Vol à l’arraché…

DSC_8970J’avais prévu de vous faire un minute par minute sur mes premiers pas avec ma cigarette électronique (d’ailleurs je me suis rappelé à cette occasion que j’avais déjà écrit sur l’arrêt de la clope, c’est ce qu’il y a de bien avec cette merde, c’est que c’est un running gag chez moi, j’alterne depuis toujours des périodes de régime et de sevrage tabagique (ici et ici).

Mais hier, cette merveilleuse journée d’anniversaire, qui avait commencé par un petit dèj au lit apporté par mes chouchous, une magnifique robe offerte par mon churros et tout un tas de messages adorables via le téléphone, le blog, les réseaux sociaux ou le mail (même Cécile de Rostand a pensé à moi, j’en reviens pas), s’est terminée dans les larmes.

Vers 18h, alors qu’elle partait à la danse au coin de la rue avec une copine de l’immeuble, la chérie s’est fait arracher son portable par deux mecs d’1m90 (pour rappel ma fille culmine à 1m55), tout ça après s’être fait suivre et avoir eu le temps de sentir son coeur vouloir s’échapper de sa poitrine. Instinctivement, elle a tenté de retenir son téléphone, ce qui lui a valu une bonne grosse douleur à l’épaule ce matin. Lorsqu’elle est rentrée en larmes, j’ai immédiatement compris que l’on venait de lui voler bien plus que son téléphone. Un peu de son innocence. Qu’on ne s’y trompe pas, mes enfants ont eu l’occasion de réaliser à quel point la vie n’était pas un chemin pavé de roses. Ils savent que la connerie humaine et l’inconscience peuvent détruire l’existence de ceux que l’on aimait tant. Mais je pense que jusque là, ils avaient été épargnés de cette violence intentionnelle. Et pour avoir vécu un jour, plus âgée, un vol à l’arraché – le mec, hyper intuitif, m’avait tiré mon sac de piscine, avec à l’intérieur une vieille serviette Tati et un maillot de bain en phase terminale – je sais que l’on ne se promène plus jamais de la même façon dans la rue, que l’on sursaute au moindre bruit derrière nous des mois durant, que l’on se sent suivie, menacée.

Hier, j’ai eu envie que ces deux gars, désormais propriétaires d’un téléphone lui aussi en fin de vie, connaissent un jour cette peur sourde. Si je pouvais la venger, c’est ce châtiment que j’invoquerais. Qu’ils se transforment en petites filles traquées.

Lorsque son père est revenu, nous avons insisté auprès de ma grande pour aller porter plainte. Même si ça ne sert à rien, même si le portable est probablement déjà revendu contre une grosse boulette, même si les gars, attrapés, ressortiront aussi vite, mineurs sans doute. Mais, lui a-t-on expliqué, “il s’agit là de faire quelque chose, pour ne pas être qu’une victime”. Alors brave, elle a accepté, ravalé les sanglots qui affluaient dès qu’elle tentait de raconter ce triste épisode et calmé ses tremblements. Vaillante petite soldate, elle est allée au commissariat. Et là, cerise sur le gâteau bien périmé de cet anniversaire: les trois flics apparemment très occupés à tailler le bout de gras – ma fille et le churros étaient seuls dans la permanence – ont refusé de prendre la plainte: “il y en a trop, maintenant la procédure c’est de la remplir en ligne”. Et qu’ils soient présentement inoccupés n’avait aucune importance. Pour ce qui est de la résilience, de la reconnaissance de cette agression, on repassera. Quant à la “procédure”, m’est avis que loin d’avoir été inventée pour délester les flics débordés (ils le sont sûrement par moments, hein, je n’en doute pas), elle vise à décourager le plus grand nombre de déposer une plainte, histoire de ne pas plomber plus que ça les stats déjà pas terribles de la préfecture. Manqué en ce qui nous concerne, croyez moi qu’elle viendra, sous forme électronique, s’ajouter à la pile. Question de principe.

129 comments sur “Vol à l’arraché…”

  1. nesto a dit…

    je comprends cette envie de “question de principe” même si ça ne sert à “rien”. Je suis désolée de voir la réaction de ces policiers, faut pas être un grand psy pour comprendre que ça aurait pu aider un peu ta fille… Je vous souhaite néanmoins une douce fin de semaine ;)

    Répondre
  2. Marje a dit…

    Je suis sincèrement désolée pour GrandeChérie … J’ai vécu aussi la même mésaventure (en fait 3 fois en 18 mois !) et je ne supporte plus que l’on marche derrière moi. Je ne peux plus rentrer chez moi sans m’être d’abord retournée et je jette systématiquement un coup d’oeil derrière moi avant de rentrer dans ma voiture et pourtant les vols ont eu lieu, il y a 15 ans. C’est suite à cet épisode que j’ai quitté Paris … Effectivement j’avais besoin de contrer ce sentiment de subir sans pouvoir réagir … Je n’étais pas habituée à la vie parisienne. J’espère que GrandeChérie est mieux armée que moi et qu’elle n’aura pas trop d’appréhension à chaque fois qu’elle sentira une présence derrière elle ! Embrasse la fort de ma part …

    Répondre
  3. adelles a dit…

    Bien sûr que c’est traumatisant…
    Plein de doux câlins pour ton bébé (c’est un bébé d’1,55m et alors ? ;-))
    Et bon anniversaire, malgré tout, en retard !

    Belle journée !

    Répondre
  4. Blanche neige a dit…

    Après avoir lu ton message sur facebook, j’en avais les larmes aux yeux. Je sais c’est con, c’est pas ma fille, je ne la connais même pas, mais ça a du faire remonter les souvenirs pas très lointains d’une agression dont j’ai été victime et à laquelle mes filles ont assisté. Et je me souviens de la terreur de mes filles pendant les mois qui ont suivi.
    Ca me déchire le coeur qu’on brise l’innocence des enfants. Ils auront bien le temps de se confronter à la réalité de la vie quand ils seront adultes mais putain, l’enfance c’est sacré bordel.
    Désolée je deviens vulgaire quand je suis en colère.

    Répondre
  5. sÉCO a dit…

    Il est vraiment dommage que ces flics n’aient pas su être pédagogues. Ils auraient du, me semble-t-il, prendre la plainte, même si ils ne faisaient que remplir le forumaire en ligne… Sans vouloir leur jeter la pierre, j’imagine que vous étiez loin d’être les premiers à passer au poste pour cette raison, et qu’en fin de journée, l’incapacité à répondre à la bêtise humaine, peut être frustrante, même pour les meilleurs d’entre nous.
    On souhaite beaucoup de courage à ta fille pour s’en remettre. J’imagine qu’elle ne tient plus vraiment à posséder un portable dernier cri…

    Répondre
  6. Louise a dit…

    Il est parfois bon de leur rappeler que l’article 15-3 du Code de Procédure Pénale prévoit que la police judiciaire est tenue de recevoir les plaintes déposées par les victimes d’infraction à la loi pénale, et de les transmettre le cas échéant au service de police judiciaire territorialement compétent. On ne peut pas refuser un dépôt de plainte…

    Courage !

    Répondre
  7. GALIERES a dit…

    Je compatis de tout coeur…
    Mon fils de 16 ans ( à l’époque ) s’est fait renversé en moto par une voiture qui lui a coupé la route et dont la conductrice n’a pas jugé utile de s’arrêter. Pompiers, flics, hopital, points de suture ( avec infection par la suite en prime, cela a pris plus de 6 mois pour guérir.. ) Dans l’affolement, personne n’a pensé à relever la plaque d’immatriculation de la voiture.
    Quand on a voulu déposer une plainte, on nous a répondu que de toutes façons, il n’y aurait pas de suite vu qu’il n’y avait aucun élément pour retrouver cette connasse ( pardon, ça me hérisse encore ) et que par conséquent ce n’était d’aucune utilité. Ben voyons.
    Voilà.
    Plein de pensées pour ta grande <3

    Répondre
  8. Sandrine a dit…

    Je compatis à 100% pour ta grande mais je voulais surtout t’encourager pour la clope. J’ai fumé ma dernière vrai clope le 31 mai et depuis je n’ai que ma cigarette électronique, et ça se passe très bien :) Alors, si moi j’y suis arrivée, tu peux le faire aussi :)

    Répondre
      • DOMINIQUE a dit…

        La cigarette électronique en fait est comme un patch. Au lieu d’absorber des tas de cochonneries, tu n’absorbes que de la nicotine. Qui gnagnagna etc. On sait. Tu ne grossiras pas particulièrement, du fait que tu n’auras pas trop de sensation de manque. Et tu as pour toi Zermati, qui doit pas mal marcher aussi en matière de sevrage.
        Essaie, tu verras bien si cette méthode te convient. C’est déjà un bon point, non, d’essayer ?

        Répondre
        • Cécile Une Quadra a dit…

          Pour ta fille je ne vais pas redire ce que je t’ai dit hier, à part les câlins, on en a jamais trop, ça tu le sait aussi ;)
          Pour la e-clope j’en suis à 10 mois, dés le premier j our je n’ai plus touché une vraie cigarette, au bout d’une semaine je n’en avait plus envie tant l’odeur me semblait désagréable.
          J’ai considérablement réduit la quantité de nicotine des produits, la quantité de produit aussi et je n’ai pas pris de poids car pas de manque ni de substance ni de geste et donc pas de grignotage pour compenser. Le retour de l’odorat, un peu plus de souffle, l’haleine fraiche (ou presque) dés le matin au réveil, des fringues et des cheveux désodorisés, un portemonnaie en meilleure forme sont à mettre dans les points positifs.
          C’est la première fois que je tiens sans clope aussi longtemps, mon précédent record était de 6 mois avec patch d’abord puis truc à sucer à cause des réactions allergiques au patch…
          J’ai tué personne alors qu’avec substitut les potes m’avaient apporté un paquet pour que je recommence tellement j’étais infernale et infecte.
          Bref que du positif pour l’instant.
          Un jour quand je m’en sentirai capable je cesserai aussi la E-clope, mais pour l’instant je la garde :)
          N’hésites pas à essayer plusieurs produits pour en trouver un qui a un gout et une saveur qui te plait.

          Répondre
          • Blanche neige a dit…

            Depuis que je suis passée à la e-clope, j’ai considérablement réduit ma consommation (3 à 4 fois par jour grand max)et surtout, il m’arrive souvent de l’oublier au boulot et je ne suis pas à cran de ne pas l’avoir pour la soirée. Pas de dépendance donc. Je la prend juste pour le plaisir de ce petit gout sucré et parfois, après un bon repas, en réflexe de la bonne vieille clope du passé. Et pas pris un gramme non plus. Essaye, ça te coutera au pire 40 balles.

      • sarah a dit…

        pour apporter ma pierre à l’édifice, ce qui est le plus dur avec l’arrêt de la cigarette (et qui fait grossir du coup) c’est le geste compensatoire qu’on perd et qu’on remplace par autre chose. Certes il y a des personnes qui crament plus de calories que d’autres quand elles fument, ou à qui la cigarette coupe la faim, mais je n’en ai jamais fait partie ! disons qu’avec une clope dans une main et un verre dans l’autre, y’a pas de troisième bras pour les petits fours, c’est tout ! la cigarette électronique est parfaite pour ça. ça ne résoud pas l’addiction “orale” (psychologique) de la cigarette, qui est sans doute la plus dure à faire disparaître mais pour la santé, c’est super de limiter le tabac. Alors pour l’abandon du geste tu verras plus tard, chaque chose en son temps ! Courage !

        Répondre
  9. mèregrand a dit…

    Chère Caro,
    Il va falloir faire comme nos grands mères, cacher nos trésors sous des jupons et des poches profondes ? ? ?
    Un blâme pour les policiers qui auraient dû remplir la plainte, cela aurait un peu consolé votre jeune fille…..Je pense toujours à vous mais c’est toujours trop tard pour mettre un petit mot……mille amitiés. M.L.

    Répondre
  10. Justine a dit…

    Avec ce titre et cette photo toute légère qui le suit, je me suis préparée à lire un billet difficile. J’en ai le coeur retourné pour ta grande.
    Et je suis encore une fois outrée de voir comment les gens sont reçus pour porter plainte. Quand je bossais en maison de justice, j’en ai entendu souvent se plaindre de cette attitude non professionnelle: ils n’ont pas le droit de refuser de recevoir une plainte!

    Répondre
  11. Vanessa a dit…

    Je suis bien désolée pour ta grande chérie , c est vraiment difficile a avaler ce type d événement …. Je trouve l attitude des flics nulle pour le coup :(
    Et j en profite pour te souhaiter un bon anniversaire en retard !

    Répondre
  12. pmgirl a dit…

    Je suis sincèrement désolée…
    J’ai 34 ans et ca m’est arrivé il y a quelques mois à une terrasse de café…
    Je ne suis plus jamais tranquille dans la rue et les transports…
    Donc je n’imagine pas l’impact sur une toute jeune fille.
    Je crois que je ne serais pas ressortie du commissariat sans avoir déposé plainte.
    Car de mémoire ils ne peuvent pas refuser une plainte…

    Répondre
  13. Desperate Teacher a dit…

    Oh la pauvre choupette. Quel dommage qu’elle ne soit plus à l’âge des bisous qui guérissent et que la vie finalement soit aussi faite de choses que les bisous ne guérissent pas, de l’embêtant/traumatisant (comme là) au carrément ignoble/terrassant (que malheureusement elle a déjà vécu aussi manifestement). Bisous à elle et à vous tous et joyeux non-anniversaire comme on dit dans Alice au pays des Merveilles

    Répondre
  14. caro aussi a dit…

    bonjour!
    je me retrouve dans l’histoire de ta pauvre grande chérie : un samedi matin je me suis faite réveillée en sursaut par maman ; elle a cru que j’avais fugué car ma voiture était partie… seule, ou pas! et là tu sens que ta vie s’effondre, car à cette époque, j’ai 28 ans tu vois… et bien le portable n’existait pas et ma voiture c’était mon indépendance et ma vie “perso”…
    et lorsque ma soeur, fraichement parisienne, a subi le vol de son sac à l’arrachée en pleine rue j’ai ressenti ce ras-le-bol / révolte du “putain mais oh! à quoi on joue???”
    bref c’est jamais drôle, c’est perturbant et puis CA FAIT CHIE!
    des bizes!

    Répondre
  15. inconnue a dit…

    Oh que je comprends ta rage et l’emoi de ta fille, pour avoir subi une tentative de viol en plein jour, pour etre ensuite allee a la police et pour avoir entendu : Mais ce n’etait qu’une tentative……….donc pas de souci mademoiselle…
    j’en rage encore…..

    courage pour la clope moi ca fait des annees que je prends des bonnes resolutions et que par la suite j’en allume une !!!!!!

    Répondre
    • Justine a dit…

      “ce n’était qu’une tentative… donc pas de souci”
      Pff c’est hallucinant. A quand une formation spécifique pour accueillir les personnes agressées.
      D’autant que du point de vue légal, une tentative implique la même peine que si l’acte a passé le cap de la tentative et a été réalisé!

      Répondre
  16. Amélie a dit…

    Dur de lire ce qui est arrivée à ta fille ce matin, dur de voir que malgré les progrès et les efforts faits en la matière, certaines victimes se heurtent encore à l’indifférence de certains policier dans un commissariat de quartier… Même s’il est fort probable qu’une telle plainte serait classée sans suite vu la masse et la difficulté à retrouver ce genre de types, ils auraient pu au moins “faire semblant” pour que ta fille sache qu’elel peut aussi compter sur eux dans un moment comme celui là. Là c’est raté.
    Pour la clope, courage, j’ai au moins 2 amies grosses fumeuses qui ont tout stoppé après quelques mois de cigarette éléctronique…je ne crois pas aux miracles mais pour elles c’est une révélation ! Bises

    Répondre
  17. sandrineetles3nains a dit…

    Joyeux non anniversaire Caroline ! (j’ai raté le coche hier on dirait…). Je suis tellement désolée pour ta fille parce que je sais parfaitement que pendant un bon bout de temps, elle va ressentir un malaise quand quelqu’un marchera derrière elle…. ça prend du temps à s’estomper. On m’a arraché mon sac rue d’Aligre, c’était une période pas très drôle, mon mari et moi venions de nous séparer deux jours avant et c’était la 1ère fois que je vivais seule…. Comme une imbécile, j’ai repris mon sac et par la même occasion un coup de poing qui m’a planté les dents dans la lèvre, déboité la mâchoire…. j’ai eu peur pendant longtemps…. ça finit par s’estomper quand même et la démarche visant à faire reconnaitre à ta fille qu’elle est bien une victime est effectivement très importante !
    Courage à elle !

    Répondre
  18. Lucie a dit…

    En fait les plainte en ligne servent à prendre rendez-vous et à pré-remplir le bidule, et après on est reçu et ça va plus vite (experience faite il y a qqs semaines).
    Je comprends ton envie de sortir tes griffes !
    La dernieres fois que je me suis fait arracher mon téléphone, le gars a terminé en taule, comme quoi ça arrive. Non pas que c’est ce que je lui souhaitais, la taule n’arrange rien, mais un peu de justice… Il faut savoir, joyeux possesseurs de smartphone que si vous allez au commissariat tout de suite et que vous avez la géolocalisation d’apple (je ne sais pas comment ça s’appelle) et que le gard n’a pas éteint le portable et bien…. ils vous ramène le gard et le portable. En l’occurence il était recherché pour plein d’autre choses.
    ——
    Juste une chose sur la eclope (je précise etre passée par la case zermati et avoir reglé pas mal de choses). Je fumais deux paquets par jour, et suis passée par toutes les phases, e-clope seule (un vrai biberon ! on peut même fumer à la boulangerie !), mix clope-eclope, reclope. Je me suis vite aperçue que la eclope était une nouvelle dépendance, et que courir un dimanche après du e-liquide c’était moyen. Et puis l’age avançant, je commençais à flipper vraiment pour mes bronches.
    Alors je me suis arretée, à l’ancienne. Patchs et gommes. Et ça a marché. J’ai déliberement retiré tous les sucres rapides et enlevé un peu de pain. Résultat : 1kg en trois mois, quand avant Zermati j’en aurais pris 10.
    Astuces : je suis sportive c’est un atout. Je ne bois pas d’alcool c’est aussi un atout. J’ai compensé grave avec 10 décas le soir de chez Nespresso (!), des Ricolas de toutes les couleurs.
    Résultat : lifting naturel assuré !
    Bon anniversaire et bravo pour ton blog !

    Répondre
  19. celote75 a dit…

    Désolée pour la grande chérie :-(
    Et saluons au passage le merveilleux courage de ces grands gaillards à qui, bizarrement, il ne viendrait pas à l’idée d’aller arracher le portable d’un autre grand gaillard… p’tits slips, tout ça, tout ça…

    Répondre
  20. Mireille a dit…

    Un grand seau de réconfort pour GrandeChérie. J’imagine combien elle a dû avoir peur et combien effectivement il lui faudra du temps pour pouvoir se promener sans crainte. Je compatis car je sais combien ton coeur de maman doit se serrer…et effectivement une plainte doit être entendue, ils n’ont pas le droit de refuser…mais bon il faut encore se battre face à la mauvaise volonté. C’est déjà difficile pour des adultes alors pour GrandeChérie au coeur gros…Néanmoins tu as tout à fait raison de remplir la plainte en ligne

    Répondre
  21. Mentalo a dit…

    Vraiment, c’est beau, le courage. De deux mecs balèzes qui s’en prennent à une gamine. Des flics qui voient bien que c’est une gamine, et qui pourraient prendre 5 minutes, peut-être pas pour prendre la plainte, on sait bien qu’il ne peuvent plus, c’est le règlement, et le règlement, c’est le règlement hein (LOL), mais pour rassurer, expliquer. Enfin, si les pauvres étaient formés un tant soit peu à l’humanité et aux mots qui font du bien, quoi.

    Répondre
  22. severine a dit…

    PFFFF….et oui, le pire dans tout ça n’est pas trop le vol en lui même mais la peur qui s’installe après. J’ai toujours été assez parano, ayant grandi en banlieue et mes parents m’ayant toujours mise en garde, mais je me suis faite agressée une fois dans ma voiture à la lacrymo par un mec qui a tenté de me voler mon sac (il n’a pas réussi!!), bilan un traitement pour mes yeux (pas bon la lacrymo à 5 cm), mais surtout une peur sourde et quasi constante encore aujourd’hui, quand je suis seule en voiture. Et encore j’étais adulte, j’imagine l’impact sur ta chérie encore toute mini…Bref, plein de bisous à elle, j’espere qu’elle se remettra. Et bon anniversaire malgré tout ( et en retard) !!

    Répondre
  23. Vanou-Vaness a dit…

    De un : JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!!

    De deux : oh mais j’ai eu les larmes aux yeux en lisant l’histoire de la pauvre Chérie ! Déjà nous, adultes, ça serait difficile (et de par l’attaque en elle-même mais aussi parce que nos téléphones sont devenus comme un nouvel appendice de nos cerveaux), mais sur des gamins de cette génération là (ma grande ayant l’âge de tes grands, bon la mienne culmine à 1m80, ça doit être pour ça qu’on l’appelle “la naine” ;) ) pour qui c’est vraiment générationnel et culturel, ouille, ouille, ouille !
    bisous réconfortant à elle (et à sa maman qui a du bien ruminer, comme on le fait toutes, ne n’avoir pas pu protéger son petit contre toutes les misères humaines)

    de trois : la triste conclusion de cette histoire m’a rappelé la fois où j’ai voulu (avec mon churros personnel) porter plainte parce qu’on avait tenté de me voler mes pneus (pas de bol, j’avais des boulons anti-vol. Sauf que j’ai pas vu qu’il manquait 3 boulons sur 4 à chaque pneu quand j’ai pris la voiture, et que j’ai conduit ma gosse, via l’autoroute à son entrainement hebdomadaire !!!! la peur rétrospective à l’idée que j’aurai pu tuer ma gosse à cause de connards ayant essayé de piquer mes 4 pneus est irracontable !!!!).
    Réactions des policiers : “mais les pneus finalement, ils ne les ont pas volés ?
    _ben non à cause des boulons de sécurité… Mais potentiellement c’était encore plus dangereux, mise en danger de la prunelle de mes yeux et accessoirement de moi, toussa…
    _y’a pas eu de blessés ?
    _ben non heureusement, mais bon quand même, autoroute à 130 avec 1 boulon sur 4 aux 4 roues, vous voyez quoi… ça aurait pu…
    _ah mais, madame, on n’a pas que ça à faire de prendre des plaintes pour des choses qui auraient puent arriver !
    _m’enfin y’a bien eu tentative de vol avéré des 4 pneus !!!!
    _bah ils vous les ont laissé les pneus de quoi vous vous plaignez !”
    On est repartis tous déconfits (et Mister Vanou-Vaness qui avait consciencieusement ramassé les boulons avec des gants des fois que les Experts locaux auraient voulus chercher des empreintes dessus m’a rarement fait autant de peine que ce jour là…)

    Répondre
  24. 40 and so what a dit…

    C’est d’une tristesse affligeante. A quand la condamnation de la connerie et du manque d’humanité ? Malheureusement les prisons ne sont pas assez grandes pour tous les mettre au pas. Ma fille (17 ans) a porté plainte pour tentative de viol il y a quelques mois (devant chez moi à 20h et en jogging je précise…). Un traumatisme qui laisse de lourdes séquelles mais on a eu de la chance, les flics ont été adorables et la plainte traitée avec le plus grand sérieux. Mais le monde devient fou, complètement fou.

    Répondre
  25. Nad a dit…

    Toutes mes pensées à Grande Chérie…
    j’ai vécu aussi le “refus de dépôt de plainte” parce qu’au fond, “c’était de ma faute et que je l’avais bien cherché”…je me souviens de ce sentiment d’impuissance, d’être face à un mur et qu’en fait, ton problème “tout le monde s’en fout”
    Bon courage à tous !

    Répondre
  26. Fricel a dit…

    Bonjour Caro,
    Les policiers n’ont théroquement pas le droit de refuser de recevoir une plainte.
    Dans les faits, ils le font couramment, de même que les gendarmes, effectivement pour faire baisser artificiellement les chiffres de la délinquance. Certains l’avouent très naïvement : “nous avons instruction de refuser certaines plaintes”.
    La “plainte en ligne” dont ils ont parlé est sans doute simplement la “pré-plainte en ligne”, qui n’est qu’une préparation à la plainte.
    Le plus simple est que toi et le churros, ès-qualité de représentants légaux de votre fille mineure, adressiez une plainte en recommandé AR au Procureur de la République de Paris. Suis ce lien pour le mode d’emploi. N’oublie pas de mentionner que les policiers de ton commissariat ont refusé de recevoir la plainte.
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1435.xhtml
    Je suis à ta disposition si tu as besoin de plus amples renseignements.

    Répondre
    • liseronne a dit…

      Merci Fricel pour la marche à suivre, tu actualises ce que je pensais savoir. Il y a des années “on” a refusé de prendre ma plainte pour violences conjugales ; “on” était une femme… Par bonheur je connaissais quelqu’un qui connaissait quelqu’un etc. La donzelle en question a écopé d’un blâme et pour moi, cette reconnaissance du statut de victime a remis les pendules à l’heure. Je suis de tout coeur avec vous.

      Répondre
  27. M. de Hamburg a dit…

    Tu as réussi à me faire rire avec le coup de ton sac piscine ^^’
    Cela dit, pour la reconnaissance de l’agression, on repassera, comme tu dis. Ça me fait penser à ce témoignage que j’avais lu sur Rue89 il y a quelques temps déjà. Même si la situation est peu comparable, c’est ce sentiment que décidément, ils ne nous aident pas, au commissariat http://rue89.nouvelobs.com/2013/08/23/pourquoi-deposerai-plus-jamais-plainte-245142

    Répondre
  28. Geraldine a dit…

    Joyeux Anniversaire en retard…
    J’espère que ta grande chérie va vite se remettre de ses émotions.
    Mais quelle imagine la Police renvoie-t-elle à nos enfants….

    Répondre
  29. Marianne a dit…

    J’espère que ta fille surmontera cette agression rapidement et qu’elle ne sera pas “écoeurée” par la difficulté à se défendre légalement et à faire valoir ses droits. Une leçon difficile à apprendre ces temps-ci, on dirait (et je ne parlerai pas ici de l’indigné à talonnettes !).
    Je te souhaite, avec un jour de retard, un merveilleux anniversaire et te redis mon plaisir à te lire chaque jour.

    Répondre
  30. Cécile de Brest a dit…

    Je suis de tout cœur avec ta grande parce que pas plus tard que la semaine dernière il m’est arrivé un truc qui m’a bien fait flipper…
    Je rentrais en voiture avec mes deux loulous, il était environ 18h45. Je précise que j’habite en pleine ville et, ironie du sort, mon garage donne sur la cour du commissariat. Un type, sans doute bourré, est entré dans mon garage (que je laisse ouvert en journée) pour satisfaire ses besoins naturels (on retrouve parfois des cadeaux). Comme je l’ai gêné, ni une ni deux, il a sorti un couteau de sa ceinture et m’a menacée. J’étais toujours dans le voiture, enfermée. Je n’ai pas su quoi faire, klaxonner à mort (avec ma fille de 9 ans terrifiée à l’arrière), repartir, bref, je n’ai pas bougé et il a fini par partir. Je n’ai même pas eu idée d’aller voir la police, pourquoi faire ? bref…
    Tout ça pour dire que depuis, j’appréhende de me rendre dans mon garage…
    Courage à ta fille.

    Répondre
  31. pas glop ! a dit…

    Je sais que c’est dur mais je passais mes journées à répéter à ma fille de 17 ans que Paris n’était pas la ville de Oui/Oui et à la dernière fête de la musique, elle s’est faite harceler par une bande de mecs (très courageux aussi).
    De fait, passée la première frayeur, elle est devenue plus attentive, ne sort plus son téléphone dans la rue et ne prend plus le métro passée une certaine heure.
    C’est évident qu’on se passerait bien de ce genre de “leçons” et c’est sûr que si j’avais croisé les loulous qui ont osé s’approcher de ma fille, je leur aurai arraché les yeux à la pince à épiler… mais je constate qu’elle se protège davantage et c’est quelque chose qui me rassure (un peu).
    Et puis le téléphone, en vrai, on s’en fout. Je répète à mes enfants qu’en cas d’agression, qu’ils le donnent, qu’ils donnent tout. L’important, c’est qu’ils aillent bien et voilà.
    Courage à ta fille et je suis sure qu’avec tout l’amour dont elle est entourée, elle aura tout oublié très vite.

    Répondre
  32. DOMINIQUE a dit…

    Bonne réaction d’avoir obligé ta Grande à aller porter plainte, même si cela ne s’est pas très bien passé à l’arrivée. Au moins, ça formalise l’agression, l’oblige à y repenser et à en tirer des conclusions, quelle qu’elles soient. Elle sortira de la peur irrationnelle qui n’apporte rien, si ce n’est de la souffrance.
    N’empêche, c’est très triste.

    Et moi qui croyais, en voyant le titre, que tu allais nous amener dans un pays lointain grâce à un coup de tête du Churros pour ton anniversaire… tu parles, le commissariat de quartier ! Il y a plus glamour.

    Répondre
    • SmouikSmouik a dit…

      d’accord avec DOMINIQUE. Que vous, ses parents, vous soyez préoccupés de faire la démarche est déjà énorme. Et c’est le plus important parce que c’est ce qui construit nos enfants. Même si bien sûr, on peut se désoler sur notre société qui se dégrade que ce soit du côté des gendarmes ou des voleurs… Pensées pour la chérie !

      Répondre
  33. dakotafou a dit…

    Bienvenue dans le monde des bisounours…
    Bien sur je suis outré par ce type de vol sur une gamine en plus! Bien sur je suis scandalisé par ces fonctionnaires de police démotivés!
    Une anecdote en passant il y a quelques années j’ai coincé un gugus dans ma voiture en train de démonter mon autoradio, je l’ai attrapé, un peu bousculé, emmené au commissariat. Ce gars était récidiviste notoire et ben croyez moi ou pas, il est ressorti avant que j’ai eu fini de m’expliquer..
    Alors y a plus grand chose qui me surprend…
    Votez à gauche qu’ils disaient, c’est des humanistes….
    A ma pov’dame pas facile d’être un humain…..

    Répondre
  34. Zout a dit…

    Courage à ta poulette! Surtout pour l’agression parce que c’est quand même traumatisant et aussi parce qu’on a un peu toute notre vie dans le téléphone (j’en rajoute mais les photos, les textos qu’on efface jamais tout ça c’est vraiment pas marrant de les perdre :/) Plein de courage à toi aussi pour l’arrêt du tabac, moi j’en suis à un peu plus d’un an (mais avec un bébé en leitmotiv c’est quand même pas très difficile <3) et mon chat à bientôt trois mois (et c'est duuuur!) mais chaque tentative est un pas vers la réussite, te mets pas la pression et fais les choses à ton rythme!!

    Répondre
  35. Lily59 a dit…

    Effectivement, parfois quelques minutes, un mot, ça change tout… D’autant que je confirme qu’ils ne peuvent pas, théoriquement, refuser le dépôt d’une plainte : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1435.xhtml
    Cela dit, je ne suis pas tout à fait d’accord sur ton analyse : je ne suis pas sûre que la déclaration en ligne décourage le dépôt de plainte (sauf sans doute pour les personnes les plus défavorisées sans accès à internet ou en difficultés avec l’écrit). Il est en effet je crois plus simple de faire une déclaration en ligne que de se rendre “à chaud” au commissariat et d’attendre des heures dans un climat pas toujours sympa-sympa… Il me semble qu’à l’issue de cette procédure en ligne (qui n’est qu’une pré-plainte), vous serez convoqué à une heure précise au commissariat pour confirmer ce dépôt de plainte (je te conseille de ne pas minorer l’agression physique et peut-être d’établir un certificat médical pour l’épaule de la Chérie.) L’air de rien, un vol à l’arraché peut se terminer très mal. Il y a des personnes âgées qui ne se relèvent pas d’une chute sur le trottoir…
    En te lisant, je me suis demandée ce que j’aurais fait, moi, si j’avais été flic… Est-ce j’aurais fini fatiguée de cotoyer la bêtise et la misère, blasée de tout, et même plus émue par un vol à l’arraché et le chagrin d’une gamine… ? Peut-être, je ne sais pas, j’espère que non, mais on ne peut pas ne pas se poser la question en te lisant… Même en ayant un boulot plus cool et moins directement au front de la réalité sociale, je me dis souvent que peut-être, dans la journée, j’ai oublié un mot, une phrase, que je n’ai pas su trouver le regard de quelqu’un, m’assoir 5 minutes, partager une émotion, comprendre une attente. Alors peut-être que parmi ces flics, il y en a un qui hier soir, en rentrant chez lui, a revu le visage de ta grande Chérie, et s’est dit que peut-être, à ce moment là, il n’avait pas été à la hauteur…

    Répondre
  36. Anne de Toulon a dit…

    J’ajoute ma pierre à toutes les autres dans le jardin de ces policiers pas très psychologues, même si oui, fin de journée, oui, ras le bol de remplir des paperasses qui n’aboutissent à aucune condamnation, frustration de leur impuissance. Mais aider une jeune fille à passer le cap, ça valait peut-être le coup de faire un petit effort, non ?
    En tous cas, bon anniversaire et plein de courage à la chérie pour surmonter cet épisode douloureux. Nul doute que tu vas savoir l’aider à sortir plus forte de ça ; je trouve déjà ta première réaction, de l’amener à porter plainte, extra ! ne pas rester victime passive est le meilleur moyen pour avancer, et faire un gros doigt virtuel (pardon my french) à ces grands merdeux qui se sont sans doute sentis très forts et très virils en commettant ce vol sur une plus faible qu’eux, les cons !

    Répondre
  37. Aude a dit…

    Toute ma compassion pour ta chérie. Il m’était arrivé exactement la meme chose, au meme âge, sauf que les deux jeunes nous avaient coincés dans un hall d’immeuble (en plein 6e arrondissement, pas franchement le ghetto à priori) et que l’espace d’un instant j’avais eu peur de perdre bien plus que mon portable. Après je me souviens que ce monde jusque-là familier m’avait soudain semblé terriblement hostile.
    Et meme réaction des flics malgré l’indignation de ma mère qui ne s’attendait certes pas à ce qu’on mobilise tous les effectifs policiers de la capitale, mais au moins qu’il fassent semblant d’en avoir quelque chose à faire. Grr. (et après, j’ai eu un 3310 jusqu’à mes 18 ans, histoire d’éviter les convoitises. Remarque, ça a marché).

    Répondre
  38. Meetoo a dit…

    J’apporte mon témoignage . Mon fils alors agé de 14 ans s’est fait tirer son beau vélo tout neuf , cadeau d’anniv …. Les grands costauds l’ont entouré et lui ont dit ” descends de là dessus ” …. Il a eu la haine , solide , de tous
    ces jeunes qui piquent aux autres…. C’est dur , d’apprendre à pardonner !!

    Répondre
  39. Manue a dit…

    Ton récit m’a touchée car l’année dernière, quand mon fils est rentré en 4ème, je me suis dit “ouf, il passe dans la catégorie des grands”. Mais un mois après la rentrée, alors qu’il dessinait avec ses copains (il pourrait passer sa vie à dessiner …) sous un abri-bus devant le collège après les cours, ils se sont faits encercler et agresser par un groupe de 3 ou 4 mecs avec au moins 2 têtes de plus qu’eux.
    Nous avons fait la même démarche d’aller porter plainte (bon, on a eu plus d’écoute question commissariat) et surtout par principe car non, ce n’est pas normal , et non, ce n’est pas de sa faute. Maintenant, il est peut être plus prudent, plus attentif mais on se passe aisément de ce genre d’expérience …
    Du courage et des pensées positives à tous

    Répondre
  40. Cécile Une Quadra a dit…

    Quand je vois tous ces témoignages de personnes traumatisées suite à une agression et qui n’arrivent pas encore à vivre “normalement” je ne peux que vous conseiller de chercher à prendre contact avec une personne pratiquant l’EMDR.
    ça peut vous sembler étrange, un peu bobo pipeau, mais ça marche très bien pour les syndromes post traumatiques, même plusieurs années plus tard on peut réussir à à agir dessus, ça prend juste un peu plus de temps.
    Alors n’hésitez pas plutôt que de vivre avec l’angoisse et le stress tentez.
    Ça a été très bénéfique pour des personnes de mon entourage qui avaient vécu des situations très lourdes/violentes qui leur pourrissaient le quotidien.
    http://www.emdr-france.org/

    Répondre
  41. Yokoflo a dit…

    Oh, je suis désolée pour la chérie qui doit être bien traumatisée par l’expérience et déçue par la réaction des agents de l’ordre (circulez, y a pu rien à faire)…
    Alors que j’ai été si bien accueillie pour faire valider ma procuration de vote…

    Répondre
  42. Tan a dit…

    Pas eu l’occasion de te souhaiter un bon anniversaire hier, pas évident de le faire aujourd’hui dans ces circonstances… Même s’il n’y a rien de “grave”, l’acte en lui-même est bas et sûrement très choquant. Bon courage à ta fille pour surmonter ça et la perte de son quotidien intégré dans son téléphone.

    Répondre
  43. Elosya a dit…

    Joyeux anniversaire en retard :-)
    Toutes mes bonnes ondes pour la chérie qui j’en suis sûre reprendra du poil de la bête suite à cette agression.
    Des bisous à toute la famille !

    Répondre
  44. Covima a dit…

    Bon anniversaire Caroline, et des bises à ta grande fille. Ca m’a hérissé les poils cette réaction au commissariat, et puis quoi encore, c’est leur travail non ? Je dois vivre encore dans un monde de bisounours, mais je ne savais pas que les ordres étaient de faire baisser les chiffres… on marche sur la tête. Bref, je trouve votre première réaction (aller porter plainte) malgré tout très intelligente.
    Cela fait ressurgir chez moi de vieux souvenirs d’agression dans la rue, à Amsterdam (coucou A. si par le plus grand des hasards, tu passais par là), quand j’étais étudiante, qui avait provoqué un véritable ramdam de policiers dans la ville, (sérieusement, je me croyais sur un tournage de film policier américain) avec des gens qui nous avaient épatées par leur professionnalisme et leur amabilité, malgré la barrière de la langue. Ce jour-là, je m’en souviendrai toujours.

    Répondre
  45. Isabelle a dit…

    Je suis vraiment désolée pour ta fille, Caroline. De mon point de vue, même si sur le moment ça n’a pas abouti, vous avez très bien réagi en l’incitant à porter plainte.
    Deux porte-feuilles volés dans le métro, dont une fois alors que j’étais enceinte avec un très gros bidon ! Les boules, je n’aurais pas pu courir après les merdeux qui m’avaient volé.
    Un fois, un mec bourré m’a sauté dessus, peloté, traité de tous les noms. En 5 secondes, rien eu le temps de comprendre, il a filé avec un sac que j’avais à la main (un vieux pull et une bouteille d’eau, le casse du siècle). Je suis restée là, comme une conne, sur le trottoir avec tout le monde qui me regardait. Et là, j’ai vu le mec regarder dans mon sac. C’était pour moi une intrusion dans ma vie qui m’a foutu en rogne. J’ai filé le mec, et quand il ne s’y attendait pas, je lui ai sauté dessus. J’étais prête à le massacrer ! J’étais hurlante, furax, son tee-shirt commençait à se déchirer, et je me disais que merde, j’allais me retrouver avec son tee-shirt, et plus personne dedans. Il a d’ailleurs râlé pour son tee-shirt. J’ai attrapé mon sac qu’il a fini par lâcher. Il est parti, je suis rentrée chez moi rouge de colère. Avant d’entrer dans mon immeuble, j’ai regardé derrière moi. Il y avait un gus qui m’a regardé, et continué son chemin. J’ai pensé que c’était peut-être un flic en civil. Dans ce quartier de Belleville, il devait surveiller sans intervenir pour ce genre de larcin.
    Réagir, porter plainte, “ne pas être qu’une victime”, tout sauf ne rien faire.

    Répondre
  46. Eva au Chocolat a dit…

    Je n’ai rien de très constructif à ajouter aux copines, juste que lire ça a serré fort fort mon cœur de maman… Voler un peu de l’innocence des enfants, c’est innommable et insupportable…
    Justement, hier soir, je suis allée porter plainte dans un petit commissariat de village à cause d’un type qui est rentré dans l’arrière de ma voiture… et qui s’est barré. Pas de numéro d’immatriculation, pas de marque du véhicule (je suis pas douée), rien . Mais j’ai eu plus de chance que ta chérie: je suis tombée sur 2 gars bien gentils, qui m’ont entendue, ont recueilli ma plainte, et m’ont rassurée quant à la culpabilité que je me traine depuis d’avoir été si naïve. Textuellement:”mais vous avez confiance en la nature humaine, madame, et ça nous est tous arrivé. Et vous avez bien raison”.

    Des trillions de bisous à ta poupée…

    Répondre
  47. Aloxx a dit…

    Avec du retard certes, un sincère Joyeux anniversaire Caroline !
    Courage à toi pour l’arrêt de la clope !
    Des bises de réconfort à ta grande, le message des flics c’est un peu : se faire agresser et voler son téléphone c’est comme aller acheter du PQ au Monop’… c’est pas près de s’arrêter avec ce manque de reconnaissance de la victime dans ce cas là, ça doit juste conforter les petits voleurs.

    Répondre
  48. Sarah a dit…

    Bon anniversaire J+1 !!! :)
    Dur pour ta fille mais dans son malheur elle a eu la confirmation que ses parents l’écoutaient et étaient là pour elle. Important. Pour avoir été menacée d’un revolver plus jeune et n’avoir échappé à un probable viol (pire ?) qu’à mon instinct de courir quitte à… je sais qu’ensuite on développe une antenne “gens bizarres”.
    Bien heureuse de vivre dans une petite ville de province où les agressions en pleine rue n’ont pas encore voix.
    Je lui souhaite de garder la tête haute et de pas avoir la peur au ventre à chacune de ses sorties, seul pied de nez possible à l’encontre de ces lâches.

    Répondre
  49. strawberry a dit…

    Je n’ai pas été à sa place, mais à la tienne, celle qui a le coeur qui saigne de voir quelqu’un qu’elle aime pleurer à cause des voleurs de rêves, de voitures et de téléphones. Je ne peux pas faire mieux que d’être empathique et de vous faire une bise virtuelle, mais le coeur y est.

    Répondre
  50. berengere a dit…

    J espere que ta chérie va mieux et se remet de la triste histoire survenue hier…
    Il y a de quoi s indigner de l attitude des policiers au commissariat. …comment veux tu te relever si on ne t écoute pas ?
    bon courage ….et avc plus de légèreté j ai hate de lire ton mn/mn !
    Bon week end

    Répondre
  51. MarieG a dit…

    En premier joyeux anniversaire, ne sois pas trop si c est le dernier avant tes trente ans, tu verras l an prochain que l on survit tres bien au passage de la trentaine
    Ensuite, tout plein de courage pour ta fille, le plus grave etant amha l attitude des policiers. Pour ce qui est des vols de quelque nature qu ils soient autant s y habituer. Geneve est supposee etre une ville tranquille pensez donc la suisse…
    Bilan des onze derniers mois: deux vitres de notre brave voiture cassees pour exploration methodique, pas de chance rien a voler, un sac vole dans un resto le temps d enfiler une veste, un peu de materiel infotmetique derobe de jour a la maison, nous avions de refermer la porte et discutions dans la piece voisine, et deux tentatives de nuit, avortees grace au systeme d alarme. On habite une maison plutot simple en bordure de la ville de Geneve.
    Les premiers cambriolages m ont devastee. D abord j avais tres peur et puis on a chaque fois perdu des objets que l on aimait, des souvenirs.
    J ai du apprendre a m en detacher, a la dure.
    Bel apres midi

    Répondre
  52. Ava a dit…

    Un calinou a ta fille…
    Moi c est au volant que j ai vecu ce sentiment d injustice. A deux reprises une voiture a percute la mienne par l arriere… Et a pris ensuite la fuite. Premiere fois: depot de plainte ms pas le numero d immatriculation de l agresseur (depot de plainte apres avoir menace les flics qui voulaient juste une maî courante). Resultat? Rien. 2e fois: un temoin releve le numero et me le donne, re plainte. Qlq mois plus tard mon assureur avait deale avec celui de l agresseur… Des torts partages 50-50. Le delit de fuite n a jms ete retenu alors qu il etait manifeste Donc tu vois… J y crois plus trop au bon droit…

    Répondre
  53. Ce'Nedra a dit…

    Un joyeux anniversaire en retard, et des câlins virtuels à ta fille. Deux grands gars pour piquer le portable d’une petite gamine… Quel courage dans le vol, c’est remarquable.
    Sinon, je ne suis nullement étonnée par la réaction de notre chère police. Pour avoir, un peu plus vieille que ta fille, été porter plainte pour malheureusement bien plus grave qu’un vol à l’arraché, je connais la délicatesse, la fine psychologie et la bienveillance dont peuvent faire preuve certaines représentants des forces de l’ordre…

    Répondre
  54. Marilune a dit…

    J’ai sauté les commentaires, mais quelqu’un t’a peut-être dit que les principes c’est important, et qu’en effet, pour ta fille porter plainte c’est déjà se reconnaître victime et refuser de rester à ce stade là. Donc, même en ligne, tu as tout à fait raison, pour moi, de porter plainte. Après, oui, elle va flipper pendant un moment et faire des cauchemars, mais tant que toi même tu n’as pas vécu une agression (car s’en est une), surtout si tu n’es n’es pas une jeunette grignette, mais plutôt un costaud cinquantenaire, tu ne te rends pas compte “bah c’est qu’un portable, ses parents lui en rachèteront un autre, neuf et plus beau et ça ira”. Ben non. C’est aussi un peu d’innocence, de candeur, de confiance en l’autre. Et ça, ça ne se remplace pas. Heureusement, dans son cas, ta fille a des parents responsables et aimants qui prennent au sérieux sa détresse (sans minimiser, et sans en rajouter non plus). Et c’est important aussi. Et, malgré tout, bon anniversaire!

    Répondre
  55. Florence a dit…

    J’ai eu drôlement mal au cœur en lisant ton message sur Facebook hier. Ton article est formidable et j’ai beaucoup apprécié lire tes lignes. Ta fille doit être drôlement fière d’avoir des parents si proche et qui l’accompagne.

    Pour la plainte, c’est une histoire de statistique… Ne pas remplir de plaintes fait baisser les chiffres dixit : “la violence est en baisse” et pourtant c’est un geste important à faire : civilement et pour se reconstruire.

    Joyeux anniversaire avec du retard… Prends soin des tiens !

    Répondre
  56. Reine a dit…

    Et ben ….pauvre princesse….
    J’imagine le traumatisme …j’ai été agressée par un jeune mec (pour 11euros) dans le RER il y a 15 ans et depuis je tchèke systématiquement s’il y a du monde dans le wagon et la tête des voyageurs (c’est idiot mais c’est devenu un automatisme , comme me mettre en retrait quand le métro ou RER entre dans la station) … je pense que ce sera comme ça tant que je vivrai à Paris .

    Répondre
    • ingrid a dit…

      les raisons qui m’ont fait partir de partir, sont aussi celles-ci aussi…dès que je rentrais dans un RER..je vérifiais la tête des gens…, j’évitais les excités…les gens que je ne sentais pas, je reculais aussi quand le métro arrivait et j’avais l’impression d’être un vrai détecteur de mouvement quand je me balladais dans la capitale..en Province, j’ai baissé ma garde..mais quand on s’est fait agresser..on garde toujours une certaine méfiance ! ce qui est d’ailleurs peut être aussi bien !!! ce monde est fou !

      Répondre
  57. Elodie La Marguerite a dit…

    Je compatis pour ta fille. La mienne qui a quitté le nid familial et la campagne encore très protégée pour Marseille s’est fait piqué son portefeuille au McDO (elle ne s’est pas faite agressée, n’a rien vu, mais les caméras du Mc Do, si !). Elle est allée au commissariat accompagnée de ma mère pour porter plainte, on a refusé de prendre sa plainte : “le procureur n’en voudra pas, vous aviez posé votre portefeuille à côté de vous, si ça se trouve les gars qui l’ont pris ont cru que quelqu’un l’avait oublié, tant pis”. Ben voyons, les mecs qui ont pris le portefeuille sont copains avec les marmottes qui emballent le chocolat dans le papier ! Manque de bol, ils sont utilisé sa carte bancaire avant qu’elle s’aperçoive du vol et qu’on fasse opposition et pour la banque, la plainte ou au moins une déclaration de vol est indispensable. Elle est retournée au commissariat une 2ème fois pour sa plainte, seule cette fois. On lui a expliqué que les flics auraient dû prendre sa plainte la 1ère fois, mais que la ben ce n’était pas possible car elle est mineure et qu’elle doit être accompagnée d’un adulte pour avoir le droit de déposer une plainte. En larmes elle a répondu “et si je m’étais fait violer, je ne pourrais pas porter plainte parce que je suis mineure” “Ah non mademoiselle, là ce serait différent, ce serait un crime mais pour un col, revenez une autre fois avec un adulte”. Elle a donc dû y retourner une 3e fois, avec mon père, non seulement pour la banque mais parce qu’elle avait un tel sentiment d’être doublement victime, une fois des voleurs, une autre fois des flics, qu’elle en a fait une affaire de principe.
    Et j’ai pensé comme toi, que ce n’était qu’une affaire de chiffres et de stats à maîtriser (peut-être plus encore à Marseille d’ailleurs). C’était dur d’être loin d’elle dans ces moments-là.

    Répondre
  58. katy a dit…

    un très joyeux anniversaire en retard…..
    comme je comprend votre haine envers ces deux courageux jeunes hommes, et ces très comprehensibles policiers pffffffffff
    Ce qui me met hors de moi dans le même genre c’est quand ma grand mère de 84 ans me raconte l’enfer qu’elle vit au quotidien en descendant de chez elle pour aller chercher le pain, elle n’habite pas dans le 9-3 non elle habite dans le sud du 92 , mais apparement leur truc c’est de suivre les personnes agés et leur arracher leurs bijoux, leur sac à mains etc…. de les suivre jusqu’à ce que ces personne agés finissent par prendre le chemin du commisariat, ou du magasin le plus proche pour s’y refugier au lieu de rentrer chez elle. ça me met hors de moi.

    Répondre
  59. Anaïs a dit…

    Au-delà de la nécessité de réagir et de dépasser l’agression, porter plainte permet aussi de se faire rembourser et de bloquer définitivement le téléphone pour qu’il ne soit plus utilisable du tout (grâce au numéro IMEI). ça peut sembler dérisoire à côté d l’aspect moral mais dans ces situations, on apprécie les petits détails comme le remboursement du nouveau produit et la satisfaction que ceux qui ont volé l’ancien l’auront dans le derrière.

    Répondre
  60. Combien tu brilles a dit…

    Des pensées pour ta Lou, ce n’est jamais facile de côtoyer la violence et la méchanceté gratuite.
    Mon petit frère s’était fait racketter sa trottinette (en fin de vie elle aussi) quand il avait 8 ans, il était rentré à la maison avec un gros œil au beurre noir et surtout tout tremblant à l’idée de re-prendre le chemin de l’école :( à ce moment là, si j’avais pu aller leur mettre la trottinette dans la tête, à ces deux abrutis qui s’en étaient pris à lui, je l’aurais bien fait.

    Répondre
  61. maman chérie et adorée a dit…

    Et ben ça ne me remonte pas le moral cette histoire!!!! J’ai appelé le principal du collège de mon Loulou ce matin car Loulou m’informe que l’élève qui a agressé sexuellement un autre la semaine dernière à la piscine reviendrait dès lundi après 8 jours d’exclusion. Le principal me dit que c’est tout ce qu’il peut faire, que maintenant “l’affaire est entre les mains de la gendarmerie. Je suis liquéfiée pour le coup…….. Je crois que je vais vendre ma maison et me payer un voyage sur la lune!

    Répondre
    • flo a dit…

      ?? Pardon mais étant prof dans un quartier pas jouasse de Marseille et donc étant confrontée régulièrement à des histoires de violence par des élèves, je suis interloquée par ce que vous dites.
      Il existe ce qui s’appelle une “mesure conservatoire” qui permet de ne plus faire revenir l’élève en classe si il représente une menace. Il est totalement inacceptable qu’un élève ayant commis une agression revienne tranquillement au collège, d’autant plus si il y a enquête.
      Je serais vous, je rappellerai sa responsabilité pénale au principal si il décide de ne pas appliquer cette mesure conservatoire. Et peut être serait-il bon de glisser aux profs un mot sur le droit de retrait lorsqu’on estime que l’ont travaille dans des conditions dangereuses, pour soi comme pour les élèves…

      Répondre
      • maman chérie et adorée a dit…

        Ben, le principal me dit que comme d’autres élèves l’ont incités, la situation n’est pas la même! Je lui ai demandé si du coup les faits lui semblaient moins graves et il m’a répondu que non, mais que du fait de l’incitation, il semble qu’il puisse jouir de circonstances atténuantes!!!!! En sachant que cet élève est passé d’une classe de sixième à une autre (celle de mon fils en l’occurrence) au deuxième trimestre et que depuis Janvier donc, plus aucun cours ne se déroule normalement. En tant que parent je ne sais pas comment faire, entre m’affoler trop vite ou rester zen et voire. Et puis mon fils s’est retrouvé spectateur…

        Répondre
        • flo a dit…

          La décision de la mesure conservatoire relève du chef d’établissement.
          Cette histoire d’incitation c’est du pur n’importe quoi. La semaine dernière, un gamin de mon établissement en a envoyé un autre à l’hôpital pour lui avoir cassé la figure à la sortie pendant que d’autres élèves encourageaient et filmaient la scène avec enthousiasme, et je peux te dire que ce n’est pas pour autant qu’il est revenu…Voire même les gamins qui ont applaudi (no comment) se sont fait incendier et menacer d’une convocation à la police pour non assistance à personne en danger et complicité.
          Si le chef ne veut pas faire ce qui est nécessaire, au moins qu’il assume…

          Répondre
  62. Kiliana a dit…

    Juste un petit mot pour souhaiter bon courage à la Chérie, vraiment il lui en faudra pour repartir seule dans la rue, sans paniquer à chaque frôlement. Et courage à toi aussi qui devra accepter de la laisser sortir à nouveau en essayant de ne pas ruminer toutes les choses qui pourraient lui arriver.

    Répondre
  63. Madame Pivoine - Natacha a dit…

    Alors :
    1/ je suis navrée pour ta petite. Des tonnes de câlins pour elle. Elle en a bien de la chance d’avoir des parents comme vous qui REFLECHISSENT
    2/ je suis effarée de lire ici COMBIEN de gens ont vécu des agressions
    3/ j’ai interdiction de m’énerver aujourd’hui alors je ne dirais rien sur le dépôt/non dépôt de plainte mais ça me démange un peu là quand même …. heum heum

    Allez, restons zen …. des bises!

    Répondre
  64. Sofinet lov Guisane a dit…

    De tout cœur avec la Chérie… Pour avoir été braquée dans ma voiture il y a qq années en banlieue parisienne, je sais que l’on ne revit jamais vraiment comme avant… La peur d’être suivie, l’angoisse dès que qqn approche de la voiture, même pour demander son chemin ou demander l’aumône… Des années m’ont été nécessaires pour “oublier”, et mon départ en province aura été salvateur pour cela.
    J’avais eu la chance d’un commissariat qui avait pris l’affaire à bras le corps : plainte, puis convocation et vitre sans tain après avoir attrapé les merdeux coupables, … Au final je ne sais même pas ce qu’ils ont “payé” car mineurs. Mais le fait d’avoir été entendue m’avait considérablement soulagée…
    Tout ce que vous avez fait pour elle malgré le comportement scandaleux de la police sera précieux pour elle.

    Répondre
  65. Tatiana a dit…

    Gros câlins à ta fille ! Il y a 4 ans, j’allais à l’arrêt de bus pour aller à mon atelier théâtre, il était 18h, j’ai entendu quelqu’un courir derrière moi mais je me suis pas méfiée, je pensais que c’était un joggeur. Jusqu’à ce quelqu’un me serre le cou avec son bras, et me dise de lui donner mon sac. Je n’ai pas voulu lui donner tout de suite alors lui et son camarade m’ont mis à terre et frappé jusqu’à ce que je lâche mon sac (il y avait des choses auxquelles je tenais dedans mais je préférais les perdre que d’être blessée gravement ou défigurée par les coups). Je suis allée directement au commissariat qui était juste à côté, en pleurs. La police municipale et la police nationale sont juste à côté et je n’ai pas fait attention et suis rentrée chez la police municipale. L’agent de police m’a juste dit que ce n’était pas là qu’il fallait venir mais à côté, mais que c’était fermé. Et c’est tout, il ne m’a pas proposé de m’asseoir 5 minutes, ni de téléphoner à quelqu’un pour qu’on vienne me chercher. je suis rentrée chez moi en me retournant toutes les 5 secondes, paniquée. Le lendemain je suis retournée porter plainte, l’agent de police m’a demandé ma carte d’identité (alors que je venais de me faire voler mon sac), il se trouve que je l’avais parce que la veille une dame avait retrouvé mon portefeuille vide et ma carte d’identité dans le caniveau et les avait ramenés chez moi (adorable, elle m’avait donné son adresse si jamais j’avais besoin d’un témoin). je lui ai donc donné et expliqué que j’avais retrouvé mon portefeuille mais vide, il est allé dans le bureau et a dit à son collègue “Je comprends pas, elle dit qu’elle s’est fait agresser et voler son sac mais elle a récupéré son portefeuille”, comment mettre en doute mes propos… Je suis partie et n’ai jamais porté plainte.

    Répondre
  66. et de trois a dit…

    A cette lecture j’ai eu des frissons.
    Et si cela arrivait à ma Chérie, à peine plus jeune que la tienne. Dans quel état serait-elle ? Que ferions nous si ce n’est en vouloir à la terre entière, bien que cela ne servirait à rien.
    Comment dire à nos enfants qu’ils faut qu’ils aient confiance en l’Homme après ça ?

    Courage à elle…

    Répondre
  67. Jeanconverse a dit…

    Pffff une honte cette histoire. Désolée pour ta fille…
    Joyeux anniversaire. Je te suis depuis un moment déjà, tu fais partie des “petits riens” (= mes petits trésors, ne nous méprenons pas) qui rendent mon quotidien si doux.
    J’ai arrêté la clope il y a 1 an et demi (enceinte) après 23 ans. Depuis quelque temps ça me démange, démange… Je voudrais tenir, et éviter d’embrasser ma fille avec cette odeur sur moi, mais oh… ça me manque!
    Bon courage.

    Répondre
  68. ingrid a dit…

    la pauvre chérie… !! comme je la comprends… j’ai eu droit à mon lot d’agression quand j’étais en région parisienne !!! je compatis ! il ne faut pas hésiter à porter plainte… le commissariat ne veut pas…il faut quand même savoir que depuis la loi guigou : c’est une infraction de refuser de prendre une plainte !!!…(malheureusement, ça ne sait pas tant que ça ! http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/upload/decisions/decision_mds-2013-41.pdf ) tu peux aussi le faire tout simplement en faisant une plainte écrite adressée au Procureur de la République de PARIS…. !!!

    pour ma part…les petites agressions dont j’avais été victime m’avait vraiment traumatisé !! j’espère qu’elle sera moins sensible ! vraiment bon courage à elle !!!

    Répondre
  69. Armelle a dit…

    Je comprends ce que ta fille a ressenti et toi aussi dans ton cœur de maman. Je ne vais pas te consoler mais venir ajouter à ta complainte. Mercredi, j’ai été agressée dans le cadre des mes fonctions – je ne m’étendrai pas sur le pourquoi du comment. Je me suis rendue au Commissariat où on m’a regardée désabusée “ma pauvre dame, plus de 2 heures de queue, appelez ce numéro et prenez rendez-vous”. J’appelle. J’ai reçu des menaces par texto sauf que… j’ai un vieux BlackBerry et je ne peux pas imprimer les fameux sms d’insultes et de menaces. Plainte par conséquent refusée et en plus, on me raccroche au nez…
    Je lis plus haut le commentaire d’IIngrid et c’est ce que je vais faire écrire au Procureur de la République. Il va avoir de la lecture.
    Courage à ta Chérie de tout cœur.

    Répondre
  70. Geneviève a dit…

    J’ai lu ton texte et je suis triste pour ta fille… Je comprends tout à fait ton désarroi devant la “non-plainte” et je crois que je comprends aussi ce qu’elle risque de ressentir les jours à venir… Je vous embrasse bien fort même si ça ne sert pas à grand’chose…
    Ce matin (je devais être à mon peut-être-nouveau-boulot à 11H30, j’étais “enfermée chez moi” avec serrure cassée etc… J’étais moi aussi bien stressée et je n’en peux plus des pbs d’argent… Un ami est venu me dépanner, démonter toute le tringlerie de la porte… Il a gardé ma maison le temps que j’aille là bas et… Pas de contrat signé encore, la nouvelle serrure qui ne marche pas (ça coûte un bras en plus) et ma porte grande ouverte encore à cette heure (vous avez remarqué qu’il fait plus froid aujourd’hui ?
    Allez… HAUTS LES COEURS et à bas les méchants et les choses méchantes !

    Répondre
  71. Coline a dit…

    Je suis vraiment désolée pour elle.
    C’est toujours trop tôt, pour avoir si peur.
    Et ce n’est pas parce que c’est banal que c’est normal, contrairement à ce qu’ont l’air de penser ces messieurs de la police.
    Tu as raison pour la plainte, c’est important.
    Exactement le genre de raison qui m’a téléportée dans la Creuse…

    Bon anniversaire en retard…

    Répondre
  72. cerise a dit…

    Je comprends très bien et partage – le sentiment de votre fille. J’étais toute “chamboulée” lorsque cela m’est arrivé – vol de sac à main complet : téléphone, clés, portefeuille, téléphone et photos de mon fils bb, et toutes les petites choses précieuses et j’ai pourtant plus de 30 ans !!!!
    Même si je sais que cela ne va pas vous rassurer, c’est le même discours dans tous les commissariats d’arrondissement de Paris. Un peu d’accompagnement psychologique ne ferait pas de mal bon sang !!! Certes le dépôt de plainte en ligne permet de traiter plus rapidement le dépôt de plainte – même si selon moi, cela fait reposer sur l’usager un rôle qui ne devrait pas être le sien – , mais faire en sorte que l’on soit écouté et pris en considération constitue le premier des pas vers la résilience, comme vous le dites si justement.
    J’espère de tout coeur que votre fille va retrouver joie de vivre et son beau sourire !

    Répondre
  73. lapommeduverger a dit…

    Je zonde également pour la Grande Chérie. Et si en plus de la danse qui lui fait du bien, elle prenait des cours de self defense? Il y a quelques années (ah oui plus de 29 ans! bon anniversaire Caro!) j’ai suivi des cours de self defense “pour femmes” (e.a. il y avait des coups à donner avec des hauts talons!!!), çà m’a aidé à marcher d’un pas plus ferme en rue… Bises à toutes les attaquées et les autres.

    Répondre
  74. Estelledf a dit…

    Un énorme calin pour ta grande chérie, qu’elle reprenne confiance en elle dans tes bras, dans vos bras de parents aimants.
    Elle a bien fait de ne pas se défendre plus que ça, mais il faudrait aller voir un médecin à cause de ses problèmes de dos. On ne sait jamais.
    Douces penseés pour vous 5.

    Répondre
  75. isacoolpix a dit…

    bon anniv en retard Caro!!! (tuasdoncdésormais30ans?!)
    suis outrée et pleine de compassion pour ta “Chérie”, et la perte de l’innocence qui va l’accompagner désormais comme tu l’as si bien décrit!
    Il faut porter plainte, c’est sûr, et vous êtes une famille soudée qui va l’aider à dépasser ça, tout doucement
    des bises du Sud, où la kalachnikov est reine, et où on ne peut pas non plus porter plainte pour menaces de mort par un parent d’élève parfois….

    Répondre
  76. frederique-etc a dit…

    J’ai loupé ton anniversaire, mince alors. Je te souhaite quand même un bon +1, qui commence mal c’est vrai.
    Je suis bien sur complètement écoeurée de voir qu’on peut voler une gamine dans la rue. Je compatis d’autant plus que je me suis fait voler mon portable samedi …
    Le fait de porter plainte fait partie d’une démarche que je dirais “logique”, voleur = puni, mais ça n’enlève en rien l’impression d’avoir été volée comme tu le dis d’une partie de ton intimité. Le policier qui m’a reçue a été très sympa en revanche. On n’est pas dans une grande ville, ça doit jouer aussi.
    Comme dirait l’autre on n’est pas chez les bisounours ….

    Répondre
  77. Caroline a dit…

    Pauvre petit chat….. Ca me fout hors de moi cette violence gratuite qui te bousille ta jeunesse et on innocence en 2/2
    C est chiant comme les mauvais souvenirs mettent du temps a ne plus foutre la trouille et a s estomper de notre cerveau….

    Je bourre la tete de ma fille pour ne pas qu elle sorte son tel dans la rue… Et ca l a fait enrager! ” mais pourquoi!!! C est le miens, j ai le droit de vivre!!” Elle a raison. Mais tant pis, ranges ton tel ma biche.

    C est pas juste.

    Répondre
  78. Corinne (Couleur Café) a dit…

    Absolument, le faire par principe !! Je comprends quand tu dis que ce qui s’était passé lui a volé un peu de son innocence, c’est exactement çà quand çà nous arrive personnellement, on se sent violé, sali et on nous a arraché une partie de nous-même, quand bien même il s’agit d’un objet sans grande valeur.

    Répondre
  79. Shakti a dit…

    Bon, alors, je ne raconterai pas à quelle occasion j’ai découvert qu’ils n’ont pas le droit de refuser une plainte, parce que rien que d’y penser, j’ai des envies de meurtres… mais, ce qui est certain, c’est qu’ils jouent sur le mal-être de la personne qui vient à ce moment-là.
    Donc, ce qu’il faudrait, c’est noter le nom ET le matricule de la personne qui te reçoit (ils ne peuvent pas te le refuser) et d’écrire au Procureur pour lui raconter comment vous avez été reçus, et comment les “forces de l’ordre” ont bafoué l’Ordre et la Loi.

    Bon courage à la Chérie et au reste de la famille aussi. Au moins, vous faites front tous ensemble.
    Je me permets une bise, tiens.

    Répondre
  80. DOMINIQUEQUIEST TOUJOURS OBLIGEE D'ECRIRE DES CONNERIES POUR LIRE LES COMMENTAIRES a dit…

    HELLO ! (parce que ce couillon de machin m’a dit que j’avais déjà commenté avec un “o”…on ne s’en sort pas, c’est la guerre !).

    Répondre
  81. Pastelle a dit…

    Des pensées douces pour vous deux.
    Des avec des bougies pour ton anniversaire, et des réconfortantes pour ta fille. C’est arrivé à la mienne aussi dans le métro, mais c’est passé à présent, elle n’est pas restée traumatisée. Mais c’est peut être pour ça qu’elle utilise à présent un téléphone à 30 euros.
    Alors que moi le vol à l’arraché d’un collier il y a 15 ans, c’est comme si c’était hier… On en sort différent, c’est clair.
    Passez un bon week end tous ensemble. :)

    Répondre
  82. sophie a dit…

    Je comprends tout à fait ce que tu dis, je me suis fait arrachée mon telephone, il y a mnt 2ans et demi et j’ai toujours un stress piquant dand mon coeur quand je sens des gens courent derrière moi ou me dépasse rapidement.
    La France, si joli pays qui est en train de tomber en lambeaux car les choses ne sont pas faites dans l’ordre (ex: ta plainte électronique WTF?), le respect d’autrui se perds pour laisser place à la violence…

    Répondre
  83. Aline a dit…

    Attention : fille de province qui parle !
    Je compatis. C’est difficile. Mais c’est juste un objet qui a été volé. Dans des conditions que je ne peux que reconnaître odieuses. C’est insupportable. Mais ça reste un objet, volé. Horrible je te l’accorde.
    Mon fils (17 ans) s’est fait tabasser il y a 5 mois par un adulte. Comme ça. Juste parce qu’il trainait sur un terrain vague dont -il est vrai – était interdit au public. Passé à tabac. Traumatisme. Médecin. Dépot de plainte : mais madame votre fils n’avait rien à faire à cet endroit.
    Admettons.
    2 jours à insister pour que les flics enregistrent une plainte (véridique : l’imprimante ne marche plus, revenez demain) et : oh la la les témoins de l’agression vivent en secteur “gendarmerie”. Ca compliqué beaucoup l’affaire madame.
    “Oui mais moi je veux quand même porter plainte. Mon fils a 4 jours d’ITT quand même”

    Très compliqué donc. Alors qu’il y avait violence physique !
    Et entre gendarmerie / police nationale / police municipale : chacun se renvoyait la balle. Et personne ne voulait réellement traiter le dossier
    Alors si pour des faits “mineurs” cela peut passer par une déclaration sur internet je trouve ça plutôt pas mal. Ça aidera les services sous-budgetés (non mais faut voir dans quelle conditions ces gens travaillent : leurs bureaux n’a pas été repeint depuis les années 80. Je ne mens pas !) à se consacrer à de vraies affaires.
    Sérieusement je plains ces personnes qui travaillent pour le bien des autres et qui n’ont aucun moyen en temps comme en fric de faire leur taf’ correctement.
    Moi je leur tire mon chapeau.
    Alors oui c’est dur à vivre quand on est victime. Évidemment.
    Mais si la solution de la plainte en ligne peut aider à leur faire gagner du temps pour des délits “mineurs”, c’est moche mais c’est un choix.
    Sinon on vote hein ? On a le choix de faire changer cela.
    Donner du temps et du fric. Aux services publics en général : hôpitaux, police, pompiers, sécurité sociale.
    Moi j’avais voté pour que ça soit mieux. Et rien ne change.
    Alors continuer à se plaindre ? J’accepte. Je fais avec. Je subis. Mes enfants aussi. Nos enfants.
    Une société de plus en plus violente. C’est certain.
    Que fait-on pour que ça change ? Moi je ne sais plus quoi faire. Vraiment.

    Répondre
  84. nati a dit…

    Bouh ! Pauvre Louloute ! Pauvre toi ! Quelle horreur ! ça me rappelle plein de trucs glauques… Des histoires qui hantent pendant des mois voire des années… Bon courage à tous les Dudus que j’aime !

    Répondre
  85. katutita a dit…

    Juste un message de soutien pour ta fille. C’est trop dégueulasse!!! Et puis bon courage pour la clope . Moi ça fait presque 3 ans que j’ai arrêté et c’est le bonheur. Courage

    Répondre
  86. Estelle a dit…

    Pour mettre un peu de baume au coeur dans cette liste de commentaires – je suis de tout coeur avec ceux et celles qui ont été menacés et volés – voici ma petite participation positive :

    - je suis très tête en l’air (j’étais ?) et lorsque je vivais à Paris j’ai oublié à 2 / 3 reprises des documents super importants dans le métro

    A chaque fois, un / une bon/ne samaritain/e a donné le tout au guichet de métro me permettant de tout retrouver.

    Aussi, à Paris on m’a toujours aidé à monter / descendre mes lourdes valises dans les escaliers (Down pour les transports et même les trottoirs en France, je n’imagine pas la vie des personnes en fauteuils roulants). Un peu moins quand j’ai eu un grand changement dans ma vie qui a légèrement modifié mon apparence – mais tout de même, toujours de vaillant(e)s gaillard(e)s pour m’aider.

    En retour, je prends toujours le temps d’apporter les objets perdus à la police / acceuil de métro etc – et j’aide les personnes perdues ou nécessitant l’aide de mes petits bras.

    A nous de faire de cette vie, une vie meilleure.

    ;)

    Répondre
  87. Estelle a dit…

    Ajout : j’ai eu aussi quelques histoires pas drôles du tout … mais merci mon Dieu mon cerveau se concentre sur le positif. Je crois qu’aider, donner, etc permet au coeur de se réparer.

    Répondre
  88. Mimioui a dit…

    Moi ils m’ont fichu par terre, maintenue au sol et empêchée de crier une main sur la bouche en me menaçant de me tuer tout ça pour un iPhone verte dernier cri.
    C’était il y a tout juste 1 an, c’était dans le hall de mon immeuble et j’ai rêvé de leur infliger la peur qu’ils m’ont fait subir. Des crevures, pas d’autres mots, le flic qui a pris ma plainte a été très bien (si l’on excepte les remarques à caractère racial (vert, rouge, jaune ou bleu c’était des crevures pour moi).

    Bon courage à ta fille, je sursaute encore très fréquemment mais je ne sors plus jamais mon tel dehors et j’ai acheté un kobo. La culture ils s’en tapent les crevures (pourtant ça rime)

    Répondre
  89. catou a dit…

    J’imagine bien la peur de ta Chérie. La fille de ma meilleure amie s’est elle aussi fait voler son portable il y a une semaine, à Paris, agressée par 3 blacks de 15 ans, qui en plus l’ont frappée, mise à terre….heureusement que des bleus mais quel traumatisme, même à 25 ans ! Mais par contre, elle a pu porter plainte et s’est sentie très écoutée, dirigée vers une cellule psychologique….peut-être que cela dépend des commissariats de Paris. Enfin, tout cela est bien désolant et triste….mais je pense que vous essayerez de trouver les mots rassurants…

    Répondre
  90. sylvie a dit…

    Bonjour, quelques jours que je n’avais pu venir, et voilà que j’ai loupé ton anniversaire, alors bon anniversaire !!! Et surtout, courage à ta grande fille, je comprends ta colère et ta souffrance de mère devant tant de connerie humaine à tous les niveaux (agresseurs et flics), j’ai connu ça aussi avec ma fille, petite (un bonhomme à la plage (sur la promenade) devant un monde fou qui baisse son short maillot, en faisant un geste obscène au moment où on passe avec ma fille en vélo en nous regardant droit dans les yeux….. Je te dis pas le flot d’insultes que j’ai eu à son égard et je me rappelle encore de son sourire que j’avais envie de lui faire bouffer, j’avais l’impression d’avoir perdu moi aussi de mon innocence, ce gros con avait osé faire ça à mon “bébé”… Et le pire, c’est qu’il a fait ça alors qu’il y avait un monde fou, et que j’ai l’impression que nous avons été les seules à le voir !!! J’ai cherché les “flics” à vélo qui surveillent le coin et bien sûr personne sous la main…. Pffff, quand on mettra les cons sur orbite, ils ont pas fini de tourner

    Répondre
  91. midlifegirl a dit…

    Je n’aime pas avoir à dire ça mais c’est malheureusement notre lot quotidien ce genre d’agression quand on vit dans les grande villes. Ca n’excuse pas, ni ne banalise, on est d’accord mais je crois qu’il faut apprendre à vivre avec et à “gérer” au mieux.
    Moi c’est mon 10 ans qui s’est fait racketté il y a qq mois. Et comme à 10 ans t’as rien sur toi, il s’est fait tabassé (pas vraiment de mal mais une peur bleue). Et là c’est son papa qui nous a beaucoup manqué, parce que lui il aurait gonflé le torse et il serait sorti dans la rue et il aurait recherché les petits cons (on les a retrouvé) et il aurait expliqué la vie. Il était très fort pour expliquer la vie, sans violence et sans menace. Il l’avait fait quand mon grand s’était aussi fait molesté il y a qq années. bref, j’ai pris mon grand fils sous le bras (c’est lui qui a gonflé le torse) et on est allé à la recherche des petits cons, on les a trouvé, on leur a expliqué la vie, on a posé une main courante et mon fiston n’a plus osé sortir seul pendant 3 mois mais ça y est, c’est passé, presqu’oublié.
    Hier soir, en rentrant, on est passé devant le collège du quartier, y’avait une grande descente de police avec 5 mômes nez contre le mur, mains dans le dos (et un des agresseurs de mon fils était là, bah tiens quelle surprise) J’en ai profité pour montrer que la Police était là, veillait sur nous, que les agressions ne restaient pas impunies… J’y crois pas, évidemment, mais j’avais envie qu’à 10 ans, mon fils se sente un peu plus en sécurité. Pffff

    Bon courage à ta fille, c’est dur à oublier cette trouille mais en même temps, je vais faire hurler en disant ça mais c’est ce que je pense au fond, il faut apprendre à être prudent, à ne pas se mettre en situation de vulnérabilité (je ne dis pas que c’est ce qu’elle a fait, ni mon fils d’ailleurs) car malheureusement je doute qu’on éradique la petite, moyenne et grande délinquance. (j’espère que ce n’est pas maladroit ce que je dis, je compatis très sincèrement)

    Répondre
  92. StephanieGab a dit…

    Bon anniversaire en retard et énième bon courage à la Chérie !
    Dans le 9-4, on est pas mieux loti ces temps-ci. Ma Chérie à moi (Fille Aînée a 19 ans mais reste mon bébé) a eu droit à une tentative de cambriolage la semaine dernière, dans notre appartement. Seule et sortant de la douche, elle s’est retrouvée nez à nez avec 7 jeune de son âge qui avait fracturé et dégondé la porte. Entre temps, elle avait appelé la police et ces jeunes héros, après lui avoir bravement mis un poing dans la figure pour avoir oser appeler les flics… Ceux-ci sont arrivés trouvant ma Juju en larmes et le côté du visage passablement bleuissant (ne parlons pas de la porte). Après lui avoir demandé ses papiers d’identité (!!), ils l’ont laissé là disant que ses parents devaient venir porter plainte au commissariat. Porte déglinguée, jeune choquée et agressée mais au-revoir Mademoiselle !!!!!
    Vive nos Chéries, petites et grandes !

    Répondre
  93. Billyeve a dit…

    Oh bel anniversaire désolée pour le retard et pour le portable de la chérie qu’elle misère quelle honte des gens qui se moquent de leur travail j’ai mal a mon pays a ses valeurs cette violence montante galopante et on leur dit rien j’avoue j’ai mal a ma république … Bisous à la chérie sois forte lors de Vanessa elle était trop chou …’

    Répondre
  94. Madame a dit…

    Comme toi ce qui me dérange le plus c’est que l’on perd en légèreté et en innocence après un tel vol. Mon papa m’avait acheté une lacrimo de self défense pour me rassurer, je ne m’en suis jamais servie mais j’étais tranquillisée, au départ je la gardais serrée dans ma main. Quand aux flics je trouve cela très moyen, vu l’âge de ta fille ils auraient pu faire un effort afin de “marquer” le coup, on ne peut pas être blasé devant des jeunes ados…
    Bon week-end!

    Répondre
  95. pougne a dit…

    caroline, dis (si tu le penses pertinent) aussi à ta fille que ces gars n’auront qu’une vie à la hauteur de leurs actes, sans honneur, sans amour et sans amitié – crois moi ils finissent mal – et que ta puce continuera à avancer, peut etre temporairement avec moins de legereté, mais avec en elle tout ce qu’ils n’auront jamais, et qui ne s’arrache jamais des bras d’une jeune fille

    Répondre
  96. Clairette a dit…

    Bonjour Caro,
    Je ne commente pas souvent même si je suis une lectrice assidue de ton blog mais là j’ai envie d’intervenir.
    Je suis désolée pour ta fille j’espère qu’elle va mieux. Depuis quelques mois je suis de temps en temps des stages d’autodéfense réservés aux femmes et assurées par une équipe pro dont certains sont des gendarmes. Je crois que c’est ouvert à tous les ages. Je t’en parle car j’ai rencontré pendant ces stages des femmes qui avaient été agressées (j’ai la chance de ne jamais l’avoir été). Elles ont pu grâce à ces stages reprendre confiance et ne plus se comporter en “victime”. Ce sont des stages vraiment pratiques qui apprennent des gestes et comportements simples pour s’en sortir et reprendre confiance. Ils sont accessibles peu importe la condition physique ou la carrure. Si tu veux plus de renseignements tu peux m’écrire. Je précise que je n’ai aucune part dans cette association mais ça pourrait peut être aider ta fille si nécéssaire.

    Répondre
  97. Caledonie75 a dit…

    Cambriolée 3 fois et 1 voiture fracturée… On a juste une GROSSE envie de casser la gueule aux enC–és qui violent l’intimité ! Car, quelque que soit les choses qui ont été volées (dans mon cas, pas grand chose à chaque fois, ouf), on a toujours la sensation d’avoir été violé… Le mot n”est pas trop fort. Et cela peut être très traumatisant…
    Courage à ta grande !

    Et effectivement, il est interdit de ne pas prendre de plainte. Il y a même eu une réponse ministérielle sur la question il y a peu…

    Répondre
  98. ln a dit…

    Pas grand chose a ajouter que ce qui a deja ete dit, sinon que je suis toute triste pour ta fille, et en effet je ne supporte pas la violence gratuite, s en prendre a plus faible que soi, c est tellement lache!
    Bon courage pour ta fille!

    Répondre

Vote commentaire

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *