    Donc si tout va bien je serai là aussi! Je n’arrête pas de calculer mes temps de trajet pour être sûre d’être ensuite à l’heure pour notre resto à 2 de la semaine.

    Répondre
  47. Suzie a dit…

    Juste un petit mot pour te dire bravo pour cet aboutissement… Je te lis depuis très longtemps (avant la naissance de Rose), et ce chaque jour, mais je commente peu. Je ne suis pas loin de Paris, mais n’aurai pas le temps de venir jusqu’au 10e arrondissement. Alors, j’y serai par la pensée. Je me suis souvent dit que ce blog (surtout au début) te servait d’atelier d’écriture et aujourd’hui, « cet entrainement » a porté ses fruits ! Et j’espère que le chemin ne s’arrêtera pas là… Je n’ai pas encore ton livre (il n’était pas dans ma librairie ! J’aurais dû faire un scandale !), alors je vais aller le chercher cet après-midi à la Fnac. Je te souhaite une belle séance de dédicace et du courage pour affronter tous tes fans. Bises

    Répondre
  48. KaLaville a dit…

    Je viendrai, c’est juste à côté de chez moi…et surtout parce que je crois que j’ai un grand besoin de votre livre. Mon Papa est décédé en avril, après un cancer fulgurant qui ne lui a laissé aucune chance, ce fut très douloureux et très violent. Je me remet doucement de ce choc, et j’ai grand besoin de douceur et de positivité ! Voilà, j’ai raconté ma vie, mais je souris à l’idée d’aller acheter ce livre (je n’ai pas lu depuis 4 mois !) et de vous voir, et de voir les autres lectrices de ce blog !
    A ce soir.

    Répondre
  49. Béatrice a dit…

    Bonjour Caroline, sachant que je ne pourrais pas venir à votre dédicace ce soir pour cause (et c’est odieux !) d’horaires de boulot incompatibles, j’ai commandé votre livre à ma libraire (du 13è !) et je suis en attente… Je ne manquerai pas de vous faire part de mon enthousiasme ! Je vous souhaite une agréable fin de journée et je penserai à vous

    Répondre
  50. Edith (en Savoie) a dit…

    Ce n’est pas l’envie qui me manque d’être là ce soir, mais hélas, c’est trop loin. Ce qui ne m’empêchera aucunement de lire ton livre (pas encore acheté mais cela ne saurait tarder !

    Répondre
  51. Vanessa a dit…

    Oui, c’est un grand jour pour vous aujourd’hui ! En même temps, j’ai l’impression qu’il y a pas mal de grands jours ces derniers temps et je m’en réjouis sincèrement pour vous.
    Ce que vous dites de la blogosphère me rend un peu mélancolique : je vous suis depuis une certaine remise de prix au journal ELLE. La première chose que j’ai lue de vous, c’était un coup de gueule :-). Il y en a eu d’autres, mais aussi de l’émotion, du débat, de l’info…, tout ce qui a fait que je suis toujours restée fidèle lectrice. C’est vrai que plein de blogs disparus me manquent : Tous les jours dimanche, L’alibi de Patoumi…
    Il y a une phrase de Mme de Sévigné que j’aime beaucoup : « Il faut vivre avec les vivants ». C’est ce que je m’efforce de faire, accepter que les gens et les choses évoluent et ne pas trop vivre dans le passé. Alors, bonne continuation à vous quel que soit le chemin que vous choisirez de prendre.

    Répondre
  52. Béné a dit…

    J.K Rowling et ses patates…tu m’as tuée 😀 alors moi je garde bien précieusement ton livre pour le mois d’août (je l’ai quand même pré-commandé sur amazon lol) car l’année n’a pas été très rose et en août je pars seule en Finlande avec mon sac à dos espérant y trouver un peu de ce hygge et j’ai donc décidé de vivre cela en parallèle de ton livre (j’espère que ça finit bien du coup hihi) mais promis je viendrai te dire ce que j’en ai pensé!

    Profite bien de ce moment de rencontres qui va être au top j’en suis sûre !

    Répondre
  53. Lamachat cracheur a dit…

    Bonjour Caroline!

    Je serai venue avec plaisir à la séance de dédicace mais je suis un peu loin (au Chili). J’ai réalisé que cela faisait 10 ans que je vous lisais, une sacrée petite tranche de vie tout de même.

    Bon ben c’est reparti pour dix ans au moins de lecture de votre blog et de vos prochains livres;)

    Profitez à fond de votre première séance de dédicace

    Répondre
  54. karine sans majuscule a dit…

    Je serais venue avec plaisir si je n’étais pas en déplacement ! 12 ans de lecture quotidienne d’un blog, ça crée des liens, mine de rien.

    Répondre
    • Nath a dit…

      Tout pareil 🙂
      J’attends la tournée en Europe du Nord, je serai là !
      Vite, vite, un debrief de la soirée, les filles !

      Répondre
  55. béatrice sala a dit…

    Bon courage ! Tu dois être en pleine séance de dédicace. Pas encore acheté ton livre… Il y peut-être espoir pour la maison en bord de mer !!!

    Répondre
  56. CaliGirl a dit…

    Bonjour Caro! Je vous lis depuis Los Angeles depuis quelques années; j’ai même rattrapé tout mon retard en lisant TOUTES les archives (c’est mon côté monomaniaque quand j’aime quelque chose)! Si, pour la plupart de vos lectrices, regarder si un nouvel article est en ligne est le premier geste du matin; moi j’espère tous les soirs avant de me coucher 🙂 Ce tout premier commentaire pour vous féliciter de la parution de votre roman et son démarrage sur les chapeaux de roues! Je viens de voir qu’il est enfin dispo en précommande (dispo le 7 juin) sur Amazon US: « Mission Hygge (L’Optimiste) (French Edition) »! Tellement hâte de le lire! J’aurais aimé être là pour la signature mais ce n’est que partie remise: je vous attends de pied ferme à L.A 😛 J’espère qu’on aura droit à un « minute par minute » pour l’occasion, histoire de nous retranscrire la montée d’adrénaline et l’effervescence de cette première séance de dédicace. Vos minute-par-minute sont toujours captivants et si bien écrits! Vous êtes le premier et seul blog que je suis à la fois pour votre style, le contenu et la communauté qui s’est constituée, bienveillante et pleine d’humour. Du coup, je frémis à chaque fois que vous évoquez votre lassitude et l’envie d’y mettre un point final. Désolée pour ce pavé sirupeux (j’assume) mais une fois mon mode fan-girl activé, j’ai du mal à m’arrêter 😀

    Répondre
  57. Mano a dit…

    Bonsoir,
    Je suis une discrète lectrice mais néanmoins assidue de ton blog depuis plusieurs années, c’est un plaisir de te lire, de sourire, de réfléchir à travers tes mots.
    Alors autant te dire que je suis très heureuse pour toi que tu aies enfin pu accomplir cette écriture de roman qui te tenait tant à cœur. Je me réserve sa lecture pour cet été, tranquillou billou en Corse. Je ne suis pas parisienne (je vis dans une ville que tu connais bien, ce n’est pas Lyon mais c’est pas loin!) je n’aurai donc pas l’occasion de te dire tout ça de vive voix.
    Je te souhaite tout le succès que tu mérites et continue à savourer/dévorer/bouffer ces beaux moments qui s’offrent à toi, ça ne te fera pas grossir!
    Pace e salute

    Répondre
  58. DOMINIQUE a dit…

    Il est 21 heures 45 : crampe de l’écrivain ? mal aux zygomatiques à force de sourire ? écarlate ?
    Fatiguée, ça c’est sûr. Et toutes les belles rencontres, les enthousiastes, les timides, les « je vous lis depuis toujours », les « c’est moi scoubidou », les douces, les toutes jeunes, les plus moins jeunes…
    Bravo et vivement te lire à nouveau pour nous dire, à nous les éloignées, les frustrées, les « ah si j’avais pu », comment ça s’est passé !

    Répondre
    • Suzanne a dit…

      Oh Oui, je veux savoir aussi!
      Savoir que, quand je me suis payée la honte de la journée à la supérette du coin (hurlé sur mon fils second et mon neveu au point de faire tourner les têtes, pas comme j’aurais voulu. Entendre mon fils – que je n’avais pas touché – me répondre « arrête de me pincer maman » et voir à nouveau les regards converger vers notre groupe. Un grand moment. De solitude) d’autres pouvaient enfin rencontrer Caro, ça me ferait vraiment plaisir.
      Venez nous raconter !!

      Répondre
  59. Melisse a dit…

    Salut le rade et la tôlière,

    Bon et le Machin ? Il vit bien toute cette effervescence ? C’est lui qui épluche les patates désormais ???

    Bonnes journées….

    Répondre
  60. Lise Lafaurie a dit…

    C’était chouette chouette chouette !
    Je suis arrivée presque la première (exaequo avec 3 ou 4 autres) 15 minutes en avance (j’avais pressenti la foule en délire) et j’ai eu la meilleure dédicace de l’histoire des dédicaces <3 <3
    Happy me 🙂

    Répondre
  61. Eulalie Gartner a dit…

    Je glisse ici un petit mot même s’il sera noyé sous les tonnes de commentaires 😉

    Non mais QUELLE AVENTURE !!!! Bravo, mille fois bravo ! C’est très inspirant (et un peu vendeur de rêve) pour la primo-romancière que je suis (pas encore éditée, je précise…!)

    Des bisettes

    Répondre
  62. AnneduSud a dit…

    Qui viendra encore nous raconter ? Avec plein de détails ! A moi tellement frustrée…. Heureusement qu’il y a Lise ! Merci 🙂

    Répondre
  63. KaLaville a dit…

    C’était chouette de te voir en vrai et de voir le Machin en vrai aussi !! Comme disent mes fils : « t’as fait ta groupie ! »
    Il y avait beaucoup de monde, j’imagine que ça n’a pas arrêté jusqu’au soir, c’est formidable ! Et merci beaucoup pour ton adorable dédicace et ta bienveillance 🙂

    Répondre
  64. Ghislaine a dit…

    Hâte de lire de ta plume comment s est passée cette séance de dédicaces.
    Je viens de terminer ton livre, la larme à l oeil. J étais sure que tu m embarquerais, et je n ai pas été déçue. ..au contraire !. Un régal. Merci Caroline

    Répondre
  65. Lorraine a dit…

    J’aurais tellement aimé être là ! Si tu viens dédicacer à Toulouse je serai au rendez-vous et peut-être même que je viendrai accompagnée de mon mignon bébé de quelques mois (si ça ce n’est pas un argument valable)
    En tout cas ton bouquin est tout en haut de ma liste et j’ai hâte de le lire (vacances, transat, cocktail, soleil, Mission Hygge, le combo gagnant !)
    Bises et félicitations.

    Répondre
  66. kinou a dit…

    Bon alors il faisait chaud, très très chaud, j’ai fait la queue (oui, la queue, il y avait du monde !!) en m’éventant comme une malade, on échangeait des regards avec les autres filles (pas beaucoup de garçons dans cette queue) sur le mode est-ce que c’est un pseudo elle aussi ?
    J’ai reconnu sa voix douce avant de voir Caro.
    Et puis je l’ai découverte assise à sa petite table, ses deux grands derrière en train de bavarder avec des potes. Comme si je les connaissais déjà tous (et c’est le cas en partie, après les avoir tant vus en photo). J’avais déjà repéré le Churros sur le trottoir devant.
    J’ai dit c’est moi Kinou… on s’est fait la bise… ça m’énervait d’être poisseuse.
    Et je suis repartie un peu étourdie avec mon livre sous le bras.
    J’avais un peu fantasmé sur une rencontre entre lectrices, on serait parties bras dessus bras dessous se boire un pot qq part. Pour le deuxième peut-être ?
    Voilà voilà.
    Je suis très heureuse d’avoir passé la barrière, et que pleins d’autres l’aient fait également. Et puis j’était contente d’entendre dans les échanges avec les personnes devant moi qu’il n’y avait pas que des lectrices du blog, mais aussi juste des lectrices. Il y a du potentiel !

    Je suppose que Caro est complètement groggy et doit peser ses mots pour nous rendre compte de cette première expérience .

    Répondre
  67. clairechen a dit…

    tu vois Caro, c’est parce que tu es restée la même que nous tes « fans », tes lectrices, te lisons encore et toujours. Parce que tu nous parles, parce que tu restes fidèle à toi-même et nous montres que tu n’es pas parfaite, mais totalement touchante.
    J’ai laissé tomber toutes ces blogueuses dites influenceuses…. leurs blogs n’ont plus d’âmes et nous laissent ressentir la commercialisation.
    Mais le tien (de blog) l’a cette âme… cette petite flamme qui fait que nous sommes toujours là à tes côtés… Surtout n’abandonne pas et reste comme tu es.
    Je t’embrasse.

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>