Banana bread moelleux de ouf

Arrêtez tout ! J’ai dégotté une recette de Banana bread (en français, gâteau à la banane, mais vous avouerez que la version anglaise laisse une plus grande part à la projection dans un diner américain le long de la route 66) qui déchire sa race à un point… Je vous ai déjà parlé du Banana cake de Rita le chat, jusque là inégalé. Mais là je crois que je tiens quelque chose d’encore plus moelleux et savoureux, (apparté: Camille pardon pour ce crime de lèse majesté, mais essaie le, il est vraiment ouf.) (après c’est surtout une question de texture. Grâce à la présence d’un ingrédient secret, celui-ci reste très moelleux et humide longtemps) (enfin je m’engage pas trop sur le « longtemps » compte-tenu de son espérance de vie chez nous).

Dans ce gâteau, il y a donc un ingrédient secret, le buttermilk ou, in French, lait ribot (là aussi y’a quand même pas photo dans le glamour). Buttermilk que vous pouvez fabriquer vous même et ça c’est la très bonne nouvelle, ça vous évitera d’acheter une bouteille que vous ne finirez jamais et dont vous ne saurez jamais non plus si elle est périmée, vu que le lait ribot, c’est de toutes façons déjà caillé.

Et comment qu’on fabrique son buttermilk ? Rien de plus simple: 120 ml de lait entier dans lequel on verse une cuiller à soupe de jus de citron frais. Pof, réaction chimique, pof, buttermilk.

Voilà, j’ai donc trouvé la recette ici, mais je vous la mets ci-dessous avec mes petites adaptations parce que je peux pas m’empêcher d’y mettre mon grain de sel.

Ingrédients
  1. 180g de farine
  2. ¾ cuil. à café de levure
  3. ¾ cuil. à café de bicarbonate de soude (j’en avais pas donc j’en ai pas mis)
  4. ½ cuil. à café de cannelle
  5. 1 pincée de sel (j’en mets pas parce que je mets du beurre salé)
  6. 50g de noix grossièrement hâchées (optionnel) (j’ai mis une fois des noix de pécan, une fois rien, j’aime les deux versions)
  7. 60g de beurre non salé, ramolli (beurre salé donc pour moi)
  8. 180g de sucre (j’ai baissé à 140 et je pense qu’on peut encore en enlever, les bananes sucrent déjà. j’ai d’abord fait le gâteau avec 180g de sucre et même moi qui aime le sucre, j’ai eu l’impression qu’on me faisait un shoot de diabète) (ah et moi je mets de la mélasse, j’en trouve désormais à Monop, c’est moins raffiné et j’aime le goût caramélisé que ça donne).
  9. 1 gros oeuf
  10. 3 bananes bien mûres
  11. 120 ml de buttermilk** (ou substitut 1 cuil. à soupe de jus de citron frais + 120 ml de lait)
Instructions
  1. Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un moule à cake sur toutes les surfaces.
  2. Mélanger la farine, la levure, la cannelle et le sel dans un saladier. Ajouter les noix (optionnel mais recommandé).
  3. Dans un autre saladier, battre le beurre et le sucre au batteur électrique jusqu’à l’obtention d’une texture mousseuse. Ajouter l’oeuf et battre. Réduire les bananes en purée à l’aide d’une fourchette et ajouter au mélange. Verser le buttermilk.
  4. Ajouter les ingrédients secs, en alternant jusqu’à incorporation totale.
  5. Enfourner pendant environ 50-55 minutes, ou jusqu’à ce qu’une lame de couteau ressorte intacte. Retirer du four et laisser refoidir 10 minutes dans le moule, puis transférer sur une grille pour laisser refroidir complètement.

Bonne journée !

Edit: les photos ne lui rendent pas honneur d’autant que c’était mon premier essai et que je n’avais pas fait assez cuire l’animal (qui a malgré tout été englouti en moins de temps qu’il ne faut pour le dire).

45 comments sur “Banana bread moelleux de ouf”

  1. Bérengère a dit…

    ohlala commencer la journée comme ça j en redemande ! je le testerai evidemment car jusque là je faisais la recette de Camille alias Ritalechat !
    apres 2 semaines à faire des cookies quasi chaque jour ça va être bien de changer le goûter !
    merci d avoir partagé ta recette !!!!
    bonne journée

    Répondre
  2. Val Lao sur la Colline a dit…

    Mais oui, il existe des amateurs de lait ribot ! J’en ai un à la maison (chez lui, c’est du KARNEMELK).
    La version avec les noix, ça doit quand même bien tabasser.
    En fait, je n’ai jamais essayé le banana bread malgré tout ceux que j’ai vu passer sur mes écrans, je finirai bien par en faire un…

    Répondre
  3. Soa a dit…

    Une super recette avec un ingrédient secret, voilà de quoi m’intéresser et me tenter 😉 ! Si c’est bon comme tu dis que c’est bon alors ce banana bread doit être très bon 😀 ! En tout cas, recette notée 😉 !

    Répondre
  4. agatha a dit…

    Chez nous , dans le nord , le lait ribot , c’est du lait battu et on en boit avec plaisir ; donc je peux en acheter , faire la recette et finir la bouteille tranquillou . C’est bon , essayez

    Répondre
  5. Banane a dit…

    3/4 de cuillère de levure??
    Déjà que le concept de demie cuillère d’antibiotique me paraissait bien optimiste (oui, même avec le petit trait pour marquer le niveau dans la cuillère), alors là c’est de la perversion, non?
    Y’a des gens qui dosent au quart de cuillère près?
    Entendons-nous bien : ça a l’air d’être une tuerie, donc ça ne va pas m’empêcher d’essayer, en mettant une cuillère complète. Ou une pincée. Ou 5g. On verra selon l’inspiration du moment et les stocks du placard.
    🙂

    Répondre
    • Daphné a dit…

      Ce doivent être des spoons à l’anglaise – tant qu’il ne faut peser peser en pierres et mesurer le cake en pieds, ça me va ! ( Mais comment font ces pauvres enfants pour résoudre leurs problèmes de maths ? ).

      Répondre
    • Mammouth a dit…

      Ah oui, outils tout à fait normaux en Amérique du Nord. Et oui 3/4. 1/4 aussi. Ça peut même aller plus petit tu peux mettre la cuillerée au complet, mais ça risque de trop lever. En général, qui dit babeurre dit aussi bicarbonate de soude. En fait dans certaines recettes, c’est le seul agent de levure. Ça s’explique par la réaction chimique entre le bicarbonate et l’acidité du babeurre. C’est le même chose si on utilise la crème sûre. Aussi souvent utilisée dans les recettes nord-américaines parce que comme le babeurre, ça donne des gâteaux plus moelleux.

      Répondre
  6. Daphné a dit…

    Miam, il a l’air fabuleux !

    Le côté très sucré vient peut-être des USA ? ( J’ai vu que la blogueuse qui partage cette recette est installée à Chicago ). Cet été, à Montréal, j’ai eu l’impression de me faire des tests de diabète prénatal à chaque milkshake, gâteau ou chocolat acheté. J’ai l’impression que les doses de sucre sont direct doublées. Et c’est un cercle vicieux ; plus on met de sucre, plus on en rajoute.

    Je testerai volontiers ( avec le sirop d’érable rapporté, ça promet ).

    Répondre
  7. Danielle a dit…

    Haha, incroyable, on a fait la même recette ce week-end moi j’ai direct baissé le sucre à 100 gr et je descendrai encore la prochaine fois! Et mélange noix et noix de pécan. Je confirme le côté ultra moelleux

    Répondre
  8. Cha a dit…

    quelle bonne astuce pour faire soi-même son lait ribot ! C’est vrai qu’on en a jamais quand il faudrait et que ensuite, on ne sait jamais quoi en faire. Bon il est 12h10 et je commence à baver sur mon clavier grâce à toi ^_^

    Répondre
  9. Nathalie a dit…

    Je garde cette recette!!
    La semaine dernière j’ai tenté un banana bread. Il sentait divinement bon et embaumait la maison entière. Tout le monde attendait fébrilement la sortie du four pour pouvoir en manger une tranche. Bon, nous avons dû constater qu’au bout de une heure dans le four à 180° il n’était pas cuit . j’ai augmenté la chaleur et rajouté une demi-heure. Toujours pas cuit. Du coup, c’était pas mal pour un parfum d’intérieur mais dommage pour les estomacs des enfants en vacances 😉

    Répondre
  10. Brourou a dit…

    Quelle coïncidence mais je confirme. A la recherche d’une nouvelle recette de banana bread (je faisais jusqu’à présent celui de Rita), je suis tombée sur celle de Del’s cooking twist.
    Je l’ai fait dimanche. Il est en effet très bon et très moelleux grâce à ce buttermilk que je pense intégrer à d’autres recettes de gâteaux. Chez moi, 2 jours après il en reste environ 1/3 et il est toujours aussi humide et souple.
    Mon 1er commentaire ici que je lis depuis plus de 10 ans et ça parle de gâteaux…

    Répondre
  11. Suzanne a dit…

    J’ai découvert cette recette il y a quelques mois et je ne fais plus que celle-là.
    Précisions : je ne mets pas de sucre du tout, c’est pas la peine Si les bananes sont bien mûres.
    Je mets un demi sachet de levure parce que 3/4 de cuillère à café je sais pas faire.
    Ton idée de noix de pécan me fait carrément saliver (mais vraiment) ainsi que tes photos (j’en devine tout le potentiel gustatif)
    Sauf que j’en ai pas, de noix. Et j’ai pas de bananes non plus. Et que je suis en vieux jogging, cul de plomb sur le canapé.
    Comment faire ?

    Répondre
      • Suzanne a dit…

        Merci Mammouth, de la bonne idée ! Vu la consommation de bananes qu’on peut faire ici (même si je tente de limiter, vu que ça pousse pas spécialement en île de France), il me faudra un tiroir du congel pour les stocker…

        Répondre
  12. sterenn a dit…

    ça tombe bien,j’ai des bananes bien mures ! et je confirme,le lait ribot restant,on peut l’utiliser pour faire des pancakes qui déchirent ! 🙂

    Répondre
  13. KaLaville a dit…

    C’est vrai qu’il a l’air super bon ce cake ! Mais j’ai un problème : je déteste les bananes, je pense que c’est le fruit que je déteste le plus au monde ! Alors est-ce qu’on sent le goût de banane ? Où est-ce comme un carrot cake (qui n’a pas le goût de carotte ) ?

    Répondre
  14. Pétunia a dit…

    ça tombe très bien, je cherchais une recette. Jusqu’à présent je faisais celui de Violette SBEP. Oui c’est fou, il y a une recette sur son blog 🙂
    J’ai donc testé cette recette moelleux de ouf, et il est top ! Je faisais également une recette avec du yaourt à la place du lait ribot et de l’huile. Mais je dois dire qu’avec du beurre salé c’est wahou !

    Répondre
  15. Maglérie a dit…

    Han génial l’astuce pour faire du lait RIbot !
    J’en utilise aussi pour faire des muffins citron-pavot : idem, ça les rend moelleux de dingue. Mais j’en n’ai pas toujours dans mon frigal (chez ma mère, si, y en a toujours!). Et voilà, problème résolu! Merci Caro!

    Répondre
  16. Anne so Catherine a dit…

    Oh mondieumondieu ^^ MERCI pour cette recette Caro ! Les idées pour goûter pas n’étant pas mon fort…. grâce à toi je sais quoi faire dimanche prochain pour goûter en famille : on sera 11 dont 5 ados ….alors 2 gâteaux à ton avis ?? Merci aussi à Nathilou ( commentaire 1) car je ferai aussi des pancakes avec le lait ribot que j’adore et utilise régulièrement.

    Répondre
  17. Mammouth a dit…

    J’ai déjà une recette fétiche de gâteau aux bananes, mais j’essaierai peut-être celle-ci à cause du babeurre, tout aussi joli que buttermilk. Il y a plein de recettes qui utilisent le babeurre, justement pour l’effet moelleux: gâteau, muffins, cupcakes, pancakes, scones… Assez pour terminer la bouteille. regarde les sites nord-américains surtout.

    J’ai fait une comparaison de pastel de nata à Lisbonne la semaine dernière

    Répondre
  18. L.bouquine a dit…

    Recette testée et approuvée hier avec les enfants (mercredi pluvieux, l’occasion idéale). Un délice !
    J’étais une grande fan de la recette de banana bread de Coline avec de l’huile de coco, mais au final, dans cette version, la texture du gâteau est plus aérée et cuit plus facilement. Et le tout un peu moins sucré (je n’ai mis que 120 g de sucre et çà passe crème ).
    Par contre, je n’ai pas réussi à obtenir une texture mousseuse en battant mon beurre et mon sucre, çà ressemblait plutôt à du crumble (mon beurre ne devait pas être assez fondu…). Merci pour cette recette miam miam.

    Répondre
  19. carine07 a dit…

    Essaie de mettre des pépites de chocolat (chocolat coupé au couteau) dedans, c’est trop bon.
    La première fois que j’ai fait un banana bread (car je n’avais plus de pomme), j’ai cru que mon gâteau n’était pas bon car les morceaux de bananes étaient devenus roses en cuisant. Heureusement, mes amis ont bien voulu y goûter. C’était trop bon.

    En fait, ma recette de banana bread vient de la recette de la flamiche du mineur (du journal d’étudiants de l’INSA), trop pratique car juste à mesurer avec une cuillère à soupe.
    3 œufs, 6 cs sucre/vergeoise, 4 cs huile, 4 cs lait, 10 cs farine, 1 paquet de levure chimique, 3 pommes en petits morceaux
    180°c pdt 40/45 min (selon votre four)

    A l’origine, il est plutôt réalisé dans un plat à manqué car 5 à 10 min avant la fin de cuisson, on rajoute un peu de beurre en petits morceaux, un peu de sucre, et un peu de lait pour humecter sur le dessus de ce gâteau avant de ré-enfourner.
    Perso, je ne fais pas cette étape et j’utilise un moule à cake. Je ne mets que 3 cs de sucre. Parfois, je mets des flocons d’avoine et du sésame. Avec des pommes, je mets aussi de la cannelle et des amandes effilées sur le dessus; avec des bananes, de la vanille ou du chocolat en petits morceaux; avec des poires, de la vanille; etc. (c’est la base de tous mes gâteaux aux fruits, même mes clafoutis).

    Répondre
  20. Alice a dit…

    Un petit mot en passant (une première pour moi), pour dire que j’aimais mieux avant quand même, quand je pouvais lire tes posts quasi quotidiens avec mon café du matin, avant d’entamer mes journées marathons. C’était un peu notre moment à nous, toi et moi.
    Bon, maintenant le cake à la la banane c’est bien aussi…
    Sniff.

    Répondre
  21. astérOïde a dit…

    Je l’ai fait il y a 2 semaines (mon premier banana bread), un vrai délice! Comme je n’avais pas assez de bananes, j’ai complété avec de la compote de pommes et effectivement, j’ai mis 140g de sucre et c’était largement suffisant. Peut-être même que la prochaine fois je n’en mettrai que 100g…

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>