Minimal…

DSC_8676

Alors que j’écrivais ce billet je me suis dit, comment enchainer après le débat d’hier sur un post définitivement futile comme celui-ci ? Et puis j’ai réalisé qu’en réalité, j’étais malgré moi un peu dans le sujet. A savoir que ce billet « mode » avait pour objet de parler de ce « no style » que j’adopte depuis des mois, en partie parce qu’ayant repris du poids je ne me sens bien qu’en jean mais aussi je crois parce que je n’ai pas spécialement envie de sacrifier mon confort sur l’autel d’une soit disant féminité. Alors me voici telle qu’en moi même, mon éternel slim noir, que je possède en trois exemplaires, une petite marinière en lin de chez Sezane, qui est d’une légèreté et d’une douceur incroyable et donc pour changer de mes boots noires, celles-ci, dégotées dans la nouvelle collection printemps été de Sarenza et qui sont de véritables pantoufles, tout en ayant le mérite d’avoir un semblant de talon (je n’aime pas être complètement à plat, ça me fait mal au dos). En lire plus »

J’aime #101

DSC_8638

Dimanche à Paris il faisait doux et bon, et ça n’était pas du luxe après les tombereaux de flotte qui nous sont tombés dessus toute la semaine dernière. Je (re)découvre un peu plus chaque jour le bonheur de vivre dans une maison, je guette la floraison de chacune des plantes du jardin et je profite du moindre rayon de soleil pour prendre mon thé dehors. Ce qui est pris n’est plus à prendre, comme dirait ma grand-mère. Voilà, dans le tumulte actuel du monde, je me surprends à me recroqueviller sur ces petits bonheurs égoïstes et je ne suis pas certaine néanmoins que ce soit très bon signe.

A part ça, j’aime… En lire plus »

Le cycle de la vie

IMG_0610

Il y a quelques jours, alors que je l’embrassais avant qu’elle ne s’endorme, Rose me demande au nom de quoi exactement nous avions le droit, son père et moi, de nous coucher plus tard qu’elle.

Rodée – j’ai déroulé du câble en tant que mère, je vous le rappelle – je réponds en pilotage automatique qu’à sept ans, on a besoin de dormir parce qu’on grandit et que c’est la nuit qu’on grandit le plus (j’ai toujours présenté ça à mes enfants comme une vérité scientifique inattaquable mais je confesse ne pas disposer d’éléments tangibles en la matière). En lire plus »

All about blue

blue

Hier, alors que je surfais sur les sites de VPC – dans un rare moment de procrastination (ah ah ah) –  je me suis fait la réflexion que sans vraiment le chercher, je ne jetais mon dévolu que sur des choses bleues et blanches. Je me demande s’il y a un rapport avec mon week-end en bord de mer, où le ciel et l’océan moutonneux se tutoyaient. Allez savoir… Ou alors blue is the new black et on m’aurait rien dit. En lire plus »

Légumes et Bojangles

IMG_8265

L’autre jour j’avais fait des poireaux vinaigrettes et Rose s’est exclamée en les regardant dans son assiette qu’elles étaient « quand même bizarres ces asperges ».

« C’est normal vu que c’est des artichauts », lui a expliqué, condescendant, son frère.

Soit mes enfants sont dyslexiques des légumes, soit je n’en cuisine pas assez souvent. En lire plus »

Vive la mariée (hips)

IMG_2139

Ce week-end donc, on a enterré la vie de jeune fille de mon amie C. Pour ce faire nous sommes parties à Montalivet, dans la maison de M. C’est difficile de raconter les rires, tout ce que je peux dire c’est qu’il n’y a pas eu beaucoup de silences, ni pour autant de paroles sages et censées. On n’a pas trouvé de solution à la crise ni à la faim dans le monde, en revanche on a probablement contribué au bon départ de la saison touristique de Montalivet (je n’ose pas vous donner le nombre de bouteilles jetées dans le container à verre hier avant de partir) (« une pour mon pancréas, une pour la rate de Z, une autre pour le foie de N, une dernière pour les triglycérides de M »). On a dansé, on a mangé, on a bu, on a mangé, on a dansé, on enfilé les phrases frappées au coin du bon sens pendant trois jours. En lire plus »

J’aime #100

THE-DRESLYN-X-LAND-OF-WOMEN-30

Il y a deux jours, mon inénarrable fils est arrivé dans le salon l’air surexcité. Ce qui en soi, croyez moi, chez un adolescent de quinze ans est un fait remarquable. La raison de son enthousiasme ? Il venait de découvrir que le rêve lucide était un véritable sujet de recherche, voire UNE SCIENCE. Et vu que justement, trois nuits plus tôt, il avait eu un rêve lucide pendant lequel il volait tout en étant donc conscient d’être en train de dormir et que depuis, il ne pensait plus qu’à recommencer, autant vous dire que ça tombait bien.

Bref, il est désormais incollable sur toutes les expériences mises au point pour analyser le sommeil paradoxal et semble assez décidé à travailler sérieusement sur le sujet lui aussi. Je veux dire, en donnant de sa personne. En fait son objectif désormais donc, c’est de dormir, mais lucidement.

Il ne partira jamais de chez nous, c’est mort.

A part ça, j’aime… En lire plus »

Bruxelles ma belle (et toutes les autres…)

IMG_2031

Ankara, Istanbul, Ouagadougou, Ben Guerdane, Abidjan, Bruxelles…

Ankara, Istanbul, Ouagadougou, Ben Guerdane, Abidjan, Bruxelles…

Ankara, Istanbul, Ouagadougou, Ben Guerdane, Abidjan, Bruxelles…

Ankara, Istanbul, Ouagadougou, Ben Guerdane, Abidjan, Bruxelles…

J’en oublie sans doute, mais 2016 est d’ores et déjà bien trop ensanglantée. En lire plus »

De l’amitié

IMG_0179

Rose, hier, après l’école, dans le texte.

– Alors, la dictée, impeccable, trop faç’. La piscine, génial. Les moniteurs ont compris qu’on était trèèèès loin du plongeon, c’est pas trop tôt. Du coup il fallait juste sauter en bouteille, descendre le long de l’échelle en prenant une grande inspiration et nager ensuite jusqu’à la chaise rouge (???). DU GÂ-TEAU. (« Alors là les mecs je les ai sciés. J’ai été gé-ni-ale » (tribute to La Boum)) En lire plus »

J’aime #99

IMG_1998

Hier c’était mon anniversaire. Ne nous voilons pas la face, il arrive un moment où même née le jour du printemps, même entourée merveilleusement, certains chiffres font un peu mal aux genoux (littéralement). Heureusement tout de même que j’ai cette chance d’avoir pour toujours 29 ans. (mais quand même). Ceci étant dit, ce fut une journée à placer sous le signe de la glande de compétition, à regarder des films sur le canapé tout en sentant les effluves de mon tajine au poulet s’échapper du four. Parfois le bonheur ça n’est pas si compliqué, si on laisse de côté cette idée complètement idiote du vieillissement.

A part ça, c’est lundi, c’est j’aime… En lire plus »