Banana-na…

IMG_2055

Dans la famille des cakes, je demande le banana bread (gâteau à la banane en fait mais c’est comme le carrot cake, rien que son appellation anglo-saxonne me donne envie d’en croquer). J’ai vu récemment une recette proposée par Coline et ça m’a instantanément donné envie. Comme je ne suis pas très vegan et compagnie (no judgement c’est juste que par conséquent je n’ai pas de lait d’amande ou d’huile de coco à dispo) j’ai utilisé du lait de vache (j’ai l’impression d’être une punk) et du beurre.

Et c’était merveilleux. Mes enfants, trouvant sans doute que ça n’était pas assez riche ont tartiné leurs tranches de nutella et là je crois qu’on a approché le nirvana (pas moi, je n’aime pas spécialement le nutella). La fois d’après, j’ai quand même essayé avec de l’huile de coco parce que j’en entends parler partout (c’est la nouvelle petite robe noire) et… j’ai été très déçue. J’ai trouvé que la consistance était différente, que c’était sec et élastique. Mais je n’en ai peut-être pas mis assez et en plus mon huile de coco était sans parfum, neutre. Je retenterai avec de l’huile de coco qui sent la coco parce que tout de même, l’idée me plait bien.

Bref j’ai depuis réitéré en suivant cette fois-ci la recette de Marmiton, sensiblement proche de celle de Coline. Avec du beurre. Et là, à nouveau carton plein. Bref, c’est désormais un de mes best sellers avec le marbré, le cake au citron et le carrot cake. Et comme on est en pleine expulsion d’ananas (copyright B.) au boulot, je me demande si je ne vais finalement pas me lancer dans un business de cakes à domicile.

Bonne journée…

La recette de Marmiton, la voici:

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 250 g de farine
– 160 g de sucre
– 2 cuillères à café de levure chimique
– 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
– une bonne pincée de sel
– 2 à 3 bananes moyennes mûres (plus ils sont mûres, mieux c’est)
– 85 g de beurre
– 2 cuillères à soupe de lait
– 2 oeufs

Préchauffer le four à 165° C (thermostat 5-6).
Mélanger 150 g de la farine avec le sucre, la levure chimique, le bicarbonate et le sel.
Ajouter les bananes écrasées, ainsi que le beurre et le lait.
Battre (de préférence avec un mixeur) doucement, jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, puis vigoureusement 2 min (note de Caro: surtout n’utilisez pas un robot pour cette étape, je pense que c’est aussi à cause de ça que ma seconde version était aussi élastique. Le dernier je l’ai fait uniquement « à la main », il y avait des morceaux de banane par endroit mais ça n’était pas du tout gênant, au contraire)
Ajouter les oeufs et le reste de la farine, et bien mélanger.
Graisser le fond d’une moule à cake, et y verser la pâte. Faire cuire au four à 165°C pendent 55 à 60 min (vérifier la cuisson).
Peut être glacé avec un glaçage à base de fromage blanc ou de crème fraîche.

Edit: Retrouvez ici les recettes de Carrot cake, Cake au citron et Cake marbré

124 comments sur “Banana-na…”

  1. Mitchka a dit…

    j’ai dans l’idée que ma mère (une de tes plus grandes lectrices) va me faire ça lors de mon prochain passage… par contre moi j’aurais droit à la version sèche et élastique du végan, sûr ! 😀

    Répondre
      • alice de paris a dit…

        Heeeeeelp Caro ou toute bonne volonté un peu à l’aise aux fourneaux ! Quelle est la différence entre un mixeur et un robot ? Je n’ai qu’un seul ustensile électrique c’est un batteur avec des fouets (je m’en sers pour les blancs en neige) je peux utiliser ça vous pensez ?

        Répondre
        • Caroline a dit…

          oui c’est très bien ! le robot tu mets le truc dedans; le mixeur c’est un truc que tu plonges dans le bol, en gros 🙂 mais le batteur en l’occurrence c’est bien !!

          Répondre
          • alice de paris a dit…

            merci merciii ! les bananes font partie des denrées mal gérées à la maison, je sens que ta recette va être souvent utilisée 🙂

  2. Katell a dit…

    Oh, c’est la recette Marmiton que je fais depuis des années, d’ailleurs, ma fille l’a réclamé pour un de ses anniversaires (3 ans, je crois). Et j’adore !! Faut vraiment que je teste ta recette de carrot cake.

    Pour le banana bread, je fais souvent un petit glaçage à base de crème et de chocolat.

    Bonne journée sous le signe de la gourmandise

    Répondre
  3. Reine a dit…

    P’tin, pas sympa les filles !!!
    Justement ce matin , je m’étais fait une vague promesse , du genre : aujourd’hui salades , fruits et basta (je ne rentre plus dans aucun de mes vêtements printemps /été !!!) ….et là je salive comme une malade en rêvant de banana cake, et de glaçage….pfffff

    Répondre
    • Justine a dit…

      🙂
      Courage!
      Le jour de mon anniversaire (mi-mars en gros), je me suis dit: « allez, courage, volonté, tu as un mois pour faire gaffe et perdre un peu, avant le baptême » (de ma fille, mi-avril en gros).
      Hum… comment dire, Pâques et les soucis sont passés par là donc c’est pas la joie. Mais on fait je m’en fiche je crois… enfin presque.

      Répondre
  4. StephanieGab a dit…

    J’ai fait un banana brea hier aussi mais avec jus et zestes d’orange en plus et… j’ai trouvé que c’était trop lourd. Je tenterai la recette de Marmiton histoire de ne pas rester sur un échec. Après tout, la banane c’est un fruit. Ca compte pour rien.

    Répondre
  5. Lise a dit…

    Une huile de coco « sans parfum, neutre » j’ai jamais vu, elle doit effectivement pas être terrible … normalement ça sent la coco à plein nez et ça ne devrait pas changer la texture de ton cake (et on dit huile de coco mais en fait c’est solide et ressemble plus à de la végétaline)… indeed je te conseille de retenter avec une bonne ! 🙂

    Et comme toi, je suis une punk qui mange AVEC lactose (et même gluten ouais, une vrai ouf!)

    Des bises !

    Répondre
      • Daphné a dit…

        « Car Mélisse n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire du gluten qui tient la pâtisserie et continue la lutte. Elle peut, comme la pâtisserie, utiliser sans limites l’immense industrie de la farine.

        Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux du banana bread. Moi, Mélisse, actuellement dans ma cuisine, j’invite les cuisiniers et les pâtissiers français qui se trouvent dans une cuisine ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs ustensiles ou sans leurs ustensiles, j’invite les lecteurs et les blogueurs spécialistes des industries pâtissières qui se trouvent en cuisine ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

        Quoi qu’il arrive, la flamme du gluten ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

        Demain, comme aujourd’hui, je parlerai chez Caro. »

        Répondre
          • DOMINIQUE a dit…

            Meuh non, c’est fini l’histoire du sans gluten, ça retourne aux oubliettes, ça fait has been, le sans gluten. Il repart dans son coin avec le son d’avoine, le chou kalé, la baie de goji…
            Je pense que le vegan sera le prochain.

        • Mélisse a dit…

          @Daphne : J’en ai pleuré de rire sur ma tartine !
          @Lise : oh ça ne doit pas mobiliser les mêmes personnes
          @Dominique : espérons… Un p’tit ménage de printemps dans les tendances bien reloues

          Répondre
          • Lise a dit…

            @Dominique : si seulement ! Pas une journée ne se passe sans qu’un « intolérant » frappe à ma porte (en revanche, je confirme pour le son d’avoine et les baies de goji qui sont allés rejoindre le dr Dukon aux oubliettes)

          • DOMINIQUE a dit…

            @ Lise : bon courage. Bordel, c’est simple. Si tu as des difficultés de digestion, un transit pénible, des nausées, en effet il faut consulter, pour trouver la solution, qui ne peut être appliquée qu’à un individu avec ses habitudes, son mode de vie, etc.. La solution universelle n’existe pas. A priori, ça se saurait.
            Bon courage.

          • Mélisse a dit…

            Daphné souffre d’hypo-bananie…
            Dis Dominique les symptômes d’intolérance au gluten ressemblent drôlement à la grossesse ou c’est moi qui voit des emballons partout ?

    • ES a dit…

      Oui, c’est d’ailleurs pour ça qu’elles sont utilisées par les vegan en remplacement du beurre pour certaines recettes: elles sont solides à température ambiante (alors que si on fait certaines recettes avec de l’huile, comme l’huile est liquide à température ambiante, ça peut parfois donner une consistance trop liquide). Il y a aussi les industriels qui utilisent beaucoup l’huile de palme parce que ça revient moins cher que le beurre et il me semble aussi que ça rancit moins…

      Dans l’huile de coco, 90% des acides gras sont saturés (65% dans le beurre, 40% dans le saindoux).
      Mais à ce que j’ai lu, pour le moment il n’y a pas vraiment d’étude fiable pour savoir quel est son effet sur la santé (ça pourrait peut-être améliorer le bon cholestérol…)

      Comme beaucoup d’autres choses, j’aurais tendance à penser que c’est surtout la quantité qui va jouer…
      (Par exemple, ça me fait toujours un peu sourire de voir les discours sur certains sites de cuisine bio au sujet du sucre complet paré de toutes les vertus par rapport au sucre blanc: certes le sucre complet contient plus de vitamines et minéraux que le sucre blanc, mais bon, vu les proportions de toute façon, ça ne doit pas faire une énorme différence hormis si on consomme des centaines de grammes de sucre par jour, ce qui de toute façon n’est pas recommandé. Donc le côté « santé » pour ce genre d’aliments ne me paraît pas très pertinent, pour moi la meilleure raison d’utiliser parfois du sucre complet est que ça a un autre goût que le sucre blanc et que ça peut parfumer certaines recettes…)

      Merci à Caro pour la recette de banana bread. Ca donne envie d’essayer 🙂

      Répondre
  6. Valérie a dit…

    Ahhrghh ! J’adore.
    Ici, on le surnomme Ompfff, Ompfff à la banane avec plein de fff et plein de bananes.
    Et tout main avec les morceaux dedans c’est top.

    Je le sens d’ici.
    Bizoux

    Répondre
  7. Cécile - Une quadra a dit…

    L;huile de coco peut changer la texture parce qu’une fois refroidie sous 26° elle devient dure, vraiment, alors que le beurre même froid reste un peu moelleux. Par contre pour le coté élastique ou i c’est le robot sans aucun doute.

    L’huile de coco je l’utilise parfois mais plus en cuisson que dans les gâteaux justement parce qu’elle durcit trop à mon gout, je préfère mettre une huile qui reste liquide si je veux faire du sans beurre. j’ai testé l’autre jour un cake poire/chocolat avec une huile de sésame et miam ! le chocolat noir va bien avec l’huile d’olive aussi 🙂 ça c’est quand je fais des trucs que les copines végé/vegan sont amenées à manger, sinon pour nous c’est beurre ou crème fraiche mes ascendances thiérachiennes/bretonnes sont bien présentes 🙂

    Répondre
  8. YellowL a dit…

    Ah, le banana bread de Coline, rien que d’y penser, j’en salive. Je l’avais fait une fois avec un glaçage mascarpone + chocolat blanc, c’était à tomber.

    Par contre, je ne sais pas si c’est dû à l’huile de coco, au mixage de la pâte avec mon plongeur ou à mon four tout pourri, mais il faut bien que je le laisse 1h à 1h20 pour avoir une cuisson un peu correcte… J’essaierai la prochaine fois avec du beurre la prochaine fois pour voir !

    Répondre
  9. Berengere a dit…

    Bon voilà je sais ce que je fais demain comme gâteau du vendredi (et en plus ce sera le début des vacances !) Je testerai cette recette de marmiton car habituellement je fais mon gâteau au yaourth tradi dans lequel j’ajoute 4 bananes mûres !
    C’est pas très vegan mais bon à la fin zut !! Soyons punk mangeons du lactose !

    Répondre
  10. Sophie a dit…

    J’ai tenté de faire mes courses dans un drive. Et comme je suis une grosse truffe, j’ai fait ça n’importe comment et je me retrouve avec suffisamment de bananes pour nourrir un troupeau d’éléphants. Cette recette tombe à pic. 😀

    Répondre
  11. mimienaquitaine a dit…

    Je confirme: avec des petites de chocolat (une tablette de noir coupée en petits morceaux) c’est genial. et aussi mettre 1/3 de farine complete ou de sarrasin. et de la vanille. Miam.

    Répondre
  12. kinou a dit…

    Alors moi je suis experte en huile de coco;
    Le secret c’est que le beurre contient de l’eau, que l’huile ne contient pas; il faut donc rajouter de l’eau pour compenser. un petit coup de Google te donnera les proportions, je ne les ai plus en tête. je fais mon carrot cake comme ça, avec de l’huile de coco qui sent le coco, et ça déchire !
    Chez moi, ils n’aiment pas les gâteaux. Alors quand j’ai des envies de pâtisserie, je les apporte au bureau. Mes collègues m’adorent !
    Bonne journée à toutes

    Répondre
  13. La Morue Rieuse a dit…

    Un jour où j’étais perdue dans un magasin bio, j’ai justement acheté de l’huile de coco… Huile de coco à laquelle je n’ai jamais touché depuis ! Je sais maintenant qu’elle va finir en cake à la banane !!! Merci Caro !

    Répondre
    • HeLN a dit…

      Hello,
      L’huile de coco est aussi utilisable en « bain de bouche à l’huile ». Bon, je me rends bien compte que dit comme ça, c’est assez étrange voire dégueu, mais je suis devenue une adepte de la pratique après avoir lu ça dans un magazine : laisser fondre une c à café d’huile de coco dans la bouche et la garder une dizaine de minutes en la faisant aller à droite à gauche, puis recracher et rincer la bouche à l’eau chaude. A faire la matin avant le petit déj (je le fais sous la douche). C’est une pratique ayurvédique (je ne suis pas du tout ayurbidule d’habitude!) qui apporte beaucoup de bienfaits parait-il. Chez moi les plus évidents sont la fin des maux de gencives et de « dents sensibles » et des dents légèrement plus blanches. Bref, c’était ma contribution qui sert à rien du jour !

      Répondre
  14. Marion a dit…

    Bonjour Caro
    VIVE LE BANANA BREAD !!! Depuis que j’ai vu la recette de Coline, j’en fais 1 par semaine environ, c’est ma nouvelle addiction du petit dej, c’est plein de fibres, ça cale et ça se conserve très bien plusieurs jours dans un torchon. Parfois j’en fais d’avance, je le coupe en tranches et je les congèle, et pour les décongeler je les sors le matin même et les passe un petit coup au toaster c’est presque meilleur que frais !!
    Comme j’essaye au max de manger sans gluten mais que j’ai besoin de manger quelque chose qui cale au petit dej, je trouve que c’est une bien meilleure solution plutot que les pains élastiques et insipides du commerce, et qui en + coutent un bras !
    Bonne journée !

    Répondre
  15. Carlotta a dit…

    Ouiiii soyons punk vive le lait de vache, la farine de blé et la viande rouge bien saignante !!! Et merci je tiens la recette du goûter pour mes petits la semaine prochaine ( le Nutella sera de sortie ici aussi je pense: et oui on a peur de RIEN !)

    Répondre
  16. Daphné a dit…

    Miam, ah la bananaaa ! ( là, je crois que seuls les parents qui se sont coltinés les Minions peuvent comprendre ). Tu sais, je laisse tigrer mes bananes exprès juste pour pouvoir les cuisiner.

    Ça a l’air diaboliquement bon ! Dans une version plus rapide en goûter improvisé, j’avais fait du pain perdu banane chocolat : http://goo.gl/S7isJG qui a aussi le mérite de sauver le pain de la veille. Gros succès à la maison.

    Répondre
  17. Fabignou a dit…

    J’adore le banana bread ! En ce moment j’en fais sous forme de mini-cakes à mon fils pour son goûter, et il ne s’en plaint pas 🙂
    J’alterne entre la version simple et celui de Papilles et Pupilles qui a du chocolat en plus, c’est une tuerie !

    Répondre
  18. esther a dit…

    « j’ai utilisé du lait de vache (j’ai l’impression d’être une punk) et du beurre. » hihi j’aime ta punk attitude! Allez hop épinglée cette recette-ci… merci Caroline!

    Répondre
  19. Jessica a dit…

    Bah il va falloir que je planque les bananes pour qu’elles puissent mûrir tranquillement pour pouvoir refaire cette recette. L’espérance de vie d’une banane chez moi est très très courte… Sinon pour le débat sur le sucre brun / sucre blanc, je vote 100% sucre brun à cause du goût ! Et puis il y a plein de goûts et de textures différentes. Mes chouchous : le muscovado et le sucre de canne en très gros grains qui croustillent encore après cuisson dans les muffins.

    Répondre
  20. Marje a dit…

    Le banana bread de Marmiton est top. J’ajoute des morceaux d’abricots secs et je tartine ma tranche tiède avec du beurre salé … Comme tu dis, c’est le nirvana ! Ce matin, c’est turon maison …Vu la mine déconfite des Loups, toute la plaquette sera pour moi ♥

    Répondre
  21. SoL a dit…

    Encore plus rapide : le sándwich pain de mie, banane écrasée, nutella. C’était mon dîner anti nausée pendant ma 1ère grossesse. Bon j’ai fini avec du diabete gestationel mais qu’ est ce que c’était bon !

    Répondre
  22. Valérie a dit…

    Je confirme pour celui de Marmiton, non seulement il est bon mais tu peux aussi en faire plus, dans un moule à cake, le couper quand il est froid et le congeler. Pour qui les bonne tranches au grille-pain les matins chagrins ?
    D’ailleurs je t’envie d’avoir une maison, parce maison = cave = place pour un graaaaand congélateur = plein de bonnes choses à y mettre.Veinarde !

    Répondre
    • Anne–So Catherine a dit…

      @Valérie: oui c’est ce que je fais aussi je coupe ce type de pâtisseries en grosses tranches et hop au congèl car je suis la seule à la maison à aimer le sucré et les desserts (snif) alors une ou bonnes 2 tranches toastées le matin avec du beurre rhaaa 😉

      Répondre
  23. Alix a dit…

    Hello, juste pour t’indiquer que ton intuition au sujet du mixer est juste : cela fait « travailler » la farine et donne trop de force et d’amertume à la pâte. Tu as le même problème avec la pâte à crêpes qu’il ne faut jamais passer au mixeur sinon elle est amère et fait doing doing après cuisson. Si grumeau il faut préférer passer au chinois.

    Répondre
  24. gianna a dit…

    Bonjour !
    et merci pour la recette, mon tout premier banana bread est au four : affaire à suivre !
    avec beurre, je suis bretonne alors…..
    Bonne journée à toutes!

    Répondre
  25. fanny a dit…

    j’adore vous lire, bande de punks anarchistes, végans, viandivores, voilées ou dévétues, végétariennes, en taille 36 ou 52, avec ou sans marinière !

    Répondre
  26. Frenchie au Canada a dit…

    J’ai decouvert le banana bread ici et depuis j’en fais regulierement. Je ne suis pas trop « gateau super sucre » du coup je fais le mien avec du sirop d’erable / du miel et de la farine complete… Si si je vous assure qu’il est bon 🙂
    L’huile de coco, c’est un peu comme toutes les modes alimentaires, au bout d’un moment ca me sort vraiment par les trous de nez!

    Répondre
  27. Tatiana a dit…

    Ma mère m’a donné un pot de confiture de bananes venant de la Réunion, vous croyez que ça fonctionne pour faire un banana bread ?

    Répondre
  28. Fred b a dit…

    Serais-je la seule casse-pieds dans ce cas? J’aime manger des bananes, natures ou flambées, mais je n’aime pas les plats, les gâteaux, les boissons à la banane. Du coup les filles, je vous laisse ma part de banana bread!

    Répondre
    • Bananaslip a dit…

      Enfin ! Comme disait Freud, l’envie d’une banane peut aussi vouloir dire l’envie d’une banane.
      Banalement Vôtre…

      Signé : Bananaslip en référence aux envolées lyriques des commentatrices suite au mot « culotte » évoqué dans un post précédent de notre chère hôtesse.

      Répondre
  29. chris a dit…

    testé ce soir, mangé encore un peu tiède. Excellent. J’avais 3 bananes bien mures. J’ai fait la pâte au robot et ajouté les bananes écrasée ensuite dans le bol. 40 min au four en moule rond.
    Merci Caro

    Répondre
  30. Larisk a dit…

    Merci pour la recette! Chez nous la gestion du mûrissement des bananes est un vrai problème. Je pratique aussi assidûment le smoothie, utile pour recycler les fruits trop mûrs, les fruits en conserve dont on ne sait pas quoi faire, mais aussi les fonds de yaourts périmés et même les compotes entamées. Il suffit de quelques framboises ou myrtilles surgelées et hop, ça devient tout de suite sexy (et rose ou violet, donc irrésistible pour ma troizan).

    Répondre
  31. Céline de Mayence a dit…

    Je suis une punk! J’ai bien ri! C’est tout à fait ma réaction quand je lis des recettes avec du lait d’amandes, du soja comme ci ou comme ca et de l’huile de coco. Je me demande toujours mais comme elles font les autres, ou est ce qu’elles achètent tout ca (par ce que bien entendu il ya toujours un truc qu on ne trouve nulle part) et qu est ce qu on fait avec les restes???? Bref, je suis punk moi aussi!!!
    Bisous Caro, bon appétit, et bon week end au rade!

    Répondre
  32. cash cash a dit…

    Ahlala, ces radieuses, il faut TOUT leur expliquer…

    Alors, d’abord, l’huile de coco est facile à digérer (foi et vésicule se reposent) et procure ainsi à l’organisme de l’énergie prête à utiliser (ce n’est pas un gras qu’on stocke, YOUPI).

    Ensuite, l’huile de coco est riche en acide gras laurique et caprilique ce qui lui confère des propriétés anti-parasitaires, anti-virales et anti-fongiques. Ceux qui ont des problèmes digestifs comme la candidose ou d’autres infections généralisées peuvent par conséquent bénéficier d’un apport quotidien d’huile de coco dans leur alimentation.

    Et enfin les gras polyinsaturées (ce que l’huile de coco n’est PAS), se transforment rapidement en bombe de radicaux libres lorsque exposés à la lumière ou à la chaleur.

    La prochaine fois, je vous explique pourquoi le gluten vous déprime. 😉

    Répondre
    • ARIANE a dit…

      ben moi, c’est une tartine de bon pain avec du beurre qui me met de bonne humeur 😉 Mangeons ce qu’on veut, vive la liberté et pas d’obsession santé 🙂

      Répondre
  33. The speculoos mum is a doula a dit…

    Ah ben justement vendredi j’ai fait un banana Bread. A vue de nez ma recette est proche de la tienne et c’est toujours une tuerie! J y ajoute souvent des pepites de chocolat… Par contre je n’utilise ni batteur, ni mixeur, tout a la main et c’est tres bien.

    Répondre
  34. Camille a dit…

    Coucou Caroline,

    je voudrais juste te dire, sans animosité aucune, que je crois qu’il vaut mieux chercher une recette différente si on a pas la possibilité d’utiliser des ingrédients vegan. Ca ne change rien dans les faits j’en suis bien consciente mais la personne qui partage une recette sans produits animaux essaie de promouvoir cette façon de cuisiner, tu vois? Du coup utiliser la recette avec du lait je trouve ça dommage.
    Personnellement je regretterais de l’avoir partagée, j’aurais le sentiment d’avoir conduit à l’utilisation d’un produit issu d’un animal. Je dis ça de façon générale sur les recettes végétaliennes pas pour cet exemple précis.

    Après je ne suis pas la vegan police pas de panique, je n’entends pas t’expliquer ce que tu as à faire je souhaitais juste te donner mon point de vue en guise d’axe de réflexion si toutefois tu avais envie de m’écouter.

    Bisous

    Répondre
    • Caroline a dit…

      ??? alors pour ta gouverne, la recette de Coline est quasi identique à celle de Marmiton, donnée avec du lait justement. Et Coline elle même donne des alternatives non vegan. Bref, je me fiche complètement de conduire à l’utilisation d’un produit animal, en l’occurrence du lait de vache et du beurre, qui n’impliquent même pas de tuer la bête, qui plus est (mais de toutes façons je ne suis pas végétarienne). Et jusqu’à nouvel ordre, il n’existe pas de loin interdisant de proposer une adaptation de recette !!!

      Répondre
      • Camille a dit…

        Et bien, quelle agressivité… J’avais pourtant pris de très larges pincettes. Encore une fois, je parlais de façon générale pas de Coline qui n’est pas vegan.

        Je voulais juste dire qu’il vaut mieux à mon sens prendre une recette non vegan de base plutôt que d’en adapter une, par respect pour son auteur. Mais bien sur je parlais de prévenance, de gentillesse, pas de loi ou de principe.

        Tu vas un peu loin je trouve c’est dommage j’essayais juste de faire valoir un point de vue je ne t’attaquais pas. Je n’essayais certainement pas de te prendre en faute puisqu’il n’y en a pas.

        Sans rancune 🙂

        Répondre
  35. Magali a dit…

    L’huile de coco qui sent la coco, l’huile de coco vierge donc, ne supporte les hautes températures (même dangereux à la santé en fait), et celle qui supporte la cuisson, c’est la raffinée, mais du coup, elle est assez insipide… 🙁

    Répondre
  36. Mélisande a dit…

    On n’a pas besoin d’être très « végan » pour faire des recettes végétaliennes de temps en temps, histoire de mettre son grain de sable pour soulager un peu les écosystèmes et le sort de ces pauvres bébêtes (l’industrie des produits laitiers, c’est une horreur 🙁 ) Et si on commençait par avoir du lait végétal (il y a tellement de variété) chez soi ? Moi j’aurais jamais cru mais on m’a offert le livre de Marie laforêt et je m’y suis mise, c’est épatant je vous assure 😉

    Répondre

Laisser une réponse à Anne

  • (ne sera pas publié)

Vous pouvez si vous le souhaitez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>