Le grand bain: plongez !

Ces derniers jours ont été assez compliqués émotionnellement. Il a fallu faire un choix professionnel difficile, dont je vous parlerai peut-être un jour. Pour quelqu’un comme moi, incapable de refuser un soin à 200 balles chez le coiffeur, je vous prie de croire que ça n’a pas été aisé. Mais j’y suis arrivée, sans trop de casse à l’arrivée j’espère, avec néanmoins au fond de moi un petit fond de culpabilité et de tristesse qu’impliquent les renoncements. Bref, semaine un peu compliquée. Mais tadaaaam, un petit billet néanmoins ce matin.

Pour vous parler du Grand bain, film de Gilles Lellouche, comédien que j’aimais bien jusqu’au Sens de la fête, dans lequel il a, in my opinion, explosé (en tous cas moi il m’a fait sacrément bicher). Et là, donc, le gars signe son premier long métrage (enfin, le deuxième après « Les infidèles » mais il n’en avait réalisé qu’une partie) (bon en fait c’est son deuxième après Narco, désolée) (j’ai le journalisme d’investigation dans le sang), dont il a co-écrit le scénario et cuisiné les dialogues, aux petits oignons. J’y allais un peu sur la réserve, toujours un peu peur lorsque tout le monde s’accorde à dire que « c’est super », d’être déçue. Je ne l’ai pas été. Mon seul bémol et je le mets en premier pour m’en débarrasser et qu’on en parle plus, c’est la première demi-heure un poil longuette, mais comme souvent dans un film chorale, il faut des scènes d’exposition pour planter les personnages. Et ces derniers étant assez nombreux, ça prend un peu de temps. Mais après… Après, on se laisse embarquer dans l’épopée bravache de ces losers magnifiques. On rit mais jamais vraiment d’eux, on pleure parce que des hommes paumés qui se serrent les coudes et trouvent leur rédemption en faisant des ronds dans l’eau, c’est beau.

Le grand bain, ça parle d’amitié, de dépression, des paradis artificiels qui nous font sombrer, de pères qui déçoivent, de mères qui font mal. ça parle de la vie, de celle qu’on peut à tout moment s’inventer en dépit de tous ceux qui n’y croient pas.

Si vous aimez les aventures à la Full Monty, foncez. Tous les comédiens sont merveilleux. Certains le sont sans surprise – Philippe Katerine, Mathieu Amalric, Benoit Poolvoerde – d’autres m’ont cueillie – Jean-Hugues Anglade que je n’avais jamais vu si bon ou encore Guillaume Canet, que je trouve parfois un peu lisse et qui là ne l’est pas.

Bref, bravo monsieur Lellouche et puis merci.

77 comments sur “Le grand bain: plongez !”

  1. Anne B. a dit…

    Tadaam!!! Alors là, j’approuve totalement! J’ai adoré, tout comme Mademoiselle de Jonquières (certes dans un autre registre). Dans les 2 films, les dialogues sont ciselés au cordeau et les acteurs se sont surpassés. Que ça fait du bien de voir des bons films! Maintenant, j’attends avec la plus grande impatience le dernier de Pierre Salvadori .

    Répondre
    • Phedia a dit…

      « En liberté » de Pierre Salvadori est jouissif. Les acteurs y sont excellents. Pierre Salvadori sait les rendre beaux et touchants. Son humour décalé est servi par des situations loufoques. Un joli conte déjanté.

      Répondre
  2. Val Lao sur la Colline a dit…

    Je vois bien que tout le monde dit d’aller voir ce film, j’hésite encore. Chaque fois que je vois des extraits avec Virginie Efira (actrice que j’aime beaucoup pourtant) ou Leila Bekhti, j’hésite encore plus tant elles m’ont l’air caricaturales … Quant à Gilles Lellouche, je l’avais tellement trouvé mauvais dans Les Petits Mouchoirs (film que je n’ai pas du tout aimé, d’ailleurs, tellement de mièvrerie), surtout sur les dernières scènes où il surjoue à mort, que depuis, je suis sur la reculade dès qu’apparaît son nom…
    Mais bon, Lellouche ne joue pas dans son film (si ?), et la bande d’acteurs là, oui, c’est sûr, ça donne envie d’aller voir quand même.
    Merci pour ton retour éclairé 🙂

    Répondre
  3. Elodie.PB a dit…

    Bonjour Caroline,
    Merci pour ce billet. J’espère que les jours à venir seront plus doux pour toi après cet période difficile.
    J’attendais, moi aussi, ce Grand bain avec impatience et je n’ai pas été déçue.
    Gilles Lellouche signe (après Narco en 2004) un deuxième film vraiment très réussi. La musique (Ahhh, Tears for Fears !), la séquence d’introduction inattendue, les acteurs aux petits oignons… On passe du rire aux larmes, on vibre avec eux… Une pépite qui fait du bien, à aller voir sans modération !
    Bonne journée !

    Répondre
  4. Sandra a dit…

    J’hésitais à aller le voir mais tu donnes envie. J’ai vu la semaine dernière « Le Jeu » que j’ai adoré. Il m’a beaucoup fait pensé au film « Le Prénom ». J’ai bien ri pendant toute la séance et qu’est-ce que ça fait du bien !

    Répondre
    • Pétunia a dit…

      Moi aussi j’ai fait le parallèle entre ces 2 films à cause du huis clos qui façon pièce de théâtre (dont était tiré le film ‘le prénom’).

      Répondre
  5. Nathalie a dit…

    Ici c’est ChériChéri qui veut absolument le voir. Lellouche, moi je l’aime pas trop pour un tout un tas de mauvaises raisons sans doute, mais ChériChéri a insisté. Et puis j’ai vu toute la troupe venue le soutenir au journal et là, je me suis dit que tout de même ça ferait pas de mal de voir un film de potes rempli de bons sentiments avec des mecs pas instagramables pour deux sous (pas épilés et pas bodybuildés et des filles qui fument) alors, voilà, on y va ce soir !
    Quand je dois prendre une décision, je me demande toujours si je respire mieux après l’avoir prise. Si c’est oui, c’est que c’était la bonne décision. J’espère que tu respire mieux. <3

    Répondre
  6. sylvie 1961 a dit…

    Bonjour Caroline,
    Tout à fait d’accord avec la mise en place des personnages qui peut et m’a semblé un tantinet longue mais au final un beau film très bien joué par tous les comédiens Jean Hugues Anglade et Philippe Katerine sont fabuleux .C’est sensible , émouvant et parfois drôle sans être un film comique . Bonne journée

    Répondre
  7. Mathilde a dit…

    Bonjour Caroline,
    Merci pour ton article ! C’est tout l’inverse pour moi ! J’ai bien aimé les Petits mouchoirs (bizarrement j’ai trouvé ça « sympa » (tout le monde me trouve sans cœur quand je dis ça :)), et j’ai également adoré le Sens de la fête. Mais alors le Grand Bain… J’ai pas compris. J’ai du passer à côté de quelque chose (mauvais alignement des planètes ?). Deux personnes sont sorties de la séance avant la fin. Je ne l’ai pas fait car je n’aime pas ignorer la fin d’un film… Et j’attendais ce film depuis des mois, tant la bande annonce me plaisait. Petite déception donc, mais heureuse tout de même de l’avoir vu (« ce soir je dormirai moins bête » comme j’aime à penser).
    Douce semaine.

    Répondre
    • Mit’ a dit…

      Le sens de la fête est un film génial et très drôle ! Tiens pour la Toussaint , jour sombre et sous la pluie , s’installer sur le canap’ et regarder ce film … promesse de deux heures de rire ! D’un bon rire de plus les acteurs sont super !
      Bises les filles , de rien .

      Répondre
  8. Milky a dit…

    **Avertissement, commentaire féminazi **
    Il y a plein d’acteurs que j’aime bien dans ce casting, mais quand j’ai vu que c’était GL le réal, j’ai reculé. Depuis la façon dont il a défendu Polanski il y a un ou deux ans, je n’ai vraiment plus du tout envie de m’intéresser à ce qu’il fait (déjà qu’il ne m’inspirait pas grand-chose…). Je précise que ce n’est pas une décision réfléchie, c’est juste les tripes qui parlent, ce genre de mec m’afflige trop.
    Et puis sorti de ça, a priori j’ai un peu l’impression que dans ce film une fois de plus, les femmes ne sont là que pour la figuration, et sauf exception, moi les buddy movies et l’homosocialité je commence à en avoir ma claque… Ce n’est qu’un a priori, si ça se trouve je me trompe hein. Mais les commentaires négatifs sur ce film ont tendance à confirmer toutes mes craintes et même au-delà, cf. https://towardgrace.blogspot.com/2018/10/le-grand-bain-ou-un-certain-malaise.html

    Répondre
    • Caroline a dit…

      franchement je ne savais même pas qu’il avait défendu Polanski et oui ça m’agace. après, non, je n’ai pas trouvé que les personnages féminins faisaient de la figuration, Efira et Bekhti ont un vrai rôle, ainsi que Marina Fois. Je n’ai pas ressenti de malaise en le regardant, mais alors pas du tout.

      Répondre
    • AnneSo a dit…

      Je trouve étrange de faire une « chasse aux sorcières » (même si c’est juste en tant que spectateur/trice) envers les artistes qui n’ont pas les mêmes idées que nous.
      Sans compter que ces artistes en questions sont faillibles et que nombre de ceux qu’on admire sont peut-être des salopards qui maltraitent leurs gosses ou insultent leur concierge.
      Le talent n’implique pas de « bonnes idées », la bonne morale, bref d’être « quelqu’un de bien ». Les personnalités qui ont soutenu Polanski et Woody Allen, je n’apprécie pas mais, s’ils produisent des oeuvres de qualité, j’irai sans doute les voir (ainsi que celles de Woody Allen, je me fous de ce qu’il a fait, je crois que beaucoup de réals admirables ont été des sales types et pas que envers les femmes,surtout dans cette génération).
      Moi aussi je suis féministe (je préfère préciser,ahah) mais les buddy movies ne me dérangent pas et même je les aime bien (s’ils sont réussis) !
      Si les femmes veulent des films de potes ,eh bien,qu’elles en réalisent.
      Gilles Lellouche est un mec,il aime ses copains, il aime faire des films de copains qui se tapent sur les cuisses entre couilles, et?
      A voir du sexisme partout, je trouve que ça nuit à la cause.

      Répondre
  9. Tiphanie a dit…

    Je suis dégoûtée, partie pour la séance de 15h45 hier dans mon cinéma de cambrousse, et là le drame!!! séance complète! Non mais What the fuck? Le dimanche aprem on est toujours genre dix maximum dans la salle!! Merci le retour au vrai temps d’automne! Tant pis ce n’est que partie remise!

    Répondre
    • Annamoon a dit…

      Ah enfin !!! J’ai vu le film britannique qui est sorti avant celui de Lellouche et qui lui ressemble vraiment. Absolument personne ne mentionne que ce dernier s’est très fortement inspiré de ce réalisateur (c’est en regardant un documentaire d’Oliver Parker sur le même sujet qu’il aurait décidé de faire ce film). Le matraquage autour de ce dernier et l’absence de transparence me gêne beaucoup. Je n’ai pas de problème avec les adaptations (surtout lorsqu’elles sont réussies) du moment qu’on le signale.

      Répondre
        • Caroline a dit…

          au contraire, de nombreux articles en parlent. en réalité, il n’est pas question de plagiat, les deux films s’inspirent du même documentaire suédois. pas de conspiration, mais une vraie coïncidence. les deux films ont été écrits en même temps d’après ce que j’ai compris…

          Répondre
  10. Vanessa a dit…

    Bonjour, est ce que ce film convient à une enfant de 10/11 ans ? J’avais très envie de le voir, mais j’ai des scrupules à laisser ma crevette à la maison pendant les vacances scolaires 😉 Grand merci !

    Répondre
    • Nath2908 a dit…

      J’y ai emmené mon fils de 8 ans (pour les mêmes raisons) et il a aimé. Il n’y a aucune scène qui pourrait déranger les enfants à mon sens. Mon fils a ri, a aimé les personnages et en parle encore.

      Répondre
    • MarieSouricette a dit…

      ma fille de 8 ans a bien aimé même si évidemment elle n’a pas saisi toutes les subtilités 😉 Mais il y a suffisamment de scenes droles accessibles a son age pour qu’elle en garde un bon souvenir!

      Répondre
  11. Soa a dit…

    J’ai vu des extraits et j’avoue que même les extraits m’ont fait rire, donc j’irai voir ce film ! J’ai besoin de rires gros et gras en ce moment 😀 !

    Répondre
  12. Aziliz a dit…

    je l’ai regardé hier et je n’ai pas adoré, je m’attendais à ce que ce soit plus drôle. Et puis j’entends Gilles Lelouche dire à ces investisseurs « c’est un film de loosers, ça touchera le français moyen qui peut s’identifier » et du coup je trouve ça condescendant… Il y a un film anglais qui est sorti l’été dernier sur le même thème « swimming with men », d’après « Le Guardian » il est mieux alors je vais essayer de le regarder. Point positif quand même, ça fait du bien de des physiques « normaux » à la télé!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Qu’on n’aime pas, je comprends, mais c’est un peu un procès d’intention que de prêter cette phrase à Lellouche, dont on ne sait absolument pas s’il a dit ça ou pas, non ? Si ça se trouve il a juste dit que cette histoire de solidarité ferait du bien aux gens. Il faut faire attention je trouve à ne pas projeter ce qu’on pense ainsi. Après, ce n’est pas un chef d’oeuvre et on a le droit de ne pas aimer 🙂

      Répondre
  13. Smouik a dit…

    Trois fois oui pour plonger et pour les mêmes raisons que toi.
    Je comprends que certains soient réticents mais bon, moi je me dis que toutes les occasions de rire sont bonnes à prendre et qu’il s’agit de ne pas trop tout intellectualiser ni tout le temps. Mais là encore, chacun a ses propres combats, ça ne se discute pas. Et on a tous eu nos moments de loose même si dans des registres différents alors oui je me sens très Française moyenne et c’est bien comme ça 🙂

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Et puis, c’est un peu comme dans la vie : les films qui ont quelques faiblesses, ou ratés, hé bien c’est souvent ce qui les rend vraiment attachants.

      Répondre
    • SoL a dit…

      Oui, voilà, c’est un film, pas un essai sociologique…donc on aime ou pas. Quand j’étais étudiante, on a eu des séminaires cinéma, on a décortiqué des films d’une telle façon (à un moment je connaissais les répliques par coeur), que j’ai perdu tout plaisir de voir ces films, même les suivants.

      Répondre
  14. sofia a dit…

    et bien, je ne sais pas trop que dire, je l’ai vu ce WE avec mes 2 ados (dont un cinéphile hyper-pointu) et … je trouve également que l’immense Virginie Effira et la si intéressante Marina Fois sont sous-employees dans ce film plus choral pour certains que d’autres. Leila Bekhti m’a agacée et pour citer mon fiston « son personnage n’a pas dû être très écrit ». Sinon j’ai ri, je trouve que filmer dans/sous/sur l’eau amène de la poésie et que les piscines sont des écrins formidables pour les corps au cinema, surtout les corps vieillissants.
    j’avais davantage envie de voir « Swimming with men » mais pas programmé dans ma petite ville : les Anglais restent les maîtres incontestés du genre, reconnaissons-le.

    Répondre
  15. Saha a dit…

    Nous sommes allés voir Le grand bain en famille vendredi soir, sortis déçus… trop long, trop de vedettes qui se vampirisent un peu malgré tout, des moments de malaise ( les odeurs en maison de retraite, Leila Bekhti en coach sadique hystérique…). Cela m’a plutôt donné envie de revoir The Full Monty ou Le cœur des hommes ou Un éléphant ça trompe énormément…cela étant, je me réjouis quand même du succès d’un comédie française qui sort des sentiers battus.

    Répondre
  16. lollipop a dit…

    Hello, ce film a plutôt bien marché sur moi sauf qu’au bout de la première demie heure je me suis dit qu’il fallait vraiment que ça finisse bien parce qu’à force de déprime et de vie merdique ça me foutait bien à bout…Et aussi, point relevé par un pote, on ne sait rien du gars de la bande qui est tamoul. Sa vie n’est pas racontée. Alors est c’est parce que justement comme il ne parle pas français il ne raconte rien à la bande et donc de fait on n’a pas accès à son histoire comme ses copains de natation synchronisée.

    Répondre
  17. Haelle a dit…

    Vu la même semaine Le Grand Bain et Le Jeu, même si le premier nous a plu le second est indéniablement la plus grande surprise. Nous avons adoré cette comédie. Jeu vous la conseille 😉

    Répondre
  18. Dom a dit…

    Oui la première demi heure un peu longue, oui certaines situations plus ou moins crédibles, oui vu la promo on attendait peut être mieux, mais on rit souvent et Philippe Katerine tellement magnifique.

    Répondre
  19. Carole Nipette a dit…

    J’ai suivi la genèse du film et du projet depuis des années, j’ai prévu d’y aller ce week-end… j’aime bien le casting et Gilles Lellouche, j’avais beaucoup aimé Narco… c’est son film, son choix de raconter une bande de mecs, bref il y a des critiques qui n’en sont pas… même s’il n’y avait aucune femme ce ne serait pas un sujet de critiques… après on a le choix d’y aller ou pas !
    je viens de rentrer de vacances et avant Le Grand Bain qui dure 2h que je n’avais pas 🙂 j’ai vu Cold War que j’ai adoré, magnifique histoire d’amour sur fond de situations politiques complexes…

    Répondre
    • Caroline a dit…

      Totalement d’accord, il y a des critiques qui n’en sont pas. La lecture politiquement correcte des oeuvres artistiques me fatigue. On peut tout à fait ne pas aimer les Buddy movies, mais décréter que le film est contraire aux valeurs féministes parce qu’il raconte une bande de mecs, là j’avoue, je n’arrive pas trop à être d’accord. D’autant que c’est assez rare pour être mentionné, il n’y a absolument aucun propos machiste ou bêtement misogyne dans ce film. Rien à voir par exemple avec le coeur des hommes dans lequel les personnages passent leur temps à parler des femmes, à vouloir les sauter ou les tromper.

      Répondre
      • HeLN a dit…

        Hello!
        Je ne comprends pas non plus les oppositions hommes/femmes que prêtent certaines « critiques » à ce film, vu hier en famille, et qui m’a fait franchement rigoler autant qu’il m’a par moment serré le coeur.
        Je n’aimais pas particulièrement Gilles Lellouche, et je trouve qu’il a ici parfaitement brossé ses personnages, que le scénario se tient vraiment bien, et que le beau rôle est plutôt ici donné aux femmes (elles portent la culotte dans leurs couples) qu’aux hommes qui ne sont franchement pas montrés sous leur jour le plus favorable (mais qui restent touchants quand même). J’ai particulièrement aimé le personnage de Marina Foïs, et le soutien inconditionnel-ou presque -qu’elle porte à « son mec ». Je trouve que ça fait du bien de voir qu’un couple peut avoir des hauts et des bas, mais qu’il reste soudé et « sans jugement » l’un sur l’autre.
        Comme toi Caroline, mention spéciale à Philippe Katerine et Jean-Hugues Anglade qui sont très justes dans leurs rôles. Je ne suis pas une grande fan de Guillaume Canet habituellement, mais là je l’ai trouvé parfait pour ce personnage qui se croit un peu mieux que les autres. Poelvoorde en fait un peu mais pas trop, Leïla Bekthi en fait beaucoup mais m’a bien fait marrer.
        Bref, c’est un film dont nous sommes ressorti heureux tous les 4 et moi j’ai été emballée.

        Répondre
  20. SoL a dit…

    Han, j’ai hyper envie d’aller voir ce film…vous croyez qu’il sera encore programmé à Noël (prochain voyage en France) ? L’autre jour avec Mr Sol on est allés au ciné ensemble voir un film d’adulte (dans vrai sens du terme hein, pas X ) pour la première fois depuis…6 ans ! J’ai désespérément cherché une comédie pas conne mais ciné de petite ville oblige on s’est contenté de ce qu’il y avait. Ça vous dirait rien mais bonne surprise au final. ( Et Luis Tosar, parce que y’a pas que Bardem dans la vie :))

    Répondre
  21. Elli a dit…

    j’ai pas du tout du tout aimé ce film, les gars sont trop dépressifs et on ne sait à aucun moment pourquoi ils s’inscrivent en synchro… Et la fin est pas du tout du tout crédible. Au moins Full monty était moins ambitieux, les gars ne visaient pas la coupe du monde… Gros problème de prise de son également, on est plusieurs à avoir pas pu distinguer certains dialogues. Bon point pour les comédiennes cela dit.
    Comme quoi tous les gouts sont dans la nature… Mais pour voir enfin un bon film français je conseille Le Jeu 🙂 Là il y a du rythme, du montage de qualité et un vrai réalisateur.

    Répondre
  22. frederique-etc a dit…

    Je suis allée le voir et ma foi, j’ai passé un bon moment.
    C’est déjà pas si mal !
    J’ai adoré Philippe Catherine, les autres comédiens étaient bons aussi, rien à dire.
    C’est vrai que les championnat du monde … mais c’est aussi ça le ciné, c’est fait pour rêver !!!

    Répondre
  23. Morbihan a dit…

    J’ai vu le film le weekend dernier, j’ai bien aimé malgré les longueurs du début et tous les défauts relevés ici. Un gros coup de coeur pour Jean Hughes Anglade, que j’avais perdu de vue, et bien sûr le magnifique Philippe Catherine, qui a mon avis, a contaminé le film avec sa poésie un peu absurde et tellement touchante. J’ai aimé aussi la fin pas crédible, c’était comme un conte de fées en fait (avec des princes charmants un peu décrépits toutefois).

    Répondre
  24. Siam a dit…

    J’ai vu récemment ce film et il me semble que le film de Lellouche (pas encore vu) est une adaptation : Swimming with Menhttps://www.imdb.com/title/tt6532374/. Bizarrement, ce n’est pas mis en avant sur allociné qui parle d’inspiration sur un docu… J’ai adoré, l’acteur principal, une sorte de Droompy, les autres qui sont tous des demi-stars outre-manche. C’est beau, triste, tendre, mystérieux. Je vais me précipiter sur la version française.

    Répondre
  25. tallulah06 a dit…

    Je comprends pas comment on peut aimer les petits mouchoirs, c’est le film le plus malaisant que j’ai vu, pardon pour le néologisme.
    Gilles Lellouche je le confonds souvent avec son ami Jean Dujardin. Ils se ressemblent. Après j’adore the full Monty donc s’il arrive à cet esprit dans le grand bain je suis cliente. Mais j’attendrai que ça sorte en VOD.

    Répondre
  26. Anouk a dit…

    pas vraiment aimé ce film que j’ai trouvé artificiel avec des incoherences de scenario.
    beaucoup de battage médiatique pour une juxtaposition de numéro d’acteurs (2 se détachent pourtant : Almalric et Catherine)
    courrez voir En liberté comédie beaucoup plus originale et touchante .

    Répondre
  27. Mino a dit…

    Je suis allé voir  » Le grand bain » hier. J’en suis sortie le sourire aux lèvres, ce qui pour moi est le signe d’un film réussi. C’est un conte, une histoire de paumés qui finit bien.
    J’aime ce genre de film…La vie réelle est tellement dure parfois, que l’on a besoin de croire que la bonne volonté, l’amitié, l’entraide peuvent suffire à redresser la barre.
    Même si on sait que ce n’est pas vrai.

    Répondre
  28. Geneviève a dit…

    Alors pour moi c’est « Le jeu » ce soir (et je me réjouis car, au fil des commentaires, j’ai lu de bonnes choses) et la semaine prochaine c’est « Le grand bain ». J’ai hâte parce que j’ai découvert (au sens « aimé » ) Gilles Lelouche dans « Le sens de la fête » et lors de la « promotion » de son film. Ce que je lis dans ton billet Caroline et dans les commentaires me plaît bien aussi !
    Vive le cinéma !

    Répondre
  29. Phedia a dit…

    « Le jeu » est un huit clos très réussi, les dialogues sont percutants et le moment où le père jouait par Stéphane de Groodt parle à sa fille est très touchant. Un bon film vraiment. où l’on rit, sourit… avec dans le rôle principal un objet souvent vénéré : le téléphone portable !
    « Le grand bain  » quant à lui, est un film qui ne laisse pas indifférent. Et non les actrices ne font pas de la figuration. Certes elles sont un peu en arrière plan mais le propos du film est cette bande de potes. La première partie, un peu longue à démarrer, pose les personnages et leur mal de vivre; la deuxième partie mise sur la solidarité et la franchise entre cette équipe de bras cassés cabossés par la vie qui s’inscrit plein d’espoir aux championnats internationaux de natation synchronisée. Les personnages sont attachants, touchants dans leur maladresse, humains et sans fard.

    Répondre
  30. Madame H a dit…

    Contrairement à beaucoup d’entre vous -et à ma fille qui m’a conseillé ce film avec enthousiasme-, je ne suis pas emballée. J’ai souri parfois, ri presque mais surtout ça m’a collé le cafard et je me suis ennuyée surtout la première partie du film ….C’est un full Monty a la française au scénario très convenu,mais qui manque du charme et de la simplicité de The Full Monty …
    En revanche Anglade et Katerine sont excellents. Les autres sont plus dans leur registre habituel, rien à signaler.
    Par ailleurs, et là encore malgré les très mauvaises critiques, j’ai adoré Bohemian Rhapsody qui m’a emportée littéralement, mais je suis une (très) (vieille) fan de Queen, ceci explique évidement cela …

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Je n’irai pas voir Bohemian Rhapsody : j’aime trop le groupe original pour me contenter d’un ersatz, aussi bien fagoté soit-il. J’ai l’enregistrement du concert de Wembley, entre autres, où Mercury à la fin défile avec hermine et couronne… cela suffit à mon bonheur !

      Répondre
  31. Luna a dit…

    Vu et validé !
    très bons dialogues, super bande son, acteurs au top – touchants dans leur vulnérabilité.
    Virginie Effira et Leila Bekhti très bien également. Un vrai bon moment de cinéma.

    Répondre
  32. Anna Chiarra a dit…

    Comme toi Caro j’appréhendais un peu parce que dès qu’on me dit « c’est trop bien » mon esprit de contradiction me pousse souvent à trouver ça nul… Et là, franchement, j’ai été embarquée dans le film. Justement parce qu’il n’y a pas beaucoup de clichés et qu’on ne s’attend pas à tous ces « rebondissements ». Les personnages sont complexes !…
    Et j’ai bien aimé rire jaune. Il y a quand même des scènes qui devraient devenir cultes. Par exemple celle où Marina Foïs et Mathieu Almaric se retrouvent dehors après leur repas de famille…

    Répondre
  33. et de trois a dit…

    J’arrive complètement en retard pour apporter mon petit commentaire à l’édifice…

    Ce film m’a plu. Parce qu’il fait du bien. Il est sincère et parce que ces hommes un peu perdus, un peu blessés, un peu bancals qui ont besoin de réaliser quelque chose ensemble pour s’aimer à nouveau et se reconstruire, ce drôle de projet un peu fou qui va les unir et les rendre heureux c’est beau et émouvant.
    Film touchant, drôle aussi mais pas que. Et puis la brochette d’acteurs et d’actrices est belle, aucun n’empiète trop sur les autres. Et puis comme toi Guillaume Canet que je n’aime pas parce que son coté beau gosse trop gentil m’exaspère, là il est parfait.

    Répondre

Laisser une réponse à charlotte

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>