Un zeste de lemon…

IMG_1453 (1)

Un grand merci pour vos encouragements d’hier à propos de nos péripéties immobilières. Je regrette néanmoins un peu de m’être laissée aller à cette confidence, je ne suis pas certaine que j’aurais du en parler. D’abord parce que ça n’a rien de passionnant, ensuite parce que vous comprendrez que je ne peux pas donner de détails précis pour des raisons personnelles et éventuellement juridiques. Bref, je vous tiendrai au courant du dénouement mais d’ici là je pense que je ne reviendrai pas sur le sujet. Et histoire de ne pas vous laisser sur cette note tristounette – c’est chiant mais ça reste des problèmes de riche, comme me dit le churros quand je geins un peu trop – je ne résiste pas à l’envie de vous redonner cette recette de Trish Deseine, que j’avais à tort oubliée et qui est ma foi fort délicieuse. C’est simple, j’ai réussi à en sauver un pour moi, le reste a été dévoré par mes enfants en une soirée pendant qu’on était au cinéma. En lire plus »

Five little things #9

IMG_1542

Je dois vous avouer que ces derniers temps, j’ai la tête ailleurs. En cause, non pas la tuile qui s’est barrée de notre toit mais plutôt la peur de le perdre, notre toit. Sans entrer dans des détails qui n’intéressent que nous, alors que nous pensions vivre longtemps dans notre maisonnette aux murs bleus et blancs, voilà pas que notre voisin a décidé de céder à l’appel du grand capital, en l’occurrence ici un promoteur immobilier. Lequel trouve que son projet aurait encore plus fière allure s’il pouvait s’étendre aussi sur notre terrain. Je ne m’étendrai pas sur les tenants et aboutissants, mais en gros, c’est un peu la merde: soit on prend l’oseille et on se tire (mais sans aucune certitude d’avoir un même coup de coeur ni celle d’obtenir vraiment de quoi avaler la couleuvre), soit on résiste tels des Asterix franciliens, mais sans garantie de jouir du même confort de vie qu’avant (c’est néanmoins plutôt ce vers quoi on se dirige, on y tient à notre bicoque). Tous les soirs je tourne et retourne la question dans mon lit et m’endors au petit matin, en rêvant de bulldozers creusant dans mon jardin. Nous qui pensions qu’être propriétaire rimait avec toujours, nous découvrons que le toujours reste une notion très relative. Bref, pour quelqu’un comme moi qui adore l’incertitude, c’est du pain béni.

A part ça, five little things, parce qu’il faut bien se changer les idées… En lire plus »

J’aime #95

IMG_1431 (1)

Chaque année je me fais la réflexion que je déteste les mois de janvier et février. Jours encore trop courts, temps chagrin, perspectives de vacances lointaines. Sans parler des virus en pleine bourre. Bref, je sens poindre l’ombre de la déprime saisonnière, d’autant plus facilement que les petits emmerdes s’accumulent depuis quelques semaines. Rien de bien grave, le métier de propriétaire d’une maison – si petite soit-elle – qui rentre. Mais on a des termites, une fuite qui vient du toit, un courant électrique capricieux, etc etc etc. Et à chaque fois, l’artisan qui va avec. Je n’ai rien contre les artisans mais on doit avoir écrit pigeon sur le front. Ou comment une tuile déplacée se transforme en toit à déshabiller ou une fourmi innocente en foyer de termites. Je veux m’endormir et me réveiller fin mars, avec l’heure d’été. Si possible sur une chaise longue en bord de mer, avec à mes côtés les trois mille bouquins que vous m’avez donné envie de lire. (ah parce que oui, en plus j’ai mal à une cuisse, j’hésite entre une sciatique et une tendinite. Mon corps m’envoie clairement un message mais lequel ?)

A part ça, j’aime… En lire plus »

Concours Belfond, les résultats…

6a0115701061b3970c017743a528ee970d

Un immense merci pour vos commentaires hier. Non seulement je m’en servirai pour piocher des idées de lecture durant les vingt ou trente années à venir mais surtout, vous n’avez pas idée à quel point cela me réjouit qu’il y ait eu autant de participations pour ce concours livresque que pour les autres. Non que je dévalorise les autres, encore une fois j’ai voulu n’organiser ces réjouissances qu’avec des marques qui ont un sens pour moi. Mais avoir la confirmation que nous partageons cet engouement pour la lecture, reconnaitre dans vos coups de coeur beaucoup des miens, lire des titres d’ouvrages comme « Mon ami Flicka » ou « Niourk », dont je pensais être la seule à les avoir lus enfant, ce fut comme un énorme câlin virtuel. J’ai pris conscience de quelque chose que je savais mais qui hier était vraiment flagrant: un livre reste, qu’on l’ait aimé ou non et qu’on se souvienne précisément de l’histoire ou pas. Il reste comme un parfum, une ambiance, le souvenir d’un voyage. En lire plus »

10 ans de Pensées by Caro – Concours n°5 – Des livres Belfond

IMG_9458

Un nouveau concours. Je sais, on est en février et mon bloganniversaire commence à sentir le réchauffé. En même temps, on a déjà vu des jubilés qui duraient une année. Considérez que l’événement a tellement d’importance qu’il vaut bien qu’on l’étale dans le temps. Cette fois-ci, point de bijoux ou de robes, mais des livres. Parce que Pensées by Caro a aussi un cerveau. Je veux dire, je ne suis pas qu’un physique (blague éculée).  Plus sérieusement, vous connaissez mon inclination pour la lecture et mon attachement à la maison Belfond, qui non seulement édite David Nicholls, l’un de mes écrivains anglais préférés mais qui en outre me gâte régulièrement en me faisant découvrir des trésors, comme Meyer et la catastrophe, de Steven Boykey Sidley, que j’avais chroniqué ici. C’est donc tout naturellement que je les ai contactés pour voir s’ils avaient envie de participer à mon anniversaire. Et Camille, ma bienfaitrice et donc la votre, m’a immédiatement répondu un grand oui. Cette fois-ci, vous serez cinq à pouvoir espérer remporter le lot, qui se compose de deux ouvrages: En lire plus »

A la poursuite des endorphines

11930782_742060195899611_1808555148_n

Je vous avais fait un minute par minute de l’avant course il y a quelque temps, mais je ne vous ai jamais raconté la suite, à savoir la façon dont ça se passe une fois que je suis en action (oui, aussi incroyable que ça puisse paraître, je parviens à me tenir à cette routine d’un footing une à deux fois par semaine) (trois c’est clairement au dessus de mes forces). Voilà donc comment se déroulent ces 23, parfois 25 minutes de running… En lire plus »

Five little things #8

IMG_1417

Ce début d’année n’est pas de tout repos et en même temps particulièrement excitant. Et aussi frustrant parce que si je bosse actuellement sur pas mal de projets en même temps, je ne peux vous parler pour l’instant d’aucun. Mais en gros, donc, je cohabite depuis quelques semaines avec tout un tas de personnages dans ma tête, certains que je connais déjà depuis un petit moment, d’autres qui viennent d’apparaitre. Si j’aime autant ce travail de scénariste – ce qui n’enlève rien à mon attachement au boulot de journaliste, les deux coexistent pacifiquement pour l’instant – c’est aussi parce qu’il n’est pas solitaire. J’ai souvent écrit ici que ce qui pouvait me manquer de mon ancienne vie, c’était mes collègues (pas tous loin de là). Alors je savoure d’avoir aujourd’hui une nouvelle sorte de collègues avec qui il n’est jamais mal vu de digresser ou de délirer. Voire c’est un passage obligé.

Voilà, sans transition, five little things donc, histoire de ne pas vous laisser en plan avant le week-end. En lire plus »

L’elliptique ou le champ des possibles

IMG_1370

Hello hello, pour commencer, c’est le commentaire 513 de Laetitia qui a gagné le bracelet Tiny-Om. Merci pour vos nombreuses participations et vos mots enthousiastes sur le travail de Virginie. Je vous rappelle que cette dernière vous offre une réduction de 15% sur toute la boutique avec le code BYCARO15, valable jusqu’à la fin du mois. Par ailleurs, Corinne Couleur Café ne s’est pas manifestée pour le bon La Redoute. Si je n’ai pas de nouvelles d’ici ce soir je retirerai au sort (oui moi, pour une fois).

Voilà, à part ça, moi et ma grande personnalité projetons de nous acheter un vélo elliptique depuis que ma copine L. m’a raconté qu’elle en avait un qu’elle utilisait quotidiennement. Quand j’ai annoncé la grande nouvelle au churros, il s’est dans un premier temps étranglé puis quand il a repris son souffle après s’être roulé par terre de rire, il m’a rappelé que lors du déménagement nous avions jeté des haltères, une corde à sauter, une montre connectée waterproof et autres accessoires de sport tout aussi ridicules qui n’avaient JAMAIS servi. Ensuite il m’a prévenue que le seul endroit où un objet aussi laid et encombrant serait toléré serait le garage. En lire plus »

10 ans de Pensées by Caro – Concours n°4 – Tiny OM

IMG_9025

Ceux et celles qui me lisent depuis un petit moment savent qu’il y a une marque de joaillerie que je chéris tout particulièrement: Tiny Om. Je l’ai découverte grâce à mon amie Elise et depuis je ne cesse de convoiter de nouvelles pièces. Je porte sur moi en permanence un collier, un bracelet et une bague. Et ma grande a elle aussi son tour de cou et sa bague, offerts pour ses anniversaires. J’aime bien l’idée que nous partagions cela, j’aime la finesse et la discrétion des bijoux de Virginie, l’ailleurs qu’ils évoquent et leur signification – ils sont tous reliés aux chakras (et bien que peu familière de cette culture, les messages qu’ils sont censés véhiculer me parlent). J’aime beaucoup la personnalité de la créatrice, loin des fashionistas qui se piquent un jour de fabriquer des bagues qui vont noircir en deux semaines (la durée de vie d’un Instagram). En lire plus »

J’aime #94

IMG_1363

Hier soir on s’est re-regardé « The Come Back » en famille. La veille, je m’étais fait « Pour un garçon ». Je crois que je suis dans ma période Hugh Grant. Mais comme même ma grande craque sur lui, je me dis que ça n’est pas forcément signe de sénilité. Honnêtement, existe-t-il un acteur plus délicieux que cet homme ? Cette auto-dérision permanente, cette façon de jouer sans jamais se prendre au sérieux, avec cette distance si british… Je veux croire que Hugh est aussi drôle et léger que ses personnages et bizarrement, sans l’avoir jamais rencontré, j’en suis persuadée. De même qu’il est sans doute lâche, infidèle et inconstant. Mais comment ne pas lui pardonner ?

come-back-2007-36-g

Voilà, c’était ma minute Hugh Grant.

A part ça, avant d’enchainer sur un « J’aime » dégoulinant de bons sentiments, voici le nom des deux gagnantes du concours La Redoute:

303 : Nade

576: Corinne Couleur Café

Envoyez moi un mail avec vos coordonnées…

Et donc, j’aime… En lire plus »

Page 1 sur 24012345102030Dernière page »