Cake au lemon curd qui ramasse

Je vais vous épargner le préambule sur ce délai relativement long entre ce nouveau post et l’ancien, j’aurais réellement la sensation de me répéter. Mais comme beaucoup dans les commentaires semblent avoir interprété le billet précédent comme un message d’adieu, je tiens juste à préciser mes propos. Pour l’instant, je suis en transition. Mais lorsque ce sera le dernier, ça sera clair. Je vous rappelle que je suis de la famille des drama Queen et qu’il est hors de question de partir ainsi, sur la pointe des pieds, de manière ambiguë. Je veux au contraire des violons, des larmes et même des cris. C’est une névrosée qui s’est longtemps endormie en imaginant la détresse de ses proches à son propre enterrement qui vous écrit… (aveu gênant s’il ne suscite pas immédiatement des « ah tu fais ça toi aussi ?).

Bref, l’intérêt de moins poster (euphémisme), c’est que j’ai quelques petites choses malgré tout à raconter, depuis le temps. Mais pour aujourd’hui, ce sera une recette. Parce que j’ai fait samedi un cake au Lemon curd qui m’a tout simplement envoyée directement au paradis (on reste dans la métaphore filée de mes funérailles) (même si à force, plaisanter sur ce sujet provoque en moi une sourde angoisse, quatre ans de thérapie et toujours pas de sérénité sur le sujet à l’horizon).

Cette recette, je l’ai découverte en regardant le fil Instagram de Donal Skehan, un délicieux chroniqueur culinaire irlandais dont l’accent so irish est aussi charmant que ses réalisations sont appétissantes. Elle est d’une simplicité enfantine mais je vous la traduis tout de même, pour l’originale, vidéo et accent compris, c’est ici.

En gros il vous faut, pour un petit cake de 4 portions (honnêtement ça n’est pas assez, la prochaine fois je doublerai les quantités).

– 100 g de sucre

– 100 g de farine

– 110 g de beurre à température ambiante (moi je le mets 15 secondes au micro-ondes)

– 1 cuiller à café de levure

– 2 oeufs

– Le zeste d’un citron non traité

– 4 cuillers à soupe de lemon curd (j’ai acheté le mien à Monop mais les puristes choisiront peut-être de faire le leur).

Vous mélangez tous les ingrédients sauf le Lemon curd pour obtenir une pâte homogène et soyeuse. Vous la versez dans un plat beurré et ensuite, avant d’enfourner à 180° pour 25 minutes, vous déposez 4 cuillers à soupe de Lemon curd sur le dessus, en les mélangeant très grossièrement avec votre cuiller (la vidéo est plus parlante). Et vous dégustez encore tiède. Donal propose de rajouter au service un peu de Lemon curd et de la crème fouettée, personnellement j’ai décidé que ça suffisait amplement sans rien, mais ça c’est mon côté ascète (hu hu hu).

Voilà, à très vite !

154 comments sur “Cake au lemon curd qui ramasse”

  1. Katell a dit…

    Bonjour,
    Je continue tous les matins d’aller voir s’il y a du nouveau sur ton blog, et je pense que je suis capable de le faire une fois que tu auras publié un message d’adieu (si cela arrive un jour).
    Merci pour cette recette qui me tente bien. Dès qu’il y a du citron, cela m’intéresse !
    Sinon, petit sourire du jour en voyant une petite erreur dans la liste des ingrédients :
    Le best d’un citron non traité
    J’imagine que tu voulais dire « Le zeste ». Mais est-ce vraiment une erreur, on peut très bien considérer le zeste du citron comme le best du citron, non ?!

    Bonne journée !

    Répondre
      • Cesomu a dit…

        Je vous suis depuis un bon moment….mais la le citron m’interpelle plus particulièrement !!!
        Après question sourde angoisse , ça me parle aussi et c’est moins marrant mais on apprend à gérer
        J espère lire quelques post encore bien longtemps

        Répondre
  2. gazelle26 a dit…

    Un nouveau billet !!!!!!!!! Je l’attendais fébrilement tous les jours !!! J’avais tellement peur que tu sois partie sans nous avoir dit au revoir!!! Je ne commente jamais ou presque mais je lis ton blog et attends tes posts à chaque fois avec une grande impatience ! Je pense que je pourrais facilement me petit-suicider avec une saucisse knacki si tu nous abandonnais !! (Drama queen est aussi mon deuxième prénom) Donc s’il te plait, même un billet une fois par mois ça nous ira hein !! 🙂
    Bon j’espère avoir été convaincante ? 😉 Sinon je ferai mieux la prochaine fois !!
    Belle journée Caro, je note ta recette pour ce week-end !!

    Répondre
    • Caroline a dit…

      c’est parfait, ça répond totalement à ma névrose narcissique aigue 🙂 plus sérieusement, promis, le jour où ça sera le dernier, je dirai vraiment au revoir, je ne peux pas partir en loucedé après tant d’années avec vous. Merci de ta fidélité.

      Répondre
      • Jeanne a dit…

        Hello ! Plaisir de trouver ce message ! On est d’accord, de ‘dernier’ il n’y aura point ? En parler, l’évoquer, c’est juste pour être sûr qu’il n’arrivera jamais ?!
        Merci en tout cas pour ce post supplémentaire…

        Répondre
  3. delle a dit…

    c’est malin j’ai faim maintenant, heureuse d’avoir de tes nouvelles, quand à imaginer la détresse de ses proches, bah faut bien se rassurer quand même non?

    belle semaine

    Répondre
  4. Marie-kikou a dit…

    Première ? Ah ah je pleurais à l’idée de te voir partir et maintenant je ris de te retrouver ! Drama queen non tu n’es pas seule. Le soir avant de m’endormir j’imagine ma vie si je perdais un de mes enfants, ou mon mari. Ou culpabiliser à mort d’avoir fait un troisième enfant après quarante ans, et m’imaginer avoir un cancer qui me tue et laisser mon mari gérer seul la famille. Se sentir moins seule avec nos angoisses je trouve que ça va déjà mieux alors oui aux partages des recettes et de nos angoisses, ça rend plus leger.e

    Répondre
    • Caroline a dit…

      dans mes bras, copine de fantasmes bizarres ! (parce que oui, d’après mon quelqu’un, tout ça relève du fantasme inavouable, ça permet aussi de mettre à distance tout ce qui nous angoisse tant).

      Répondre
    • Christèle a dit…

      ah vous aussi…. j’ai l’impression que c’est moi qui parle…. c’est fou cette histoire… j’ai eu aussi un troisième à 39 ans et parfois je me fais de gros délires (les p….n d’insomnies de pré-ménopausée) ;);) … bref… ça fait du bien de savoir qu’on est pas complètement maboule !! :):):)…. parce que faut bien avouer qu’on ne s’en vante pas trop….

      Répondre
  5. Smouik a dit…

    Depuis que j’ai vu la photo de ce cake sur IG, j’ai tellement salivé que j’ai dû remplir une baignoire. Perso suis pas drama queen (mais j’adore vous lire toutes sur le sujet) mais j’ai la métaphore un poil exagérante 😀

    En fait, te lire en ayant attendu, finalement c’est encore meilleur… A force, on s’habituait, on ne s’attardait plus sur telle ou telle tournure de phrase ou expression. Là, c’est du petit lait que je verserai direct sur mon cake <3

    Répondre
  6. Mino a dit…

    Comme Katell, je jette un oeil tous les matins et aujourd’hui, Oh joie !,tu étais là.
    Sympa de te lire, et je note ta recette car j’adore le citron.
    Bonne journée Caro !

    Répondre
  7. Caro a dit…

    Quel plaisir de te lire ici
    Et celui de retrouver ces géniaux lapsus « pour obtenir une date homogène et soyeuse »
    #vismaviedefreelance

    Répondre
    • Brigitte a dit…

      Merci pour cette recette à tester en urgence!!!
      Et si j étais quelq’un de pouvoir j interdirais le dernier article de Caroline…

      Répondre
  8. Banane a dit…

    Ca a l’air d’être une vraie tuerie, je suis jyper tentée (reste à trouver du Lemon curd par chez moi)
    Mon enterrement j’ai jamais fait, mais j’ai écrit des lettres à mes enfants avant de prendre l’avion la dernière fois. Du genre « à ouvrir après ma mort ». J’imagine que ça compte comme névrose aussi.
    Et il m’est arrivé aussi de me demander si je me suiciderais ou pas, s’ils mourraient tous d’un coup. La question n’est pas encore tranchée, il me reste de quoi occuper des heures d’insomnie, lucky me!

    Répondre
    • Brigitte a dit…

      Merci pour cette recette à tester en urgence!!!
      Et si j étais quelq’un de pouvoir j interdirais le dernier article de Caroline…

      Répondre
    • Virginie a dit…

      Bonjour ! Ravie de te lire à nouveau. Juste pour rétablir une petite vérité parce qu’ils ne rigolent pas avec ça du tout ! Donal est irlandais, de Howth au nord de Dublin et il a un accent irlandais bien prononcé !

      Répondre
      • Nad a dit…

        Merci pour la recette, celles que tu partages deviennent la plupart du temps des incontournables chez nous (la banana cake c’est minimum 1 fois par semaine pour mes filles !!!)…J’ai hâte de tester celle ci aussi !
        Pour les névrose, j’imagine souvent mon enterrement (en fait j’ai presque envie de faire un contrat obsèques, tu sais,celui où tu décides tout et tes proches n’ont rien à faire), mais surtout le discours d’enterrement que j’aurais laissé avec un message pour chacun à lire à la cérémonie…hum…

        Répondre
        • Noclea a dit…

          Dans le genre névrosée, j’ai donné à mes enfants (jeunes adultes, mais quand même) la liste des musiques que je veux à mon enterrement… Je n’ai que 50 ans et je suis en parfaite santé, mais on n’est jamais trop prévoyant…

          Répondre
          • Geneviève a dit…

            Pour Nocléa : J’ai donné à mes enfants la listes des musiques que je souhaite à mon enterrement (je la remets à jour)…
            Je trouve ça parfaitement normal et ça ne me fait pas flipper (eux non plus)

  9. Anne B a dit…

    Alors ce gâteau a l’air d’envoyer du lourd!
    Je me jette sur du lemon curd dès que je passe par monop’.
    Et puis la très bonne nouvelle du jour, c’est ce « Voilà, à très vite! » 🙂

    Répondre
  10. Daphné a dit…

    Oh miam ! Ca à l’air tout simple à faire en plus et moi qui suis fan de citron et anglaiseries en tout genre, c’est le genre de truc qui me fait pousser des petits cris de joie.

    Dans le même genre simplissime & so british, connais-tu le lemon posset ? Cette crème au citron hyper parfumée d’une simplicité déconcertante à faire est même citée par Shakespeare himself dans Lady Macbeth.

    Répondre
  11. Tachalili a dit…

    Ohhhh ça plairait à mon homme ça! Et ce gentleman est charmant (yummy même si j’osais) en plus de proposer des recettes appétissantes <3

    Répondre
  12. violette.b a dit…

    Hi hi Caro is back ……un 1er Avril
    la Lemon curd , tuerie des tueries ,acidité et sucre , découverte chez Mark &Spencer , il a 40 ans ( quand ils avaient un magasin à Lyon ).
    Je signale que SUPER U en a une tout a fait honnête à un prix super U 🙂

    Répondre
  13. Soa a dit…

    Je l’ai vu sur ton IG et je me suis dit que tu allais forcément publier pour nous donner la recette !! Aurais-je des dons de voyance par hasard :p ! Sérieusement, la rareté de tes billets fait de tes articles encore plus précieux 😉 !

    Répondre
  14. Thalie65 a dit…

    Très contente de voir que tu reviens chez toi. Même de temps en temps….c’est mieux que plus du tout 😉 Bon j’ai commencé WW depuis 4 semaines et ce n’est pas très gentil de ta part de mettre une recette tentante, alléchante, attirante… du coup j’ai compté les points ,y en a pas mal à 0 mais faut pas rêver, pas les gâteaux 🙁 bon ça m’a calmé 97 points pour le gâteau entier donc même pour 10 parts on est à 10 points la part…. malheureuse je suis

    Répondre
  15. Rose a dit…

    Ah la coquine ! Nous faire croire qu’elle nous quittait afin d’avoir tout un tas de commentaires élogieux et de remerciements sincères . lol .Enfin, la fidélité paye puisque qu’on te retrouve aujourd’hui avec une recette alléchante et le plaisir de te lire.

    Répondre
  16. sirius a dit…

    C’est rigolo, hier j’ai fait le cake à la banane, en suivant à la lettre ta recette (j’avais 3 bananes en train de pourrir…) et c’était top ! Et j’ai adoré le coup du lait ribot. Merci Caroline !

    Répondre
  17. Michaela a dit…

    Ah parce que tu fais ça toi aussi ?
    (mince alors ou au contraire, je me sens légèrement validée ?? :D)
    Merci pour la recette que j’attendais depuis ton poste IG!

    Répondre
  18. Mit a dit…

    Ah Caro , tu veux nous faire grossir de deux kilos avec le cake au lemon curd pur sucre !!!!!
    T’aurais pas plutôt une recette sans sucre ?
    Bon sinon ravie de ton retour , tu as raison on est bien entre nous , on se tient chaud ❤️
    Bises

    Répondre
  19. So a dit…

    Moi aussi !
    Je rêve même de la réaction de mes élève, à l’annonce de ma mort ! – Enfin j’en ai rêvé jusqu’au jour où une collègue est vraiment decedee.-
    Merci pour la recette . Et contente que tu ne sois pas partie en vrai !

    Répondre
  20. Petite Madame a dit…

    Juste : quel plaisir de vous retrouver ! Je suis complètement en phase avec les autres commentaires : même un article une fois de temps en temps on prend ! Je vous souhaite une très belle semaine !

    Répondre
  21. Katutita a dit…

    Un billet!!!…youpi…houra!!!…Moi aussi je vais voir tous les matins et même un de temps en temps ce sera super. Tu te rends compte à quel point on est attaché à toi. ‘C’est dingo ❤

    Répondre
  22. EllaO a dit…

    Je n’ai pas commenté le message précédent, je suis parfois une lectrice ingrate, qui vient pour « consommer » ton humour, ta plume…
    Je laisse quelques mots ici, pas très à propos du coup.

    Tu es et tu restes le blog que j’ouvre tous les jours, espérant y trouver un nouveau post (et comme j’adore les cakes et le citron, je ne suis pas déçue du voyage).
    S’il advient un jour que ce temps soit révolu, il me manquera quelques minutes d’émotion matinale, rires ou larmes selon les jours, que j’aurai du mal à trouver ailleurs.
    En attendant, c’est un plaisir de te lire, et merci pour tes mots, pour la mise en scène et la sincérité, pour le doux et le sombre, les petites et grandes histoires, l’universalité et la singularité, ta proximité et tes secrets.

    Répondre
  23. holilola a dit…

    Merci Caro !! L’attente n’a fait que démultiplier le plaisir de trouver un billet avec tous les ingrédients que tu sais si bien assembler : un peu de recette qui tabasse, une bonne dose d’humour, ton style si agréable à lire et des mots autour de tes « légères » angoisses qui sont, commentaires à l’appui, plutôt universelles, et qui nous rendent humains en fait.
    Ta générosité avec nous n’a pas désemplie et on prend avec bonheur tout ce que tu nous apportes, peu importe la fréquence.

    Répondre
  24. Marieal a dit…

    Ouahhhhh merci ! A force de venir 2 fois par jour je commençais vraiment à perdre espoir alors même que je n’avais pas vu de message d’adieu dans ton dernier post. Hier soir je me suis couchée contente
    Je me racrochais à l’idee que tu serais bien obligée de venir pour nous parler un jour de ton prochain livre ( quand bien même il n’est qu’a l’etat Embryonnaire dans ton esprit !) mais bon le désespoir me guettait.
    Alors je suis prête à faire ce fabuleux cake bien que je ne sache pas ( encore ) ce qu’est le lemon curd…

    Répondre
    • Marieal a dit…

      Ah et oui moi aussi! J’étais Complètement étrangère à ces émotions avant .. et maintenant que mon petit bonbon au caramel a agrandi notre famille, j’ai des bouffées d’angoisse…. je dois me faire opérer la semaine prochaine ca me ferait presque annuler la chirurgie !

      Répondre
  25. Marilune a dit…

    J’arrive looiinn derrière mais quand même : « ah bon, tu fais ça aussi? ». Moi depuis toute petite (« et ils seront bien malheureux, hein,quand je serais morte, ils seront tristes de m’avoir punie »….Voilà voilà….)
    Sinon, miam le cake. je vais tenter, c’est sûr!
    A bientôt alors 🙂

    Répondre
  26. Kaylee a dit…

    Quand je lis « levure », je me pose toujours la même question : levure en sachet, bien entendu, mais il y en a 2 sortes : la levure chimique et la levure de boulanger. Il doit certainement y avoir des différences, mais lesquelles ?
    Quant aux obsèques (en parler ne fait pas mourir, n’est-ce pas ?), j’ai fait il y a quelques années un contrat obsèques afin que mon fils unique, que j’ai élevé toute seule, n’ait pas à se farcir toutes les formalités tant administratives que pratiques. Donc j’ai tout payé, et surtout tout choisi (« non, je ne veux surtout pas de croix sur la boîte »). En sortant de l’endroit, je me sentais légère, mais légère… avec une préoccupation de moins.
    Merci Caro, de poster de délicieuses et touchantes stories !

    Répondre
  27. La semaine d'une gourmette a dit…

    Ah, moi c’est le contraire, je ne peux pas penser, même 1 seconde, à la mort putative de mes enfants ou de mon homme (d’ailleurs, rien que de l’écrire, ça me fout la nausée – une vraie, physique). Vu récemment une splendide série catalane sur le sujet (à voir en vost, le Catalan c’est superbe à entendre), « Si je ne t’avais jamais rencontrée ». Une saison, 10 épisodes, pas de suite possible (enfin, à mon avis), splendide (mais dure, émotionnellement).

    Répondre
    • Marie Bambelle a dit…

      Je suis pareille ! Mon compagnon m’a récemment expliqué ce qu’il voulait que je fasse de ses affaires quand il mourrait, à qui donner les autorisation nécessaires etc… J’étais bêtement en train d’éplucher des carottes, je me suis mise à sangloter comme une damnée, terrible ! C’est un sujet beaucoup trop touchy pour moi !!

      Répondre
  28. Karine G-s a dit…

    Oh chouette un nouveau billet, c’est trop bien de te relire et cette recette fait carrément envie. Puis c’est pas comme si je n’avais pas de Lemon Curd à la maison vu que je fais partie de la Team « je fais le mien », c’est même souvent un cadeau que j’offre quand je suis invitée.
    Mais ça ne va pas aller du tout avec mon régime cru sans gluten et sans laitages #PaieTaThyroïdeEnVrac

    Je ne suis pas hypocondriaque (et avec les vraies maladies que je me suis payé dans la vie, y compris un cancer, heureusement, sinon je serais déjà morte de stress je crois) mais j’ai depuis peu quelques angoisses de mort rapport au fait que j’approche de l’âge auquel ma mère est décédée prématurément. J’en ai parlé à mon quelqu’un mais je dois me dépatouiller avec ça toute seule et traverser le passage. Encore 3 ans à tenir pour passer le cap !

    Répondre
  29. Marie Bambelle a dit…

    Caro, je suis venue aujourd’hui pour te laisser un commentaire en te disant : « Caroline ! Tu me manques ! Reviens ! » et je tombe sur ce billet ! LA JOIE !!!
    Sérieusement, je continue à venir tous les matins, et tous les matins il manque quelque chose à mon thé quand tes mots n’y sont pas. Le jour où ça sera vraiment le dernier billet, les chaumières seront en deuil dans le monde francophone, laisse moi te le dire (et on pourra même faire un enterrement à ton blog, avec plein de discours de lectrices, pour faire comme dans tes fantasmes).
    Bref, « merci pour ce moment » et « si tu reviens j’annule tou(t) »s (mes abonnements à des newsletter que j’ai souscris après ton dernier billet).

    PS : tes billets politiques me manquent aussi.

    Répondre
  30. Sarah a dit…

    Ah bon, y’a des gens qui n’ont jamais imaginé leur enterrement ? qui n’ont jamais réussi à se faire pleurer par auto-empathie pour mieux s’endormir ensuite du soulagement d’être encore vivant ?
    Non mais ils ne savent pas ce qu’ils ratent !! je faisais ça beaucoup et souvent quand j’étais petite. Avec un angle casting dans le narratif : qui viendrait, ne viendrait pas (et on serait déçu, voire choqué parce que bon quand même il/elle aurait du être là), celui qu’on pensait notre ennemi et qui bouleversé de notre départ prématuré sanglottait au premier rang, on était bien content non, qu’il réalise enfin – pas trop tôt – la personne extraordinaire que nous étions et à côté de qui il était passé. Sans parler des anciens amoureux (réciproques ou non), des parents qui se repentaient de nous avoir refusé telle paire de chaussure, une sortie tardive ou une ligne téléphonique (oui, à la préhistoire, on voulait SA ligne).
    Alors vraiment, moi je trouve que c’est tellement cool d’être vivant après que c’est vraiment dommage que tout le monde ne profite pas de cette aventure extra !
    (et mon angoisse aujourd’hui sur le sujet : qui va pouvoir débloquer mon téléphone pour prévenir tous mes contacts que je suis morte ?) (donc y’aura personne à l’enterrement) (on ne se refait pas).

    Et merci pour la recette, grossissons tant qu’on est vivant(e)s !

    Répondre
  31. Mag a dit…

    Bon, le citron dans les gâteaux, ce n’est vraiment pas mon truc (pas taper !). Par contre, niveau dinguerie, angoisses et imagination morbide, on peut discuter un moment 😉 Au plaisir Caro !

    Répondre
  32. nostrovia a dit…

    verdict : blog totalement irremplaçable !
    il y a toi et ton talent bien sûr et aussi ta communauté de lectrices dont je revient lire régulièrement les comms en attendant le prochain post et qui souvent m’émeuvent et me font marrer ,c’est infiniment précieux je trouve , c’est vrai :
    tester une recette de lemon cake tout en constatant que l’univers est rempli de marie-zinzin comme moi franchement je garde !
    Je reprendrais bien aussi une part de post politique/ culturel/ voyageur ….mais bon fais comme chez toi !!
    Des bises ensoleillées (mais encore un peu fraiches ).

    Répondre
  33. josecile a dit…

    Hello ! Ravie de te lire à nouveau, et la recette part direct en test cet après-midi !
    Mais il y a un autre truc qui me fait de l’oeil dans le post du jour, c’est l’assiette qui sert de support à la tuerie gustative du dessus. Elle m’a l’air drôlement chouette !

    Répondre
  34. Xochitl a dit…

    Super, un post de Caro !!!!! Ca fait du bien..
    La recette de cake au lego, curd l’air diaboliquement bonne. J’ai déjà adopté avec enthousiasme le cake au citron ultime, le petit-frère sera le bienvenue.

    Répondre
  35. Blonde paresseuse a dit…

    Sans vouloir flagorner outre mesure, je trouve que le tien a une meilleure trombine (plus gourmand)

    (pour « flagorner », j’ai quand même été vérifier si c’était bien la bonne définition) (c’est bien gentil de se la péter avec du vocabulaire, mais si c’est pas ça, on passe pour une dinde….)

    J’espère que tu es bien dans tes pantoufles et que tous les tiens se portent bien.
    A quand tu veux.

    Répondre
    • Geneviève a dit…

      Oh belle blonde que je suis contente de te voir (et de « t’entendre » avec tes vérifications de vocabulaire… J’ai bien ri !)

      Répondre
  36. mammouth a dit…

    Sinon y’a personne qui a pensé à louer un studio d’enregistrement pour laisser une dernière audio/vidéo (maladie incurable imaginaire quand tu nous tiens) à ses enfants sur comment on les aime avec à l’appui les chansons d’enfance chantées et autres tralalas, et conseils en tout genre pour l’avenir? Ah bon. Ok.

    Répondre
  37. Vida a dit…

    Ah je savais bien qu’on pouvait encore compter sur toi !!! (le citron et moi, une histoire d’amour …). J’espère que tes enfants vont bien, en voyant pousser les miens (mêmes âges sauf que j’ai une plus petite ), je pense parfois aux tiens (c’est pas forcément flatteur ni pour ton grand ni pour mon fils… mais il y a aussi le dos, et l’actu avec la fin du numerus clausus, et puis la grâce…et la pré-adolescence !). Sinon, j’ai beaucoup aimé te lire (et te lirai encore avec plaisir !) mais je comprends que les choses ne peuvent pas tjs durer éternellement sur le même modèle, c’est la vie…

    Répondre
  38. HeLN a dit…

    Hello Caro,
    Merci pour cette recette qui appelle une question pragmatique : le Lemon Curd, ça se trouve à quel rayon ? Confiture ou rayon frais ? J’en ai cherché hier désespérément au supermarché du coin…!
    Bises

    Répondre
  39. sof a dit…

    C’est malin, c’est encore une recette que je vais me sentir forcée d’essayer. Déjà que le cake au citron de Bernard (que tu avais dégainé ici : http://www.penseesbycaro.fr/2014/02/le-cake-ultime-au-citron/) et celle du carrot cake de Trish Deseyne figurent dans les recettes que je fais régulièrement (cela dit, pour le cake au citron de Bernard, généralement c’est à peine si j’ai le temps d’y goûter… il a toujours un succès phénoménal !!)… tu deviens ma référence en matière de pâtisserie !!!

    Répondre
  40. chantal a dit…

    Bonjour
    J’ai fait ce sublime cake en multipliant pas 2 les proportions par contre j’ai fait cuire pendant 45 minutes.
    Bonne journée

    Répondre
  41. Karine a dit…

    Cake fait ce WE. Excellent . On s’est régalé.
    Avec tes cookies framboises/chocolat blanc, ces 2 recettes font l’unanimité!
    Merci

    Répondre
  42. Virginie Neleditesapersonne a dit…

    Je ne me fais la réflexion que maintenant, mais je croyais être la seule (avec un groupe d’amis proches) à utiliser cette expression « qui ramasse » … Si jamais tu dis « débéonze » aussi, c’est que l’on doit se connaitre par personne interposées ^^ 😉

    Répondre
  43. kinou a dit…

    Coucou,
    Pour le lemon curd, Alb*rt M*nès en fait, ça s’appelle crème de citron (sous-titré lemon curd quand même sur l’étiquette).
    Je le sais car je me suis précipitée à Monop le soir même de la lecture de ce billet. Le gâteau est super bon. Comme je suis la seule à manger des trucs au citron à la maison et que je craignais le craquage, je l’ai coupé en tranches et congelé; 1mn au micro-ondes et hop, le goûter est prêt !
    Merci Caro.

    Répondre
  44. Marieal a dit…

    Je l’ai fait il déchire!!! Par contre le lemon curd a traversé la Pate du dessus vers le dessous pendant la cuisson c’etait Assez rigolo. Et moi clairement à 25 min de cuisson il était pas cuit j’ai du rajouter 15 minutes de cuisson

    Répondre
  45. tef a dit…

    1 mois sans post, ça sent vraiment la fin… Les photos sur Insta sont belles, mais ça ne vaut pas un texte riche et bien construit, qui nous faisait rire, pleurer, réfléchir, nous questionner… La fin d’une époque quoi!
    Je me demandais juste si Le Machin avait trouvé sa voie…

    Répondre
  46. AnneduSud a dit…

    Est ce bien normal que j’ai visionné 37 épisodes de Clem (j’ai sauté saison 2 et 4). Je peux même pas le croire. Moi qui suis à fond anti télé…
    Tous ça pour être ready pour la saison 9 !
    Tu vas devoir revenir pour nous en parler, non?

    Répondre
  47. Nathalie a dit…

    Non, non, non, ça ne va pas du tout ! ce soir y’a Clem et on n’a eu aucun minute par minute, aucun débrief de présentation, de grosses terreurs ou insomnies. Non, je le répète, ça ne va pas du tout <3

    Répondre
  48. AnneduSud a dit…

    Ah c’est clair que ça ne va pas du tout… En plus, avoir visionné 37 épisodes et raté la première de la saison 9 hier soir (il eut fallu que je regarde un programme…), c’est pas gagné !!!

    Répondre
  49. Marieal a dit…

    Je trouve savoureux que l’un des derniers posts de ton blog dans cette version soit une recette de gâteau quand on se souvient des raisons qui t’ont poussées à l’ouvrir.
    Un énorme pied de nez à la vie

    Répondre
  50. camichka a dit…

    Bon, j’ai vraiment pas le sens du timing, parce que je m’étais toujours dit que le jour où je me déciderais à ouvrir un blog, je viendrais faire ma promo ici parce que j’aime l’esprit de ton blog et les commentaires de qualité de la communauté qu’il a généré. Mais le temps que je me décide, tu es partie vers d’autres horizons !
    Tant pis, au cas où toi ou quelques habituées repassent par là, n’hésitez pas à passer chez moi :
    https://delaterreetdesmots.wordpress.com/

    Répondre
  51. mammouth a dit…

    C’est drôle comme hasard. Je me disais juste là maintenant, tiens, je vais aller faire un tour, des fois que. Et y’a pas de billet, mais y’a quelqu’un qui passait par là aujourd’hui. Je suis pas caro, mais je te salut Ana.

    Dominique, comment vas-tu? J’ai plus de nouvelles, c’est dommage. J’espère que tu vas bien et que Gédéon se porte bien aussi.

    Répondre
    • DOMINIQUE a dit…

      Hello Mammouth ! Je passais par là et j’ai vu ton si gentil message. Ne t’inquiète pas, je vais bien. J’essaie, et y arrive la plupart du temps, d’accepter la réalité ! Je reconstruis, pierre à pierre.
      Merci en tout cas, pour ton attention. C’est sûr, le rade me manque, avec tout ce qu’il y avait à l’intérieur.

      Répondre
  52. Nathalie a dit…

    Deux mois après, moi aussi je continue à venir le matin, voir si les volets sont ouverts, si le thé fume sur la table avec une tartine de pain grillé ou une orange pressée. Si le joyeux bordel et les souvenirs qui se dessinent sont revenus nous faire de l’oeil, Je continue à guetter, pour voir, on ne sait jamais….

    Répondre
    • Fabienne a dit…

      Nathalie, après voir cliqué sur le lien j’ai découver t votre blog et votre façon d’écrire. j’ai adoré j’ai donc acheté votre livre et là PAF coup de coeur absolu <3. J'ai découvert que quelqu'un avait eu les même pensées que moi : je n'étais pas la seule. merci pour votre livre, il me tzrde le prochain.

      Répondre
  53. gillou a dit…

    dommage que nous n’ayons pas eu un petit au revoir ; je suis le site depuis des années et des années et je suis déçu de ne pas avoir eu un petit au revoir …

    Répondre
    • mammouth a dit…

      Je crois que s’il n’y a pas de billet au revoir, c’est que, malgré le temps qui passe et le peu de temps libre qu’elle a, Caroline n’est pas encore prête à fermer le blog de façon aussi définitive. Enfin, c’est ma lecture de la situation. Je suis certaine que quand elle sera prête, elle nous le dira.

      Répondre
  54. Carolin_e a dit…

    Caroline, je crois qu’il est temps de le faire, ce billet d’adieu… Autrement, plus personne ne sera là pour le lire ! ^^’
    A ce rythme, on sera tous morts !

    Répondre
  55. Mel (une autre) a dit…

    Moi aussi je passe régulièrement pour prendre des nouvelles… Même si je sais que toutes les bonnes choses ont une fin, je continue à espérer ! Salut à toi Caroline et à toutes les lectrices !

    Répondre
    • Estelle13 a dit…

      Ouip, en effet, assez procrastiné! Un p’tit billet pour dire bye bye? Je n’ai pas Instagram, est ce que tout le monde est parti là bas? Je me fais un peu l’effet d’une vieille connaissance, oubliée sur le parking, à qui on aurait pas donné la nouvelle adresse de la fête…
      Dans tous les cas, ce fut un plaisir de lire ce blog pendant toutes ces années!

      Répondre
  56. Malika a dit…

    Cette fois, moi aussi je crois que c’est vraiment la fin …
    Lectrice de l’ombre depuis le tout début, c’est avec un pincement au coeur que je laisse un commentaire pour la première fois afin de vous (te ? Depuis le temps…) remercier pour ces années de lecture qui accompagnaient mon rituel matinal pour démarrer la journée.
    Merci pour ces moments de rire et d’émotions, que la vie vous soit douce à chacun d’entre vous, le churros, la petite chérie, machin et Helmut

    Répondre
  57. mammouth a dit…

    Instagram est pour moi un médium qui peut être utile au niveau professionnel surtout. Donc de mon point de vue, ce n’est pas un médium intéressant pour raconter sa vie privée à un large public (qui déborde la sphère personnelle). Il n’y a pas de billet bien écrit et bien construit, qui peut apporter une réflexion et des échanges de vues. La majorité des commentaires sont d’une platitude inouïe donc, très peu d’échanges. Ça devient alors plus du voyeurisme et l’échange est plus au niveau de flatter l’égo. Un peu comme les commentaires sur Facebook. C’est assez ennuyant. Mais apparemment, c’est très populaire de suivre la vie privée des gens qu’on ne connaît pas vraiment, qu’on a jamais rencontrés. Chacun son truc.

    Répondre
  58. Valérie a dit…

    En fait, elle s’en fout… Un lectorat nombreux, génial et globalement bienveillant (je ne m’inclus plus dans le lot), un blog qui lui a beaucoup apporté financièrement et professionnellement grâce à nous -eh oui-, tout ça pour nous laisser choir comme de vieilles chaussettes sans un message d’adieu… Quel manque de courtoisie !

    Répondre
    • mammouth a dit…

      Ma chère Valérie,

      Je suis désolée que tu te sentes ainsi et que tu sentes le besoin de partager ta frustration avec nous de manière aussi virulente. On dirait une enfant qui boude et dit des méchancetés pour piquer parce qu’elle n’a pas eu la glace qu’elle désirait. On ne sait jamais ce qui se passe dans la vie des gens donc c’est toujours préférable, quand on peut, de rester bienveillant. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tienne pour que tu réagisses aussi fortement envers quelqu’un que tu ne connais pas après tout, ou seulement par la fenêtre qu’elle a bien voulu nous ouvrir. Ta réaction me laisse perplexe j’avoue. Ce n’était qu’un blog, tu sais. Un peu de détachement peut-être?

      Je ne partage pas du tout ton ressenti ni ton expérience ni ta vision. Caro s’est investit à fond dans son blog en prenant le temps d’écrire quasiment au quotidien. Le blog elle l’a construit elle-même avec son écriture savoureuse. Elle écrit bien donc elle a des lecteurs. Elle a des lecteurs, les compagnies paient pour la pub. Simple équation. Elle a su par son attitude ouverte créer une chouette communauté. Le rade, c’était ma cerise sur le gâteau. Pour moi, le blog de caro a été un échange. J’ai reçu de caro, elle a probablement reçu de nous. En l’équation, elle ne me doit rien et je ne lui dois rien. Nos vies virtuelles se sont croisées le temps d’un instant. Si le blog dans lequel elle a mis tant d’énergie lui a apporté de la joie, de l’argent et la vie professionnelle qu’elle souhaite, tant mieux. Si j’ai pu contribuer à cela en étant une lectrice, ce qui me paraît vachement prétentieux, encore plus tant mieux. Le bonheur, ça se partage. La bienveillance, c’est gratuit.

      Qui sait ce qui se passe dans la vie de caro. Ce n’est pas à nous de juger. Elle a déjà expliqué dans le billet précédent pourquoi le blog est presque à l’arrêt. Elle a dit qu’elle écrirait un billet d’adieu quand viendrait le moment. Je lui fais confiance de le faire quand elle sera prête.

      Je te souhaite un bel été.

      Répondre
  59. stef a dit…

    Je suis d’accord avec Valérie. Je me sens comme un kleenex … et malgré tout chaque jour ou presque je viens sur ce blog voir s’il n’y aurait pas un signe de vie sur ce blog…pour rien…un dernier post ça ne coûte pas grand chose pour dire au revoir à toutes les lectrices qui l’ont suivi des années et des années. Ca se fait de dire au revoir, dans la vie ou sur le net…

    Répondre
  60. Lau a dit…

    1er commentaire alors que je lis assidûment et ton blog depuis 11 ans maintenant, je n’ai jamais senti le besoin de rajouter ma pierre à l’édifice, mais à l’heure où les volets sont mi-clos je t’envoie ce commentaire comme une boîte de chocolats avec un petit mot en guise de remerciements.

    (inspiration) Caroline, merci beaucoup pour ces années de lecture, je boulottais tes posts quotidiens l’après-midi au bureau, en cachette, en m’empiffrant de kinder maxi, le tout avec le même bonheur coupable. J’ai souvent du refréner des éclats de rire ou des larmes, souvent je t’ai relue, j’ai réfléchi, et surtout tu m’as permis à un âge compliqué -j’ai commencé à te lire à 22 ans, j’étais très complexée-, de comprendre que je n’étais pas la seule dans mon cas, et que toi qui avais quelques années d’avance dans la vie sur moi (enfin jusqu’à ce que j’ai 29 ans moi aussi), tu me montrais que des filles « comme moi », et donc différentes de celles de mes références, pouvaient avoir le droit d’exister, et même d’être heureuse.

    J’aurais évidemment souhaité que ce blog ne s’arrête jamais, mais je n’éprouve que de la gratitude pour tout ce que tu as bien voulu partager avec nous.
    Parfois on relit certaines pépites avec ma soeur et on glousse, j’ai même converti ma mère il y a quelques années, et découvert il y a peu que sa meilleure amie te suit depuis une dizaine d’années également ! tu es un peu devenue le « elle » (en mieux promis) qu’on lisait avant, une lecture doudou à laquelle on s’attache.

    Caroline, merci, tu m’as aidée à grandir, à me libérer de certains de mes démons, merci pour tes recettes de gâteaux, merci pour les éclats de rire procurés (les lui et moi notamment), merci de m’avoir initiée à l’alimentation en pleine conscience, merci de m’avoir donné de l’espoir, merci pour tes prises de positions politiques, merci pour ta parole courageuse, libre et intègre.

    Je te souhaite beaucoup, beaucoup de bonheur, dans la vie en général auprès des tiens, et dans tes projets professionnels aussi.
    Bon vent Caro !

    Répondre
  61. Elsa a dit…

    Caro donne régulièrement de ses news sur Instagram. On y retrouve ses belles photos et cette plume qui la caractérise si bien. N’hésitez pas à vous créer un compte ne serait-ce que pour suivre ses posts. Ça fait toujours autant plaisir de la retrouver 🙂

    Répondre
    • Rose a dit…

      J’ai moi-même ouvert un compte Instagram il y a quelque temps pour y retrouver Caroline .Le même humour, le même sens de l’autodérision, la même humanité.Et de superbes photos notamment d’un roadtrip américain qui fait rêver.Une manière de garder le contact…..

      Répondre
  62. Estelle13 a dit…

    Ah Ben voilà, nous voilà rassurés… Et pour ma part, et comme dirait l’autre c’est mon sentiment et je le partage, un peu déçue que l’auteur du blog n’ait pas pris la peine de dire  » au revoir  » , ou  » Vous pouvez me retrouvez sur insta » à ses lectrices ici … Ouaip j’suis déçue quand même

    Répondre
  63. stef a dit…

    Je ressens la même chose ; j’ai suivi ce blog dans l’ombre pendant des années et des années et je suis profondément déçu de ne pas avoir eu un au revoir, même rapide…

    Répondre
  64. Lylo a dit…

    Bonjour l’empathie les filles ! Ça ne vous vient pas à l’idée que Caro n’est tout simplement pas prête à tirer un trait sur ce qui a été tellement important pour elle …? Ça n’est pas facile de dire adieu, ni même au revoir. Peut être un jour elle écrira un beau billet d’adieu. Ou peut être elle reprendra l’écriture comme de rien n’était. Ou alors juste rien, comme elle le sent. Après tout, c’est elle la taulière et elle a quand même laissé la lumière allumée …. D’ailleurs si j’étais elle je fermerais les commentaires parce que c’est vraiment pas sympa de lire des trucs pareils en fait ……

    Répondre
  65. STEPH a dit…

    on ne lui demande pas de tirer un trait sur le passé mais au moins faire un signe ! puisque Caro a le temps de publier sur insta elle doit pouvoir faire un article même furtif sur le blog ! en 4 mois je pense que ça laisse le temps. ce qui n’est pas sympa c’est de laisser en plan des lecteurs qui l’ont suivi pendant des années et qui viennent désespérément voir quasi tous les jours si un article n’a pas été publié, pour rien…mais c’est typique de la société actuelle ; on a besoin des gens on sait où les trouver, on n’en n’a plus besoin on les jette sans un mot.

    Répondre
  66. Elsa a dit…

    Je comprends que Caro vous manque et que vous soyez déçues de ne plus pouvoir la lire comme avant. Si elle n’a pas fait d’article d’adieu, c’est peut-être parce qu’elle n’est pas définitivement partie. Sur Instagram, elle disait il y a peu qu’elle se tâtait à faire un compte-rendu de son voyage aux US sur le blog. Donc la porte n’est pas complètement fermée. Publier sur Insta n’est pas aussi chronophage qu’écrire un article, d’autant plus que Caro nous a habituées à des articles de grande qualité. C’est certainement davantage compatible avec sa vie actuelle et peut-être simplement qu’elle préfère. Elle nous suggérait de la suivre là-bas depuis quelques temps déjà. Dans tous les cas, elle n’a aucun compte à nous rendre.

    Répondre
  67. BENEDICTE a dit…

    Hou la la, ce n’est pas bien grave tout ça 😉
    Partir, revenir, pourquoi pas. Sur internet on ne doit rien à personne je crois.
    Mais… un truc me gêne (un seul, c’est pas beaucoup), c’est LA PHOTO IMMONDE (si si, honnêtement, il vous attire, vous, cet amas gluant ?) qui, malheureusement, sera la dernière.
    J’aurais bien aimé une fin plus jolie, raffinée.
    Ce lemon-curd me sort par les narines ;-)))))))
    Caro on t’aime, va.

    Répondre
  68. Frédérique Le Romancer a dit…

    Moi aussi, je viens voir régulièrement… J’espère que tu vas bien (oui, oh, je tutoies)… la fin douce de ce blog marque la fin d’une époque de nos vies (je pense qu’on est nombreuses en fait). Je t’envoie plein de belles pensées positives et mes remerciements les plus sincères pour tous ces billets, cette générosité et cette leçon magistrale qu’il ne faut pas s’interdire de faire des choses sous prétexte qu’on en a peur. Je t’embrasse, allez

    Répondre
    • nostrovia a dit…

      A mon tour de venir saluer le blog et la blogueuse , ce fut plus qu’un plaisir… un « RDV » , et du partage et de la sincérité tels qu’il est difficile de ne pas ressentir la perte d’un truc indéfinissable mais précieux ,d’où probablement quelques commentaires tristes et amers . Après avoir découvert mille pépites grâce à toi , je m’en vais lire Frédérique le Romancer , dernière pépite sans doute picorée ici .Merci Madame Caro et bon vent belle vie à toi et aux tiens !

      Répondre
  69. Jane B. Root a dit…

    Le kloug en photo commence à me donner envie de vomir à force …
    Change au moins la photo… Un chaton mignon, un anon mignon, un crotale … Enfin autre chose quoi !
    biz

    Répondre
  70. Stef a dit…

    Non mais vous n avez pas compris…on parle dans le vent maintenant ici ! Déjà qu un au revoir c est trop en demander alors des nouvelles de jiji….……

    Répondre
  71. anouchka a dit…

    Hello !!
    Comme tout le monde le blog et la lecture des posts de Caro me manque. Le style, l’humour, les coups de gueules.
    Ce qui me manque aussi Ce sont les conseils séries et bouquins!
    Comme j’ai un peu les mêmes goûts en matière de séries et livres que Caro et quelques unes d’entre vous, quelle méga source d’inspiration entre le post et tous les commentaires au dessous !
    Bref suis en rade de série et de bouquin là..
    Hello Caro! comment vas tu ? bien j’espère!
    Merci pour toutes ces années de plaisir à te lire
    Tu es trop occupée pour poursuivre ce blog en ce moment,
    mais comme beaucoup, j’espère que tu reviendras, un de ces 4 nous faire un coucou!
    bises

    Répondre

Laisser une réponse à mammouth

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>