Tu as maigri ?

IMG_3520

Il y a le "tu as maigri ?" pour faire plaisir. Le "tu as maigri?" soupçonneux, presque inquisiteur, qui sous-entend "tu t'affames". Il y a le "tu as maigri" surpris qui pourrait vous laisser penser qu'avant vous étiez un gros tas. 

Il y a le "tu as maigri" hypocrite, qu'on prononce alors même qu'il est évident que c'est le contraire qui est arrivé. Le "tu as maigri" contrarié, parce que soudain vous avez changé de camp.

Il y a le "tu as maigri" inquiet, qui signifie "est-ce que ça va ?". Il y a le "tu as maigri" qui semble vouloir dire "tu es belle", et celui qui est suivi d'un avertissement "arrête-toi là".

Dix-mille façons de le dire et autant de le recevoir. 

Je continue, j'avoue, d'être surprise par la récurrence de ces mots me concernant alors même que je ne perds plus de poids depuis plus d'un an maintenant. Encore récemment, ce repas avec quelques anciens collègues et ces exclamations: "on te reconnait à peine, tu as fait quoi, Dukan ?". Lorsque je les ai quittés en février dernier, je pesais deux kilos de moins qu'aujourd'hui. Bien sûr, il y a cette distance qui fait qu'on ne se souvient pas, il y a aussi cette évidence, durant mes huit ans là bas, j'étais, dernière année mise à part, très enveloppée. C'est cette image qui reste, persistance rétinienne. Je crois que dans dix ans, on me la renverra encore. Celle qui a maigri.

Je ne saurais vraiment dire si cela me plait ou non, probablement un peu, je crois que ça dépend de l'intention que je perçois. Lorsque ces mots sont tellement appuyés que je peux entendre à quel point j'étais, "avant", énorme, j'ai un peu mal pour celle que j'étais, j'ai presque l'impression de la/me trahir en acquiescant avec un sourire. Mais d'une manière générale, je ne boude pas mon plaisir. Tout en étant, je le constate, beaucoup moins avide de cette "reconnaissance".

Toutes celles qui ont fait des régimes et perdu du poids ont j'en suis sûre connu cette ivresse d'avant soirée, lorsqu'on sait que l'amaigrissement sera applaudi. J'imagine que cette excitation répond à un besoin inextinguible de consolation de ce passé de grosse. Je crois qu'il n'y a pas d'âge pour éprouver ce sentiment de victoire. Pourtant, au fil de mes conversations avec le docteur Zermati et surtout, depuis un an, au fil de mes réflexions personnelles je suis convaincue que c'est cette attente vaine d'approbation et d'admiration qui suscite la peur de grossir à nouveau. D'autant que passées les deux ou trois premières minutes où l'on peut éventuellement faire sensation (ou en avoir l'illusion), ces gens que l'on veut impressionner n'en ont finalement pas grand chose à faire et c'est tant mieux.

Cesser de chercher dans le regard des autres cette estime de soi qu'il ne pourront nous donner, c'est à mon sens la clé. Pas évident, mais qui a dit que c'était facile ?

Edit: j'adore ces photos prises avec un certain degré d'alcoolémie samedi soir lors de l'anniversaire de ma chère C. Fanny avait acheté un rouge à lèvres YSL "laque" qui une fois appliqué semble se figer et tient toute la soirée. Enfin surtout sur Fanny ou Zaz parce que moi y'a pas, je le mange, laqué ou pas. Mais il est tout de même plutôt pas mal. 

IMG_3519 IMG_3506.jpg_effected

 Elles sont pas belles ces bouches en cul de babouin ?

98 comments sur “Tu as maigri ?”

  1. ZWP a dit…

    Magnifique note de modeuse. Si tu n’es pas primée dans les blogs mode de l’année, je sais pas ce qu’ils leur faut. Franchement. Surtout le cul de babouin, je pense que c’est très fashion talk :-)

    Répondre
  2. Lôla Peste a dit…

    L’estime de soi dans le regard (jugement) des autres, je dis WAOH. Je réfléchis beaucoup à ça en ce moment. Je n’ai pas de réponse pleine et entière à cette question, juste une “grosse” avancée dans ma réflexion : l’amour de soi ne se trouve certainement pas dans le regard des autres, ni dans la bouffe que l’on ingurgite pour se faire du bien “sur l’instant, ni dans un chiffre qui s’affiche sur une balance.
    C’est un peu un commentaire qui ne sert à rien, finalement, ce matin. Mais bon, je partage ton avis sur le sujet.
    Et c’est drôle, dans l’esprit des gens maintenant, il n’y a que le régime Dukan qui peut te faire maigrir… :(

    Répondre
  3. marje a dit…

    Je déteste ces remarques intempestives ss cesse. J’ai tjrs l’impression d’être un bb qu’on pèse et qu’on soupèse, je crois que le “tu as maigri” est une des phrases que je déteste le plus et alors oui j’ai perdu 2 kg et je t’emm…. et le “tu as pas un peu grossi ?’ et bien j’ai pris 2 kg je t’emmerde aussi ! A croire que les gens pensent lire mes étâts d’âme dans mon tour de hanche (je suis une oscilleuse). J’évite toujours de poser cette question mm à mes meilleures amies. Je crois que cette question envoie à une domination maternante qui m’effraie aussi.C’est la rentrée remplie de froid, de nuit et de cris ….

    Répondre
  4. Claire Drôle-de-Mère a dit…

    C’est drôle, samedi soir justement, j’aurais voulu dire à cette femme qui dinait chez moi que j’avais connu une période avec beaucoup, beaucoup plus de kilos qu’actuellement. Et que j’avais un rapport au poids bien plus complexe que ma taille standard actuelle ne pourrait le laisser penser. J’aurais voulu ainsi approfondir notre discussion intéressante sur notre rapport à notre image et son corollaire, notre rapport au développement physique de nos filles.
    Mais je ne l’ai pas fait, craignant d’être indélicate, sa fille et elle étant d’une corpulence sans doute en grande partie génétique.Et dire “j’ai été grosse”, j’avais très peur que cela ne sous entende “moi aussi”.
    Je me suis tue, mais je me demande si j’ai bien fait.

    Répondre
  5. nalou a dit…

    fatiguée, j’ai souvent le visage qui se creuse (et pourtant je suis plutôt assez ronde) et du coup j’ai droit au pire des “tu as maigri?” pour moi … “bonne copine” : “tu as maigri !”
    moi : “non juste un peu fatiguée”
    “bonne copine” : “haaaa, bin tu devrais maigrir alors…”
    moi intérieurement : “fuck”
    moi : “oui je sais… j’ai pris rdv avec une diététicienne”
    “bonne copine” avec sourire de satisfaction qui en dit long : “oui dukan c’est pas pour toi, il faut du courage…”
    moi intérieurement : “donnez-moi du chocolat” … alors qu’objectivement je devrais juste avoir envie de la frapper :)

    bref, je crains de n’avoir à vie l’image de la grosse qui reste grosse par manque de courage, la lose

    Répondre
  6. Katelig a dit…

    Je crève d’envie. C’est dit.
    Et je ne sais pas recevoir le “tu as maigri” que ce soit vrai ou non. Je le prends quasi toujours comme une “violence”, un regard intrusif, abusif sur moi, je n’entends que le rappel à mon corps que j’essaie tellement d’oublier.
    Du coup, Claire DDM, en me projetant totalement hein, je crois que tu as bien fait de ne rien dire. Dans une conversation lambda ou pas, qu’on me rappelle mes kilos, je n’entends que ” eh au fait, j’ai pas oublié que t’étais grosse ” et dc n’aurais entendu que le “moi aussi”.

    Répondre
  7. Sara a dit…

    Je ne fais jamais des remarques sur le poids de quelqu’un…Même de mes plus proches amies. Ca me paraît tellement bizarre, impoli et indiscret. J’ai beaucoup de gens malades dans ma famille, qui sont passés de minces à très maigres, et je sais très bien qu’il y a une infinité de raisons de maigrir ou de grossir, et que beaucoup recouvrent des histoires difficiles à évoquer en public…

    Maintenant je me demande si je devrais dire à mes amies qu’elles ont maigri si je sens que ça leur ferait plaisir…

    Répondre
  8. mysukalde a dit…

    Ah, je n’aime pas ces invasions de mes kilos supposément pris ou perdus. J’ai une grand mère anorexique depuis toujours, qui m’a toujours perçue comme énorme (comme elle doit faire 1m50 et 40 kilos toute mouillée, c’est assez facile…). Depuis que j’ai 15 ans, elle me dit que j’ai maigri à chaque fois qu’elle me voit, et persiste à m’acheter des fringues en 44. J’ai toujours fait du 38 et n’ai jamais été en surpoids.
    J’appréhende aussi l’inquisition après ma grossesse, combien t’as perdu ? comme si le fait de mettre au monde un petit être faisait tomber mon corps dans le domaine public…
    Le “t’as maigri”, vrai ou pas, m’a toujours paru détestable.

    Répondre
  9. Madame M a dit…

    C’est terrible que dans notre société actuelle la phrase “tu as maigri…” s’apparente à un “je t’aime” ou plutôt “je t’accepte/tu es acceptable”. Cette phrase conditionne l’estime de soi en société pour les femmes…C’est dire la violence psychologique à laquelle nous soumettons notre image.

    Répondre
  10. Curieuse Voyageuse a dit…

    “Cesser de chercher dans le regard des autres cette estime de soi qu’il ne pourront nous donner” c’est très vrai et cela dépasse largement la prise de poids et concerne tout ce qui doutent de leur valeur. Jamais facile en effet et ce type d’article fait toujours du bien à entendre/lire… !

    Répondre
  11. venise a dit…

    J’aimerais pourtant tellement que l’on me dise “tu as maigri” parce que ça voudrait dire que oui, j’ai perdu du poids et que ça se voit, ce qui n’est malheureusement pas le cas !
    je connais aussi le “tu as maigri” alors que ça n’est pas vrai , juste pour faire plaisir… on m’a parfois fait le coup
    c’est si compliqué tout ça, l’image, celle qu’ont les autres, celle que l’on a de nous-mêmes
    bises douces du sud, dur ce lundi matin alors que la migraine m’a clouée au lit tout le dimanche !
    zondes à celles qui en ont besoin :)

    Répondre
  12. patricia a dit…

    pour ma part j’abandonne. 89 kgs pour 1m73. Du surpoids c’est clair. Mais que faire: maigrir ou essayer de ne pas en prendre plus? J’ai opté pour la seconde solution. Parce que je n’ai pas envie de m’entendre dire “dis donc tu as maigri toi, ça te va drolement bien!!!” oui mais à quel prix! et genetiquement tout le monde est rond dans la famille alors bon . Il vaut mieux s’accepter telle que l’on est avec nos imperfections qu’essayer de ressembler à quelqu’un d’autre. Le “tu as maigri, ça te va bien” me renvoie à”tu n’etais pas jolie AVANT” OK mais etais je moins sympa aussi? Moins agréable à cotoyer au quotidien? Moins marrante? moins interessante?
    Car si tout depend du poids que l’on fait moi j’abandonne et vais vivre au fond d’un couvent!!!

    Répondre
  13. Marie a dit…

    Il y a quelques années j’ai perdu du poids et je me suis alors aperçue d’un truc terrible, ou plutôt immonde: certaines femmes de mon entourage m’ont considérée différemment, plutôt comme une ennemie; certains hommes ne se gênaient pas pour me détailler du regard et soudainement s’intéresser à moi, alors qu’avant ils me disaient à peine bonjour. Ces façons d’agir m’ont révoltée: grosse ou mince, je suis toujours la même dans ma tête, mais eux ne devaient s’intéresser qu’à l’emballage. Il y a eu quelques coups de crayon dans mon carnet d’adresses.
    Belle journée

    Répondre
  14. La Mouty a dit…

    d’accord à 100% avec toi ,quand j’aime une personne je me soucie d’abord de son bonheur ou de sa tristesse quelle importance les “tu as maigri,ou les silences gênés “.
    et j’aime mieux faire un calin à quelqu’un de confortable plutot qu’a un sac d’os,mais c’est une pensée de ronde !

    Répondre
  15. marie a dit…

    très juste, cela me parle ce post du matin… vivement que je puisse me dire “j’ai maigri”, enfin j’ai perdu ces 17-18 kg pris lors de cette 3° grossesse…. et re profiter d’une vraie taille… bonne journée ! et jolie bouche !

    Répondre
  16. jaydeedwa a dit…

    Très belles, ces bouches, en effet. J’aimerais bien, moi, parvenir à perdre un peu de mes formes. L’entendrais-je un jour cette petite phrase???? Bonne journée !

    Répondre
  17. la chouette maladroite a dit…

    L’autre jour, au travail, j’ai fait la gaffe des gaffes: j’ai laissé passer avant moi une collègue en disant “priorité aux poids lourds!” et me suis attiré un regard meurtrier… alors que je parlais du chariot rempli de gros livres qu’elle poussait !Quand j’ai tenté de lever le malentendu (en bafouillant pas mal, je l’avoue…) elle m’a dit: “là, tu t’enferres!”
    Envie de mourir, me suis traitée intérieurement de (grosse) nulle…juré, R…e, si tu lis ce blog, je n’ai jamais pensé que tu étais grosse! Et ne le pense toujours pas! Et tu sais quoi? Si tu étais grosse, je m’en foutrais d’une force que tu n’as pas idée.

    Répondre
  18. Dorian a dit…

    Comme mamouth,
    Pour moi grosse avec ma tonne de complexe pour les fois où j’avais réussi à mincir si on me le faisait remarquer j’ai une certaine tendance à dire que non que la balance n’a pas bougé j’ai surement du désenffer…Et oui je ne le supporte pas j’ai le sentiment que c’est un exploit et surtout je sais qu’il y a une forte propabilité que je reprenne tout très peu de temps après.
    Merci pour ce billet qui me touche et me fait réfléchir également “Cesser de chercher dans le regard des autres cette estime de soi qu’il ne pourront nous donner, c’est à mon sens la clé.”
    Et sinon tout a fait d’accord avec Mamouth, en tout cas c’est ma facon de faire quand je sens qu’ une amie me parait tout simplement bien (perte de kilos, nouvelle coupe, amoureuse, etc..) c’est simple mot tu es resplendissante..

    Répondre
  19. Jerricanne a dit…

    Très bien vu le “tu as maigri”. Je l’ai vécu mille fois ….
    Plus rare, le “tu as grossi” : je l’ai entendu une fois, j’ai pas adoré !
    Mais la remarque qui m’a le plus étonnée a été “quand on est mince on peut se permettre d’être méchante”
    Etrange quand même le rapport des uns avec le poids des autres.

    Répondre
  20. sysyinthecity a dit…

    ah oui ces réflexions quand on fait régime !!! ça m’énerve ! ça veut dire quoi ? j’étais si grosse (vous le pensiez mais ne dites rien) mais maintenant vous vous lâchez : ah t’as maigri !!! pffff !
    superbes tes photos !! ça donne envie d’y être !

    Répondre
  21. Blonde paresseuse a dit…

    J’aimerais ressentir l’ivresse, ce n’est pas pour tout de suite…

    J’ai exactement le même Rouge, offert par Maman pour mon prochain anniversaire, et je passe ma journée à faire des clichés approximatifs de ma bouche laquée, avec force mimiques et bisous…

    So what ? ;-)

    Répondre
  22. Florence B. a dit…

    “cette ivresse d’avant soirée, lorsqu’on sait que l’amaigrissement sera applaudi”
    > c’est admirablement bien tourné et admirablement juste. L’ivresse, c’est aussi enfiler une robe d’été, être contente de soi devant le miroir et pouvoir l’exhiber dehors sans avoir honte de ses jambes. Personnellement, c’est pour connaître à nouveau ce genre d’ivresse que j’ai entrepris (comme beaucoup) un énième régime en cette période.

    En revanche, je ne te rejoins pas totalement lorsque tu dis “ces gens que l’on veut impressionner n’en ont pas grand-chose à faire”. Moi je suis toujours contente et admirative de voir quelqu’un qui a maigri. Je le félicite et l’encourage, il ou elle me renvoie à ma propre incapacité à en faire autant.

    Répondre
  23. bea a dit…

    je ne sais pas si tu as maigri, j’ai pensé que oui, en voyant ta dernière photo ! mais j’ai rien dit ! hein ?
    Peut être que c’est juste le fait d’être mieux dans sa peau ! oui, c’est ça, c’est juste l’estime de soi qui fait maigrir ! et pourquoi pas !

    Répondre
  24. nesto a dit…

    “Cesser de chercher dans le regard des autres cette estime de soi qu’il ne pourront nous donner, c’est à mon sens la clé. Pas évident, mais qui a dit que c’était facile ?”
    c’est ça, exactement ça!

    Répondre
  25. Geneviève a dit…

    J’ai du te le dire ici une fois ou l’autre (ou 2, ou 2-4 fois…) ce “Tu as maigri”.
    J’en suis à la période “stable avec + ou – 1 kilo” et je continue à “quêter” l’approbation de “l’autre”; je continue de me peser trop souvent, je continue d’angoisser à l’idée de reprendre…
    Le contraire de le sérénité alors que j’ai perdu 14 Kgs (+ ou – 1 donc).

    Chaque phrase de ton texte est juste: l’excitation à l’idée de rencontre quelqu’un qui “va remarquer”, l’attention au ton employé par la personne qui fait la remarque et aussi -surtout- le fait que l’important n’est pas là. C’est bien l’estime de soi qui est absente ou abimée…

    Répondre
  26. reine a dit…

    Exactement , les gens ont une mémoire rétinienne figée.
    Comme je l’ai raconté une fois, j’ai été rondouillarde quelques années à la sortie de l’adolescence , et depuis (+ 30 ans après) quand je vais dans ma ville natale, mes cousins, les copains d’alors , les voisins de ma famille etc…me disent systématiquement :”qu’est ce que tu as maigri!!!, tu es beaucoup mieux ”
    C’est fatigant!!!c’est comme s’ils n’avaient rien d’autre à me dire, et je soupçonne quelque part une sorte de vengeance car ils sentent bien que je suis épanouie dans ma vie pro et perso…
    et moi, bêtasse, je ne me permets pas de leur dire que par contre, eux , “qu’est ce qu’ils ont pris du bide!!!”
    J’adore ce rouge à lèvres!!!
    Bonne journée

    Répondre
  27. pourmieuxattendre a dit…

    Je n’ai jamais aimé qu’on me fasse remarquerque j’ai maigri…. dans ces moments-là, si je pouvais rentrer dans un trou de souris, je le ferais….
    Et sinon, il est 9h15, il y a déjà environ 167 commentaires sur ton blog et …… 1 sur le mien (mais ça va, je le vis bien ;-))
    Bonne journée aux maigres, aux rondes, à celles qui ont grossi et à celles qui “t’as pas maigri ?” ;-)

    Répondre
  28. Alfonse a dit…

    Un “rapport au poids”, ce doit être terrible ! Être payé selon le poids du rapport qu’on écrit, comme ces journaux du XIXème qui vous payaient à la ligne, quelle horreur ! Savoir rendre un rapport “au poil”, même un peu léger, voilà ce qu’il faut viser !

    Répondre
  29. En passant... a dit…

    Les “sacs dos” aussi ont droit à la délicatesse et aspirent parfois à être plus “confortables”…Merci de ne pas l’oublier !

    Répondre
  30. barbidou a dit…

    T’habillais tu il y a un an de la même manière qu’aujourd’hui ? Parce qu’il faut du temps pour s’approprier son nouveau corps et il est vrai que j’ai eu le plus de réflexions après avoir quitté mes anciennes fringues pour d’autres, plus à ma taille et plus ajustées.
    Il m’a fallu quelques mois pour m’habituer à demander une taille en moins, à ne pas avoir peur surtout de la demander par crainte de ne pas rentrer dedans. Je me suis longtemps vue plus “grosse” qu’en réalité.

    Répondre
  31. chtitepuce a dit…

    nalou… désolée de rectifier mais ca n’est pas une “bonne copine”, c’est juste une bonne idiote! ma meilleure amie est forte, elle a réussi à perdre, puis a reppris, j’ai perdue … on pourrait croire que je suis plus forte, ben non… Il en faut pour encaisser, je pense qu’elle est plus forte que moi au final. Tout ca pour te dire qu’au lieu de t’encourager, elle t’enfonce et ce n’est donc pas une “bonne copine”, juste une idiote… Mais c’est mon humble avis^^
    A chaque grossesse je souffre de me voir transformer… J’avais perdu 15 kilos a 20 ans et je gardais la ligne à coup de sport des années durant, après la première grossesse j’ai mis un an a perdre mes kilos post grossesse +5 kilos en prime… la seconde grossesse j’ai perdu mes kilos post grossesse en deux ans, j’en suis là, je galère, comme beaucoup… ca se fait pas en un jour! Si tu craque c’est pas grave, faut te repprendre le lendemain..; Un jour de réussi est toujours bon à prendre, et si tu dois mettre un an, deux ans, quatre ans etc… ben c’est pas grave, au final, tu auras réussi, et ca sera pour toi! pas pour les autres!

    Répondre
  32. chtitepuce a dit…

    Bon ben moi je suis tout à fait d’accord, je connais ces différentes intonnations!
    Je vis la même chose! deux ans que je fais régime post grossesse ( j’ai atteins ce matin l’objectif post grossesse à 200grammes près, me reste encore les kilos superflus:) ).
    Bref, tout ca pour dire que je perds un kilo ou deux puis j’en repprends un peu et c’est et au fur et à mesure que je perds quand même.
    Ma meilleure amie me voit tous les 4 à 6 semaines en moyenne, à cause de la distance.
    Quand je la vois, c’est souvent quand je viens de repprendre un peu par rapport à quand elle m’a vu.
    Du fait de pas me voir très souvent, elle se souviens de moi au départ et pense que je perds non stop et me crois plus mince à chaque visite…alors que non, j’ai limite 2 kilos de plus que la dernière fois.
    C’est peut être pas très clair ce que je raconte, mais en gros, on me vois toujours mince car on se souviens toujours de moi grosse avant et pourtant je sais au fond de moi que j’ai rien perdu, voir juste pris un peu^^ et ca, ca fait mal!

    Répondre
  33. Pauline a dit…

    Drôle de question, c’est vrai… je n’ai pas de problème de poids, à part un ou deux petits complexes et je suis plutôt celle qui pourrait poser la question … et j’ai bien dû la poser au moins une fois ou deux parce que ca venait vraiment dan la conversation, mais en effet toujours avec la sensation d’une drôle d’intrusion, à la fois pleine de sollicitude sincère, de compassion (beurk), d’inquisition, voire d’accusation, et quoi qu’il en soit, toujours un peu à côté de la réalité de la personne … (tu mélanges, tu secoues, à mon avis il y a toujours un de ces sentiments qui ressort). Pour être de l’autre coté de la barrière, je sais que parfois on peut se sentir gêné par le poids de l’autre, non en tant que tel, mais par l’attitude à adopter vis-à-vis du rapport de l’autre à son poids à lui.. très curieux. D’où, peut-être cette question, aussi générique que le “tu fais quoi dans la vie ?” et dont le sens comme tu le dis, dépend du ton et de l’intérêt qu’il y a derrière.
    Cette gêne est stupide car pleine de bons sentiments : ca devrait au contraire rester un rapport entre soi et soi., l’autre et lui-même

    Sinon, j’ADORE ces photos. Si je comprends bien, on peut en déduire que plus tu es bourrée, plus tu as le sens du cadrage.
    j’adore aussi la question : “tu as fais le régime dukan ?” haha, à moins que ce ne soit ajouté pour le plaisir du récit, tu as dû apprécier ;-)

    Répondre
  34. Mag a dit…

    Encore un sujet qui va me faire réfléchir une bonne partie de la journée. Je ne suis pas à l’aise quand on me pose la question :” t’as pas maigri” Mais ce qui est certain c’est que je ressens toujours une vilaine pointe de jalousie quand une personne de mon entourage arrive à maigrir! C’est moche non?

    Répondre
  35. Xochitl a dit…

    Effectivement c’est une drôle de question/commentaire qui peut blessé comme faire plaisir.
    J’avoue le dire avec enthousiasme à mes amis que je sais dans l’envie de l’entendre après un régime intense. Peut-être est-ce un tort et que je devrai leur dire j’aime qui tu es, ce que tu dis ou fait que tu es 10kg en plus ou en moins !
    J’aime beaucoup la photo des culs de babouins, trop style !!!!!!!

    Répondre
  36. Xochitl a dit…

    J’aurai du préciser ami(e)s. Ces messieurs sont tout aussi contents d’entendre des commentaires sur l’évolution de leur ligne.

    Répondre
  37. Eva au Chocolat a dit…

    Le “tu as maigri” induit sans nul doute que l’on était “moins bien” voire “très moche” avant, mais ça induit aussi, et c’est terrible, que l’on risque de redevenir “moins bien” voire “très moche” plus tard, si les kilos reviennent… Quelle pression cette phrase peut porter sur nos épaules…

    Répondre
  38. Nade a dit…

    En 1 an, grâce à tes billets sur Zermatti j’ai perdu 6 kilos, mais comme je garde mes “bonnes” joues, personne n’a rien remarqué, hormis mon mari …ce dernier en revanche a perdu 2 kilos mais comme son visage a minci, il a droit à des remarques , cela nous fait rire et méditer aussi !!

    Personnellement, je ne fais jamais de remarque sur le poids des gens, je me contente de dire ” tu as bonne mine ” par exemple… je sais trop comme ce sujet est délicat !

    Je voudrais aussi dire que la “persistence rétinienne” est étonnante parfois : mes frère et soeur se moquaient (gentiment) de mes oreilles décollées et lasse de ces taquineries je me suis faite opérer vers 30 ans, et bien personne n’a rien remarqué (même pas mes parents !) et ils ont même continué leurs moqueries quelque temps !!!!

    Répondre
  39. Piu a dit…

    Et les “tu as vielli” ?Hein?
    Et fait personne ne le dit , personne n’ose le dire.
    Mais quand on approche de la cinquantaine, ça frise dans l’oeil des gens…
    Ou bien des réflexions du genre : “oh mais pour ton age t’es encore vachement bien!” Et j’ai 49 ans! ouuuuaahh!Et dire que dans ma tête j’ai toujours 30 ans ( il parait que c’est une chose très commune voire quasi générale ce truc, ce hiatus entre l’intérieur et l’extérieur)
    Mais quand on voit que même le “Elle” est devenu un magazine pour grandes ados où il ne faut pas avoir plus de 27 ans et demi pour être disons…”visible”!!
    Et c’est là , qu’il faut une sacrée force de caractère pour redresser la tête et regarder cette fameuse “estime de soi” dans les yeux et se dire qu’il n’y a pas une ni deux mais mille façons ( et même des toutes petites)de s’aimer et d’aimer.
    Et aujourd’hui c’est un jour avec une “estime de soi” tip-top alors bonne journée à toutes ( et surtout à celles qui-ont-maigri et celles qui-ne-font-pas leur-age!)

    Répondre
  40. Pauline a dit…

    Je suis bien d’accord. Au début, quand on me disait que je ne “faisais pas” mes 27 ans, 28 ans, etc (variante : “T’INQUIETES PAS tu ne les fais pas”)… ça me faisait plutôt plaisir, bêtement. Aujourd’hui j’ai tendance à penser (en moi-même, parce que je ne suis pas assez courageuse / mal élevée pour le dire à voix haute) : “et en fait, ca serait si grave que ca si je les ‘faisais’, mes trente ans ???”

    Répondre
  41. Nath (encore une) a dit…

    ici, “tu as maigri” c’est “déjà d’habitude tu es pas epaisse alors là tu as vraiment l’air malade”
    enfin, c’est comme ça que je l’entends, encore plus depuis que je connais une cause ou peut-être une conséquence commune (hypertension artérielle). Vi, par la même occasion j’ai du mal à me faire soigner pour cette hypertension, un an maintenan que les docs me renvoient en disant ‘vous avez pas le profil’ (ben sorry mais même à 50kg on peut avoir 18/10…)

    j’aime beaucoup le com’ de Marie 7:57, voilà.

    Répondre
  42. Pastelle a dit…

    L’an dernier j’ai rendu visite à ma belle mère qui est en maison de retraite, accompagnée de mon mari. Elle était dans une salle commune, en bas, entourée de ses copines. Quand on l’a quittée, on avait à peine fait quelques pas qu’elle leur a dit : “Ils sont drôlement gentils, mais ils seraient mieux tous les deux avec dix kilos de moins !”
    Je ne lui ai pas encore pardonné, ou plutôt, j’ai pardonné, mais pire, je n’ai pas envie d’aller la voir cette année si je ne perds pas ces dix kilos, alors que pourtant j’ai toujours adoré ma belle mère…

    Répondre
  43. Sophie a dit…

    J’ai eu droit de la part de ma la soeur de ma belle-soeur: “tu as pas pris du ventre toi?” Que répondre devant tant de sympathie? Je ne savais pas que le pire m’attendait. Un an plus tard, le mari (qui mesure environ 1,55m) de cette nana me dit (alors que l’on est en famille, que je ne vois ma famille que trop rarement à mon gout et que donc ces moments sont précieux): “dis donc, tu as bouffé une chambre à air?” Je ne comprends pas, mon cerveau ne veut pas comprendre ce qu’il vient d’entendre. Donc allons y gaiement, il répète: “tu as bouffé une chambre à air, tu as vu comme tu as grossi!”…Si j’avais pensé qu’à 30 ans, je pouvais encore subir ce genre d’attaques! Mon frère intervient (fait extraordinaire après ce qu’il m’a lui meme fait subir des années dans un autre domaine), dispute qui dégénère, l’indélicat est mis à la porte…et moi je pleure, et ma mère, qui a toujours peur pour son cher petit garçon adoré, me dit: “chut, n’en rajoute pas, ton frère va se battre avec son beau frère, ne dis rien, il va se faire mal voir dans sa belle famille”…well. j’ai pardonné, enfin disons passé l’éponge avec ce jeune homme fort mal poli, mais il sait, et cela se voit, qu’il doit se tenir à carreau avec moi. Alors en écrivant ça, je me dis que moi qui déteste aussi les “tu as maigri”, finalement je les préferre quand même aux “tu as grossi!).
    merci Caro!

    Répondre
  44. Sophie a dit…

    Et je rajoute pour finir que je me délecte, quand 5 ans et une petite fille de 2 ans plus tard, ce mec a gagné en largeur (mais toujours pas en hauteur) et que sa chère femme semble en permanence enceinte de 5 mois…petite vengeance que je déguste!

    Répondre
  45. Magadopte a dit…

    J’ai la chance d’avoir des amis bienveillants et je n’ai jamais l’impression que mon poids est entre nous, me rends plus ou moins “aimable”. En revanche à l’extérieur, mes rondeurs me posent problème.
    Et j’ai un peu honte mais j’aime bien qu’on me demande (je suis à quasi-7 mois de grossesse) :”tu as pris combien ?” (question ô combien indélicate !) et répondre 2,5kg et voir l’incrédulité dans le regard des gens. C’est nul mais je suis fière.

    Répondre
  46. Elosyia a dit…

    C’est vrai qu’à ma grande époque des régimes, il y avait toujours ce petit moment de revanche, de liesse lié au fait que j’avais maigri. Je n’étais que joie de montrer aux autres que : ouais je suis enfin devenue canon.
    Et malheureusement, je crois que c’est pour cela que je me débats encore avec mes kilos malgré mon envie de zermater, c’est qu’une partie de moi est encore à attendre que son estime passe par le regard des autres. En même temps, une partie de moi se dégage de ça et je sens depuis plusieurs mois que ma confiance grandie parce que je deviens une meilleure amie, fidéle et bienveillante pour moi-même. Et ça c’est nouveau, mais génial !
    Bisettes les bichettes !
    Ps : j’adore ces photos teintées de rouge à lèvres, de moue et d’alcool festif !

    Répondre
  47. pascale m. a dit…

    Je dois le reconnaître, je fais partie des indélicates qui demandent très souvent aux amies si elles n’ont pas maigri, combien elles ont perdu, etc. franchement, je n’avais jamais perçu le côté indélicat de ma question, car je le fais en toute innocence, vraiment! je suis tellement mal à l’aise avec mes kilos qui fluctuent sans que j’arrive jamais à atteindre et à stabiliser une bonne fois pour toutes mon poids “de forme” que c’est en quelque sorte un point de repère…elle me servent de “mètre-étalon”, ou plutôt de modèle…une façon de me dire “ouah, elle est superbe, donc si je perds tant j’aurai ce genre d’allure” ; je suis en revanche parfaitement consciente que cette attitude est ridicule, infantile et pas très productive, mais je ne le fais jamais avec de mauvaises intentions!

    Répondre
  48. Faten a dit…

    C’est dingue ce que je me retrouve dans ton billet. Je suis très récemment passée du 46 au 40 (Zermati aussi) et, les premiers “tu as maigri” à mon retour de vacances me manquent déjà…
    Rechercher ma propre estime dans le regard de l’autre, je connais…

    Répondre
  49. Passant par là par hasard a dit…

    Comme c’est bien dit!!
    J’ajouterais une chose cependant…mentionné par certaines d’entre vous. De la même manière qu’il y a mille façons de recevoir le “tu as maigri”, les pensées et intentions de ceux qui vous le disent peuvent être très variables… J’ai moi-même fait l’expérience d’une perte de poids relativement importante (15 kg), et les regards, notamment de certaines femmes que je considérais comme mes amies, ont radicalement changé… Alors même que je commençais à me sentir mieux dans ma peau, à “revivre”, à m’affirmer un peu plus et à évoluer, certaines ont visiblement pris cette “victoire” (qui m’était pourtant personnelle!) en pleine face, et se sont retrouvées face à leurs propres complexes… On m’a arlternativement soupçonnée d’anorexie, dit que “même si je ne le savais pas encore, je devais être très mal dans ma peau pour maigrir ainsi”, que “je pourrais changer tout ce que je veux dans mon physique et dans ma vie, l’image que je reverrais ne changerait pas”… et alors que tous les autres mentionnaient ma joie de vivre retrouvée, ces femmes ne m’ont jamais fait la moindre remarque positive… Je précise que je mesure 1m70 et fais un 38-40, rien de dingue à mon sens!!
    Tout le monde n’accueuille pas les réussites des autres facilement, et du coup, certains noms ont également été rayés de mon carnet d’adresses…
    Merci pour cet article qui m’a beaucoup émue et dans lequel je me suis retrouvée.

    Répondre
  50. Marielle nounou a dit…

    Bonjour Caroline un billet pleins de bon sens (Comme d’habitude !) J’ai perdu 45 kilos et le tu as maigri j’en soupe tout les jours !! Je vais dire que cela me plait sauf quand je sens dans la voix le ” tu as maigri” (Punaise j’aurai jamais cru que tu y arrives ” Jsuis trop jalouse ” ) Ou alors moi la question qui me revient sans cesse ! tu t’ai fais posé un anneau tu peux pas avoir perdu autant de kg comme ça ? !! Non non juste en boucle d’oreille l’anneau. Bref je crois qu’on échappera jamais à cette question perpetuelle quand on est une ancienne Grosse ronde à vous de voir mais finalement n’es pas une belle victoire sur la vie ? Ne pas laisser indifférente c’est pas mal finalement !
    Bises et merci pour tout ces billets fantastiques !!!!

    Répondre
  51. nesto a dit…

    je rebondis sur ce que tu dis Marie, c’est un truc que je trouve ignoble! Je connais qqun qui se lance dans la chanson, elle a rencontré un chanteur connu dont je tairais le nom, elle dit que lorsqu’elle est dans une soirée à Paris (mais ailleurs c’est pareil j’imagine!) les mecs (et filles) lui adressent à peine la parole, qd ils la voient avec ce chanteur, tout le monde rapplique et la trouve “géniale”! elle dit très justement qu’elle est pourtant la même qu’il y a 20 minutes!
    c’est incroyable ce genre de comportement, ça me sidère tjs! l’emballage, l’apparence, qd même merde qu’est-ce qu’on s’en fiche!!! c’est pas avec ça qu’on est heureux dans la vie!

    Répondre
  52. Polly a dit…

    Rien ne m’agace plus que les “tu as maigri” hypocrites de lèche-bottes alors que j’ai pas perdu un gramme depuis 15 ans… bon, il y a l’effet magique du pantalon noir, celui qui donne effectivement l’impression de faire 1 taille de moins, mais quand même, faut pas exagérer… Bravo en tout cas pour ta réussite à toi et au diable les langues de p…..

    Répondre
  53. Marie a dit…

    Merci de dire qu’il ne faut pas chercher l’estime de soi dans le regard de l’autre, je vais essayer de toujours y penser parce-que pour la 1ère fois je prends conscience de ce que cela signifie…et ça fait du bien,dédouaner les autres de son propre “malheur” que c’est difficile!

    Merci

    Répondre
  54. Plum' a dit…

    Bonjour ou bonsoir..

    Tout d’abord merci pour les photos pulpeuses ; moi aussi je ‘mange’ le rouge aux lèvres ! Sauf peut-être le Rouge Allure Exquise ,appliqué au pinceau, le premier que j’ai trouvé en mat (le brillant ne me va pas du tout!) (Quant aux vernis, je reste fidèle aux ‘Express finish’ car ils sèchent vite ;) )

    Pour le “tu as maigri”, j’ai eu tous les commentaires et interprétations que vous décrivez Caroline.
    J’ai perdu deux “amies” en l’espace de deux ans car une pensait que ma perte de poids faisait de moi une femme plus fade-comme si des kilos en moins changeait celle que je suis à la base ; et l’autre pensait que je ne pouvais plus comprendre le fait qu’elle souffre de son grand poids. Merde alors !

    Alors oui, je n’ai pas tant souffert physiquement mais le ‘tu as maigri-et-tu-n’es-plus-comme moi-ou-comme-je-te-voyais’ me gêne encore.

    Je sais qu’il faut que je travaille par rapport au regard de l’autre…J’y bosse, tout doucement.

    Bien à vous..

    Plum

    Répondre
  55. Cathinou @ la chouette maladroite a dit…

    :-))))) faut JAMAIS tenter de se “rattraper” comme on dit, le remède étant en ce cas pire que le mal……

    Répondre
  56. Cathinou a dit…

    Même chose pour une ancienne collègue qui vit ça au quotidien mais à l’inverse car elle est dotée de ce qu’on appelle une maigreur constitutionnelle très impressionnante visuellement. La plupart pense qu’elle est anorexique alors qu’elle a un sacré bon coup de fourchette ;)Elle a droit régulièrement aux « t’aurais pas grossis toi ? » auxquels elle ne répond même plus, mais c’est très douloureux pour elle qui ne peut absolument rien faire et a abandonné tout espoir de prendre du poids.

    Répondre
  57. Aline a dit…

    Petite anecdote : ma fille cadette a perdu du poids. Un de ses camarades le lui fait remarquer. Elle le regarde en souriant mais sans rien dire. son amie lui dit : “Tu aurais pu lui dire merci” et ma fille de répondre “Et pourquoi aurais-je du le remercier ce n’est pas grâce à lui”
    Parfois j’aimerai avoir son sens de la répartie

    Répondre
  58. leyleydu95 a dit…

    Mon mari a perdu 80 kilos en 3 ans à force de légumes vapeurs,poissons et salades et beaucoup,beaucoup de sport…bref,juste un max de volonté !
    Et bien, des “amis” à lui ont lancé une rumeur sur un réseau social sous entendant qu’il avait sans doute subi une opération ou des médicaments.

    Ca m’a vraiment enervée ,moi qui vit avec lui et qui sais combien de force mentale il lui a fallu pour en arriver au résultat d’aujourd’hui§
    …Et puis, il y a aussi les voisins qui pensent que j’ai changé de mari ou alors que mon mari devenu svelte est bien gentil de rester avec une grosse comme moi !
    Vous savez quoi ? on s’en fiche maintenant ! on en rigole ensemble et on s’aime ! c’est bien la seule chose qui compte !

    Répondre
  59. Mélisande a dit…

    Oui, c’est délicat, ces choses-là, on ne sait jamais comment la personne en face va le recevoir. Mais en même temps, imaginez si après avoir perdu autant de poids, personne ne vous en complimentait, ce serait pire, non? Mon chéri a fait Dukan (oui je sais) et perdu 20 kilos, et il a même eu droit à des remarques désagréables genre “mais t’es devenu trop maigre, c’est même moche” alors que c’est juste que comme la perte à été tellement rapide, les gens n’ont pas l’habitude de son visage ainsi affiné. Pendant son régime, sans le faire moi-meme, j’ai aussi perdu 10 kilos, du coup (alors que je n’aurais jamais décidé de faire un régime), et ça m’a fait plaisir, les compliments, mais c’est aussi parce-que je suis ravie d’avoir retrouvé ma silhouette idéale et ma taille de guêpe :) J’imagine que si j’ai bien reçu les remarques, c’est aussi parce-que je n’étais pas en surpoids, juste bien pulpeuse. Et ça m’énerve, ceux qui disent qu’il fallait que je perde ces kilos alors que j’étais normale, en fait je trouve lamentable qu’aujourd’hui on nous fasse sentir grosse dès qu’on dépasse le 38.

    Répondre
  60. happy a dit…

    j’ai prononcé la fameuse phrase hier. Ma meilleure copine va mieux et est en train de fondre.
    Ce “tu as maigri” lui a fait un bien fou. Elle lui a permis de me/se dire qu’elle était contente d’avoir fondu car elle se reconnaissait à nouveau dans la glace après des années ou elle évitait soigneusement de passer devant.
    Ce “tu as maigri” était juste une façon pour moi de lui signaler que ses problèmes perso étaient derrière et que s’ouvrait devant elle une nouvelle vie et sans doute de nouvelles décisions.
    Juste une petite phrase positive et affectueuse.

    Répondre
  61. la chouette maladroite a dit…

    Un peu d’humour, Chère “en passant”..un peu d’humour ;-)…la Mouty est la personne la plus soucieuse du monde de ne pas blesser autrui. Quand j’étais très -trop-mince, (lointaine époque), elle m’appelait “sac d’os” avec beaucoup de tendresse. Et sa Mouty à elle, ma Mamy d’amour, 45kilos toute mouillée, était son “sac d’os” préféré…

    Répondre
  62. Madile a dit…

    Et quand on te dis “tu pars quand à la retraite”????? c’est là où tu sens que tu fais vieux machin sur le retour, et qu’en plus y’a des jeunes qui sont très pressés de prendre ta place !

    Bonne soirée à toutes !

    Répondre
  63. Edith a dit…

    Que de justesse dans ce billet. Mais quand même, j’aimerais bien qu’on me le dise “Tu as maigri”… Cela voudrait dire que cette bouée qui s’accroche à mes hanches aurait quelque peu dégonflé…

    Répondre
  64. Edith a dit…

    Ah oui, et la retraite ? (J’ai 59 ans…). A toutes, on devrait constituer un récapitulatif de toutes les petites phrases “bien venues”…

    Répondre
  65. En passant... a dit…

    Je reconnais qu’en tant qu’ancienne (?) maigre (“constitutionnelle”- donc je reste très mince, mais le sport m’a aidée à prendre quelques formes) je suis encore sensible sur ce sujet. J’accepte la remarque ! ;-) mais ne connaissant pas la Mouty, je me suis permis de quémander la même délicatesse que celle réclamée légitimement par les “personnes confortables” qui n’aiment pas, et c’est bien normal, être appelées “gros tas” (l’équivalent de “sac d’os” à mes oreilles). Le fait qu’elle ait pris soin de me répondre prouve d’ailleurs quelle personne “soucieuse de ne pas blesser autrui” elle est…

    Répondre
  66. JV a dit…

    Ah les femmes… Jamais contentes du compliment qu’on peut leur faire.
    Dommage que ayez oublié de mentionner ceux qui ne font aucun commentaire ‘c’est mon cas ^^)parce que justement il connaissent très bien (‘fin, n’exagérons rien, “à peu près bien” on va dire) les femmes et qu’ils savent pertinemment que leur “tu as maigri” peut être sujet à des interprétations diverses et variées, même si en réalité le compliment était dit très sincèrement.
    Puis,cesser de chercher dans le regard de l’autre l’estime de soi, moi je veux bien mais le souci c’est que l’on a aussi besoin du regard des autres pour évaluer la valeur de soi, l’estime de soi.
    Je réfléchis trop, je file prendre un efferalgan… ^^

    J’aime bien votre blog; et c’est un compliment SINCERE !!! ;-)

    Répondre
  67. DOMINIQUE a dit…

    aaaarrrgh ! Impossible d’écrire un commentaire.Clavierfoireux.Lesespacesdéconnent.
    Jeparsenvoyagepourquelquesjoursensommantcherettendrederéparerletruc.
    Epuisant.
    SurFR3PACA
    Unejoliedamemétéofaisantdu42-44,avecdesformesmoelleuses.
    Onétaitloindesplanchesmétéohabituelles.
    Cherettendretrèèèsintéressé.
    Boncouragepourcellesquiaurontlapatiencedemelire!

    Répondre
  68. marje a dit…

    Les filles, MarjolieMaman est enceinte ! Elle est en photo sur son site, comme d’habitude elle est magnifique ! Félicitations !

    Répondre
  69. La Lilloise a dit…

    Bonsoir
    Sur deux ans j’ai perdu 22 kg, il y a de cela 4 ans. Et depuis, je suis resté stable depuis l’arrêt de mon régime et mon “poids de forme”. Récemment j’ai perdu de nouveaux 2-3 kg et là boum ! rien dans le regard des autres, aucuns “tu as maigri”. Je pense que mon “travail avec mon poids” n’est pas fini, pour preuve samedi pour l’achat d’un pantalon j’ai pris le t40 en magasin et je suis ressortit avec un t36 (je n’arrive pas à m’y faire depuis 4 ans !). Bref ! un commentaire totalement découssu pour dire que ce n’est vraiment pas facile !

    Répondre
  70. Sophie. C a dit…

    Bonsoir, je suis nouvelle lectrice.
    J’aime bien ce que tu écris et cela me parle surtout cet article
    Étant très enveloppée depuis toujours une fois apres un bon régime j’ai eu
    droit à cette phrase ” t’etais pas grosse toi avant” ça change du tu as maigri mais je préfère le
    “tu as maigri”.
    Continue c’est très agréable de te lire à plus.

    Répondre
  71. Xiou_Isa a dit…

    Drôle comme ton billet du jour raisonne pour moi.
    Je l’ai eu ce week end: le “tu as maigri” sur un ton assez interrogatif car les gens cherchent ce qui a changé. . J’étais plutôt touchée car je savais de qui cela venait et puis ces 3, 4 kilos pesaient une tonne dans mon estime de moi. C’est ça le plus important au fond.
    En même temps, je confirme la persistance rétiniennes dont tu parles car ça fait qq temps que j’ai fondu. Qqn a aussi ajouté qu’on mettait du temps avant d’oser acheter ET porter des tenues plus ajustées.

    Bonne continuation.
    Trop drôle le délire avec les copines. Je vous envie, sur moi ce genre de rouge fait p… ou vampire.

    Répondre
  72. BrooklynBridge a dit…

    J’aime beaucoup la déclinaison des “tu as maigri” et la manière dont vous restituez leur ambivalence : félicitations, approbation, inquiétude, envie… Les commentaires disent aussi l’intrusion du regard sur notre corps, disent l’évaluation présente, mais aussi l’évaluation passée, et porte, menaçante, l’évaluation future… Quelle lourdeur de ce regard sur notre corps ! Ces remarques, qui peuvent en effet parfois être bienveillantes, ne cessent de rappeler la norme de minceur ou plus généralement les normes du corps “acceptable” (corps que la majorité des personnes n’a pas…) – les “trop minces” ou celles qui ont “changé de camp” sont également sous surveillance… On aimerait pouvoir respirer dans notre corps et qu’il soit accueilli dans sa singularité et son état présent, sans être jugé à cette aune qui n’est à la mesure de personne…

    ps : comme les médecins et les chercheurs, il faudrait faire une déclaration des conflits d’intérêt lorsqu’on présente un produit… car la photo présentant la marque et le commentaire font un drôle d’effet : soit c’est de la pub (rémunérée, ou produit offert), et il faudrait le préciser, soit c’est fait “gratuitement”, mais pourquoi ?

    Merci de cette note, sinon !

    Répondre
  73. Caroline a dit…

    Je ne vois pas trop de quel conflit d’intérêt vous voulez parler, mais puisque la question m’est posée, ce rouge à lèvres appartient à ma copine Fanny, qui à ma connaissance l’a payé, je peux peut-être aussi lui demander son ticket de caisse pour que tout le monde soit rassuré. j’aimais bien ces photos, elle étaient drôles et illustraient cette façon qu’on a nous les filles parfois de se faire belles, ou d’essayer, et puis on avait ri en les prenant et j’avais promis de les mettre sur le blog, voilà pour le “pourquoi”. Et pour info, lorsque je suis rémunérée pour parler de quelque chose, ce qui arrive, mais assez rarement, je le signale dès le début du billet. Quand aux “cadeaux”, je n’en reçois que très peu et le signale aussi le cas échéant.

    Répondre
  74. julie nyc a dit…

    Comme je te comprends Coline ! vraiment idem pour moi… et pourtant je me dit souvent qu’il faudrait penser qu’on est aimé pour qui on est avec nos forces et nos fragilités, avec plus ou moins de poids, avec notre sensibilité qui est et sera toujours là. J’y arrive pas toujours… mon orgueil et ma peur de décevoir prend le dessus, et oui… c’est con ! ;-)

    Répondre
  75. Cilce a dit…

    J’ai adore cette periode du ‘Tu as maigri?’, cette ivresse de pouvoir tout porter, sans se poser de question…Enfiler le jean propre, sans problemes pour le fermer, avec un simple T-Shirt noire et se sentir la reine du monde. Un peu trop parfois, devenant meme un peu imbue de moi meme et denigrant les ‘grosses’.
    Decouvrir aussi, dans les yeux des hommes, des regards qui se posaient sur moi!
    Se dire que plus jamais on ne retournera de là où l’on vient!
    Et puis la vie, les annees, le boulot, BB, et tout le reste….et finalement, je suis retournee d’ou je venais, voire meme un peu plus (1 a 2 kg!)
    Mais la grande difference avec avant, c’est la confiance en moi, acquise au cours de ces annees!
    Et meme si en ce moment, je me suis remise a faire attention a moi, pour ne pas partir dans l’exces inverse (Merci Linecoaching…et donc Merci Caro!), je n’echangerais ma place pour rien au monde avec celle que j’etais il y a 7 ans!
    Etre sure de soi, s’affirmer, ne pas se poser de questions sur le bien fonde de ce que l’on fait ou ce que l’on pense, ça n’a pas de prix!
    En tout cas, ça vaut bcp plus d’or que le ‘Tu as maigri?’ auquel je me raccrochais avant!

    Et sinon, je reve moi aussi, d’une soiree Rouge a Levres avec mes copines!!!

    Répondre
  76. Marie a dit…

    Haa, l’ivresse des premiers compliments. Je m’en souviens bien.

    Et puis, des mois après.. Il n’y a plus personnes pour commenter un visage creux, blanc, blafard, malade, des cheveux qui tombent, des ongles qui cassent.

    J’ai 18 ans, j’ai toutes mes dents, la vie devant moi, pourtant j’y arrive pas. (Mais je guéris, maintenant, on me dit que j’ai grossit. Que je suis un peu moins affreuse. )

    Tout est question de perception, rares sont ceux qui voient au delà de la simple enveloppe..

    Répondre
  77. Kro a dit…

    c’est étrange car sur tes derniers clichés, je me disais que tu avais encore bcp maigri alors que non !
    Alors du coup est ce que c’est moi qui avait une espèce de persistance rétinienne et qui te voyait encore “ronde” d’ou cette diffèrence qui me sautait aux yeux ou est ce que c’est toi qui finalement à accepté ta nouvelle image et qui nous la montre ?

    Répondre
  78. Senga a dit…

    Chercher l’estime dans le regard de l’autre, pourquoi pas, mais pas pour ce que l’on est mais pour ce que l’on fait.
    Pour résumer ma pensée, Caro, si un jour on se rencontrait IRL, j’aimerais beaucoup plus te parler journalisme que “maigritude”.

    Répondre
  79. Eliane a dit…

    Je n’y arrive pas avec ce billet. Il me gêne, me met mal à l’aise.
    Y’a un truc bizarre. Et même si -j’en suis sûre- il n’y à rien de la vantardise rabaissante, j’ai l’impression de voir “ben moi, j’ai maigri, na!”.
    En fait, ça me renvoie au fait que moi, ben j’ai pas maigri. Et ça me fout les boules.
    Et je le répète, je sais qu’il n’y a rien de méchant dans ce post, mais ça me fait mal. Va savoir pourquoi je l’interprète aussi mal.
    Je vous laisse, je vais voir mon psy. Mais avant je vais me reprendre une tablette de choco.

    Répondre
  80. cristL a dit…

    Depuis l’adolescence, j’ai toujours été ronde (à des degrés divers).Je ne suis plus très loin de la quarantaine et enfin je commence tout doucement à m’accepter.
    Alors, j’évite de dire aux gens, “tu as maigri” (et au grand jamais je ,je n’oserais dire “Tu as grossi”, même à quelqu’un de très proche), je préfère complimenter sincèrement quelqu’un sur ses vêtements, son nouveau sac ou sa nouvelle coiffure.
    Et c’est fou l’effet que ça peut faire un petit compliment gratuit et sincère!

    Répondre
  81. Cécile a dit…

    Je ne sais pas si c’est bête, mais je comprends que trop bien puisque c’est mon cas également. En fait, il y a des personnes que j’évite à cause de ça. C’est monstrueux d’en arriver là, non ?

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *